Suspens...

Publié le par Miteny

Libre penseur va-t-il répondre à une de mes questions ?

Va-t-il me dire enfin s’il est sûr à 100% d’avoir mal quand il a mal et de ne pas avoir mal quand il n’a pas mal ? A sa décharge, je dirais que la question est compliquée. Il faut avoir fait plusieurs années d’études pour la comprendre. Evidemment, ceux qui ont déjà souffert dans leur vie ont un avantage. Ils ont l’expérience (j’espère que ça les console un petit peu). C’est fatigant de devoir reposer sans arrêt les mêmes questions débiles mais j’y suis obligé vu le niveau préélémentaire de mes contradicteurs (peut-être qu’un jour il va falloir que je ponctue mes articles avec des « areuh » et des « guiliguili » pour être sûr d’être bien compris). D’ailleurs essayons d’imaginer ce que répondraient des enfants de 6 ans.

A mon avis, un gros OUI, mais je m’avance peut-être, après tout je ne fais pas partie des milieux autorisés… et en plus il paraît que je suis de mauvaise foi.

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

Justicier 16/10/2008 05:06

Attention MITENY plus que 5 jours

yannick 16/10/2008 02:10

il est 1h30 du matin je bois un verre de whisky et je me fou pas mal de tes 3000 euros non pas que j'ai de l'argent mais tu tiens les ficelles de ton résonnement alors a quoi bon sache simplement qu'il y a des personnes en tout cas une dont l'existence ne se resume qu'a souffrir pour trouver non pas la vérité qui est en particulier le résultat de cette souffrance mais sourtout d'appliquer un jour la force de son fruit ce qui évidemment n'appartient pas a cette personne,dieu comme tu l'appels mais je n'aime pas ce terme qui désigne cette si grande force qui n'a rien de commun avec le dieu ou les dieux des écritures bref l'amphatie la compassion la béatitude et d'autres sentiments sans nom permettent d'appréhender la vérité TELLEMENT DE CHOSE A DIRE évidemment que ce n'est pas le hasard il n'y en a aucun ce n'est qu'illusion tout comme l'immobilité sur une planete qui n'a cessé de tourner L'ILLUSION du libre arbitre.comment peut on vivre sans s'en rendre compte génération bling bling et autres particularités égoistes qui ma foi survit oblige et fautes de conditions je m'aplique a faire croire et a me faire croire comment peut on etre aussi stupide.la réponse est simple c'est le SCHEMA DE L'AUTEUR.on (les autres mais pas moi) ne vois pas des faits évidents aimer manger par nécessité de manger aimer boire par nécessité de boire aimer dormir par nécessité de dormir(ça c facile ça concerne le corps on pourrais appeler ça de l'instint)mais nous ne sommes pas que des animaux(évolution obige car c'est son but et lui meme ou elle meme (la force) fonctionnne avec des paramettres (ses outils pour construir et évidemment pour les perfectionner)bref j'commence a etre vraiment fatigué et pour faire simple je vias résumer une partie du fond de mes penser:tout absolument tout est écrit aucun hasard aucun libre arbitre mais seulement l'illusion(tres importante)dans un seul but l'évolution et pour atteindre l'existence(la véritable)(fini le bling bling)j'suis vraiment fatigué et j'devrais pas parler de ça.salut

gilbert 30/07/2008 18:33

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

vincent 28/06/2008 16:58

Miteny


Etant un peu las de la douleur comme preuve de dieu ou de la conscience , je me laisse allé un petit peu à ce que je suis vraiment.

Esprit, sans dénomination expression de tout ce qui déborde les limites restreintes de l’intellect, la raison, la logique !
Tout ce qui en moi par ma présence transcende et pénètre tout ce qui est là , dedans, dehors et au-delà de « moi-je » !
Ce corps est expression du vivant, de la vie qui vit….tout ce qui nous compose est un hymne à la joie « d’être », d’être ici, là en totale union avec tout ce qui est en un instant au-delà de toute explication, de toute masturbation mentale.
Cette vie est un feu sacré, émerveillement, innocence comme le regard d’un enfant, sans explication, sans but, sans profit que celui » d’être ».
C’est une célébration c’est dieu, c’est la conscience, c’est le vivant qui vibre en nous à travers ce corps c’est le rêve, rêvé par la conscience, par dieu et nous en sommes la musique, le chant, la danse de la vie.

Nous sommes déjà « un avec » déjà complet, pour peu que nous dansions avec, en totale harmonie du corps, de la parole, et de l’esprit !

La poésie est plus proche de la conscience, plus proche de dieu que tout explication mentale qui en définitive sont des mots sans vie, des notes sans mélodies, alors que la « vie » ne sera jamais une explication de quoi que ce soit.
Elle demeure toujours et avant tout l’expression du sacré en nous « le vivant qui sait au fond de lui-même » qu’il est conscient de tout cela et transcende le corps et le mental, il est « la source même d’où tout jaillit » !
BOUYA CHAKA c’est le cri du guerrier qui rend hommage à la simplicité « d’être » !
C’était un intermède à « j’ai mal et toi t’as mal ? »

marc-antoine 28/06/2008 15:19

je ne me rappelle plus quel philosophe a du payer son premier disciple dans l'antiquité...

mais tu ferais mieux de faire de même avec tes 1000 euros , payer pour qu'on t'écoute !

vincent 28/06/2008 08:24

Miteny
Je ne savais pas qu'il fallait être un génie pour faire la différence entre "douleur" et "pas douleur". Tout s'explique.
Commentaire
Encore faut-il se poser la question sur le génie en question. Car faire la différence est une chose……………….mais se poser le question « sur qui est ce moi qui sait faire la différence » peut être instructif et révélateur !

jeoff 27/06/2008 21:27

bah Abraham a prouvé qu'un seul dieu existe! tu sais avec ca baguette?
et Moïse a prouvé l'existence de Dieu avec les plaies d'egypte au pharaon? tu sais pas ca?? étrange...
A la limite je suis meme certain que plein de personne ne crois pas en tout ca! Mais etrangement je pensais que toi qui veut prouver l'existence de Dieu le serait! je pensais parler a un connaisseur...

jeoff 27/06/2008 18:55

mais je crois que tu ne comprend pas la sensibilité du langage francais...
je pense aussi que tu ne prends pas le temps d essayer de comprendre "de quoi qu'on te cause"!
pourquoi te borne tu a ton " mais si t as mal je n'ai pas mal"??
ce que j essais de te faire comprendre! mais ce n'est pas évident! et (moi au moins) je ne rejette pas la faute que sur toi! Ce que je veux t expliquer c'est que ce constat n'est fait que par ton corps et personne d'autre! et que si c'est une vérité aujourd hui elle ne le sera peu etre pas demain! et si elle l'est demain ce constat et ta démonstration ne sont pas suffisantes pour dire que le corps suffit! du moins tu l amène très mal! et meme si tu arrive a nous convaincre de tout ca, c'est futile que de vouloir prouver l'existence de Dieu! La seule fois ou des personnes telles qu'Abraham ou Moïse on prouvé l'existence de Dieu c'etait quand même par autres choses qu'une démonstration sur la douleur! et encore ce que l'on...
Roh j'abandonne tu va encore me dire que quand t as mal t as mal et quand j ai mal t as pas mal...

Miteny 27/06/2008 19:23


"La seule fois ou des personnes telles qu'Abraham ou Moïse on prouvé l'existence de Dieu "

T'es sûr que tout le monde sera d'accord avec toi là dessus?


jeoff 27/06/2008 18:14

bravo!!!!
bientot tu changera presque d avis!
tu viens de passer du stade " bande de crétins vous ne comprenez pas ce qu'un enfant de 6 ans comprend" à "Je ne suis pas un génie et alors?"
bientot on pourra peu etre commencer un vrai débat sur une question interessante!
enfin ca dépend de toi biensur...

Miteny 27/06/2008 18:19


Mais si je me fais mal, tu peux même ne pas t'en rendre compte du tout! C'est quand même évident cette différence non?


jeoff 27/06/2008 16:30

oui mais toi tu ments et en plus tu refuse d'écouter les autre! Moi pour le moment j'en suis au stade ou j essais de t'expliquer qu'il y a deja une différence entre douleur et avoir mal (même si selon certain cette distinction n'est pas nécessaire) alors ton histoire de différencier douleur et pas douleur on en est tres loin! ca va surment nous prendre trois ans voir plus avant que tu comprennes! ensuite peu etre qu on pourra enfin débattre sur douleur et pas douleur!
sinon j'avou que ton dernier post montre ton niveau dargumentation tres tres impressionnant ! j'avou ca me destabilise et j ai eu beaucoup de mal a répondre un argument tel que "tu fuis"! c'est quand que tu change de disque ??

Miteny 27/06/2008 17:36


Je ne savais pas qu'il fallait être un génie pour faire la différence entre "douleur" et "pas douleur". Tout s'explique.


jeoff 27/06/2008 16:00

Miteny:
Et alors? Tu veux changer de sujet?

commentaire:
aucun rapport, mùais oui j voudrais bien cahnger de sujet parce que celui la est épuisé! As tu pensé a faire de la politique! tu répond facilement a coté de la plaque pour te sortir d'un peu tout et tu nous le reproche des que ca t arrange!

Miteny 27/06/2008 16:05



C'est toi qui fuis: tu refuses d'admettre la différence entre douleur et pas douleur.



marc_antoine 27/06/2008 14:09

miteny "Améliorer le monde, c'est le changer non? De plus je ne vois pas tellement comment faire plus simple: la différence entre douleur et pas douleur est quand même très flagrante. Mets toi à la place
de ceux qui souffrent, qui ont une maladie par exemple: c'est tellement horrible qu'ils ne peuvent plus penser à rien d'autre. Je pense qu'au moins ces gens là doivent savoir faire la différence
entre douleur et pas douleur."

et tu leur apporte quoi, pour soulager leur douleur ? la vérité ? Qu'est ce qui est mieux ?
quand tu as passé toute ta vie a souffrir, est il plus juste de proposer un vie d'après qui sera meilleure ou prouver
que "dieu existe" et par la grace de la vérité ne proposer plus rien mais la mort, l'oubli, le néant ?

Tu nous a dit 'pour etre sauvé il faut comprendre que le corps ne suffit pas !'
mais sauvé de quoi ? sauvé par qui ? c'est quoi "sauvé" ? j'aimerais bien avoir ta vision des choses !

Tu veux nous sauver de quoi ? de la mort ? est-ce que le néant de la mort n'est pas justement le vrai repos ?
la fin de toute activité cérébrale n'est elle pas le vrai repos absolu et eternel ? plus de soucis, plus rien, l'arret total de tout , et donc des douleurs, des soucis, des envies aussi. alors pourquoi "nous sauver" ?
Je crois que TU as besoin d'etre rassuré par rapport a la mort, et tu as trouvé un paliatif dans ton credo, rien de plus.

De toutes facons, a quoi bon vivre eternellement dans un endroit 'eternel' ou rien ne bougerait ? on se ferait chier très vite, et dans cette optique,
je prefère savoir que la vie eternelle consiste juste a voir le jour, et qu'a la fin de la vie, après un temps mort qui nous est inconnu, la vie repart de nouveau,
ailleur, neuve, sans traces du passé, pour un nouveau jour sous le soleil de dieu.

Alors, tu me propose quoi de mieux , dans 'ton salut' ?

Miteny 27/06/2008 16:04


Je ne sais pas. La question est trop complexe (surtout que je n'arrive pas à me faire comprendre). Néanmoins on peut dire que meilleure est la prise de conscience, plus on peut dire que l'on est
vivant. Si on a tout pour être heureux par exemple, mais qu'on ne s'en rend pas compte (qu'on ne le sait pas), ça ne sert à rien. Donc il est important de savoir, de connaître... la vérité. C'est
ce que je me dis.


jeoff 27/06/2008 13:15

alors la encore une fois tu ne sais toujours pas différencier les mot! si améliorer et changer sont deux mots qui existe c'est bien parce qu'il y a une différence sino un suel mot existerait!!
en plus c'est a toi de te mettre a la place du malade! parce que crois moi un malade et qui est décèdé a cause de sa maladie j en ai connu un! et bien au contraire la douleur il n'en avait rien faire! il préfèrait apprendre des autres et partager son expérience! alors au lieu de me raconter des merdes comme ca sur les malades tourne 78 fois ta langue au fond de ton intestain!

Miteny 27/06/2008 15:48



Et alors? Tu veux changer de sujet?



jeoff 27/06/2008 12:38

encore une fois miteny c'était évident et pour tout le monde en plus que le chemin le plus rapide d'un point A a un point B etait la ligne droite! et pourtant c'est aujourd'hui completement faux! On est jamais sur de rien et c'est ca qui fait avancer l'humanité!Comme ne pas être certain de l'existence de Dieu c'est aussi la plus grand source de notre foi! On ne sait pas s'il est la, mais on l'aime quand même! c'est une bien plus grande preuve d'amour envers Dieu que de dire " regardez Dieu existe et je donne mille euro a qui me prouve le contraire!" Tu ne crois pas? biensur tu ne répondra certainement pas a ce post puisque tu me prends pour un débile! et tu as raison je suis surment débile! Mais je l'admets et au lieu de vouloir changer n'importe comment notre monde j'essais plutot de l'améliorer au moins pour les gens qui m'entour! le reste , mon destin de messie ou d'homme banal ce fera selon la volonté de Dieu! et non pas selon ta volonté ou la mienne!
le débat que tu tiens depuis trois ans est mort dès sa naissance et rend toi compte que cette histoire de "on me tpae j'ai mal" n'a plus rien a voir avec le mesage que tu voulais nous apporter! alors au lieu de te borner recommence et met toi a notre porter puisque nous n'avons meme pas le niveau de CP où est le mal?

Miteny 27/06/2008 13:02


Améliorer le monde, c'est le changer non? De plus je ne vois pas tellement comment faire plus simple: la différence entre douleur et pas douleur est quand même très flagrante. Mets toi à la place
de ceux qui souffrent, qui ont une maladie par exemple: c'est tellement horrible qu'ils ne peuvent plus penser à rien d'autre. Je pense qu'au moins ces gens là doivent savoir faire la différence
entre douleur et pas douleur.


vincent 26/06/2008 20:21

ah bon? toi tu as mal quand je me cogne?

Commentaire : pour moi le problème ne se pose plus depuis fort longtemps……………
L’ascenseur est toujours là pour tout le monde, tu as choisi l’escalier en colimaçon……………..c’est ton problème !
Mais à ce niveau tout a été dit par tout le monde n’est-ce pas ? que dire d’autre…………………..recommencer encore et encore, à quoi bon.
La Conscience vaut mieux que cela ,un débat stérile !

Miteny 27/06/2008 10:26



C'est tellement évident. A mon avis, c'est niveau CP. Donc tu comprendras que je trouve les réponses des gens hallucinantes.



vincent 26/06/2008 19:55

L'intersubjectivité des constats c'est la mise en commun de tous les constats: ce qui est commun à tout le monde.
C'est à dire: un seul corps fait mal, les autres ne font pas mal.

-commentaire :
c’est ton interprétation des constats par rapport « à TOI »
ce n’est pas ce que disent les autres « constats »
Maintenant à toi de voir…..mais le serpent va se mordre la queue jusqu’à se dévorer lui-même !
A ta place je donnerai une argumentation basée sur la démonstration sur « «Et c'est cette réalité (moi/les autres) qui est la base de la révélation de l'existence de l'esprit. »
Au moins tu donnerais des explications pour sortir de ce débat de fous………………et tu affronterais de face ce que toi tu estimes avoir découvert, en permettant aux autres de comprendre où tu veux en venir !

Miteny 26/06/2008 19:57


ah bon? toi tu as mal quand je me cogne?


marc-antoine 26/06/2008 18:50

voyons,
"tu récolte tojours ce que tu sèmes".

qu'as tu récolté miteny ?
tu le dis toi même : des idiots, des cancres, des gens sans neurones....

alors qu'as tu semé ?

vincent 26/06/2008 18:42

C'est grave alors. Que les gens n'arrivent pas à faire la différence entre douleur et pas douleur, c'est grave.

Commentaire : c’est là ou , il me semble tu commets une erreur d’interprétation sur ce que te dit « l’intersubjectivité des constats » !

Miteny 26/06/2008 18:54


L'intersubjectivité des constats c'est la mise en commun de tous les constats: ce qui est commun à tout le monde.
C'est à dire: un seul corps fait mal, les autres ne font pas mal.


vincent 26/06/2008 18:28

Mais on peut peut-être aider à provoquer ce déclic. Si la prise de conscience est difficile, la prise de conscience du manque d'arguments est peut-être plus facile...

Commentaire : Pas vraiment car les arguments concernant l’exemple que tu as pris ne feront que durcir la position et s’enliser dans un cercle sans fin ou personne ne verra ce dont tu parles, car l’exemple entraîne un débat qui va dans une autre direction !




N'est-il pas possible de repousser ces limites?

Commentaire : Toujours, mais elles sont intérieures ces limites c’est la conscience que tu as des choses qui est libre et sans limite celle-ci ne peut que s’ouvrir, Bien sûr qu’en épuisant l’argumentation celle-ci peut aboutir à une évidence, mais à condition que l’exemple soit bien choisi et n’entraîne pas le débat vers une autre direction ce que crains qu’il est en train de se produire !

Miteny 26/06/2008 18:37


C'est grave alors. Que les gens n'arrivent pas à faire la différence entre douleur et pas douleur, c'est grave.


abou simbel 26/06/2008 18:19

miteny "N'est-il pas possible de repousser ces limites?"

je te confirme, tu y es parvenu ! on a rarement vu un démonstration aussi ..euh...

vincent 26/06/2008 18:10

Miteny
ça sert à rien de communiquer alors?

Commentaire : pour compléter Miteny je te ressers «Et c'est cette réalité (moi/les autres) qui est la base de la révélation de l'existence de l'esprit. » Petite note d’humour !

vincent 26/06/2008 17:57

Miteny
ça sert à rien de communiquer alors?

Com : si au contraire, mais n’oublies pas comme tu aimes à le rappeler toi-même pour ce qui concerne la « connaissance de soi » seul chacun, ou la personne peut expérimenter, tu parles toi-même « d’intersubjectivité» !
Elle a ses limites car cette communication en dernier lieu repose toujours sur « ton constat » donc uniquement « ton cheminement expérimentale » à travers « ta pensée » « tes sens » « ton analyse » pour ce qui est subjectif et personnel ! !
Ce qui est différent si nous communiquons au sujet d’un phénomène dit objectif constatable, mesurable etc……valable pour tous, d’un point de vue extérieur !

Miteny 26/06/2008 18:06


N'est-il pas possible de repousser ces limites?


vincent 26/06/2008 16:44

Miteny dans (gagner 1000 euros étape 3) tu dis
par exemple toi tu ne connais pas la douleur? Si! tu vas me dire. Si j'affirmais être le seul à connaître la douleur, personne ne serait d'accord avec moi. En fait, c'est parce que j'admets
l'existence des autres. Et c'est cette réalité (moi/les autres) qui est la base de la révélation de l'existence de l'esprit. C'est un peu compliqué mais c'est ça.

Com : c’est justement ça qu’il te faudra éclaircir ! et surtout démontrer.
Je ne suis pas contre car c’est ce que j’ai compris depuis le début dans nos discussions sur le message que tu veux faire voir.
Mais comme je te l’ai dit au début, l’exemple de la douleur peut être pas mal, mais ta démonstration est confuse.
Car toi-même tu n’as pas éclairci ce point ou du moins il t’est impossible de le mettre en mot !
Car tu as pris les escaliers en colimaçon alors que tu as l’ascenseur à coté !
Et de toute façon cela dont tu parles et je l’appellerai comme ça « une prise de conscience » n’est pas réellement démontrable par les mots, ils peuvent tout au plus montrer une direction mais « cette prise de conscience » peut ou pas se produire car elle est n’est pas un effet de la volonté personnelle !
celle-ci peut survenir ou pas dans n’importe quelle circonstance, ou une situation suite à une concentration très forte sur le sens de quelque chose qu’on cherche ! Comme chez des scientifiques « paf, l’idée de génie, le vaccin, la relativité etc…) ; Mais pendant qu’ils avez le nez dedans ils ne voyaient pas, et pour certain après des années de recherche « l’éclair, l’intuition qui arrive » et ça donne « mais oui, c’est évident, c’était là devant mon nez et je ne trouvez pas !»

Miteny 26/06/2008 18:05


Mais on peut peut-être aider à provoquer ce déclic. Si la prise de conscience est difficile, la prise de conscience du manque d'arguments est peut-être plus facile...


vincent 26/06/2008 16:04

PS : J'avais oublié la fin BOUYA CHOUKA

vincent 26/06/2008 16:02

Ne suivez jamais personne, mais suivez toujours votre chemin, écoutez votre guide intérieur, et cela vous mènera toujours à destination ! pas d’enseignement, pas d’enseignant pas de disciple ! Soyez votre propre lumière, tout ce que vous faites quelque soit les erreurs, elles sont votre lumière et vous éduquent vous-même. Vaut mieux une petite vérité expérimentée par soi même qu’une grande sagesse qui n’est qu’une pensée des autres !
moi- même

Miteny 26/06/2008 17:20


ça sert à rien de communiquer alors?


vincent 26/06/2008 15:41

Hug JE OUT
Moi comprendre très bien ce que toi vouloir dire !
Miteny pas faible conscience, lui esprit vif et chercheur sincère lui ne pas hésiter à fouler sentier aride et nouveau, j’apprécie beaucoup forme d’esprit à lui, même si lui passer pour fou aux yeux des autres, lui avoir grand courage d’aller au bout de son mental !
Mais peut être lui faire confusion, que toi mentionner !
Mais confusion toujours possible d’être éclairci par partage du calumet de la paix !
Mots servir à cela, toi parler à lui avec ton cœur, nous enfants de la terre, grand esprit souffler partout, nous un seul esprit.
Grande conscience guider conscience individuelle (« je suis » petite « âme » charmante vers grande prairie de la sérénité !
BOUYA CHAKA grande âme !

sherkan 26/06/2008 15:35

“Ne suivez jamais quelqu’un qui a trouvé la vérité. Mais suivez toujours celui ou celle qui recherche la vérité.”

Manly P. Hall

Miteny 26/06/2008 17:38


moi donc.... :)


vincent 26/06/2008 15:30

Miteny
j'avoue que je n'ai pas bien compris la question
com : je veux bien reformuler avec d’autres mots, mais que n’as-tu pas compris dans ma question, précise, pour que je m’explique autrement !

abou simbel 26/06/2008 12:20

ce blog sert a rien , mais qu'est ce qu'on se marre quand meme!

jeoff 26/06/2008 11:58

Hug grand chef VIENS CENT!Moi toujours très fière de parler à esprit aussi vif que le tiens ca être instructif!
Grand yéti ne pas comprendre que Etat de conscience est propre a chacun et que vie ou mort ne peut suffisament se sentir que grace a la conscience! un bébé savoir qu'il est en vie pourtant niveau de conscience et d'éveil moins important qu'adulte! Moi penser que manitou confondre tout! lui confondre "ame" et "conscience" qui etre différent pour moi.
Avoir conscience d'avoir mal n'est pas avoir conscience de vivre ou preuve de Dieu conscience d'avoir mal etre uniquement système de survie! Si moi couper bras a grand yeti ui ne plus avoir a l 'esprit " je suis conscient de ma douleur donc je vie " mais lui uniquement penser "HAAAAAAAAAAAAAA HAAAAAAA hopitale HAAAAAAAAAAA!!" Si moi suivre son raisonnement cela vouloir dire que lui a alors faible conscience et que lui tres proche d'un etat de mort! ai je tords? je peux redire mon raisonnement sans parler langage indien pour ue lui etre plus clair!!
BOUYA CHAKA

vincent 26/06/2008 11:55

M : Mais ne faut-il pas chercher à progresser?
C : Tant que l’individu va chercher à progresser, et bien il va tout faire dans ce sens……..mais peut être aussi, faudra t-il au cours de son cheminement qu’un jour il se pose la question « qui est ce « je » qui veut progresser…….et vers quoi ? De quoi manque t-il vraiment ?

M : Car cet état d'insconscience ou d'endormissement,c'est un état plus proche de la mort.
C : En quelque sorte oui, c’est la mort, de la mort « de l’être » au détriment de l’identification au paraître, ce prendre pour ce que l’on est pas, donc être mort à ce que l’on est vraiment !

M : Pour savoir que l'on vit, il faut être conscient: plus on est conscient, plus on sait que l'on est vivant. Enfin je pense..

C : As-tu besoin de voir ton visage dans un miroir pour savoir que « tu es » ?
As-tu besoin de te savoir pour être ? Quand tu dis « je suis » n’est ce pas ce qui te définit le mieux ?
Quand tu dis « je suis Miteny » n’est ce pas le commencement de tous tes problèmes ?
Quand tu identifies « je suis », sentiment d’être ici maintenant, à « je suis Miteny je suis né à tel endroit, j’ai tel destin, telle histoire personnelle etc.….. » n’est ce pas là « la suffisance du corps-cerveau » n’est-ce pas là justement la méprise, la confusion, le big bang l’oublie de qui « tu es vraiment » ?


Ce sont des questions qu’il est peut être bon de se poser quand on cherche à savoir !

Miteny 26/06/2008 13:41


j'avoue que je n'ai pas bien compris la question


vincent 25/06/2008 23:19

Celui qui n'aime pas la vérité a le droit d'exister... mais il court à sa perte en entraînant les autres dans son sillage. Il faut aimer ce qui est vrai car sinon, par définition, on se trompe et
on est malheureux. Non?

Malheureux pas vraiment, car cela est lié à la « conscience que l’on a des choses ».
Certaine personne sont dans un état « d’inconscience » ou d’endormissement assez grand, pour eux la vie se résume à trouver le bonheur dans des réussites diverses, ils sont totalement identifiés à leur corps, à des besoins physiques, d’autres identifiés totalement à l’aspect intellectuel, mental si bien que le corps-cerveau représente la seule réalité qui a un sens pour eux ! Donc ils ne peuvent pas être malheureux de quelque chose dont ils n’ont pas conscience.
Mais il me semble que tous les êtres souffrent d’une certaine frustration vis-à-vis de la vie car quelque part elle ne les comble pas tout à fait, ils ont un sentiment d’incomplétude.
Ils voient bien qu’ils vivent, ont des enfants, travaillent, souffrent, vieillissent, décrépissent, tout ça pour finir dans un trou.....avec au milieu quelques plaisirs fugaces qui passent. Ce qui fait que la plupart passent leurs vies à fuir pour échapper à quoi ? la vieillesse, la décrépitude, la souffrance et la mort !en s'agitant dans des tas d'activité pour exister car ils sentent bien en regardant autour d'eux que tout peut finir n'importe quand, la vie est fragile, éphémère comme la durée d'un souffle...Mais ils n’entraînent personne, car eux-mêmes sont dans un courant qui les entraîne plutôt par ignorance. Aimer ce qui est vrai ? encore faut-il se poser les bonnes questions, amorcer une recherche du sens de tout ceci. Mais le conditionnement social, utilitariste, réussir sa vie etc...est tellement prenant pour la totale humanité..si bien que l’homme oublie l’essentiel................se perd, le temps passe et la mort est là !
Tout le monde à « cette graine de conscience » mais la plupart ne l’habitera pas, ne l’arrosera pas, ne s’en souviendra pas..........................

Miteny 26/06/2008 11:16


Mais ne faut-il pas chercher à progresser? Passer à un niveau de conscience supérieur. Plus on a de conscience si j'ose dire, plus on est vivant. Car cet état d'insconscience ou d'endormissement,
c'est un état plus proche de la mort. Pour savoir que l'on vit, il faut être conscient: plus on est conscient, plus on sait que l'on est vivant. Enfin je pense..


vincent 25/06/2008 18:56

-Ce que tu dis es juste,
mais quand tu dis «Tu penses qu'il ne faut rien découvrir: » ça c’est ta pensée qui te dis que je ne découvre rien ?

Quand à « car ça pourrait vexer ceux qui n'ont pas fait la découverte en question. C'est ça? »

Ce n’est pas vraiment cela, il y a des états « d’inconsciences différentes » selon le parcours de chacun. Mais pour moi ce que « j’ai vu » ne doit pas être objet de querelle, aucune preuve à fournir, cela se suffit par lui-même.
Si l’occasion se présente j’en parle, ou plutôt je partage en ayant toujours conscience que cela demeurera toujours de l’ordre de l’intériorité, d’une perception nouvelle qui libère, mais reste surtout un « vécu » !
Ce trésor est intérieur…………à partager, jamais à prouver, car il dépend d’une certaine maturation de la conscience plus ou moins évidente chez chacun selon son parcours.
Et ces découvertes ne doivent pas être imposés, ni servirent à la division, bien qu’on puisse l’introduire à l’intérieur d’un échange, elle reste toujours une expression personnelle, en aucun cas « une vérité » pour les autres, sauf si il y a reconnaissance mutuelle au niveau intuitif, mais là on le « voit » tout de suite !

Miteny 25/06/2008 20:25


Celui qui n'aime pas la vérité a le droit d'exister... mais il court à sa perte en entraînant les autres dans son sillage. Il faut aimer ce qui est vrai car sinon, par définition, on se trompe et
on est malheureux. Non?


vincent 25/06/2008 18:19

D’autre part les écrit concernant les évangiles et le reste ont été compilés pratiquement 3 siècle après la soit disant mort du christ, et cela par un concile qui a décrété selon son critère les textes qui étaient saints et les autres apocryphes . D’autant qu à l’époque des témoignages que l’on appelle évangiles il y en avaient des tas…..bon !
On peut faire dire ce qu’on veut au christ après cela reste vraiment aléatoire…………..
Quand il a dit « je suis le fils de dieu » attention à la traduction, il s’adressait à des rabbins, car Krisna l’a dit aussi mais on Inde on lapide pas car il n’y a pas de dieu dans le sens chrétien du terme. Un soufiste l’a dit aussi et on lui a coupé les mains et tué à petit feu. Mais toi aussi tu peux le dire au même titre que chacun car pour moi « je suis » est dieu ! à la condition de reconnaître toutes consciences, les autres comme la diversité par laquelle se manifeste « la conscience ou dieu » comme étant eux aussi de même nature que toi ! (selon moi, cela va sans dire, je ne n’exprime que « ma vérité »

vincent 25/06/2008 17:57

Miteny
d'ailleurs toi aussi tu fais ça: si tu penses dire une chose vraie, c'est que tu penses que son contraire est faux. Donc tu es exclusif... c'est pareil.
commentaire
Je ne te dis pas que je dis une « chose vraie » je t’exprime simplement comment je vois les choses, mais elles sont relatives à mon parcours, c’est pourquoi pour moi un bouddhiste, un taoïste, un Hindou ou un chrétien parlent tous de la même chose mais selon une approche culturelle, langue, tradition etc qui correspondent à la sensibilité de chaque groupe.
Et je ne me permettrais pas de dire que les musulmans n’ont pas la vraie religion etc….
Par contre il est vrai que si dans une conversation je tombe sur quelqu’un qui parle de sa religion comme étant la seule vraie religion que ce soit un chrétien ou un musulman alors là oui je polémique, pas parce que j’ai raison ou tord mais parce que cette vue rétrécie ne fait pas partie de mon parcours !
Mais au niveau du langage c’est vrai qu’il est dualiste donc si je dis blanc c’est par rapport au noir, mais il y a une nuance je peux dire blanc sans pour autant nier le noir !
Je peux apprécier plus une vue qu’une autre parce qu’elle correspond davantage à mon parcours mais sans nier pour autant la véracité de l’autre dans son expression vraie pour lui !
Car il y a une compréhension qui va au-delà du mot, plus intuitif qui permet de nous comprendre !

Miteny 25/06/2008 18:36


tu ne penses pas que la vérité libère? Personnellement je pense que connaître la vérité permet de faire des progrès, de libérer, de rendre la vie meilleure. La vérité, ça fait du bien.

découvrir la vérité, c'est un peu comme découvrir un trésor. Mais apparemment, ce n'est pas ton cas. Tu penses qu'il ne faut rien découvrir: car ça pourrait vexer ceux qui n'ont pas fait la
découverte en question. C'est ça?


vincent 25/06/2008 16:51

Miteny
mais alors pourquoi reproches tu à ces gens (le christ, tao, etc..) de vouloir contribuer à éveiller les consciences?

Commentaire : Je n’ai fait aucun reproche à quiconque de contribuer à éveiller les consciences !
Lis bien mes post : lorsque je suis intervenu, c’est uniquement lorsque quelqu’un dit que sa religion est la vérité au détriment d’une autre car il parle là d’une manière exclusif, qui divise et ne tient pas compte de la diversité des langages et cultures qui sont aussi vraies que sa façon à lui de suivre un chemin qui correspond à sa tradition !
D’autre part la totalité des expressions spirituelles dans toutes les traditions et livres sacrés pour chacun, met toujours l’accent sur l’unité de la conscience ou dieu qui se manifeste dans la diversité.
Si chacun dans sa voie spirituelle suit ce chemin qui, comme le dit le terme religion (religiare = relier) tous quelque soient leurs voies vont vers cette union à dieu ou la conscience une ! et de ce fait par expérience directe et compréhension de son propre cheminement ,il n’y a plus de séparation, de division en dieu ou la conscience ! Tous les sages de quelques traditions que ce soient parle le même langage quand à » l’unicité de dieu » ou de « la conscience une sans second »
Par contre l’intolérance, l’intégrisme, la mauvaise compréhension ou interprétation de certains livres par des gens voulant faire prévaloir leur vérité en imposant leur religion comme seule vraie religion prône la division et donc la négation de « la conscience une » ou de « dieu, » dans l’expression de la diversité !

Miteny 25/06/2008 16:59


"c’est uniquement lorsque quelqu’un dit que sa religion est la vérité au détriment d’une autre car il parle là d’une manière exclusif,"

mais is ont tous fait ça ! (et le christ le premier).

d'ailleurs toi aussi tu fais ça: si tu penses dire une chose vraie, c'est que tu penses que son contraire est faux. Donc tu es exclusif... c'est pareil.


vincent 25/06/2008 15:54

Miteny
pourtant j'ai vraiment l'impression que le monde va de plus en plus mal et qu'il court à sa perte: mauvaise gestion, destruction de l'environnement.

Commentaire : oui c’est que l’on constate, plus que jamais l’homme est devenu matérialiste, le confort avant tout, les techniques pour se faciliter la vie et cela au détriment de lui-même !
Il cherche à l’extérieur le bonheur avec ses sens, ses plaisirs sans se poser peut être les vraies questions ! Mais c’est ainsi que vit l’homme depuis des millénaires. Sauf que maintenant les risques sont multipliés par mille, car en un siècle l’homme de par le nombre de ses habitants, et l’utilisation des techniques depuis l’ère industriel à consommé, pollué détruit plus qu’il n’a pu le faire en mille ans d’histoire. Mais cela est le cours normal de l’espèce humaine, peut être est –elle destiné à disparaître…..





faudrait donc qu'il soit dirigé (ou guidé) par des gens plus compétents. C'est une question de survie

Commentaire :Mais il y a des gens compétents un peu partout qui s’occupe d’une manière sérieuse de ces problèmes………………mais c’est avant tout une affaire de changement de « conscience ». Tant qu’il n’y aura pas inversion du processus en faveur d’une conscience plus élargie, dans un respect mutuel, un intérêt commun très fort, respect de « la terre », des espèces autres que nous qui participent à l’écosystème et tout le reste…………….le changement ne se fera pas, c’est une question pour moi de maturation de la conscience individuelle en conscience collective, unie par un désir commun, et non plus égoïste. Mais cela peut se faire ou ne pas se faire…………………….le réveil peut se faire au bon moment ou pas !

On dirait que tu ne veux pas qu'il suive de règles. C'est ça ta solution: aucune règle?

Commentaire :D’abord je ne veux rien,qui suis-je pour vouloir quelque chose des autres ?
Quand au règle, je fais confiance à l’humanité, non pas que l’humain soit sage mais l’urgence, la peur, le manque etc…..le font plus réagir à une situation dangereuse que la compréhension réelle du problème qu’il engendre lui-même.
D’abord pour moi, la solution comme je te l’ai déjà dit se trouve plus être un changement et une prise de conscience individuelle, qui j’espère sera rapide car la situation l’exige qui fera boule de neige et peut entraîner des changements qui nous surprendront tous, car la survie fera loi et nécessité. D’autre part dans ce cheminement spirituel de par mon parcours je fais confiance à cette Conscience- force-énergie-intelligence qui est à l’origine, à la source de tout ce qui apparaît que nous appelons moi, les autres, le monde l’univers !
Se mettre en harmonie avec cette conscience (ou dieu, comme tu veux) c’est faire, dire, penser, vivre ce que nous avons à faire, à dire et à penser dans ce rôle qui nous est attribué.
3 phrases importantes que ton christ à dit, et que l’on retrouve dans toutes les traditions spirituelles « que ta volonté soit faite et non la mienne » « ne vous inquiétez pas du lendemain chaque jour suffit sa peine » « tout ce qui a lieu est sa volonté » !
donc n’oublie pas dans ton cheminement que nous n’avons le contrôle de pas grand-chose, hormis de « voir » que nous ne sommes pas ce qui apparaît !
Et quel est le message de ton christ « vous êtes esprit et vérité » et non pas ce corps et ce mental
« adorez votre père avec l’esprit et la vérité ». L’homme comme n’importe quel espèce peut disparaître mais ce que nous sommes est-ce bien cela ? « buvez de mon eau et vous n’aurez jamais soif, vous êtes la vie éternelle » C’est quand même pas peu, tout passe, tout est changeant, tout est éphémère mais……………tu demeures le témoin de tout cela « cherchez le royaume des cieux qui est au-dedans de vous, et tout vous sera donné en abondance »….c’est cela aussi ce que chacun doit découvrir en lui et faire confiance au-delà des apparences qui ne sont que des phénomènes ayant lieu dans la conscience !
Mais le Tao, l’Advaïta vedanta, le soufisme, l’Islam, L’Hindouisme toutes les anciennes voies traditionnelles l’ont dit avec leur mot, et même certains scientifiques y ont mis d’autres mots pour dire cela aussi.
Donc ma première règle est « confiance en sa nature vraie, c’est elle qui nous guide vers nous-même qu’elle soit Christique, Bouddhique, Taoïste ou autres qu’importe les mots, ils s’adressent à la diversité des cultures et des langues pour ne parler que de cette vérité !

Miteny 25/06/2008 16:06


mais alors pourquoi reproches tu à ces gens (le christ, tao, etc..) de vouloir contribuer à éveiller les consciences?


vincent 25/06/2008 09:56

Désolé de ne pas vouloir que des gens auss imbus de leur personne que toi se permettent de juger les autres ou la marche du monde alors que visiblement ils n'en ont pas la capacité.

Commentaire : tu confonds grand yéti, c’est toi qui te mets dans cette merde ! N’oublies pas que c’est toi qui pense être le messie et posséder la vérité. Et c’est encore toi qui traite tout le monde de tous les noms depuis 3ans !C’est toi qui juge en permanence « la bêtise des autres » il te faut bien un miroir tout de même alors je te renvoies cette image.
Ai-je prétendu avoir quelque capacité? Je te réponds seulement c'est toi qui te sens blessé en me jugeant au-dessus, pas moi!



Alors oui j'ai besoin de prouver la non suffisance du corps car, aussi bizarre que cela paraisse, j'ai envie de continuer à vivre et pour cela j'ai besoin que la société aille bien et soit un minimum harmonieuse. Donc qu'elle ne soit pas dirigée par des cons!

Commentaire : Mais tu sais c’est comme cela qu’on pensé tous les dictateurs religieux ou laïque……………….tous ont pensé que les autres étaient fou et con sauf eux ! et en tant que con je te le ressert !

Je pense avoir compris que je ne pouvais pas vivre tout seul dans mon coin

Commentaire et pourtant c’est ce que tu démontres en permanence en attendant ton heure en 2012 pour pouvoir gouverner enfin tout seul selon ta vérité, les dictateurs n’ont pas fait mieux, ils pensaient que seul leur pensée était la bonne !



et que je faisais partie d'une société. De plus (je sais c'est bizarre) j'ai aussi besoin que la planète aille à peu près DURABLEMENT pour faire quelques projets d'avenir qui aient un sens.
Bon ça c’est normale, rien de fou la dedans mais pour cela il faut participer avec toutes les bonnes volontés et ne pas croire que tous sont des cons.



Donc, encore une fois, j'ai besoin que la société ne soit pas dirigée par des cons!

Commentaire : sauf toi évidemment………………réfléchi un poil et sors de ta peur et ton égoïsme………………..






Désolé de vouloir vivre (mais là je suppose que tu n'as rien compris vu qu'à la base, tu es incapable de faire la différence entre douleur et pas douleur).

Commentaire : étrange 9000 post, 3ans et tous n’ont rien compris sauf toi !
Ta douleur doit être immense pour souffrir autant et vouloir changer le monde envers et contre tout sans tenir compte de la diversité.
Ton dieu ne t’as t-il pas dit « que tout est sa volonté, et que pas un moineau ne tombe sans que le père le sache ». As-tu si peu confiance en lui que ton orgueil te fais croire qu’a toi tout seul tu vas réformer le monde ? Qu’est-ce cela sinon de la suffisance ?

Et je terminerai en ta disant que j’aime la diversité, les sensibilité différentes, l’expression de la vérité de chacun, athées, croyants ou autre qu’il sont tous expression de la conscience ou dieu que chacun à sa place et que cette conscience-énergie-intelligence guide chacun dans la diversité vers sa propre réalisation ……………….
Ne t’en déplaise regarde dans le miroir des autres, vois comment tu juges le monde et les autres et tu verras qui tu es !

Miteny 25/06/2008 11:39


pourtant j'ai vraiment l'impression que le monde va de plus en plus mal et qu'il court à sa perte: mauvaise gestion, destruction de l'environnement.

Il faudrait donc qu'il soit dirigé (ou guidé) par des gens plus compétents. C'est une question de survie.
On dirait que tu ne veux pas qu'il suive de règles. C'est ça ta solution: aucune règle?


vincent 23/06/2008 18:31

MAIS non mais non grand yéti c'est toi qui t'obstine "à la suffisance du corps" tu dis tous ces exemples de conscience (comme la douleur qui n'est qu'un exemple) ne viennent que d'un seul corps. Voilà ce que tu constates, »
Qui donc est conscient « en un même instant de la chaleur sur ton corps, du train qui passe au même moment, de l’oiseau que tu entends chanter, de ta fesse sur la chaise , de la conversation qui se déroule, de celui qui tousse à coté de toi…………….sans même y penser tout cela est pris en compte par cette présence, ton corps y compris tout ce qui a lieu à l’instant même de ta présence…………………..qu’est-ce cela ????
As-tu besoin de prouver la non suffisance du corps en ne parlant que de sa suffisance, tu fais une fixation dans le sens inverse
Les petits disent aussi comme jacques dutronc (dans la chanson) CACA BOUM !

Miteny 23/06/2008 19:54


Désolé de ne pas vouloir que des gens auss imbus de leur personne que toi se permettent de juger les autres ou la marche du monde alors que visiblement ils n'en ont pas la capacité.

Alors oui j'ai besoin de prouver la non suffisance du corps car, aussi bizarre que cela paraisse, j'ai envie de continuer à vivre et pour cela j'ai besoin que la société aille bien et soit un
minimum harmonieuse. Donc qu'elle ne soit pas dirigée par des cons!
Je pense avoir compris que je ne pouvais pas vivre tout seul dans mon coin et que je faisais partie d'une société. De plus (je sais c'est bizarre) j'ai aussi besoin que la planète aille à peu près
DURABLEMENT pour faire quelques projets d'avenir qui aient un sens.

Donc, encore une fois, j'ai besoin que la société ne soit pas dirigée par des cons! Désolé de vouloir vivre (mais là je suppose que tu n'as rien compris vu qu'à la base, tu es incapable de faire la
différence entre douleur et pas douleur).


jeoff 23/06/2008 17:28

lien logique?
je mange je marche et je respire je suis conscient de déjà trois chose à la fois! c'est beau si on rajoute on m agresdse ca fait quatre si on rajoute j ai chaud ca fait cinq si on rajoute je suis enervé ca fait six...
oui la route est longue pour toi aussi

Miteny 23/06/2008 17:38


tous ces exemples de conscience (comme la douleur qui n'est qu'un exemple) ne viennent que d'un seul corps. Voilà ce que tu constates, n'est-ce pas? Tu ne peux pas nier ton existence. En fait le
corps ne suffit pas à produire toute conscience (j'aurais pu prendre n'importe quel exemple).


rudzaw 08/12/2007 13:50

Pourquoi ne suis-je pas quelqu’un d’autre ? Selon moi, tous les êtres humains sont égaux et "j’aurai donc pu être chinois, africain, indien… J’aurais pu naître au moyen-âge, au paléolithique ou même (pourquoi pas) au 21ième ou au 22ième siècle.
Alors pourquoi ici et maintenant ? Sans Dieu, tout ceci est absurde, inexplicable."
La réponse, c'est qu'on est conscient d'une chose à la fois. La durée est aussi une sensation. On est donc tout à la fois et chaque sensation a la même chance d'être ressentie.
Dieu est inutile dans tout cela.

Miteny 10/12/2007 15:45

Lien logique ?De toute façon, si on est conscient d’une chose à la fois, ça prouve que un corps quelconque ne suffit pas (sinon on serait conscient de 6 milliards de trucs à la fois).

Libre penseur 07/11/2007 22:14

Et bien amusez-vous donc, mais seul.

Libre penseur 06/11/2007 23:14

Il faut répondre pour comprendre, drôle de conception.
Damned, je suis percé à jour, j'ai peur !
Je me suis trompé, c'est bien l'école mais c'est la cours de récré de la maternelle.

Miteny 07/11/2007 11:12

Je suis obligé de me mettre au niveau de mes interlocuteurs si je veux qu'ils comprennent.

Libre penseur 06/11/2007 18:34

Celle-là, vous pouvez la poser autant de fois que vous voulez, je n'ai pas la patience d'y répondre. Les autres auxquelles j'ai déjà répondu dix fois et d'autres cent, vous pouvez encore les poser, vous n'aurez pas de réponse.
Pour le reste de l'article, vous êtes bien plus drôle quand vous vous prenez au sérieux, quand vous vous essayez à l'humour, ça craint.

Miteny 06/11/2007 19:19

Evidemment, si vous refusez de répondre, vous ne risquez pas de comprendre.
En fait vous ne répondez pas de peur d'être obligé d'être d'accord avec moi. ça au moins, c'est drôle.