40 milliards d'êtres humains... et moi, et moi, et moi?

Publié le par Miteny

J’y pense et puis… Bah, je n’oublie pas. Je me dis plutôt que c’est étrange. Quand je pense au nombre d’individus qui existent en ce moment : 1.3 milliards en Chine, 1.1 milliards en Inde, etc… j’ai le vertige. Des corps humains en (relativement) bon état de fonctionnement, il y en a plein, mais vraiment plein (si je ne touchais qu’un 1/100 de centime d’Euro par bonhomme, je serais déjà bien content).

Or il n’y a qu’un tout petit bout de cette énorme masse de viande qui « fabrique », « produit » la douleur, la joie, la faim, la certitude d’exister et d’être là… Mais vraiment un tout petit petit bout. Et quand je dis que le fonctionnement de n’importe quel élément de ce gigantesque ensemble ne suffit pas… je passe pour un fou !!

C’est quand même extraordinaire. Prodigieux. Comme si je passais pour un imbécile à force d’affirmer que le ciel est bleu. J’aurais fait un blog lecielestbleu.com et plus de 4000 commentaires auraient été posté pour me dire que j’ai tort ! Monde surréaliste. Film de science-fiction ? Non parce que, aussi incroyable que cela paraisse, c’est exactement ce qui se passe sur dieuexiste.com…

(Est-ce que par hasard ce ne serait pas plutôt les fous qui seraient au pouvoir… ce qui expliquerait pourquoi nous mettons tant d’entrain à détruire toute forme de vie sur Terre… c’est une hypothèse à considérer non ?).

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 30/07/2008 20:03

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

mamadomi 28/03/2008 17:46

note: le ciel n'est pas bleu. je le vois ainsi, mais il n'est pas bleu. On apprend ça en cours élémentaire.

Libre penseur 04/11/2007 21:21

Et bien, j'attends les arguments.

Libre penseur 31/10/2007 21:59

Le système nerveux suffit largement à expliquer le phénomène. Inutile de rajouter des hypothèses gratuites, arbitraires et chargées de préjugés.

Miteny 04/11/2007 16:15

Je ne rajoute pas d'hypothèses gratuites.
Je constate simplement un effet différent ! Excusez moi de n'avoir mal que quand mon corps est frappé (j'en ai marre de répéter ça mais je suis obligé vu le manque de clairvoyance de mes visiteurs).

Libre penseur 30/10/2007 21:18

Ce qui est exact, c’est quand je dis que la personne concernée ressent la douleur. Ce qui est faux, c’est quand vous en déduisez que le corps ne suffit pas. Ce qui est encore faux, c’est quand vous prétendez que je réduis la douleur au cri. Ce ne sont pas vos évidences qui sont fausses, ce sont les « déductions » que vous en faites et quand on les critique, vous ressortez vos évidences. C’est complètement absurde, stérile et malhonnête.

Miteny 31/10/2007 10:25

La personne concernée constate que la douleur ne peut venir que de son corps, étant donné que la douleur est personnelle. Ce n'est pourtant pas compliqué.

Libre penseur 29/10/2007 22:18

Je ne perdrai pas mon temps à répondre aux autres articles.
Pour celui-ci, ça ira très vite : votre mauvaise foi est consternante, ce n'est pas du tout ce que j'ai dit concernant le cri ni la production de douleur. Votre misérable argumentation tombe donc à plat. Ma participation ne fait que commencer et la vôtre est proche du néant.
Vous n'avez toujours rien prouvé (un petit indice: pour avoir une preuve, il faut commencer par des arguments exacts ) et donc le corps suffit sans problème.

Miteny 30/10/2007 10:49

Parce que ce n'est pas exact? on me frappe j'ai mal. on ne me frappe pas, je n'ai pas mal: c'est faux ça?

Libre penseur 27/10/2007 23:51

Lorsqu’un corps est frappé, les nerfs excités transmettent un influx nerveux jusqu’au cerveau et la personne concernée crie. La douleur apparait donc et tout le monde peut l’observer. Bien entendu, seule la personne concernée ressent cette douleur puisqu’elle est la seule qui reçoit l’influx nerveux. Le corps suffit donc largement et votre preuve est fausse.
Toujours pas de preuve du contraire.

Miteny 29/10/2007 10:39

La douleur ce n'est pas seulement un cri voyons ! C'est une sensation très désagréable.
"Bien entendu, seule la personne concernée ressent cette douleur "
Donc la douleur n'est produite que pour une seule personne, pas pour tout le monde.
CQFD donc. merci de votre participation

Miky 27/10/2007 01:11

"Sinon, je veux bien proposer mais comment??" :

1°) Pond un article qui se tient académiquement parlant
2°) Jette un oeil sur ce lien où plusieurs revues de philosophies sont répertoriées avec un lien vers leur site web : http://pedagogie.ac-toulouse.fr/philosophie/revuesphilo.htm

3°) Clique sur le lien menant aux revues qui t'intéressent

4°) Regarde quelles sont les démarches et modalités qu'elles indiquent pour soumettre un article à publication

5°) Expédie-leur ton article

6°) Attends un peu

7°) Plusieurs possibilités :
a) Bravo tu es publié sans réserve, à toi la gloire et peut-être aussi pas mal d'heures à consacrer à des détracteurs qui ne manqueront pas de publier des réponses à ton article, sauf s'il est tellement imparable que tout le monde se converti sur le champ au "Mitenyisme". Solution : embauche des gardes du corps (qui ne suffit pas) pour assurer ta protection personnelle et achête un terrain suffisament grand pour construire un temple à ta gloire.
b) Les reviewers sont d'accord pour te publier mais ils ont perçu quelques faiblesses dans ton argumentation qu'ils aimeraient que tu corriges, ou alors il y a certains points que tu as trop ou pas assez développé, ou alors il y a des imprécisions à éclaircir, etc. Solution : Encore quelques heures de travail, et normalement, retour au a) ou alors si t'as pas de bol : c)
c) Les reviewers se sont bien marrés en lisant ton article, l'ont envoyé à leurs collègues pour qu'ils se marrent aussi, l'ont accroché à la porte de leur bureau puis on finit par le jeter dans une corbeille à papier... Et toi tu penses : "il y a forcément un complôt planétaire pour étouffer la vérité qui dérange". Solution : Contacte Fox Mulder et Dana Scully.

:)

Miteny 29/10/2007 10:31

ta réponse est très complète. Merci (je peux essayer même si je ne suis pas sûr de savoir pondre un article "académique").
Sauf que tu as oublié de me donner les numéros de Mulder et Scully....

Miky 27/10/2007 00:36

Si tu préfères : n'importe quel corps suffit à produire la douleur que pour une seule personne.

Miteny 29/10/2007 10:28

Je traduis ce que tu viens d'écrire.
N'importe quel corps: le tien.
produit de la douleur ... pour moi??? 
pas compris.

Miky 27/10/2007 00:32

Oui mais cela est tout à fait normal dans une perspective matérialiste. Il ne pourrait pas en être autrement puisque (pour la énième fois) il n'y a aucun moyen matériel qui permettrait à X de ressentir directement la douleur de Y ou à Y de ressentir directement la douleur de X. Cet absence de canal intermédiaire suffit à expliquer pourquoi pour chacun il n'y a que son corps qui produit la douleur. CQFD donc.

Miteny 29/10/2007 10:26

Tu raisonnes complètement à l'envers.
Je répète: SI LE CORPS SUFFISAIT, il n'y aurait tout simplement pas de conscience du tout.
Il n'y aurait pas X qui ressent la douleur de Y. Non.
Pourquoi persister à raisonner à l'envers?
Pour la millième fois ce n'est pas moi qui affirme que le corps suffit.
Si le corps suffit, UN SEUL corps suffit. Pas besoin de connexion entre les corps.

Miky 26/10/2007 16:42

"Oui. Ce n'est pas compliqué.

Donc pour X, pour Y, un seul corps produit la douleur.

J'attends ton grand OUI."

Ce sera un grand OUI, ET ALORS ? ou même : OUI, DONC LE CORPS SUFFIT (jusqu'à preuve du contraire et sue la seule base de ce constat).

Car je n'ai jamais dit le contraire, mais je t'ai expliqué 15000 fois pourquoi ce constat était tout à fait compatible avec le matérialisme.

Si tu crois que je dis le contraire c'est que tu n'as rien compris à mes réfutations.

Miteny 26/10/2007 18:01

Donc pour X, pour Y, un seul corps produit la douleur.
UN SEUL !! Pour tout le monde, un seul.
Le corps suffit signifie que n'importe quel corps suffit.... n'importe lequel, pas juste un.
Je crois plutôt que toi tu ne comprends pas l'évidence malheureusement.
Car tu le dis toi-même avec un grand OUI: un seul !!
CQFD donc

Miky 26/10/2007 16:39

"En fait, ce que je dis n'est pas extraordinaire: Pascal, Descartes, Hegel, Spinoza l'avait compris bien avant. Je ne fais que piquer leurs idées."

N'importe quoi ! :)
- Pascal tenait que l'existence de Dieu est indémontrable par la seule raison => 1er flop.
- Descartes n'a pas juste douté du fait que le corps produise la douleur, il a été jusqu'à douter de l'existence d'autrui, ce que je te demande de faire depuis longtemps. Au moment où il formule son cogito, il est clairement solipsiste. Ensuite, sa "preuve" de l'existence de Dieu n'a rien à voir avec la tienne mais se base sur l'idée de perfection qu'il apercevait en lui-même. Sa "preuve" est d'ailleurs boîteuse et a été critiquée en trre autre par Kant. Elle n'est qu'une énième variante de l'argument ontologique d'Anselme. Mais puisque c'est Dieu, chez Descartes, qui vient garantir la véracité de nos impressions, on peut penser que sans cette hypothèse, il serait resté cantonné dans le solipsiste sans en sortir et en aurait conclu que lui-même est Dieu.
- Hegel, je ne connais pas assez mais je me rappelle que Primavera, qui était hégelienne, a critiqué également ton "raisonnement"
- Spinoza "démontre" l'existence de Dieu autrement que toi, en ne partant que d'axiomes et de définitions objectives et rigoureuses, sans évoquer la conscience subjective, la douleur et que sais-je encore.

Puisque tu es tellement persuadé que tous ces grands hommes applaudiraient des deux mains ton raisonnement, alors pourquoi ne pas le proposer à des philosophes actuels qui ont passé plusieurs années à les étudier et se reconnaissent dans leurs pensées ?

Miteny 26/10/2007 17:58

Evidemment j'ai ajouté ma touche personnelle.
Sinon, je veux bien le proposer mais comment??

cémoi 26/10/2007 11:44

si tu le vois ainsi, ben je ne peux te contredire! chacun son chemin.....

cémoi 26/10/2007 10:49

et avec ça tu es sensé prouver l'existence d'un dieu??!! bravo!
tu vas créer une nouvelle secte: "la secte de ceux qui invoquent leur dieu en se donnant des coups de marteaux sur la tête"
euh, perso je préfère ne pas y adhérer.......

Miteny 26/10/2007 11:31

La douleur est une juste un exemple de preuve de l'existence de Dieu pas une manifestation de Dieu lui-même.... enfin...

Miky 25/10/2007 22:03

On frappe X, X a mal
On frappe Y, X n'a pas mal
On frappe X, Y n'a pas mal
On frappe Y, Y a mal

C'est vrai, c'est pas compliqué.

Miteny 26/10/2007 11:10

Oui. Ce n'est pas compliqué.
Donc pour X, pour Y, un seul corps produit la douleur.
J'attends ton grand OUI.

Miky 25/10/2007 22:01

C'est vrai ça, on n'arrête pas de répêter des lapalissades et des évidences, et tu dis qu'on est fou. D'ailleurs l'idée de Libre Penseur me plaît bien (s'il te faut des disciples je suis partant ;)). Il devrait même promettre une récompense à 100 000 euros pour qui trouvera une faille dans nos raisonnements. Je suis sûr que malgré tous tes efforts tu ne parviendras pas à réfuter nos raisonnements implacables.

Quand on a l'impression d'être la seule personne normale et que le reste du monde est fou, il est tant de se poser des questions...

Miteny 26/10/2007 11:09

Je n'ai pas l'impression d'être la seule personne normale bien au contraire. Mais dans ce domaine bien précis, je suis juste plus perspicace que vous.
En fait, ce que je dis n'est pas extraordinaire: Pascal, Descartes, Hegel, Spinoza l'avait compris bien avant. Je ne fais que piquer leurs idées.
Quant à l'argument de libre penseur, c'est une farce. A mon avis, il suffit juste de bien comprendre "le corps suffit à produire la douleur" pour se rendre compte que c'est absurde.

Libre penseur 25/10/2007 21:15

Formulons les choses autrement : jusqu'à preuves du contraire, le corps suffit largement à expliquer la douleur. J'attends vos preuves du contraire et je jugerai de leur recevabilité. Peut-être trouvez-vous que le procédé est malhonnête, il l'est effectivement, c'est le vôtre.

Miteny 26/10/2007 11:02

La preuve du contraire est toute simple:
Si le corps suffisait, il suffirait de frapper un corps pour que la douleur apparaisse... par définition du mot suffire !!
C'est ça la logique toute simple.
Or ce n'est pas ce que je constate, ce n'est pas ce qu'il constate... personne ne constate ça. Personne.

Libre penseur 25/10/2007 13:12

Des preuves du contraire, il y en a par dizaines rien que sur ce site.Ce n'est pas parce que votre mauvaise foi vous interdit de les reconnaître (et vous êtes le seul) qu'elles n'existent pas.

Miteny 25/10/2007 14:38

Non c'est la logique qui m'empêche de les reconnaître. Car, au risque de me répéter une 12654ième fois, et aussi étonnant que cela paraisse, que l'on me frappe ou que l'on frappe un autre, l'effet n'est absolument pas le même.

grand guide suprÚme 25/10/2007 11:24

il cause italien, maintenant, notre messie !

Cartman 24/10/2007 23:01

Je pense qu'il est temps d'organiser un grenelle du dieuexiste. Il y aurait tous les contributeurs de ce blog et chacun bosserait sur un sujet précis, avec des jolies tables et des petites bouteilles d'evian.
Et à la fin, Miteny nous livrerait ses conclusions comme borloo.
Et pourquoi pas une taxe carbone pour tous ceux qui continuent à croire que le corps suffit...

Miteny 25/10/2007 11:20

Il faut au moins ça. En effet:
on frappe X, X a mal
on frappe Y, X n'a pas mal
C'est d'une complexité ! mamma mia...

cémoi 24/10/2007 22:16

Miteny , tu réfléchis trop...je préfère lorsque tu nous amuses avec tes montages riigolos et tes tofs trafiquées! tu t'exprimes mieux avec l'image qu'avec le mot....c'est un avantage sur le net, alors profites-en...parceque là tu deviens monotone! allez, sorts nous des tofs ou des animes sympas...stp!
qu'on rigoleun peu quoi!

Miteny 25/10/2007 10:49

T'es marrant... mais il faut le temps de les faire ces animations.
D'ailleurs je prépare une sorte de campagne de pub, encore mieux que le dernier clip. En atttendant, pour éviter de trop me creuser la tête, je re-sers du "corps qui ne suffit pas".
C'est pas très original je sais.

Libre penseur 24/10/2007 21:56

Pauvre petit génie qui passe pour un fou. Comme ce n'est pas possible, alors c'est que tout le monde est fou sauf le génie.
Bon sang, mais c'est bien sûr ! Quelle logique implacable !
Vous vous enfoncez de plus en plus dans le ridicule.

Miteny 25/10/2007 10:46

Pas forcément puisque jusqu'à preuve du contraire, c'est vrai, le corps ne suffit pas.