ASIMO.

Publié le par Miteny

Sans doute connaissez-vous ASIMO, un robot aux capacités hors du commun. Lorsqu’on voit ASIMO marcher, courir, descendre les escaliers, faire coucou et aller où on lui dit d’aller, on se dit qu’il nous ressemble beaucoup (on aurait envie de l’acheter !). Et ce n’est pas fini : la robotique progresse à pas de géants, tant et si bien, qu’il est de plus en plus facile de croire qu’il sera un jour possible de fabriquer des robots ayant les mêmes capacités que les humains : intelligence, conscience… (voir le film I, robot par exemple). Si le corps suffisait, il n’y aurait aucun problème, j’y croirais.

Seulement, c’est plus compliqué que ça : le corps ne suffit pas. En effet, ce n’est pas parce que par exemple on fabriquerait un humanoïde ayant les mêmes caractéristiques objectives que vous (souvenirs, aspect physique, caractère, etc.…) que ce sera vous !

Ce sera au mieux quelqu’un d’autre qui vous ressemblera parfaitement, mais ce ne sera pas vous… Le corps ne suffit pas et il faut prendre en compte cette réalité si l’on veut atteindre l’objectif qui semble être celui de la civilisation : plus de mort, plus de maladie, un corps parfait, solide, réparable (et même beaucoup plus performant que celui que l’on a tous à notre époque).

Si le corps suffisait, il n’y aurait qu’un moyen d’atteindre ces objectifs : la science. Malheureusement ou heureusement, le corps ne suffit pas et il faut prendre en compte cette réalité si on ne veut pas que la recherche s’engage dans une impasse.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilbert 30/07/2008 20:15

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Cartman 12/10/2007 00:39

plein de vdos ici :
http://fr.youtube.com/results?search_query=asimo

c'est très impressionnant. Ca me rappelle ces films de SF que je regardais étant môme. Yavait tjrs des robots ultra sophistiqués. On est en train d'y arriver...
vous imaginez une armée d'Asimo???

Miteny 12/10/2007 19:03

c'est vrai qu'on dirait quelqu'un parfois.

Stéphane 11/10/2007 16:52

Dans le cas du robot, je te suis un peu plus.

J'ai lu beaucoup de matériel sur le web...des témoignages de scientifiques reconnus, et le problème de la conscience artificielle est aussi lourd que celui de la conscience humaine.

Il y en a un d'ailleurs qui explique qu'une fois toutes les variables programmées pour permettre au robot d'imiter parfaitement les réactions humaines, comment donner au robot une véritable conscience de lui-même ? Une telle chose peut-elle se vraiment se programmer ? Même dans le cas d'une parfaite imitation d'un humain, nous serions tout aussi long de la solution, parce la nature précise de ce qui nous rend conscients de nous-même est encore inconnue.

Il semble que la mécanique quantique ouvre certaine portes, mais nous sommes très loin du compte. La matière, en vertu d'une certaine configuration ou de certaines propriétés connues ou inconnues, peut-elle permettre l'émergence de la conscience ?

Voilà le grand inconnu et la véritable épine dans le pied du matérialisme.

Miteny 11/10/2007 18:29

Evidemment. Parce que dès que l'on suppose que c'est possible, on tombe sur des contradictions énormes.
Supposer que l'on peut fabriquer la conscience à partir d'un logiciel (car en gros, c'est ça) c'est admettre que le corps suffit. Alors évidemment, comme c'est faux, à un moment ça coince: on tombe sur une contradiction (exemple: berlin/new-york... on ne se réveille pas à 2 endroits à la fois).
2 endroits? pourquoi pas 1000 ou 10 millions? On pourrait aussi avoir tous les corps alors? (et là effectivement corps+coup = douleur deviendrait vrai :)