Un petit résumé pour la rentrée des classes.

Publié le par Miteny

Comme j’étais absent ces derniers jours, je vais tenter de relancer le débat avec un petit résumé de mon argumentation.

1. Chaque personne n’a mal que si son corps est frappé.

DEDUCTION A : De (1), j’en déduis (2) : 2. Pour chaque personne, la douleur ne survient que si un seul corps est frappé : le sien. Question : qu’est-ce qui fabrique la douleur ?

Réponse classique (A) : les organes du corps quand ils sont sollicités. Donc si un corps est sollicité (par un coup), de la douleur est fabriquée. Si A est vrai (pour tout le monde), voilà ce que l’on doit vérifier. Ou, plus exactement :

DEDUCTION B : Si A est vrai, voilà ce que tout le monde doit vérifier : quand un corps est frappé, de la douleur est fabriquée (car il faut bien que quelque chose la fabrique, cette satanée douleur !).

Alors, mes deux déductions sont-elles fausses ? En d’autres termes, comprenez-vous pourquoi j’affirme que pour chaque personne, la douleur ne survient que si un seul corps est frappé au lieu d’affirmer que la douleur survient à chaque fois qu’un corps est frappé ?

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Miteny est suffisant.

Le corps suffit!
Répondre
H
Je dors parce que depuis le début, on est bloqués sur le chapitre 1. Moi j'attends la suite, quand ça devient vraiment trépidant, le moment où tu annonceras ton départ pour Jesuralem en slip et couronne d'épines... Parce que là, on tourne en rond à cause des retardataires...
Répondre
M
C'est vrai, mais en même temps, je suis un peu en avance sur l'horaire (2009-2012).
F
Je le répète, il n'y a pas de "douleur" là où tu es frappé, c'est le cerveau qui lance un signal qui te fait comprendre qu'à l'endroit frappé, les choses vont mal! Il n'y pas pas de "douleur", qu'une stimulation du cerveau. Certaines personnes ont une maladie génétique au niveau de la zone de cerveau qui lance ces signaux, et ceux-là ne ressentent jamais de douleur (ce qui est dangereux)!
Donc la "douleur" n'existe pas, juste des signaux des neuronnes!

Maintenant, démonstration de la non-existence de Dieu comme vous le dites => http://evrolution.blogspot.com/
Répondre
M
Très très drôle...
La douleur n'existe pas maintenant ! Je n'aurais jamais cru que quelqu'un oserait me la faire, celle-là.
H
zzzzzzzzzzzzz...
Répondre
M
Quoi?! Tu dors au fond de la classe ! Au tableau... et plus vite que ça!