La palme des meilleurs arguments.

Publié le par Miteny

Pour l’instant, je la donnerais à Moumou… pas pour son pseudo mais pour la pertinence de ses remarques (à mon humble avis). En effet, je pense qu’il a compris que le constat suivant constitue une certitude expérimentale : « Chaque personne n’a mal que si SON corps est frappé. »

Et que donc chaque personne constatait effectivement une différence fondamentale d’effet entre l’évènement 1 « son corps est frappé » et l’évènement 2 « le corps d’autrui est frappé ». Nier une telle évidence ne me paraît pas très sain. Mais ensuite il enchaîne sur une « différence de point de vue » qui n’est pas claire. Par quoi a été fabriquée cette différence ?

La question est toujours là.

Or je rappelle que la conscience est censée être fabriquée par le corps, c’est l’hypothèse de départ. Selon cette vision des choses, le corps est un peu comme une machine, alimentée par la nourriture qui donc dépense de l’énergie pour « fabriquer » la conscience d’avoir mal. Or une machine fait son boulot de machine. Et un boulot de machine, c’est de fabriquer de la douleur à la chaîne : corps+coup=douleur Et pas seulement SON corps+coup=douleur (je ne sais plus quelle métaphore inventer !). A force de répéter tout le temps des évidences, je vais finir par croire que je suis destiné à devenir professeur des écoles… primaires. 

Dernière remarque : Si Dieu existe, il est tout-puissant et donc la démonstration de son existence est évidente (ça paraît logique). Alors ne soyez pas étonné qu’elle le soit VRAIMENT !!

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 04/08/2008 23:06

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

mamadomi 28/03/2008 19:14

ben aussi étonnant que ça puisse paraître moi aussi...sauf que je l'ai réfuté en 4 points, en tenant compte de toutes tes assertions dûment.
Et je n'ai pas senti jusque là d'ouverture de discussion sur chacune de ces réfutations étayées (moins minutieusement chez moi que chez d'autres, certes, car j'ai joué le jeu du raisonnement simplistes, et puis, ça va plus vite, j'avoue)
mais on peut reprendre, je suis dispo

Miteny 28/03/2008 20:07


Donc il est faux de dire que chaque personne n'a mal que quand son corps est frappé?


mamadomi 28/03/2008 18:51

bonne idée de cesser de réfléchir...

surtout à tes questions...

c'est là que tout commence, par le verbe primordial!

Miteny 28/03/2008 18:56


De manière très égoiste, je m'intéresse ici surtout à mon raisonnement.


mamadomi 28/03/2008 18:13

en effet, tout sauf idiot...juste un peu décalé...lol!!!
tant qu'il s'assume, hein...pas de malaise
(et qu'il n'est pas prof, libre penseur, lol!!)

chercher midi à 14 heures c'est intéressant sur un cadran solaire...mais on n'en est plus là!!! aujourd'hui nos connaissances en matière de douleurs et de mécanisme de transmission du message nocicepteurs sont telles que tes assertions sont obsolètes, il serait bon de réactualiser avec un autre exemple, Miteny.

allez hop, tu réfléchis et tu nous remets ça dans l'ordre...

...de l'ordre naquit la vie.

Miteny 28/03/2008 18:30


Je ne peux réfléchir sur rien puisqu'on refuse de répondre à mes questions.


raurentsu 26/03/2008 18:23

moi je ne le trouve pas si idiot que ça

Libre penseur 04/07/2007 22:28

Il va sans dire que la palme revient haut la main et sans conteste à Miteny. Il est même hors catégorie tellement ça vole bas. Une consolation tout de même, il n'est pas instit, les pauvres gosses ont eu chaud.

Loïc 04/07/2007 03:08

Sacré Miteny, il perd encore du temps à décerner des palmes et ose se faire aussi gros qu'un boeuf alors qu'il se révèle en acte tel un minuscule têtard à peine raisonnant.

Stéphane 04/07/2007 00:51

"Par quoi a été fabriquée cette différence ?

La question est toujours là."

Exactement, c'est ce que je dis depuis un bon bout de temps maintenant pour montrer que le débat tourne en rond autour d'une chose sur laquelle nous sommes tous d'accord. Tout le monde ici est conscient qu'il y a une différence...quelque chose de plus que le corps : c'est la conscience.

Mais de quelle nature est-elle ? Voilà ce qu'il te faut démontrer.

Il peut être tentant de dire que comme la conscience est nécessaire pour percevoir subjectivement les sensations, et que mon corps est conçu sur le même principe que tous les autres (qui eux ne me permettent pas cette perception subjective), cela veut dire que cette conscience est obligatoirement immatériel et distinct du corps.

Mais est-ce une preuve au sens stricte du terme, ou bien une simple possibilité?

Comment prouver que cette conscience n'est pas simplement fabriquée par le corps, et que comme les 2 sont obligatoirement reliés, il n'en résulte pas cette subjectivité et cette individualité que nous expérimentons tous.

Autrement dit :

Ma conscience subjective serait le résultat du fonctionnement de MON corps lorsqu'il est VIVANt.

Voilà ce sur quoi la plupart des scientifiques s'entendent. Alors encore une fois, comment leur prouver que le processus de création de la conscience est différent, et implique quelque chose d'autre que ce que je viens d'énumérer ??

J'aimerais que tu me répondes là-dessus

Miteny 04/07/2007 17:37

"Ma conscience subjective serait le résultat du fonctionnement de MON corps lorsqu'il est VIVANt".
Mais TON corps ou MON corps sont DES corps qui fonctionnent tous pareils.
ça me paraît évident. Si le fonctionnement du corps suffisait, comment ferions nous pour faire la différence?
Encore une fois, il n'y a pas besoin d'aller chercher 12h à 14h: c'est simple.