Juste une mise au point.

Publié le par Miteny

Un tout petit article pour rappeler à certaines personnes qui auraient tendance à me prendre de haut qu’il ne serait pas de judicieux de négliger les 1000 Euros promis sur ce site. Courage, camarades, ne flanchez pas, je suis sûr qu’on avance !

Normalement un croyant, lorsqu’il est coincé (par exemple quand on a lui clairement montré que tous les animaux de la création ne pouvaient ni tous monter dans le même bateau ni y survivre pendant 150 jours), il finit par avouer : « ce sont mes croyances, si vous ne les partagez pas, respectez les. » …. Ou alors il se lève et part, outré. Sans doute n’y a-t-il pas grand-chose à faire pour que je dise une bêtise de ce genre. Je rappelle quand même sur quel point nous sommes d’accord : chaque personne n’a mal que si son corps est frappé.

Prochaine étape : peut-on dire qu’une personne ne constate pas le même effet si l’on frappe son corps ou si l’on frappe celui d’un autre ?

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 04/08/2008 23:34

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Loïc 16/06/2007 03:53

Cher Miteny,

Je crois que nous sommes tous d'accord sur la différence d'effet. Mais ton erreur, toujours la même, c'est de confondre identité d'objet et identité de fonctionnement. Et cela, parce que tu refuses de tenir compte de la définition de la douleur (j'avais même cité le dictionnaire, l'autre fois, pourtant). La douleur est, par définition, quelque chose qui concerne une personne particulière, c'est-à-dire un corps particulier. Lorsque TU reçois un coup, c'est TON corps, via ses réseaux nerveux, qui déclenche la douleur pour signaler que quelque chose ne va pas, ce n'est pas celui de quelqu'un d'autre. Et ce phénomène, la douleur, se retrouve pour tout le monde : lorsque le corps d'une personne est frappé, alors cette personne éprouve de la douleur (identité de fonctionnement que tu as toi-même admise sur un autre billet). La seule différence qui persiste, c'est la différence d'objet : JE ne suis pas TOI, TU n'es pas MOI, TU n'es pas TON VOISIN, TU es TOI et seulement TOI. En d'autres termes : le monde est peuplé d'individualités qui ont chacune, par définition là encore, un ressenti propre. Mais si c'est là ton seul argument pour démontrer l'existence de Dieu, je crois que tu as encore du pain sur la planche...

Cordialement.

PS : je te conseille d’abandonner cette histoire des 1000€ (mais ton règlement prouve que tu n’es pas sérieux, puisque tu te poses à la fois comme juge et partie…), parce que sinon, tu vas devoir un sacré paquet de fric à beaucoup de gens.

Hector Gnole 15/06/2007 21:04

Déception ! Je commençais à me déhancher lascivement en espérant réécouter ce grand tube de Jackie Quartz... Tant pis.
Sinon, c'est mort aujourd'hui. Je pensais proposer une photo de moi nu sur la triperie si je recevais plus de 33 commentaires, j'en suis à zéro et il reste moins de trois heures.
Manifestement, mon charme n'opère pas...