Trois femmes nues.

Publié le par Miteny

Voici un article destiné à booster le nombre de mes visiteurs (qui a dramatiquement chuté depuis 1 mois). Le titre est accrocheur, mais ça ne suffit pas. Il ne faut pas que je déçoive alors, comme promis, voici 3 belles jeunes femmes nues (musée du Louvre):

Loïc (qui ne peut toujours pas me dire par quel miracle les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets). Hector (qui a arrêté de répondre quand je lui ai demandé par quel miracle les mêmes causes ne produisaient pas les mêmes effets). Cartman (scotché par l’argument « le corps ne suffit pas »). Libre penseur (campé sur ses positions). Louis (qui commence à se rendre compte qu’effectivement « le corps ne suffit pas »). Nathanaël (qui se demande pourquoi quand je repeins ma voiture en jaune, la sienne reste bleue). MissQ (incapable de me dire elle aussi pourquoi elle n’est pas plus grande, plus belle ou plus riche…)

Mais aussi : Romaric, José, Manu, Lomerinius, Miky, Yop, Happou, Nico, Pepito, Roland, BM… Sans oublier… GGS, dégoûté par mes reprises de volée en lucarne. De plus, pour susciter des réactions (et donc stimuler mon blog Rank), j’ai décidé de compter mes « victimes » (c'est-à-dire les personnes qui n’ont pas su résister à mes arguments).

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 05/08/2008 14:21

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Alexia 08/06/2007 23:15

Tu as réalisé que si le corps ne suffit pas à produire de la douleur comme tu dis mais qu'il faut nécessairement un âme alors même un vertébré inférieur (qui peut ressentir de la douleur) a une âme. Je n'ai pas l'impression que ça soit la positon de l'Eglise ça.

Miteny 11/06/2007 11:06

1. Je ne connais pas la douleur du vertébré inférieur (son niveau de conscience en quelque sorte) donc je ne peux pas conclure.  ça m'étonnerait que le lombric soit en courant de sa propre souffrance.
2. Tant mieux. Je n'ai pas envie d'être d'accord avec l'église.

Loïc 08/06/2007 18:56

Mais personne n'a jamais dit le contraire ! Le problème, c'est que de cette réalité somme toute triviale (parce que, à preuve du contraire, une personne EST son corps), tu déduises l'existence de l'âme et de Dieu dans la foulée. C'est amusant que tu ne fasses pas la même chose pour les ampoules : une ampoule ne s'allume que si SON filament est alimenté en électricité. Est-ce à dire que la lumière implique "autre chose" que l'électricité ?

Miteny 08/06/2007 20:38

Quelle est la question? Les conditions pour avoir de la lumière?
Une ampoule et de l'électricité. Je ne vois pas le problème. Tout le monde peut avoir de la lumière avec une ampoule et de l'électricité.
"une ampoule ne s'allume que si SON filament est alimenté en électricité"... Et alors? Cette ampoule s'allume et c'est tout.
Par contre chaque personne ne peut avoir mal que ssi un seul corps est frappé. L'existence de Dieu est donc trivial. A moins que tu réussisses à prouver que le fonctionnement du corps suffit.
Pour vérifier cette hypothèse, faisons l'expérience: prenons un corps quelconque en bon état, branchons le sur le secteur, et vérifions...
 

Loïc 07/06/2007 18:33

Et c'est là que tu manques de nuance. Oui, nous sommes tous pris dans nos bulles subjectives, y compris lorsque nous faisons de la science. Mais en science, il y a ce qu'on appelle la validation inter-subjective, via la communauté scientifique : une théorie sera dite vraie si elle est rationnellement et/ou empiriquement corroborée pour l'ensemble des scientifiques. La Terre n'est pas sphérique parce qu'UN scientifique, dans son coin, en a eu l'intuition, mais bien parce que de nombreux scientifiques ont pu valider cette théorie. Je ne vois pas pourquoi ce serait différent pour la subjectivité elle-même. NB : "illusion" ne veut pas dire que ça n'existe pas, mais que cela ne correspond pas au réel. Tout ce qui est phénoménologique n'est pas illusoire, mais certaines choses, si et c'est bien la raison qui permet de faire le tri.

Miteny 07/06/2007 20:52

Tous les scientifiques seront d'accord pour dire qu'ils n'ont mal que si leur corps est frappé. Ce n'est pas une illusion, c'est la réalité universelle.
Pourrons nous enfin conclure: chaque personne n'a mal que si SON corps est frappé.
 

Loïc 07/06/2007 17:42

Mais comment peux-tu affirmer cela ? Tu ne constates pas PHENOMENOLOGIQUEMENT que mon corps fait ce que ton corps fait, pour la bonne et simple raison que tu es, comme tout le monde, prisionnier de ta propre bulle subjective. Mais si tu prends un critère objectif de la douleur, comme par exemple une activation nerveuse, tu la retrouves aussi bien dans ton corps que dans le mien, ce qui DEMONTRE l'identité de fonctionnement et dissout ton problème comme neige au soleil.

Miteny 07/06/2007 18:10

Tu veux que c'est une illusion? Tout est illusion alors?
Ma bulle subjective est incontournable. Tout ce que je sais c'est par son intermédiaire que je le sais. Donc je lui fais confiance.

Loïc 07/06/2007 17:13

Miteny,

Tu ne m'as décidément pas compris. Je ne dis absolument pas qu'il n'y a pas identité de fonctionnement, au contraire ! En revanche, j'affirme qu'il n'y a pas identité d'objet, que ton ampoule n'EST pas mon ampoule, que ton corps n'EST pas mon corps et que par conséquent, ta douleur n'EST pas ma douleur. Quant à ton édifice messianique, je pense que tu dois choisir : théologie rationnelle ou théologie révélée. Et très franchement, au vu des sophismes dont tu satures ton blog, je te conseille d'opter pour la théologie révélée. Là, au moins, tu pourras mettre en avant ton expérience personnelle, sans chercher à démontrer quoi que ce soit et assumer enfin ta foi en tant que telle.

Miteny 07/06/2007 17:38

Mais ton ampoule fait ce que mon ampoule fait. Voilà ce que je constate. Mais je ne constate pas que ton corps fait ce que mon corps fait (cf. commentaire de l'autre article).
Je choisis la théologie rationnelle car je suis sûr que je n'ai mal que si MA main est dans le feu. Pourquoi celle là??

Romaric 07/06/2007 10:04

Salut Miteny,
je reviens sur ton blog en ce jeudi matin, et ô que vois-je je suis cité dans un de tes articles (bon, en même temps, tu cites un peu tout le monde, j'ai pas vraiment de mérite).
Je n'ai pas vraiment le temps en ce moment de peaufiner une explication claire et précise de ma façon de voir les choses, mais je vais simplement écrire ceci:

Pour toi, si je me souviens bien, pour dire que le corps suffit , si je prends deux personnes (ou plus), le fait de frapper aléatoirement un des 2 corps devrait faire ressentir la douleur. Aux deux. Car les mêmes causes impliquent les mêmes effets.

Quelle est la cause? Le coup (aléatoire)
Est-ce que ce coup est appliqué à tous? Non.
Est-ce normal alors que la douleur ne soit pas ressentie par les 2 personnes? Oui.

En gros si je frappe une personne, le coup (cause) procurera de la douleur à la personne dont le corps est frappé (effet). Idem pour l'autre.
Si je frappe l'autre personne, idem mais pour sa personne et son corps. (même cause "déplacée" et donc même effet "déplacé")

Par contre pour la personne non frappée, le coup n'étant pas porté sur sa personne, l'effet ne se fait pas ressentir, puisqu'il n'est pas sujet de la cause.

Donc, quand je pense que "les causes produisent les même effets", je sais que c'est juste, seulement, il faut que l'expérimentation soit semblable pour tous si tu veux soumettre les mêmes effets à toutes les personnes cobayes. En gros tous ces cobayes doivent subir la cause de cet effet, à savoir le coup.

A plus

Ps: je ne pourrais certainement pas consulter tout de suite, donc pour la réponse à ta réponse, ça risque d'être légérement mou du genou. Pas d'enflammade, pas d'irruption intellectuelle, pas de claquage du cerveau. Que du froid à venir...

Miteny 07/06/2007 17:26

Sinon tout le monde constate qu’il a mal si c’est son corps qui est frappé. Même si le coup est appliqué à tous les corps de
la Terre
, il n’y aura qu’un qui produira la douleur.
 

Alors comment continuer à affirmer que la douleur est la conséquence du fonctionnement de n’importe quel corps ?
 


 

Pour moi c’est tellement gros que ça en devient presque invisible. On n’arrive pas toujours à voir ce qui est trop près ou trop évident.
 


 

Loïc 07/06/2007 03:24

Cher Miteny,

J'ai déjà répondu en long, en large et en travers à ta question et je constate que d'autres ont fait de même. Ainsi, lorsque Nathanaël se demande pourquoi quand tu repeins ta voiture en jaune la sienne reste bleue, c'est une manière humoristique de pointer la différence entre identité de fonctionnement (la peinture jaune donne toujours le même résultat sur n'importe quelle voiture) et identité d'objet (TA voiture, ce n'est pas la voiture DE NATHANAEL). Miky (qui est trop occupé pour se défendre) aussi, à l'époque, avait consacré beaucoup de temps et d'énergie, avec son talent et ses compétences (c'est un post-doctorant qui sait quelque peu de quoi il retourne en philosophie et en sciences cognitives...) à t'indiquer les insuffisances de tes arguties. Mais rien ni personne n'y fait. Tout simplement parce que tu ne souhaites absolument pas dialoguer, mais au contraire poser de manière dogmatique, comme hélas beaucoup de croyants, ta foi en Dieu. Pour terminer, je te dirais juste que même l'Eglise catholique, qui pendant des siècles a privilégié la théologie rationnelle, a fini par renoncer à la démonstration de l'existence de Dieu. Aujourd'hui, elle se contente bien modestement de deviner un dessein divin dans les choses de la Nature ; mais pour l'essentiel, elle a opté pour la théologie révélée. Je pense que tu devrais faire de même.

Chaleureusement.

Miteny 07/06/2007 17:06

Pour Nathanaël, c’est plus grave… il pense que si p est faux alors p=>q sans qu’il y ait forcément un lien entre p et q.
Sinon, je récuse. Je suis ouvert au dialogue… mais j’aimerais vraiment savoir pourquoi il n’y a pas identité de fonctionnement comme tu dis.
D’autre part, je suis assez content de ton commentaire. Il ajoute une pierre à mon édifice messianique…

Alexia 06/06/2007 22:02

Oui tous les moyens sont bons, oui il doit être vraiment désespéré, il a mis un lien vers mon blog, c'est dire. lol

Si je puis me permettre cher ami, si on veut être puriste, il est impossible de produire exactement deux fois la même action donc il est normal de ce point de vue que les mêmes causes ne produisent pas toujours les mêmes effets.

Miteny 07/06/2007 16:20

Ce n'est pas exactement la même chose, mais presque... En tout cas la petite différence de cause (feu à 450° plutôt qu'à 468°) ne justifie pas par elle-même de l'énorme différence d'effet.

Cartman 06/06/2007 16:35

est-ce que ce blog ne serait pas en train de virer au porno-culturo-mondain???
Sous pretexte de blog rank à la baisse, tous les moyens, ruses et autres pretextes sont bons...
Miteny, nous attendonc avec bcp d'impatience et de trépignements epileptiques, ta contribution sur
http://grille-pain-dans-le-frigo.over-blog.com/

Miteny 06/06/2007 19:15

Il faut bien que mon BR et que le nombre de mes visiteurs augmentent.