Le dessein intelligent.

Publié le par Miteny

J’ai écouté hier une émission sur Europe 1 qui évoquait le débat entre « évolutionnistes » et « créationnistes ». J’ai été fortement étonné du côté partisan de l’intervenant (Pascal Picq, paléoanthropologue, maître de conférence au Collège de France et auteur du livre "Lucy et l'obscurantisme. Essai sur l'évolution et la modernité").

Ce monsieur veut défendre la laïcité, ce qui signifie, en français, qu’il veut interdire toute référence à Dieu dans l’enseignement des sciences. Il veut donc interdire l’enseignement de la vérité (ce qui en soi est totalement absurde). Or il fait lui-même preuve, lorsqu’il évoque le dessein intelligent, d’une grande mauvaise foi, d’une mauvaise foi révoltante, tout à fait indigne d’un personnage de son rang : il semble oublier (volontairement) que, pour qu’il y ait une terre, il faut d’abord un univers… et un univers dont les constantes physiques soient les bonnes, au micron près. Monsieur Picq est donc Picqtoyable

Tout ça pour dire que dans les medias, on n’invite pas n’importe qui, on ne laisse pas parler n’importe qui. Il faut que l’invité ait les bonnes idées qui sont en gros les clichés colportés par tous les candidats à la prochaine élection, sans exceptions. La vérité ne doit surtout pas être enseignée. Au contraire il faut tout faire pour qu’elle soit reléguée au rang de croyance… Et en plus les grandes religions traditionnelles (catholicisme notamment… l’antéchrist) sont d’accord !

Lamentable… Vous comprendrez donc pourquoi je ne vote pas.

 

 

Dans quelle catégorie ranger cet article : « le dessein intelligent » ou « le dessin intelligent » ?

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 05/08/2008 20:59

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Denis 19/03/2008 21:46

Prétendre réfuter Pascal Picq à l'aide d'une évocation succinte du principe anthropique c'est d'une prétention incroyable.. Ou bien un exemple de plus de ton humour Miteny, qui sait ?

Miteny 20/03/2008 11:26

C'est vrai que je suis un peu prétentieux.. Un peu seulement..Mais sinon je confirme: Picq me semble pitoyable. Il ne tiendrait pas 5 minutes face à moi, le pauvre.

Matthieu 18/04/2007 23:29

Cher Miteny,

Je te recommande pour ma part (ainsi qu'à tous tes lecteurs) de lire cet important ouvrage qui pourra t'aider je crois à préciser certains concepts :

http://www.lesensdelexistence.fr/index.html

Chileau 18/04/2007 18:35

Alors toi...Miteny tu me plais trop, je parcours pas mal de tes écrits et je suis plier de rire devant autant d'énergie et de fraicheur dans un monde parsemé de cadavres vivants qui ne se posent aucune bonne question et à vouloir bouffé du cerveau parce qu'ils en sont dépourvu __c'est des zombies qu'on dit... non?
Je te dit bravo et je bois à ta santé et à tes idées parce que je sais que tu cherche et surtout si tu ne t'égare pas comme tant d'autre dans l'hypocrisie des religions tu vas sûrement trouver.

Je voulais aussi te demander si tu avais lu ce livre que l'on trouve sur http://www.lelivredevie.com

et me dire ce que tu en pense si tu la lu bien sur?

Amicalement

Miteny 19/04/2007 12:36

Merci. Moi aussi je boirai à ta santé dès que j'aurai une bière sous la main.
Sinon je n'ai pas lu ce livre, je vais essayer de m'informer.

Matthieu 18/04/2007 14:11

"il veut interdire toute référence à Dieu dans l’enseignement des sciences" : ben oui, la métaphysique ne relève pas du domaine des sciences expérimentales. Ces dernières n'ont pas vocation à poser la question "pourquoi" à ce qu'elles observent, mais à observer, tout simplement. Attention donc à ne pas réduire la vérité à ce qui est seulement observable scientifiquement :

- http://totus-tuus.over-blog.com/article-2404284.html

- http://totus-tuus.over-blog.com/article-6396038.html

Miteny 18/04/2007 14:58

Je suis partagé... Tu as sans doute en partie raison mais si on admet que l'existence de Dieu est aussi évidente que celle du soleil, alors Dieu a sa place (peut-être la première) dans l'enseignement des sciences.

le-grand-guide-supreme 17/04/2007 16:39

Ce fab n'a pas totalement tord, car tu mélanges tout, camarade Miteny. Les élections, le créationnisme, et 2 rasades de gin tonik et une boule de glace à la pistache...

Dieu n'est pas la vérité. Même si Dieu existe (et ça reste à prouver), il ne coincide pas avec la vérité. La vérité est un truc qu'on construit progressivement, qui se découvre, qui marche par approximation, par essai et erreur.

si Dieu existe, rien ne dit qu'il soit pensable par l'homme. Alors on écrit la vérité avec un "v" minuscule, c'est une petite vérité relative, et on avanace lentement, en se cognant aux grands murs de l'erreur, en errant dans le désert de l'illusion...

Le bon président mao disait qu'il faut marcher sur ses 2 jambes, qui sont ici la vérité et le doute. Si tu ne crois qu'en une de ces 2 valeurs, tu marches à cloche pied, et tu ne vas pas loin.

Miteny 17/04/2007 18:15

Après avoir goûté du saucisson à la crème mont-blanc, j'ai eu envie de tout mélanger.
Sinon, je suis d'accord avec toi... et peut-être qu'avec dieuexiste.com, nos 2 jambes vont réussir à mettre un pied devant l'autre (j'avoue que j'ai une certaine tendance à la mégalomanie).

Fab 17/04/2007 15:03

J'ai parcouru plusieurs de tes "articles" et j'ai failli te faire une réponse argumentée en bonne et due forme mais finalement je n'ai pas envie de perdre mon temps..

Je suis sûr que tu te serais plu à l'époque de Torquemada...

Miteny 17/04/2007 18:07

Dommage pour moi (ou pour toi).

Hector Gnole 17/04/2007 13:54

La science se contente d'étudier ce qu'elle peut observer ; or Dieu est invisible ou incognito, voire pour certains il n'existe pas. Ce qui n'empêche pas certains scientifiques de considérer Dieu, comme Einstein qui refusait certaine théorie en arguant que "Dieu ne joue pas aux dés", ou Gödel qui a proposé une démonstration ontologique de l'existence de Dieu, démonstration que je n'ai pas encore comprise pour savoir si j'y adhère ou non.

Miteny 17/04/2007 18:06

Mais la science sait très bien déduire (la relativité restreinte ne se voit pas non plus). Pourquoi ne le fait-elle pas alors pour Dieu?
Il y aurait un blocage?

Hector Gnole 17/04/2007 10:46

Je suis un peu d'accord pour ne pas évoquer Dieu dans les disciplines scientifiques, à condition de ne pas présenter comme vérité, des théories qui ne peuvent être réfutées...

Miteny 17/04/2007 12:55

Je reconnais aussi avoir été provocateur... mais j'ai envie d'être détesté.
Mais la science présente des théories avérées, des faits... alors pourquoi ne parle-t-elle pas de Dieu. Il y a un côté partisan que je n'aime pas. Mais en même temps, il est impossible de faire autrement, les religions étant tellement agressives.