Un petit peu d'imagination.

Publié le par Miteny

Pour comprendre mon raisonnement, il faut avoir un peu d’imagination. Comment serait le monde si de la douleur était produite à chaque fois qu’un corps est frappé ?

Et bien le monde serait…surréaliste. En fait, la notion de « personne » ne pourrait pas exister. Les pronoms moi, toi, nous, vous n’existeraient pas. D’ailleurs je ne pense pas que la parole soit possible puisqu’il n’y aurait pas vraiment d’êtres humains. Il y aurait seulement des corps qui agiraient à la manière de robots. Des corps qui agiraient sans vraiment de libre arbitre et sous l’effet de leur conditionnement. Faites donc un effort d’imagination : c’est possible. Il faut juste faire l’effort d’imaginer qu’à chaque fois qu’un corps est frappé, ce que vous ressentez quand vous avez mal apparaît (au niveau du corps frappé)... comme si vous étiez la personne frappée. On me reproche souvent de vouloir faire ressentir la douleur par tout le monde. Mais non !

Je dis simplement qu’un monde où « le corps suffirait » serait complètement farfelu… Il n’aurait ni queue ni tête.

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 11/08/2008 11:26

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

MØS 22/03/2007 16:34

soit...
 
amuse toi bien

MØS 22/03/2007 13:20

oui le corps il suffit...
je n'essaie pas de te contrer juste de t'eclairer... d'autres (aletheia était la plus pertinente je crois) a deja bien expliqué que ton raisonnement était fallacieux, ta reponse est celle que tu te donne.
pour toi il faut quelquechose en plus, pour moi non...comme c'est le cas avec toute religion; il faut croire ou pas...
...et si justement; si Dieu existe...oui c'est la fin de toute questionnement. Un absolu rend tout absolu et determiné.
merde d'ailleurs, je me suis fait avoir encore...je ne peux m'empecher de repondre, alors qu'il me semble que tu fais expres de ne pas comprendre !

Miteny 22/03/2007 14:29

Donc si j'ai bien compris pour toi le corps suffit à fabriquer la douleur. On frappe un corps quelconque et paf de la douleur apparaît même pour toi!!
C'est ça que ça veut dire en français.

MØS 21/03/2007 21:46

Dieu existe, car s'il n'existait pas ce seraient absurde...
Aprés avoir lu une bonne partie de votre site (oui, je surfe trop et j'aime bien les paradoxes), j'oses pretendre que votre argument est celle ci-dessus... Pour m'expliquer je vais me baser sur votre commentaire ou vous dites que grâce a un poste de radio(émmeteur) qui envoies ses ondes/courant (véhicule), le son(resultat) emane d'une quelconque chaine hifi(recepteur). En plus simple:
poste de radio+ondes+chaine hifi=son
ou
émmeteur+véhicule+recepteur=resultat
 ...Je suppose que tu voulais dire que ce processus seraient en fait equivalent au corps recevant la sensation d'un quelconque douleur. Donc on peut fabriquer une équation qui corresponde à ce cas:
le coup donné+conscience+corps quelconque=sensation de douleur
Et vous avez raison de dire qu'une seule personne réssent la douleur, et que cette personne ne peut être que vous-même car on ne peut réssentir la douleurs des autres (à part la sensation d'empathie).
Ainsi je peux ajouter qu'on peut constater que dans l'equation seule la conscience éxiste vu que on est tous conscient de notre conscience. Descartes relate qu'il éxiste car il ne peut se douter du fait même qu'il doute...le fait de douter relève de la conscience. Donc vous venez de souligner comme Fichte qu'on peut que se fier qu'à soi-même le reste est illusion (c'est le Matrix etc. ). C'est a dire que sans conscience je réssent pas la douleur.
Donc j'ai une conscience qui seraient une véhicule de sensations. Cette conscience, etant la seule chose que je peut être certain qui éxiste, est superieur au corps, car la corps à elle seule ne peut produire la douleur vu que les corps sont interéchangeables dans votre afirmation. Donc la conscience est ce qu'il nous faut pour produire une suffisance pour la sensation de douleur.
D'aprés vous la conscience ou oses-je dire l'ésprit, est alors cet autre qui est apparemment égale à Dieu dans votre opinion.
Personellement je vois qu'un un simple recours à de la magie pour expliquer une chose qu'on n'a pas encore entierement comprise. N'est ce pas de toute facon à cela ca sert les croyances...ils nous servent de sucette la on comprend pas bien. Donc pour moi la foi est une barriere qui me defend de voir plus loin. Pour vous cher Miteny il me parait que vous voulez juste clore le debat avec des affirmations absurdes. Mais vous n'êtes pas le premier, les moines du moyen age croyait aussi parcequ'ils ne voyaient pas d'autres explication. La science a depuis dû se battre contre les certitudes des hommes de foi. Donc je suis desolé mais ce n'est pas parceque la vie te parraisse absurde, qu'il y ait un explication toute faite s'appelant Dieu.
Pour moi tout n'est que des different niveaux d'hasards. Au niveau du mecanique quantique on ne sait nommer la cause de l'effet, et à notre niveau macroscopique on maitrise mieux certes, mais dés qu'on a resolu un probleme un autre apparait. Le jour ou on explique tout va être l'implosion ou la negation de toute chose, car si on sait plus avancer on s'arrete ou on doit reculer . J'espere donc personellement que tout est dû à l'hasard ainsi l'avancée serai infini.
Disons juste que j'admire ton idée de poser un question sans reponse (...à part celle deteminé par son opinion propre), et ainsi faire venir des milliers d'internautes sur ton blog discutant de l'absurde pendant des heures.
Rendez vous sur mon blog pour d'autres paradoxes si cela vous tente...
 

Miteny 22/03/2007 10:40

C'est pourtant simple: est-ce que le fonctionnement du corps suffit ou pas. Tu réponds soit oui soit non.
En plus tu prétends contrer ma réponse trop magique par une autre qui l'est encore plus! Ma théorie n'est pas magique, elle est juste raisonnable et ce n'est pas la fin de toutes discussions mais justement le début.

Louis 20/03/2007 12:05

"L'athéisme ne constitue pas en tout état de cause une alternative crédible : il n'existe d'ailleurs pas de cosmologie athée à proprement parlé." Cher Mathieu, on voit bien que vous n'y connaissez absolument rien en athéisme...

BM 18/03/2007 18:12

Vous écrivez dans un petit peu d'imagination:"Comment serait le monde si de la douleur était produite à chaque fois qu'un corps était frappé?Et bien le monde serait... surréaliste"J'ai une question: dans notre monde, en utilisant le mot douleur, que constate-t-on quand un corps est frappé?

Miteny 19/03/2007 09:35

Généralement quand un corps est frappé (torturé) on constate d'abord qu'il s'abîme ensuit qu'il a une réaction (des cris par exemple). Mais il ne fabrique aucune douleur en tout cas pour les autres.
Si on associe la douleur, phénomène qui n'est pas matérielle, à un autre phénomène qui n'est pas matériel comme la lumière (ou l'énergie ou le son) et si le corps suffisait, on aurait: corps+ influx nerveux passant par ce corps=> douleur fabriquée par ce corps.
On a bien: radio+courant passant par cette radio=>son fabriqué par cette radio.
C'est la raison pour laquelle on dit que pour avoir du son, il suffit d'allumer une radio. Ce n'est pas si compliqué?

Pépito 18/03/2007 11:50

Ah, et au fait (rapport à ta réponse à mon deuxième message), si moi je te demande d'imaginer un monde ou tu as un bleu dès que n'importe qui te frappe, en quoi cela te parait moins absurde?

Miteny 19/03/2007 09:29

Je n'ai pas dit que j'avais un bleu... j'ai dit qu'on constate bien effectivement que l'on constate bien l'existence d'un bleu sur le corps frappé.
Mais constate-t-on de la douleur fabriquée par ce corps frappé?

Pépito 18/03/2007 11:40

Encore une fois tu n'as pas répondu à mon premier message! Ca devient enervant!

Matthieu 17/03/2007 19:38

Cher Miteny,
Précisément, les sciences positives nous révèlent aujourd'hui que l'univers n'est pas infini ni dans l'espace, ni dans le temps. La thèse du hasard n'est donc plus tenable.
Je maintiens le terme de "preuve", au sens où il existe de nombreux indices convergents et convaincants de l'existence de Dieu. L'athéisme ne constitue pasen tout état de cause une alternative crédible : il n'existe d'ailleurs pas de cosmologie athée à proprement parlé.

Miteny 19/03/2007 09:27

Il existe beaucoup de théories qui prétendent expliquer (sans Dieu) la formation de l'univers. Par exemple celle faisant appel aux multivers: l'existence des multivers expliquerait pourquoi notre univers aurait les bonnes caractéristiques (valeur des constantes fondamentales de la physique).
Le problème c'est qu'on est obligé de complexifier encore plus les choses pour tenter d'expliquer rationnellement l'existence de l'univers. Ce qui rend en fait la théorie du hasard encore moins probable.

yann Le malade masqué 17/03/2007 17:11

la douleur est une notion qui est subjective et varie en fonction de chacun, pour moi la question se pose au jour le jour, a chaque minutes de notre vie, nous les malades atteints de maladies rares souffrons avec un niveau de tolerance ou de seuil a la douleur tres fort... comment faire autrement que d\\\'esperer ?

Miteny 17/03/2007 17:18

Oui, comment faire autrement que d'espérer? Il faut chercher le sens de la vie pour par exemple comprendre pourquoi cette chose absurde qu'est la mort existe.
Personnellement, je pense qu'il y a quelque chose à comprendre... et cette chose quand on l'aura comprise nous permettra de passer à une étape suivante, sans doute beaucoup moins absurde.

Théo Yasmin 17/03/2007 16:55

Ayant étudié à peu près toutes les mythologies, j'ai quelques informations cruciales sur l'existance de Dieu.En fait ça n'a rien à voir avec tout ce qui a été dit sur ce sujet.
et c'est là:http://sororimmonde.over-blog.com/article-140354.html
Cordialement,Théo Yasmin

Matthieu 17/03/2007 14:47

En fait Miteny, je me demande dans quelle mesure tu ne desserts pas la cause que tu veux défendre. Je reconnais la sincérité de ta démarche, mais il me semble que tu devrais t'inspirer de l'enseignement des grands docteurs de l'Eglise : la preuve de l'existence de Dieu au moyen de la Création. C'est une preuve métaphysique bien plus solide, me semble-t-il, que celle que tu proposes, qui donne une vraie certitude, et sur laquelle s'appuie le judaïsme orthodoxe, et l'Eglise catholique depuis ses origines.
Tu m'opposes la question du hasard. C'est un sujet sur lequel je reviendrai abondamment sur mon Blog. Lorsque l'on observe l'univers avec les données dont nous disposons aujourd'hui grâce à la science, on ne peut plus raisonnablement croire au hasard. D'ailleurs, plus aucun scientifique, ni aucun philosophe ne retient le hasard comme une hypothèse simplement plausible pour expliquer l'univers. Beaucoup de scientifiques même sont frappés de constater que notre univers évolue dans un certain sens, comme s'il obéissait de quelque manière à un dessein intelligent.
Cf. http://totus-tuus.over-blog.com/article-4295842-6.html

Miteny 17/03/2007 16:14

Même si je suis d'accord avec toi, ce que tu dis n'est pas une preuve mais une opinion.
Les gens pourront t'opposer par exemple que tu observes forcément la vie d'un endroit où la vie est possible. Comme l'univers a un temps infini, il y a un moment ou à un autre où les conditions pour que la vie se développe sont réunies.
Des gens qui pensent que le hasard et la nécessité sont les moteurs de la formation de l'univers, il en reste.

Funnyhear 17/03/2007 14:32

très intéressant....Bon week-end!!

Pépito 17/03/2007 13:52

Tiens pour que ce soit plus clair (alors que ça me parait nettement évident):Si j'ai deux verres identiques et que j'en casse un, l'autre n'est pas cassé, alors que les deux ont exactement la même composition. Donc, il y a eu une intervention extérieur. Donc dieu existe.C'est exactement ton raisonnement.Que les choses soient bien clairs: ce que je te reproche n'est pas ta démarche, mais la façon dont tu voudrais nous la présenter. Tu essais de nous faire passer un argument vaguement philosophique pour une preuve scientifiquement justifiée. Et tu ne peux pas, parce que ta "démonstration" n'en ai pas une, point barre. Tu ne justifie pas tes implications et tu manques de rigueur dans l'enonciation des différentes hypothèses.

Miteny 17/03/2007 16:05

Mais évidemment :
Verre+coup=verre cassé
Corps+coup =bleu (par exemple).

 

Bien sûr (ce n’est pas extraordinaire ce que tu dis) !

 

Mais a-t-on corps+coup= douleur ? Pour le savoir je te demande d’imaginer un monde où à chaque fois qu’un corps est frappé, ce que tu ressens quand on te frappe apparaît.

Pépito 16/03/2007 18:52

Tu ne réponds toujours pas Miteny...Tu ne réponds pas à mes questions. Ton hypothèse est fausse, un point c'est tout.  Ton hypothèse n'est pas assez complète pour l'exploitation que tu en fais. Relis mon premier commentaire. Ton raisonnement n'est pas du tout rigoureux, et j'ajouterai, de plus, que tu arnaques tout le monde avec la fin de celui-ci. "on ne peut pas expliquer cela sans une intervention extèrieure, donc Dieu existe". Quand tu mets un "donc", il faut le justifier. Sinon, je peux t'en donner des dizaines de démonstration de l'existence de Dieu, par exemple: Rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme. Or le monde a été créer. Donc il y a eu une intervention exterieure. Donc Dieu existe. Enfin, je le re-re-rerépète, ta démarche est similaire à celle de quelqu'un qui voudrait démontrer que la réalité n'existe pas. On ne peut pas partir d'un constat sur la réalité pour aboutir Donc, et je le re-re-répète aussi, j'affirme que ton hypothèse est imprécise, car tu négliges le contexte. C'est exactement pareil que ce que jete disais avec le gruyère, si tu ignores le CONTEXTE de certaines hypothèses, tu peux prouver n'importe quoi! Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous. Plus il y a de trous, moins il y a de gruyère. Donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère. A priori il n'y a pas d'erreur évidente, mais tu négliges le fait que la douleur est une notion qui DEPEND DE LA PERSONNE. C'est tout. C'est tellement évident que ne pas le voir relève de la mauvaise fois absolue ou d'un défaut de logique affligeant. La véritable assertion (1) est: Si n’importe quel corps en bon état est frappé (par exemple), de la douleur (fonction des caractéristiques du corps frappé) est ressentie par ce corps.Je te demande juste de répondre à ça, au lieu d'esquiver le sujet. Il manque le"ressentie par ce corps" pour que l'assertion soit précise et rigoureuse.

Miteny 17/03/2007 16:05

Ce que tu dis n’est ni précis ni rigoureux.
Ton assertion : « Si n’importe quel corps en bon état est frappé (par exemple), de la douleur (fonction des caractéristiques du corps frappé) est ressentie par ce corps. » n’est ni vrai ni fausse… parce qu’elle n’a pas de sens !

 

Qu’est-ce que ça veut dire « ressentie par ce corps ». On sait pas !

 

Mon approche est beaucoup plus précise. Je considère un phénomène « douleur » et j’en demande la cause.