Sans prétention.

Publié le par Miteny

A ceux qui croient que je prends l’exemple de la douleur au hasard, je voudrais dire qu’en fait…j’ai de l’expérience. Bon ça vaut ce que ça vaut mais j’ai déjà eu moult discussions avec beaucoup de personnes sur le site sanspretention.over-blog.com

A l’époque, grâce aux nombreuses contributions des internautes, j’ai pu comprendre que je n’arriverais pas à être « décisif » en parlant du « moi » ni de la conscience. J’essayais à l’époque de prouver que le « moi » ne pouvait être produit par le corps. Ou plutôt qu’en fait le fonctionnement d’un corps ne pouvait suffire à fabriquer le « moi ». Bref que le « moi » ne provenant (expérimentalement) que d’un seul corps, on pouvait en déduire que le fonctionnement du corps ne suffit pas. C'est-à-dire qu’il fallait admettre l’existence d’autre chose. Mais comme les définitions du « moi » et de la conscience posaient problème, j’ai du être plus pragmatique et prendre l’exemple de la douleur. En fait, la véritable première question était : pourquoi ne suis-je pas quelqu’un d’autre ?

Car enfin, il est quand même normal de se poser cette question puisque les autres ont effectivement conscience d’eux-mêmes.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Miteny est suffisant.

Le corps suffit!
Répondre
M
et tu répondais aux questions à l'époque?

pour toi, qu'est-ce que le Soi?
Répondre
Q
Ah, tout cela a déjà été débattu.. J'ai trouvé ce blog par un lien pour l'histoire de l'interrogation sur la notion de 'soi', les questions que posent Miteny, que moi-meme je me posais il y a très longtemps. Je n'ai jamais pu discuter de ces choses avec quelqu'un. Aujourd'hui, avec le net, on peut, mais pas forcément, car, là, je suis déçue, il ne s'agit qu'un débat d'un fou de dieu. dommage
Répondre
M
Je ne suis pas fou de Dieu !! Ah non. Je cherche bien un argument pouvant démonter mon raisonnement parce que moi aussi je me demande pourquoi je ne suis pas quelqu'un d'autre (c'est bien ça la notion de "soi"?) alors pose tes questions!!
B
Mes pauvres amis...Je sais pas si c'est mon état de lendemain profond ou bien la débilité, la non-clarté et la mauvaise expression de ce ramassis de connerie philosophique écrite sur ce blog qui me donne l'envie de t'écrire ce petit message.J'veux pas te faire changer d'avis ou quoi, ce commentaire est proprement inutile à tout débat, parce que apparamment débat il y a.Mais c'est plus fort que moi, ca met vraiment trop de points.
Répondre
M
?? Etrange commentaire. Je ne comprends pas... T'es sûr que toi, tu t'exprimes bien? (j'ai des doutes).