Mêmes causes = mêmes effets.

Publié le par Miteny

Pour tenter de répondre aux différents commentaires que j’ai eus jusqu’à présent, je tiens à remettre ici un exemple qui m’avait semblé pertinent. Je m’adresse donc à un contradicteur et je lui demande : « Supposons que tu fasses partie d’un lot de 10 personnes susceptibles d’être torturés. Seulement tu sais qu’il n’y aura qu’une personne, tirée au sort, dont les ongles seront arrachés (à vif). Puisque les mêmes causes produisent les mêmes effets et puisqu’il n’y a pas de cause extérieure, le choix du corps torturé ne devrait être important pour personne, donc pas pour toi. »

En effet, OBJECTIVEMENT, quelque soit le choix qui sera fait, on aura bien les mêmes causes (corps torturé) dans les mêmes circonstances. Pour le bourreau en tout cas, pas d’état d’âme : pour lui, peu importe. Donc pour lui c’est vrai. Mais ce n’est pas vrai pour vous. Donc ce n’est pas vrai en général.

En effet, en logique élémentaire : A (« peu importe le choix » vrai pour tout le monde) FAUX = (non A) vraie. Donc « peu importe le choix » faux pour au moins une personne.

Or, sans cause extérieure, sans existence d’autre chose en plus des corps, cela devrait être vrai dans tous les cas puisque l’on a effectivement les mêmes causes dans les mêmes circonstances. N’est ce pas ?

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 12/08/2008 16:58

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

mamadomi 19/04/2008 01:11

oui mais on communique, tu vois, je suis coconne, je ne te fais pas fuir...tu es arrogant, tu ne me fais pas fuir...
qu'est-ce qu'on est bons quand même, hein?!!

bon , on n'est pas là pour tondre les moutons hein, c'set pas tout ça mais, le but c'est pas que je t'apprenne qqc, tu penses, miteny/Dieu made in China (ectoplasme à roulettes, en expression ad hoc ..private joke)...
non j'ai juste des réfutations à faire et toi à lire/valider/débouter..avec patience, consistance et détermination...
alors reprenons tous en choeur:




même cause = même effet...faux!

sinon, par exemple un couple ferait à chaque copulation un enfant, et toujours le même!

tu vas me dire que tout dépend le moment du cycle de la femme et l'âge du capitaine...

et ben pour la douleur kif kif!
tout dépend des conditions de réception du message dans chaque corps unique et imparfait et du concept acquis de douleur.

tu veux aussi qu'on reparle de la douleur fantôme? on appelle scorsonere?!!

"Arrivé à la fin de ce que tu dois savoir, tu es au seuil de ce que tu devras ressentir."
K. Gibran

mamadomi 17/04/2008 19:06

refus de dialogue ou abandon par KO?

Miteny 17/04/2008 19:40


Ne t'inquiète pas, je ne compte pas sur toi pour réfléchir. D'autres personnes m'ont fait réfléchir: Loïc par exemple (sauf que là notre communication est bloquée: nous avons atteint le point
critique).
Par contre je suis sûr que toi, tu ne réfléchis même pas 1 seconde avant d'écrire. Tu écris juste n'importe quoi. Pourquoi? Mystère.


mamadomi 15/04/2008 03:12

"Arrivé à la fin de ce que tu dois savoir, tu es au seuil de ce que tu devras ressentir."
K. Gibran

"je t'exprime les raisons pour lesquelles je fais une différence
- dans tes constats selon l'observateur et les circonstances et définitions individuelles,
- et dans tes interprétations, selon
la validité d'un chemin de raisonnement et/ou des appuis scientifiques et/ou de l'incidence des conditionnements (personnels et culturels)sur ta déduction"

"comme je ne valide pas ton raisonnement comme une démo en bonne et due forme, et que tu ne valides pas mes réfutations ne serait-ce que par le dialogue (note que je pourrais aussi faire ma vaniteuse et prétendre que "qui ne dit mot consent"!!)
passons à l'étape d'après, discutons de tout ce qui peut, ensemble, nous conduire à cette éventualité (pour certains)/évidence (pour d'autres), afin d'arriver à un raisonnement construit de nos doutes et connaissances partagées...
non?"

>>>>>et c'est tout ce que tu me réponds..encore discuter de ce sur quoi on est convenu que l'on n'était pas d'accord?

tu es vraiment bouché...

parlons de ce qui peut se discuter, pas de ce qui ne fera pas l'objet d'une transigeance...ta mère ne t'a rien appris ou quoi? ce que tu ne peux changer, il faut t'y adapter.

mamadomi 01/04/2008 16:04

je voudrais savoir moi par quel miracle tu ne sais pas faire la différence entre constation et interprétation, miteny!

ici, tu supposes que "je ne sais pas faire la différence entre"
alors que je t'exprime les raisons pour lesquelles je fais une différence
- dans tes constats selon l'observateur et les circonstances et définitions individuelles,
- et dans tes interprétations, selon
la validité d'un chemin de raisonnement et/ou des appuis scientifiques et/ou de l'incidence des conditionnements (personnels et culturels)sur ta déduction

je comprends comme d'autres la douleur et je ne vais pas encore et encore me répéter comme les autres ce à quoi tu vas répondre que
-je ne comprends rien
-je suis débile
-je suis trop compliquée
-je ne doute pas assez
inmanquablement, selon ton humeur et ta tactique de négation forcenée...

miteny, individu sécuritaire qui offre un charter retour à la pensée clandestine!!!lol!!

donc, comme je ne valide pas ton raisonnement comme une démo en bonne et due forme, et que tu ne valides pas mes réfutations ne serait-ce que par le dialogue (note que je pourrais aussi faire ma vaniteuse et prétendre que "qui ne dit mot consent"!!)
passons à l'étape d'après, discutons de tout ce qui peut, ensemble, nous conduire à cette éventualité (pour certains)/évidence (pour d'autres), afin d'arriver à un raisonnement construit de nos doutes et connaissances partagées...
non?

Miteny 01/04/2008 18:24


Tu ne valides pas? Donc si je comprends bien, il faut que je frappe plus fort pour que tu sois à peu près sûre d'avoir mal?
Si tu n'es toujours pas sûre, il reste la torture.


mamadomi 01/04/2008 14:27

il se peut que tu sois prétentieux et que la masse soit assez navrée pour t'abandonner à ton triste sort de vantard éhonté, sais-tu?

mais oui, tu le sais puisque ton orgueil se nourrit de ces abandons empreints de pitié plus que de lassitude.

peut-être que tu devrais envisager de comprendre, toi, que parmi ceux qui "ont raison", du moins qui touchent à l'essentiel, il se trouve des plus prétentieux et des plus vaniteux que toi...des miroirs agaçants pour ton ego, mais nécessaires à ton âme...

tu ne bats aucun record miteny, tu n'es ni plus ni moins sot que quiconque, mais tu ne t'appartiens plus dans ces réponses nauséeuses de vexation totalement déplacée.

seule a du sens sur ce blog, cette démarche, maladroite certes,
mais source POTENTIELLE de renaissance pour toi.
sache en tirer le parti nourrissant et non celui, dérisoire, de la vacuité verbeuse et du déballage de truismes publicitaires à fins de psychothérapie personnelle par l'autopersuasion d'une supériorité, placebo au traitement de ton manque de confiance.

enfin rappelle-toi que, où que tu te trouves, il y aura toujours un plus faible, ou un plus fort que toi...
un plus triste ou un plus gai que toi...etc...
et dans la connaissance, chacun prenant son chemin, il se trouvera toujours un plus érudit que tu ne l'es toi, dans un domaine donné.

il faut t'y résoudre si tu ne veux pas que ce blog sois un ramassis de mépris pour tes prétentions, manifestés par des internautes de passages que tu écoeures...sans t'en rendre compte.
il faut t'y résoudre si tu ne veux pas passer à côté de ce qui devrait être la motivation de ce blog: le partage de la quête de vérité, fraternellement, et l'entr'aide dans la progression vers celle-ci.

sur ce chemin, n'oublie pas d'apprendre, et n'oublie pas que les savoirs les plus évidents ne sont pas forcément ceux que tu reconnais comme tels...le relationnel est source d'apprentissages, que tu négliges avec l'obstination d'un âne.

***

"Arrivé à la fin de ce que tu dois savoir, tu es au seuil de ce que tu devras ressentir."
K. Gibran

Miteny 01/04/2008 14:50


C'est beau mais j'aimerais avant de te suivre dans cette voie savoir par quel miracle tu ne sais pas faire la différence entre MAL et PAS MAL (puisque tu penses que ces effets sont équivalents
??!!)


mamadomi 01/04/2008 03:14

faux
même cause = même effet...

sinon, par exemple un couple ferait à chaque copulation un enfant, et toujours le même!

tu vas me dire que tout dépend le moment du cycle de la femme et l'âge du capitaine...

et ben pour la douleur kif kif!
tout dépend des conditions de réception du message dans chaque corps unique et imparfait et du concept acquis de douleur.

Miteny 01/04/2008 10:55


tu me navres à un point. Ecoute, lis les commentaires des grandes personnes, réfléchis un peu et après on en reparle, OK? Parce que non seulement tu ne comprends rien (tu bats tous les records
d'ailleurs et crois moi j'en ai vu des commentaires), mais tu es persuadée d'avoir raison!


Hector Plasme 19/02/2007 22:58

Bien évidemment, seul le sot peut le nier. Le sot ou le fils de Satan. Car quiconque conteste l'argumentation de l'Elu, je vous le dis, en vérité, goûtera un châtiment douloureux !