Petit cours de relativité (restreinte).

Publié le par Miteny

Le talent est relatif… Par exemple celui de Jacques Attali. J’ai lu dans son livre, une brève histoire de l’avenir, les lignes suivantes :

p298. Le nomadisme, à la source même de la dynamique, de l’Ordre marchand, sera lui-même peu à peu bloqué par les limites techniques opposées aux voyages : les exigences écologiques conduiront à limiter les voyages en avion ; on colonisera vers 2030 la Lune  ; on rendra commerciaux un peu plus tard des vols à l’intérieur du système solaire. Mais on ne pourra aller beaucoup plus loin : à la vitesse de la lumière, il faudrait en effet quatre ans et trois mois pour atteindre l’étoile la plus proche ; pour aller plus loin, les astronautes devraient vivre une vie entière à bord, progressivement remplacés par leurs propres enfants qu’ils initieraient au pilotage…

Archi faux. Mr Attali n’a pas lu le roman de Pierre Boulle, la planète des singes, ni vu le film correspondant. Sinon il saurait que le temps est relatif et qu’il passe moins vite quand on s’approche de la vitesse de la lumière et que donc le voyageur a l’impression, lui, d’aller plus vite que la lumière… « Quoi ?? » allez-vous sans doute me dire. Comme c’est un peu compliqué, j’ai fait une animation flash pour illustrer la relativité restreinte.

ICI.

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

david 14/08/2008 19:19

je n'ai pas vu ton animation flaxh (qui doit être risible... Une animation flash pour expliquer larelativité restreine ^^) mais je sais qu'en effet, en voyageant à une vitesse proche de celle de la lumière on veilli beaucoup moins vite.

Ce qui n'empèche pas que ce que prédit Jacque Attali reste globalement vrai. Car si les pilotes ne veillissent pas, le reste du monde si. Alors comment faire du commerce avec une planete dont on entendra pas de réponses avant 8ans et 6 mois? Impossible d'avoir des nouvelles de ce qui arrive là bas

Miteny 18/08/2008 13:18


Non pas pour le voyageur.


gilbert 13/08/2008 18:54

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!