L'amour de la bêtise.

Publié le par Miteny

Hier, en regardant un reportage sur la Corée du Nord, je me suis dit que le nationalisme, c’était vraiment l’amour de la bêtise. Chaque nation demande à ses sujets de mourir (un jour ou l’autre) pour une idée qui ne correspond qu’aux phantasmes des plus cons d’entre nous, qui, du fait justement de leur grande capacité à être dangereux, finissent généralement au pouvoir.

Il est facile de prouver qu’aujourd’hui la notion de nationalité ne correspond à aucune réalité : 2 personnes peuvent très bien être d’ethnies, de langues, de religions, de convictions différentes et… appartenir à la même nation (aux Etats-Unis par exemple). Inversement, 2 personnes peuvent être de la même ethnie, parler la même langue, être de la même religion, partager les mêmes convictions et… devoir s’opposer à cause de la bêtise de quelques dirigeants (comme c’est le cas pour les 2 Corées).

Il est donc particulièrement absurde de vouloir défendre une nation, de se définir comme d’abord appartenant à une nation : c’est arbitraire et idiot. Ce constat (simple, encore) me suffit pour ne pas avoir envie d’aller voter et même pour conseiller aux autres de faire comme moi (même Ségo et Sarko n’ont que le mot France à la bouche).

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilbert 15/08/2008 00:06

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Jérémie 02/02/2007 13:26

Mitenny,
Tu incites à ne pas aller voter pour montrer sa non-appartenance à une nation quelconque...d'accord...mais comment crois tu que la majorité des gens vont interpréter cela ?
Soit que nous avons oublié d'aller voter (trop pris par nos préoccupations individuelles)
Soit que nous n'avons pas pu aller voter (pour diverses raisons), ni faire proccuration.
Soit que nous n'avons pas voulu aller voter.
Cela fait déjà 66% de chance d'être incompris...
Donc seulement 33% des gens vont se demander POURQUOI nous n'avons pas voulu voter...la encore il n'y a pas qu'une seule possibilité...dans les grandes lignes :
parce que nous considérons que nos votes ne servent à rien car les décisions qui seront prises ne seront pas représentatives de nos votes.
Parce qu'aucun programme proposé ne correspond à nos attentes.
Parce que nous ne nous sentons pas concernés par l'élection.
Cela fait maintenant, au mieux, 1/3 des 33% de gens...seulement 11% des gens vont se demander POURQUOI nous ne nous sentons pas concernés par l'élection...et leurs conclusions pourraient être :
Parce que nous nous sentons appartenir à un autre pays (ce qui va exacerber le Nationnalisme absurde contre lequel nous luttons).
Parce que nous ne voulons aucune autorité politique, que nous voulons nous auto-gérés.
Parce que nous n'avons pas de jugement personnel, nous laissons choisir les autres à notre place.
Parce que nous nous sentons appartenir à aucune nation.
1/4 de 1/3 de 1/3...
ce qui fait AU MIEUX 2.7% des gens qui vont comprendre notre message !
Ne crois tu pas que c'est un peu faible pour espérer un jour arriver à une "hyperdémocratie mondiale" ?
Il faudra associer à cette abstention de vote un texte prouvant d'une part l'absurdité de l'appartenance à une nation mais prouvant d'autre part la nécessité d'une hyperdémocratie mondiale (ou du moins un bilan positif pour l'humanité).
De plus, ce texte devra être en toutes les langues (Braille y compris) afin que tous comprennent...(et puis quelques bonnes volontés expliqueront aux analphabètes)
On s'y met quand ? 

Miteny 02/02/2007 14:31

Comme toi je crois que l'hyperdémocratie mondiale est la solution de l'avenir, mais l'humanité va mettre un certain avant d'y parvenir...
Pour répondre, je préfère poster l'article "où vais-je?" et tu pourras dire ce que tu en penses.

pat 27/01/2007 21:04

Tout à fait d'accord !!
On devrait abolir les frontières ça éliminerais pas mal de cons (enfin dans l'idéal, et comme nous sommes tous le con de qqun :-).....
Oui, devenons humblement citoyen du monde; et arrêtons de nous faire la guerre, nous devons avancer ensemble..
Mais bon, vas faire comprendre çà !!! :-( c'est pas gagné )
 

claire 25/01/2007 21:16

les gens dangereux...je suis d'accord avec vous. chacun n'a que sa propre parole, et parfois, elles se reconnaissent trop dans les mêmes formulations verbales

miteny 24/01/2007 10:54

Je suis d’accord. Je voudrais rajouter que l’on pourrait établir une sorte d’hyperdémocratie mondiale (jacques Attali) qui permettrait aux personnes d’à la fois se sentir citoyen du monde mais aussi d’être rassuré sur les libertés individuelles (le droit de parler une langue par exemple… que ce soit le français ou le burushaski).

Monarque1972 23/01/2007 17:57

Je suis assez d'accord. Je crois qu'il est normal de se senir plus en confiance avec des gens qui nous ressemblent, sur le plan de la langue, de la culture, même de la couleur de la peau, etc, d'où (en partie) la ferveur nationaliste de beaucoup gens. C'est un réflexe humain d'être craintif face à la différence et la nouveauté. On se sent souvent mieux avec nos semblables et ce n'est pas mal en soi....
Mais il faut dépasser ce réflexe, car le nationalisme est une forme de clivage pouvant mener à l'intolérance. Comme je l'ai d'ailleurs lu à quelques endroits, l'existence même du nationalisme semble presque toujours impliquer l'existence d'un "ennemi" ou d'une autre nation au caractère menaçant. Voilà qui en dit long...
Ici au Québec par exemple, où la ferveur nationaliste et la possibilité d'une séparation du Québec d'avec le reste du Canada font l'actualité depuis plusieurs années, c'est évidemment la présence d'une mer anglophone (reste du Canada et États-Unis) autour de nous qui attise ce sentiment. Encore de l'opposition...
Aucune race, aucun peuple, aucune culture n'a le monopole de la bêtise humaine. Celle-ci est universelle :) Alors comme nous partageons tous ce point commun, cessons de tracer de nouvelles frontières sur nos cartes et dans nos esprits, et devenons simplement citoyens du monde.