Une comparaison parlante.

Publié le par Miteny

Je veux répondre ici à certains de mes commentateurs qui me croient débile alors qu’ils ne sont pas capables de répondre par oui ou par non à des questions simples. Plaçons-nous du point de vue d’un individu quelconque. Ce qui sera vrai pour lui sera vrai pour tout le monde puisque cet individu est défini comme quelconque.

De façon générale, nous allons considérer :

Un élément physique en bon état de fonctionnement que l’on appellera E. Un évènement sollicitant cet élément physique que l’on appellera C. Et enfin, soit R un phénomène.

Je décide ici que l’expression E+C=R signifie que : L’élément E sollicité par l’évènement C provoque le phénomène R. C’est clair non ?

Exemple : Avec

E : une lampe. C : de l’électricité. R : de la lumière.

On a bien E+C=R… pour tout le monde.

Autres exemples : E est un haut-parleur, C un courant électrique adapté, R de la musique… E est une cafetière remplie, C un courant (encore !), R du café… Etc…

Mais si E est un corps (humain ou autre) en bon état de fonctionnement, C un coup (par exemple) et Rd de la douleur, on n’a PAS E+C=Rd Par contre, si Rc est un cri de douleur on aura généralement E+C=Rc. Vous voyez ce que je veux dire ? En fait POUR TOUT LE MONDE, il n’existe qu’un seul corps Em tel que Em+C=Rd (je ne sais pas si je suis plus clair avec toutes ses formules). Ce Em n’ayant rien de plus que les autres, cela prouve clairement qu’il faut l’intervention d’AUTRE CHOSE (qui donc existe en dehors de la Nature ).

CQFD.

PS (petite provoc en passant... désolé) : J’ai vraiment l’impression d’être instituteur de classe de CE1. Cela signifie-t-il que les athées n’ont en fait jamais dépassé ce niveau d’études ??

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilbert 15/08/2008 21:21

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Nico 12/02/2007 21:19

Ne croyez en rien, méfier vous de tout tel est faut notre monde.
Ne soyez pas croyant, ni pessimiste ni même réaliste.
Soyez Vous, et croyez en vous et seulement vous même.
Là est notre avenir peut être...

Miteny 13/02/2007 11:15

Ce n'est pas ce que je fais?

miteny 22/01/2007 15:40

Non mais je ne comprends pas ce que tu veux me faire dire. D'habitude on part de ce qui existe pour en déduire les lois qui régissent le monde... et toi tu pars d'un monde qui n'existe pas pour en déduire quoi.... je ne sais pas.

William 20/01/2007 14:25

Bon...j'ai l'impression que la discussion que j'essaie de mener avec toi ne t'interesse pas trop...
tu préfères probablement te fritter par commentaires interposés avec l'autre type sur un précédent sujet.
C'est toi qui voit aprés tout.
Moi j'abandonne.
Bonne continuation.
 

William 18/01/2007 21:13

Je pense que tu auras plus de lecteurs le jour ou tu accepteras de te mettre à leur niveau, en toute confiance et tranquilité. Je ne dis pas qu'il faille le faire avec ceux qui viennent sur ton blog pour te traiter de dingue dès le 1er post, ceux qui veulent dès la première fois t'imposer leur vision des choses au mepris de ce que TU penses, toi.
Tu pourrais par contre le faire avec ceux qui ne souhaitent que te suivre dans ta démarche, moyennant une compréhension personnelle (et non pas une acceptation pure et simple de ce que tu avances). J'estime faire partie de ceux-là. Ma particularité (via mes questions) est de te sortir temporairement de ton rail pour te faire emprunter un chemin de traversse. Mes questions ne sont absolument pas ecartées de ton sujet. Elles sont en plein dedans. Seulement tu t'obstines à ne pas vouloir me suivre dans mon approche. Tu te maintiens sur ta demonstration qui te semble simple, évidente, triviale, à la portée de n'importe qui...
Moi j'ai besoin de passer ailleurs pour mieux revenir vers ton sujet. Je m'en excuse encore une fois.
Je ré itère : penches-toi sur ma question. Oublie la logique, les trucs bizarres et les comparaisons avec le monde dans lequel nous vivons. Oublie le possible et l'impossible et reflechis trés simplement à ce que je te decris.
Un monde où lorsqu'on fait passer du courant dans une lampe, c'est une autre lampe qui s'allume.
Un monde ou lorsque l'on frappe quelqu'un, c'est un autre qui a mal.
Un monde ou lorsqu'on coupe un arbre, c'est toi ou moi ou le boulanger qui saignons.
Que peut-on dire de ce monde? comment peut-on le qualifier?
Celà peut être fait en 1 seul mot.
Vraiment, je n'ai aucun doute sur ta capacité a emettre un avis pertinent la-dessus. Encore faut-il que tu en fasses l'effort. Mais c'est peut-être à ce prix là (faire un pas vers la pensée de l'autre) que l'on peut réelement conclure, à terme, que l'on a raison.
 

miteny 18/01/2007 18:45

Non vraiment j'ai du mal à imaginer ça... Mais bon, je fais un effort et je me dis que dans ton monde bizarre, les choses ne sont pas tellement plus bizarres que dans la réalité.
Dans la réalité, il n'y a qu'un corps qui frappé produit la douleur: c'est SURNATUREL: pourquoi celui là et pas un autre??
Dans ton monde, il y a juste un truc de bizarre en plus (il faudrait expliquer le lien entre les lampes par exemple.. car la logique veut qu'il y en ait forcément un).
PS: Je pourrais prendre aussi l'exemple de l'orgasme. (corps fait X) ne suffit pas pour que l'orgasme apparaisse... j'aurais peut-être plus de lecteurs.

William 18/01/2007 14:20

Non, non, non.
Tu es trop sur tes gardes. Tu supposes un piège que je te tendrais et ce n'est pas du tout mon but. Il n'y a aucun piège, juste une approche différente que je me propose, pour pouvoir adhérer à ta démonstration.
Détends toi bon sang, je ne suis pas un ennemi, même pas un detracteur. Juste quelqu'un qui souhaiterait partager ta démonstration de l'existence de Dieu
Reprenons :
tu préfères l'ampoule de la salle de bain plutôt que celle du salon? Va pour la salle de bain!! l'idée est la suivante : dans le monde que je te propose d'imaginer, lorsque l'on fait passer du courant dans l'ampoule d'une pièce, c'est l'ampoule d'une autre pièce qui s'allume.
Impossibilité d'un voyage dans le passé?? d'accord avec toi. Mais il y a quelques années j'ai vu et revu avec délice une trilogie intitulée "Retour vers le futur". Le réalisateur ne s'est pas demandé si voyager dans le temps était concevable ou pas. Il a juste fait marcher son imagination et a tourné 3 films sur ce thème.
Je te demande la même chose. Oublie un instant les concepts de possible ou pas (qui ne sont que des points de vue dictés par ce que nous connaissons du monde). Oublie tout ca un moment.
Et imagine le monde dont je te parle, comme si c'était un film de SF.
Dans ce monde, lorsque je fais passer du courant dans une ampoule, c'est une autre ampoule qui s'allume.
Dans ce monde, lorsque quelqu'un prend un coup, c'est une autre personne qui a mal (en vrai!).
Dans ce monde, lorsque l'on coupe un arbre, c'est toi ou moi qui saignons.
D'aprés toi, que signifie tout ce qui se passe dans ce monde??
Amicalement ;)
William.
 
PS : les réponse du genre "j'ai pas compris", "je sais pas", "c'est pas possible", etc...sont interdites :))
 

miteny 18/01/2007 13:46

"Supposons toujours que dans ce monde, lorsque je fais passer du courant dans l'ampoule du salon, c'est l'ampoule de la chambre qui s'éclaire"
Mais c'est impossible! Et pourquoi l'ampoule de la chambre et pas celle de la SDB?
C'est comme le voyage dans le passé. Si je suppose le voyage dans le passé possible, je tombe sur des absurdités qui m'amènent à la conclusion suivante: c'est impossible, c'est tout.
Je ne vois vraiment pas où tu veux en venir. Tu me demandes ce que ça signifie: tout simplement que j'ai supposé quelque chose de faux.
C'est comme supposer que le fonctionnement d'un corps quelconque suffit pour fabriquer la douleur, l'orgasme...
C'est faux. La conclusion est que j'ai supposé quelque chose de faux. C'est la démonstration par l'absurde.

William 17/01/2007 22:34

La raison d'être de la Science est de faire reculer les limites du possible.
Alors arrête avec tes pretextes pourris et joue le jeu.
Ma question n'a pas pour objet de te pieger, ni même de te pousser dans tes retranchements.
Ma question et surtout TA réponse vont me permettre de comprendre ta théorie de la démonstration de Dieu.
Désolé si il me faut passer par des voies aussi fantaisistes pour pouvoir contnuer à m'interesser à ton sujet. Tu ne me dois rien, même pas le temps que je passe sur ton blog. Mais si tu ne veux pas faire cet effort d'imagination, c'est un peu comme si tu me laissais au bord de la route en me disans "Toi tu restes là parce que t'es vraiment trop con pour pouvoir me comprendre".
Allez...tu y réponds à ma petite question?? :)
Cordialement ;)
 

miteny 17/01/2007 18:38

Non mais là désolé, je ne peux pas imaginer ça. J'ai de l'imagination (si, si) mais je n'imagine toujours que des choses qui seraient possibles (d'où mon intérêt pour la science). 

William 17/01/2007 16:24

Miteny,
je vais essayer de passer par un autre "chemin" pour que l'on se comprenne. Pour celà, je vais te poser une question. Peux-tu essayer d' y répondre?
Supposons (je dis bien supposons) que nous vivions dans un monde ou lorsqu'un individu est frappé, c'est son voisin qui a mal. Supposons toujours que dans ce monde, lorsque je fais passer du courant dans l'ampoule du salon, c'est l'ampoule de la chambre qui s'éclaire. Supposons encore que dans ce monde, lorsque l'on coupe un arbre ce soit moi qui me mette a saigner.
Que signifierait tout ceci?
Ne me réponds pas que tu n'as pas trés bien compris. Fais juste un effort d'imagination et plonge toi dans ce monde complétement farfelu que je te decris.
Que signifie tout ce qui s'y passe?

miteny 17/01/2007 14:55

Yop
Voir article « Retour de vacances »
 

 

Marc
Je pense que c’est évident parce que je pense qu’il est évident pour tout le monde qu’on n’a mal que si on est frappé soi-même.
Donc le fonctionnement du corps ne suffit pas pour produire de manière générale la conscience (de tout : douleur…).
C’est la raison pour laquelle on peut affirmer que c’est plutôt l’esprit qui a engendré la matière…

 

William
Tu dis :"en effet, pour n'importe quelle lampe, si on en allume une autre, il n'y aura aucune lumière dans cette lampe là..."
Si tu écris « pour n’importe quelle lampe », cela sous-entend qu’une lampe peut avoir un point de vue (donc une conscience). Malgré l’étrangeté de la supposition, admettons-le…

 

Si elle a une conscience elle pourra « voir » la lumière provenant d’une autre lampe. Où est le problème ?
On aura même « du point de vue de la lampe » : lampe+courant=lumière.
Mais corps+coup=douleur est FAUX donc il faut AUTRE CHOSE.
 


 


 
S’il ne fallait rien d’autre, on aurait corps+coup=douleur et on pourrait avoir mal à la bosse de son voisin quand il se cogne (ce qui est totalement absurde).
 


 

Cordialement.

Yop 17/01/2007 12:13

Quand on voit ta démo, on est en droit de se poser la question si toi tu n'as pas dépasser ne serait-ce que le niveau de maternelle.Quest-ce que t'as contre les athées, c'est parce qu'ils sont justement plus intelligent que toi que tu as décidé d'engager une guerre perso contre eux. De plus, à chaque fois que les athées ont des réfutation valables envers ta démonstration, tu les réfutent sans même les expliquer! Cela s'appelle faire preuve de mauvaise foi!

Marc 16/01/2007 23:31

E=mc2 est plus facile à comprendre.
Sur quoi tu te bases pour dire que c'est une évidence ta démonstration. Ce n'est pas plus facile de dire qu'"une chaise n'est pas une table" est une évidence que de dire que l'"avortement est une bonne/ mauvaise chose".
Sur quels criteres se baser pour dire que quelque chose est évident: sur le fait qu'elle fait l'unanimité (comme si l'unanimité ne pouvait pas se tromper ?) Je ne vois pas.
 

William 16/01/2007 20:13

Salut Miteny,
me revoilà.
tu dis : "En effet pour tout le monde, si on tape un voisin, il n'y aura aucune douleur..."
moi je dis :
"en effet, pour n'importe quelle lampe, si on en allume une autre, il n'y aura aucune lumière dans cette lampe là..."
Je pense que l'on est d'accord sur ce point depuis longtemps (depuis au moins l'époque des cafetières).
Mais Dieu dans tout celà? ou intervient t'il? comment peux-t en déduire son existence?

miteny 16/01/2007 18:38

Si E est une lampe en bon état et C un courant de 220 V alors oui E+C=R   !!!??? il y aura de la lumière PROVENANT DE CETTE LAMPE
Mais si E= corps      C= coup (influx nerveux)     Et R= DOULEUR PROVENANT DE CE CORPS
on n'a pas E+C= R
En effet pour tout le monde, si on tape un voisin, il n'y aura aucune douleur...
 

Sephiroth 16/01/2007 06:46

Tu dis : "on n'a PAS E+C=Rd". Tu veux surement dire : "si E est un corps quelconque cette égalité ne se vérifie pas toujours".
De même si tu ne branches pas la bonne lampe sur le bon circuit électrique, tu n'auras pas de lumière venant de cette lampe !
CE1 donc