Le communisme est une maladie.

Publié le par Miteny

Le communisme est une maladie, c’est la seule explication possible. Une maladie non pas du cerveau (comme une tumeur… encore que, ce n’est pas si sûr) mais de l’esprit. Il s’agit d’une affection très dangereuse, capable de tuer en quelques années des millions de personnes. Le sida et le cancer, à côté, c’est de la rigolade.

Des exemples, il y en a à la pelle :

Mengistu (Ethiopie), Pol Pot (Cambodge), Staline, Mao, Kim-Jong Il (Corée) et j’en oublie sûrement… (Karl Marx est leur antéchrist).

C’est quasiment systématique. Avènement du communisme = des millions de morts quelques années après… Pour être communiste, il faut peut-être être débile… Je n’irai pas jusque là parce que mes grands-parents étaient tous communistes pendant leur vie active (les pauvres). En tout cas, il faut faire preuve d’un grand manque de rigueur. De toute façon, j’ai constaté qu’il était très difficile d’avoir une représentation juste des choses lorsqu’on est manipulé par l’Histoire. Les politiques contrôlent si bien l’esprit des gens qu’il n’est pas simple de se rendre compte de la bêtise de leurs doctrines. Les gens ne réfléchissent pas : on a l’impression qu’ils jettent un dé pour savoir quel camp choisir. Absurde, ce monde est absurde… Pour en revenir aux communistes, savez vous que, malgré la cruauté extrême de cette idéologie, il y en a encore, même en France : Besancenot, Laguiller (les autres, je ne me rappelle plus de leurs noms). C’est horrible, non ? Il faut faire quelque chose…

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 15/08/2008 21:20

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

jérémie 06/02/2007 11:34

Raccourci facile mais pas forcément juste !!! tout comme MattJG, je ne suis pas communisme...Pourtant je me demande si ce n'est pas plutôt l'opposition du communisme au libéralisme qui fait des millions de morts (aussi la faute serait partagée)...Le communisme me semble utopique car non seulement il demanderait un changement culturel radical et de masse...(c'est pour cela que la force, qui dérappe souvent en violence, semble quasiment toujours nécessaire) mais aussi un changement de l'espèce humaine (qui n'est pas affranchie des loi de la nature, même si il essaie toujours). Aussi le libéralisme, basé sur la loi du plus fort, me semble tout à fait naturel pour l'humain...Mais essaie d'imposé un régime libéral à un essaim d'abeilles !!!)
Ton raccourci est aussi facile que celui de dire : "la Religion est une maladie qui a elle seule a fait plus de mort que n'importe quel autre fléau sur Terre"...Et le pire c'est qu'il y a encore énormément de religieux sur Terre, c'est horrible !!! (ps : je ne le pense pas, je faisais juste un raccourci! qui a dit que les raccourci simplifiait la vie ? les raccourcis ne font que raccourcirent la vie !)

MattJG 06/02/2007 10:54

Je ne conteste pas. Mais le fait de "ne pas croire que" suffise à en faire une vérité.

MattJG 06/02/2007 09:43

Je suis d'accord avec toi: Staline, Mao, Kim-Jong Il et Kim-Il Sung, Pol Pot, etc. ont été de terribles dictateurs rangés derrière la doctrine communiste. Je n'aime pas particulièrement le personnage de Marx, même si je l'avoue, j'ai trouvé après l'avoir lu quelques belles idées, mais trop rangé derrière le conflit de la lutte des classes. Il faut remettre tout ça derrière le contexte, et ce qui te semble aujourd'hui inhumain, était pour beaucoup une lueur d'espoir.Mais il faut savoir autre chose: si la soumission des gens dans un premier temps était si grande, c'est en partie parce qu'on leur a demandé d'oublier tout Dieu, et de ne croire qu'en le père de leur patrie. Je vois ça comme un transfert.Besancenot, Laguiller sont des Trotskistes. Buffet est communiste. Les trotskistes n'ont jamais (à ma connaissance) été au pouvoir, persecuté par le stalinisme (d'ailleurs aujourd'hui il y a encore des tensions entre parti communiste et parti trotskiste, à cause de ces anciennes persecutions)Tu peux t'imaginer ce que tu veux, mais conclure comme tu le fais est un peu hatif.J'ajoute que je ne suis pas trotskiste, ni communiste. On pourrait croire que je défends mon bifteak...

Miteny 06/02/2007 10:35

Je ne crois pas que les trotskistes aient été pour la non-violence.. Par contre on constate bien qu'à chaque fois qu'il y a eu communisme, il y a eu aussitôt après "massacre à grande échelle"