La légende du grand Monarque.

Publié le par Miteny

Dans ma tentative de trouver des réponses à cette question « pourquoi ne suis-je pas quelqu’un d’autre ? » (que normalement tout le monde se pose mais que, tout aussi « normalement », tout le monde oublie dans la seconde qui suit), je me suis bien sûr intéressé à Nostradamus, c’était inévitable. Et j’ai donc consulté 2 sites qui me semblent faire autorité dans le domaine :

Celui d’un québécois.

Et celui de Jean-Claude Bernard.

Si vous les consultez, vous verrez qu’il y est question d’un futur grand Monarque universel, rien que ça, mais aussi, et cela quelques soient les interprétations consultées, d’un futur conflit mondial encore plus terrible que les 2 précédents. Je ne sais pas si je crois en ces prophéties mais elles sont inquiétantes. Il est d’ailleurs curieux de constater qu’elles rejoignent celles que font actuellement des gens aussi respectables que Nicolas Hulot (et son ami Jean-Marc Jancovici : à lire sur son site sa vision de l’avenir… pire que celle de Nostradamus). personnellement, je n’ai pas très envie qu’il y ait une terrible tribulation, la vie est assez dure comme ça. A suivre (où j’explique que dans ce monde de nuls, je peux bien tenter de me prendre pour le grand Monarque... même si je n’y crois pas une seconde)…

PS : Petit message en passant à ceux qui se croient rationnelles parce qu’ils méprisent les prophéties, les astrologues et les livres sacrés : vous n’avez rien compris !! (cf ma démonstration de l’existence de Dieu).

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

Serge 27/01/2011 10:42



... Ou encore:


Je constate bien que les matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un A est frappé) ne sont pas des corps suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée (produite) au
niveau de ce corps A causes.

En effet, je ne constate de douleur au niveau d'un pas forcément corps A lorsqu' Il faut que ce soit le mien. il est frappé biologiquement. Ce qui constitue une exception, inexplicable.



Miteny 27/01/2011 16:02



Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée
(produite) au niveau de ce corps A.

En effet, je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps A lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien. Ce qui constitue une exception, inexplicable biologiquement.



barbaguillux 26/01/2011 23:32



Si tu veux on essaie. Tu verras que ta douleur m'est complètement inaccessible


 


 En aucun cas je n'ai nié cette ULTRA évidence. Mais je t'ai dis que ca ne prouvait absolument rien. On en a rien à péter de ton point de vue. t'as de la merde dans les
yeux ou t'as rien lu de ce que j'ai écrit ??



Miteny 27/01/2011 00:25



Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée
(produite) au niveau de ce corps A.

En effet, je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps A lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien. Ce qui constitue une exception, inexplicable biologiquement.



barbaguillux 26/01/2011 23:08



 je constate bien que les causes biologiques ne suffisent pas.


 A vrai dire je ne sais pas. Je n'es pas les moyens d'affirmer ou d'infirmer ce constat. Ce dont je suis sûr, cependant, c'est que ton raisonnement pour y arriver n'est pas valable.


 Je vais te donner un exemple: connais-tu le concept de référenciel en mécanique (branche de la physique) ? Dans un référentiel donné, un objet peut très bien posséder une
trajectoire rectiligne, et dans un autre référentiel, le même objet peut posséder une trajectoire circulaire. Le problème (si j'ose dire) c'est que l'un des référenciel est dit "relatif" par
rapport à l'autre. Or dans tous les référenciels dits "absolu", l'objet aura le même type de trajectoire (seules les coordonnées changerons).


 


Dans ton cas, c'est la même chose. Pour constater les faits, tu prends un point de vue subjectif, le tiens en l'occurence (référenciel relatif). Or si l'on prend un point de vue objectif, par
exemple un observateur exterieur muni d'un appareil à mesurer la douleur, il constatera que tous les corps frappés ressentent de la douleur. Il n'y a donc aucune exeption. Et ce principe
fonctionnera tant que tu te placera du point de vue d'un observateur exterieur quelconque (tous les référenciels absolus fonctionnerons).



Miteny 26/01/2011 23:18



Si tu veux on essaie. Tu verras que ta douleur m'est complètement inaccessible... Qu'est ce que j'en ai marre !!!


Je me suis promis de tenir jusqu'à une certaine date, mais c'est vraiment dur ! Répétez tout le temps les mêmes ULTRA évidences à des demeurés complets, c'est très très dur



barbaguillux 26/01/2011 19:05



 Oui... En gros c'est bien ce que je te disais quelques com plus haut. Tu base ton raisonnement sur une question de point de vue ou plutôt sur ce que tu appelle "réalité". Mais ce n'est pas
valable; 2 réalités différentes impliquent 2 constats différents. Il n'y a rien d'exeptionnel ou de surnaturel à ca... On le voit tous les jours.



Miteny 26/01/2011 22:22



Donc ??


J'ai bien raison : je constate bien que les causes biologiques ne suffisent pas.



barbaguillux 26/01/2011 17:43



Et de là on en déduit que le corps ne suffit pas? C'est ca?



Miteny 26/01/2011 18:39



Ce n'est même pas une déduction, c'est un simple constat évident : torturer ton corps ne sera jamais une cause suffisante de douleur... C'est bien la réalité que MOI je constate.  On parle
seulement de MA REALITE, on s'en fout de ce que tu constates toi, ce n'est pas le sujet.



barbaguillux 26/01/2011 16:48



On tourne en rond... Il y a une chose que je ne comprend pas, c'est l'égalité suivante dans ton raisonnement: "le corps suffit, à lui tout seul, à
produire de la douleur" = "un corps frappé quelconque produit de la douleur pour tous les corps"


Ou bien si on utilise la contraposée:


"un corps frappé quelconque ne produit pas de la douleur pour tous les corps(seulement pour le corps frappé)" = "le corps ne suffit pas, à
lui tout seul, à produire de la douleur"


Peux-tu m'expliquer pouquoi, si le corps suffisait, un corps frappé produirait de la douleur pour tous les autres corps. Car je ne nie pas l'insuffisance de mon corps à produire de la
douleur pour le tiens.



Miteny 26/01/2011 17:18



J'ai jamais dit ça. Tu fais semblant de ne pas savoir lire. Je répète : je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps A lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien.


On essaie ?



barbaguillux 26/01/2011 15:32



Oui, mais il y a tout de même production de douleur par le corps A même si tu ne constate pas ses effets. T'es d'accord avec ca, non?


C'est comme regarder à la télévision la neige. Meme si tu ne ressent pas son froid tu constate tout de même la neige.



Miteny 26/01/2011 15:59



NOOON !! Il y a production de douleur pour toi, mais ce n'est pas QUE le corps qui la produit. je me suis expliqué 1000 fois là dessus. Si c'est trop compliqué pour toi (c'est vrai que ça l'est),
comprends au moins que je constate bien l'insuffisance du fonctionnement de n'importe quel corps frappé !!!



barbaguillux 26/01/2011 15:00



Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit
engendrée (produite) au niveau de ce corps A.

 Tu rigole ou quoi? Il suffit de prendre un point de vue absolue et de se munir d'un appareil à mesurer la douleur. Objectivement, on constate que dès que le corps A est frappé, une
sensation douloureuse est produite au niveau du corps A.



Miteny 26/01/2011 15:10



Bah non. Par exemple, si on te torture, je constaterai bien l'influx nerveux, l'activation neurologique de la zone douleur de TON cerveau (grâce à un IRM), etc... mais PAS la douleur car je
n'aurai pas accès à la sensation douloureuse, qui est privée, personnelle.


Si tu veux on essaie (je te scie le tibia) ???



barbaguillux 26/01/2011 13:40



Je vois... tu ne peut pas répondre donc tu fuis. Je te le dis, ton principal problème(le seul peut-être) c'est que tu considère 2 points de vue différents, tu aura donc 2 constats
différents. Ca ne te paraît pas logique?


Expliques-moi pourquoi il devrait y avoir production de douleur au niveau du corps A alors que le corps B est frappé.



Miteny 26/01/2011 14:21



Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps A est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée
(produite) au niveau de ce corps A.

En effet, je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps A lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien. Ce qui constitue une exception, inexplicable biologiquement.



barbaguillux 26/01/2011 12:07



Pas de production de douleur pour lui? Et alors? C'est tout? Pendant toutes ces années ton argumentation se base sur une question de point de vue. Tu introduis donc un concept subjectif dans un
raisonnement logique? Tu me déçois...



Miteny 26/01/2011 13:22



Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée
(produite) au niveau de ce corps.

En effet, je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien. Ce qui constitue une exception, inexplicable biologiquement.



barbaguillux 26/01/2011 10:54



 Ecoute Miteny, on va pas se lancer dans un débat sur l'exemple que je t'ai donné(ca prendrait de plombes avec toi). Je pensais que tu réfléchirais sur le propos principal de mon
com que j'ai tenté d'imager. Ca devient grave, tu n'essais même plus de réfléchir.


 Je vais tenter une autre approche: Est-e que tu renies la douleur des autres? Non, bien entendu... enfin j'espère. Or lorsque tu affirmes que "pour un observateur, il n'y pas
forcément production de douleur au niveau d'un corps frappé", c'est bien que tu affirmes qu'il n'y a pas de production de douleur chez les autres.



Miteny 26/01/2011 11:39



NON !! Pas de production POUR LUI !



fdata 26/01/2011 07:37



PS : Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps est frappé) ne sont pas des causes
suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée (produite) au niveau de ce corps.

En effet, je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien. Ce qui
constitue une exception, inexplicable biologiquement.


 


Mais c'est qu'il a raison le mec, pourquoi vous obstiner sans cesse en vous contredisant vous-mêmes pour éviter la vérité, vous fuyez, vous fuyez, je le sais je parle par expérience
.


Il n'y a aucune mais absolument aucune cause biologique ou matérielle qui puisse expliquer la conscience de la douleur, certes il y a des réflexes mais rien qui explique la réflection sur les
réflexes. Faites face à la réalité au lieu de la fuir.


 


Ce type, Miteny, n'a pas à être humble et à vous supplier pour que vous daigniez le comprendre, il vous met une vérité en face pour vous éclairer et vous répondez comme des aveugles.


 


Ce que vous ne comprenez pas c'est que la conscience de la douleur n'est perceptible que par un point dans l'espace qui n'est pas matériel mais qui s'appuie sur la matière pour s'exprimer et ce
point est unique pour chaque corps mais il n'est pas le corps


.


 






Miteny 26/01/2011 09:37



Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée
(produite) au niveau de ce corps.




barbaguillux 25/01/2011 23:24



En effet cette égalité est vrai... mais cette égalité est aussi vrai que l'égalité suivante:" le soleil tourne autour de la Terre" = " le soleil possède une orbite elliptique autour de la Terre".
L'égalité est simplement inutile si tu ne prouves pas que les termes sont vrais.


 Car pour un observateur quelconque, IL Y A production de douleur lorsqu'un corps quelconque est frappé(ne serait-ce que pour le corps frappé). Une absence de
constat n'équivaut pas à un constat d'absence.


Très très dur...



Miteny 26/01/2011 00:34



Mais tu racontes n'importe quoi ! Ton égalité est complètement débile, mon pauvre. T'as pas honte ? Le mot "tourne" ne correspond pas à "elliptique" 


Bon, je refuse de discuter avec des attardés comme toi. J'ai eu ma dose sur ce blog. Je sais d'expérience que discuter avec des gens comme toi, c'est exactement comme discuter avec une
poule. C'est horrible à dire mais c'est la cauchemardesque réalité.


Comment je vais me sortir d'un tel monde pourri par la connerie, mais à un niveau inimaginable  ??


 


PS : Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée
(produite) au niveau de ce corps.

En effet, je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien. Ce qui constitue une exception, inexplicable biologiquement.



barbaguillux 25/01/2011 22:39



Soit. Si tu préfère reformuler...


Mais tu ne répond toujours pas. Est-ce là ta démonstration? Cette question est posée simplement pour savoir si je n'ai omis aucune étape.


Tu n'à qu'à répondre par oui, ou par non. Parlé-je en francais? J'en doute désormais... 



Miteny 25/01/2011 23:13



"pour un observateur, il n'y a pas forcément production de douleur au niveau d'un corps frappé".


= "pour un observateur, le fonctionnement d'un corps frappé n'est PAS SUFFISANT pour qu'une douleur soit produite"


dur, dur



Roflcopter 25/01/2011 20:31



"Je suis Miteny et je suis tellement, tellement, tellement humble. Je suis un monument d'humilité, dont l'immensité triomphale se projette au-delà du ciel et de tous les horizons. Je
suis si humble qu'à mes côtés vous devriez vous soummettre, me servir et vous flageller afin de tenter, du moins symboliquement, de vous approcher médiocrement de ma victorieuse et
resplendissante humilité. La preuve de mon humilité est que je suis convaincu d'avoir découvert la Vérité, mais que je choisis de ne vous en donner qu'une parcelle car étant donné votre intellect
frustre, primaire, et même salissant pour un esprit aussi élevé et humble que le mien, vous ne comprendriez jamais le tout, et je serais même surpris que vous saisissiez même cette
infinitésimale fraction de mon génie immense. Je suis donc l'être le plus humble de tous les temps, CQFD bande d'animaux serviteurs de satan."



Miteny 25/01/2011 22:18



C'est pas mal...


C'est vrai que je suis humble. Mais à force de répéter que je ne peux constater une production de douleur que quand mon corps est frapper sans être compris, on craque... ON CRAQUE !!!



barbaguillux 25/01/2011 19:53



 Je répéte:


La proposition "Pour un observateur, il n'y a production de douleur au niveau d'un corps frappé que lorsque le corps frappé est celui de
l'observateur " implique " le corps ne suffit pas ".


C'est bien ta démonstration? OUI ou NON ???



Miteny 25/01/2011 22:16



Mais tu comprends rien !


Si tu parlais français, tu saurais que ta phrase c'est aussi : "pour un observateur, il n'y a pas forcément production de douleur au niveau d'un corps frappé". RELIS



barbaguillux 25/01/2011 17:35



Tu es en train de sombrer dans la folie ou quoi? C'est pourtant une question simple que je t'es posée et ca fait quand meme 4 posts qu'on parle pour rien. C'est un comble que tu me demandes
d'aller me faire soigner. Alors je répète:


 


La proposition "Pour un observateur, il n'y a production de douleur au niveau d'un corps frappé que lorsque le corps frappé est celui de
l'observateur " implique " le corps ne suffit pas "


C'est bien ta démonstration? OUI ou NON ???



Miteny 25/01/2011 22:16



Mais tu comprends rien !


Si tu parlais français, tu saurais que ta phrase c'est aussi : "pour un observateur, il n'y a pas forcément production de douleur au niveau d'un corps frappé". RELIS



Ségolène 25/01/2011 16:13



Soyons clairs:


Je et biologiques les causes constate bien que matérielles (pourtant est frappé réunies dès qu'un corps) ne sont suffisantes pas pour au niveau qu'une sensation douloureuse soit pas des engendrée
(produite) de ce corps.

En effet, je pas de douleur d'un corps lorsqu'il est ne constate au niveau est frappé. Il faut que ce qui exception inexplicable ce soit le mien biologiquement constitue une forcément.



Miteny 25/01/2011 17:09



Je constate bien que les causes matérielles et biologiques (pourtant réunies dès qu'un corps est frappé) ne sont pas des causes suffisantes pour qu'une sensation douloureuse soit engendrée
(produite) au niveau de ce corps.

En effet, je ne constate pas forcément de douleur au niveau d'un corps lorsqu'il est frappé. Il faut que ce soit le mien. Ce qui constitue une exception, inexplicable biologiquement.



barbaguillux 25/01/2011 16:08



non, désolé si je me suis mal fait comprendre. Relis mon commentaire 9. Ceci est ce avec quoi je t'es demandé si tu étais d'accord: Pour un observateur, il n'y a production
de douleur au niveau d'un corps frappé que lorsque le corps frappé est celui de l'observateur.


Et tu m'as demandé si moi j'étais d'accord. Question à laquelle j'ai répondu:Non, c'est pas tout à fait pareil( de ce à quoi je pense sous-entendu).
Il y a toujours production de douleur lorsqu'un corps est frappé(l'observateur ne le renie pas), seulement il ne peut pas ressentir cette douleur sauf si ce corps est le sien.


 


Voila la petite histoire. Donc je repose la question: es-tu d'accord avec la première ou la deuxième formulation.



Miteny 25/01/2011 17:08



QUE LORSQUE SON CORPS EST FRAPPE !! DONC PAS forcément quand c'est n'importe quel !!


 


ALLEZ faire soigner votre crétinisme avant de venir ici!


 


La moindre petite phrase, il la comprenne pas !!! HALLUCINANT !



barbaguillux 25/01/2011 15:31



Non, c'est pas tout à fait pareil. Il y a toujours production de douleur lorsqu'un corps est frappé(l'observateur ne le renie pas), seulement il ne peut pas ressentir cette douleur sauf si ce
corps est le sien. C'est ton hypothèse non? Et je suis d'accord avec ca. La question que je te pose c'est si, de là, tu en déduis la non suffisance du corps.



Miteny 25/01/2011 15:53



Voilà ! encore un abruti qui sait pas lire SES propres phrases !! Je devrais pas discuter avec vous. Je suis tellement naif qu'à chaque fois, je crois vous êtes des êtres humains...


 


"Pour un observateur, il n'y a production de douleur au niveau d'un corps frappé QUE lorsque le corps frappé est celui de l'observateur"


 


ta phrase comporte une condition (petit mot QUE) qui indique que quand elle n'est pas remplie, ça marche pas.... 



barbaguillux 25/01/2011 14:13



Mais moi utiliser phrases débiles pour toi péter un cable et moi foutre de ta gueule. Toi comprendre?


 


Plus sérieusement, tu as raison il faut montrer que seul le fonctionnement du corps suffit à produire la douleur. Selon ta démo:


La proposition "Pour un observateur, il n'y a production de douleur au niveau d'un corps frappé que lorsque le corps frappé est celui de l'observateur " implique
" le corps ne suffit pas ".


C'est ca? dis moi si je me trompe?



Miteny 25/01/2011 14:55



T'es d'accord que ta phrase signifie : "pour un observateur, il n'y pas forcément production de douleur au niveau d'un corps frappé"... Oui ?



barbaguillux 25/01/2011 12:36



"l'évidence de l'insuffisance du corps à produire de la douleur"


 


 Quand tu te cognes, tu as mal, donc il y a production de douleur(pour toi), donc le corps suffit. CQFD. 



Miteny 25/01/2011 13:43



Raisonnement typique du crétin de base.


Oui, il y a production de douleur, mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a QUE le fonctionnement du corps qui entre en jeu !!! Mais comment faites vous pour avoir aussi peu
d'intelligence, aussi peu de raisonnement ?


 


Pour savoir s'il n'y a QUE le fonctionnement du corps qui entre en jeu, il faut vérifier si le fonctionnement du corps frappé SUFFIT !!!


 


Toi comprendre ?? Moi parler toi. Toi comprendre ????


 


Comment toi avoir réussi à apprendre à lire alors que toi très très bête ????



justicier 24/01/2011 07:03



Alors le Messie de mes fesses encore un an et 11 mois ou 39 ans à tenir avec tes délires sur l'existence réelle de Dieu ?


Miteny le mythomane, escroc, menteur, charlatan, imbu de sa personne et atteint de délirium très mince ( sic )


Tu veux battre le record du monde des conneries débitées sur internet ? T'es sur le bon chemin


Jusqu'à preuve du contraire tu n'es ni un prophète ni le grand Monarque tu n'y crois pas une seconde c'est toi même qui le dit. Alors tes délires evite de die et de penser que c'est la
vérité.


 Soit toi même, tu te sentiras peut être moins seul.


Tu nous auras fait beaucoup rire par moment, mais attéri en douceur, sinon ton corps et ton esprit vont s'écraser sur cette terre dont tu méprises la matérialité


Justicier 



Miteny 24/01/2011 09:41



Calomnies et insultes.


Au contraire de ce qu'il dit, je suis très humble. Mon objectif serait, dans un monde normal, très modeste : vous faire comprendre la différence douleur/pas douleur et l'évidence de
l'insuffisance du corps à produire de la douleur. C'est tout !!


 


Mais nous sommes dans un monde de malades, du coup, cet objectif très simple devient irréalisable, trop ambitieux.


 


Malheur sur vous !!



Bertrand 23/01/2011 23:10



Victime de chantage, les puissants et autorités de ce monde sont inoptisés  par la richesse partagée...Ils risquent de payer cher leur somnambule ...



Bertrand Pépin 15/08/2010 02:58



le grand monarque se manifestera bientot... que l'on veullent ou pas..le syst``eme mondial va culbuter



gilbert 15/08/2008 21:24

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

tyler DurDen 22/07/2008 14:41

j'ai lu quelque part que le grand monarque serait une réincarnation d'une personne ayant une âme divine (qui a fini son karma mais qui est obligé de retourner sur terre pour guider).

anarchy26 04/02/2007 13:43

 le coeur et a lécout de dieu

aucune importance 04/02/2007 13:40

le grand monarque et dieu existe mé dune certaine maniere du moin pa comme lé gen le pence selement le grand monarque et une personne comme toi et moi qui a une mission c de faire régné la paix dan le monde qui na jamé voulu que la terre ne soi kun paradis mé une seul personne aura la foi et le foi de dieu pa dieu comme lenten lé homme ,pour réusir sa mission