Ma première démonstration Flash!!

Publié le par Miteny

Voici en exclusivité la première application Flash (version provisoire) qui va vous permettre de démontrer l’existence de Dieu (si vous êtes observateur, vous avez sans doute remarqué qu’elle se trouvait également dans l’en-tête).

 

Elle est trop petite non?

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilbert 16/08/2008 17:14

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

TonTonGerard 20/04/2007 11:10

C'est con, illogique et même pas marrant

Alex 10/03/2007 17:40

Une animation flash sans intérêt parce qu'elle mène tout simplement à TES déductions...  C'est proche de l'idéologie tout ça, calme ton jeu !

Miteny 11/03/2007 18:19

Mais c'est difficile de faire une animation Flash avec possibilité de commentaires !!!

miteny 15/01/2007 17:13

Je ne comprends pas très bien. Si tu commences à parler d'information, tu postules qu'il existe un esprit, une conscience qui est informé.. (ou lalors qu'est ce que "l'information"?)
Or c'est justement l'objet de la discussion: comment l'esprit, la conscience peut-il exister (quelles sont les conditions nécessaires à son existence?)

Izentropik 15/01/2007 16:01

Alors... ce que tu apelle Dieu, si ce n'est pas une "information", qu'est-ce que c'est?
 
Tu dis que l'interation de la matière (ce qu'on peut considérer comme une "information") ne suffit pas. Pourtant, avec mon exemple de la jambe amputée, je démontre bien que l'"information" est nécessaire à la douleur et que cette "information" peut être ressentie par tout le monde. (Douleur de MA jambe, douleur de CETTE jambe, douleur de TA jambe...).
Tu commencais ta preuve avec cela et maintenant tu n'y crois plus!

miteny 10/01/2007 09:49

C'est là où je ne suis pas d'accord. Tu dis que l'esprit est du à l'interaction de la matière.
C'est faux. Je pense que l'interaction de la matière ne suffit pas et donc qu'en plus il faut postuler l'existence d'une source supplémentaire (en plus donc de la matière): Dieu.

Izentropik 05/01/2007 16:08

Je crois que j'ai réussi à faire comprendre mon point de vue.
Dieu n'est pas seulement la nature (matière), mais aussi la manière que celle ci interagit (esprit).
Nous en fesons partie (nous sommes des parcelles de Dieu). Nous sommes des convergences "locales" des interations de la nature à son état parfait (conscience).
Comment aurions nous pu avoir le notion de "perfection" dans notre esprit si celle-ci ne pouvait exister?
Je crois qu'un jour (un futur hyper lointain) c'est la totalité de l'unives qui convergera. Et ce sera alors la "matérialisation" de Dieu.

miteny 29/12/2006 15:03

C’est assez complexe et je ne suis pas sûr d’avoir tout compris. C’est pourquoi je commencerai par poser des questions simples : qu’est ce que l’esprit selon toi ?
Un produit de l’algorithme ?
Fonctionnement de la matière, algorithme, interactions énergie-matière, c’est un peu la même chose, non ?
Appelons Nature, l’ensemble de la matière au sens large (en incluant l’énergie par exemple) et de ses interactions, c'est-à-dire l’ensemble des choses dites mesurables ou sensibles.

 

Dieu fait-il selon toi partie de
la Nature
 ?

 

Izentropik 24/12/2006 03:50

Et moi de rétorquer (hahaha je m\\\'amuse sincèrement heureux de poursuivre ce débat).Premièrement ce n\\\'est pas le cerveau qui produit la conscience de la douleur mais bien l\\\'interaction. Tu le dis toi même: "

miteny 22/12/2006 20:17

Donc si je comprends bien, la matière et toutes ses lois « de fonctionnement » suffisent selon vous pour que la conscience apparaisse.
Sous le terme « matière », j’englobais toutes les formes d’énergie, toutes les lois que l’on peut mesurer, expérimenter à l’aide de la science.
Vous parlez d’un Algorithme qui permet à tout ce qui existe de fonctionner et donc au cerveau de penser. Mais je ne suis pas d’accord.
Parce que si on suppose que cet algorithme suffit, alors on admet qu’un cerveau qui fonctionne normalement devrait suffire pour que la conscience apparaisse.
En effet ce cerveau suit les lois de fonctionnement de ce que vous appelez l’algorithme et donc devrait être capable de « fabriquer » la conscience (de la douleur par exemple).
Mais c’est faux ça. Car, dans les faits un cerveau quelconque ne suffit pas. Dans les faits, pour tout le monde, il n’y a qu’un seul cerveau qui produit réellement la conscience : le sien.
Donc les lois de fonctionnement de la physique, de la biologie ne suffisent pas. Votre Algorithme ne SUFFIT PAS.

Izentropik 22/12/2006 03:09

Je ne place pas la matière au dessus de dieu, je vais essayer de me faire comprendre.Par exemple, l"intelligence" artificielle ne provient pas des circuits et des puces, elle provient du programme.Le programme est  une manière particulière d\\\'agencer la matière. Dans le cas d\\\'un disque dur par exemple, on saît que les particules magnétiques qui composent le disque sont plaçées de telle manière à causer un effet voulu à travers les circuits de lordinateur et ainsi de suite... Jai pu lire ici au sujet des algorythmes génétiques. Jessaie maintenant de vous faire croire à lalgorythme universel. La sélection naturelle des particules subélémentaires qui pourront survivre... qui \\\'assembleront selon des (ou une!) loi précises jusquà l,humain et sa conscienceDans le cas d,un humain je crois que cest un peu la même chose à condition de regarder à la plus petite mesure possible. De nos jours on parle de cordes plutot que datomes.Comme jai expliqué dans un message précédent sur ce blog, il est scientifiquement prouvé que la plus petite parcelle dénergie à lautre bout de lunivers avait une influence sur toutes les autres (effet papillon). Disons une simple "corde" qui est supposément un milliard de milliards de fois plus petite qu,un photon!!!Donc votre conscience dépend de votre cerveau, qui lui dépend des réactions chimiques dans vos neurones, qui vont selon les composés chimiques et leur potentiel de réaction qui va selon tout ce qui se trouve autour, température, ondes électromagnétiques... et plus récemment gravitrons. Et qui... dépendent TOUS les une des autres dans un ordre parfait,  selon la loi, l\\\'algorythme... Le temps donnant un grand effet "domino" qui un jour fait en sorte que des molécules sassemblent et  qu,un mec finisse par écrire ceci sur un blog.Là, on a vu à l\\\'échelle du petit ce qui se passe. Voyons maintenant l,algorythme pour les choses plus grandes que nous.Les galaxies, les systèmes solaires, les planètes. On saît aussi que dans certaines conditions la vie existe. L,algorythme va jusquà former des civilisations.Dans un infini de temps, lApocalypse humaine nest que sélection naturelle pour qu,aulleurs (dans l,espace ou le temps) l,algorythme converge vers une forme de vie, une forme civilisation "meilleure".Cette civilisation meilleure peut aussi périr. Cette histoire peut se répéter 2874363847 de fois, peu importe.  Il y aura meilleur un jour, ils prendront plusieurs planètes, toute les galaxies jusquà ce que toute lénergie de lunivers soit réquisitionnée. Puis ils se battront par la guerre ou le temps... jusquà ce que l\\\'ALGORYTHME DE LA SÉLECDTION UNIVERSELLE converge complètement...Jusquà quoi?.... Dieu! qui sera lui même la totalité de lénergie de l,univers. Je crois qu,il est déjà là, on en fait partie et c,est bien pourquoi on se somprend ;)

miteny 20/12/2006 16:07

Je ne suis pas d'accord. On dirait que vous placez la matière au dessus de Dieu. Mais la matière, qu'est ce que c'est?
On ne sait pas. De l'information, de l'illusion?
Vous dites que la conscience vient de l'interaction de la matière (biologique donc).
Mais de quel matière (système nerveux en l'occurence)?
Votre cerveau marche sûrement aussi bien que le mien et pourtant pour moi, il ne produit RIEN (ce qui signifie que le fonctionnement de la matière ne suffit pas).

Izentropik 18/12/2006 21:01

Je crois que c'est une erreur de croire qu'il y ait un phénomène "magique" derrière la conscience humaine.
Ca fait un peu partie de notre nature narcissique que de refuser de croire que nous somes seulement issus (corps et âme) de la matière.
Pour ma part, je crois que la conscience (et la douleur) provienent de l'INTERACTION de la matière.
Donc notre conscience, la douleur et même Dieu seraient reliés directement à la matière sans en être vraiment.
Mon corps est fait d'atomes (de cordes pour être plus scientifiquement actuel et précis) puis la conscience et la douleur ne sont que les interactions de la matière causée par les gravitrons (énergie pure).
Qu'en pensez vous? (cherchez au sujet de la théorie élégante pour bien comprendre).

miteny 18/12/2006 17:14

Puisqu’on me demande des éclaircissements, je vais essayer d’être le plus clair possible.
 
C’est simple. Je me demande d’où vient la conscience. La conscience c’est le fait de SAVOIR que l’on souffre, que l’on voit, que l’on mange… (selon les circonstances).
Bon. Les biologistes diront que la conscience est fabriquée par le cerveau.
Et moi tout simplement je récuse. Parce que pour moi, elle n’est fabriquée que par MON cerveau (comme pour vous d’ailleurs).
Vous voyez la différence ??
Et depuis tout petit, je me demande : pourquoi ce cerveau là et pas un autre ??
Pourquoi ne suis-je pas quelqu’un d’autre ?? Tout simplement. Beaucoup d’enfants se posent cette question je pense…. Et moi je ne l’ai pas oublié…



Mon raisonnement est le suivant :
Puisque la conscience n’est pas fabriquée par n’importe quel cerveau, il faut forcément autre chose, que j’appelle Dieu puisque cette autre chose ne vient pas de la « matière »…
Le mot conscience étant parfois trop abstrait, je prends un exemple, celui de la conscience d’avoir mal…

Izentropik 17/12/2006 17:41

Salut Sébastien, (et tout le monde)!
 
Après avoir visité ton blog j\\\'me suis dit que j\\\'avais pas le choix d\\\'y laisser un mot. J\\\'ai pris le temps de lire en diagonale et je compte bien revenir lire ce que ce beau monde discute.

Je constate que beaucoup de ce dont vous parlez représente bien les idées de René Descartes (voir la méthode). "Je pense donc je suis" étant la seule vérité absolue pour quiconque peut penser. (pour ceux qui n\\\'ont pas lu, le raisonnement est simple: il faut exister pour penseril faut penser pour douterlorqu\\\'en philosophie on doute de notre existence, on la confirme.)
 Le raisonnement peut s\\\'étendre à la douleur et à la cafetière.Reste que... pourquoi ca prouverait l\\\'existence de dieu?? (c\\\'était aussi le but de Descartes en écrivant la méthode) je vous invite fortement à lire.Personnelement, je crois que dieu est la somme de toute l\\\'énergie dans l\\\'univers, connue et obscure (théorie unifiée en physique). Bien qu\\\'on ne connaisse pas encore parfaitement ses lois, on saît (parce que les mathématiques existent)  que l\\\'univers  obéit à des lois précises.Le chaos n\\\'est qu\\\'un artifice qu\\\'on s\\\'est crée le jour où on s\\\'est rendu compte que dans la vie plusieurs choses pouvaient nous surprendre. Si jamais aucun imprévu n\\\'était advenu de votre vie, auriez vous pu avoir cette idée en tête quand vous prononcez le mot chaos? Pourquoi?On disait: chaque unité d\\\'énergie de l\\\'univers obéit à des lois précises. Un peu comme un jeu de billard où chaque boule ira en frapper une autre qui ricochera précisément selon l\\\'angle, la vitesse, la masse, le coefficient d\\\'élasticité, la friction sur la table et aussi avec l\\\'air ambiant.... même un foutu neutrino venu du fin fond de l\\\'univers qui atteint un lepton de la boule de billard aura une certaine influence! À une échelle mathématique infinie, chaque grain de terre de la planète contribue à la gravité. Par extension, la lune influence les marées donc chaque grain de la lune influence la terre. Le soleil influence le terre et la lune et les autre planètes... une autre masse influence le soleil... jusqu\\\'à ce qu\\\'on se rende compte que l\\\'univers est un jeu de billard immense où la plus petite particule la plus éloignée a une influence sur tout l\\\'univers (effet papillon).Quand les mathématiciens ont commencé à parler de chaos, ils ont oublié de spécifier que ce mot était un artifice temporaire. On ne prédit son coup au billard qu\\\'en sachant les paramètres du jeu (précision des mesures) afin d\\\'envoyer la boule pour créer l\\\'effet désiré (tolérances, largeur du trou). Or, la science ne nous permet pas encore de connaitre parfaitement un jeu de billard. C\\\'est pourquoi une partie du jeu devient toujours imprévisible.Dans l\\\'optique des "lois" en physique, le jeu de billard implique perfection de mesure et tolérance à l\\\'échelle de la plus petite unité d\\\'énergie. Si on demandait au meilleur joueur du monde de faire le même jeux deux fois, propable qu\\\'il pourrait nous épater par la précision de ses coups. Mais en mesurant les deux coups supposément identiques, on se rendrait compte qu\\\'il y a une différence de 0.00000001 degré...Le chaos n\\\'est que la somme de tout ce qui existe selon les "LOIS" mais dont nous ne sommes pas au courant. Il n\\\'y a de désordre que pour ceux qui ne reculent pas assez pour voir qu\\\'il fait partie d\\\'un tout ordonné à plus grande échelle.Mais somme toute, on existe, on pense, les math existent, la loi (dieu) existe. Dieu, c\\\'est une table de billard aux dimensions finies qui existe pour l\\\'éternité.Je pourrais tellement extrapoler d\\\'avantage.... je reviendrai en ajouter si vos commentaires sont encourageants. J\\\'accepte aussi la critique. Merci!

TheWorld 16/12/2006 18:36

Les animaux ne croit pas en dieu et pourtant ils ont conscience d'eux même... Les singes ou les éléphants pas exemple, se reconaissent quand ils se voient dans le miroir.Et d'après toi, si on a mal, c'est la faute d'une entité spirituelle... Mais as-tu la moindre preuve de ce que tu avances. Soi-disant cette entité est à l'origine de ma douleur, mais quand j'ai mal je n'ai pas l'impression que quelque chose ou quelqu'un "produit" ma douleur.... J'ai plutot l'impression que c'est mon corps qui la produit. hum hum....

miteny 15/12/2006 15:31

Je n'ai pas trop compris ce que tu viens d'écrire. Je voulais dire simplement que la conscience vient de Dieu.
Si Dieu n'existait pas donc, tu ne pourrais pas avoir conscience de toi-même: tu ne pourrais pas te rendre compte que tu vois, tu sens, tu marches. Tu ne pourrais pas savoir que tu existes ni que le monde existe.
En fait, c'est impossible à imaginer, puisque pour imaginer, il faut avoir conscience de soi...

William 14/12/2006 19:25

Salut :)
Ok, je crois avoir compris ou tu voulais en venir. En fait, si je pars de ton raisonnement et que je suppose que Dieu n'existe pas :
cette non existance entraîne alors que :
 - lorsqu'un individu est frappé c'est moi ou un autre qui epprouve la douleur, ou bien
-lorsque mets en route la cafetière rouge c'est la verte qui se met à faire du café, ou encore
-si mon voisin du dessus continue à jouer de la perceuse le dimanche matin à 8h00 (le con...) et bien c'est le mur de mon salon qui se retrouve avec un super trou de 8 chevillé à mort, prêt à recevoir le style de cadre horrible qu'il a l'habitude de mettre chez lui (trivial l'exemple, désolé...mais c'est pour être sur que je te comprends).
Bref si on suit ton raisonnement, le Dieu dont tu essaies de démontrer l'existance est en fait un super "Ordonnateur" permettant au monde de ne pas tomber dans le chaos.
C'est ca? j'ai bon?
Ta démonstration vise à montrer que sans l'existance de Dieu, le Monde serait desordonné à souhait (tout réagirait / serait / vivrait / ressentirait...) à la place de n'importe quoi??
c'est ca?
 
PS : merci pour ta pédagogieet ta patience

miteny 13/12/2006 14:27

William. Salut.  :)

 

J’ai vraiment du mal à me faire comprendre.
Supposons qu’il n’y a que

la Nature.
Et
que donc Dieu n’existe pas.
En effet, si Dieu existe, il est EN PLUS de
la Nature.




La Nature
, qu’est ce que c’est ? Tout ce qui existe matériellement (avec atomes, ondes), c'est-à-dire : les êtres vivants, la chaleur, la lumière, les étoiles, l’univers, la terre…. (les cafetières).
J’ai pris la notion de Nature au sens large (je n’ai pas seulement considéré les petits oiseaux et les fleurs des champs J).OK.
Est-ce que
la Nature
est suffisante pour fabriquer la douleur (ou même la vue… mais bon j’ai préféré prendre l’exemple de la douleur) ? Telle est la question.
Maintenant pour toi : il n’y a que TON corps qui produit la douleur.
Pourquoi ce corps là et pas un autre ? En d’autres termes pourquoi es tu cette personne et pas une autre ?
Maxime Leforestier chante : Être né quelque part, c’est toujours un hasard…
Pourquoi n’y a-t-il qu’un seul corps « qui fait toi »… Pourquoi n’es tu pas un autre, un chinois, un indien… Telle est ma question…
Pour la rendre plus rigoureuse, j’ai pris l’exemple de la douleur.
Tu disais : Materazzi ressent SA douleur, mais toi tu ne la ressens pas… Un autre exemple : si il existait un droïde capable de crier quand on le frappe, d’exprimer la douleur dirais tu aussi que ce droïde ressent de la douleur ??
Probablement pas. Tu décrètes que Materazzi ressent de la douleur parce que c’est aussi un être humain. Mais tu n’en as pas la preuve expérimentale.
Comment dire ?
En fait c’est très simple. Tu es d’accord pour dire que tu n’as jamais ressenti de douleur provenant de Materazzi donc qu’un corps quelconque ne suffit pas pour produire de la douleur.
Si les éléments de
la Nature
ne suffisent pas, il faut autre chose : Dieu.
Pour reprendre ton exemple. Tu bois du café de la cafetière rouge. Tu bois SON café.
Mais est-ce que tu ressens de la douleur du corps de Mat. Ressens tu SA douleur, toi ?
NON. Il faut être rigoureux et ne se placer que du point de vue d’un individu et s’y tenir en vertu du principe suivant : ce qui est universellement vrai doit être vrai pour tout le monde.

lolita 12/12/2006 22:25

oui d accord avec toi mais pourquoi?

William 12/12/2006 18:06

ouiap...je ne sais pas si tu as raison Marc. Peut-être, peut-être pas...
En ce qui me concerne, j'essaie juste pour l'instant de comprendre le problème posé par Miteny, de m'en impreigner et surtout de saisir le fondement et les aboutissants de sa reflexion. Ceci passe bien sur par les mots et tout ce que celà peut poser comme incompréhensions...Dans mon cas ca passe même par une transposition sur une autre situation (une sombre histoire de cafetière...).
Je n'en suis pas encore au stade ou je pourrais soutenir mordicus que sa théorie ne tient pas debout. J'espère par contre pouvoir continuer ce dialogue suffisament longtemps pour saisir ce qu'il y a saisir :)

Marc 12/12/2006 17:37

Beaucoup de gens disent que la pensée est immatérielle, mais pour moi cette affirmation n'a pas forcément un sens (c'est ni faux ni vrai)

Marc 12/12/2006 17:27

Il n'ya pas de "finesse". Simplement, le café est matériel, et pour miteny la pensée est immatérielle.
C'est tout là la différence mais encore une fois ce ne sont que des mots !! 
Est-ce que ça veut dire quelque chose de dire que ceci est immatériel ? Est-ce que ça veut dire quelque chose de dire que de la matière n'est pas matière ?
Cesser de vous faire dicter vos lois par les mots !

William 12/12/2006 17:09

Salut J
 

Je vais essayer de préciser ma pensée. J’ai effectivement écrit que « n'importe quel corps peut produire de la douleur » en rajoutant dans la même phrase que « seul le corps de l’individu que je frappe peut produire la douleur ressentie par l’individu frappé ».
 

Ainsi, si JE me fait frapper, MON corps produit MA douleur, perceptible par MOI seul (puisque il s’agit de MON corps et de MA douleur).
 

Si c’est mon voisin qui est frappé, SON corps produit SA douleur, perceptible par LUI seul (puisqu’il s’agit de SON corps et de SA douleur).
 

Et si je fais couler du café avec la cafetière rouge, ELLE (la cafetière rouge) produit CE café (celui de la cafetière rouge), qui ne peut être fait que par CETTE cafetière (puisque l’on parle alors précisément du café de la cafetière rouge).
 

 
 

Je n’ai pas ressenti la douleur de Materazzi. Cette douleur s’adressait à LUI seul. C’est LUI qui a été frappé et c’est SON corps qui a produit la douleur.
 

N’importe quel corps frappé comme l’a été Materazzi aurait produit une douleur ressentie par l’individu propriétaire du corps. Mais là, à cet instant, c’est Materrazzi qui a été frappé et c’est donc SON corps qui a réagit, pas les autres corps.
 

 
 

Je pense que nous sommes d’accord sur ce point. Et je tourne en rond puisque je n’arrive toujours pas à faire le rapprochement avec Dieu.

 

En quoi, un phénomène (douleur, café,…)
se produisant sur un support individuel (un individu, une cafetière,…) au lieu de se dupliquer simultanément sur tous les supports similaires,
implique t-il l’existence de Dieu ?

 

Je n’arrive pas à saisir cette finesse.
 

Marc 12/12/2006 15:39

Excusez-moi mais vous êtes vraiment drôles. Je devrais pas dire ça.

miteny 12/12/2006 12:29

Mais non, là où je ne suis pas d'accord c'est quand tu dis: "n'importe quel corps peut produire de la douleur ".
C'est faux pour toi, pour moi, pour tout le monde....
Par exemple pour toi: as tu eu mal au thorax de Materrazi quand Zidane l'a frappé??
As tu ressenti de la douleur venant du thorax de Materazzi??
NON tu penses qu'il souffre mais tu n'en as pas la preuve expérimentale... Donc je repose ma question..
As tu ressenti toi de la douleur venant du thorax de Materazzi??
 

hervé 12/12/2006 12:24

tu te contredits pour te contredire, si dieu existe il ne t'as pas contredit alors adresse-toi directement a lui encore plus directement.

William 11/12/2006 17:28

ok je vois.
En fait moi je parlais du café provenant de la cafetière rouge. N'importe quelle cafetière peut faire du café. Mais seule la cafetière rouge peut faire le café de la cafetière rouge.
Dans le cas de nos individus : n'importe quel corps peut produire de la douleur mais seul le corps de l'individu que je frappe peut produire la douleur ressentie par l'individu frappé.
C'est là ou je me perd...je ne vois pas ou situer Dieu par rapport à mes 2 cafetières qui sont chacune capables de produire le café qu'ELLES ont à faire.
Si je transpose celà aux individus, chacun (son corps) produit sa douleur propre...
grrrrrr...j'arrive pas a comprendre....

miteny 11/12/2006 16:42

Le café reste du café. Toutes les cafetières en bon état font du café.
Tu peux le vérifier ça... expérimentalement. Mais comment fais tu pour vérifier pour que les autres ressentent vraiment la douleur que toi tu es capable de ressentir?
Tu le crois parce que les autres sont faits comme toi mais tu n'en as pas la preuve expérimentale parce qu'aucune douleur n'est, de ton point de vue, jamais venue du corps d'un autre... (alors que pour toi, le café vient de n'importe quelle cafetière).
Non, je ne trouve pas con du tout.

William 11/12/2006 16:12

Attends faut que je reprenne mon exemple sinon je suis pas capable de raisonner comme toi dans l'abstrait.
La cafetière rouge (en état de marche) suffit à produire non pas du café mais LE café de la cafetière rouge.
Donc la cafetière rouge suffit à la production de CE café là (mais pas du café "en général").
Pour l'individu que je frappe, seul lui ressent la douleur (l'autre individu s'en fout on va dire).
L'individu que j'ai frappé ressent SA douleur à lui et...
Attends 'suis perdu...L'individu frappé ressent sa douleur, son corps a produit SA douleur à lui. Et donc le corps de l'individu frappé suffit à produire la douleur ressentie par l'individu frappé.
en fait le corps à lui seul suffit à produire la douleur que va epprouver l'individu frappé, sa douleur propre. De la même facon que la cafetière rouge que j'allume va faire couler le café de la cafetière rouge...
 
Tu dois me trouver trés con (désolé) mais j'arrive toujours pas à faire le lien avec Dieu...

miteny 11/12/2006 15:58

Tu dis: seul celui qui est frappé éprouve de la douleur. Oui mais ma question était: qu'est ce qui fabrique la douleur?
Ma question n'est pas qui éprouve de la douleur.
Pour répondre à mon interrogation, je te demande si oui ou non:
Le fonctionnement d'un corps quelconque suffit à la PRODUCTION de cette sensation.
Oui ou non? (il ne faut pas changer les termes de la question mais simplement y répondre).

William 11/12/2006 14:57

ok :)
alors : Une cafetière en bon état et sollicitée par un évènement (bouton ON) suffit pour produire du café ».
d'accord sauf que, si j'ai 2 cafetière (une rouge et une verte) et que je mets à "ON" la rouge, je ne produis du café qu'avec la cafetière rouge. La cafetière rouge (en bon état de fonctionnement) se suffit a elle même pour produire ce café.
Donc, on est au même point qu'avec 2 individus : seul celui qui est frappé epprouve la douleur.
Ok j'y vois plus clair...
Mais Dieu, il se situe ou par rapport à mes 2 cafetières? en quoi intervient-il?

miteny 11/12/2006 14:45

Bon admettons que je sois légèrement paranoïaque… (désolé alors).
 
Si tu appuies sur le bouton ON d’une cafetière en bon état, elle fera du café, non ?

 

DONC (première loi, vrai pour tout le monde, à prononcer avec un accent solennel) :
« Une cafetière en bon état et sollicitée par un évènement (bouton ON) suffit pour produire du café ».

 

Mais la phrase suivante est-elle vraie pour tout le monde ?

 

« Un corps en bon état sollicitée par un bouton ON (un coup sur le doigt par exemple) suffit pour produire de la douleur. »

 

Et bien NON. Elle n’est vraie que pour l’individu qui possède le corps en question…
Donc, conclusion logique, évidente, imparable…

Si la cafetière quelconque suffit pour produire du café, le corps quelconque NE SUFFIT PAS pour produire de la douleur (mais aussi de la vue, de l’ouïe….)

William 11/12/2006 14:15

???
mais...je ne me moque pas...
j'ai juste essayé de transposer ta démonstration sur une autre situation qui me paraissait (à moi) plus abordable.
Et je me suis embourbé dans ma propre reflexion. Mais je n'ai pas voulu me moquer de toi, au contraire.

miteny 11/12/2006 13:45

ALors là bravo... se moquer parce qu'on n'a pas d'argument... C'est du joli... et tu te crois drôle?

William 11/12/2006 12:11

Salut, je découvre ton blog...c'est intéressant comme idée :)
Pour ce qui est de ta démo flash, c'est vrai que c'est un peut petit mais bon suivant les résolutions d'ecrans ca peut passer (voilà, ca c'est fait).
Ensuite, concernant ta démonstration, j'ai un peu de mal à situer tout ca. J'ai imaginé une analogie avec des machines, mais je m'y perd un peu.. HELP !!
Supposons que j'ai en face de moi 2 machines (un ordi et une cafetière par exemple). Si j'appuis sur le bouton "ON" de l'ordi, c'est bien l'ordi qui s'allume. Si j'appuis sur le buoton "ON" de la cafetière c'est bien la cafetière qui s'allume aussi. Donc jusque là tout va bien. Mais finalement, ces 2 appareils "en bon état de fonctionnement" se suffisent à eux mêmes pour produire l'effet désiré (marche ou arrêt). Et c'est là ou je me noie... Ou situer Dieu dans tout ca? Est-ce que dire que la cafetière s'allume indépendamment de l'ordi suffit à démontrer l'existence de Dieu?
Tu peux m'aider stp??? :))
A bientôt sur ton blog,
William