Être né quelque part 2.

Publié le par Miteny

Pourtant il me semble évident que toutes ces sensations sans lesquelles nous ne serions rien (la vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat, la douleur, le plaisir…) ne sont issues que d’une seule personne. Pour moi, toutes ces sensations ne sont « fabriquées » que par un seul corps : le mien.

Si l’on devait généraliser par une formule « mathématique » cette évidence, on écrirait que :

Soit N, le nombre d’individus ayants existé, existants ou qui existeront capables d’avoir des sensations (N est un entier naturel quelconque). N est très grand (supérieur à 40 milliards). On considère qu’à chaque individu est associé un numéro variant de 1 à N.

Le résultat vrai pour tous (car vérifiable par l’expérience par tout le monde) est le suivant : Il existe un seul corps (numéroté p, p entier naturel non nul, p ≤ N) capable de fabriquer ces sensations que tout le monde connaît.

Cette constatation, qui a moi me paraît évidente, amène une conclusion et une question : Donc le fonctionnement d’un corps quelconque ne suffit pas. Donc « autre chose » intervient. J’ai déjà expliqué que, vu les caractéristiques de cette « autre chose » (cause d’elle-même, éternelle…), on pouvait l’appeler DIEU (et que donc Dieu existe).

A ce propos, j’attends toujours un argument contradictoire valable (malgré la récompense de 3000 Euros, ça ne vient pas). Et la question qui se pose est : Pourquoi ce numéro p… pourquoi ce corps là et pas un autre ???

A SUIVRE…

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 16/08/2008 17:22

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

miteny 08/12/2006 19:49

Affirmer qu'il existe un esprit (donc au moins une personne) transcendant qui est en quelque sorte "en plus" de la nature (et qui n'a pas pu être créé par elle) suffit en général à offusquer un athée.
 

Mira 08/12/2006 08:32

on est d'accord. Mais si l'athée ne veut pas l'appeler Dieu... tu répondrais quoi? (beh oui, comme tout athée qui se respecte, le terme Dieu peut l'offusquer^^)
:0059:

poulbot 08/12/2006 07:10

salut d un normand adopté par les pyrénées atlantiques