Les athées seront-ils violents?

Publié le par Miteny

En effet, quand on ne peut plus se défendre par le langage, on devient agressif.

Or, la plupart du temps, leur volonté d’être athée est religieuse, sacrée, sainte. Il ne faut pas y toucher, ni même leur montrer qu’ils se trompent car alors ils frappent. C’est ainsi que la persécution des premiers chrétiens a commencé. Les romains leur reprochaient de ne pas adorer leur dieu (de nos jours, cela pourrait être la France ou la démocratie, que l’on idolâtre sans raison valable).

Les vrais athées ne discourent pas pour chercher la vérité (dont ils n’ont pas grand-chose à faire d’ailleurs) mais pour avoir raison. Ils ont un petit démon dans la tête qui leur répète sans arrêt « tu as raison », « tu as raison » (ou alors « tu penses par toi-même », « tu penses par toi-même »)… Forcément le doute, ils ne connaissent pas.

Malheur à celui qui essaierait de leur demander de s’interroger. Il commettrait alors à leurs yeux le plus grand des crimes. Donc à la question « les athées seront-ils violents ? », la réponse est OUI.

(À votre avis, quel est le taux de provocation de cet article ?).

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 17/08/2008 19:23

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

MattJG 06/02/2007 10:24

Et si on retournait le problème? Qu'en serait-il si on provoquait les croyants en affirmant que toutes les croyances sont ce qu'elles sont uniquement pour que ceux qui y croient échappent à leurs peurs? Et ainsi la principale: la peur de la mort! Brrrrr... La mort!!Souvent quand l'inexplicable apparaît, le croyant dresse son Dieu.Plutôt que de réflechir à son sort, à son but sur cette planète, l'homme oublie ses doutes et ses questions, en se disant, si je fais le bien, j'irai au paradis, si je devie de ma route, oups, les enfers... C'est pratique.Comme il est pratique de voir un athée comme un croyant avec le coeur scellé.Comme il est pratique de voir un athée comme un retardé avec un cerveau de CE1.Comme il est pratique de voir un athée comme un être borné qui passe du côté obscur.Comme il est pratique de voir un athée comme un autiste sourd (j'arrête là, je ne vais pas refaire tout le blog non plus)Messieurs les croyants, quand vous parlez de doute, ne laissez pas le coeur forcément prendre le dessus sur la raison. Je ne dis pas que vos sentiments ne sont pas sincères, mais quand on parle de doute, il faut commencer par remettre en cause tous les principes fondateurs de vos doctrines. Si vous avez le sentiment votre cheminement est juste, sachez qu'il ne concerne que vous et qu'il n'est pas forcément le fruit d'une logique implacable: vos croyances sont aussi le fruit de votre instinct (ex: l'esprit), tout comme mon sentiment d'abscence de dieu.

Olivier 18/12/2006 17:13

Bonjour,Je suis athée, et cet athéisme est justement le résultat d'un travail de doute, de réflexion et d'observation sur l'enseignement et les croyances qu'on a pu me présenter.Quand à la violence, ça ne me viendrait pas à l'idée d'y recourir pour punir quelqu'un de ses croyances en Dieu, pas plus que pour botter le cul d'un adorateur de la Fée Morganne ou des Nains de Jardins...

Inquisiteur 06/12/2006 23:20

Les athées croient malgré tout en Dieu mais il a scéllé leur coeur.
Il ne fau pas reflechir ou philosopher puisque nous sommes en présence d'evidence.
Mais l'athée reflechis et cherche a comprendre quelque chose de déja expliqué... il se borne inutilement a casser son propre raisonnement en se prouvant a lui même qu'il est faux... pour ainsi retombé sur ces pates.
Finalement c'est la peur qui les pousse ainsi...
Pour la violence... hé bien comme dirai un petit sage vert : la peur mène...etc... au coté obscure.

miteny 05/12/2006 17:43

C’est vrai, il vaut mieux rester prudent. Tenter d’être le plus raisonnable…
C’est ce que je croyais, au moins jusqu’à aujourd’hui. J’ai une formation scientifique (ingénieur…) et c’est la raison pour laquelle j’ai toujours pensé que les écrits dits sacrés devaient plus ou moins affabuler…
 
Mais aujourd’hui, je doute. Je ne sais plus. J’ai de plus en plus l’impression que Dieu tire les ficelles selon son bon plaisir, selon ce qu’il a décidé, sans aucun besoin de se justifier rationnellement. Et que les textes sacrés ont peut-être vraiment été inspirés (je n’irai pas jusqu’à dire dictés) par Dieu.
 
Encore faut-il le prouver… En tout cas, mes dernières convictions scientistes s’ébranlent.

Monarque1972 04/12/2006 20:27

"On peut croire détenir la vérité et ne pas pour autant être dangereux..."
Parfaitement d'accord, spécialement lorsque le système de croyance de l'individu (ideologie politique, religieuse ou autre) se veut pacifique. Le problème, c'est que ce n'est pas toujours le cas.
"Si on croit (comme Jésus Christ) détenir la vérité et que celle-ci est "aimer vous les uns les autres", devient-on alors violent?"
D'accord encore une fois, le problème, c'est l'interprétation que l'on fait des textes religieux et les passages choisis pour justifier nos actes. Par exemple, l'Ancien testament regorge d'actes violents perpétrés contre des communautés paiennes ou des croyants ayant désobéi à Dieu. Il m'arrive même de croire que le Dieu de l'Ancien Testament et celui des Évangiles n'est pas le même. Pourtant, tout cela fait partie de la Bible.
En résumé, la plupart des textes sacrés à la base des grandes religions comprennent des passages dont on peut se servir pour justifier des actes violents, même si le message global de ces derniers en est un d'amour et de paix!!!
Ce qui renvoie à ce que j'expliquais : celui qui croit détenir la vérité et est convaincu que chaque virgule d'un texte ancien est issue de la bouche même de Dieu, aura malheureusement amplement de matériel pour justifier ses actes de violence. C'est ce qui se passe avec les extrémistes religieux.
Heureusement, ils sont une minorité, mais le 11 septembre 2001, et à travers l'histoire sanglante des conflits au proche Orient, on découvre que les conséquences des actes de ces fanatiques (même s'ils ne représentent pas la majorité) peuvent affecter la majorité.
Comme vous le dites si bien, il faut excercer son discernement. Il ne faut pas craidre de remettre en question jusqu'à ses convictions les plus profondes. Au pire, la personne découvre qu'elle n'a pas placé sa Foi en la bonne cause, en la bonne religion ou en le bon dieu. Au mieux, elle découvre qu'elle est sur la bonne voie, et sa Foi s'en trouvera renforcée :)
Mais jusqu'à ce que Dieu lui-même revienne pour nous expliquer personnellement sa volonté à notre égard dans les plus infimes détails, faisons donc preuve de prudence et retenons le message principal de tous ces écrits, qui ont été écrits par des hommes (peut-être effectivement inspirés par Dieu) et sont tintés de leur psychologie, de leurs intérêts, de leurs valeurs.

miteny 04/12/2006 13:12

On peut croire détenir la vérité et ne pas pour autant être dangereux...
Si on croit (comme Jésus Christ) détenir la vérité et que celle-ci est "aimer vous les uns les autres", devient-on alors violent?
C'est absurde. Le Christ disait lui-même qu'il était la voie tout en disant: "celui qui vit par l'épée périra par l'épée".
Cependant il est vrai que un certain nombre de religieux sont violents. Il faut alors exercer son discernement et comprendre que ces gens sont le "faux prophète".

Monarque1972 03/12/2006 05:14

L'athée, ne croyant en rien, n'est pas tellement susceptible d'éprouver de la colère et de manifester de la violence puisqu'en dehors du fait qu'il ne croit pas, il ne défend pas un système, un code moral, une façon d'agir.
Certains me diront que puisque l'athée ne croit pas en dieu, il ne croit pas avoir de comptes à rendre à personne, même après sa mort, et agira donc à sa guise, et suivra ses pulsions, même les plus violentes.
Pourtant, j'ai l'intime conviction que beaucoup d'athées font de meilleurs humains que bien des hommes de foi, puisque contrairement à bien des hommes pieux qui refusent de se remettre en question, et demeurent omnubilés par les écrits anciens sur lesquels ils ont basé leur vie et dont il considèrent chaque virgule comme provenant de Dieu lui-même, les athées demeurent conscients de leurs forces, de leur faiblesses, de leur ignorance, et du fait qu'ils ne détiennent aucune vérité universelle, qu'ils peuvent ou doivent imposer aux autres.
L'homme le plus dangereux est celui qui croit détenir la vérité suprême. Comment admettra-t-il en effet que tous d'adhèrent pas à sa vérité ? C'est pourtant LA vérité et les autres sont dans l'erreur. Ils doivent revenir sur la bonne voie. Sinon, ils seront malheureux.  Non, où bien ils acceptent cette vérité, où bien ils doivent être mis de côté, ou chassés, et peut-être même éliminés.
Voilà le raisonnement des extrémistes religieux. Ne leur en déplaise, jusqu'à ce que Dieu lui-même vienne sur terre pour nous confirmer que c'est à la Bible que nous devons obéir, ou au Coran, ou à tout autre texte ancien, je continuerai de me servir de ma raison, de mon objectivité pour tenter de guider mes actes et mes paroles afin de mener une vie heureuse. Je crois que nous avons tout de même une "conscience" inée du bien et du mal.
Si nous trouvons cela déplaisant de se faire casser la gueule, pourquoi le ferons nous aux autres, puisque nous risquerons de nous la faire casser à nouveau. Si nous trouvons cela déplaisant de se faire piller, pourquoi pillerons nous à notre tour, puisque nous devront sans doute subir la même chose, ou pire...
Si nous suivons cette simple logique, nous pouvons devenir de bonnes personnes, même sans adhérer à aucune religion. Oui il y a des athées violents, comme il y a des homme de foi violents. Mais comme les hommes aspirent à être guidés, s'ils acceptent de suivrent l'homme pieux qui croit en la violence pour imposer SA vérité (ce qui s'est vu souvent dans l'histoire), cela devient épidémique. Voilà pourquoi je me méfie davantage des hommes pieux que des athées!

Celtitudebe 30/11/2006 23:47

... Je suis athé c est vraiment pas de bol......Quant a la violence des mes "semblables"... hmm.. si on parlait un peu des croisades ?....... de l incquisition ?.... de la contribution de l eglise au national socialisme Allemand debut du 20eme ?...... de la guerre en Irlande du nord ?.... du netoyage ethnique dans quelques pays baltes dans les 90's ?........Je pense que je vais m arreter là.... je ne veux pas saturer les serveurs de ton hebergeur... - -'Tu me dira qu ils ont tout faut.... que moi aussi j ai tout faut et que toi tu detient la verité.....soit...

miteny 29/11/2006 15:13

Oui... Mais pour me rassurer, je me dis aussi que moi aussi, quelque part, je suis un hurluberlu

Marc 29/11/2006 11:56

Tu n'es pas à l'abri d'un athée  violent (ou religieux)  qui pollue ton site. Le web est ouvert aux huluberlus. C'est ainsi.