La douleur n'est ici qu'un exemple.

Publié le par Miteny

La douleur tout le monde c’est ce que c’est, je pense. Il n’y a pas besoin d’être un génie pour savoir ce que ça fait d’avoir mal. Je vous propose de ne pas perdre trop de temps sur la définition du mot « douleur ». Si toutefois, il se trouvait quelqu’un qui ne sait pas ce que c’est, je lui suggère de par exemple mettre la main dans le feu, se donner un coup de marteau… Si Dieu n’existe pas, il faut admettre une chose : le fonctionnement de la Nature suffit pour expliquer l’apparition du phénomène douleur. Les athées seront d’accord.

En d’autres termes, il suffit d’un corps en bon état doté d’un système nerveux fonctionnant convenablement et sollicité par un évènement traumatisant pour que la douleur apparaisse.

Par exemple, une brique sur un pied (le pied de 488) et aussitôt de la douleur provenant du système nerveux 488 est fabriquée. Et bien, ça, c’est faux !! C’est quand même assez évident.

Par exemple, pour moi (comme pour sans doute pratiquement n’importe qui), si une brique tombe sur le pied de 488, je m’en fous. A la limite, ça me fait rire (il faut dire que je ne suis pas forcément très sympathique). Donc le fonctionnement d’un système nerveux ne SUFFIT pas à la « fabrication » de la connaissance expérimentale (si cher aux scientistes… les pauvres), le fonctionnement de la Nature ne suffit pas. Il faut postuler l’existence d’un esprit transcendant : DIEU.

J’ai pris l’exemple de la douleur mais j’aurais pu aussi prendre l’exemple de la connaissance expérimentale de la vision, de l’ouïe, de l’existence d’un évènement… Imaginons la discussion que j’aurais avec des athées.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilbert 17/08/2008 19:35

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!