A propos du mal.

Publié le par Miteny

Un extrait de quelque chose dont l’auteur était… moi.

« En effet, une fois Dieu admis, beaucoup de questions mystérieuses cherchent leurs réponses : Pourquoi Dieu a-t-il donc eu besoin de créer toutes ces consciences ? Si Dieu est conscience, comment a-t-il pu créer l’univers, qui est matière ? Pourquoi, s’il existe, permet-il que le mal soit si courant ? Etc.…

La dernière interrogation interpellera les nombreuses personnes qui ne comprennent pas comment Dieu peut laisser tant de souffrances et d’injustices exister : maladies (génétiques ou pas), catastrophes naturelles, malchances... Le spectacle désolant du monde leur inspire le plus souvent la réflexion suivante : soit Dieu n’existe pas soit Dieu est mauvais, cruel, inique… De ces deux alternatives, ils préfèrent généralement celle qu’ils considèrent comme étant la moins pire, à savoir la première. Mais un tel raisonnement fait montre d’un anthropomorphisme caricatural… et d’un manque d’imagination consternant. Car enfin, Dieu n’est pas une sorte de créature surnaturelle qui aurait créé le monde pour s’amuser et qui ferait vivre les hommes dans de mauvaises conditions par vice.

Il serait plus adéquat de le comparer à un père dont les êtres humains sont les enfants et qui souhaitent pour eux le plus grand des bonheurs, lequel ne peut s’acquérir sans efforts. Si ce n’était pas le cas, la félicité serait immédiate et donc vite épuisée, sans intérêt. Le nécessaire travail qu’implique l’accession à des niveaux plus élevés de conscience est une bénédiction. Le bien-être se mérite.

Certes le monde est injuste. Mais il est déraisonnable d’imaginer qu’un ange puisse venir réprimander directement ceux qui contreviendraient aux lois divines. Qui serait juge de l’intensité des punitions ? Quelles libertés, quelles responsabilités pourraient avoir les hommes ? Aucune, ce qui ferait d’eux des robots, ou des animaux. Peut-être que le plus grand cadeau que la vie ait faite aux êtres humains, c’est la possibilité de s’organiser entre semblables, avec un maximum de libertés et dans un monde qui suit ses règles imperturbablement, sans se préoccuper de qui les subit. »

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilbert 17/08/2008 20:42

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

miteny 27/11/2006 15:39

Je ne sais pas.
Tu ne t’es jamais posé la question : pourquoi ne suis-je pas quelqu’un d’autre ?
La chanson de Maxime Leforestier dit : « on ne choisit pas les trottoirs de Paris, de Manille ou d’Alger pour apprendre à marcher ».
D’accord, mais alors qui le fait ? Dieu ?

 

Dans la série Code quantum, l’esprit d’un homme voyage de corps en corps. Une machine choisit à chaque fois sa destination.
On peut faire une analogie avec la réalité et se demander : qui a décidé que je sois telle personne ?

 

Tu peux tourner le problème dans tous les sens. On ne peut qu’admettre qu’à chaque fois qu’une personne se pose cette question, c’est parce que Dieu l’appelle.

Mira 27/11/2006 12:54

Dieu existe, soit. J'ai juste une question : Miteny, qu'attends-tu exactement de Dieu alors ? ou bien Son existence te suffit ?
ou encore : que penses-tu que Dieu attend de toi?

miteny 21/11/2006 15:31

Tout à fait. C'est ce que je voulais dire... Ce qui m'étonne c'est qu'il existe encore des gens qui avancent cet argument "du mal" pour justifier leur athéisme (dont André Comte Sponville... il n'a pas peur du ridicule).
A+

Mira 21/11/2006 15:20

Dieu est infiniment plus que "Dieu existe"
Dieu est Tout, mais également le contraire de "Tout" puisqu'il est Tout...
Comment Dieu pourrait-il "s'exprimer" si une chose (ou un concept) existe sans son contraire... Comment les hommes pourraient-ils voir que l'amour existe si la haine n'existe pas....
à++

miteny 20/11/2006 18:01

L'affirmation "Dieu existe" a-t-elle un sens?
Tout dépend de ce que l'on entend par le mot "exister". Si l'on ne réduit pas la définition de ce mot artificiellement alors oui Dieu existe.

miteny 20/11/2006 17:53

Non, je dis juste que le fonctionnement d'un corps quelconque ne suffit pas pour qu'elle existe.
Il faut donc admettre l'existence de quelque en chose en plus qui n'est pas matériel ni même produit par la matière.
De toute façon, on ne sait pas ce qu'est la matière? Et si la matière n'était en fait que de l'information (sciences et vie d'octobre 2005 je crois).
Qu'est ce que la matière??

Marc 19/11/2006 20:35

Dans ta démonstration que Dieu existe présente sur ce site, Miteny, tu admets un fait comme une évidence:
-tu admet que la pensée est immatérielle.
Moi je ne pense pas que c'est évident et je ne suis pas sûr qu'une phrase avec le mot "immateriel" a un sens.
Avant d'essayer de répondre à la question "Dieu existe-t-il  ?", est-on sûr qu'elle a un sens ?
En effet, n'est-on nous pas en train d'avoir ses révélations en se trompant tout bonnement sur la question clé à se poser ? C'est le choix de la question qui compte.

amedeo 19/11/2006 10:29

Bonjour,
Tres bon raisonnement que le votre, mais ne croyez vous pas que tout le mal qui est dans ce monde vient justement du fait que les hommes n se preocupent pas de ceux qui subissent?
Je crois en l'homme, je me pense materialiste..difficile de se trouver, en tout cas site tres interessant, bravo.