Le niveau des mers montera-t-il?

Publié le par Miteny

Il est possible qu’un jour j’habite au bord de l’estuaire. De plus j’ai un ami qui habite vraiment à l’altitude 0 : si la mer franchit la dune de galets, 30 secondes plus tard les étages inférieurs de son frigo baignent dans l’eau salée… Alors la question nous est chère : le Groenland va-t-il fondre ? Le niveau des mers va-t-il monter ? Bon, c’est sûr Ronan, des inondations, tu vas en connaître… mais tous les combiens ?

Si je demande à Jean-Marc Jancovici, spécialiste du changement climatique, il va me dire que le Groenland pourrait commencer à fondre d’ici la fin du siècle. Cela nous laisse une bonne centaine d’années pour voir venir…ce qui ne me satisfait pas vraiment parce que ce qui va se passer dans 100 ans, Ronan s’en fout un peu (et moi aussi). Alors, je préfère croire (même si c’est peu probable) que la fonte (élévation du niveau des mers de 2 à 3 m) est pour dans 15 ou 20 ans. Si j’ai raison, je mange mon parapluie…

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 17/08/2008 20:44

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Marc 19/11/2006 20:18

Je ne sais pas si c'est l'argent ou la connerie, le nerf de la guerre ! Mais c'est un des 2. L'un est plus important que l'autre.

amedeo 19/11/2006 10:45

La montée des eaux, le changement climatique..tout ca nos "decideurs" savent comment l'eviter mais il ne font rien car le nerf de la guerre c'est l'argent..
revenir au plaisirs simple, sans luxe, sans artifice, il n'y a que ca qui changera ou sauvera ( si c'est encore possible ) le monde.
Inch allah

ronan 17/11/2006 21:59

Moi, la montée des eaux, je suis pour : j'ai acheté un 4 pièces- cuisine, et sans aucun travaux , je vais me faire un 2 pièces piscine !
 
On raconte que le maître d'Epictète, lorsqu'il était encore esclave, aurait un jour, pour le punir, tordu sa jambe. Epictète lui aurait dit : "Si tu continues, elle va casser." Le maître continua sa torture et la jambe cassa. Epictète lui aurait simplement répondu : "Je te l'avais bien dit"
Epictéte a dit, dans son infinie sagesse : Il faut "vouloir que les choses arrivent comme elles arrivent" . J'ajouterais "allllah akbar", mais je sais pas l'écrire.