Téléchargement: des trucs formidables.

Publié le par Miteny

Cet article affiche les petits outils made in « dieuexiste.com » que j’espère certains trouveront si ce n’est utiles, au moins amusants.

FLASH. Animation « relativité restreinte, un voyage passionnant ». Le fichier. Animation « démonstration de l’existence de Dieu » (celle de l’en-tête).

MP3. Le blues du mec qui doute (le fichier est là).

PDF. La chevelure de Bérénice. Flash articles apocalypse. Archives 2006: tous les articles au format PDF.

EXCEL. Le premier et le plus important : celui qui vous convaincra en 2 temps 3 mouvements de l’existence de Dieu.

A suivre d’autres tableurs traitant de : La chronologie biblique. Le béton armé. L'hydrologie. L'hydraulique. La durée du jour. L’intensité du rayonnement solaire. Les exoplanètes. Equation d'une droite et coordonnées du centre d'un cercle (pourquoi pas). Etc.…

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

gilbert 18/08/2008 23:34

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

greg 12/02/2007 02:50

alors la moi je ne suis pas croyant mais si t on ne resent pas la douleur des autres peut etre parceque nous ne somme pas conectee a la personne vise et pour le cas de jumaux tu en pense quoi du faite quils peuvent resentire une douleur et meme des pensees non tu aurais une reponce car ce sont deux corp dfferent eu je crois  

miteny 16/01/2007 18:55

OK je suis prêt à t’envoyer le chèque si ton raisonnement tient. Or il ne tient pas.
J’ai défini la douleur comme ce que l’interlocuteur ressent quand il a mal.
La douleur est donc pour lui une REALITE.
Ensuite je demande : pensez vous que les autres ressentent parfois aussi ce que vous ressentez ?? Même s’il n’en a pas de preuve, une personne sensée répondra OUI (les bourreaux répondront peut-être non).
L’existence de la douleur (telle qu’on l’a définie) est donc un phénomène UNIVERSEL et réel.
Néanmoins, elle n’est fabriquée que par un seul corps (tu es d’accord).
Il faut être RIGOUREUX !!!!!
Tu dis :
N'importe quel corps produit de la douleur (pour lui-même évidemment, comme tu n'es pas le seul être vivant à exister).
 

Donc si on se place du point de vue d’un individu quelconque, la douleur n’est produite que par un seul corps puisque n’importe quel corps produit de la douleur pour lui-même.
 
C’est la même phrase !!!! (tu le dis toi-même).
 


 

En tout état de cause, l’affirmation suivante est vraie pour tout le monde :
 

Un corps quelconque frappé (donc produisant un influx nerveux) NE SUFFIT PAS pour produire de la douleur (telle qu’on l’a définie).

 

OUI ou NON ?(je peux pas poser une question plus simple).
 


« pourquoi tu n'étais pas quelqu'un d'autre, question que je me suis posé avant l'âge de 10 ans »
 


 

C’est bien la preuve que Jésus avait raison (« heureux les esprits simples, car ils verront Dieu », sermon sur la montagne) et que le monde est gouverné par le mensonge…
Les esprits simples peuvent mieux comprendre Dieu (donc la vérité suprême) mieux que le plus éminent astrophysicien.

Sephiroth 16/01/2007 06:48

Il y a effectivement ici un gros problème de méthode. L'argument qu'avance Argh est déterminant : tu ne prouves que le fait qu'il existe plus d'une conscience. Je te décris ici les erreurs de ton raisonnement à partir du bordereau qui est situé en haut de chacune des pages de ton site :
1. L'étape 1 est parfaitement logique (Par contre si on frappe un autre, aucune douleur n'apparait pour vous. --> OUI
2. Tu dis : "Les affirmations universellement vraies sont vraies pour tout le monde, càd pour n'importe quelle personne (lambda)"
Même si c'est une tautologie, c'est bien de le rappeler. Mais quand tu demandes de choisir entre les 2 propositions, je ne sais que faire. En effet, elles sont toutes les 2 vraies, en tout cas si elles sont bien formulées : 1. La douleur ressentie ne provient que de son propre corps. ET 2. N'importe quel corps produit de la douleur (pour lui-même évidemment, comme tu n'es pas le seul être vivant à exister).
De plus tu prends la douleur comme un événement équivalent chez chacun. Si on considère la douleur comme un influx nerveux (voilà qui devient plus précis), cet influx qui est émis dans TON doigt est reçu par TON cerveau et l'influx qui est émis dans MON doigt est reçu par MON cerveau. UNE douleur est différente de LA douleur, concept abstrait. Si tu avales un noyau de cerise, c'est toi qui va t'étrangler et pas moi !
Il me semble donc que le concept qui te manque est celui d'altérité, et particulièrement d'altérité de la conscience. Le fait de ne pas le connaître a de graves conséquences.
Tu t'es aussi apparemment posé la question de savoir pourquoi tu n'étais pas quelqu'un d'autre, question que je me suis posé avant l'âge de 10 ans. Ce questionnement est le même que celui du principe anthropique. La réponse est on ne peut plus simple et se trouve en considérant le monde de l'extérieur et non pas comme tu le fais constamment à partir de ta personne (ce que tout enfant de 10 ans fais de manière innée). A partir du moment où l'on change notre point de vue, nous ne sommes plus une incongruité dotée de conscience, mais le résultat des événements qui se sont produits avant nous.
Tu peux maintenant m'envoyer le chèque puisqu'il est déjà prêt.
Note que pour démonter ton argumentation, il ne faut pas être spécialement doué en philosophie mais plutôt en logique formelle, ce que malgré tout les philosophes maitrisent assez bien.

miteny 15/01/2007 17:08

La compassion n'est pas la même chose que la douleur (sinon il n'y aurait pas 2 mots différents). Dire que la compassion est la même chose que la douleur est totalement absurde (les bourreaux ne ressentent aucune compassion). Trouvez un autre argument... moins ridicule.

kris 14/01/2007 15:15

Je suis désolé mais ceci n'est qu'une vaste farce : la compassion est une réaction nerveuse, certes, mais au même titre que la douleur donc quand quelqu’un souffre devant mes yeux je souffre (je ne parle évidement pas de ridicules personnages de dessins animés qui entre parenthèses révèlent le niveau d’abstraction de votre réflexion.) la réaction que vous avez vis à vis la notion de compassion montre non pas l’existence ou non de dieu mais plus exactement votre incapacité à être objectif .... Désolé de casser l’ambiance et je vous rappelle de surcroît qu’un jeu de question réponse n’est pas une démonstration, vous cherchiez une faille elle est devant vous la méthode....  
 

Humble avis 25/12/2006 13:26

Bonjour, je tiens a vous féliciter pour la qualité do votre blog, et j'esperes que vous m'honoriez en ajoutant mon modeste blog (qui esten phase de construction) a la liste de vos liens .... merci

miteny 23/11/2006 12:43

Je n’avais pas vu ce commentaire (il s’était noyé).
Je constate simplement qu’Argh est d’accord avec moi.
Il ne suffit pas que l’on tape un système nerveux quelconque pour que de la douleur (ce que l’on ressent quand on est frappé) apparaisse.

 

Il dit « système nerveux frappé » implique « système nerveux souffre ». Oui peut-être.
Est-ce qu’on dira d’un ordinateur frappé qu’il souffre simplement parce qu’on lui a installé un logiciel qui crie Aie à chaque fois qu’il reçoit un coup ?

 

Et puis de toute façon c’est hors sujet. La question n’est pas « qui ou quoi est capable de savoir ce qu’est la souffrance ? »
(Il y a des gens qui pensent que leur voiture ou leur peluche peut souffrir et qu’il faut la bichonner (mais qui n’auraient aucune compassion pour la souffrance d’un être humain qu’ils n’aiment pas)).

 

Ce n’est pas la question. La question est :
Que faut-il pour que EXPERIMENTALEMENT la douleur apparaisse ??

isoline 23/11/2006 11:13

pourquoi n'as tu pas répondu au message de Argh ?

Argh 31/10/2006 18:22

Ta preuve de Dieu manque vraiment de rigueur. On dirait que tu fais abstraction de l'individualité d'un objet. Si tu prend un objet A, et un objet B, et que tu peins en rouge l'un des deux, tu ne pourras pas prendre prétexte de ce que l'autre n'est pas peint pour dire qu'il faut autre chose qu'une pierre et un coup de peinture pour obtenir une pierre peinte.Parce que là, c'est ce que tu dis : si on prend un système nerveux, et un coup, on ne souffre pas nécessairement. Effectivement, c'est le système nerveux frappé qui souffre. Ta preuve, elle montre simplement qu'il y a plus d'un système nerveux sur Terre, ce que tout le monde savait depuis longtemps. S'il n'y en avait qu'un en effet, un coup de baton sur le seul système nerveux existant, moi, ça me fait mal, ou si c'est toi, ça te fais mal.

Marc 26/10/2006 11:41

Le tableur sur l'intensité du rayonnement solaire est pas mal je trouve !

Intéressant ton côté scientifique !