L'objecteur de conscience Mehmet Tarhan.

Publié le par Miteny

Amnesty International est profondément préoccupée par l’état de santé et la sécurité de Mehmet Tarhan qui purge une peine de quatre ans d’emprisonnement dans la prison militaire de Sivas (Turquie). Celle-ci est fondée sur des motifs de conscience ainsi qu’il l’a déclaré lors de son procès en août 2004 : « Je pense qu’il est important de vivre comme un être humain et, comme condition préalable, je pense que tous les êtres humains doivent vivre dans le respect de l’humanité, je déclare une nouvelle fois que je ne recevrai jamais d’ordres et que je n’en donnerai jamais. Je suis convaincu que la discrimination et la violence sont des crimes contre l’humanité et, pour éviter de commettre de tels crimes, je suis déterminé à ne pas faire partie d’une armée qui est une structure de violence basée sur une hiérarchie qui impose de telles constructions hiérarchiques à la société. Je suis déterminé à désobéir et je refuse d’être transformé en machine à tuer après avoir suivi des cours pour mourir et tuer. »

Voilà un héros, un saint (même s’il est homosexuel) qui montre la VOIE à suivre contre l’horreur du nationalisme et des politiques qui le représentent, l’horreur des religions prostituées (ISLAM ici) qui soutiennent les dirigeants de ces pays (lisez l'histoire d'Atefa). Méprisez-les et commencez donc par ne plus voter pour des gens qui veulent encore entretenir une armée. Ce n’est pas avec l’épée qu’on se défend. Jetez vos croyances à la poubelle et venez rejoindre la voie de la vérité !! (ça y est je m’enflamme, je pète un plomb).

Publié dans Avant 2011-best of

Commenter cet article

gilbert 20/08/2008 20:56

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Murat 24/10/2006 21:47

"UNE DEMONSTRATION SIMPLE ET EVIDENTE DE L’EXISTENCE DE DIEU."Tu ne diverge pas là ? Cherche encore  !