La démocratie, une vraie fausse solution.

Publié le par Miteny

La démocratie à elle seule est peut-être nécessaire (encore que ce soit plus la liberté d’expression qui le soit vraiment) mais absolument pas suffisante. Ce n’est pas parce que la majorité veut quelque chose que cette chose devient bonne : c’est bien le peuple qui a mis Hitler au pouvoir en 1933 (par exemple) ; les Romains étaient avides de jeux du cirque comportant de nombreux sacrifices humains. Si j’avais été romain, j’aurais du donc applaudir cette majorité de barbares ??

Supposons que Le Pen soit élu en 2007. Ce n’est pas parce que la majorité l’aura choisie que je devrais suivre les ordres et les directives de son gouvernement. De manière générale, l’Etat n’est pas le dieu auquel je me sens obligé d’obéir coûte-que-coûte. S’il donne un commandement, il faut que j’en réfère avant à ma conscience pour savoir s’il est juste ou pas. En général, on ne se pose pas la question parce que le gouvernement actuel respecte (sur le territoire national du moins) à peu près les droits de l’homme.

Mais si un jour cette « sainte » démocratie accouche d’un tyran, alors il faudra revoir sa position. En fait le vote démocratique n’est absolument pas une solution en soi. C’est même une illusion parce que de tout temps, le pouvoir en place a été au pouvoir justement parce qu’il a pu convaincre la majorité. Pourquoi les rois ont-ils existé ? Parce que les peuples les réclamaient… On peut donc dire que les monarchies sont démocratiques (démocratie= pouvoir du peuple, qui réclame un roi= monarchie… par exemple).

L’intérêt du système actuel c’est de prévenir ces dérives tyranniques… en théorie (Hitler, Le Pen sont des bons contre-exemples). Mais en fait, pour obtenir ce résultat, pourquoi ne pourrait-on pas directement supprimer l’Etat et donc le chef d’Etat, tout simplement ??

Ne votez pas.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilbert 20/08/2008 20:58

Miteny est suffisant.

Le corps suffit!

Roland 29/10/2006 22:08

ah oui? et qui constituerait le jury du concours ?????on n'en sort pas

Miky 03/10/2006 21:46

La dictature c'est "ferme ta gueule !", la démocratie c'est "cause toujours !" ;-)
Personnellement, j'ai un peu la même analyse que toi sur ce sujet (mince, pour une fois qu'on est d'accord !) mais je voterai quand même, tout simplement parce que dans une démocratie, un des moyen de sortir de cette démocratie, est paradoxalement de passer par la voie démocratique... Sans être le seul moyen possible ni forcément le plus efficace, c'est en tout cas le plus facile...
Je serais plutôt pour une sorte d'aristocratie basée sur le mérite, l'intelligence, la noblesse de coeur, etc. Les chefs d'états seraient nommés, au même titre que les enseignants du public, à la suite d'un concours où ils auraient à faire leurs preuves concrètement. Il y aurait aussi, dans ce monde utopique, des laboratoires de politique qui seraient chargés d'étudier scientifiquement, sans parti pris idéologique, quelles sont les meilleures solutions à un problème donné de la société, et une fois validées scientifiquement, ces solutions seraient appliquées :-)
Amicalement,
Miky

david 03/10/2006 21:08

La démocratie ce n'est pas que l'étymologie du mot. Le désir du peuple a demander un roi ce n'est que son abrutissement et son habitude  à la royauté. La démocratie c'est le pouvoir du peuple à agir pour lui - même et non pour son chef. La monarchie réserve ce pouvoir au seul roi, ses conseillers... La france n'a pas historiquement connue de monarchie démocratique. Ca n'aurait d'ailleurs pas de sens. Soit c'est la monarchie, soit c'est la démocratie.

miteny 03/10/2006 18:56

Un des liens est celui là
http://www.dieuexiste.com/article-3611360.html
 

Gad 03/10/2006 18:53

C'est sûr, le meilleur moyen pour garantir une démocratie est de former des démocrates, la démocratie ne peut permettre que la démocratie, incluant la liberté d'expression et d'autres formes de liberté ... c'est pour ça qu'il existe des théories de la démocratie assez complexes. Vous avez raison de désigner la responsabilité des peuples, cela dit, ces choses - là sont complexes lorsqu'il s'agit d'autres époques ... Je laisse cela. Par contre je n'ai pas trouvé où vous dites démontrer l'existence de Dieu. Pouvez - vous m'indiquer le lien, l'article ? Ca m'intéresse.