Un silence inquiétant.

Publié le par Miteny

Je trouve que nous vivons une étrange époque. Plus personne n’a vraiment d’idée, il n’y a plus de Coluche, les hommes politiques sont ridicules. A la télé, on dirait que tout le monde fait le bilan de l’humanité (comme si on était à la fin) : les 100 plus belles chansons d’amour, les 100 personnalités les plus aimées des français (depuis le début de l’histoire !) etc.…

On dirait qu’inconsciemment tout le monde attend qu’il se passe quelque chose. Il paraît que régnait la même ambiance juste avant la deuxième guerre mondiale : une sorte d’apathie, de vide, de silence… Le silence avant la grande conflagration, avant la grande tribulation.

Le dessin d'hier (ou d'avant-hier).

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

miteny 19/09/2006 15:18

En fait je n''ai pas envie de faire partie de l'armée de NS ni de celle de LF. Quan je lis que ce dernier veut donne sa vie pour la France (et pour la gauche),  j'ai l'impression que c'est la mienne qu'il veut donner aussi.

miteny 18/09/2006 14:20

Non mais franchement tu crois vraiment qu'il y a une différence entre Nicolas S et Laurent F?
Peut-être après tout. Peut-être qu'effectivement, il y en a qui préfère le café et l'autre le thé...

miteny 18/09/2006 14:18

Je trouve ça triste qu'il faille attendre que tout aille vraiment mal pour que l'on se réveille. Bon tant pis, j'aurais essayé de prévenir au moins.

Guilllaume 18/09/2006 13:26

il me semble que ton obscurantisme vis à vis de la vie polique est assez grand. Il ne suffit pas de dire 'tous pourris' ou 'tous pareils' et de ne faire attention qu'au minable relais d'informations qu'est la télé pour avoir une idée de l'avenir que propose nos politiques. Observe ce que dit Nicolas S ou Laurent F, pour ne citer qu'eux, pour comprendre que le silence d'idée n'est pas leur point fort.Ton analyse partielle et restreinte ne donne pas une image positiive de ce blog.