Une petite mise au point.

Publié le par Miteny

Mise en garde : pour comprendre les phrases suivantes, il faut avoir lu le questionnaire. Je me place du point de vue objectif. Je veux que mon raisonnement soit le plus général et le plus valable possible. Il est donc normal que je ne suppose l’existence de personne. L’existence de Paul, Fabien.. n’est pas obligatoire : ils sont là mais auraient très bien pu ne pas naître, ne pas être. Ensuite je me pose la question : que faut-il pour que la douleur existe.

Tout le monde semble d’accord pour dire avec moi que l’existence d’un système nerveux (sollicité par un évènement traumatisant) ne suffit PAS. Donc il faut quelque chose d’autre. On m’a répondu : « ATTENTION, sophisme : l’existence de MON système nerveux suffit à expliquer l’existence de la douleur. » BIEN SÛR, mais dire « mon système nerveux existe » signifie « j’existe et j’ai un système nerveux ».

Et je réponds : vous postulez votre existence comme étant obligatoire… je me demande bien pourquoi. On sort très nettement du cadre rationnel et objectif (et ça fait pas très scientifique). Cette objection n’est donc pas recevable.

CQFD.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Protégé par son anonymat 20/09/2006 10:38

Aïe!Ah... oui... d'accord... Là, je reconnais que vous avez raison.Ceux qui poussent l'intellectualisme jusqu'à mettre en doute la douleur ne l'ont pas vraiment connu, et qu'est-ce que la vie sans douleur... ce n'est plus vraiment la vie.

miteny 19/09/2006 10:28

Et alors?? Je serais le seul à connaître la douleur. ça alors? De plus en plus bizarre.
Si vous ignorez ce que c'est, je ne sais pas moi, mettez vous la main dans le feu.

Protégé par son anonymat 19/09/2006 10:11

Vous n'êtes pas le centre du monde mon petit.

miteny 19/09/2006 09:47

Je vous assure que quand j'ai mal, j'en suis sûr.  C'est loin d'être dogmatique. Comme tout le monde, quand j'ai mal, je suis plus sûr d'avoir mal que de la rotondité (la rotontidude??? non) de la Terre.
En tout cas, moi, j'ai jamais entendu parler du dogme de la douleur :)

Protégé par son anonymat 18/09/2006 19:21

Bonne question. Personnelement, je ne me pose pas trop de question à propos de l'existence du soleil ou de la rotondité (je ne sais pas si ça ce dit) de la terre.Sur ce point, reconnaissez qu'en ayant une foi absolue dans le type de raisonnement que vous pratiquez, soit on devient dogmatique (comme vous) soit on devient sceptique (ce à quoi votre réponse montre qu'aboutissait le raisonnement que j'entamais). C'est à dire qu'en cherchant à établir un raisonnement sur des fondations stables soit on part d'une base dogmatique, ce qui signifie que dès qu'on remet en cause celle ci, toute la construction s'effondre; soit on ne trouve pas de base et on devient sceptique, rejettant la forme même du raisonnement (cela par un raisonnement, la condition de dogmatique est plus "superstitieuse" mais peut-être plus facile à vivre).Bref, tout ça pour dire que votre réponse montre que votre raisonnement tout comme celui que je présentais aboutissent à une impasse.P.S. : Je ne suis pas kantien.

miteny 18/09/2006 14:14

Donc si je crois que la Terre est ronde et que le soleil existe, je suis superstitieux??
Etrange définition.

Protégé par son anonymat 18/09/2006 10:32

Je ne sais pas mais ça sent la superstition.
Par exemple on pourrait dire que la croyance que vous avez en vos démonstrations tient à la superstition. Certains pourraient très bien dire qu'elles reposent sur un certain nombre de pré-conçus que vous ne cherchez pas à remettre en cause, ce qui pourrait être assimilé à de la superstition.
Les tonnes d'ouvrages théologiques aussi divers les uns que les autres nous montrent que la qualité d'une démonstration ne présume en rien sa vérité. Mais bon, "vérité" est un bien grand mot...

miteny 17/09/2006 17:54

Pourquoi superstitieux??? Superstitieux où ça?

Protégé par son anonymat 16/09/2006 15:57

Je vous trouve bien superstiteux pour quelqu'un qui tient tant à ses démonstrations.

miteny 11/09/2006 15:45

c'est pas de l'humour (enfin un petit peu) mais ma démonstration est évidente.
Par contre vous avez raison. Ma démonstration repose sur le langage. En fait Dieu est tellement puissant qu'il transcende le langage. c'est ça qui est incroyable.
Et d'ailleurs le fils de Dieu dans la Bible c'est le Verbe, le langage.
En fait la structure du langage prouve l'existence de Dieu. C'est pour ça que ma démonstration est imparable (out le monde utilise le langage, il est inévitable).

Protégé par son anonymat 10/09/2006 21:49

Au delà des quelques fautes de logique que comportent vos raisonnements, tout cela me semble trop reposer sur le langage, or rien ne dit que le langage soit ce qu'il représente.

Non mais sinon, me dites pas que vous êtes sérieux, c'est de l'humour, non ?

miteny 02/09/2006 23:29

Non, je ne suis pas fou. Ce que je dis est d'une affligeante évidence. Il suffit de réfléchir un peu.
Relisez bien toutes les questions du questionnaire.

Protégé par son anonymat 02/09/2006 18:49

J'aime bien votre sens de l'humour très particulier.Si ce n'est pas de l'humour alors vous êtes fou.

christel 01/09/2006 19:27

Merci de ta visite ... seule au monde parce que la chanson... mais j'ai déjà raconté l'histoire !!! bisous, bonne soirée , christel