Face aux barons de la mafia.

Publié le par Miteny

Maintenant, j’en suis convaincu.

La plupart des intervenants ne cherchent absolument pas à savoir si le corps suffit ou pas. Ils se doutent bien que le corps ne peut pas suffire et que mon raisonnement ne comporte aucune erreur (sinon, depuis le temps, quelqu’un aurait mis le doigt dessus).
La preuve, c’est qu’en général ils ne sont même pas d’accord entre eux. En réalité ils ne savent plus quoi inventer pour tenter de me déstabiliser.
La dernière en date est même incompréhensible : on va jusqu’à me dire que selon la théorie matérialiste, ce n’est pas le corps qui fabrique la douleur !!

Ah bon ?
C’est quoi ?

En fait beaucoup cherchent à nuire. Ils ne veulent absolument pas que la vérité soit dévoilée. C’est une attitude courante. On appelle ça l’obscurantisme.
Ainsi il y a beaucoup d’obscurantistes parmi les religieux : chez eux, c’est même caricatural (même si ça ne l’est pas tellement moins chez vous). Par exemple, certains fondamentalistes continuent à croire mordicus que l’espèce humaine a 6000 ans ou que le mont Ararat était plus haut que l’Everest il y a 4000 ans !!

Est-ce plus débile que de ne pas faire la différence entre douleur et pas douleur ?

Je ne crois pas. Par conséquent on peut dire que vous êtes aussi des fondamentalistes. Vous aimez vos ténèbres et ne voulez pas en sortir même si vous savez au fond de vous-mêmes que vous vous mentez.
Cette attitude est criminelle (d’où le titre de cet article). Il suffit d’étudier l’histoire pour s’en convaincre.

Et je suis une victime.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aubé Philippe 01/10/2009 00:45



Minety écrit : Vous niez que toute sensation douloureuse a des causes??


Échappatoire de type 1.


Il ajoute ensuite : 2. Êtes vous autiste?.


Je ne le crois pas.


Minety poursuit : Je me fous de savoir ce qu'il faut pour qu'une personne ressente
une douleur!! ce n'est pas ma question .


Et votre question est donc sans objet ! En effet, la douleur n'est pas une
substance produite par un organisme, mais
une sensation ressentie par un organisme.






N'avez-vous pas compris que cette tactique est minable ? Elle n'a aucune chance de marcher avec moi. La réponse à vos pièges est donnée plus
bas... Tout comme sont rappelés les objections (erreurs 2 et 3)
auxquelles vous n'avez apporté aucune réponse (bonne ou mauvaise), ni confirmation, ni invalidation. Rien ! Frottez-vous à la réalité du
dialogue monsieur le pleutre.


Il croit bon d'ajouter PS : le fait que vous fuyez mes questions prouve votre escroquerie
permanente.
Ennemi de Dieu et de la vérité, c'est grave.


Ennemi de la vérité, sûrement pas ! De nous deux, celui qui part de la définition matérialiste pour exposer la théorie matérialiste est celui
qui est sincère. Le menteur est celui qui affirme, par exemple, que les matérialiste croient qu'il n'y a que le
corps...


Ennemi de dieu ? Je ne suis pas égaré au point d'être l'ennemi d'un fantasme. Je ne suis l'ennemi ni de dieu, ni de la petite souris des dents
de lait, ni de Batman, ni du Petit Chaperon Rouge...


Il croit bon d'ajouter encore PPS: quand un organisme ressent-il une douleur?? définitivement, ce
n'est PAS ma question. Il va falloir que vous vous mettiez ça dans la tête (quel idiot!)


Et c'est pour cela même que votre question est une ânerie ! La douleur n'est pas une
substance fabriquée par un organisme, mais une sensation ressentie par un organisme.


 


Dans les commentaires 50 et 51 de l'article « Face aux barons de
la mafia », je montre que Miteny possède exactement deux types de tactiques d'évasion.


Le type 1 demande à
l'interlocuteur les causes de la douleur.


Le type 2






Miteny 01/10/2009 10:36


Donc quand un organisme est frappé, les conditions pour qu'une sensation douloureuse soit réelle sont-elles réunies?
Vous savez que cette question a du sens. j'attends une réponse!!!


sam 30/09/2009 22:05


Et je pourrais avoir une photo, moi aussi?


sam 30/09/2009 22:01


Allo? Bianca?
T'es en train de te faire polir?


sam 30/09/2009 20:59


Grande gueule.


sam 30/09/2009 20:30


Ah mais tu vas répondre à la fin?


sam 30/09/2009 20:15


Mais tu veux peut être me mettre des gens en face?
Une adresse mail, vous avez.
Faites donc ... amenez y vos merdes.


sam 30/09/2009 19:49



Vous etes des cons.



sam 30/09/2009 19:40



Je préfère ma stupidité à votre intelligence.



sam 30/09/2009 19:34



"daddy" est mort. Il le sait, lui. Parfaitement.
"pizza" est une merde. Wow.
Et l'expérience au long cours à mal tourné pour les raisons que je ne cessais de répéter face à "l'amusement" général.
Les 50 congénères n'existent pas parce que je suis seul.

Affaire à toi? Viens ... ou dégages.



eddy 30/09/2009 19:31


votre stupidité...est suffisante


eddy 30/09/2009 19:23


sam,

t'es con, ta gueule...et laisses tomber

Ps : t'auras tout de même affaire à daddy, à pizza, et à une cinquantaine de tes congeneres, avant moi.

ce sera un putain de plaisir, même 


sam 30/09/2009 19:19



En m'observant (espionnant) et me privant de toute aptitude à distinguer les entités, donc à me défendre, vous etes bien des lâches, et etes bien planqués.
Jusqu'à preuve du contraire.
Cela ne signifie en rien que les actions ne me donnent d'autres indications sur sur ce que vous etes.

Par ailleurs, c'est faux.



eddy 30/09/2009 18:51


Ps : ca c'est bon...

http://www.dailymotion.com/relevance/search/secret+defense+def+bond/video/x8443a_clip-secret-defense-def-bond-0013_music



eddy 30/09/2009 18:49


Trop fade, trop noire, trop sataniste

En fait, dispo la semaine prochaine sur VR (virgin radio)


sam 30/09/2009 15:21


Alors grande gueule planquée, t'as pas aimé la chanson?
Elle n'était pas "inspirée", peut être.


sam 29/09/2009 20:02


mamuse me fait planer

les degrés sans ombres
aux hivers dont le froid
des mondes sans vies
n'est que douceur

mamuse me fait planer

c'est pas drôle comme on croit
cet endroit c'est l'envers

j'écris comme un pied
qui s'avance
mais recule de 3 lieues
y'a pas mieux

mamuse pas

je crame de froid
dans cette terreur
qu'est la vie









eddy 29/09/2009 17:50


sam,

ecris des chansons, tu ne trouveras jamais meilleure inspiration

:-)


Aubé Philippe 29/09/2009 17:27


Mais on ne peut répondre, mon bon ami. Car vous avez posé une question en forme de piège. En effet, si je réponds, c'est que j'avalise la question précédente,
Êtes-vous d'accord que dès qu'un corps est frappé, les causes suffisantes d'une sensation douloureuse sont réunies ? qui
contient une ânerie énorme !

En effet, La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus
nociceptif. Ce qui signifie que : dès qu'un organisme
est frappé, les causes nécessaires pour que
cet organisme ressente une sensation douloureuse sont réunies.



Miteny 29/09/2009 17:56



Vous niez que toute sensation douloureuse a des causes??
2. Êtes vous autiste?
Je me fous de savoir ce qu'il faut pour qu'une personne ressente une douleur!! ce n'est pas ma question.



Aubé Philippe 29/09/2009 16:49



Pris la main dans le sac, Miteny n'hésite pas à recopier carrément : Type 2 :
Êtes-vous d'accord que dès qu'un corps est frappé, les causes suffisantes d'une sensation douloureuse sont réunies ?


Vous êtes extraordinaire mon cher amour ! Je démonte votre tactique minable d'utilisation
des mêmes échappatoires et, toute honte bue, vous recopiez directement l'un des deux types de mensonges que j'ai pointé !!! Vous n'avez donc honte de rien ?


Poursuivant comme si de rien n'était, il ajoute : Votre réponse est non. Donc que manque-t-il? Pourquoi ça marche pas? J'attends toujours une
réponse.


Vous ne savez donc pas lire ? La réponse se trouve à différents endroits. Pour cet article, la réponse a été donnée aux commentaire 28, 30, 37, 41 et 50. Elle a été
aussi donnée dans les commentaires d'autres articles.


Ce qui manque ? Mais on ne peut répondre, mon bon ami. Car vous avez posé une question en forme de piège. En effet, si je réponds, c'est que j'avalise la question
précédente, Êtes-vous d'accord que dès qu'un corps est frappé, les causes suffisantes d'une sensation douloureuse sont réunies ? qui contient une ânerie énorme !


En effet, La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus
nociceptif. Ce qui signifie que : dès qu'un organisme
est frappé, les causes nécessaires pour que
cet organisme ressente une sensation douloureuse sont réunies.


Miteny reprend alors sa tactique minable (de type 2) et écrit : PS: "Donc toute détection par le système nerveux d'un organisme N d'un stimulis
nociceptif EST la cause suffisante d'une sensation douloureuse"


C'est l'argument de type 2
pur (10/10) ! Mais il est toujours aussi faux ! La version véridique serait : Toute
détection par le système nerveux d'un organisme N d'un stimulus nociceptif EST la cause nécessaire et suffisante pour que cet organisme ressente une sensation douloureuse.


Miteny, très en forme y ajoute un joli mensonge : Pourtant vous avez confirmé
ça.


Prouvez-le ! Donnez la référence du commentaire où j'aurais confirmé une telle ânerie !


Miteny, très en forme y ajoute un joli mensonge : Bref vous mentez
effrontément.


Prouvez-le ! Donnez la référence du commentaire où j'aurais confirmé une telle ânerie !






Miteny 29/09/2009 17:11


Toute détection par le système nerveux d'un organisme N d'un stimulus nociceptif EST la cause nécessaire et
suffisante pour que cet organisme ressente une sensation
douloureuse.
Ce n'est pas une réponse à ma question !! Vous êtes quand même un sacré voleur. Vous avez admis que la douleur avaient des causes. Je demande quelles
sont-elles. Donc vous devez répondre: ces causes sont... 


sam 29/09/2009 13:29


Si vous avez quelque chose à me dire, vous savez ou me joindre.
Mais du courage, il vous en manquera probablement.
Estel, bianca, et autruies.


sam 29/09/2009 13:22


Eh bien "eddy", on ferme sa grande gueule soudain?


sam 29/09/2009 12:47



Alors, vous ne trouvez plus rien à dire?
On veut faire mumuse mais on n'en a pas les couilles?
On reste planqués?



sam 29/09/2009 09:44


Et puisque tu es en accointance avec un ramassis de merdes, tant au niveau famillial que professionnel, et que j'écris et réalise des prouesses sur un poste professionnel, très à l'écoute de tout
ceci, je vous donne deux avis en retour (il en manque de bien plus grossiers) :

1) ne tentez rien, ce serait mauvais.
2) n'investissez plus rien.


eddy 29/09/2009 09:32


A mon avis,

Vous allez bientôt avoir besoin d'un vrai psy

:-)


sam 29/09/2009 09:02



Tu es une conne en fait, hélène.



eddy 29/09/2009 08:56


http://www.dailymotion.com/relevance/search/sacr%C3%A9+francais/video/x5sxok_dimitri-from-paris-sacre-francais_music

:-)


sam 29/09/2009 08:55


Et les procurations, dérogations ou autres ne feront aucunes différences.


eddy 29/09/2009 08:53


tu peux même le chanter abruti

:-)


sam 29/09/2009 08:49


Il faudra faire attention à l'avenir à cette technique de pédés. Je vais vous l'enfoncer dans le cul, jusqu'à la garde.


sam 29/09/2009 08:48


Eh eddy, t'es gandois ou blasco?


eddy 29/09/2009 08:18


En fait,

Il semble que ca n'ait jamais été important, et pour en tirer un quelconque avantage, il faudrait être égoïste.

Ps : à ton avis Miteny, combien de temps de reflexion ?

:-)


sam 29/09/2009 08:07


Ce que vous avez pris, vous le garderez, mais n'attendez ou n'espérez plus grand chose.


sam 29/09/2009 08:02


Je n'ai compris que la peine maximum de tes propos : pour le reste des propos, c'était tout à ton avantage, forcément.


sam 29/09/2009 07:59


Tu as probablement raison.
A vrai dire, je crois que je m'en fous à présent.


eddy 29/09/2009 07:29


Voilà...

1er de la D1, à dernier de la D2...en moins de 4 mois

Ps : c'est vraiement la peine plancher

:-)


Stephane 29/09/2009 04:00


Le plus grave dans tout ça, c'est que ça fait plusieurs fois qu'il cesse de me répondre, alors que c'est moi qui le supplie presque de soumettre mon argumentation à des spécialiste pour voir ce
qu'ils en pensent...et bien entendu, je suis plus qu eprêt à accepter leur verdict. 

Si je suis dans l'erreur au point que Miteny estime pouvoir légitimement cesser de me répondre sans même entacher sa propre crédibilité...si je suis dans le champs à ce point là....pourquoi
n'en profite t-il pas pour me donner le coup de grâce en allant justement chercher des avis d'experts pour me confondre (quand bien même il ne leur parlerait même pas de sa propre démo, mais
seulement de ma vision de la causalité). Je me mets carrément la tête sur le billôt, et il me boycotte.

Voilà qui en dit très très long...surtout venant d'une personne qui crie au dogmatisme et à la malhonnêteté des autres. Je suis déçu!  


sam 29/09/2009 01:06


Pardon, un oubli : théatraux imbéciles, pathétiques.


sam 29/09/2009 01:02



Quand je pense à tous ces imbéciles et autres salauds qui confondent allègrement pensée scientifique et hommes de sciences.
Allez vas te coucher, et bonne nuit.



Matty 29/09/2009 00:19


Mon cher Aubé, je trouve que votre dernier paragraphe résume fort bien la façon de débattre de notre cher webmaster. C'est vrai que des personnes comme lui, on en rencontre très rarement et c'est
ce qui fait de ce blog une pièce de théatre sans fin (si ça pouvait être vrai...) que je savoure à chacun de vos coms respectifs. En plus, rire, c'est très bon pour la santé!

PS: Pas d'offense à l'auteur bien entendu car sans lui j'aurais un lien en moins dans mes favoris.


Aubé Philippe 28/09/2009 23:45



Minteny quelle réponse-échappatoire allez-vous servir ?


Type 1 : Qu'est ce qui peut produire une douleur ? Quelles sont les causes de la douleur produite ?


Ou bien


Type 2 : Êtes-vous d'accord que dès qu'un corps est frappé, les causes suffisantes d'une sensation douloureuse sont réunies ?


J'ai répondu aux deux questions un grand nombre de fois. En revanche, pas une ligne cohérente de votre part à propos de ce qui suit.


Erreur 2 : la définition
matérialiste de la douleur n'est pas « ça fait mal » mais : « la douleur ressentie par un organisme est la détection par le système nerveux de cet organisme d'un stimulus nociceptif. » Quand on utilise une définition, il faut citer sa source.


Erreur 3 : vous affirmez que « Biologiquement, n'importe quel corps
pourrait être celui le mien (celui de miteny) ». Ce qui est clairement absurde, car on prouve facilement qu'alors « Biologiquement, n'importe quel corps pourrait être n'importe que autre corps », à moins que le corps de Miteny ait des propriétés
qui le rendent dissemblables des autres au niveau biologique. La démonstration que j'ai fait de ce point n'a jamais été abordée, moins encore invalidée par Miteny. (voir le commentaire 66 de
l'article « Les Kamikazes de la bêtise »)


N'oublions d'ailleurs pas que Minety a déjà dû concéder que ce qu'il appelait le matérialisme n'était qu'un terme inventé par lui pour désigner l'ensemble
vide des êtres humains qui croient que le corps suffit.


Quand Miteny a dû donner la source de « Je répète pour le plaisir l'argument qui tue: Selon la théorie matérialiste, c'est
le cerveau qui fabrique la douleur » il a fini par avouer que
« Je n'ai pas besoin de source pour réfléchir. » Puis, allant un peu plus loin, il ajouta « Je ne cite pas une théorie
matérialiste: je m'en fous de son nom, imbécile. Je dis simplement que le corps ne suffit pas (le nom de ce site est dieuexiste.com). Si t'appelles ça la théorie schtroumpf, je m'en
fous. » puis on eut « Je répète: peu importe le nom
avec lequel t'appelles ceux qui affirment que le corps suffit. » Pour finir, en apothéose par : « Je me fous du matérialisme. J'appelle juste matérialiste (pour
aller plus vite) ceux qui pensent que LE CORPS SUFFIT. »






Miteny 29/09/2009 08:21



Type 2 : Êtes-vous d'accord que dès qu'un corps est frappé, les causes suffisantes d'une sensation douloureuse sont réunies ?

Votre réponse est non. Donc que manque-t-il? Pourquoi ça marche pas? J'attends toujours une réponse.
PS:
"Donc toute détection par le système nerveux d'un organisme N d'un stimulis nociceptif EST la cause suffisante d'une sensation douloureuse"
Pourtant vous avez confirmé ça. Bref vous mentez effrontément.



Aubé Philippe 28/09/2009 23:18



C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes, et c'est pourquoi Miteny ressert le même plat :
« Donc toute détection par le système nerveux d'un organisme N d'un stimulis nociceptif EST la cause suffisante d'une sensation douloureuse
? »


Vous avez déjà utilisé cette méthode pitoyable plusieurs fois Miteny, changez-en !


La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif.


Ce qui donnerait : Donc toute détection par le système nerveux d'un organisme N d'un stimulis nociceptif EST la cause
suffisante d'une sensation douloureuse ressentie par l'organisme N.


Faisons juste une étude de vos arguments dans ces messages...


Vous avez déjà essayé, dans les commentaire à cet article, avec José en écrivant : En gros tu dis que frapper un corps quelconque fera forcément mal à quelqu'un (proposition 1). Je ne le nie pas. Alors que José montrait que seul le corps frappé ressentait la douleur du coup qu'on lui infligeait.


Un peu plus loin, vous réessayez le même piège pitoyable : « On frappe un
corps, quelqu'un a mal, OUI. » Tout le monde aurait écrit :
« On frappe un corps, ce corps a mal. » Bien tenté, mais seul
un imbécile ne verrait pas la ficelle !


Puis on a une variante (il n'y a que deux variantes en tout) : « Je parle de
production de douleur, de ce qui cause de la douleur!!! (quel imbécile intergalactique!!) » Pour que vous
deviez/puissiez ressentir la douleur quand un autre corps soit frappé, il faudrait que la douleur ne soit pas juste une sensation, mais l'équivalent d'une interaction extérieure au corps, comme
un son, de la lumière. Il faut donc utiliser le vocabulaire qui correspond à cette situation. Par conséquent, vous devez absolument éviter le bon verbe : ressentir. On lui substitue produire qui permet ensuite de constater une
exception : Miteny, malgré son génie, ne
constate pas la production de douleur d'un autre corps que le sien. Bien entendu, le verbe ressentir ne se prêterait pas à cette mascarade.


N'ayant pas de plan B, Miteny est obligé d'ajouter plus loin : « Donc la
douleur a des causes. Je peux employer le terme "produire" alors? »


Puis retour à la case départ : « Dès qu'un corps est frappé, les causes
suffisantes d'une sensation douloureuse sont réunies ? » Il essaie d'affiner le piège :
« Quand un corps est frappé, les conditions pour qu'une sensation de douleur soit perçue sont réunies.... à l'intérieur de ce
corps. » On voit bien la manœuvre, la douleur est fabriquée à l'intérieur du corps, mais elle n'est toujours pas
uniquement perçue par le corps qui la ressent. La finesse n'ayant pas réussi, il retourne à sa formulation initiale « Dès qu'un corps est
frappé, les causes suffisantes d'une sensation douloureuse sont réunies? » Il nous la sert deux fois... Puis
tente une version négative. « dès qu'un corps est frappé, les causes suffisantes d'une sensation douloureuse ne sont pas réunies
???!! » Raté, il
retente « Il me semblait que les causes d'une sensation douloureuse étaient réunies dès que n'importe quel corps en vie étaient
réunies?? »


Comme tout rate, il réintroduit produire « Bah
si. ah moins que tu considères que la douleur soit magique et que rien n'ait le pouvoir de la fabriquer, d'en être la cause. » et s'entête « qu'est ce qui peut produire une douleur?? » Nouvel échec...


Retour à « Donc dès qu'un organisme est frappé, les causes
sufffisantes d'une sensation douloureuse sont réunies? » Encore un échec.


On repasse à : « Même un enfant comprendrait la question
suivante: qu'est ce qui peut produire une douleur? »






Miteny 29/09/2009 08:16


pas de réponse. Je demande si ça cause une douleur et pas de réponses. vous appelez ça un aurgument?


sam 28/09/2009 22:43



Je ne parle pas de ces caricatures : vous etes qui?



Aubé Philippe 28/09/2009 22:36



Mon cher Stéphane,


Je pense que Minety croit que les matérialistes sont des sous-hommes auxquels il manque un bout d'humanité. Partant de là, il se permet tous les coups
bas, il les pensent justifiés. De plus, il est victime d'un syndrome courant sur le net où l'insulte est facile et générale.


Je pense aussi qu'il n'a pas compris le discours que tient, par exemple, le philosophe David Chalmers et pourquoi il a ce discours. Comme beaucoup de croyant, Miteny
est vraiment secoué par les résultats formidables de la science et il saute sur tout ce qu'il peut pour justifier ses intuitions surnaturelles. Pour ne prendre que l'exemple de Chalmers, il est
clair que Chalmers est matérialiste et qu'il cherche un nouveau paradigme qui rendrait le problème de la conscience de soi comparable à ce que devint le problème des corps céleste avec les
théories de Newton. Mais Miteny n'a pas les capacités intellectuelles, ni la clairvoyance pour le déceler.


Il est aussi probable que Miteny a regardé les débats où des philosophes comme William Lane Craig ou Alvin Plantinga parviennent avec des méthodes purement
rhétoriques à tenir des positions parfaitement absurdes face à des scientifiques qui sont souvent estomaqués par le discours qu'on leur sert. Je me souviens d'un débat où Craig sort une formule
de Bayes à un pauvre historien qui n'en peut mais. La formule n'avait aucun sens, mais l'historien n'avait visiblement pas de connaissance assez sûres en Mathématiques pour le contrer... Miteny
se voit sans doute comme le Craig francophone. Ce qui n'est pourtant pas un titre de gloire tant les méthodes du monsieur sont peu honnêtes.


Par conséquent, je pense que Miteny est soit un mystificateur sympathique (qui m'aura tourné en ridicule, mais cela ne me gênerait pas s'il s'agissait vraiment d'un
plaisantin), soit un personnage malheureux à qui nous fournissons une raison de vivre. Ce qui ne m'empêche pas de détester ses méthodes sournoises et son mépris pour la vérité, la science et la
logique. Mais, dans tous les cas, il ne me semble pas sain d'aller sur son terrain. Il faut en rester à la vérité et ne pas entrer dans son jeu. Il n'a pas de raisonnement, juste une vague
intuition sans forme.


De ce que j'en perçois, il n'a pas compris ce qu'est une science et il croit que toutes les sciences ont les mêmes méthodes de validations des résultats. Il ne
comprend donc pas la différence entre la physique et la physiologie par exemple. Il ne saisit pas la différence entre la cause de la lumière, sous forme d'une lampe, et la cause de la lumière en
tant que phénomène. Il croit, comme Aristote, que tout à une cause. Même si la science moderne nous a appris à considéré certains phénomène comme sans cause : la gravitation par exemple.


Il n'utilise pas la culture pour fabriquer un savoir solide et cohérent, mais ses intuitions, ce qui lui donne des savoirs incohérents et assez anxiogènes... D'où sa
propension rapide à l'insulte, à traiter les autres de sous-hommes, animaux, fous, etc. Bien sûr, je dis tout cela mais il reste possible que ce soit un mystificateur génial.






Miteny 28/09/2009 22:41


Vraiment n'importe quoi. Aubé est persuadé de tout savoir: attention c'est lui le mystificateur.


Donc toute détection par le système nerveux d'un organisme N d'un stimulis nociceptif EST la cause suffisante d'une sensation douloureuse?

C'est pourtant bien ce que vous avez écrit. Alors?
Alors?

C'est vraiment révoltant d'avoir à faire à de tels menteurs. Vous pouvez vous soutenir entre menteurs (et stéphane en est un sacré), ça ne change rien à la vérité que vous avez avoué.

En d'autres termes, c'est très simple: toute sensation douloureuse a une cause. Où est la formule mathématique incompréhensible là dedans?



Aubé Philippe 28/09/2009 22:06



Coincé autant qu'on peut l'être, Miteny descend de sa croix et s'enfuit en hurlant : « Incompréhensible. Je crois qu'il raconte n'importe quoi. »


Je crois que vous avez déjà utilisé ce subterfuge il y a peu. Mais pour montrer la différence entre vous et moi, je recommence.




La douleur est une sensation. Donc, pour un matérialiste, il
s'agit d'une interaction entre substances toutes matérielles.




La cause (nécessaire et suffisante) de la douleur ressentie (car c'est une sensation) par un organisme est la
détection par le système nerveux (donc une interaction - entre des neurones entre autre -) de cet organisme d'un stimulus nociceptif (qui est une interaction entre substances : l'objet
qui cause la lésion et les capteurs nociceptifs au niveau de la peau de l'organisme qui ressent la douleur)




Quelles sont mes sources ? Eh bien, l'article de Wikipédia sur la douleur par exemple (que chacun peut consulter), mais mon encyclopédie Universalis (édition 1992)
ne dit pas autre chose (quoi qu'en termes plus pointus). N'importe quel cours de neurophysiologie ne parle pas autrement.


Sur Wikipédia, par exemple, on lit : La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte
un stimulus nociceptif.


En termes simples : quand la peau d'un organisme (substance matérielle) est excitée (interaction) par le coup de marteau (substance matérielle), l'influx nerveux
(interaction) est modulé (interaction) jusqu'à son cerveau (substance matérielle) et y est détecté (c'est-à-dire rendu conscient par une interaction). Le processus est parfaitement clair pour un
matérialiste. Il doit même l'être pour n'importe quel praticien, matérialiste ou pas, car sinon on ne lui décerne pas son diplôme...


Cela explique parfaitement pourquoi un organisme ne ressent la douleur que quand son propre organisme est frappé.


Vous, en revanche, ne nous avez jamais fait la grâce de nous fournir la moindre source sérieuse à vos
allégations...


Mais évaluons plutôt la clarté votre propre prose. Voici quelques propos que vous avez tenu (tirés de l'article les Kamikaze de la bêtise).


« N'importe quel corps peut biologiquement être mon corps. ça me paraît dingue que des gens n'arrivent pas à comprendre ça. » ;
« N'importe quel corps sur Terre peut être mon corps. Ou alors montreez moi lesquels ne peuvent pas. » ; « Je ne vais pas être votre corps. » ; « Je demande ce qui empêche biologiquement, matériellement que ce corps soit le
mien.. et il ne réponds pas. » ; « de toute façon, je savais déjà que vous seriez bien trop cons (euphémisme) pour comprendre que n'importe
quel corps a tout ce qu'il faut biologiquement pour être le mien. » ; « Biologiquement, rien n'interdit que tel corps soit à
moi. » ; « Je n'ai pas dit que tel corps pouvait être tel autre corps mais que ce corps peut être le mien. »


Je crois qu'on décèle clairement comme un léger manque de clarté dans votre prose, non ? Avez-vous essayer de faire lire ces propos à vos collègues de travail ?
Oseriez-vous tenir ce discours si vous le signiez de votre vrai nom (comme je le fais) et non pas d'un pseudonyme bien commode ?






Miteny 28/09/2009 22:15



Donc toute détection par le système nerveux d'un organisme N d'un stimulis nociceptif EST la cause suffisante d'une sensation douloureuse?

C'est bien ce que vous avez écrit.



sam 28/09/2009 21:23


Vous etes qui?


sam 28/09/2009 19:29


Si "dieu" est un bouche trou des sciences, y'a pas sans doute loin pour que ces dernières soient des voies d'issues intestinales.


sam 28/09/2009 19:11


x


sam 28/09/2009 19:03



Blaireau.



Stephane 28/09/2009 18:54



Miteny assimile la douleur de l'autre (qu'il ne ressent pas) a un phénomène qui n'est pas réellement produit, ou du moins, pas dans la même réalité que celle ou réside sa conscience à lui.

C'est donc encore et toujours le caractère privé de chaque ressenti qui est en cause et dont il estime qu'il ne peut être d'origine
matérielle.

Selon Miteny, la matière ne peut produire que des phénomène dont chaque manifestation devrait être
constatée et expérimentée de la même façon (donc véritablement de façon subjective) par tous les individus...et pas seulement par un
seul.  Un phénomene dont chaque manifestation est privée ne peut donc être d'origine matérielle selon lui
C'est l'une des principale prémisse de son raisonnement. Vous en pensez quoi Aubé?



Aubé Philippe 28/09/2009 17:45



Éludant de plus en plus mal le débat, Miteny dit : « "La cause de la sensation douloureuse est donc clairement la détection par l'organisme d'un stimulus nociceptif."
Donc dès qu'un organisme est frappé, les causes suffisantes d'une sensation douloureuse sont réunies?c'est bien ce que vous dites?  »


Vous n'avez donc honte de rien ?!! Jusqu'où êtes-vous prêt à vous abaisser ?


Vous avez eu déjà la réponse à cette question et elle est NON : ce n'est pas du tout ce que je dis !


Notamment au commentaire 116 : « Dès qu'un corps est frappé, les causes suffisantes d'une sensation douloureuse sont réunies. » est simplement faux car cela ne peut être vrai que si cela ne contredit pas la définition de la douleur, à savoir : « la douleur ressentie par un organisme est la détection par le système nerveux de
cet organisme d'un stimulus nociceptif. » ce qui est strictement équivalent à « Pour tout organisme
X. Si l'organisme X est frappé, alors l'organisme X doit pouvoir ressentir de la douleur. »


Or vous indiquez que pour vous (réponse au commentaire 114)
« Dès qu'un corps est frappé, les causes suffisantes d'une sensation
douloureuse sont réunies. » n'est pas
équivalent à « Pour tout organisme X. Si l'organisme X est frappé,
alors l'organisme X doit pouvoir ressentir de la douleur. ». Par conséquent, affirmer « dès qu'un organisme est frappé, les causes suffisantes d'une sensation douloureuse sont réunie. » est en totale contradiction avec la théorie matérialiste et ce n'est donc pas
ce que je dis !!!


Le caractère matérialiste de ces causes a déjà été indiqué
(commentaire 111) : Les causes de la douleur ressentie par un organisme sont les suivantes : stimulus nociceptif (interaction entre substances matérielles), détection d'icelui (interaction entre substances matérielles) par le système nerveux (ensemble de substances matérielles et d'interaction entre ces substances matérielles). Toutes ses causes sont
parfaitement en accord avec la théorie matérialiste.


Vous avez déjà lu tous ces arguments, vous y avez même
répondu ! Comment osez-vous recommencer comme vous le faites ? Comme si je n'avais pas déjà fourni toutes les réponses
! N'avez-vous pas honte
d'agir ainsi, en dépit de la plus &e






Miteny 28/09/2009 21:01



Incompréhensible.
Je crois qu'il raconte n'importe quoi. Même un enfant comprendrait la question suivante: qu'est ce qui peut produire une douleur?
Désolé, si la douleur a des causes, il est légitime de demander quelles sont elles. Il refuse de répondre !!

PS: et j'ai le droit d'employer le mot produire