Dieu est esprit: une certaine simplicité.

Publié le par Miteny

En effet : Pour tout le monde, la douleur n’est produite que par un seul corps : le sien. Donc pour tout le monde, le fonctionnement biologique d’un corps ne suffit pas pour expliquer l’émergence d’un phénomène comme la connaissance de l’existence (du mal dans cet exemple). Si ça ne suffit pas, il faut bien autre chose. C’est d’une logique élémentaire.

C’est la première étape et pourtant, elle pose problème. J’aimerais savoir avec quel argument on peut la contredire. C’est enfantin. On ne peut même pas parler de démonstration mais plus correctement de constat. Le fonctionnement du corps ne suffit pas à expliquer l’émergence du phénomène « connaissance de l’existence »… de n’importe quoi : un évènement, de la douleur, de la vie sur Mars… Voilà.

Si on peut considérer que la première étape est validée (n’est ce pas ?) il faut maintenant sérieusement se poser la question suivante : d’où vient la conscience alors ? Que manque-t-il ? On peut de ce raisonnement définir Dieu : ce qui fournit la conscience à chacun d’entre nous. Reste à décrire précisément ce Dieu fait d’esprit. C’est une tâche ardue, mais avant de s’y atteler, il faut au moins comprendre que ce Dieu existe, nécessairement.

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

miteny 28/08/2006 17:31

Ma
Comme le dit si bien Matthieu, comment peut-on douter que l'on doute?
Si la conscience est une illusion, la conscience du fait « que la conscience est une illusion » est aussi une illusion. Bref tu ne peux rien savoir,
 même « savoir que tu ne peux rien savoir », tu ne peux pas le savoir...
 

On tombe donc dans l’absurdité totale (et quand tu as mal, tu penses aussi que ta douleur est une illusion ?)
 

 

Matthieu 27/08/2006 10:13

... Ben, à faire des Blogs...
Cela dit, cher Marc, la conscience que tu as que la conscience est une illusion, n'est-elle pas elle-même... illusion??

Marc 27/08/2006 00:06

Il faut pas se vexer s'il on est pas d'accord avec toi. Moi je ne suis pas d'accord pourtant je suis sincère je te l'assure et je n'ai pas de mauvaise foi !! Le vrai problème est la "vérité", comment faire pour que tout le monde est la vérité, et soit "d'accord".
Moi je peux te dire que ton problème en est un faux car la conscience n'existe pas, elle n'est qu'illusion. Je suis sûr qu'il y a encore d'autres arguments en ma faveur.
De tout façon, même si je crois en dieu. Bravo ! Mais en quoi ça nous fait avancer, qu'est-ce que ça change en faite ??
Marc