La conscience de soi: biologiquement impossible.

Publié le par Miteny

Schopenhauer a dit : « toute grande vérité passe par trois phases : elle est d’abord ridiculisée, puis violemment combattue, avant d’être acceptée comme une évidence ».
C’est ce processus qu’est en train de suivre la vérité suivante : le fonctionnement du corps ne suffit pas.

Selon la théorie matérialiste, le corps, en vertu de son fonctionnement, devient conscient de lui-même. C'est-à-dire qu’il « fabrique » (en quelque sorte) de la conscience de soi (et donc de la douleur à chaque fois qu’il est frappé).
Ce qui revient à dire qu’il suffit que n’importe quel corps soit frappé pour que de la douleur soit produite donc observable.
Oui ou non ? Vous avez peur de la question ? (ce qui ne m’étonnerait pas).
J’ai nettement l’impression que mes ennemis ont de moins en moins d’arguments et sont de plus en plus perdus : ils ne font qu’inventer des stratégies pour fuir et ne pas répondre à cette question (je ris).

Alors soutenez moi (Newsletter) et vous verrez comment j’écraserai facilement des gros nuls comme Filkienkraut et Onfray (je les ai vu à la télé récemment dans un pseudo-débat, ils m’ont donné l’impression d’être débiles).

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miky 14/09/2009 21:16

"Pour la théorie matérialiste : chaque corps produit une conscience de ce corps (et pas d'un autre corps). Sans exception... Où est l'exception ???!!" (et pas d'un autre corps) "Personne ne constate que chaque corps sur la Terre produit une conscience. Ce qu'il constate AVANT TOUT c'est que SON corps a l'air de produire une conscience. ça oui."Chaque corps constate que ce même chaque corps produit (ou du moins : a l'air de produire) une conscience.

Miteny 14/09/2009 21:40


1. Ce n'est pas une exception ça!!
Relis bien ta phrase: chaque corps produit (sous-entendu sans exception) une conscience de ce corps.

2. ta phrase est plus que bizarre. Ce n'est pas français. Il ne serait pas plus simple d'avouer l'évidence?
Ce qu'il constate AVANT TOUT c'est que SON corps a l'air de produire une conscience.


Miky 14/09/2009 21:05

"Non justement. La théorie matérialiste ne parle jamais d'exception. ??!!"Ben si. Pour la théorie matérialiste : chaque corps produit une conscience de ce corps (et pas d'un autre corps). ""Chaque corps produit une conscience " Non. Personne ne constate ça. ""Tu veux dire qu'aucun corps ne constate qu'il produit une conscience de lui-même ?

Miky 14/09/2009 20:58

"Non justement. La théorie matérialiste ne parle jamais d'exception. ??!!"Ben si. Pour la théorie matérialiste : chaque corps produit une conscience de ce corps (et pas d'un autre corps). ""Chaque corps produit une conscience " Non. Personne ne constate ça. ""Tu veux dire qu'aucun corps ne constate qu'il produit une conscience de lui-même ?

Miteny 14/09/2009 21:07


Pour la théorie matérialiste : chaque corps produit une conscience de ce corps (et pas d'un autre corps).

Sans exception... Où est l'exception ???!!

Personne ne constate que chaque corps sur la Terre produit une conscience. Ce qu'il constate AVANT TOUT c'est que SON corps a l'air de produire une conscience. ça oui.


Miky 14/09/2009 11:18

"Elle constate qu'elle est consciente d'elle-même et pas des autres."
Oui, c'est ce que j'ai dit."C'est ça la conscience: constater une exception."Une exception relative, puisque chacun la constate également pour lui-même => il y a une parfaite corrélation."De plus, je ne nie pas la conscience des autres: je dis simplement qu'on constate tous une exception (avec son corps) qu'il faut expliquer."La théorie matérialiste suffit amplement à cela." On ne peut pas simplement que le corps produit de la conscience bêtement: ce n'est pas exactement la réalité."
Le corps, non (ça n'existe pas vraiment "le corps", ce qui existe c'est "des corps"), chaque corps, oui. Chaque corps produit une conscience qui lui est propre.

Miteny 14/09/2009 14:11


Non justement. La théorie matérialiste ne parle jamais d'exception. ??!!

"Chaque corps produit une conscience "
Non. Personne ne constate ça.


Miky 13/09/2009 22:11

"Ce n'est pas la réalité des gens."Si, chaque personne (ou corps, pour le matérialisme, c'est comme les deux aspects d'une même réalité) constate bien qu'elle est consciente d'elle-même, pas de X, Y ou Z. C'est ce que j'ai dit."La conscience, expérimentalement, c'est le moi."Non, la conscience, expérimentalement, c'est ce qui relie le moi au corps."Voir un corps agir comme un zombi philosophique n'est pas une preuve d'une conscience."Mais ce n'est pas une preuve d'une absence de conscience.

Miteny 14/09/2009 09:43


Elle constate qu'elle est consciente d'elle-même et pas des autres. C'est ça la conscience: constater une exception.
De plus, je ne nie pas la conscience des autres: je dis simplement qu'on constate tous une exception (avec son corps) qu'il faut expliquer. On ne peut pas simplement que le corps produit de la
conscience bêtement: ce n'est pas exactement la réalité.


Miky 12/09/2009 16:51

"Selon la théorie matérialiste, le corps, en vertu de son fonctionnement, devient conscient de lui-même."Chaque corps devient conscient de lui-même, en effet, pas de X, Y ou Z.

Miteny 13/09/2009 19:53


Ce n'est pas la réalité des gens.
La conscience, expérimentalement, c'est le moi.
Voir un corps agir comme un zombi philosophique n'est pas une preuve d'une conscience.

Tu confonds la conscience et la robotique.


Cartman 12/09/2009 12:56

Connerie de miteny, biologiquement possible ?

sam 12/09/2009 09:50

4 modes ? (assez clairs pour être répertoriés, mais c'est peut être des idées) : - mode A : je ne comprends pas ce que dit sam (ex : Bourelly)- mode B : je ne communique pas directement avec sam, mais je m'adresse à lui (ex : Aubé)- mode C : isolement 98% total de sam en mode miroir de communication (ex : eddy), et les 2% restants, sonnent FAUX, à 50%.- mode D : socrate (connait ton, toi même, variante d'"eddy")Je dois beaucoup à ces gens (des trucs du genre : ils m'ont lavé quand j'avais faim), ils ont toujours été là pour moi. Et comme toi, ils n'ont jamais compris une once de mes propos. Ils ont évidemment, toujours écouté avec bienveillance. Et parfois, étonnamment, ils ont agi avec "maladresse" parce qu'ils ne comprennaient pas certains points très difficiles à concevoir. Il n'y a jamais rien eu à attendre de ce genre de personnes. Mais il me manquait quelque chose. C'était là mon point faible, mon "erreur".Je leur dois beaucoup. Par exemple, la colère qu'ils installent en moi, avec méthode.Ne vous inquiétez pas, je mesure bien mon état de décrépitude et de faiblesse. Sinon, j'aurai pu choisir d'échapper, ou de frapper dans ce tas de merdes.

sam 12/09/2009 01:20

C'est voulu, je sais : je suis éveillé à présent.

sam 12/09/2009 01:18

C'est un peu dur en ce moment pour moi.

alain bourrelly 12/09/2009 00:51

Je n'ai pas compris la majorité de tes posts... Dans lesquels tu réponds à d'autres avec un Français approximatif, totalement à côté de la plaque ou par énigmes complètement oufs...L'abscence d'Aubré, je la comprend : que répondre à un texte qui n'a pas de sens précis ?
Produire autant d'écrits avec aussi peu de sens, ça force tout de même l'admiration.
 
 

sam 11/09/2009 17:24

Au fait, qu'est ce que tu n'as pas compris?L'absence d'Aubé suite à mon dernier comm à son endroit?

sam 11/09/2009 17:23

Sûr ... Tu ne comprends rien. Ou presque.D'ailleurs, tout est dans le presque.

alain bourrelly 11/09/2009 17:15

En plus t'arrives à "parler" sans qu'on sache jamais ni ce que tu penses, ni ce que tu veux dire...De la production fleuve au niveau de la quantité, sans aucune communication réelle.C'est assez fort, et difficile à faire.Surtout difficile à tenir dans le temps parce que c'est assez chiant à la longue d'écrire des conneries sans aucun sens.J'admire, par certains côtés.

sam 11/09/2009 17:10

Oui.Je suis unique, le seul de mon espèce.

alain bourrelly 11/09/2009 17:09

insondable, l'abime....

sam 11/09/2009 17:05

On voit naître les conflits, les sources de divisions, c'est terrible.On est seul.

sam 11/09/2009 17:03

Et donc de prévoir, à peu près tout.Ca va chercher loin, en fait, on part d'une cellule.On peut modéliser un Monde sans y connaître quoi que ce soit, avec des marges d'erreurs assez faibles.Et ce Monde se développera comme on l'entend, ira ou on l'a dit, comme par miracle.

alain bourrelly 11/09/2009 17:03

'tain sammy, t'es totalement défenestré du teston toi...T'as un style psycho totalement inimitable et tu dures dans le temps. ça fait peur par certains côtés.

sam 11/09/2009 16:57

L'ennui de cette technique, découverte très tôt, au profit de salauds, donc très pratique au fond, au moins l'antiquité, la tienne ma chatte, c'est qu'elle lèse et qu'elle permet de tout expliquer sur le dos de l'autre sans même avoir à s'expliquer soi. Ce qui a été constaté.

sam 11/09/2009 16:54

@cocotte : Ce que l'on peut enfermer sous les tapis ...

anatol 11/09/2009 16:11

@ miteny
son but est mal saint
conscience de soi: biologiquement impossible
il cherche des idées à nous tué
crée des douleurs à distance
Pas de chance coco

Jalbec 11/09/2009 02:16

"Le corps ne suffit pas à produire de la douleur " Tu avoues?Je crois que tu mêles "production de douleur" avec "production d'un effet" .  De la douleur ça ne se produit pas, ça se ressent tout comme la tendresse mon trésor, tu sais le sentiment que tu ressens à chaque mot d'amour que je t'écrits .

Miteny 11/09/2009 10:18


la sensation de douleur a une cause.
CQFD


Jalbec 10/09/2009 20:24

Le corps ne suffit pas à produire de la douleur.Là on est bien d'accord et là est ta confusion en employant certain terme à tout vent .Le corps ne suffit pas à produire de la douleur mais suite à un stimulus assez énergique sur lui il suffit à en ressentir, mets ça dans ton roseau mon carcassin d'amour !

Miteny 10/09/2009 21:35


"Le corps ne suffit pas à produire de la douleur "
Tu avoues?


Jalbec 10/09/2009 20:19

Le corps ne suffit pas à produire de la douleur. Ton bocal a aussi besoin d'un bon nettoyage mon petit rougeot ! Lorsque je reçois un stimulus douloureux "je ressens de la douleur". Toi tu dis : "je  peux constater que tu as mal..." alors je ne vois pas pourquoi le corps ne suffit pas à ressentir de la douleur si tout le monde le fait et tu le constates.Et dans ton émoi tu ajoutes:- Par contre il suffit probablement à faire mal à quelqu'un. - Chaque corps frappé fait mal à quelqu'un.- C'est pratiquement certain même si c'est scientifiquement invérifiableÇa veut dire quoi ce charabia: "peut-être, certain, certain que peut-être, peut-ête que certain...", tu commences à couler mon petit chéri ?

Miteny 10/09/2009 21:35


Oui, à chaque fois qu'un corps est frappé, quelqu'un ressent de la douleur: ça ne signifie pas que le corps suffise à en produire!! (t'as toujours rien compris, c'est navrant).


Jalbec 10/09/2009 19:35

Je n'ai jamais nié la douleur des autres: je dis que le corps ne suffit pas.Pourtant tu viens d'écrire "Je peux constater que tu as mal..." alors de quoi parles-tu quand tu dis "le corps ne suffit pas"? Faudrait penser à changer ton eau mon petit carassin, elle commence à devenir trouble .

Miteny 10/09/2009 19:48


Le corps ne suffit pas à produire de la douleur. Par contre il suffit probablement à faire mal à quelqu'un.
Chaque corps frappé fait mal à quelqu'un. C'est pratiquement certain même si c'est scientifiquement invérifiable (du fait du caractère privé des qualia, lequel caractère servant à prouver également
l'insuffisance du corps).


Jalbec 10/09/2009 19:16

Je peux constater que tu as mal...Ça n'en finit plus aujourd'hui, tu te dévoiles enfin petit coquin ?  Ton corps suffit donc à faire quelque chose pour lequel il n'a pas été conçu, là je commence à croire qu'il y a "Autre chose" .

Miteny 10/09/2009 19:29


T'en fais exprès ou quoi? Je n'ai jamais nié la douleur des autres: je dis que le corps ne suffit pas.

Combien de temps vas tu fuir?


Jalbec 10/09/2009 18:46

Tu as peur (bouh!) et ça me suffit....MIRACLE, comment as-tu fait pour CONSTATER ma peur petit trésor ?  Est-ce qu'on se mêle dans son vocabulaire ou bien avoue-t-on candidement ?Ton corps suffit donc à constater ma peur mais non ma douleur, de plus en plus étrange, je croirais même entendre le froissement de la poussière dans la tombe de Sherlock (bouh!)

Miteny 10/09/2009 18:52


Je constate que tu fuis mes questions et mon raisonnement mon lapin.
Et n'essaie pas un de tes pièges pourris: le sujet est bien la douleur. Je peux constater que tu as mal sans pour autant avoir accès directement à ta douleur (ou à ta peur).

Ne te fais pas plus bête que tu es.


Jalbec 10/09/2009 18:30

J'ai prouvé mille fois que tu défendais le mensonge.Le mensonge: LE CORPS SUFFIT ?Mais mon minet tu sais bien que le corps suffit à faire ce pourquoi il est fait.  Si l'un d'entre eux ne suffit pas à ressentir ma douleur c'est peut-être qu'il n'a pas été conçu ainsi trésor .Pour ce qu'il n'a pas été sélectionné pour alors là tu as raison et personne ne te contredit sur ça.  Il ne suffit pas à constater une infinité de choses, comme "l'effet que ça fait d'être un poisson rouge dans un bocal" et même il ne suffit pas à constater ce que ça fait de ressentir un stimulus destiné à un autre corps, mais que veux-tu, la roche que je n'ai pas frappé du pied n'a pas bougé lorsque j'ai frappé l'autre d'à côté, quel mystère !

Miteny 10/09/2009 18:32


Tu sais bien que c'est pas le sujet et tu fuis SATAN!
Comment avoir peur de quelqu'un qui fuit? Dois-je te pourchasser en enfer? Non.

Tu as peur (bouh!) et ça me suffit....


Jalbec 10/09/2009 17:50

Défendre la vérité et lutter contre certains être démoniaques.Tel est notre mission, nous les pourfendeurs de blog prétentieux !

Miteny 10/09/2009 17:57


J'ai prouvé mille fois que tu défendais le mensonge. Horrible démon. Gargouille nauséabonde.


Jalbec 10/09/2009 16:27

La conscience de soi : biologiquement impossibleQui a initié ce travaux Miteny et son but avoir des abonnés à sa newsletter

Miteny 10/09/2009 16:31


Défendre la vérité et lutter contre certains être démoniaques.


anatol 10/09/2009 15:55

OU  VOULLEZ  VOUS EN VENIR avec:La conscience de soi : biologiquement impossibleQui a initié ce travaux et son but

Aubé Philippe 09/09/2009 17:44






"La théorie matérialiste est basée sur la définition suivante : la détection d'un stimulus nociceptif par le système nerveux de l'organisme qui ressent la douleur."Affirmation gratuite et non prouvée (en fait fausse).
J'ai cité la source de ma définition (Wikipédia), ce n'est pas votre cas. Rappelons, pour que chacun puisse comparer, la définition si fine de monsieur Minety : par définition, la douleur ça fait mal.
Ma définition est un peu lapidaire, mais elle n'est pas sortie de n'importe où. D'où sort la votre ? Que signifie ça fait mal ?
La preuve: vous en êtes en train de nier qu'il ne faille prendre en compte que les conditions biologiques.
Ça veut dire quoi ce charabia ? Quelles sont ces conditions biologiques ? En tenir compte pour quoi mon petit bouchon d'amour ? Il ne suffit pas de jeter des mots sur la toile pour qu'ils s'agencent en phrases sensées...
les conditions pour qu'une douleur soit ressentie au niveau du corps frappé sont réunies.
Cela veut-il dire que l'organisme qui a reçu le coup détecte le stimulus nociceptif engendré par ce coup ? Dans ce cas, où est l'exception que vous constatez ? C'est-à-dire en quoi est-il exceptionnel que votre propre système nerveux ne détecte pas le stimulus nociceptif qui est engendré par un coup qui n'est pas porté à votre organisme ? Il n'y aurait exception que si votre système nerveux détectait à tout coup les stimulus nociceptifs qui ne concerne pas votre organisme. Dans ce cas, on aurait besoin d'une nouvelle théorie. Mais, il est bien plus probable, que la science aurait produit au autre théorie, car la science, contrairement à vous les croyants, doit tenir compte de la réalité, pas de ses croyances, si absurdes soient-elles !
PS: si seulement vous saviez à quel point je vous trouve débile !!
Heureusement que la théorie matérialiste de la conscience me permet de ne pas le savoir...

Miteny 09/09/2009 18:14


J'ai cité la source de ma définition (Wikipédia), ce n'est pas votre cas.
Et alors? Cette définition ne sous-entend pas le matérialisme, c'est même le contraire?
Vous êtes complètement idiots on dirait.

Prendre en compte les causes et conditions matérielles et biologiques (les corps frappés) pour expliquer l'existence des sensations. Vous comprendre?


Aubé Philippe 09/09/2009 13:28






"De plus, si les conditions biologiques sont les seules à prendre en compte, une douleur devrait être ressentie à chaque fois que n’importe quel corps est frappé !! "OUI, c'est ça la théorie matérialiste.
Non !!! Ce n'est pas la théorie matérialiste. La théorie matérialiste est basée sur la définition suivante : la détection d'un stimulus nociceptif par le système nerveux de l'organisme qui ressent la douleur.
Pour qu'un organisme ressente une douleur il faut que SON système nerveux détecte le stimulus nociceptif. Or un stimulus nociceptif est une lésion au niveau de la peau ou interne à l'organisme. Donc, la source du stimulus ne peut être partagé. De plus, un seul système nerveux peut détecter ce stimulus, celui de l'organisme sujet du stimulus.
Et cette définition n'est pas "matérialiste", abruti!
Tout à fait d'accord, votre description n'est pas matérialiste, elle est juste stupide
"une lumière devrait être détectée à chaque fois que n’importe quel organisme en détecte une."Oui.CAR les conditions pour qu'une douleur soit ressentie au niveau du corps frappé sont réunies, bande d'infâmes escrocs.
Vous êtes-vous relu ? Vous êtes entrain de vous contredire.

Miteny 09/09/2009 14:12


"La théorie matérialiste est basée sur la définition suivante : la détection d'un stimulus nociceptif par le système nerveux de l'organisme qui ressent la
douleur."
Affirmation gratuite et non prouvée (en fait fausse).

La preuve: vous en êtes en train de nier qu'il ne faille prendre en compte que les conditions biologiques.


les conditions pour qu'une douleur soit ressentie au niveau du corps frappé sont réunies.

PS: si seulement vous saviez à quel point je vous trouve débile !!


Jalbec 09/09/2009 07:51

Stéphane et Philippe tout le monde voit (sauf celui qui se croit l'exception) que vous avez enitièrement raison et que Miteny est bel et bien déculoté voire déconcrissé .Mais vous devez également vous rendre compte qu'il n'existe aucun argument contre la "mauvaise foi" . Alors pour l'embarasser les interventions pourraient se faire qu'au moment où un nouvel intervenant arrive dans le portrait et refute sa démonstration.  Mais à  ce moment là ce n'est pas avec Miteny qu'il faut discuter mais bel et bien avec le nouvel intervenant. Simple suggestion .

Miteny 09/09/2009 10:04


N'importe quoi: quelle bande d'idiots!
Vous êtes réellement incroyablement stupides: j'en arrive à croire que je suis trop intelligent pour mon espèce...

Mais Daube a avoué, connard!


Aubé Philippe 08/09/2009 19:59






Les conditions biologiques pour qu’une douleur soit ressentie sont réunies dès qu’un corps quelconque est frappé. SANS EXCEPTION !!
Par définition, la douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Donc, les conditions biologiques pour qu'une douleur soit, éventuellement, ressentie par un organisme donné sont un stimulus nociceptif sur cet organisme, en espérant que son système nerveux le détectera.
Donc, non ! Les conditions biologiques pour qu’une douleur soit ressentie ne sont réunies dès qu’un corps quelconque est frappé. Il faut que le stimulus nociceptif soit détecté par le système nerveux de l'organisme qui doit ressentir la douleur. Sans exception !
De plus, si les conditions biologiques sont les seules à prendre en compte, une douleur devrait être ressentie à chaque fois que n’importe quel corps est frappé !! Donc, selon votre croyance délirante, si les conditions physico-biologiques sont les seules à prendre en compte, une lumière devrait être détectée à chaque fois que n’importe quel organisme en détecte une.
MOI PARLER TOI, TOI COMPRENDRE??
Moi comprendre que toi dire des âneries.

Miteny 09/09/2009 10:00


"De plus, si les conditions biologiques sont les seules à prendre en compte, une douleur devrait être ressentie à chaque fois que n’importe quel corps est frappé !! "

OUI, c'est ça la théorie matérialiste.
Et cette définition n'est pas "matérialiste", abruti!

"une lumière devrait être détectée à chaque fois que n’importe quel organisme en détecte une."
Oui.
CAR les conditions pour qu'une douleur soit ressentie au niveau du corps frappé sont réunies, bande d'infâmes escrocs.

Vermine maoiste.


Stephane 08/09/2009 18:54

J'avais oublié d'enlever ton dernier paragraphe parce que je n'avais pas l'intention d'y répondre, mais au fond, considère que je te le retourne, car il s'applique parfaitement à toi.

Miteny 09/09/2009 10:16


gnagnagnagna... Escroc!!

"Les conditions biologiques pour qu’une douleur soit ressentie sont réunies dès qu’un corps quelconque est frappé. SANS EXCEPTION !!"

T'as dit oui crétin.. Donc on ne devrait pas constater ou ressentir d'exception puisque t'as avoué qu'il ne devrait pas y avoir d'exceptions.

Plus on lui met son erreur sous le nez, plus ce connard se croit intelligent !!!


Stephane 08/09/2009 18:52


Les conditions biologiques pour qu’une douleur soit ressentie sont réunies dès qu’un corps quelconque est frappé. SANS EXCEPTION !!
Et tout le monde a mal quand son corps est frappé, sans exception.  
Donc si les conditions biologiques sont les seules à prendre en compte, une douleur devrait être ressentie à chaque fois que n’importe quel corps est frappé !!
Oui, mais par le corps frappé uniquement, et non par tous les corps.  Absolument pas!!!, puisque l'effet dont on parle, c'est la conscience que chaque corps a de lui-même. N'oublie pas. Selon le matérialisme, le corps, en vertu de son fonctionnement, développe une conscience de SOI.  Les autres corps et ce qui leur arrive ne peuvent pas faire partie de ma propre expérience consciente...puisque je ne suis pas tous les corps...je ne suis qu'un seul corps. Alors non, tu te trompes....à un tel point d'ailleurs que c'est gênant. 
Ce n’est VRAIMENT pas la réalité des gens.
Ce n'est pas sensé l'être non plus...puisque chaque personne est UN corps, et pas tous les corps. Si une chose développe une conscience de soi, son expérience consciente est obligatoirement limitée à elle-même. Erreurs logiques impardonnables de ta part. Contré à nouveau. 
 
 
T’as perdu, décérébré.
 
 
J’ai montré ta malhonnêteté. Ainsi je prouve que rien de bon (ou d’intéressant) ne peut venir de ton côté. J’ai également prouvé que sur ces sujets là, il existe des gens d’une très grande malhonnêteté (ce qui rend ma tâche extrêmement difficile).
Les gens qui sont incapables d’admettre leurs erreurs sont nombreux. Mais ils ne sont pas absolument pas intéressants.

Miteny 09/09/2009 09:56


"Et tout le monde a mal quand son corps est frappé, sans exception."
hors sujet et invérifiable.

"Oui, mais par le corps frappé uniquement, et non par tous les corps."
NON: c'est pas la question.

T'es trop bête. T'es extraordinairement con. Sans exception... or tout le monde constate une exception avec son corps!

"Ce n’est VRAIMENT pas la réalité des gens.


Ce n'est pas sensé l'être non plus..."

T'as dit le contraire deux phrases plus haut, ABRUTI!



Aubé Philippe 08/09/2009 18:31






Mais il comprend rien en plus!!
Ne vous énervez pas, c'est mauvais pour vous, vous dites ensuite un tas d'âneries.
Je constate, j'observe AVEC CERTITUDE:corps 1 frappé=>douleurcorps 2 frappé=> pas douleur
Non, vous n'observez JAMAIS de douleur.
Au mieux, vous la ressentez si votre système nerveux détecte un stimulus nociceptif.
Inexplicable biologiquement !!
L'explication biologique est un mauvais terme, qui correspond malheureusement à votre ignorance crasse. On a un modèle biologique et psychologique. Car, la sensation a ce double aspect.
arrête de mentir!
Vous ne m'empêcherez pas de répéter la vérité. Il y a une modélisation solide de la douleur en biologie, neurologie et psychologie. Toutes sciences qui sont, par essence, matérialistes.
PS et un corps frappé est bien censé être une cause suffisante de douleur (ou alors donnez votre corps anorexique à la science pour qu'ils puissent faire des expériences dessus de votre vivant).
Non ! Ce n'est pas une cause suffisante de douleur. Il faut et il suffit que le système nerveux d'un organisme détecte un stimulus nociceptif pour que CET organisme ressente une douleur. Donc un stimulus nociceptif seul est une condition nécessaire, mais pas suffisante. D'ailleurs, c'est tellement vrai, qu'il est possible qu'un même stimulus déclenche, selon les circonstances, une douleur ou un malaise.

Miteny 08/09/2009 18:34



Les conditions biologiques pour qu’une douleur soit ressentie sont réunies dès qu’un corps quelconque est frappé. SANS
EXCEPTION !!


 


Donc si les conditions biologiques sont les seules à prendre en compte, une douleur devrait être ressentie à chaque fois que n’importe
quel corps est frappé !!


MOI PARLER TOI, TOI COMPRENDRE??



Stephane 08/09/2009 18:26

Tout le monde constate avec certitude l'insuffisance de n'importe quel corps.NON! Tout le monde constate que leur douleur et leur conscience ne sont reliées qu'à un seul corps.C'EST APRÈS QUE VIENT LA QUESTION : si le corps suffit, est-que chacun devrait constater que sa conscience et sa douleur sont reliées à tous les corps ? La réponse est un gigantesque NON! Aucun principe logique ne demande cela, donc, on ne constate pas l'insuffisance du corps.

Miteny 08/09/2009 18:30



Les conditions biologiques pour qu’une douleur soit ressentie sont réunies dès qu’un corps quelconque est frappé. SANS
EXCEPTION !!


 


Donc si les conditions biologiques sont les seules à prendre en compte, une douleur devrait être ressentie à chaque fois que n’importe
quel corps est frappé !!


 


Ce n’est VRAIMENT pas la réalité des gens.


 


CQFD


 


T’as perdu, décérébré.


 


 


J’ai montré ta malhonnêteté. Ainsi je prouve que rien de bon (ou d’intéressant) ne peut venir de ton côté. J’ai également prouvé que
sur ces sujets là, il existe des gens d’une très grande malhonnêteté (ce qui rend ma tâche extrêmement difficile).


Les gens qui sont incapables d’admettre leurs erreurs sont nombreux. Mais ils ne sont pas absolument pas intéressants.



Aubé Philippe 08/09/2009 17:29






Ah ouais ? C'est normal ?
N'est-ce pas vous qui m'aviez reproché l'usage mal approprié du mot normal ? Ah oui ! C'est bien vous.
La preuve: la lumière d'une lampe n'est observable que par une seule personne. Et tout est comme ça.
La lumière d'une lampe est un stimulus visuel, il peut donc stimuler tous les capteurs visuels bien placés. La douleur est due à un stimulus par contact de la peau. Il peut stimuler tous les capteurs bien placés. Mais, trivialement, cela ne peut hélas concerner qu'un organisme à la fois. Et pourtant, le mécanisme de la sensation est le même.
Étrange comme le monde matériel peut être multiple, non ? Et il se trouve même des imbéciles pour y ajouter des surmondes, des mondes idéaux et tout un tas de fadaises du même acabit.
C'est normal.
N'est-ce pas vous qui m'aviez reproché l'usage mal approprié du mot normal ? Ah oui ! C'est bien vous.
Débillissime.
Eh bien, c'est le début de la sagesse ! Vous constatez bien que votre raisonnement est stupide. Vous êtes sur la bonne voie...

Miteny 08/09/2009 17:36



Mais il comprend rien en plus!!
Je constate, j'observe AVEC CERTITUDE:
corps 1 frappé=>douleur
corps 2 frappé=> pas douleur

Inexplicable biologiquement !! arrête de mentir!


PS et un corps frappé est bien censé être une cause suffisante de douleur (ou alors donnez votre corps anorexique à la science pour qu'ils puissent faire des expériences dessus de votre vivant).



Stephane 08/09/2009 17:16

"c'est de la douleur perçu par ce corps uniquement"Mais non ABRUTI!!C'est rien: tout le monde constate l'insuffisance du corps, alors arrête de mentir.Pas du tout, tu place la conclusion avant l'observation. On ne peut pas dire qu'on constate l'insuffisance du corps, si aucun principe logique oblige le corps à nous donner des constats similaires dans le cas ou il suffirait. Et tu peux bien en rêver, mais tu ne la pas prouver du tout. Tu n'es qu'un odieux escroc, une espèce de pourriture qui ne fait que mentir: pour toi une chose est réelle dès que personne ne la constate. Odieux!Une chose est réelle dès qu'une personne la constate. Si les autres personnes sont aussi réelles que moi (est-ce le cas Miteny?), ce qu'elles constatent doit l'être aussi.Si je te prends aux mots, ça veut dire que ce que je ne constate pas n'est pas réel, donc, toi, tu n'es pas réel. Pauvre vieux, en voulant prouver ton point, tu te cause des problèmes supplémentaires. Au point ou le fait d'assumer tes propres propros te placerait dans l'eau chaude.  quand je pense qu'ensuite cet abruti dit "tant qu'on a pas vérifié si le corps peut techniquement produire la conscience de soi"Et comment on fait ça? Il n' y a que les scientifiques qui ont le droit de constater et la conscience en fait c'est un neutron??Je parle d'une vérification logique ici. Ç'est de ça dont je parle. Si on ne peut pas dire que la matière (qui est non consciente) ne peut pas logiquement en venir à devenir consciente d'elle-même, on a pas le choix que d'intégrer la subjectivité dans l'équation et explorer comment elle devrait se manifester. Et c'est ce que je fais, en disant qu'une source n'a pas à produire des constats similaires, si les effets en question sont les observateurs eux-même. Tu sais comment procède un scientifique pour conclure: d'abord il faut une expérience. Il prend un corps de con (le tien), il le branche sur le 220V puis observe les effets produits: un son strident de tarlouze (il en déduit que ce corps peut produire ce type de son), aucune lumière (le corps ne peut donc pas en produire et surtout pas ton cerveau pourri), un tas d'influx nerveux qui se balladent dans tout le corps (il en profite pour brancher son grille pain dans les narines du con en question)  et AUCUNE DOULEUR (c'est la raison pour laquelle il décide d'utiliser définitivement ce corps de débile comme grille pain).Paragraphe inutile....comme chaque personne constate de la douleur en provenance de son corps, le chercheur déterminera qu'il s'agit de la nature du phenomene en question. La douleur, puisque liée à la conscience de SOI, est nécessairememt privée. Il se demandera ensuite si une source matérielle est incapable de produire un phenomene comme cela, de nature privée. Et moi, je t'ai prouvé qu'aucun principe ne permet de dire cela..ni la causalité (à laquelle tu échappes puisque tu es l'un des effets), ni le matérialisme (que tu avais compris tout de travers).J'attend encore que tu me donne une raison imparable en une ligne, qui me prouverait que des choses matérielles ne peuvent pas, en vertu de leur fonctionnement, devenir conscientes d'elles-mêmes. Je ne parle pas d'une opinion ici, mais d'un argument basé sur un principe logique et reconnu.

Miteny 08/09/2009 17:36


Tout le monde constate avec certitude l'insuffisance de n'importe quel corps.


Bidibule 08/09/2009 17:12

"ah ouais?Il y a donc probablement une licorne ailée sur la place de la concorde:ça doit être vrai puisque ce n'est pas observable !!!N'importe quoi !!! "Non, cela illustrerait laphrase "tout ce qui n'est pas observable est produit" et ce n'est pas ce que j'ai écrit.Ne pas observer un phénomène, ou ne l'observer que dans certaines conditions, ne veut peut dire qu'il n'est pas produit.

Miteny 08/09/2009 17:35


Je constate, j'observe AVEC CERTITUDE:
corps 1 frappé=>douleur
corps 2 frappé=> pas douleur

Inexplicable biologiquement !! arrête de mentir!


Aubé Philippe 08/09/2009 16:00






Observable, vérifiable.
Par définition, la douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif.
Par conséquent, la douleur n'est observable que par l'organisme qui la ressent. Mais toute observation va de même : elle doit, in fine, passer par les sens d'un organisme ! Donc, il n'y a rien de particulier à la douleur. Elle est observée par un unique organisme parce que le stimulus nociceptif passe par des capteurs sur la peau et nous ne partageons pas notre peau avec les autres organismes.
La lumière passe par l'organe sensoriel œil, et une source lumineuse peut ainsi stimuler des organismes voisins. Mais, au final, la détection conduit à des sensations visuelles tout aussi individuelles que la douleur.
La théorie matérialiste n'est pas assez stupide pour penser qu'un appareil externe à l'organisme peut enregistrer la douleur. Ce n'est que dans votre incommensurable ignorance qu'on peut le croire. Mais quand on croit au surnaturel, on peut croire à tout.

Miteny 08/09/2009 16:32


Ah ouais? C'est normal?
La preuve: la lumière d'une lampe n'est observable que par une seule personne. Et tout est comme ça. C'est normal.

Débillissime.

Non mais comment peut-on dire autant de conneries?!!


Bidibule 08/09/2009 14:13

La conscience de soi n'est observavble que par soi. C'est même sa définition. Ca ne prouv epas l'insuffisance du corps à la produire, juste l'insuffisance du corps à la transmettre. Quand vous dites "produite donc observable", vous êtes un cancre.Tout ce qui est observavble est produit mais tout ce qui est produit n'est pas observable.

Miteny 08/09/2009 15:47


ah ouais?
Il y a donc probablement une licorne ailée sur la place de la concorde:ça doit être vrai puisque ce n'est pas observable !!!

N'importe quoi !!!


stf 08/09/2009 11:57

Schopenhauer a ausi ecrit l'art d'avoir toujours raison' , ce qui se prête bien sur ce blog pour un certain miteny ;)

Miteny 08/09/2009 12:36


Non. Pour moi, c'est plutôt "l'art de défendre des évidences face à des escrocs pourris d'orgueil".
Le soleil brille, l'eau ça mouille et je ne constate de la douleur que lorsqu'un et un seul corps frappé sur Terre est frappé !!

?!!?
???
!!!!
!!!


Magalie 08/09/2009 09:38

Peut-être que tu as une argumentation que tu penses à toute épreuve, mais tu n'as pas besoin d'être méprisant et insultant. Ca rabaisse la qualité qu'il peut y avoir dans ton argumentation.

Miteny 08/09/2009 10:51



Il y a ici beaucoup d'escrocs.



Stephane 07/09/2009 23:13

S'il faut prendre en compte deux effets réels c'est qu'il y a deux causes réels !! C'est toi qui décide de dire que l'effet produit par un coup sur un autre corps, c'est rien. Alors qu'on peu parfaitement affirmer que l'effet d'un coup sur un autre corps, c'est de la douleur perçu par ce corps uniquement.Ça nous renseigne sur la nature de cet effet, et pas sur la nature des causes....car rien de logique ne permet d'affirmer qu'un effet perçu uniquement par lui-même (donc privé) ne peut pas être produit par une cause mat.riellle. Je t'ai donné toutes les justifications pour cela.  Tu affirmes le contraire, mais c'est une affirmation ad hoc, qui ne trouve aucun appui dans la causalité ou le matérialisme.Horribles tes mensonges. J'ai jamais dit que ta douleur n'existait pas ESCROC!! Quelle horreur!Tu passes ton temps à dire que la suffisance du corps demande que de la douleur soit réellement produite à chaque fois qu'un corps est frappé...et que ce n'est pas le cas. Ça veut donc dire que la douleur, qui est par nature un phenomene privé, n'est pas réelle puisque non perçue par tout le monde à la fois. Alors au lieu de me traiter d'escroc, assume tes propos."si chaque corps produit une conscience de SOI..."T'es vraiment extraordinairement con. Si c'est vrai il faut le vérifier. Or tout le monde vérifie le contraire. Si un corp produit un truc, il le produit REELLEMENT. Personne ne vérifie que "chaque corps produit de la conscience gnagnagna.."Comment veux-tu pouvoir vérifier qu'une chose produit une conscience de SOI, si on est pas soi-même cette chose. On parle de conscience de SOI, pas de conscience de tous....triste sire. Le fait que personne ne peut le vérifier démontre que c'est une possibilité invérifiable justement...pas que ce n'est pas ce qui se passe...et surtout pas lorsque la logique explique facilement POURQUOI ce n'est justement pas vérifiable. Or, elle le fait très bien. Quelle logique déficiente.Je le répète...rien dans la causalité ou le matérialisme ne permet d'affirmer qu'un phenomene comme celui de la conscience ne peut être engendré par une cause matérielle. Rien.

Miteny 08/09/2009 10:23


"c'est de la douleur perçu par ce corps uniquement"
Mais non ABRUTI!!
C'est rien: tout le monde constate l'insuffisance du corps, alors arrête de mentir.

Tu n'es qu'un odieux escroc, une espèce de pourriture qui ne fait que mentir: pour toi une chose est réelle dès que personne ne la constate. Odieux!

quand je pense qu'ensuite cet abruti dit "tant qu'on a pas vérifié si le corps peut techniquement produire la conscience de soi"

Et comment on fait ça? Il n' y a que les scientifiques qui ont le droit de constater et la conscience en fait c'est un neutron??

Pauvre abruti.


Tu sais comment procède un scientifique pour conclure: d'abord il faut une expérience. Il prend un corps de con (le tien), il le branche sur le 220V puis observe les effets produits: un son
strident de tarlouze (il en déduit que ce corps peut produire ce type de son), aucune lumière (le corps ne peut donc pas en produire et surtout pas ton cerveau pourri), un tas d'influx nerveux qui
se balladent dans tout le corps (il en profite pour brancher son grille pain dans les narines du con en question)  et AUCUNE DOULEUR (c'est la raison pour laquelle
il décide d'utiliser définitivement ce corps de débile comme grille pain).

CQFD


Stephane 07/09/2009 22:13

"La c'est TA logique"C'est tout ce que t'as à dire? T'es ridicule.Ce qui est ridicule, c'est de pretendre d'abord que ce qui est réellement produit doit l'etre pour tous a la fois...ce qui m'oblige donc à déclarer la conscience et la douleur irréelles, qu'elle qu'en soit la source, puisqu'elles sont de nature privée, donc, non réellement produite selon ta logique. Je suis donc heureux de simplement imaginer avoir mal quand on me frappe. Deja là, avoue que t'es carrément dans le champs. Tu viens de te planter solide.Ce qui est tout aussi ridicule, c'est de dire que si chaque corps produit une conscience de SOI...j'insiste sur le SOI, on doit s'attendre à ce que les sensations qu'il éprouve quand on l'attaque physiquement soient perceptibles par tous...donc, en dehors de son SOI justement.  2. Je prétends juste qu'il faut prendre en compte les deux effets. Si la douleur est réelle pour la personne frappée, l'absence de douleur est tout aussi réelle pour les autres. tu vas nier peut-être?Je ne nie pas ça, mais tu fais du sur place par rapport à mon argument. Je t'explique que rien dans la logique causale ou matérialiste ne demande aux corps de produire de la subjectivité partagée dans le cas ou il suffirait. Rien Miteny. C'est toi qui pense ça, mais aucun principe de permet de le justifier. Avoue-le. C'est simplement une opinion ad hoc, c'est-à-dire non en fonction de la logique mais plutot d'un but précis vers lequel on tend.

Miteny 07/09/2009 22:19


S'il faut prendre en compte deux effets réels c'est qu'il y a deux causes réels !!

Horribles tes mensonges. J'ai jamais dit que ta douleur n'existait pas ESCROC!! Quelle horreur!

"si chaque corps produit une conscience de SOI..."
T'es vraiment extraordinairement con. Si c'est vrai il faut le vérifier. Or tout le monde vérifie le contraire. Si un corp produit un truc, il le produit REELLEMENT. Personne ne vérifie que "chaque
corps produit de la conscience gnagnagna.."

Comment oser mentir à ce point là?? c'est odieux.
J'aurais jamais cru que les gens pouvaient être aussi stupides et mesquins. C'est incroyablement pathétique...
Lamentablement minable..
Pitoyable de connerie et de mensonge...


sam 07/09/2009 22:11

http://www.charliehebdo.fr/index.php?id=896http://tf1.lci.fr/infos/monde/0,,4710245,00-massacre-de-poussins-des-images-epouvantables-.htmlhttp://www.grotius.fr/node/282