Dieu existe car le corps ne suffit pas.

Publié le par Miteny

Face à mon raisonnement extrêmement brillant (continuez à me soutenir grâce à la Newsletter), les ennemis se multiplient. Sans doute se rendent-ils compte de la pertinence de ma démonstration, sinon pourquoi insisteraient-ils autant pour mentir ? (Nul n’est prophète en son pays).
Que disent-ils en général ?

Je vais essayer de résumer ici ce que j’ai compris des principales objections que l’on me fait (bien que celles-ci se contredisent souvent : ils n’arrivent pas à se mettre d’accord entre eux. Ce qui prouve leur confusion ! Un sacré bon point pour moi).

Il me semble que les plus acharnés (Stéphane, Jalbec, Gilbert) aient réussi à comprendre que deux corps frappés constituaient des causes biologiques de même nature (sans doute un miracle).

Et aussi que je n’avais mal que lorsqu’un seul corps sur Terre était frappé.

Donc que je constatais bien des effets très différents (douleur/pas douleur… pourquoi se plaindre que Dieu ait autorisé la douleur si vous n’arrivez pas à faire cette différence ?) provenant de deux causes similaires (cerveau 1 sollicité nerveusement, cerveau 2 sollicité nerveusement).

C'est-à-dire un viol du principe de causalité (lequel énonce que « les mêmes causes engendrent des effets distincts mais de même nature »).
Mais apparemment ils refusent de l’admettre. Pour eux, l’observation que je fais (constats différents) est biaisée. Ce qui veut sans doute dire qu’elle n’est pas valable. Ça signifie que quand je constate avoir mal, ce n’est pas une observation valable ?

La douleur serait une illusion ? (Alors encore une fois pourquoi se plaindre que Dieu l’ait autorisée ??).
Décidément je ne comprends rien. L’hypothèse la plus vraisemblable est la suivante : beaucoup d’internautes font preuve d’une grande malhonnêteté (ce qui ne serait absolument pas étonnant).

Rendez vous compte : condamné à mort par des gens prêts à affirmer que la douleur est une illusion... non pas pour défendre l’existence de Dieu (ce qui pourrait se comprendre) mais pour proclamer son éventuelle inexistence !

C’est dingue !

 

J’ai laissé quelques fautes d’orthographe pour que Gilbert le vautour puisse avoir quelque chose à écrire…

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

alain bourrelly 13/09/2009 20:21

Et réciproquement.

alain bourrelly 12/09/2009 00:20

Yeeees !!!! Gagné ! il n'a pas répondu ! (et comment le pourrait-il ?).Ah si : T'as mal quand je me cogne ? voilà la réponse géniale qui exprime toute la mauvaise foi du croyant de base....

Miteny 13/09/2009 19:57


ah oui c'est vrai, je n'ai pas répondu à Daube.
Comme je ne sais pas où le retrouver dans les profondeurs d'overblog, je réponds ici.

"Oh abruti, si vraiment cette définition impliquait le matérialisme, ce ne serait pas difficile de le prouver... au lieu de l'affirmer bêtement."

Ensuite, ça ne sert à rien de répondre à cet abruti: il ne s'occupe même pas d'essayer de comprendre ce que je dis. C'est réellement un gros con: je l'ai démontré.



Socrate 10/09/2009 10:12

La douleur n'est pas un X c'est un etat de douleur...mais serieux vous inventez des choses

Miteny 10/09/2009 10:25


??
Could you speak french?


Jalbec 05/09/2009 08:23

Là, je sens qu'il va trouver une bonne raison de ne pas répondre...Certainement mais n'oublie pas qu'il a 4 ans d'expérience à ce jeu !  Il est vraiment désolant qu'il en devient parfois désopilant notre petite bête de cirque . Même déculotté il ne s'aperçoit de rien et continue à fuir...

alain bourrelly 04/09/2009 21:54

Là, je sens qu'il va trouver une bonne raison de ne pas répondre...

Aubé Philippe 04/09/2009 21:22






La définition sous-entend que le corps ne suffit pas.
Le corps ? Avez-vous compris ce qu'est le matérialisme ?
Par définition, la douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif.
Je crois que vous êtes le seul à croire qu'il ne s'agit pas là d'une définition parfaitement matérialiste. Les sensations sont ce qui nous relie aux autres parties du monde matériel, elles en font, par définition, partie.
Puisque par définition la douleur ne vient pas de n'importe quel corps.
La douleur ne VIENT donc pas de n'importe quel corps... Intéressante notion. Elle vient d'un corps particulier donc. Mais par où passe-t-elle pour en venir ? D'où venait-elle avant d'attendre ce corps ?Et où va-t-elle ? Ne se fatigue-telle pas en chemin ? A-t-elle de bonnes chaussures ?
À force d'écrire n'importe quoi, vous risquez un jour de tomber sur une vérité. Mais la probabilité est du même ordre que d'obtenir le texte intégral de la Comédie Humaine en tapant des lettres au hasard...
PAR DEFINITION !!!
Donc, une définition matérialiste de la douleur devrait dire que la douleur vient de n'importe quel corps. Pourquoi une telle exigence ?

Aubé Philippe 04/09/2009 07:41




Donc équivalents dans le domaine de la douleur aussi... Douleur 1, douleur 2.
Par définition, la douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif.
Qu'appelez-vous le domaine de la douleur ?
C'est impossible: personne n'a jamais constaté ça (la douleur c'est particulier: privé, personnel).
Par définition, la douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif.
La théorie matérialiste, s'appuyant sur cette définition, est parfaitement adaptée pour lever cette impossibilité.

Miteny 04/09/2009 10:33


La définition sous-entend que le corps ne suffit pas. Puisque par définition la douleur ne vient pas de n'importe quel corps.

PAR DEFINITION !!


Jalbec 31/08/2009 18:32

Puisque vous admettez enfin que ce sont des causes équivalentes, il faut comprendre que les effets doivent être dans tous les domaines équivalents.Les effets peuvent être  équivalents mon coco mais perçus uniquement par le cerveau auquel est relié la partie du corps frappé celle-ci étant partie intégrante du schéma corporel du dit cerveau, élémentaire mon cher carcassin .   Ceci étant vrai du point du vue matérialiste évidemment .

Miteny 31/08/2009 18:46


Donc équivalents dans le domaine de la douleur aussi... Douleur 1, douleur 2.

C'est impossible: personne n'a jamais constaté ça (la douleur c'est particulier: privé, personnel).


alain bourrelly 31/08/2009 17:24

Philippe je vous respecte à fond !!! Vous dites tout haut ce que je n'arrive pas à exprimer clairement....

Aubé Philippe 31/08/2009 17:19

Un enfant sait et comprend que la douleur est une sensation pas un produit comme de la mayonnaise ! Il faut un sujet conscient pour le ressentir.Cela n'a rien non plus à voir avec la lumière, le son, les rayons gamma. quelle est l'unité de douleur du Système International ?

Miteny 31/08/2009 17:33


OUI. Exactement. Et ça prouve quoi?

Puisque vous admettez enfin que ce sont des causes équivalentes, il faut comprendre que les effets doivent être dans tous les domaines équivalents.


Aubé Philippe 31/08/2009 16:58

Vous mentez. N'attribuez pas vos vices aux autres je vous prie. Vous êtes le menteur, vous croyez peut-être à vos mensonges, comme tous les croyants qui doivent croire aux mensonges de leur religion, quels qu'ils soient. Vous êtes trop habitué aux mensonges. Essayez de vous frotter à des pensées plus rigoureuses qui excluent le mensonge, comme les sciences...vous avez dit que les cerveaux N et P étaient biologiquement similaires (et d'ailleurs tout le monde est d'accord).Justement, ce que je décris n'implique pas que les cerveaux de N et P sont biologiquement différents, bien au contraire. Des cerveaux réagissent de la même façon à des stimuli équivalents.Pour que N ait mal, il faut que N soit frappé et son cerveau excité fait ressentir de la douleur à N.Pour que P ait mal, il faut que P soit frappé et son cerveau excité fait ressentir de la douleur à P.C'est dans VOTRE système faux qu'il y a un problème. Commencez par remplacer votre description fausse de la théorie matérialiste de la douleur et ensuite voyez si votre raisonnement tient encore la route (vous allez goûter du gravier...)

Miteny 31/08/2009 17:01


Hors sujet.
Puisque vous admettez enfin que ce sont des causes équivalentes, il faut comprendre que les effets doivent être dans tous les domaines équivalents.

Le cerveau N ne produit pas de lumière? Le cerveau P ne doit pas en produire non plus.
Le cerveau N ne produit pas de son? Le cerveau P ne doit pas en produire non plus.
Le cerveau N ne produit pas de rayon Gamma? Le cerveau P ne doit pas en produire non plus.
Le cerveau N ne produit pas de mayonnaise? Le cerveau P ne doit pas en produire non plus.


Un enfant comprendrait.


Aubé Philippe 31/08/2009 16:41

Hors sujet, fuite.  (ppppsshhhhh...)C'est étrange cette façon de mettre comme titre à votre message la tactique que vous allez utiliser... Cause 1 : "Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".Cause 2 : "Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".Ces causes sont équivalentes? NON ! NON !! NON !!!
Je suis N. Le marteau me frappe, la lésion déclenche un influx qui provoque, dans mon cerveau, une sensation désagréable : la douleur.
Je suis toujours N, le marteau frappe maintenant P. J'ai l'intuition que la lésion que le marteau a occasionné a P va provoquer, chez P, la douleur, comme elle le ferait chez moi.
 
Donc, les causes ne sont pas celles que vous donnez. Dans le schéma matérialiste, en tout cas. Dans l'univers religieux qui est le vôtre tout semble possible...
 
Cause 1 : « Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup. »Cause 2 : « Le cerveau N est sollicité par la vision de P frappé par un coup. »
 
On a donc deux causes différentes, qui produisent (ô miracle !) deux effets différents. Tous les processus sont parfaitement connus et naturels. Dieu est donc, ici comme ailleurs, inutile.
 
Vous posez mal le problème et obtenez, par conséquent, une conclusion farfelue. Il n'y a rien de miraculeux là dedans !
 

Miteny 31/08/2009 16:44


Vous mentez. vous avez dit que les cerveaux N et P étaient biologiquement similaires (et d'ailleurs tout le monde est d'accord).


gilbert 31/08/2009 16:30

Avec 40% de raisonnement de juste par ci et 40% de juste par là, ça ne veut pas dire 80% de la conclusion juste, en fait ça ne veut rien dire du tout.A la limite il peut y avoir 1% de faux dans un raisonnement pour que la conclusion soit 100% fausse.Voilà : encore une grosse confusion.

Miteny 31/08/2009 16:32


Hors sujet, fuite.  (ppppsshhhhh...)
Cause 1
"Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".

Cause 2
"Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".

Ces causes sont équivalentes?


alain bourrelly 31/08/2009 16:28

Gagnons un temps précieux....Miteny considère que si de la douleur était produite, TOUT LE MONDE DEVRAIT LA RESSENTIR....On sait pas pourquoi mais c'est un de ses axiomes (celui qui est le plus faux certainement).Il est incapable de concevoir que la douleur n'est pas une entité produite universellement et qui se propage dans l'espace, mais le résultat d'un influx nerveux arrivant dans un cerveau.-Influx nerveux arrive dans cerveau = douleur (chez le sujet 1)-pas d'influx nerveux dans cerveau donc pas douleur chez le sujet 2.Evident non ?Et bien dans le cerveau torturé de notre ami, le fait que le numero 2 ne ressente pas la douleur n'est pas la conséquence de l'abscence d'influx mais plutot celle d'une intervention divine qui semble-t-il ferait apparaitre la douleur uniquement dans certains cerveaux et pas dans d'autres.... Voili voilou...Et c'est nous les bizzares qui ne comprenons pas l'évidence. Va comprendre Charles.

Miteny 31/08/2009 16:31



Hors sujet. Tu fuis mes questions. Tu as peur? (psshhhhh...)
Cause 1
"Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".

Cause 2
"Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".

Ces causes sont équivalentes? (40% de mon raisonnement).



gilbert 31/08/2009 16:24

miteny a dit :"Encore une fois Cause 1 "Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup". Cause 2 "Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup". Ces causes sont équivalentes: 40% de mon raisonnement. Les effets doivent être les mêmes: encore 40%! Où est la confusion??!!" Je ne veux pas te faire peine, mais jusque là il n'y a pas de raisonnement, ce qui en soi est déjà une confusion, j'attends toujorurs la suite.

Miteny 31/08/2009 16:26


C'est vrai ou faux?


Aubé Philippe 31/08/2009 16:04

C'est ça reformulez...

Miteny 31/08/2009 16:20


40% de mon raisonnement se base sur l'évidence suivante: Le cerveau A et le cerveau B sont biologiquement de même nature (causes équivalentes).


Aubé Philippe 31/08/2009 13:06




"Penser que prendre un coup de marteau est équivalent à observer un autre humain en recevoir un est risible."Jamais dit ça: vous ne lisez pas ce que j'écris.
 
Justement, lisons ensemble... Sur la page « Dites-moi où je me trompe. », vous avez écrit :
 
Or vérifier une production de douleur, c'est avoir mal.
Il paraît que je me trompe. Mais où ?
Quand je dis que je ne constate aucune production de ressenti douloureux alors que je n’ai pas mal ?
Quand j’affirme constater l’incapacité d’un corps torturé à produire de la douleur alors que je ne constate aucune production de douleur quand un corps est torturé ?
 
C'est là que vous affirmez qu'une douleur ressentie est équivalente, pour vous, à une douleur observée...

Miteny 31/08/2009 14:21


Visiblement, vous ne comprenez pas ce que je VEUX dire. (je crois que je vais rechanger les phrases de l'article).

40% de mon raisonnement se base sur l'évidence suivante: Le cerveau A et le cerveau B sont biologiquement de même nature (causes équivalentes).


Aubé Philippe 31/08/2009 11:20

Les causes biologiques sont-elles les seules à prendre en compte?Mal dit... Il n'y a que des causes matérielles, mais toutes ne sont pas internes au corps. Les stimuli sont matériels et externes au corps.Dans le cas du coup de marteau reçu, le stimulus est la lésion du corps. Dans le cas de la douleur observé, le stimulus est visuel.Dans les deux cas, les stimuli activent des systèmes biologiques. Néanmoins, les deux systèmes sont différents. Le ressenti est donc, trivialement, différent.Penser que prendre un coup de marteau est équivalent à observer un autre humain en recevoir un est risible.

Aubé Philippe 31/08/2009 10:58

Les causes biologiques sont-elles les seules à prendre en compte?Mal dit... Il n'y a que des causes matérielles, mais toutes ne sont pas internes au corps. Les stimuli sont matériels et externes au corps.Dans le cas du coup de marteau reçu, le stimulus est la lésion du corps. Dans le cas de la douleur observé, le stimulus est visuel.Dans les deux cas, les stimuli activent des systèmes biologiques. Néanmoins, les deux systèmes sont différents. Le ressenti est donc, trivialement, différent.Penser que prendre un coup de marteau est équivalent à observer un autre humain en recevoir un est risible.

Miteny 31/08/2009 11:53


"Penser que prendre un coup de marteau est équivalent à observer un autre humain en recevoir un est risible."

Jamais dit ça: vous ne lisez pas ce que j'écris.


Stephane 31/08/2009 02:49

Quel charabia! t'as pas honte d'exister?Cause 1"Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".Cause 2"Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".Ces causes sont équivalentes, sale menteur!Elles ne sont pas les seuls à prendre en compte??Biologiquement, elles sont équivalentes. Mais crois-tu vraiment que leur équivalence  ne tient qu'à leur nature ??? Tu crois qu'il ne devrait y avoir rien d'autre à prendre en compte ? Si tu crois cela, tu as tort. Je t'explique.Avant même d'essayer d'identifier la bonne source, je suis en mesure d'affirmer ceci : 1- Tu es un phénomène engendré par quelque chose. Ça on le sait. Mais es-tu équivalent aux autres phenomenes comme toi (s'il y en a ) ?? Non!! De ton point de vue (et puisque tu dis que l'absolu n'existe pas, c'est le seul valide), tu n'es absolument pas équivalent aux autres. Pourquoi ? Parce que tu es l'un d'entre-eux. Inutile d'en dire davantage.2-Si tu n'es pas équivalent aux autres phénomènes comme toi, ça veut dire que l'exemplaire de la source qui te produit n'est absolument pas équivalent aux autres exemplaires de cette source non plus. Tu comprends?C'est parce que tu es un phénomène particulier parmi les autres, que l'exemplaire de la source qui te produit devient du coup particulier parmi les autres. Voilà!! Et que ce soit le corps ou n'aimporte quel autre type de source, le même raisonnement s'applique.

Miteny 31/08/2009 09:35


Les causes biologiques sont-elles les seules à prendre en compte?


gilbert 30/08/2009 20:34

Non seulement miteny pose mal le problème, mais c'est la cas également de sa réponse :il ya donc erreur²=grosse confusion.

Miteny 31/08/2009 09:34


Encore une fois

Cause 1
"Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".

Cause 2
"Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".

Ces causes sont équivalentes: 40% de mon raisonnement.

Les effets doivent être les mêmes: encore 40%!

Où est la confusion??!!


gilbert 30/08/2009 20:31

Miteny, c'est bien ce qu'on crois la cible de l'argument percutant sur la photo ?

Miteny 31/08/2009 09:36


C'est une reprise de volée magnifique, effectuée à plus de 2 mètres du sol!


Aubé Philippe 30/08/2009 20:08

Votre raisonnnement n'a rien de brillant ici, pas plus qu'illeurs dans ce minable blog.Voici le raisonnement que vous évitez de commenter ailleurs. Je le remets ici pour que tous les interbnautes constatent vos pitoyables réponses à ces objections.
Je suis N. Le marteau me frappe, la lésion déclenche un influx qui provoque, dans mon cerveau, une sensation désagréable : la douleur.
Je suis toujours N, le marteau frappe maintenant P. J'ai l'intuition que la lésion que le marteau a occasionné a P va provoquer, chez P, la douleur, comme elle le ferait chez moi.
 
Donc, les causes ne sont pas celles que vous donnez. Dans le schéma matérialiste, en tout cas. Dans l'univers religieux qui est le vôtre tout semble possible...
 
Cause 1 : « Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup. »Cause 2 : « Le cerveau N est sollicité par la vision de P frappé par un coup. »
 
On a donc deux causes différentes, qui produisent (ô miracle !) deux effets différents. Tous les processus sont parfaitement connus et naturels. Dieu est donc, ici comme ailleurs, inutile.
 
Vous posez mal le problème et obtenez, par conséquent, une conclusion farfelue. Il n'y a rien de miraculeux là dedans !

Miteny 31/08/2009 09:45


HORS SUJET. Moi je demande si ces causes sont équivalentes.
Cause 1 : « Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup. »
Cause 2 : « Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup. »

"Si l'on place au niveau de la DESCRIPTION biologique pure externe à tout observateur, tous les cerveaux sont sans doute équivalents."

Donc les causes sont biologiquement équivalentes?



eddy 30/08/2009 19:55

Ps : suis hyper tenté de vous balancer qd mmso LOL

eddy 30/08/2009 19:35

Chassez la Nature, elle revient au galop !!!:-)

alain bourrelly 30/08/2009 19:05

En lisant ton commentaire, j'en déduis que quelque soit l'époque à laquelle tu pourrais vivre, tu seras toujours avec la majorité.ça, c'est (une fois de plus) la preuve que tu ne sais pas lire...Je trouve juste bizzare que -pour toi- le fait d'avoir de nombreux contradicteurs est une preuve que l'on a raison.Statistiquement, c'est le contraire, même si historiquement il y a eu un ou deux contre exemples. Surtout qu'à l'époque, personne n'était instruit, sauf Galilée (pour prendre cet exemple). Donc ses contradicteurs parlaient à blanc. Aucun rapport.

Miteny 31/08/2009 09:30


Faux: ils étaient aussi instruits que lui.
Et en plus ce n'est pas une exception: à chaque fois que quelqu'un apportait une idée nouvelle, la majorité était contre lui.


Mariam 30/08/2009 08:20

Je vais pas chercher à démontrer quoi que ce soit. Juste que ça risque d'être difficile de rencontrer Dieu si on veut le mettre au service de nous même et que ça risque de le facher si on se met pas à son service et si on fait pas ce qu'on peut pour sa gloire et pas la notre. Et puis ca risque de nous éloigner un peu les uns des autres en nous fachant entre nous. Ca enlève de la lumière quand on se met en colère.Je peux pas démontrer ce que je dis, je le crois juste très fort.En souhaitant a tout le monde un peu plus de lumière et de paix.

manao 30/08/2009 02:33

La photo résume bien.Ni l'argument, ni la mauvaise foi ne sont réels.Seules la gesticulation et l'imperturbation le sont.

eddy 30/08/2009 00:42

Welcome back Alain !!!

gilbert 29/08/2009 23:50

miteny a dit :Et en plus il ose ensuite me dire que je suis aveugle: parmi les cons j'aurai tout vu (même les pires).Tu devrais écrire ton autobiographe : "Ma vie chez les cons, une expérience inoubliable".

gilbert 29/08/2009 23:46

miteny a dit :je crois bien que ce blog prouve l'existence de Satan en mettant en avant ses serviteurs dévouésTypique d'une pathologie délirante.

gilbert 29/08/2009 23:43

miteny a dit :C'est un cauchemar. J'ai l'impression d'être en enfer avec des démons.Tu vis quand même dans un drôle de monde. Quand tu ne penseras plus aux démons et aux tueurs en série,  c'est que tu seras peut-être guéri (à confirmer par un psy).

alain bourrelly 29/08/2009 23:24

les ennemis se multiplient. Sans doute se rendent-ils compte de la pertinence de ma démonstration, sinon pourquoi insisteraient-ils autant pour mentir ?De retour aprés presque deux mois, je constate que rien n'a changé : voilà un raisonnement de qualité !
"Si des contradicteurs insistent autant pour montrer que j'ai tort, c'est la preuve que j'ai raison" nous dis-tu...
Effectivement, c'est limpide ! Que des centaines de gens pensent que tu délires montre bien que tu es le seul au monde à avoir raison !
Si tout le monde était d'accord avec toi, ça voudrait dire quoi ?
Amitiés de la rentrée....

Miteny 30/08/2009 17:48


Il y a longtemps celui qui pensait que la terre est ronde était considéré comme fou.

En lisant ton commentaire, j'en déduis que quelque soit l'époque à laquelle tu pourrais vivre, tu seras toujours avec la majorité.

ça s'appelle être un con.


gilbert 29/08/2009 18:44

miteny a dit :Face à mon raisonnement extrêmement brillant...T'utiliserais pas Ultra Brite ?

gilbert 29/08/2009 18:42

miteny a dit :Même si je suis un exemplaire de ce qui est produit, ça prouve quoi?Plein de choses et j'irais plus qu'exemplaire, je dirais cas unique.

gilbert 29/08/2009 18:40

miteny a dit :Quelle ordure! Mais quelle ordure!caca !

Stephane 29/08/2009 01:25

"Si les mêmes causes produisent les mêmes effets, ça veut dire que c'est vrai et qu'on doit le vérifier."Pas si l'un des effets, c'est toi, et qu'on sait très bien que tu ne peux etre 2 choses a la fois. C'est pas pour rien que les conditions ne peuvent etre considérés comme les mêmes si l'observation est réalisée par l'un des effets produits. Tu vois bien que tout se tient!Les mêmes causes doivent produire les mêmes effets.Non, pas si tu observes ce que font les exemplaires de la source qui te produit. Absolument pas. Memes causes = memes effets s'applique pour un observateur indépendant de tout ce qu'il observe (causes ET effets) et des que tu observes ce que font les different exemplaires de la bonne source, tu perd AUTOMATIQUEMENT les conditions d'application de la causalité. Donc non, les memes causes ne doivent pas...et meme, de PEUVENT pas produire les memes effets, lorsque tu observe les differents exemplaires de la bonne source. Car ça impliquerait que tu puisse etre plus d'une chose à la fois. C'est ton erreur!!!! je ne cesse de le dire. Et le nier ne changera rien à l'affaire.  Les mêmes causes doivent produire les mêmes effets.Non, pas du point de vue de l'un des effets produits, puisqu'il ne peut etre plus d'une chose à la fois (principe d'identité de l'effet). C'est ton erreur, je le répète, et tu me facilite la tâche.Cause 1"Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".Cause 2"Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".Ces causes sont équivalentes, sale menteur!Biologiquement oui, circonstanciellement, NON!!! Tu connais pas un gamin de 5 ans dans ton quartier qui pourrait te l'expliquer ? Oublie ça Miteny, d'un point de vue strictement causal, non seulement on ne peut pas démontrer que le corps ne suffit pas, mais tout pointe vers la possibilité qu'il suffit.

Miteny 30/08/2009 17:41


Biologiquement oui, circonstanciellement, NON!!!

Quel charabia! t'as pas honte d'exister?

Cause 1
"Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".

Cause 2
"Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".
Ces causes sont équivalentes, sale menteur!

Elles ne sont pas les seuls à prendre en compte??


gilbert 28/08/2009 22:55

Défaite de miteny constatée par lui-même !

gilbert 28/08/2009 21:04

Hé hop, un tour de manège gratuit !

Miteny 28/08/2009 21:09


C'est un cauchemar. J'ai l'impression d'être en enfer avec des démons.


Stephane 28/08/2009 20:55

Si justement. Si les mêmes causes produisent les mêmes effets, ça veut dire que c'est vrai et qu'on doit le vérifier (donc l'observer).Non mon vieux, pas si ce sont les exemplaires de la bonne source que tu observes. Tu as tort. tu te trompe. tu es dans l'erreur. Tu te méprend. Pouvoir le vérifier, ca impliquerait que tu puisse etre produit par plus d'une source, donc, que tu puisse etre plus d'une chose a la fois....ce qui est interdit par le principe d'identité de l'effet.encore une confirmation que j'ai raison. Tu peux retourner le probleme de toutes les façon dans ta tetes, tu n'a pas à pouvoir constater des effets similaires lorsque tu observes ce que produisent les différentes exemplaires de la bonne source...et mes justifications pour cela sont absolument VALIDES 

Miteny 28/08/2009 21:00


gnagnagna..
Tu mens.

"Si les mêmes causes produisent les mêmes effets, ça veut dire que c'est vrai et qu'on doit le vérifier."
Pour toi un truc vrai c'est quelque chose qu'on ne vérifie jamais ??!


Son objectif: raconter n'importe quoi le plus possible!

Les mêmes causes doivent produire les mêmes effets.
TU AS PERDU et tu es malhonnête.


Les mêmes causes doivent produire les mêmes effets.
TU AS PERDU et tu es malhonnête.

Cause 1
"Le cerveau N sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".

Cause 2
"Le cerveau P sollicité par un influx nerveux provoqué par un coup".
Ces causes sont équivalentes, sale menteur!




Stephane 28/08/2009 20:16

"Ce qui est justement permis, et même DEMANDÉ par la causalité ainsi que le principe d'identité de l'effet, lorsque tu es en train d'observer la BONNE source."Charabia. Refuse de m'expliquer où je me trompe.Le charabia n'est pas un argument !!Les memes causes n'ont pas à engendrer les mêmes effets lorsque tu observe les différentes exemplaires de la source qui te produit. Tu crois le contraire...c'est la que tu te trompes. La neutralité!! qu'est ce que ça? Tu délires grave mon pauvre. Il n'y a que toi pour pas comprendre ce qu'il faut faire. Même Jalbec a compris ce que c'était qu'une discussion. Je crois que t'es autiste.La neutralité, c'est être distinct de tout ce que l'on observe et compare : sources ET effets. Je peux pas croire que tu chiâle contre ce concept ici. T'es vraiment désespéré. C'est une logique de base de toute observation scientifique. Et la douleur que tu ressent n'est rien d'autre que TOI-MÊME dans un état X. Même si tu parle de douleur, tu es bel et bien TOI-MÊME l'un des effets produit.T'es vraiment trop bête.Projecteur"L'exigence même causes = memes effets ne tient plus des qu'on observe ce que font les différentes exemplaire de la bonne source."C'est quelle langue ça? Celle qui me sert à démolir ta démo. Si tu crois qu'être soi-même un des phenomenes produits ne te place pas dans des conditions différentes quand tu es en train d'observer ce que font les diférents exemplaires de la bonne source, c'est un affront à la logique et à l'intelligence même de tes lecteurs. C'est également à ce niveau que tu as tort d'ailleurs. Peu importe l'angle d'analyse que tu utilises, il y a toujours quelque chose qui justitife ce que l'on observe par rapport aux corps, sans besoin d'un viol de la causalité. Encore désolé...mais ta démo ne fonctionne pas.

Miteny 28/08/2009 20:22


"Les memes causes n'ont pas à engendrer les mêmes effets lorsque tu observe les différentes exemplaires de la source qui te produit."

Si justement. Si les mêmes causes produisent les mêmes effets, ça veut dire que c'est vrai et qu'on doit le vérifier (donc l'observer).

A chaque fois que je te lis, t'écris tellement de conneries que ça m'énerve.

J'ai le droit d'observer que j'ai mal, même si je ne suis pas "distinct", pauv' con!
Ton arguement est débile. On n'a pas besoin d'être "distinct" pour faire une observation valable (la douleur subjective n'est pas valable??? Abruti des abrutis).

T'es vraiment le plus malhonnête ici sur ce blog! (et de loin: merde ça fout la trouille).


Quand je pense aux mensonges qu'il est train de proférer simplement pour ne pas avouer l'évidence: c'est ignoble.

Il va jusqu'à dire que je n'ai pas le droit de m'interroger sur ma propre existence, ça violerait "la neutralité". Quelle ordure!
Mais quelle ordure!

Car une chose est sûre, ça ne violerait que sa vision étriquée du monde. ça l'obligerait à se remettre en question.

Je le trouve particulièrement ignoble: un monstre d'orgeuil et de prétention.


Jalbec 28/08/2009 19:53

"Tu mens: moi avoir toujours dit que les 2 cerveaux étaient parcourus par un influx nerveux !"Tu veux dire que lorsque les 2 cerveaux sont parcourus par un influx nerveux l'un des deux constate non-douleur, tu te noyes mon coco .

Miteny 28/08/2009 20:02


Non. Les deux causes sont similaires, elles doivent produire des effets similaires.

La haine te fait délirer (je crois bien que ce blog prouve l'existence de Satan en mettant en avant ses serviteurs dévoués).


Stephane 28/08/2009 19:45

Même si je suis un exemplaire de ce qui est produit, ça prouve quoi? (en fait cette phrase ne signifie rien: toujours du charabia).¸Ca prouve que des que tu te trouves à observer ta source, tu perd automatiquement toute neutralité, et que la causalité n'exige plus des constats similaires. Si mon observation est valable, alors j'ai constaté avec certitude mêms causes=>effets différents.Ce qui est justement permis, et même DEMANDÉ par la causalité ainsi que le principe d'identité de l'effet, lorsque tu es en train d'observer la BONNE source. C'est ce que j'explique depuis des jours. L'exigence même causes = memes effets ne tient plus des qu'on observe ce que font les différentes exemplaire de la bonne source. ET que notre source soit matérielle ou pas ne change rien à cette logique. Quel aveuglement, et dire que tu crois victime

Miteny 28/08/2009 19:56


"Ce qui est justement permis, et même DEMANDÉ par la causalité ainsi que le principe d'identité de l'effet, lorsque tu
es en train d'observer la BONNE source."

Charabia. Refuse de m'expliquer où je me trompe.
Le charabia n'est pas un argument !!

La neutralité!! qu'est ce que ça? Tu délires grave mon pauvre. Il n'y a que toi pour pas comprendre ce qu'il faut faire. Même Jalbec a compris ce que c'était qu'une discussion. Je crois que t'es
autiste.

T'es vraiment trop bête.

"L'exigence même causes = memes effets ne tient plus des qu'on observe ce que font les différentes exemplaire de la bonne source."

C'est débillissime. Une affirmation gratuite sans la moindre preuve.
ça revient à dire "le principe causal n'est pas valable quand ça ne m'arrange pas".

La haine démoniaque te fait délirer; fils de Lucifer.

Et en plus il ose ensuite me dire que je suis aveugle: parmi les cons j'aurai tout vu (même les pires).


Jalbec 28/08/2009 19:30

"J'ai juste dit que je n'avais pas mal. J'observais donc mêmes causes=>effets différents (ce qui n'est pas normal)."Mon pauvre petit coco où trouves-tu les mêmes causes si ton cerveau n'est pas parcouru par l'influx nerveux et l'autre l'est, tu mêles vraiment mais vraiment tout !   Autant faire entendre raison à un carcassin dans son bocal .

Miteny 28/08/2009 19:32


Tu mens: moi avoir toujours dit que les 2 cerveaux étaient parcourus par un influx nerveux !

C'est si facile de vous répondre: vous êtes tellement étouffés par la haine que vous écrivez n'importe quoi.


Stephane 28/08/2009 19:22

tu as dit que l'observation que je faisais (douleur/pas douleur) était biaisée. Donc ça veut dire qu'elle n'est pas valable! c'est ce que tu dis!!Wow, quelle deformation.Non, ca veut dire que tu n'as absolument pas le même "regard" sur les différents phenomene produits, dont tu es toi-même un exemplaire. Un enfant comprendrait. Si deux personnes regardent le même objet à des distances différentes, leur constats sont automatiquement différent (taille apparente de l'objet). Dejà, on voit que la situation de l'observateur influent sur le phenomene perçu. Indéniable!!Maintenant, je sais très bien que tu vas me répondre qu'ils ont simplement à se déplacer pour etre a la meme distance de l'objet afin de le voir de la meme façon....et que cet ajustement est impossible en ce qui concerne la conscience. Mais attention.. est-ce que le fait que ce soit impossible est problématique ? NON, parce que si c'est impossible, c'est en vertu d'un principe tout aussi fort que la causalité elle-même : le principe d'identité de l'effet. Lequel fait que chaque chose a une existence propre, et qu'elle ne peut être plus d'une chose à la fois. Et comme tu es toi-même un exemplaire du phenomene produit, et que tu ne peux etre 2 chose à la fois......tout ce que je te raconte depuis une semaine est fondé. Ta preuve par la causalité ne fonctionne pas...fais-toi une raison

Miteny 28/08/2009 19:28


Même si je suis un exemplaire de ce qui est produit, ça prouve quoi? (en fait cette phrase ne signifie rien: toujours du charabia).

Si mon observation est valable, alors j'ai constaté avec certitude mêms causes=>effets différents.

CQFD


gilbert 28/08/2009 18:52

miteny a dit :C'est clair: il faut faire quelque chose..Mais quoi, j'te le demande ?Trois ans pour en arriver là, quand même !

Miteny 28/08/2009 18:54


miteny a dit: "tout le monde saura que le corps ne suffit pas".
Que cela soit écrit et accompli.


gilbert 28/08/2009 18:50

miteny a dit :Moi j'aimerais agir. Il faut que la vérité triomphe. Que de la gueule!suite :Tu ne crois pas que ce monde est sous l'emprise de Satan?Délirante, en plus!

Miteny 28/08/2009 18:57


Les fous sont les matérialistes. Je les trouve complètement... inhumains!


gilbert 28/08/2009 18:47

miteny a dit :Et si nous étions des instruments?Ce qu'il ya de sûr, c'est que je ne me servirais pas de toi : tu ne fonctionnes pas.

Miteny 28/08/2009 18:52


si... ça marche.


gilbert 28/08/2009 18:45

miteny a dit : ça veut dire quoi crétin?Ca veut dire miteny.

Miteny 28/08/2009 18:47


ah non mais il m'énerve!


gilbert 28/08/2009 18:43

miteny a dit :J’ai laissé quelques fautes d’orthographe pour que Gilbert le vautour puisse avoir quelque chose à écrire…Y-en a mais tu ne sais même pas où elles sont.

Miteny 28/08/2009 18:47


même pas vrai..