Allah Akbar mais aussi Allah al Haqq.

Publié le par Miteny

En ces temps de Ramadan, je ne peux m’empêcher de citer l’un des attributs de Dieu selon l’islam (de plus, pour provoquer, faire le musulman, c’est l’idéal).

Attribut 52 (Al Haqq).

الحق.

Allah « Est Ce Dont l’existence est évidente et ne fait pas le moindre doute ».

Exactement !

En effet qui peut douter de l’existence de la douleur ? Qui peut douter qu’il constate l’insuffisance du fonctionnement de n’importe quel corps à produire cette douleur ? Ce qui est sûr c’est que personne ne me fait douter de la pertinence de mon raisonnement !

Surtout pas Stéphane qui chaque jour prouve son incapacité à raisonner correctement (il trouve de la conscience dans chaque particule de matière !!?!) et qui en plus a avoué (il était temps) : Com66 de l’article précédent.

« Pour une personne donnée, l'activation nerveuse de n'importe quel cerveau ne fait pas automatiquement apparaitre la douleur subjective. »

Et surtout pas les autres (comme Gilbert qui ferait mieux de commencer une carrière de comique plutôt que de lire « sciences et vie » sans jamais rien comprendre) qui, le plus souvent, ont peur de mes questions ! Alors admettez l’évidence (Al Haqq) : la conscience ne peut pas être seulement le produit du fonctionnement du corps, même si ce dernier y participe grandement. Pourquoi ne le faites vous pas ? Seriez-vous les représentants du mal, de Satan ?

Mais je suis un combattant du véritable djihad : mes ennemis sont les menteurs, ceux qui se moquent sans honte de la plus simple des vérités, les ennemis de la science. Inch Allah, je vaincrai !

(Je m’enflamme, je m’enflamme : aie ! La CIA frappe à ma porte ! Argh ! Ils m’emmènent ! NOON !!

AU SECgrrpgrprpdgfdldv…..

….

….

….

….

Publié dans Avant 2011-best of

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Quand tu dis que tu dois pouvoir faire quelque chose que tu ne peux pas faire, t'as un problème insurmontable.Il a résolu le probléme le Miteny, "Autre chose (Dieu)" ne veut pas qu'il le fasse si j'ai bien compris , paraît qu'IL ne trouverait pas ça bien de ressentir les sensations d'un autre corps, imagine, tu pourrais ressentir la même chose que ton voisin lorsqu'il couche avec sa conjointe en même temps que ce que sa conjointe ressent et dans le même temps tu ressentirais aussi la chaude carasse d'un caca dans la couche de leur bébé  pendant que eux ressentiraient tout ce que tu as ressenti et toi encore de même, quel monde infernal, une chance que Dieu a violé Miss causalité .
Répondre
M

Les faits disent que le corps ne suffit pas. C'est scientifique et simple.


G
Quand tu dis que tu dois pouvoir faire quelque chose que tu ne peux pas faire, t'as un problème insurmontable.
Répondre
G
miteny a dit :Attention: si la production de douleur est à l'intérieur du corps selon la théorie matérialiste, cela ne signifie qu'on ne doit pas la constater et qu'on ne doit pas y avoir accès. (ça ne signifie pas grand chose en fait). Tu confonds tout. J'en ai marre de discuter avec des imbéciles. Marre! On dirait que vous ne cherchez pas à me faire douter mais à gagner du temps. Pourquoi??? (c'est votre chef Satan qui vous demande de gagner du temps??)Pris la main dans le sac en flagrante mauvaise foi, tu as écrit :"je ne peux pas accéder à la douleur des autres" : c'est factuel Et maintenant tu écris : "ça signifie pas qu'on ne doit pas la constater et qu'on ne doit pas y avoir accès" : ce n'est pas factuel, c'est une opinion indémontrable.
Répondre
M

c'est la théorie matérialiste: pour qu'une douleur soit observable, il suffit de frapper un corps.

c'est la théorie matérialiste

CQFD


G
Je n'ai posé aucune question et en plus ta réponse n'a rien à voir avec ce que j'ai dit.Alors, arrête de faire réponses à des non questions et des non réponses à des questionsréponse de miteny :
Ta question n'a aucun sens: la douleur ne voyage pas.Il n'y a pas de question --> ta réponse n'a aucun sens
Répondre
G
validé par miteny :la production douleur est à l'intérieur du corps, elle ne peut pas être à l'extérieur du corps.la douleur ne voyage pas.pas d'accès à la douleur des autres--> on ne peut PAS constater la douleur des autres.Où est le miracle ?
Répondre
M

Attention: si la production de douleur est à l'intérieur du corps selon la théorie matérialiste, cela ne signifie qu'on ne doit pas la constater et qu'on ne doit pas y avoir accès. (ça ne signifie
pas grand chose en fait).

Tu confonds tout. J'en ai marre de discuter avec des imbéciles. Marre!

On dirait que vous ne cherchez pas à me faire douter mais à gagner du temps. Pourquoi??? (c'est votre chef Satan qui vous demande de gagner du temps??)


G
Tu prétends vouloir savoir où se trouve ton erreur de raisonnement.Ce n'est certainement pas en répondant à tes questions qu'on va y arriver.En revanche si tu réponds à nos questions, ça va beaucoup nous aider.
intervention de miteny :
La douleur n'a pas à voyager ou à "sortir" du corps pour être constaté (essaie avec ton corps tu verras).Je n'ai posé aucune question et en plus ta réponse n'a rien à voir avec ce que j'ai dit.Alors, arrête de faire réponses à des non questions et des non réponses à des questions.
Répondre
M

Ta question n'a aucun sens: la douleur ne voyage pas.


G
Je reformule : la production de douleur reste à l'intérieur du corpsTu valides ?réponse de miteny :La douleur n'a pas à voyager pour être constaté.Comme souvent aucun rapport avec la question posée, mais je vais te donner une nouvelle chance en étant plus précis encore :Je dis : la production douleur est à l'intérieur du corps, elle ne peut pas être à l'extérieur du corps.Tu valides ?
Répondre
M

si tu veux et alors?


G
miteny a dit :Et tu fuis ma question.Tu prétends vouloir savoir où se trouve ton erreur de raisonnement.Ce n'est certainement pas en répondant à tes questions qu'on va y arriver.En revanche si tu réponds à nos questions, ça va beaucoup nous aider.
Répondre
M

La douleur n'a pas à voyager ou à "sortir" du corps pour être constaté (essaie avec ton corps tu verras).


J
Mais au fait, je ne sais pas ce que ça fait être une chauve-souris mais vu qu'on utilise le même language tu pourrais peut-être répondre à celle-ci:  Qu'est-ce que ça fait d'être déculotté coup sur coup par Stéphane, Philippe, Alain, Gilbert et Jalbec ? Sois bon perdant mon minet et réponds .
Répondre
M

C'est une blague? Avec ton histoire stupide de puits.
Je t'ai expliqué, crétin, que tu pouvais vérifier la production de n'importe quelle lampe ou puits. Placé dans les mêmes conditions d'observation, tu peux vérifier que les mêmes causes produisent
les mêmes effets, abruti.


G
Je dis : la prosuction de douleur ne sort pas du corps.Tu valides ?réponse de miteny :ça veut rien dire puisque la douleur ne voyage pas. Ce n'est pas l'influx nerveux. Le verbe sortir pourrait s'appliquer si elle pouvait se déplacer. Et tu fuis ma question. C'est toi qui fuit ma question et tu tues en même temps ta comparaison avec la lumière : elle voyage et peut donc sortir de la lampe.Je reformule : la production de douleur reste à l'intérieur du corpsTu valides ?
Répondre
M

La douleur n'a pas à voyager ou à "sortir" du corps pour être constaté (essaie avec ton corps tu verras).


J
REPETATUR Saute la barrière! Non imbécile tu devrais constater que ce puits, cette lampe produit un effet similaire à ce que produit ton puits, ta lampe. Et tu peux! PAS ACCÈS, c'est français ou quoi mon coco  ?  Donc je ne constate pas production  d'onde ou de sensation de fraîcheur, mais il y a une exception!
Répondre
M

TOI MENTIR. TOi pouvoir aller.
TU mens lamentablement pour fuir l'évidence.


G
miteny :Toutes les lampes sont branchées: pas d'exception (toutes s'allument). C'est ce que je constate.Constates-tu que les lampes branchées en ce moment chez moi s'allument ?
Répondre
M

je peux le vérifier si je m'approche.


G
Je dis : la production de douleur ne sort pas du corps.Tu valides ?
Répondre
M

ça veut rien dire puisque la douleur ne voyage pas. Ce n'est pas l'influx nerveux. Le verbe sortir pourrait s'appliquer si elle pouvait se déplacer.

Et tu fuis ma question.


J
TU MENS. approche toi.Puisque je te répète que je n'y ai pas accès, mais c'est pas si important en fait, mêmes causes - mêmes effets je devrais bien pouvoir le constater dans mon puit, non ?
Répondre
M


Saute la barrière!
Non imbécile tu devrais constater que ce puits, cette lampe produit un effet similaire à ce que produit ton puits, ta lampe.
Et tu peux!



G
Hé oui, tout simplement parce que la production de douleur ne sort pas du corps.C'est pour ça que le constat est différent entre le corps frappé et le corps non frappé.
Répondre
M

ENcore rien compris.

Toutes les lampes sont branchées: pas d'exception (toutes s'allument). C'est ce que je constate.
Tous les corps sont branchés... Exception. C'est ce que je constate.

CQFD


J
Tu mens. Ce puits ne peut pas t'être à tout jamais inaccessible. Non je ne mens pas, mais ça serait trop long à t'expliquer, crois-moi sur parole, c'est la même chose pour les autres puits, bizarre mais c,est ainsi . De plus tu n'es pas en mesure de vérifier le principe causal puisque tu ne prends pas la peine de vérifier les effets de l'autre puits.Puisque je te dis que je constate, j'ai beau les regarder jeter leurs foutus cailloux et vraiment rien je ne constate aucune production d'onde ni sensation de fraîcheur, pourtant mon puit devrait en avoir les effets, non ?
Répondre
M

"crois-moi sur parole"
Non, je ne te crois pas, ...
TU MENS. approche toi.


G
Donc tu dis que tu ne peux pas constater la production de douleur des autres.Tu valides ?
Répondre
M


Oui. Je n'y ai pas accès.



J
Il te suffit de t'approcher et tu verras l'onde dans le puits de ton voisin abruti.Je savais bien que tu lirais trop vite, c'est pas pour rien que je l'ai spécifié mon coco .Alors relis bien :comme je n'étais pas en mesure de regarder dans son puit, celui-ci m'étant à tout jamais inaccessible (je n'entrerai pas dans les détails ce serait trop long à expliquer mais crois moi sur parole)En approfondissant encore ma réfléxion je me suis aperçu que si je lançais un caillou assez gros je pouvais même ressentir la fraîcheur de quelques goutelettes d'eau sur ma main et que lorsque mes voisins faisaient de même avec de gros cailloux je ne ressentais absolument rien, pourtant mêmes causes effets non-équivalents, bizarre, non   ?
Répondre
M

Tu mens. Ce puits ne peut pas t'être à tout jamais inaccessible. Tu es idiot.
De plus tu n'es pas en mesure de vérifier le principe causal puisque tu ne prends pas la peine de vérifier les effets de l'autre puits. Approche toi!!

C'est dingue d'être obligé d'expliquer des trucs pareils. Tu es lamentable.


G
Donc tu dis : si gilbert est frappé => pas douleur dans le corps de gilbert.Je décris ce que je constate. Et je constate bien "pas douleur dans le corps de gilbert". Ok?Compris, mais est-ce que tu dis : "il n'y a pas de douleur dans le corps de gilbert" ?
Répondre
M

Pour moi, il n'y en a aucune. Pour toi oui (probablement). Il faut que tu comprennes qu'on ne constate les mêmes effets (toi douleur, moi pas douleur). Je sais que c'est très dur à comprendre mais
il y a bien deux effets à prendre en compte tout aussi réels l'un que l'autre.


J
Donc tu constates bien "l'insuffisance du corps à produire une sensation de douleur". OuI?Tu es vraiment incorrigible mon coco, nest-ce pas ? C'est vrai que tu es rendu un as dans l'art de noyer le poisson hein mon petit cyprin.Je vais tenter de te faire comprendre encore mon ange, lis bien lentement :Dans mon jardin j'ai un puit profond.  Il se trouve que mon voisin a le même type de puit puisqu'il a été construit avec les mêmes plans par le même puisatier.  Lorsque je lance un caillou dans mon puit je constate qu'il se produit un onde à la surface de l'eau. Un beau matin une idée géniale m'est venue à l'esprit. J'ai demandé à mon voisin de lancer un caillou dans son puit mais comme je n'étais pas en mesure de regarder dans son puit, celui-ci m'étant à tout jamais inaccessible (je n'entrerai pas dans les détails ce serait trop long à expliquer mais crois moi sur parole) je me suis dit que le mien étant presqu'identique au sien alors les mêmes causes produiraient les mêmes effets (j'ai lu en quelque part sur le web un type qui expliquait ça en détail,  je  n'ai pas tout compris mais apparamment après 4 années d'explication personne n'avait encore compris ).Donc je demande à mon voisin de lancer un caillou dans son puit et j'observai son puit et le mien.  Naturellement je ne voyais que l'extérieur de son puit, celui-ci étant trop éloigné mais je le voyais bien.  Alors après que mon voisin eut lancé le caillou dans son puit j'observai le mien et CIEL je ne constatai aucune onde sur l'eau.  Je demandai à mon voisin s'il constatait quelque chose et il me me confirma qu'il y avait bien une production d'onde dans son puit, il était prêt à jurer sur la bible si nécessaire (mais je me méfiai, sachant qu'il n'était pas catholique).  Alors pour être certain je fis la même expérience avec mon voisin de l'autre côté et on arrivait au même conclusion mais celui-ci étant catholique j'ai pu me fier à son témoignage livré au-dessus d'une sainte bible.Je suis alors entré dans une profonde réflexion.  Si mon puit était suffisant pour produire une onde sur l'eau dans celui-ci lorsque j'y lancais un caillou alors je pouvais affirmer que N'IMPORTE QUEL PUIT pouvait produire le même phénomène.Mais toute mes expériences m'ont amené au même résultat, il y avait une exception !  Je constatais toujours une non-production d'onde dans mon puit malgré que mes voisins s'efforçaient à en produire.  Alors je puis maintenant affirmer, et dites moi où je me trompe, que mon puit est insuffisant à produire sur onde.  Il y a surement Autre chose mes amis et je pourrais en être le messager si vous souscrivez à ma newsletter .
Répondre
M

Mais t'es vraiment très très con.
Il te suffit de t'approcher et tu verras l'onde dans le puits de ton voisin abruti.

Mais crétin alcoolique, peux tu avoir expérimenter la douleur de ton voisin quand il se cogne?

T'es toujours aussi con.


G
Mais constates-tu que les autres corps frappés n'ont pas de production de douleur ?réponse de miteny :Je constate un truc, Ok? Et je constate que ça marche pas, puisque ça "marche" que quand MON corps est frappé. C'est si dur à comprendre?Aucun rapport et en plus c'est du charabia, la question que je pose n'a que deux réponses possibles : oui ou non.Alors c'est oui ou c'est non ?
Répondre
M

Ce n'est pas écrit en français.
Je propose.
Mais constates-tu que les autres corps frappés ne produisent pas de douleur ?

et oui. c'est ce que je constate.


G
Donc tu dis : si gilbert est frappé => pas douleur dans le corps de gilbert.réponse de miteny :C'est ce que moi je constate (je n'ai pas mal).Je ne t'ai pas demandé si tu as mal, je t'ai demandé si gilbert a mal.
Répondre
M

On s'occupe de mon raisonnement ou pas?
Je décris ce que je constate.
Et je constate bien "pas douleur dans le corps de gilbert". Ok?


G
miteny a dit :C'est ce que moi je constate (je n'ai pas mal). Mais toi tu ne constates pas la même chose.J'ai bien compris que tu ne constates pas la production des autres corps frappés. Mais constates-tu que les autres corps frappés n'ont pas de production de douleur ?
Répondre
M


Je constate un truc, Ok? Et je constate que ça marche pas, puisque ça "marche" que quand MON corps est frappé. C'est si dur à comprendre?

tu valides alors?



J
Donc tu constates bien "l'insuffisance du corps à produire de la douleur", eh bien tu as parfaitement raison mon coco, eh oui T'AS RAISON .En effet il n'y a pas "production de douleur" mon trésor mais bien "sensation douloureuse" c'est pourquoi tu es si mêlé depuis un si grand nombre d'année mon petit chéri et que tu  ne peux pas constater ce qui n'existe pas.  Donne les 3000 euros à une bonne oeuvre avec le sourire mon cyprinot d'amour, TU ES ENFIN DÉLLIVRÉ, ALLELUIA - ALLELUIA  FAITES SONNER LES TROMPETTES, MITENY EST ENFINN LIBÉRÉ D'UN LOURD FARDEAU ALLELUIA -  Allez par tous les sites web raconter la bonne nouvelle ALLELUiiiiiiiiiiiiiiA
Répondre
M

Donc tu constates bien "l'insuffisance du corps à produire une sensation de douleur". OuI?


G
miteny a dit : Autre corps frappé=>pas douleur dans ce corpsDonc tu dis : si gilbert est frappé => pas douleur dans le corps de gilbert.Tu valides ?
Répondre
M

C'est ce que moi je constate (je n'ai pas mal). Mais toi tu ne constates pas la même chose.


J
Ce que je constate: aucune douleur dans ce corps, par ce corps.Donc tu ne constates pas de douleur par le corps de l'autre, n'est-ce pas ?  Reste bien assis où tu es présentement, ne bouge surtout pas mais réponds à la porte si ton cerveau dédecte une production de sonnerie . (vite dépêchez-vous, ça devient sérieux, quelqu'un connait une bonne institution ?)
Répondre
M

quoi? (mais t'es fou!)


J
Donc je constate bien l'insuffisance du corps. C'est évidentissime. Tu confirmes?L'insuffisance du corps à quoi mon coco ? svp termine ta phrase, soit plus explicite pour nous les bigorneaux (à tes yeux mon trésor).
Répondre
M

à produire de la douleur (le phéno que je constate quand on me frappe!) !!!

C'est clair pourtant.


J
Autre corps frappé=>pas douleur dans ce corpsNuance mon petit coco, nuance .  Tu dis ne pas constater de douleur dans le corps d'un autre corps frappé et tu trouves ça étrange mon ange ? "mon", "ton" adjectif possessif, tu connais ?
Répondre
M


Ce que je constate: aucune douleur dans ce corps, par ce corps. C'est évident. Je n'ai pas mal au doigt de l'autre !!!!



G
En plus dire "une production de douleur" c'est vague.Miteny répond :Non, ce n'est pas vague.Production de douleur dans quel corps ?
Répondre
M


Mon corps frappé=>douleur dans mon corps

Autre corps frappé=>pas douleur dans ce corps






G
miteny a dit :Mon corps frappé=>douleurDouleur dans quel corps ?puis a dit : Autres corps frappés=>pas douleurPas douleur dans quel corps ?
Répondre
M


Mon corps frappé=>douleur dans mon corps

Autre corps frappé=>pas douleur dans ce corps






G
miteny a dit :Non, ce n'est pas vague. Une production de sensation douloureuse. On peut dire ça comme on peut une production de lumière, de son, de café ou de chaleur ou de n'importe quoi car tout a une cause.C'est incomplet, valides-tu : "une production de douleur dans mon corps" ?
Répondre
M

NON!
J'étudie la production de douleur par le corps frappé!!!


J
Mon corps frappé=>douleur Autres corps frappés=>pas douleurVoilà l'exception que je constate. Tu confirmes que c'est bien d'une banalité affligeante?Mais oui mon coco c'est bien d'une banalité affligeante, faudrait pas en faire un blog ?
Répondre
M

Donc je constate bien l'insuffisance du corps. C'est évidentissime. Tu confirmes?


G
En plus dire "une production de douleur" c'est vague, il faut dire "une production de douleur dans mon corps"Tu valides ?
Répondre
M

Non, ce n'est pas vague. Une production de sensation douloureuse. On peut dire ça comme on peut une production de lumière, de son, de café ou de chaleur ou de n'importe quoi car tout a une cause.


G
Donc en fait ça revient à ce que tu dises :Je ne constate que j'ai mal que lorsqu'un et un seul corps sur terre (mon corps) est frappé.Mais c'est d'une banalité affligeante, tu ne nous apprends rien.
Répondre
M

Mon corps frappé=>douleur
Autres corps frappés=>pas douleur

Voilà l'exception que je constate. Tu confirmes que c'est bien d'une banalité affligeante?


G
miteny a dit :Je ne constate une production de douleur que lorsque mon corps est frappé./.../Je ne constate une production de douleur que lorsqu'un  et un seul corps sur Terre est frappé (une exception notable).Mais ça ne veut pas dire exactement la même chose, et puis ça n'apporte rien de plus.  On est passé de :- "que lorsque mon corps" à que "lorsqu'un et un seul corps sur terre"Désolé ce n'est pas pareil même en précisant "une exception notable"Il y a donc un glissement sémantique dans ton raisonnement. Voici la phrase correcte :"Je ne constate une production de douleur que lorsqu'un et un seul corps sur Terre (mon corps) est frappé."Tu valides cette phrase, miteny ?Ensuite je dis que dans la phrase : production de douleur = que j'ai mal.Tu valides aussi ?
Répondre
M

Bah oui: mon corps c'est singulier !!
Je ne devrais pas rire: c'est horrible (en fait c'est un rire jaune).


J
(une exception notable)Où est l'exception mon coco, c'est la même chose pour tout le monde mon mignon ?
Répondre
M

Mon corps frappé=>douleur
Les autre corps frappé=> pas douleur

Exception! Faut être une belle ordure pour mentir comme tu le fais.


G
Ah, tu admets donc que c'est stupide !
Répondre
J
C'est très clair: je n'ai mal que quand mon corps est frappé. Je ne constate une production de douleur que lorsque mon corps est frappé.Pourquoi t'enorgeuillis-tu de répéter stupidement cette phrase mon petit coco , tout le monde a mal lorsque son corps est frappé et ne ressens de la douleur (physique) que lorsque son corps est frappé, personne ne nie cela mais on t'a expliqué mille fois avec beaucoup d'amour pourquoi c'est tout à fait normal mon chéei .
Répondre
M

"Pourquoi t'enorgeuillis-tu de répéter stupidement cette phrase"

Parce que vous ne comprenez pas. Je ne constate une production de douleur que lorsqu'un  et un seul corps sur Terre est frappé (une exception notable). Tu confirmes?


J
On est à peu prés d'accord... Mon propos n'a jamais été contraire à ça. Je n'ai jamais été offensé, mais désolé par tes propos.Pour continuer... A un moment donné j'ai décidé de soutenir les propos de Miteny pour essayer de comprendre comment il pouvait défendre son point. Je me suis dit "la meilleure façon d'essayer de comprendre l'argumentation étrange de quelqu'un c'était de se mettre dans ses souliers"J'ai essayé quelques mois et je dois t'avouer que je n'ai pas très bien réussi car je me suis vite aperçu que pour défendre son raisonnement il fallait laisser des points vagues, ne pas répondre aux questions pertinentes, revenir sur des phrases qui semblaient vraies en elles-mêmes mais mais qui ne disaient pas tout afin de maintenir une certaine confusion, bref soliloquer en montrant de l'arrogance et diviser pour règner .  L'expérience a été pénible car je n'aime pas me raconter des histoires à moi-même ni insulter les gens pour leur faire penser qu'ils sont idiots de ne pas voir ce que je vois, bref du Miteny, quoi !
Répondre
M

gnagnagna.
C'est très clair: je n'ai mal que quand mon corps est frappé. Je ne constate une production de douleur que lorsque mon corps est frappé.

Où est la confusion, belzébuth???


A
On est à peu prés d'accord... Mon propos n'a jamais été contraire à ça. Je n'ai jamais été offensé, mais désolé par tes propos.
Répondre
J
...ce qui te manque pour ressentir la douleur, c'est tout bêtement l'influx nerveux consécutif au stimulis qui a été appliqué à MON corps ...(Alain)Et j'ajouterais la partie du corps qui a reçu le stimulus .Tu semble être devenu normal pendant les vacances...(Alain)Quelle vacances, t'étais en vacances toi ?  Et "devenu normal", est-ce que tu insinuerais que répondre comme Miteny c'et être anormal ?Penses-tu toujours que nos amis les animaux ont des capacités de raisonnement, d'abstraction et de projection dans le futur ?(Alain)Ce n'est pas le sujet ici et il faudrait plus qu'un paragraphe pour en débattre mais je pourrais te dire quelques mots sur le sujet.  L'évolution (voire le Lamarkisme, Darwinisme etc...) est un sujet qui me passionne et par son étude je me suis de plus en plus intéressé à la vie animale et végétale. Quand tu étudies ça de près tu t'aperçois vite qu'il n'y a pas grand chose de couper au couteau dans la nature et l'intelligence fait partie de ces choses.  Elle peut varier beaucoup d'une humain à l'autre comme elle peut varier beaucoup d'un rat à l'autre et d'une espèce à l'autre.  J'évite de faire de l'anthropomorphisme et je la reconnais tout de suite lorsque j'en écoute ou vois la manifestation car je sais que les animaux n'utilisent pas notre language humain et que leur monde nous est complétement étranger mais je reconnais qu'ils ont quand même leurs mondes, leurs languages etc...Tu sais il  n'y a pas si longtemps il était compris que les femmes n'avaient pas d'âme, les noirs ne pouvaient pas non plus être de vrais humains, ce qui nous permettait de les exploiter sans remords et c'est si facile de penser comme ça avec les autres animaux, ça nous permet de les exploiter sans vergogne.  J'ai bien dit "autres animaux" car nous en sommes également.  Tu sais on rappelle aux gens qui ont des chiens que celui-ci est en fait un loup, un loup domestiqué, mais quand même un loup donc de s'en méfier d'une certaine façon.  Mais on entend pas dire que les humains sont des animaux aussi et qu'ils peuvent être dangereux également si on les laisse à eux-mêmes ou si on les maltraite, la preuve en est visible à tous les jours.Tout ça pour te dire que je  monte vite aux barricades lorsqu'il est question du comportement des animaux mais je sais bien que des fois je frappe plus fort que nécessaire pour être certain d'être bien compris, je m'en excuse si tu t'en es cru offensé .
Répondre
M

ça tombe bien parce que pour moi, vous avez comme des animaux. Je ne fais pas non plus la différence.


C
Y a pas eu une étude des corvidés et des psittacidés pour valider cette hypothèse, du moins dans ces familles?
Répondre
A
@jalbecTu semble être devenu normal pendant les vacances... Penses-tu toujours que nos amis les animaux ont des capacités de raisonnement, d'abstraction et de projection dans le futur ?
Répondre
A
Bon reprenons.Pour qu'il y ait production d'une sensation de douleur dans un corps, nous avons besoin d'un système producteur de douleur dont les éléments sont indiscociables (sinon pas douleur).Systéme producteur de douleur = Stimulis (coup de marteau), influx nerveux consécutif au stimulis, cerveau recevant l'influx.Si on réunit uniquement un ou deux éléments de ce systéme dans un corps (et non les trois) il n'y a pas de douleur dans le corps considéré.Exemples : corps sans cerveau = pas douleur, corps sans système nerveux = pas douleur, etc...Parenthèse : la douleur, n'est pas une "entité" universelle comme tu semble le considérer, mais une sensation qui existe uniquement dans les cerveaux stimulés par un influx nerveux lui même déclenché par un stimulis. Il est donc normal que cette sensation ne "sorte" pas du corps pour être perçue par les autres.Fin de parenthèse.Quand je suis frappé, les trois éléments du systéme producteur de douleur sont réunis dans mon corps, donc douleur (aie !). Par contre, toi, tu ne réunis dans ton corps que deux éléments de ce système. Donc pas de douleur dans ton corps.Donc tu ne "constates" pas de douleur (comme tu dis) mais tu sais pourquoi (tu devrais savoir en tout cas) et par conséquent tu devrai aussi savoir que ton non-constat ne correspond pas à une non-existence. Et tu devrais aussi savoir que ce qui te manque pour ressentir la douleur, c'est tout bêtement l'influx nerveux consécutif au stimulis qui a été appliqué à MON corps (et non pas un je ne sait quoi dû à une divinité quelconque).
Répondre
M

"besoin d'un système producteur de douleur"
OUI!

Systéme producteur de douleur = Stimulis (coup de marteau), influx nerveux consécutif au stimulis, cerveau recevant l'influx.

OUI, et je rajouterai, peu importe lequel. ça devrait marcher dès que ces 3 éléments sont réunis dans n'importe quel corps. TU peux comprendre ça?


J
DOnc tu confirmes. Les effets devraient être deux douleurs (qui font mal) simultanément. Deux douleurs distinctes provenant de deux corps distincts mais deux douleurs quand même. Oui?
Et comment vas-tu valider cet énoncé mon athlète favori ? Quel est ton plan d'observation ?
Répondre
M


Ah oui? Tout le monde constate ça?



J
Les effets produits devraient être les mêmes: deux fois de la douleur. Tu confirmes?Et comment vas-tu valider cet énoncé mon athlète favori ? Quel est ton plan d'observation ?
Répondre
M

DOnc tu confirmes. Les effets devraient être deux douleurs (qui font mal) simultanément. Deux douleurs distinctes provenant de deux corps distincts mais deux douleurs quand même. Oui?


J
Tu confirmes?Et comment vas-tu valider cet énoncé mon athlète favori ? Quel est ton plan d'observation ?
Répondre
M

Mêmes causes, mêmes effets, dans tous les domaines (son ou sauce tomate... ou douleur).

Les effets produits devraient être les mêmes: deux fois de la douleur. Tu confirmes?


J
Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).Et comment vas-tu valider cet énoncé mon athlète favori ? Quel est ton plan d'observation ?
Répondre
M

Tu confirmes?


G
Radotage, passe à l'étape suivante.réponse de miteny :Apparement tu es d'accord.Agazé equoi équé oha héhéhéhé.
Répondre
M


Des causes équivalentes produisent dans les mêmes conditions des effets équivalents (mais distincts, dans le temps ou dans l'espace).



G
jalbec :Tout le monde connait ta rengaine mon petit carcassin chéri et on fait un peu office de voyeur en te regardant te masturber l'esprit avec mais tu agis comme un fraudeur avec le 20% qui resteréponse de miteny :Tout le monde la connaît... et la valideGlou glou glou glou glou glou.... Bouerhhplshhhh !
Répondre