La théorie quantique de l'information.

Publié le par Miteny

J’ai lu récemment un article du science et vie d’octobre 2005. Celui-ci parlait notamment de la matière et de la mécanique quantique. En août 2005, le physicien américain Christopher Fuchs ouvre une série de conférences qu’il coorganise… Quelques extraits :

« Comment accepter que la théorie la plus aboutie de la physique (la mécanique quantique pour décrire la matière soit à ce point éloignée de nos concepts classiques ? Est-il approprié que son message le plus fondamental soit si peu appropriable ? Depuis trente ans, il ne s’est pas passé une année sans qu’une grande conférence internationale tente d’analyser la dizaine de pistes actuellement envisagées pour reconstruire une image du monde réel en accord avec les données modernes de la physique. Le hic, c’est que chacune de ces interprétations « réalistes » semble… surréalistes ! Une des plus réputées est celle proposée en 1957 par le physicien Hugh Everett : pour expliquer qu’un objet quantique puisse être dans plusieurs états à la fois mais se réduise en un seul lorsqu’on le mesure, il suggère que tous les autres états se réalisent bel et bien… mais dans des mondes parallèles.

Christopher Fuchs : « Notre tâche ne consiste pas à donner du sens aux axiomes quantiques en rajoutant par-dessus plus de structures, plus de définitions et plus d’image de science-fiction, mais de rejeter tout cela en bloc et de repartir de zéro. Or, pour cela, je ne vois pas d’autre alternative que de se plonger dans les travaux, les techniques et les implications de la théorie quantique de l’information ».

L’information : cette notion n’est pas simple à définir précisément, mais tout le monde sait intuitivement de quoi il retourne : l’information est un élément de connaissance sur un évènement qui peut être codé par des suites de nombres binaires 0 et 1, comme en informatique. Et s’il fallait considérer l’information quantique non comme une application de la théorie, mais comme son fondement ? Se dire que la mécanique quantique ne parle pas de l’objet en lui-même mais de ce que l’on en sait. Que ce n’est pas le photon, la molécule ou le caillou qui est représenté par ce « vecteur d’état dans un espace de Hilbert », mais l’information que l’on peut avoir dessus. Un renversement radical de perspectives !
En supposant que, dans notre monde, l’information subit certaines contraintes et en essayant de voir à quoi ressemble une théorie qui ne décrit pas la réalité elle-même, mais notre accès à cette information Jeffrey Bub, Alexe Grinbaum, Lucien Hardy et Christopher Fuchs ont chacun récemment réussi à générer tout ou partie de la théorie quantique !
De quoi bouleverser notre conception de la réalité. Car ce que l’on croyait jusqu’ici attaché à cette réalité serait en fait principalement lié à notre regard. Un peu comme quelqu’un qui ne verrait le monde qu’à travers son écran d’ordinateur : il ne doit pas en déduire que ce monde est lui-même pixellisé ! ». La centaine de physiciens qui prônent ce renversement de perspectives commencent à trouver un écho au sein de la communauté scientifique. Et moi je voudrais juste rajouter une chose. Il est étrange de constater qu’avec ma théorie de l’insuffisance du corps, j’ai du moi aussi faire appel à la notion « d’écran » pour tenter d’expliquer l'apparent viol du principe causal que l’on constate tous (rappelez vous : douleur/pas douleur).
J’ai été obligé de faire appel à cette notion, sans quoi j’aurais été empêtré dans des problèmes de causalité insurmontables. Or d’éminents physiciens arrivent à la même conclusion (nous vivons dans un écran) en étudiant tout à fait autre chose (la mécanique quantique). Ça devrait vous mettre la puce à l’oreille : certains me prennent pour un guignol, parce qu’ils sont bêtes et méchants, mais je n’en suis pas un (je rappelle qu'après plus de 27000 commentaires, je suis de plus en plus convaincu par ma théorie: si elle était fausse, vous ne croyiez pas qu'il y aurait eu au moins une personne capable de me coincer?).
 

PS : Ces brillants physiciens ne savent pourquoi la réalité telle qu’elle nous apparaît est pixellisée, c'est-à-dire comme si elle n’était qu’un écran. Ils le constatent juste grâce à la mécanique quantique. Moi, avec ma théorie, je vous dis pourquoi. Et ça ne vous étonne pas que ma théorie colle AUSSI PARFAITEMENT avec les découvertes les plus récentes des physiciens ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 19/02/2011 16:42



Bonjour,


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.
      
Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


La Page No-5: TOUT OU RIEN !


DIEU JOUE AUX DÉS AVEC L'INTELLIGENCE HUMAINE ?


Cordialement


Clovis Simard



Miteny 20/02/2011 02:09



Et cet individu continue à se moquer de nous



EddySmiley 04/07/2009 23:47

PPP : à la tienne Mitenyele

sam 04/07/2009 17:38

bne vacs Alain !!!Ps : autrement, ca pue la cour martiale aujourd'hui:-)))

alain bourrelly 04/07/2009 13:38

Heureusement, de retour en septembre, je serai plus en forme et plus sceptique que jamais....

Miteny 05/07/2009 19:37


plus sceptique ne signifie pas plus idiot... As tu mal quand je me cogne?


MARTIN27 04/07/2009 13:31

Mais miteny semble bien trop fragile pour les experimentations. Il est un penseur avant tout. Il doit etre preservé! Et puis, il lutte depuis 3 ans, ne merite til pas un peu de repos?Helas, beaucoup d'adeptes ont subi la loi des sceptiques et ,tels Mr Bourrely, ont du prendre aussi des vacances meritées.Voilà, peu importe, la cause progressera sans eux.

alain bourrelly 04/07/2009 09:32

J'ai hate de rentrer pour mettre au travail !!!

Justine 04/07/2009 04:25

En effet Justine saura répondre à ceux qui l'insultent.Pour M. Bourrelly, bon voyage à Tahiti et on en reparle ensuite !Au Messie, il nous faut trouver un autres potentiel amateur d'insuffisance du corps par ma douleur. La cause progresse !

Miteny 05/07/2009 19:36


je me sens trahi


MARTIN27 03/07/2009 19:15

Justine n'est pas une catin. Elle cherche juste à communiquer car elle a vu le juste et la verité. Elle sait ou est son maitre spirituel. Elle n'a pas faibli, elle, aux sirenes de la materialité.Oui, on peut dire que Justine est reliée à Dieu... Maintenant, cest un fait.Cela dit, le Maitre a conscience de l'imperfection de ses explications. Vous pensiez que la revelation que Dieu lui a offerte serait à la portée du premier venu? N'avez vous pas lu le CV de Miteny? Il est ingenieur...Ouvrez votre esprit et votre corps. Ensemble , rencontrons Dieu.Fautil combien de temps pour que vous compreniez? Moi j'ai compris en 2 jours. Oui , j"ai eté sceptique. Oui j'ai douté mais j'ai su ouvrir mon esprit et j'ai vu la lumiere de Dieu m'envahir.Merci O Miteny!

sam 03/07/2009 18:16

ué miteny,3 parques et une pute, a la solde de l'antichristen effet, en 2009

Miteny 03/07/2009 18:33


???


sam 03/07/2009 16:40

ué c'est vrai que c'est marrant téléchant !!!

MARTIN27 03/07/2009 16:22

Bien sur, la hierarchie avant tout. Mais devant l'affluence toujours croissante des adeptes de Miteny, il va falloir mettre en place un systeme de filtrage afin de determiner si "le grand satan" n'est pas parmi nous, nest-ce pas?Voyez comment il peut s'infiltrer parmi les posteurs un peu trop faibles comme Stephane qui ne comprend pas Lel message. Est ce vraiment de la mauvaise volonté ou est-i aveuglé par une force obscure qui salit sa conscience?Ne fait il pas le jeu du malin en tentant d'effrayer les serviteurs? Ces ames là qui ont tendu la main au renouveau!Nous devons les accueillir mais nous devons aussi soigner cet acceuil et leur faire passer le protocole avec un maximum de reussite. Cela ne doit pas les traumatiser; il leur faut un guide pratique en plus du guide spirituel.Et j'accueillerai avec plaisir ces obediants qui veulent l'amour de Miteny.

sam 03/07/2009 16:01

entre autres..."Révolte de la reine des Icéniens Boadicée (Boudicca), au sud de la Grande-Bretagne, à la suite de son humiliation (elle a été fouettée publiquement et ses filles ont été violées). Camulodunum (Colchester), Verulamium (St Albans) et Londinium (Londres) sont pillées et incendiées par les rebelles. Des couches de matériaux calcinés ont été dégagés à Londres par les archéologues. Massacre de civils romains à Camulodunum et à Londinium. Répression par Suetonius Paulinus (60-61). "acte 1

Miteny 03/07/2009 17:11


Quid?? Quid, quid??


sam 03/07/2009 15:48

Ps : qu'ils ne t'admettront jamais leurs erreurs, donc...

sam 03/07/2009 15:46

Oh justine, si tu savais...:-)

alain bourrelly 03/07/2009 15:20

Mais je trouve qu'elle est trés raisonnable, moi, Justine.... Pour une fois qu'on trouve quelqu'un d'hyper motivé pour la science, ne va pas me lui faire retomber son enthousiasme !!!Elle est à fond pour la science et c'est bien.Chère Justine, je réfléchis plus précisément à la mise au point et je vous recontacte à la rentrée....

Miteny 03/07/2009 15:55


A la rentrée.. Justine, ton intérêt pour la science ne peut pas patienter jusque là.


MARTIN27 03/07/2009 13:20

Dautant qu'il existe un etat sublimé unique et plus puissant que les grogues, bassesses de ce monde devoyé: apres la preuve de l'insuffisance du corps demontree par l'inititeur Miteny, vient la technique que j'appelle " l'erotisation decorporée".Technique difficile à maitriser et qui necessite une préselection des adaptes afin de ne pas risquer de recruter des elements pathogenes.Ayant suivi ces cours elitistes, je me propose naturellement pour le recrutement des adeptes selon le protocole defini par le conseil.

Miteny 03/07/2009 14:07


Et les prérogatives de la hiérarchie, t'en fais quoi?


Justine 03/07/2009 00:21

Ah M. Bourrelly, vous savez mettre l'eau à la bouche aux jeunes filles avides de participer aux expériences des grands scientifiques ! Il est vrai qu'il vaut mieux avoir le ventre plein et atteindre un état de sobriété légèrement différée pour apprécier plus pleinement l'insuffisance des corps.

Miteny 03/07/2009 14:57


Justine... justine!
Sois raisonnable.


sam 02/07/2009 23:49

Chaque science en son temps,Chaque dossier en sa science,Chaque science en soi,A chacun

alain bourrelly 02/07/2009 21:42

Au sujet voyages, je suis assez polyvalent, et je connais aussi les coins de Corse (que j'ai parcourue naguère sur mon ancien bateau) ainsi que la côte allant de Marseille à l'Ile d'Elbe (la proximité de Florence est d'ailleurs trés stimulante pour tout ce qui est scientifique et artistique).Pour les coins paradisiaques Marseillais, je ne pensais pas aux calanques (surpeuplées) mais aux îles (quand on a un bateau...) ainsi qu'à Cassis, Bandol (les vins ! une autre preuve à expérimenter) et plus loin, la rade d'Hyére avec Porquerolles, Port Cros .... Exemple de mise en place de protocole scientifique : 1) Navigation jusqu'à une crique déserte et abritée de l'île de Riou.2) Apéro marseillais / coucher de soleil3) Gambas au safran flambées au pastis sur leur lit de tagliatelle fraiches, accompagnées par un bandol blanc (pas trop pour ne pas perturber l'objectivité)4) Petit café5) Les expériences peuvent commencer.

Miteny 03/07/2009 08:41



Ce protocole scientifique est excellent ! il me convient tout à fait



Justine 02/07/2009 20:39

Mon emploi du temps chargé en expérimentations scientifiques en tout genre ne me permettrait point de l'accompagner là-bas. Mon corps a besoin d'entraînement pour satisfaire à vos appétits empiriques. Il faudra voir à son retour ce qui est organisable. Peut-être voguerons nous jusqu'à la Corse.

Miteny 02/07/2009 20:42


Comment ça à son retour? Il va rester super longtemps à Tahiti alors que moi je pars en Corse bientôt.


sam 02/07/2009 20:31

Le coup du dossier !!! (sans mensonge, et avec ttes les manipulations)Ca c'est lumineux Alain !!!!Mais est-ce suffisant !!?:-)

Justine 02/07/2009 20:08

Je crois, Maître et Messie, qu'il faut donner raison à M. Bourrelly. J'ose espérer votre confiance pour cette mission cruciale. Son épouse si charmante, dévouée et disponible aura de quoi s'entrainer avec son camescope si elle est aussi du voyage à Tahiti. Des vidéos de qualité seraient une propagande efficiente et bienvenue pour votre cause. Imaginez la conversion version HD, gros plan sur le visage rayonnant, d'un amateur de sciences et de scepticisme comme M. Bourrelly. Comme Pierre le pêcheur, il pourra devenir votre bras droit !

Miteny 02/07/2009 20:32



Ne faites pas confiance en quelqu'un qui n'a pas encore payé sa cotisation. Il ne vous emmènera pas à Tahiti... ni dans les cieux. 



alain bourrelly 02/07/2009 19:47

Il va de soi que l'analyse des documents produits serait confiée à miteny, car là se situent sa mission et sa compétence.La partie technique me reviendrait plutot car je dispose du matériel approprié (bateau, cordes, connaissance de sites paradisiaques en méditerranée, matériel plus spécifique aussi, trés utile pour des test précis...).

Miteny 02/07/2009 20:29


Les calanques de Marseille sont polluées. Par contre je connais des petits coins vraiment chouettes en Corse.


alain bourrelly 02/07/2009 18:56

Taches subalternes ne veut pas dire dénuées d'importance ou d'intérêt !!! Mais le chef de file ne pas être partout.... Soyons raisonnable, miteny doit gérer le mouvement, les adeptes, le blog, les parutions, les débats etc, etc.... C'est beaucoup de travail.Mieux vaut déléguer les essais sur les corps, c'est plus sage. De plus un sceptique comme moi ne pourra que donner plus de crédibilité à des expériences qui risqueraient d'être subjectives.Justine, j'ai vraiment plein d'idées pour la conception du protocole expérimental. Dès qu'il s'agit de science, je deviens trés créatif et trés inventif. De plus le mélange douleur/plaisir offre de nombreuses possibilités peu explorées. Sachons nous sacrifier pour le bénéfice de l'humanité.

Miteny 02/07/2009 19:09


Mais je ne suis pas non plus dépourvu d'idées dans ce domaine (or qui a le plus d'imagination? Moi, sans aucun doute).

De plus, dans le petit film que vous ne manqueriez pas de réaliser, il risquerait de vous manquer quelques explications appropriées. Alain saura-t-il distinguer les causes nécessaires des causes
suffisantes?
Bien sûr que non.

En outre, je ne suis absolument pas contre faire un tour de bateau.


sam 01/07/2009 22:10

PPP : et puis un LOL bien vrai et bien franc:-)))

sam 01/07/2009 22:09

Ps : :-)

sam 01/07/2009 20:04

En effet,Rien ne vaut la science,etc etc etc

alain bourrelly 01/07/2009 19:42

@justineEffectivement, chère amie, je n'avais pas pensé à conduire l'expérience sur mon bateau, qui recèle bien des outils utiles à toutes les expérimentations. De plus, ma charmante épouse pourrait aussi valider l'expérience en la filmant (et plus si affinités).Je constate que vous vous êtes férue d'expérimentations scientifiques, quel dommage que le monde ne recelle pas plus de personnes aussi investies et prêtes au sacrifice !!! Je suis également prêt à payer de ma personne, quand c'est pour la science, rien ne m'arrête.Miteny semble aussi résolu à faire des expérimentations personnelles, c'est tout à son honneur, mais la tâche de messie est bien assez complexe, laissons-le donc l'assumer pleinement et chargeons nous des tâches subalternes...Votre dévoué.

Miteny 02/07/2009 10:04


pfff... Je tiens à dire qu'il ne s'agit pas d'une tâche subalterne. C'est le coeur de ma démonstration que, je vous le rappelle, vous avez du mal à saisir. Il vous faut donc un expert. Toute
vérification expérimentale nécessite une expertise d'un spécialiste certifié.

Bien gentillement, je me propose.


Justine 01/07/2009 16:11

@ alain bourrellyJe n'ai pas de préférence mais je pense que la combinaison des deux versions aurait plus d'impact sur vous*. Je ne m'y connais pas très bien en informatique, pixels, A0, A1, etc. Ce ne sont pas les exemples que je pourrais le mieux vous expliquer. Par contre pour le reste je puis me rendre utile et il est vrai qu'en expérimentant vous-même, vous seriez convaincu plus vite qu'avec de longs discours ou lantiponnages interminables comme dans les commentaires de ce blog. Pourquoi pas lors d'une partie de pêche, avec vos amis, nous serions plus tranquille au large. Vous devez surement être équipés d'hameçons acérés et de cordage rêche à faire pâlir un fabricant de Neutrogéna. En plus de vous convertir au mitenisme, cela vous permettra peut-être de trouver de joyeux aphorismes sur l'insuffisance des corps et nous les faire partager.* Et sur moi aussi bien entendu, mais à un autre niveau.@ Miteny le MessieJe conçois que la présence d'une personne compétente soit de mise pour ces expériences didactiques mais M. Bourrelly semble bien imprégné des différents arguments qui entrent en compte dans la démonstration. Leur nombre étant assez limité, je devrais pouvoir me les remémorer et les lui reproduire en cas de nécessité. Il est temps aussi pour vous de vous délester de certaines contraintes comme celles de répéter toujours les mêmes choses. Vous pouvez me déléguer cette tâche en ce qui concerne M. Bourrelly et ses amis pêcheurs. N'est-ce pas justement chez des gens de cette profession que Jésus trouva de fidèles et loyaux suivants?

Miteny 01/07/2009 16:48


ça ne va pas du tout ça! Mr Bourrelly est d'accord pour que seul mon corps soit réservé à la production de plaisir (y compris à la pêche). Lui il s'en fout puisqu'il constate tous les jours que le
fonctionnement de n'importe quel corps suffit à produire du plaisir.

Donc c'est avec mimi que tu pars.


manao 01/07/2009 13:05

En quoi deux corps différents sont des causes identiques?Sinon comme inscrit dans l'évangile post-mortem de St Ariet"Un jour de sabbat, Jésus entra dans la ville de Jéricho et la traversa. Un collecteur d'impôts nommé Lévi s'approcha et lui dit dans l'espoir de trouver quelque prétexte pour l'accuser :-- Quel signe miraculeux peux-tu nous montrer pour prouver que tu as le droit d'agir ainsi ? Tandis que la foule l'écoutait, Jésus lui répondit : -- Malheur à vous, pharisiens, vous êtes remplis du désir de voler et pleins de méchanceté. Et il y aura des pleurs et des grincements de dents. Puis, se tournant vers ses disciples, le Seigneur déclara : -- Si vous obéissez à mes commandements, alors votre récompense sera grande, vous serez les fils du Très-Haut. Et il y aura des pleurs et des grincements de dents. Là-dessus, tous les habitants de la ville sortirent à la rencontre de Jésus et, quand ils le virent, le supplièrent de quitter leur territoire."

Miteny 01/07/2009 13:54


2 corps sont distincts mais de nature biologique similaire.

Super le site charabia.net !!  J'ai enfin compris comment Stéphane écrivait ses commentaires. C'est limpide! Et dire que ça fait 2000 coms que je me fais avoir. Merde!


alain bourrelly 01/07/2009 11:19

C'est beau toutes ces personnes dévouées corps et âme à la science....Miteny n'a pas tort en un sens, toutefois, pour qu'une théorie soit efficacement validée il faut qu'elle soit testée aussi par le camp des opposants. C'est indispensable.Croyez bien que j'y mettrai tout mon coeur car je suis trés attaché à la vérité scientifique.

Miteny 01/07/2009 11:30


Soyons sérieux!
Alain défend la suffisance du corps. Qu'il assume.
Si on veut produire de la douleur, un corps au hasard suffit, peu importe lequel (c'est sa théorie). Je propose qu'on choisisse celui d'Alain.

Si on veut produire du plaisir, un corps au hasard suffit, peu importe lequel (c'est sa théorie). Je propose qu'on choisisse le mien.

Qu'est ce que ça peut bien vous faire puisque selon vous n'importe lequel suffit. Donc aucune objection n'est ce pas?


alain bourrelly 01/07/2009 10:54

chère Justine, je crois avoir compris que vous étiez prète à payer de votre personne pour qu'éclate la vérité scientifique : je suis votre homme.Préférez-vous la version douloureuse de l'expérience mitenienne ou bien l'orgasmique ? (ou bien les deux mélengées ???).Je précise que pour ce qui est de la douleur je suis déja investi avec moimeme et qu'il vaudrait mieux, donc, diversifier pour que le résultat soit plus crédible....bien à vous

Miteny 01/07/2009 11:07


Non non non!
Justine.
Toute vérification expérimentale doit se pratiquer en présence de quelqu'un de compétent, capable d'expliquer avec force arguments l'insuffisance du corps. Alain ne la comprend même pas !!

De plus, mon corps a été réservé à la production de plaisir et celui d'Alain à la production de douleur (si le corps suffit, le choix du corps n'a pas d'importance).


Stephane 01/07/2009 01:37

En passant, pour préciser encore davantage, j'ai répondu non à ta fameuse question parce que s'il est vrai que le principe causal est « mêmes causes=> mêmes effets »… tu comprendras d'après mes explications précédentes que je ne suis pas du même avis que toi quant au point vue qui permet de dire si le principe causal est respecté ou pas.Donc, quand tu m'a demandé si je constatais un viol de « mêmes causes=> mêmes effets »… j'ai pris pour acquis que tu me demandais si je constatais carrément un viol du principe causal. Si c'est ce que tu voulais vraiment savoir..ma réponse est toujours non..parce que c'est pas ton point de vue personnel qui permet d'en juger (voir mon com précédent).Si tu me demandais simplement si tu constatais des effets différents, alors là, ma réponse est oui, mais il n'y a pas de question de viol là dedans, parce qu'encore une fois, j'estime que c'est d'un point de vue objectif que des différences d'effets impliquent automatiquement un viol de la causalitéJ'ai peut-être tort, mais je ne mentais pas.

Miteny 01/07/2009 10:19


Je crois que définitivement t'es con à traire une cornemuse.

je constate « mêmes causes=> effets différents ». Tu m’as répondu OUI.

C'est pas « mêmes causes=> mêmes effets » !!!!!!!!!!


Stephane 01/07/2009 01:10

Plusieurs fois je t’ai demandé si je constatais « mêmes causes=> effets différents ». Tu m’as répondu OUI.
Je t’ai demandé alors si ça voulait dire que je constatais un viol de « mêmes causes=> mêmes effets »… tu m’as répondu …. NON ! Il y a quelques jours, je t'expliquais que selon moi, s'il est vrai que les memes causes doivent engendrer les memes phenomenes, il était possible que des phénomenes pourtant parfaitement similaires sur le plan de leurs caractéristiques objectives, puissent néanmoins être constatés de façons différentes par une même personne. Et cela dans le cas ou l'observateur est lui-même le phénomène cherchant sa source. Il se peut que tu ne t'en souvienne pas, alors je te laisse le bénéfice du toute. Mais j'ai bel et bien précisé cela, et même à plusieurs reprises. J'ai toujours dit que dans cette situation ou l'observateur est lui-même le phénomène, il n'y avait que d'un point de vue objectif (donc pas selon le point de vue d'une même personne) que l'on pouvait juger du respect ou non de la causalité...pour la simple et bonne raison qu'on ne peut être 2 choses à la fois, et ainsi avoir un autre constat similaire à soi-même. Bref, je n'ai jamais nié que tu constatais des choses différentes, je ne le nie pas aujourd'hui non plus, mais j'ai toujours affirmé que le point de vue d'une MÊME personne n'était pas la référence universelle et implacapable pour déterminer si le principe causal est respecté ou non.Si j'avais affirmé cela...là je serais en train de te mentir, mais c'est pas le cas du tout. J'affirme même l'inverse depuis que j'ai commené à débattre avec toi.  J'espere que cela va mettre un terme à cette histoire ridicule de mensonge. Je peux certainement avoir tort, mais l'impression que tu avais sur ma contradiction ou mes mensonges est totalement non fondée. À l'avenir, comme du débats avec plusieurs personnes à la fois...ça t'aiderait peut-être de noter quelques part les affirmations de bases sur lesquelles nous appuyons nos raisonnements...car c'est certain que si tu les oublies, tu auras l'impression que nous sommes en train de te mentir. ______________________________________________________________________________Ceci étant dit, tu as parfaitement le droit de trouver que j'ai tort, et que c'est le point de vue d'une MÊME personne qui est la seule référence valide pour déterminer si la causalité est respectée ou pas. Très bien...mais si c'est la cas, tu vas devoir confirmer l'implication suivante :constat unique (ma douleur et ma conscience) = phenomene unique = cause unique (pour chacun de nous).Alors?

Miteny 01/07/2009 10:18


Je crois que définitivement t'es con à traire une cornemuse.

je constate « mêmes causes=> effets différents ». Tu m’as répondu OUI.

C'est pas « mêmes causes=> mêmes effets » !!!!!!!!!!


monstroglandul 01/07/2009 00:59

Conclusion: pour rencontrer Dieu défoncer votre écran d'ordinateur à coup de tête.Donc Dieu existe.CQFD.

Justine 30/06/2009 23:09

Oh j'ai envie d'être déçue là. Je veux bien donner mon corps à la plus noble des sciences ou pour faire éclater la vérité s'il le faut mais je trouve dommage de se créer une personnalité en volant les expressions des autres. Vous valez mieux que ça Maître j'espère...

Miteny 01/07/2009 10:27



C'est un détail insignifiant. Le plus important: la vérité. Je vous en prie: soutenez moi dans mon combat contre le mensonge (certains veulent déjà m'assassiner).



alain bourrelly 30/06/2009 22:43

ça tu l'as emprunté au mec du forum athée que tu "aurais" "ridiculisé".

Miteny 01/07/2009 10:11


je trouvais ça rigolo


Stéphane 30/06/2009 20:52

Je t'ai expliqué pourquoi j'ai dit ca, j'ai précisé ma vision, j'ai dit pourquoi je ne considérais pas que l'effet réel des autres corps etait "rien". J'ai tout expliqué ça il y a quelques minutes. Tant qu'un corps produit quelque chose pour quelqu'un, même si c'est pour une personne différente, c'est PAS "rien", et c'est pourquoi j'ai dit que ce n'était pas ce qui se passait. T'es pas d'Accord avec ma vision.. tu m'accuses de ne pas prendre en compte ce qui se passe réellement...Tu crois que j'ai tort parce que c'est le constat d'une MÊME personne qui permet de jusger de la question....?? très bien. !!Alors au nom du ciel, pour me prouver que j'ai tort, fais donc la même chose...prend donc en compte le constat d'une MÊME personne et assume les implications de ta propre vision de la causalité :Si mêmes causes = mêmes constats, ça veut dire que constat unique (moi et ma douleur) = cause unique...et qu'il n'existe rien qui soit de même nature que ma subjectivité.

Miteny 30/06/2009 21:13



Je rappelle ton mensonge.


Com 33 de l’article "lutte contre la bêtise..." du 25 juin 2009.


« J’affirme du coup que je ne crois pas que des causes semblables peuvent
produire quelque chose, et puis rien, comme tu dis. Et j'affirme que ce n'est pas non plus ce qui se passe. »


Com 34 du même article.


« Je ne nie pas que c'est ce que tu constates.... »


 


Tu l’as écrit toi-même. Tu oses dire pratiquement dans la même phrase que c’est ce que je constate mais que ce n’est pas ce qui se
passe !!


 


Lamentable. On te met ton mensonge devant les yeux et tu continues à mentir.


 


Plusieurs fois je t’ai demandé si je constatais « mêmes causes=> effets différents ». Tu m’as répondu OUI.


Je t’ai demandé alors si ça voulait dire que je constatais un viol de « mêmes causes=> mêmes effets »… tu m’as répondu ….
NON !


 


Verdict : en fait, tu te fous de moi ET/OU t’es con à traire une cornemuse.



Stephane 30/06/2009 20:24

Ce que je constate c'est une illusion! Mais quel con!Ce que tu constate est invisible pour toi, mais est bel et bien produit parce qu'un autre le constate. En fait, c'est l'autre lui-même qui est produit.  Voilà pourquoi je vais au-delà de ce qu'une MEME personne constate.J'ai tort ? Tres bien. Je t'invite à nouveau à me le prouver en assumant jusqu'au bout les implication de TA vision de la causalité que j'ai expliqué dans mes coms précédents. Si tu ne peux faire ca, je n'ai pas tort. Arrete d'éviter le sujet et de dire que c'est du charabia.

Miteny 30/06/2009 20:28



Com 33 de l’article "lutte contre la bêtise..." du 25 juin 2009.


« J’affirme du coup que je ne crois pas que des causes semblables peuvent
produire quelque chose, et puis rien, comme tu dis. Et j'affirme que ce n'est pas non plus ce qui se passe. »


Com 34 du même article.


« Je ne nie pas que c'est ce que tu constates.... »


 


Tu l’as écrit toi-même. Tu oses dire pratiquement dans la même phrase que c’est ce que je constate mais que ce n’est pas ce qui se
passe !!


 


Lamentable. On te met ton mensonge devant les yeux et tu continues à mentir.



Stephane 30/06/2009 20:16

Toi tu ne constates rien...c'est vrai....mais pas l'autre personne. Ce n'est donc pas rien. C'est ça que je veux dire. Et ce que chacune de ces 2 personnes constate possède les memes caractéristiques objectives...j'estime donc que le principe causal est respecté...parce qu'il s'Agit objectivement de choses similaires. Maintenant, si j'ai tort et que c'est ta vision de la causalite qui est la bonne, prouve le moi en assumant ce qu'elle implique. Là, tu fais le contraire.

Miteny 30/06/2009 20:19


Ce que je constate c'est une illusion! Mais quel con!


Je rappelle ton mensonge.


Com 33 de l’article "lutte contre la bêtise..." du 25 juin 2009.


« J’affirme du coup que je ne crois pas que des causes semblables peuvent
produire quelque chose, et puis rien, comme tu dis. Et j'affirme que ce n'est pas non plus ce qui se passe. »


Com 34 du même article.


« Je ne nie pas que c'est ce que tu constates.... »


 


Tu l’as écrit toi-même. Tu oses dire pratiquement dans la même phrase que c’est ce que je constate mais que ce n’est pas ce qui se
passe !!


 


Lamentable. On te met ton mensonge devant les yeux et tu continues à mentir.



Stephane 30/06/2009 20:03

Tu comprends pas encore que si j'ai dit ca, c'est justement parce que je crois qu'il existe certaines circonstances dans lesquelles on peut distinguer le phenomene tel qu'il existe objectivement, et le constat qu'il donne (la causalité étant respectée tant et aussi longtemps que les phénomènes en question possèdent les mêmes caractéristiques objectives...MÊME si ces dernieres sont constatées par des personnes différentes)? Ça c'est ce que je crois...et ça se passe quand l'observateur est lui-même le phenomene produit. C'est ce que je crois.Mais là, c'est TA vison à toi que j'explore en la mettant à l'épreuve (je suis donc loin de me contredire). Alors si t'es pas d'accord avec ma propre vision de la causalité, eh bien c'est pas en niant ce que j'ai répété dans mes 2 coms précédents, et qui découle DIRECTEMENT de TA vision de la causalité, que tu va me convaincre que j'ai tort. Si ta compréhension de ce que permet ou non le principe causal est juste...assume le jusqu'au bout! Là, c'est très loin d'être ce que tu fais. ____________________________________________________________________Si mêmes causes = mêmes constats......un constat unique (ma douleur et ma conscience) demande une cause unique..et il n'existe rien qui soit de même nature.Pas d'accord ?

Miteny 30/06/2009 20:05



Je rappelle ton mensonge.


Com 33 de l’article "lutte contre la bêtise..." du 25 juin 2009.


« J’affirme du coup que je ne crois pas que des causes semblables peuvent
produire quelque chose, et puis rien, comme tu dis. Et j'affirme que ce n'est pas non plus ce qui se passe. »


Com 34 du même article.


« Je ne nie pas que c'est ce que tu constates.... »


 


Tu l’as écrit toi-même. Tu oses dire pratiquement dans la même phrase que c’est ce que je constate mais que ce n’est pas ce qui se
passe !!


 


Lamentable. On te met ton mensonge devant les yeux et tu continues à mentir.



Stéphane 30/06/2009 19:33

Tu confirmes que tout le monde constate ave certitude un viol du principe causal?Uniquement si tu as raison en disant que les mêmes causes doivent toujours engendrer les memes constats, et que dans aucune circonstance, on ne peut faire de distinction entre un phenomeme tel qu'il existe objectivement, et le constat qu'il donne. Uniquement si tu as raison à propos de cela.Or si tu as raison justement, pourquoi nies-tu la validité de mon argument, en masquant ton désaccord sous le masque du charabia. Un enfant de 5 ans comprendrait ce que j'expliquais dans mon COM précédent. Il s'agit d'une déduction logique tirée directement de ta vision de la causalité. Si tu trouves qu'elle n'a pas de sens, ça veut simplement dire que tu dois revoir ta compréhension du principe causal. Pas grand chose que je peux dire de plus, à part répéter mon argument :Si mêmes causes = mêmes constats, ça veut dire que constat unique (moi et ma douleur) = cause unique...et qu'il n'existe rien qui soit de même nature que ma subjectivité.

Miteny 30/06/2009 19:44



Je rappelle ton mensonge.


Com 33 de l’article "lutte contre la bêtise..." du 25 juin 2009.


« J’affirme du coup que je ne crois pas que des causes semblables peuvent
produire quelque chose, et puis rien, comme tu dis. Et j'affirme que ce n'est pas non plus ce qui se passe. »


Com 34 du même article.


« Je ne nie pas que c'est ce que tu constates.... »


 


Tu l’as écrit toi-même. Tu oses dire pratiquement dans la même phrase que c’est ce que je constate mais que ce n’est pas ce qui se
passe !!


 


Lamentable. On te met ton mensonge devant les yeux et tu continues à mentir.



Justine 30/06/2009 19:26

@ joséVous m'en voyez désolée mais c'est notre Messie et Prophète qui a la priorité pour ce genre d'expérimentations et démonstrations à causalité insuffisante. Si un jour vous êtes admis au collège des douze dirigeants pour seconder le Grand Miteny et que ce dernier vous donne sa bénédiction, nous pourrons pousser plus loin nos rapports pour vous encourager dans votre engagement.@ Miteny, notre Maître à tousJ'avais bien compris, que la douleur n'était que l'exemple de votre démonstration. Je ne proposais ma contribution que comme une application pratique et didactique de celui-ci. Je vous découvre sous un autre aspect, cela dit, lorsque vous usez de "tagadag tsoin tsoin" ou encore de "[censuré]" pour des actes qui sont des plus naturels et communs. Sous votre truculence et votre virulence se cache donc un côté plus timide qui montre que derrière votre figure de Messie, vous n'en restez pas moins un homme.Pour ce qui est de votre dernière question, vous ne devriez pas laisser votre manque de pratique ou peut-être de performance vous laisser douter de l'existence du point culminant de la jouissance génésique. Je vous confirme qu'il existe bien et peut participer également à votre brillantissime démonstration.Il est tout à fait possible de combiner les deux exemples d'ailleurs : la douleur qui conduit à l'orgasme. Vous devriez y songer ô Maître. Mais qui suis-je finalement pour prétendre vous donner des conseils. Pardonnez-moi.

Miteny 30/06/2009 19:55


Je crois que je me suis mal fait comprendre.
Il est important de prouver aux autres qu'il ne suffit pas que n'importe quel corps ... pour que du plaisir intense soit produit. Il est donc important de pratiquer une vérification
expérimentale.

Régulièrement.

En outre, je suggère aux autres crétins comme stéphane que puisqu'ils pensent que n'importe quel corps frappé produit de la douleur et que n'importe quel corps ... produit du plaisir:

Mon corps soit réservé à la production de plaisir
Vos corps réservés à la production de douleur

C'est honnête non? Puisqu'en tant que partisans de la théorie matérialiste, vous affirmez que quelque soit le corps frappé de la douleur sera produite (et quelque soit le corps ... du plaisir sera
produit)... peu importe le corps choisi!!

Justine.
J'espère que vous accepterez de donner votre corps à la plus noble des sciences. De plus, pour certaines choses, mon corps de rêve suffit.


Stephane 30/06/2009 18:45

Si tu ne comprenais pas de quoi je parle, tu me poserais des questions au lieu de me contredire.Ta vision de la causalité correspond à ceci : mêmes causes = même constatsDonc, constat unique (moi et ma douleur) = cause unique. Tout le reste provient d'une autre cause, et n'est pas de même nature.C'est simple non ? 

Miteny 30/06/2009 19:08


Tu confirmes que tout le monde constate ave certitude un viol du principe causal?

"Donc, constat unique (moi et ma douleur) = cause unique. Tout le reste provient d'une autre cause, et n'est pas de même nature."

ça c'est du charabia!! ça veut rien dire. "Tout le reste"?????????


Stephane 30/06/2009 18:10

Tu l’as écrit toi-même. Tu oses dire pratiquement dans la même phrase que c’est ce que je constate mais que ce n’est pas ce qui se passe !! Tu vas vraiment m'obliger à t'expliquer  à nouveau que je ne suis pas en train d'argumenter à partir de ce que je crois moi, mais plutot en confrontant tes propres conclusions. c'est pour ca que tu vois des contradictions dans mes propos. Je n'utilises pas MA vision de la causalité, mais la tienne, et je la met à l'épreuve. Je t'ai tout expliqué cela hier...alors arrête avec ca...c'est ridicule. Ceci étant dit, tu affirmes que je ne définis pas les phénomènes. Je ne vois pas ce qu'il y a à définir....il n'y a rien qui me donne un constat semblables à celui que j'ai de moi même et de ma douleur. Tout ce que j'ai besoin de dire et de savoir, et c'est que peu importe ce qu'il y a comme phénomène reliés aux autres corps et que je ne détecte pas...eh bien ils me donnent un constat différent (c'est-à-dire rien). Donc, peu importe ce que c'est...peu importe comment je les définis, ils ne sont pas de même nature que ma propre subjectivité et ne proviennent donc pas de la même cause, puisque mêmes causes = même constats. Une défnition plus précise ne changerait rien à la différence de constat. Et c'ette différence est tout ce qui compte, si je me base sur ce que tu nous dis de la causalité.Mon charabia immonde est donc tout simplement une application à la lettre de ce que tu dis. Si t'es pas d'accord, tu n'as qu'à reconsidérer  ta compréhension de la causalité.

Miteny 30/06/2009 18:26


Non. Le problème c'est que je ne comprends rien à ce que tu écris. Je ne sais même pas de quoi tu parles! Faut le faire quand même!
De toute façon, tu comprends rien, je l'ai prouvé.

Tu dis "ce n'est pas ce qui se passe". Mais SI !!! Tout le monde constate que C'EST CE QUI SE PASSE! Tu ne te rends même pas compte des énormes conneries que tu racontes.


Stephane 30/06/2009 16:59

correction : et que ce n'est pas toujours ce qu'une même personne peut constater qui permet de dire si des phenomenes sont semblables ou non. 

Miteny 30/06/2009 17:29


Mais quels phénomènes ??? Tu les définis même pas !!

De toute façon, ce n'est pas le sujet. Le sujet c'est la suffisance du corps.


Stephane 30/06/2009 16:58

correction : et que ce n'est pas toujours ce qu'une même personne peut constater qui permet de dire si des phenomenes sont semblables ou non. 

Stéphane 30/06/2009 16:35

-"Ma conscience et ta conscience, ma douleur et ta douleur ne sont pas des phénomènes de même nature, et proviennent de causes différentes, puisque je ne les constate pas de la même façon."-MAIS NON! ce que je dis n'implique pas du tout ça! Tu mens. Je t'ai coincé et tu continues à mentir. C'est dingue!Quand tu dis que le constat et le phénomène sont la seule et même chose, et qu'il n'y a pas de distinction a faire entre les 2, alors oui c'est ce que tu dis. Car au fond, ce que tu dis c'est : même causes = mêmes constatsJe reprends tes termes :"puisque je ne les constate pas de la même façon"Tu ne peux pas constater ma douleur puisque tu n'y as pas accès. Donc c'est encore là un gros mensonge!!!C'Est pas un mensonge, c'est toi qui ne réfléchis pas suffisament à ce que tu dis. Selon ce que tu nous dis de la causalité, le phénomène EST le constat. Différence de constat = différence de phénomènes. c'Est tout!! Même si on peut dire que ta douleur et ta conscience sont des phénomènes auxquels je n'ai pas accès, ça ne fait que confirmer le fait qu'il sagit de quelque chose qui est différent par nature de ce que moi je constate, puisque ça me donne un constat totalement différent. J'applique ce que tu me dis, c'est tout.Je saisis totalement ce que tu veux dire ici tu sais, mais je veux que tu comprennes que c'est incompatible avec ta propre vision...En affirmant que les phenomenes subjectifs peuvent être du même type, tu admets qu'il soit possible qu'il y ait finalement une distinction à faire entre un phénomène et le constat qu'il donne, et que c'est toujours ce qu'une même personne peut constater qui permet de dire si des phenomenes sont semblables ou non.  Et étrangement, dans quelles circonstances est-ce que c'est 2 équivalences ne sont plus automatiques ? Comme je l'explique depuis des mois, c'est lorsque le phénomène observé n'est pas extérieur à tous les observateurs, mais qu'il est lui-même l'observateur.Au fond Miteny, une application à la lettre de la causalité interdit l'existence de plusieurs phénomènes subjectifs distincts (puisque peu importe leur source, s'ils sont bel et bien de même nature, ils devrait donner des constats de même nature...et ce n'est jamais le cas).Donc soit nous devons modifier notre compréhension de la causalité lorsque nous étudions les phenomenes subjectifs (nous-mêmes en fait) parce que sinon ça ne marchera jamais... ou soit il n'existe dans cet univers qu'une seule et même conscience, et pas plusieurs.

Miteny 30/06/2009 17:19


Ton charabia immonde ne change rien. Tu es un menteur. Tu ne réponds pas à ce que j'écris et tu voudrais peut-être que je perde du temps à décoder ton délire? Laisse moi rire.


Je rappelle ton mensonge.


Com 33 de l’article "lutte contre la bêtise..." du 25 juin 2009.


« J’affirme du coup que je ne crois pas que des causes semblables peuvent
produire quelque chose, et puis rien, comme tu dis. Et j'affirme que ce n'est pas non plus ce qui se passe. »


Com 34 du même article.


« Je ne nie pas que c'est ce que tu constates.... »


 


Tu l’as écrit toi-même. Tu oses dire pratiquement dans la même phrase que c’est ce que je constate mais que ce n’est pas ce qui se
passe !!


 


Lamentable. On te met ton mensonge devant les yeux et tu continues à mentir.



José 30/06/2009 15:27

Ca y est Miteny, tu as une adepte, ne la laisse pas filer, l'occasion ne se représentera pas avant longtemps. Quant à la demoiselle, si elle est blonde et à forte poitrine, et désireuse d'expérimenter des trucs moins douloureux, elle peut me contacter ( avant la séance avec Miteny quand même ).

Miteny 30/06/2009 15:37


Je signale à toute adepte aux yeux de biche que l'exemple de la douleur n'est qu'un exemple. Ma démonstration marche aussi bien avec l'orgasme, ce dernier étant une sensation personnelle (qui
n'arrive que lorsqu'un seul corps tagadag tsoin tsoin... hélas).

Chère justine,
Je constate tous les jours que malheureusement le fonctionnement d'un corps quelconque en train de (censuré) ne suffit pas à produire de l'orgasme.
J'en arrive à douter de l'existence de ce dernier. Peut-être pourriez vous m'aider, vous m'avez l'air très dévouée?


Justine 30/06/2009 14:14

Je n'ose vous rappeler ô Miteny (je suis bien impardonnable d'avoir mal orthographié votre nom avant), que dans votre religion la drogue est bannie. Jamais il ne me viendrait à l'esprit d'en absorber ne serait-ce qu'un buvard.