Je repose la question: où se trouve mon erreur?

Publié le par Miteny

Apparemment, elle n’existe pas puisque personne ne poursuit en me disant : « Ton erreur est là, vite le chèque ! » Mieux : mes « adversaires » les plus virulents (comme Stéphane) ne répondent plus à mes questions. C’est un aveu d’échec. Que Stéphane, qui pourtant a posté plus de 2000 commentaires, soit aussi désemparé prouve bien la solidité de mon raisonnement. Et il n’est pas le seul. Il faut dire que l’exemple que j’ai pris est imparable. Je n’ai mal que lorsqu’un et un seul corps sur Terre est frappé. C'est-à-dire que je constate une exception notable dans l’ensemble des phénomènes « produits » par les corps quand ils sont frappés. Je me trompe ? Je ne constate pas d’exception ?

Si vous voulez vraiment me déstabiliser, répondez à mes questions avec intelligence. Inutile de me traiter de fou, de mégalo, de mytho ou autre nom d’oiseau… Il est d’ailleurs étonnant de constater que certains pensent qu’il peut être plus utile de s’attaquer à moi qu’à mon raisonnement : tout simplement parce qu’ils savent au fond d’eux que mon raisonnement est inattaquable alors que moi, je le serai toujours (un bon coup de poing dans la figure pour faire taire la vérité comme en Iran… n’est ce pas messieurs ?). Je mérite un débat : ça ne fait pas le moindre doute. Mais je puis vous assurer que je ne l’aurai pas ce débat. Car « ils » auraient trop peur que je puisse avoir raison… (donc pour vous, contre la censure: Newsletter…)

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MARTIN27 03/07/2009 00:10

Donc 1999 correspond à 1972. Logique...Comme 1954 correspond à 20884

MARTIN27 03/07/2009 00:08

JE TE CITE:Si on considère que 1999 correspond à 1999 ou à 1972 (il y a toujours plusieurs niveaux de lecture chez Nostradamus) et que le mage de Salon nous parle (entre autres) éclipse (comme cémoi le ferait), on doit se poser la question : y a-t-il eu des éclipses ces années là et par où sont-elles passées ? Il est alors rigolo de constater que celle d’août 1999 est passée en France (et au Havre) et qu’il y a eu une en juillet (7 mois !) 1972 au… Québec ! (coup de bol).

monstroglandul 01/07/2009 17:32

Ton erreur est... DTC!

MARTIN27 01/07/2009 12:15

Quand a ton mal?-Bah quand notre corps est sollicité trop fortement.Donc tu es d'accord pour dire que:-Chaque corps emet une douleur.-N'importe quel corps emet une douleur car cest biologique.(la torture en est la preuve).-Les corps humains sont  physiquement separes donc leurs reactions physiques sont personnalisées.De ces 3 postulats que tu accordes, on en deduit qu'une personne qui constate qu'une autre souffre  ne peut pas ressentir cette douleur. Mais je crois plutot que tu t'accroches à tes 3000 euros et que , quelque soient les arguments deployés par tes contradicteurs, tu trouveras une reponse alambiquéee ,histoire de ne pas perdre 3000 euros.In fine, il te reste meme la possibilité de fermer ton site et d'en creer un autre, afin de ne pas payer ta dette.Donc meme ton concept de "preuve contre 3000 euros" ne tient pas la route...Bref, faut prendre ca à la rigolade...Enfin , j'ai lu ta pirouette sur l'interpretation du X72. Faudra juste que tu m'expliques comment 1999 fait 1972...jormis le fait que ca coincide avec ta date de naissance.Nostra a ecrit 1999, pas 1972/

Miteny 01/07/2009 12:43


"Chaque corps emet une douleur"

Ce n'est pas ce que je constate !! Je n'ai mal que quand un seul corps est frappé (le mien). Tu sais lire ou pas??

PS: pour nostradamus, tu as du mal lire. J'ai dit qu'il parlait de l'éclipse qui avait eu lieu en 1999.


MARTIN27 01/07/2009 12:04

Il constate la production de la douleur quand il entend la victime crier... Cest le but de la torture.Ton argument est foireux: "si une voiture a un accident, il faut alors que la voiture qui est à coté ressente cet incident".Nos corps sont physiquement independants ou geographiquement  delimités donc je vois pas comment je peux ressentir la douleur de mon voisin.Ou si tu preferes, quest ce qui me relie physiquement ( un bras, une oreille...) à toi? Rien. Sinon tu serais à coté de moi en ce moment et tu n'utiliserais pas internet pour me convaincre.Donc si on n'est pas relié , ca prouve que nos corps sont independants et donc que les reactions de nos corps separés sont independantes. Donc une reaction de douleur sera uniquement interpretable par le corps qui souffre. 

Miteny 01/07/2009 12:37


"Il constate la production de la douleur quand il entend la victime crier... "

NON !! Le cri c'est un son. La douleur ça fait mal.

"si une voiture a un accident, il faut alors que la voiture qui est à coté ressente cet incident".
ça c'est ridicule. tu ne m'as pas l'air très honnête.


Oui, nos  corps ne sont pas reliés. Mais tu affirmes constater qu'un corps quelconque frappé suffit TOUT SEUL (sans être relié) à produire de la douleur. ASSUME !!


MARTIN27 30/06/2009 21:39

dailleurs, cest  bien parce qu'on sait que ca produit une douleur qu'on a inventé la torture.

Miteny 01/07/2009 10:05


Non. Le bourreau ne constate pas cette production de douleur puisqu'il n'a pas mal. Je ne nie pas la douleur de l'autre mais ce n'est pas le sujet ici. Le sujet: quand a-t-on mal ? (car je parle de
la douleur qui fait mal).


MARTIN27 30/06/2009 21:36

"C'est-à-dire que l’affirmation : « si n’importe quel corps en bon état est frappé (ou odieusement torturé), de la douleur est produite » est fausse !!"En quoi cest faux? Si je frappe un corps humain ,au hasard, il va produire de la douleur puisque cest l'une des caracteristiques du corps: avoir mal.Donc si je frappe n'importe quel corps humain; il va produire une douleur.

Miteny 01/07/2009 10:04


Ce n'est pas ce que tu constates puisque tu n'as pas mal (or la douleur ça fait mal).


MARTIN27 30/06/2009 21:10

Salut.Bon, j'ai lu en large et en travers le site mais je constate une chose: si le capitalisme est mort pour Miteny, ca l'empeche pas de vendre des livres et des teeshirts:)C'est fait.Maintenant, j'ai à moitié compris le charabia sur la douleur mais je pose quelques principes:-Les corps sont identiques puisqu'on peut les cloner à partir d'une seule cellule.-La sensation de douleur n'est pas la vision de la douleur.Je n'explique pas le 1 car cest evident. Mais le deuxieme stipule que celui qui ressent la douleur recoit un message de son influx nerveux ( donc de son corps) tandis que celui qui observe le souffrant ne ressent rien. Normal puisqu'il analyse les symptomes de la douleur comme le cri 'aie". Si celui qui a mal ne bronche pas, sa douleur sera imperceptible..."Aie est une information sonore qui alerte >>>j'ai mal. 

Miteny 30/06/2009 21:15


Je constate dessin 1 ou dessin 2?


Stephane 24/06/2009 17:32

Lieda, juste pour préciser une chose...Le Dieu des religions et les dogmes qui y sont associés sont absolument une invention humaine, je suis d'accord.Mais il existe de plus en plus de raisons très concrètes, et même cartésiennes, de croire que le principe, l'énergie ou le substrat (peu importe le nom qu'on utilise) sur lequel est construit l'univers et à la réalité elle-même soit loin d'être aussi inerte, dénué de conscience ou de subjectivité, que ce que la science nous a toujours dit. Je crois que nous en sommes au point ou le véritable acte de foi aveugle consiste maintenant à croire en la validité de la théorie classique de l'univers formé de "boules de billards" inertes et ignorant leur propre existence, et qui aurait engendré en vertu d'une probabilité tellement infime qu'elle en est presque nulle, des phénomènes vivants et conscients; tels que nous par exemple. Ce que nous appellons "vie", "conscience" et "subjectivité" sont à mon avis des principes ou des propriétés qui sont inscrites dans le tissus même de la réalité (je dirais même que la "matière" découle de ces choses, et non l'inverse)...et de plus en plus de recherches, de visions, de philosophies et d'expériences personnelles viennent appuyer cette possibilité. A+

Miteny 24/06/2009 17:46


C'est bien de dire ça mais encore te faut il admettre l'évidence et éviter de diviser le petit peuple des gens qui comprennent ça.


Stephane 24/06/2009 17:19

ça dépend de quels effets on parle. Ceux que je constate ou ceux que l'autre constate. Toi en plus tu les mélanges entre eux. Tu en fais exprès, ce n'est pas possible.Je ne joue pas sur 2 tableaux, je dis ce que je constate et ce que l'autre constate. Donc arrête de fuir. On dirait que tu fais tout pour ajouter de la confusion.D'abord, c'est vraiment dommage que tu nous retiennes à l'étape de la non suffisance du corps, sous prétexte que je fasse pas de déclaration officielle à cet effet qui m'empêcherait de revenir par la suite sur mes propos. C'est pas mal bébé tout cela! J'ai commencé à explorer avec toi les implications de la non suffisance du corps, et même si je me gardais une réserve, je le faisais de façon objective. C'était vraiment ce que j'étais en train de faire. Mais oups!, tout à coup, il faut s'arrêter parce que je ne suis pas prêt à signer un papier m'empêchant de ré-évaluer l'idée de la non suffisance du corps. Et dire que tu repproches à tellement de monde de ne pas vouloir dialoguer. Que c'Est malheureux!!Mais puisque tu refuses d'avancer à cause de cela, je vais t'expliquer pourquoi je ne te donne pas la déclaration définitive que tu attends à propos de la non-suffisance du corps....et ce serait bien que tu fasses un effort pour comprendre ce que je dis. Parce que selon moi, ce que j'explique ici serait inévitablement l'un des arguments qu'on te servirait dans un débat officiel, et à ce moment, tu ne t'en sortirais certainement pas en prétextant que c'est du charabia._________________________________________________________________________________Ce que nous sommes exactement, je l'ignore (notre corps ? une entité immatérielle relié au corps ?). Peu importe... Mais nous sommes vraisemblablement plusieurs et nous sommes aussi vraisemblablement de nature similaire. Intuitivement, tout le monde accepte que nous soyons des phénomènes équivalents.  Or comment des phénomènes équivalents pourraient-ils donner des constats différents  ? Obligatoirement, des phenomenes qui donnent des constats différents devraient également posséder des caractéristiques différentes si on les analyse objectivement. Non ? C'est toujours comme ça pourtant. Or ce n'est pas le cas ici. Alors admettons que nous ne soyons pas notre corps, mais autre chose...le problème demeure quand même. Nous sommes vraisemblablement des phenomene équivalents, mais constatés différemment. Peu importe de quoi nous sommes fait, ce ne devrait pas etre le cas. La causalité ne devrait pas permettre cela. Si nous possédons vraiment les mêmes caractéristiques, nous devrions donner le même constats à tout le monde...du moins, selon l'applicatiom habituelle de la causalité. Alors voilà pourquoi je me dis que :1-Soit nous sommes totalement différent par nature (notre apparente similarité objective n'étant pas du tout valide), et chacun de nous provient à ce moment d'une source différente. Effets différents = causes différentes.2-Soit nous sommes bel et bien semblable par nature, ce qui fait que la causalité doit nécessairement permettre, dans certaines circonstances, que des phenomenes pourtant similaires donnent des constats différents ? Dans quelle circonstance me diras-tu ? Simplement quand l'observateur est lui même l'un de ces phénomène. En d'autres mots, quand les phénomènes engendrés sont conscients. D'un point de vue logique Miteny, c'est absolument valide!!. Parce qu'il ne s'agit plus ici d'observer une chose...mais d'être une chose. Et on ne peut en être plus d'une chose à la fois.  Si la causalité ne permettait pas ça, comment crois-tu que nous pourrions être plusieurs ?  À moins, comme je l'ai dit, que chacun de nous soit un phénomène différent par nature de tous les autres, et que nous ayons tort de tous nous placer dans la même catégorie de phénomène. Mais sinon, la causalité doit nécessairement permettre cela, et cela peu importe de quoi nous sommes faits, peu importe que nous soyons notre propre corps, ou formé d'un substrat différent.Bref, la relation causale entre notre subjectivité et notre corps ne viole pas la causalité, dans le cas ou nous sommes notre corps.

Miteny 24/06/2009 17:38


"Soit nous sommes bel et bien semblable par nature, ce qui fait que la causalité doit nécessairement permettre, dans certaines circonstances, que des phenomenes pourtant
similaires donnent des constats différents ? "

ça c'est vraiment du charabia. Tu veux que je retrouve le com où tu as avoué que je constatais avec CERTITUDE "mêmes causes=>effets différents". ça s'appelle un viol de "mêmes causes=>mêmes
effets".

Tu as avoué. Et je ne lâcherai jamais. Tu comprends au moins pourquoi? Il n'y aucune raison logique pour que je lâche. Tu as avoué. Alors c'est à toi de lâcher et de ne pas faire preuve de mauvaise
foi.

J'attends.


Lieda 24/06/2009 15:41

Dieu existe pas, c'est un fait. Content de voir des gens comme toi jouer la propagande avec des raisonnements douteux et incompréhensibles, et content de te voir gâcher ton existence pour une cause qui n'est pas réelle.LOL, mais la bible c'est un LIVRE, si demain j'écris un livre sur mon meilleur pote en disant que c'est un nouveau dieu, t'y croiras ?J'insulte ton dieu, et je suis très heureux dans ma vie, d'ailleurs certainement plus que toi, si t'en arrives à écrire tout ça. Je ne crains pas la mort, puisqu'étant persuadé que rien ne subsiste après elle, et sûrement pas un paradis ou un enfer.Non, vraiment, la bible, c'est comique, autant que ton dieu.Peace, continue ton blog, il ne sert à rien. T'as vu, je suis méchant, je me prostérne devant ton raisonnement, et blablabla, mais va voir un scientifique demain et demande-lui si ton dieu existe.Il te regardera et se foutera de toi.Et tu sais pourquoi ?Parce que dieu est une invention humaine, dieu a créé mon cul, juste lui, et qu'il aille là où on n'entendera plus parler de lui.Sur ce, ciao, misérable crédule.

Miteny 24/06/2009 16:56


Aucun argument concernant mon raisonnement.


sam 24/06/2009 02:23

Au choix,Sans hesiter,LoL

Stephane 24/06/2009 00:02

Je ne suis pas d'accord. Je suis sûr de ne constater aucune production de douleur quand un corps qui n'est pas le mien est frappé. Penses tu que je puisse douter de ça même "scientifiquement"? Pas que tu n'en constates pas, non, je ne met pas cela en doute....mais si seulement tu en restais là! Or, comme tu sembles disposé à croire que des phenomenes qui ne te donnent pas le même constat (la douleur et la conscience des autres) peuvent tout de même être considérés comme étant de même nature que ce que toi tu expérimentes...et que tous ces derniers ont de surcroit toujours un corps comme point d'origine...tu m'empêche d'en venir tout de suite à une conclusion définitive sur la non-suffisance du corps...puisque tu sembles jouer sur les 2 tableaux. N'importe qui comprendrais cela. Et je n'ai pas plus l'intention que toi de me faire avoir.C'est comme si tu disais : Les corps ne sont pas la bonne source car ils me donnent des constats différents (donc produisent des effets différents), mais ces mêmes effets différents sont tout de même de même nature si on compare leurs caractéristiques.  Ça ne marche pas. Soit les effets sont différents, soit ils ne le sont pas...et ce sera en fonction d'un seul point de vue...et pas de 2 (surtout que l'absolu est une chimere selon toi). C'est toi qui nous a appris cela. 1-Si tu est prêt à dire qu'ils sont de même nature, malgré les constats différents, cela veut dire que tu acceptes la premiere possibilité de mon COM no 5, (que tu iras relire pour comprendre ce que je veux dire), et que le corps suffit. 2-Si tu les déclares différents, ils sont différents un point c'est tout...et à ce moment , le corps ne suffit pas, et on continue d'explorer comme je le fais aujourd'hui les implications de cette conclusion. Je suis prêt à poursuivre dans cette voie. Mais si tu exiges d'abord de moi un avis définitif sur la suffisance du corps (ce qui ne m'empêche pourtant pas d'en explorer les implications, tu devrais le savoir), eh bien j'exige de toi un avis définitif sur la similarité ou non des effets (car c'est en fonction de cela qu'on établie la suffisance du corps).

Miteny 24/06/2009 10:15


"Soit les effets sont différents, soit ils ne le sont pas..."
ça dépend de quels effets on parle. Ceux que je constate ou ceux que l'autre constate. Toi en plus tu les mélanges entre eux. Tu en fais exprès, ce n'est pas possible.

Je ne joue pas sur 2 tableaux, je dis ce que je constate et ce que l'autre constate. Donc arrête de fuir. On dirait que tu fais tout pour ajouter de la confusion.

Je suis sûr de constater l'insuffisance du fonctionnement d'un corps qui n'est pas le mien. ça me gonfle de répéter les mêmes questions!


Jalbec suppôt de SSMM 23/06/2009 21:01

Celle-ci c'est 3000 euros la pub et la suivante ne demande que 3 euros, à toi de choisir !

Miteny 24/06/2009 10:06


Il faut que la première se convertisse. La deuxième me fait penser à un film avec Louis de Funès "Fantomas contre scotland yard".


Jalbec suppôt de SSMM 23/06/2009 20:19

une adepte aux yeux de biche...A part éphèmère59 et Soyane pour l'instant je ne vois que mamadomi qui correspond à cette description.

Miteny 23/06/2009 20:21


non pas elle! pas mamadomi!!
 Elle n'a pas des yeux de biches.  Ephèmere59 peut-être... (si elle repasse par elle). Mais il y a d'autres volontairEs peut-être.


Jalbec suppôt de SSMM 23/06/2009 20:10

Je ne vois pas...non ... (peut-être que tu vas être obligé de te déguiser et de mettre une burqa... pour la pub..)SVP revérifie à la lette "J" maître.  Je sais que ça peut être long étant donné que la liste est presque interminable, j'espère toujours ne pas avoir à me cacher derrière une burqa... (sauf si c'est vraiment nécessaire)

Miteny 23/06/2009 20:13


ah mais tu viens de te réinscrire, petit coquin!
PS: non, c'est juste pour une pub... mais je préfèrerais que ce soit une adepte aux yeux de biche...


Stephane 23/06/2009 20:00

Non. Ce n'est pas ainsi qu'un scientifique procède. Et nous sommes des gens sérieux (enfin... ça dépend).Les théories scientifiques ne deviennent des "vérités" que lorsqu'elles ont résisté à toutes les autres possibilités. Et c'est exactement ce que je suis en train de faire avec toi : explorer ces dernières. Ce n'est pas parce qu'une conclusion semble indéniable au début d'une démonstration, qu'elle pourra le rester par la suite, puisqu'il est toujours possible de frapper un mur un peu plus loin dans la théorie, nous forçant à faire demi tour et à reconsidérer les conclusions du début.Si tu m'oblige à faire différemment, c'est à ce moment ton comportement à toi qui est totalement anti-scientifique. Pour l'instant, je suis prêt à explorer les implications de la non-suffisance du corps...c'est ce que je suis justement en train de faire, et ça devrait te suffir pour l'instant. Encore une fois, libre à toi de choisir l'approche dogmatique par laquelle on force à l'avance les gens à adopter nos conclusions (avant même la fin de la démo),  mais à ce moment, tu mourras avec tes convictions sans aucun espoir de les voir reconnues, c'est moi qui te lie dis.Alors, à propos de ce que j'avançais comme premiere déduction sur la source de rechange  ?

Miteny 23/06/2009 20:03


Je ne suis pas d'accord. Je suis sûr de ne constater aucune production de douleur quand un corps qui n'est pas le mien est frappé. Penses tu que je puisse douter de ça même "scientifiquement"?


Stephane 23/06/2009 19:46

Pourquoi mauvaise foi? Je suis en train d'explorer avec toi si on peut, après avoir éliminer le corps comme source, aboutir implacablement à Dieu comme autre source. Alors tes accusations sont non fondées. Pour ce qui est de l'admission définitive de la non suffisance du corps, j'attend qu'on termine d'explorer le reste de ta démo avant cela...tout d'un coup que tu dévierais de la règle qui nous a fait justement éliminer le corps en premier lieu.  Alors, pour la source de rechange, c'est valide ou non ? On peut d'abord présumer que tu es une entité non matérielle  qui contrôle ce corps. Qu'est-ce que tu en penses ?

Miteny 23/06/2009 19:50


Non. Ce n'est pas ainsi qu'un scientifique procède. Et nous sommes des gens sérieux (enfin... ça dépend).

En tant qu'amoureux de la vérité, nous partons des faits. Nous les décrivons puis nous cherchons à les expliquer. Pour l'instant on en était à ce qu'une personne constate (moi par exemple). Une
exception notable inexplicable par le seul fonctionnement du corps.

Donc tu valides ou on n'avance pas. Parce que ne pas voir les faits, c'est grave.


Stephane 23/06/2009 19:35

On a deja passé cette etape la. Si le corps ne suffit pas, il faut trouver une autre source. Donc, on peut par exemple deduire que tu es une entité non matérielle et capable de subjectivité , qui controle ce corps.

Miteny 23/06/2009 19:38


Quelle mauvaise foi!
T'es un champion de la mauvaise foi.  "Si le corps ne suffit pas".. C'est définitif ou pas?

Je n'ai pas envie de me faire avoir encore. Tu admets définitivement que les causes biologiques ne sont pas les seules en présence?


Jalbec suppôt de SSMM 23/06/2009 19:26

à moins que tu aies un nom de codeC'est ça, regarde bien, tu verras.

Miteny 23/06/2009 19:34


Je ne vois pas...non ... (peut-être que tu vas être obligé de te déguiser et de mettre une burqa... pour la pub..)


Stephane 23/06/2009 19:25

Voilà qu'il recommence avec sa mauvaise foi. Je te répète que c'est hors sujet! Je ne m'en sers même pas dans ma démo.Ha non? Pourtant, je t'ai déjà démontré que si tu t'en tiens a chercher la cause de ce que toi tu expérimente uniquement, il y a plusieurs possibilités et on n'aboutit pas nécessairement à Dieu!! On en a deja parlé

Miteny 23/06/2009 19:32


ouh la!
avant de parler de Dieu, parlons de la suffisance du corps. Donc je constate avec certitude l'insuffisance du corps, tu es d'accord?


Jalbec suppôt de SSMM 23/06/2009 19:15

Mais comme tu n'es pas dans la newsletter, tu ne peux pas être PM... tu me comprends...Je comprends ça maître et je m'incline bien bas (Alain! ne t'approche surtout pas derrière moi stp).Mais as-tu bien vérifié dans ta newsletter ?

Miteny 23/06/2009 19:21


Oui... il me semble (à moins que tu aies un nom de code).


Stephane 23/06/2009 19:10

1. Je ne sais pas comment ils sont (car je n'y ai pas accès) mais je suis sûr qu'ils existent et je crois qu'ils sont de même nature que ma douleur.Qu'ils existent, je n'ai aucun problème avec ça. Mais qu'ils sont de même nature que ce que toi tu expérimentes, c'est hors de question sans dévier de ta propre logique.Ce qui est semblable doit donner des constats semblables. C'est ce qui est au coeur de ta démo. C'est ce que tu prêches depuis le début. Et l'absolu (qui est le seul point de vue permettant de dire que les ressentis et les consciences elles-mêmes sont de même nature) n'existe pas. Ça aussi tu nous l'a rappellé très souvent.Alors faut te brancher! Si ces phénomènes sont de même nature, le corps suffit puisqu'il est le point commun à tous ces derniers, et qu'ils sont de même nature selon ce que tu affirmes toi-même. S'ils ne sont pas de même nature, on élimine le corps, mais le reste de ta démo devra être modifiée, puisqu'elle ne devrait chercher que la source de ce que TOI tu expérimentes...rien de plus...puisque rien n'est de même nature que cela.J'aimerais VRAIMENT que tu sois conséquent avec les règles que tu nous imposes!

Miteny 23/06/2009 19:14


Voilà qu'il recommence avec sa mauvaise foi. Je te répète que c'est hors sujet! Je ne m'en sers même pas dans ma démo. Que les douleurs des gens soient de même nature, on s'en fout ici parce qu'on
ne PEUT PAS LE SAVOIR. Personne ne peut. Toi comprendre?

LA DOULEUR EST PERSONNELLE (je vais t'étrangler).


Jalbec suppôt de SSMM 23/06/2009 19:03

Mais pourquoi es tu devenu seulement suppôt?Tu m'as démis de mes fonctions préférant regarder pour une femme voilée pour me remplacer alors c'est le seul autre titre qu'il me restait.

Miteny 23/06/2009 19:09


C'est pas terrible, ça fait penser à un suppositoire. De plus la candidate en burqa (histoire de provoquer Sarkozy et de faire de la pub) ne s'est pas encore manifestée.
Mais comme tu n'es pas dans la newsletter, tu ne peux pas être PM... tu me comprends...


Stephane 23/06/2009 18:52

Merci Jalbec, c'est gentil!! J'admets qu'il EXISTE des phénomènes auxquelles je n'aurai JAMAIS accès. Toi comprendreMoi comprendre que ces mêmes phénomènes auxquels tu n'as pas accès, ce qui me donne le droit  de dire qu'ils sont donc différents de ce que toi tu expérimentes, se trouvent pourtant dans la suite de ta démonstration. C'est pas le cas ?

Miteny 23/06/2009 18:59


Cette phrase est bizarre.
1. Je ne sais pas comment ils sont (car je n'y ai pas accès) mais je suis sûr qu'ils existent et je crois qu'ils sont de même nature que ma douleur.
2. Pour ma démo, je n'ai besoin que d'une chose: leur existence, peu importe "leur nature".


Jalbec suppôt de SSMM 23/06/2009 18:47

Bonne Saint-Jean Stéphane !!!  Amuse-toi bien.

Miteny 23/06/2009 19:00


Mais pourquoi es tu devenu seulement suppôt?


Stephane 23/06/2009 18:39

Je voulais écrire "Car"...et non "quand"

Miteny 23/06/2009 18:48


Qu'il existe des phéno que je ne constaterai jamais NE CHANGE RIEN à ce que je constate. Faut être je ne sais pas quel animal pour ne pas comprendre ça!


Stephane 23/06/2009 18:38

Donc je constate mêmes causes=>effets différents? Oui ou non?Oui, aucun problème. Si tu constates des effets différents, on élimine le corps comme source, je l'ai déjà dit........mais ensuite, pourquoi cherches-tu une cause commune à ce que tu appelles toi-même des effets différents, au lieu de chercher la cause de ce que toi tu expérimentes...sans plus ? T'es quand même pas dénué de jugement au point de ne pas voir le problème!!??Explique moi cela quand tu es en totale contradiction

Miteny 23/06/2009 18:46


"pourquoi cherches-tu une cause commune à ce que tu appelles toi-même des effets différents"
JAMAIS j'ai fait ça. T'as rien compris du tout.

1. IL Y A CE QUE JE CONSTATE: l'insuffisance du corps.. avec certitude (bon ça c'est réglé).
2. J'admets qu'il EXISTE des phénomènes auxquelles je n'aurai JAMAIS accès. Toi comprendre? Ce n'est plus dans le sujet "ce que je constate".

Par quel effet de connerie incroyable t'arrives à confondre les deux???!!!!!!!


Miky 23/06/2009 18:28

"Ce n'est pas le matérialisme ça! le matérialisme c'est le dessin 1. pas d'exception. Tu nies ça? " Oui. Le matérialisme c'est plein d' "exceptions" (du point de vue phénoménologique) qui n'ont rien d'exceptionnelles puisqu'elles sont corrélées à des phénomènes physiques différents dans chaque cas. Tous ceux qui ont mal ont leur cerveau activé dans la zone affectée à la douleur. Tous ceux qui n'ont pas mal n'ont pas une telle activation dans leur cerveau. De sorte qu'il est possible, en regardant un cerveau, de savoir si la personne dont c'est le cerveau a mal ou non. Nies-tu celà ? Or si la douleur ne pouvait pas être expliquée dans le cadre du matérialisme, alors il ne serait pas possible de mettre en évidence cette corrélation.

Miteny 23/06/2009 18:37


Mais quel abruti!
TOI PAS AVOIR VU DESSIN, ET DANS DESSIN , CHAQUE CORPS ACTIVE PAR COUP (influx nerveux, etc...)

Tu vois j'ai dessiné "chaque corps frappé produit un influx nerveux" donc un j'ai DESSINE un influx nerveux dans chaque corps. TOI COMPRENDRE? MOI PARLER TOI, TOI COMPRENDRE?

Putain, parfois ça me gonfle vraiment tous ces cons.

PS il faut que je filme un débat. A l'oral, ça dure 10-20 minutes.


Miky 23/06/2009 17:35

Tu es franchement soulant à la fin !!!

Miteny 23/06/2009 17:48


Et toi complètement idiot. Je te répète que je constate une exception parmi ce que font tous les corps. Faut pas être un génie pour comprendre ça, merde!


Miky 23/06/2009 17:34

Je n'ai pas d'influx nerveux qui traversent les zones de mon cerveau affectées au traitement de la douleur lorsque tu es frappé. Or le matérialisme affirme que ces zones doivent être activées pour que je puisse ressentir de la douleur. Donc d'après le matérialisme il est tout à fait normal que je ne ressente pas de douleur lorsque c'est toi qui est frappé. Point barre, fin du débat. Mon cerveau activé => Je ressens bobo ; mon cerveau pas activé => je ressens pas bobo. Y'a pas à cherché plus loin merde !!!

Miteny 23/06/2009 17:43


Ce n'est pas le matérialisme ça! le matérialisme c'est le dessin 1. pas d'exception.

Tu nies ça?


Miky 23/06/2009 17:31

"Et on recommence!"Ah non, tu ne vas pas encore me faire une énième fois le coup là ! Essaye de comprendre les arguments qu'on t'avance au lieu de tout le temps reboucler, STP. Je ne répondrai pas une énième fois à ta question, j'y donnerais une énième fois la même réponse. Ce que je conteste, ce n'est pas la différence douleur/pas douleur, c'est que ce ressenti différent prouverait un viol de la causalité... et je le conteste pour les raisons que je t'ai déjà exposées en long en large et en travers, alors arrête de me prendre pour un con ! Merci.

Miky 23/06/2009 17:21

"Dans la réalité de chaque personne, le corps ne suffit pas. Chaque personne constate qu'un corps ne suffit pas (dessin 2)."Non, ça c'est une interprétation, ce ne sont pas les faits, désolé.

Miteny 23/06/2009 17:25



Et on recommence! Je constate une production de douleur que quand mon corps est frappé (dessin 2). C'est faux ça?



Stephane 23/06/2009 17:18

Ma douleur= la douleur de n'importe quiHa oui? Même si ton constat te dit le contraire ? Et tu oses dire que ce n'est pas le sujet, alors que c'est le coeur du débat. Tu es en train de confirmer le premier point de mon com no 5 tu sais.Comment on fait pour te donner raison sur l'insuffisance du corps, si tu finis par nous dire que le constat ne permet pas toujours de déterminer si des phenomenes sont semblables ou pas ? Tu nous a toujours dis que le point de vue absolu n'existait pas non ? Eh bien c'est précisément d'après ce  point de vue que tu arrives à parler de la douleur des gens comme étant des phenomenes semblables. Ton constat, lui, te dis le contraire...et tu ne cesses de nous répéter que c'est le constat d'une même personne qui fait foi de tout. Tu es mur pour un rappel à l'ordre de premiere classe mon vieux. Alors cesse de nous prendre pour les idiots que nous ne sommes pas, et ne change pas les regles en cours de route. Si le corps n'Est pas la bonne source...très bien. Mais la véritable source que tu recherches ne devrait concerner que ce que TOI tu expérimentes...rien de plus (puisque rien n'est semblable à ce que toi tu expérimentes).

Miteny 23/06/2009 17:24


Oh que tu me fatigues! T'es vraiment trop bête, j'en ai marre. Maintenant j'attendrai patiemment que tu répondes à mes questions. Parce que je constate que tu ne tiens absolument pas compte de ce
que j'explique.

Donc je constate mêmes causes=>effets différents? Oui ou non?


Miky 23/06/2009 17:08

"Paul et moi ne constatons pas la même chose. ça fait donc deux réalités à prendre en compte, non? "Ou bien une seule réalité qui est perçue différement.Mais admettons même que cela fasse deux réalités : la réalité subjective de Paul, la réalité subjective de Miteny. Pourquoi diable serait-ce Dieu qui relierait ces réalités, et non pas une réalité matérielle ? Je rappelle que la matière, pour le matérialisme, est une réalité qui est indépendante de la subjectivité des uns et des autres. La matière pourrait exister, même s'il n'existait aucun sujet conscient.

Miteny 23/06/2009 17:12


Dans la réalité de chaque personne, le corps ne suffit pas. Chaque personne constate qu'un corps ne suffit pas (dessin 2).


Stéphane 23/06/2009 17:00

Je constate un viol de la causalité,Comment peux-tu me dire cela, alors que tu es presqu'en train de me dire du bout des lèvres que des phénomènes qui n'apparaissent pas de la même façon à un observateur peuvent tout de même être interprétés comme étant semblables.?Je te repose donc la question : si on élimine le corps, la source que tu recherches ne devrait-elle pas être la source de ce que toi tu expérimentes...exclusivement (puisque rien d'autre ne te donne un constat semblable)?

Miteny 23/06/2009 17:05


Mais t'es idiot ou quoi?
Ma douleur= la douleur de n'importe qui
Mais ce n'est pas le sujet!

De toute façon, tu as déjà avoué (com8). Incroyable d'être aussi dur de la tête!


Miky 23/06/2009 16:58

" Ah... parce que ce que constatent les gens, c'est pas réel?"Ce n'est qu'une partie de la réalité, pas toute la réalité."La réalité c'est ce qui est constaté par personne?"La réalité c'est ce qui est constaté par tout le monde. Or tout le monde constate-t-il que le corps de Paul ne produit pas de douleur quand ce corps est frappé ?

Miteny 23/06/2009 17:01


Paul et moi ne constatons pas la même chose. ça fait donc deux réalités à prendre en compte, non?


Stephane 23/06/2009 16:49

non. Les autres aussi connaissent la douleur... Bon la réponse alors?Donc, tu es prêt à aller au-dela de ce que ton constat te dis, et à faire de phenomenes pourtant différents quelque chose de semblable ? Ton application de la causalité est soudainement beaucoup moins drastique on dirait ??

Miteny 23/06/2009 16:54



T'as toujours rien compris. Je constate un viol de la causalité, ce que signifie pas que je constate tout ce qui existe. Tu fais un lien direct entre ces deux trucs qui n'ont rien à voir!

J'ai l'impression que t'es complètement idiot ou que tu en fais exprès.

Si tu veux relever une contradiction dans ce que je dis, il faudrait que tu commences par t'y intéresser (et pour l'instant, tout ce que je vois c'est un autiste).



Stephane 23/06/2009 16:39

Non, on se demande plutot ce que tout ca vient faire dans une même recherche de source ? Si le corps n'est pas la bonne source, ne devrais-tu pas chercher celle qui est à l'origine de ce que toi tu expérimentes...et rien de plus ?

Miteny 23/06/2009 16:42


non. Les autres aussi connaissent la douleur... Bon la réponse alors?

Tu nies avoir écrit le com 8? C'est lamentable. Lamentable!


Stephane 23/06/2009 16:23

Comment ça pour n'importe qui ? Pour toi, ce qui touche les autres, ça donne un constat zero. Tu te souviens ?P.S. c'Est justement pour en venir au point 2 que je te pose ces questions.

Miteny 23/06/2009 16:33


Rien pour moi, douleur pour les autres.
On se demande de quoi tu parles.


Stephane 23/06/2009 15:35

1. De l'effet douleur.L'effet douleur est expérimenté par qui ? Donc, de qui (quelle entité) cherche tu la source en fait ?

Miteny 23/06/2009 16:14


De n'importe qui. et le point 2? alors?


Stephane 23/06/2009 15:35

test

Stéphane 23/06/2009 15:06

Ta question n'a pas de sens pour moi car moi je suis sûr que quand un corps est frappé, il y a 2 effets à prendre en compte (douleur pour une personne, aucune douleur pour les autres). Donc quand tu parles d'un seul effet, ça n'a aucun sens.Oui tu as raison. Douleur vs rien du tout. Et à partir de là, après avoir éliminé le corps, la source que l'on recherche...c'est la source de quoi au juste ? Tu peux me le dire très précisément ? C'est la source de quoi et/ou de qui que l'on est en train de rechercher au juste ?Néanmoins j'attends toujours une réponse à ma question: "Je constate donc un viol de la causalité, tu es d'accord?" J'ai pourtant indiqué pas plus tard qu'hier que je ne croyais pas qu'il s'agisse nécessairement d'un viol de la causalité. Et je suis justement en train de tenter de t'expliquer les raisons (voir mon questionnement ci-dessus).

Miteny 23/06/2009 15:13


1. De l'effet douleur.

2. Com8. Tu as avoué. Ne mens pas. C'est ridicule.


Miky 23/06/2009 14:49

Une théorie cherche toujours à décrire que le monde tel qu'il est réellement, pas tel que tel ou tel individu le perçoit.

Miteny 23/06/2009 15:01


Ah... parce que ce que constatent les gens, c'est pas réel? La réalité c'est ce qui est constaté par personne?

Putain mais quand va-t-on arrêter de se foutre de ma gueule?


Miky 23/06/2009 14:46

C'est toi qui a oublié, puisque je t'ai dit que les deux dessins correspondaient au matérialisme, mais vu sous un angle différent.

Miteny 23/06/2009 15:00


Non, tu dois arrêter de dire n'importe quoi tout le temps. Tu veux aller où comme ça?

"chaque corps frappé produit une douleur". ça veut dire quelque chose. Les mots ont un sens, donc ça correspond au dessin 1.

J'ai vraiment l'impression que t'as décidé de dire le plus de conneries possibles. Et je te fais un dessin où une seule lampe s'allume, tu vas dire que toutes les lampes s'allument?

Quand t'arrêtes de te foutre de ma gueule?


Miky 23/06/2009 13:02

"Si vous voulez vraiment me déstabiliser, répondez à mes questions avec intelligence. Inutile de me traiter de fou, de mégalo, de mytho ou autre nom d’oiseau…"Ben peut-être que si tu n'avais pas commencé à nous traité de fous, d'imbéciles ou de menteurs, qu'on ne se serait pas permis de répliquer sur ce registre, qui, il faut bien en convenir, est d'abord le tien. Nous ne sommes pas d'accord avec ton raisonnement. Nous n'avons pas réussi à te convaincre de son caractère erroné, soit. Est-ce une raison pour nous insulter ? Que nous n'ayons pas réussi à te convaincre ne dit pas que nos arguments n'étaient pas objectivement convaicants. Sinon, il te faudra admettre que le fait que tu n'as pas réussi à nous convaincre prouve que tes arguments ne sont pas objectivement convaincants. C'est de la pure logique.

Miteny 23/06/2009 14:02


Et tu oublies notre conversation?
Tu avoues?
 dessin1=matérialisme
dessin2=ce que je constate


stf 23/06/2009 10:03

l'erreur c'est toi .... ahahaha ... humour :)

Miteny 23/06/2009 14:01


c'est pas drôle. Avoue plutôt la vérité. Mets ta mauvaise foi à la poubelle, je recrute.


Jalbec PM de SSMM 23/06/2009 01:32

Dieu est au dessus de tout, si on arrivait à prouver son existence alors ça veut dire que dieu n'est même pas plus complexe que notre (ta) conscience qu'il a lui-même créee......c'est sous estimer dieuQuoi ?  Veux-tu dire que Dieu veut jouer à la cachette ?  L'idée de Miteny n'est pas de débusquer Dieu c'est seulement de te donner une  preuve logique qu'il existe. Ça ne donne aucun passe-droit près de lui mais seulement te convaincre que le corps ne suffit pas, tu comprends ça ?

Miteny 23/06/2009 13:03



bien dit



Stephane 22/06/2009 23:27

Non. Je ne suis pas d'accord. Tu confonds ce que je constate et ce que l'autre constate. Or on ne constate pas la même chose. C'est la raison pour laquelle je ne comprends rien à ce que tu racontes.Là c'est moi qui ne comprend rien. C'est simple pourtant. L'autre dont tu parles...s'agit-il d'une entité semblable à toi ou pas ? Et le phénomène qui se produit pour lui quand son corps est frappé...est-il semblable à ce qui se passe quand ton corps à toi est frappé ou pas ?Si des phénomènes semblables doivent toujours être constatés de la même façon, tu devrais en principe me répondre que non.  Sache que la réponse à cette question touche directement la suite de ta démo, c'Est pour cela que je te la pose. Alors, d'accord ou pas ?

Miteny 23/06/2009 14:00



Ta question n'a pas de sens pour moi car moi je suis sûr que quand un corps est frappé, il y a 2 effets à prendre en compte (douleur pour une personne, aucune douleur pour les autres). Donc quand
tu parles d'un seul effet, ça n'a aucun sens.

Néanmoins j'attends toujours une réponse à ma question:
 "Je constate donc un viol de la causalité, tu es d'accord?"



dieu ou pas 22/06/2009 21:20

miteny pour partir du début : tes discours n'ont aucun sens à mes yeux car : l'existence de dieu ne peut pas être prouvée par DEFINITION (ou alors tu n'as pas la même définition de dieu que tous les croyants....)Dieu est au dessus de tout, si on arrivait à prouver son existence alors ça veut dire que dieu n'est même pas plus complexe que notre (ta) conscience qu'il a lui-même créee......c'est sous estimer dieupersonne, ni toi ni moi ni le pape ne peut prouver que dieu existe, arrêtes de perdre ton temps......

Miteny 23/06/2009 12:59


Discours complètement idiot.
"si on arrivait à prouver son existence alors ça veut dire que dieu n'est même pas plus complexe "

Mais c'est d'une connerie inimaginable... grosse tâche