La coupe du monde Fifa 2006 Coca-Cola Adidas bidule et truc.

Publié le par Miteny

Plus ça va, plus je trouve cette histoire de coupe du monde ridicule. Hurler des heures parce que l’équipe de son pays a gagné… C’est débile. En plus maintenant, il y a des morts.

J’ai l’impression de me retrouver à l’époque précolombienne, chez les aztèques : Les prêtres (joueurs, journalistes…) trouvent que ce serait bien que les sujets manifestent leur enthousiasme et leur dévotion au dieu Quetzalcóatl (le dieu football). Le peuple zélé propose alors des sacrifices humains (se jeter dans le Rhône ou du toit d’une rame de métro). L’épiscopat accepte et trouve que le plus important, c’est que le dieu soit honoré et loué avec toute l’ardeur nécessaire… S’il le faut on ira jusqu’à offrir le cœur des supporters volontaires. Et dire que l’on se moque de moi parce que j’essaie de mettre en évidence un résultat simple à propos de Dieu (celui qui existe vraiment… pas un de ceux qu’on nous invente régulièrement pour tenter de nous abrutir et de nous asservir). Je crois que je suis tombé par hasard sur une planète de fous… pas de bol.

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

MELLE OUATE 09/07/2006 08:37

Tu as tout à fait raison. La preuve : mon mari a fait une sorte de danse de la pluie, dans mon salon, au dernier but de Zidane. Danse qui a été profitable car il s'est mis à pleuvoir dès le lendemain...