Article reposant.

Publié le par Miteny

Aujourd’hui quelque chose de simple. Je m’adresse à toi, internaute volage.

Quand le cerveau A est activé nerveusement, quel effet constates tu? DOULEUR (1)

Quand le cerveau B est activé nerveusement, quel effet constates tu? PAS DOULEUR (2)
Je rappelle que le cerveau A est ton cerveau et le cerveau B n’importe quel autre cerveau. Qu’est ce que cela signifie ? Que toi, oui toi, tu constates que le cerveau A ferait plus de choses (aurait plus de « pouvoir »… je m’adresse à la jeunesse) que le cerveau B ?
Non, bien sûr, c’est absurde. Alors comment expliquer cette anomalie réelle ? En fait tu constates qu’une autre « force » (la force A) est liée au cerveau A. Le tout permettant à la douleur (et à la conscience) d’être réelle. Alors bien sûr, l’autre ne constate pas ça. De son point de vue, aucune force n’a agit sur A. Et c’est bien parce que cette force A est personnelle, réelle pour une seule personne à la fois qu’elle ne peut pas être d’ordre physique ou matérielle (sinon elle serait réelle pour tout le monde). C’est une force d’un autre type, d’un autre genre... d’un type métaphysique.

A SUIVRE…

 

PS : Personne n’oserait envisager réclamer les 3000 Euros que j’offre parce qu'il faudrait remettre en question les phrases (1) et (2)…. Ah ah ah… vous avez perdu !

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PierPolJack 03/06/2009 03:16

Non, Non : des gens qui tentent de reflechir, qui deduisent hâtivement, et qui commentent des idées et des faits dont ils n'ont pas conscience, sous des pseudos d'ailleurs "supracomik".

L'Elu Très Cornu 02/06/2009 20:51

"PS : Je te le confirme : il y a vraiment des crétins qui te commentent."Diantre ! Et qui donc ?PS : ya aussi des fayots sur ce site, on dirait.

Miteny 02/06/2009 21:21


Non: des gens qui réfléchissent.


L'Elu Très Cornu 02/06/2009 20:44

"PS : Je te le confirme : il y a vraiment des crétins qui te commentent."Diantre ! Et qui donc ?PS : ya aussi des fayots sur ce site, on dirait.

C. 02/06/2009 18:56

Hé bien voilà! C'est réussi. Ceux qui ne sont pas intelligents méritent d'être insultés? Belle morale. C'est ce que disait Jésus, je présume? ^^Sur ce, au revoir à tous, et bonne vie. Je ne me commets pas avec les intolérants, qui qu'ils soient.Déçue.

Miteny 02/06/2009 19:18


Vous êtes intelligents mais vous êtes aussi hypocrites et menteurs.

Intolérant? Non mais de qui se moque-t-on!!

PS: je suppose que t'as jamais lu les évangiles: il y a plein d'insultes.

Parce que pour toi la tolérance c'est sacré, quoi qu'il arrive?? (que des débiles profonds!) mais qu'est ce qu'il y a comme cons, c'est insupportable!

CRIMINELLE!


Hermann 02/06/2009 18:47

D'accord sur le constat d'une exception, bien sûr.Et c'est vrai qu'on ne peut pas dire ce que nous sommes. Mais c'était pour que tu comprennes ce qu'il me semble que les autres ne comprennent pas.

Miteny 02/06/2009 19:16


"D'accord sur le constat d'une exception, bien sûr."

Il est étonnant de voir que personne n'arrive à comprendre ça! C'est extraordinaire. C'est exactement comme s'ils refusaient d'admettre que le soleil existe pour que l'humanité continue à rester
dans l'obscurité. C'est carrément un crime.

Horrible je vous dis!



Hermann 02/06/2009 17:58

Oui. Mon corps n'a rien d'unique. Il devrait produire la même chose que n'importe quel autre. Mais ce qui nous intéresse c'est plus le constat que la production.Je ne voulais pas dire que le cerveau est le mien, mais qu'il est carrément moi, qu'il est directement l'observateur.PS : Je te le confirme : il y a vraiment des crétins qui te commentent.

Miteny 02/06/2009 18:06


Pour l'instant, on ne sait pas ce que tu es (ton corps ou ton corps+...). Mais on peut écrire une chose: ce que tu constates.

Or tu es bien sûr de constater une exception non?


PS: oui, c'est horrible.


L'Illustre Echo Nu 02/06/2009 17:15

Sans doute, le cerveau A et le cerveau B sont-ils comparables, mais cela n'en fait pas pour autant le même cerveau. Vous affirmâtes que vous parliez de ce que vous constatez. Je constate pour ma part que mon humble cerveau n'est pas votre cerveau.Vous dites "mêmes causes biologiques" : qu'entendez-vous par là ? Qu'est ce donc qu'une cause "biologique" ? Quoiqu'il en soit, dans l'absolu, ce ne sont point là les mêmes causes.

Miteny 02/06/2009 17:19


Ce sont des causes distinctes mais similaires en terme de fonctionnement. On parle alors d'identité de fonctionnement.
Bien sûr ils ne partagent pas une identité d'objet (le cerveau A n'est pas le cerveau B) mais une identité de fonctionnement (c'est à dire qu'ils ont un point commun évident: ce sont tous les deux
des cerveaux!).

Les effets que l'on est en droit d'attendre doivent respecter cette identité de fonctionnement et donc être certes distincts mais de même nature. Vous comprenez ou vous êtes largué?


L'Illustre Echo Nu 02/06/2009 16:14

Hélas, non, je ne constate point les mêmes causes, car les coups sont portés sur mon humble personne dans le premier cas (1), et sur un malheureux innocent dans le second cas (2). Ce n'est point là la même chose, cela va sans dire (mais mieux encore en le disant, semble-t-il). N'êtes-vous point d'accord avec ce fait, ô audacieux Miteny qui cligne des yeux ébloui par l'astre du jour à l'entrée de sa grotte ? Constesteriez-vous que je ne suis pas vous, et que vous n'êtes pas moi (et j'en suis d'ailleurs fort aise) ?

Miteny 02/06/2009 16:24


Biologiquement, le cerveau A et le cerveau B sont comparables non. Vous contestez? (mêmes causes biologiques: comprenez vous?)


Zéro 02/06/2009 16:10

Mon cher Seb"je ne suis pas près de comprendre" tu as raison et je n'essaye même pas car tu es le seul à te comprendre dans ta confusion. La preuve et oui ça c'est une preuve TOI seul te comprend!tu passes ton temps à te contredire dans l'ensemble de tes messages variés n'ayant bien souvent aucun rapport entre eux dans une démarche logique.Le corps , son insuffisance, mais sa néccesité , la conscience suffisante mais insuffisante sans le corps, autre chose, dieu, les prophéties (sacrées preuves!) Nostradamus (la logique) autre chose (??????) dieu existe j'en ai la preuve(???)....vous ne comprenez rien bande d'abruti, belzébuth, baal, fils de satan (langage hautement logique et philosophique!!!!) je suis le seul a avoir démontré l'existence de dieu (humilité du questionnement philosophique).......etc etc.....ouvre les yeux mon garçon , quel est ta planéte ?

Miteny 02/06/2009 16:15


ah t'es vraiment idiot toi  (mieux vaut en rire). Et toujours aucun argument sur MON raisonnement, tête de noeud.
Si un truc est nécessaire, ça veut pas dire que lui suffire... TOI ALLER VOIR DICTIONNAIRE. ça être clair (pas trop confus)?    

neuneu


L'Illustre Echo Nu 02/06/2009 15:48

Ô vénérable et fier Miteny,Nul ne saurait nier l'indiscutable véracité des propositions (1) et (2). En revanche, souffrez que vous dise que les conclusions que vous en tirez ne sont guère fondées.Ce que je constate avec les propositions (1) et (2), ce n'est pas que mon cerveau aurait plus de pouvoir, puisque je puis concevoir que les personnes qui ne sont pas moi souffrent elles-aussi lorsqu'un infâme personnage commet l'acte ignoble d'oser les frapper. Non, en vérité, ce que je constate, c'est que mon humble personne a accès aux informations qui parviennent dans mon humble cerveau, informations qui circulent dans mon système nerveux. En revanche, je n'ai pas accès aux informations qui parviennent dans l'incomparable cerveau du sieur Miteny, ce qui d'ailleurs, pardonnez-moi l'expression, n'est peut-être pas plus mal.Ainsi, il n'y a là nulle anomalie, et par conséquent, nulle fastidieuse explication à trouver. Aucun lien d'ordre métaphysique n'est nécessaire pour faire circuler l'influx nerveux à l'origine de la fort désagréable sensation de douleur.Souffrez également que je vous dise à quel point vos prétendus 3000 euros m'indifférent. Eussiez-vous prétendu offrir une récompense de 42 millions d'euros, ou d'une poignée de fifrelins que cela n'eût en rien ébranlé mes convictions.PS : ce message a entre autre pour vocation a contrebalancer le déplorable niveau de langue que Miteny inflige à tant d'innocents internautes avides de vérité.

Miteny 02/06/2009 16:08


En faites vous exprès?
Je note que vous avez accepté les propositions (1) et (2). Donc ce que vous constatez, c'est bien des effets très différents, alors que les causes sont les mêmes. D'accord? On parle juste de ce que
vous constatez: un peu de concentration c'est possible?


Zéro 02/06/2009 15:37

Que de confusion dans tes propos.....................le corps ne suffit pas, donc la conscience...mais la conscience sans le corps pas possible...le corps est nécessaireMais...............il y a dieu.......et tu dis que dieu reste à définir....mais tu cites son livre et ses prophéties...................en ayant déjà "une croyance à laquelle tu adhères"!Franchemment Seb que de confusion...c'est d'ailleurs pour cela que tu insultes tout le monde , car tu n'y vois même pas clair toi-même dans les propos que tu énonces.Tu as raison "je n'arrive pas à croire que l'on soit si confus" mais je pense (ou du moins je l'espère) tu le fais exprès....

Miteny 02/06/2009 15:41


J'y vois très clair mais tu ne pas près de comprendre.. mon pauvre!

Commence par faire la différence entre douleur/pas douleur

PS: tes répliques sont du niveau d'un gamin de 8 ans. Nan nan c'est toi qu'es méchant.. nananère!


Zéro...découragé par ton esprit obtu 02/06/2009 13:13

FAUX TA conclusion "dieu existe n'est pas une démonstration, ni une preuve...seulement une opinion, un possible argument personnel..tu as seulement démontré que le corps par lui-même n'est pas à lui tout seul suffisant pour l'émergence de la conscience.........................mais tu ne peux démontrer l'existence de cette conscience sans le corps! je parle ici de "démonstration"...tétu!

Miteny 02/06/2009 14:18


Mais je ne peux pas ne pas t'insulter mon pauvre, t'es tellement con!

"mais tu ne peux démontrer l'existence de cette conscience sans le corps!"

J'ai jamais voulu faire ça!

, oui le corps est nécessaire à la conscience, tu comprends abruti... As tu bien lu ce que j'ai écrit là ?

Mais est-ce que ça suffit?? TOI PAS SAVOIR LIRE QUESTION?

PS: je crois que t'en fais exprès, il n'y a pas d'autre alternative. Et tu oses parler d'esprit obtu? Moi au moins je sais lire!

Je n'arrive pas à croire que l'on puisse être aussi stupide naturellement... Désolé, je n'y arrive pas.


Hermann 02/06/2009 11:48

J'ai envie de dire : si je ne suis qu'un cerveau (et je serais matérialiste pour peu), les corps ne sont plus tous identiques. Il y en a un qui est le mien, qui est celui auquel je suis relié nerveusement. Les causes ne sont plus identiques, les effets n'ont plus de raison de l'être. PS : j'ai lu le pdf. PPS : je ne crois pas en Dieu, et suis bien conscient que la politique est pourri et qu'il faut mieux répartir nos richesses. La vérité n'est pas un mal, mais vouloir l'imposer me rappelle ce qu'essayaient de faire les croisades. J'aurais laisser les gens libres avant de les rendre sages.(Cela fait trois ans que tu réponds à ces commentaires, je loue ta patience.)

Miteny 02/06/2009 12:27


1. Et alors? Si ce cerveau est le tien, ça ne le rend pas biologiquement différent des autres. Tu penses vraiment que ton cerveau a une différence biologique unique?

2. La liberté c'est la sagesse. Si j'essayais de prouver que le soleil existe, cela ne signifierait pas pour autant que je veux t'obliger à l'adorer et à pratiquer en son nom des sacrifices humains
(ce que les aztèques faisaient).

Ici c'est exactement la même chose, l'insuffisance du corps étant aussi évidente que l'existence du soleil. Or vouloir nier l'existence du soleil (parce que ça te dit rien), ce n'est pas de la
liberté, c'est de la bêtise.


Zéro 02/06/2009 10:41

PS: Ni une une preuve en soi...

Miteny 02/06/2009 12:20


FAUX. démonstration de l'insuffisance du corps est faite.. t'es fatiguant de nullité


Zéro 02/06/2009 10:40

Mais enfin Seb tu en viens à la conclusion après analyse que les causes biologiques ne suffisent pas. Bon! et tu dis il y a autre chose, et tu dis toi-même c'est méthaphysique.....donc dieu!ce n'est pas moi qui le dit, et je ne dis pas pour autant que c'est faux, je dis simplement cette autre chose "dieu" n'est qu'un autre concept pour définir ce que l'on ne comprend pas ...c'est n'est en soi ni une démonstration, ni une réponse.

Miteny 02/06/2009 12:20


J'ai fait la DEMONSTRATION de l'insuffisance du corps, donc de l'existence d'autre chose, dont il faut préciser les caractéristiques et qu'il faut nommer. Tu ne sais pas que "Dieu" est un mot qui a
besoin aussi d'une définition?
Aie aie aie


Zéro......et la croyance en dieu! 02/06/2009 08:30

Que fait en fait mireny dans ce blog? IL pose tout simplement le problème de la "conscience"!Mais comme on peut le constater c'est quoi ce problème sinon que "le fait d'exister! Ni la science ni la philosophie ni quoi que ce soit d'ailleurs n'a pu expliquer ce qu'est la conscience en tant "que vie, qui nous fait être conscient de notre propre existence".Mais voilà devant cette constatation miteny y répond par "dieu". Mais "dieu" qu'est-ce ? Sinon "un concept" qui remplit le vide de notre ignorance! Dieu n'est pas une réponse il est "une autre manière" de poser une autre question, celle de l'ignorance de l'homme qui se pense"! Le vrai débat devrait commencer là dans le questionnement et non pas dans la conclusion "dieu" qui ne répond à rien d'autre que simplement d"avouer "je ne sais pas " donc il y a dieu! 

Miteny 02/06/2009 10:26


Tu es extrêmement malhonnête encore une fois. Pourquoi?
Pourquoi tant de mensonge!

Je n'ai jamais dit: je ne sais pas donc Dieu.. NON! NON!

Je répète: nous avons tous la preuve irréfutable de l'insuffisance des causes biologiques. Donc de l'existence d'autre chose dont il faut déduire les caractéristiques à partir de ce que l'on
observe.

C'est une démonstration, donc s'il y a une erreur, tu dis où elle est (dans ce que MOI je dis). Et tu ne racontes pas tes élucubrations (que personnellement je trouve assez minables).


Hermann 01/06/2009 13:50

Ce qu'il dit, c'est que si le monde matériel ne permet pas à lui seul de justifier notre conscience, il faut aller chercher l'explication ailleurs, dans la métaphysique, dans l'existence d'un dieu.Si je me trompe, il me corrigera.Je n'empêche pas les chats d'avoir une conscience. Mais pourquoi pas alors une bactérie ? Une calculatrice ?En fait, j'ai envie de dire, si la conscience n'est pas chose matérielle, on peut vraiment imaginer n'importe quoi. Des âmes ? Une réalité parallèle ? Pourquoi rejoindre forcément la religion chrétienne ?Je serais, moi, matérialiste pour peu.PS : Ca fait quelques jours que je parcours ce blog. Je m'attriste de voir son auteur, qui semble très instruit, répéter (presque mot pour mot) le même raisonnement. L'affreuse pédagogie. Il ne cherche jamais à voir où est-ce que sa démarche bloque dans le public. Ses messages d'insultes, et ses vidéos, lui font une très mauvaise publicité, à mon avis.

Miteny 02/06/2009 10:22



Bon, c'est peut-être vrai... je vais peut-être arrêter les videos et les insultes même si certains les méritent.

Je trouve que tu es intelligent, je pense que tu as compris l'essentiel (et c'est assez rare pour être noté: les autres sont bien moins malins... du coup ils méritent des insultes).

Ensuite, je ne sais pas si tu as lu le pdf dans l'article "réformons la religion" mais je ne suis pas vraiment chrétien. Je m'intéresse aux faits et je ne crois pas en la résurrection de Jésus
par exemple. De plus, le mot "Dieu" doit être défini, comme tous les autres.

En fait, je pense que les religions se trompent beaucoup parce qu'il y a plein de choses qu'elles n'ont pas comprises. Elles utilisent des mots sans les définir, ce qui aggrave les
malentendus.

Il faut lire la Bible avec un oeil critique c'est à dire comprendre pourquoi l'auteur a écrit ça à cette époque au regard des connaissances que l'on peut avoir aujourd'hui en histoire mais aussi
en métaphysique... rien à voir avec les dogmes.

Je ne suis absolument pas dogmatique, je veux comprendre.



C. 01/06/2009 12:55

Hermann, merci de discuter avec moi. Moi non plus je ne crois pas en Dieu ou quoi que ce soit qui y ressemble. Je ne sais pas ce que nous sommes. Non, je ne crois pas que nous ne soyions qu'une chose matérielle, nous sommes trop évolués pour ça. Il est évident que nous avons la faculté de penser, de ressentir des émotions (comme pas mal d'animaux non humains, d'ailleurs), et que nous avons l'impression qu'il y a une "petite voix" en nous qui parle. Mais, et alors? Est-ce que quelqu'un s'est déjà trouvé dans la position de vérifier si les chats, par exemple, n'avaient pas une "petite voix" dans leur tête? Peut-être qu'ils en ont une, après tout... Je n'arrive pas du tout à suivre son raisonnement. Le fait que nous n'ayions pas de conscience collective est la preuve que Dieu existe? C'est ça l'idée?  Ou bien c'est le fait que nous ressentions notre propre douleur, pas celle des autres, qui est censé le prouver? Encore heureux que nous ne ressentions pas la douleur de chaque autre être humain! On n'en sortirait pas, et on serait tous morts depuis longtemps. Je ne pense pas que le fait que nous soyions encore là veuille dire que quelqu'un a réfléchi à tout ça avant de nous "fabriquer". C'est la théorie de "l'intelligent design", que l'auteur de ce blog tente de nous expliquer? Si oui, d'autres l'ont certainement mieux dit que lui. ^^

Miteny 02/06/2009 10:13


C'est l'existence de la conscience (exemple de la douleur) qu'il faut expliquer: son EXISTENCE.

La conscience de soi a une cause.. d'accord? Maintenant à nous de les identifier. Alors est-ce que le fonctionnement (biologie) du corps suffit?


Hermann 01/06/2009 11:09

Ben, je t'avoue que c'est pas très clair pour moi aussi.Une conscience collective ? C'est ce que répète l'auteur de ce blog. Je trouve cela affreusement maladroit.Qu'est-ce que tu penses que nous sommes ? Parce que quand tu dis que nous serions tous connectés, tu sembles sous-entendre que nous sommes une chose matérielle. C'est là-dessus que je me pose des questions.Tu penses que nous ne sommes que des cerveaux ? Et dans ce cas, je te rejoins : le problème tombe à l'eau. (Ce cerveau est relié à ses nerfs, pas aux autres.)Moi, c'est où je bloque.PS : je ne crois pas en Dieu, ni en rien qui y ressemble.

Miteny 02/06/2009 10:10


Les mêmes causes doivent produire les mêmes effets!


Quand le cerveau A est activé nerveusement, quel effet constates tu? DOULEUR (1)


Quand le cerveau B est activé nerveusement, quel effet constates tu? PAS DOULEUR (2)

Je répète: ce n'est pas normal d'un point de vue logique (causalité).



C. 01/06/2009 09:05

Tu peux le défendre si tu veux. :-)Comme nos corps ont les mêmes composés de base, la même "recette", si on peut dire, alors nous devrions tous ressentir les mêmes choses aux mêmes moments? Comme si nous étions tous connectés? Je ne comprends toujours pas, désolée...

Miteny 02/06/2009 10:05



Les effets de deux corps frappés devraientêtre de même nature car deux corps sont de même nature (même "recette"). Et les mêmes causes engendrent des effets de même nature... c'est la logique. Or
ce n'est pas ce que l'on constate!



Hermann 31/05/2009 22:28

Je me permets.C'est ceci, C. :Plus loin qu'un problème de cablage. Quand tu ressens de la douleur, un autre ne la ressent pas. Parce que la douleur vient de ton corps, devrais-tu dire. Mais qu'est-ce qui fait que c'est ton corps ? Ce n'est pas simple. Les deux corps semblent composés de la même manière. Cela semble tomber du ciel.Et zut ! Je devrais pas le défendre...

Miteny 02/06/2009 09:59


Oui défends moi! Merci, tu m'as l'air très intelligent. Tu ne devrais pas croire que ces questions n'ont pas d'importance. Les religions utilisent l'ignorance du peuple pour le manipuler.
C'est pourquoi il faut tout pour qu'il reste dans l'ombre. Du coup il y a des guerres des pauvres et eux ils s'enrichissent, ont de l'importance.

Penses tu que la vérité doit être cachée?


C. 31/05/2009 18:13

Bonjour!Si j'ai bien compris ta démonstration, si ce n'est pas toi qui ressent la douleur (mais qu'une autre personne la ressent), alors la douleur n'existe pas? Je t'avoue avoir du mal à suivre... J'ai peut-être raté une étape de ton raisonnement? Tu me re-expliques?C.

Miteny 02/06/2009 09:55


Je dis qu'elle n'existe pas pour moi mais pour l'autre oui. On ne constate pas la même chose. D'accord?


Hermann 31/05/2009 15:34

Ce que je me dis, aussi, c'est que ce n'est pas la conviction de l'existence en Dieu qui empêchera toutes les atrocités que l'on commet. Le gros des guerres part d'un sentiment religieux. Et on peut être bon et juste sans croire en Dieu.Tu divagues en affirmant que c'est parce que les gens ne veulent pas te croire que tout va mal.

Miteny 02/06/2009 09:54


Ce n'est pas ça mais je trouve étrange de trouver tant d'ennemis à un raisonnement aussi simple. De plus je me dis que quelqu'elle soit, la vérité est forcément bonne à prendre, non?


Hermann 31/05/2009 14:52

Principe de causalité :1. Rien ne distingue physiquement et biologiquement les corps humains. (Ce sont des causes identiques)2. J'en frappe un. Je ressens une douleur à la seule condition que ce soit mon corps. (Il y a exception)3. Cela nous oblige à voir une différence ailleurs que dans les causes biologique ou physique. (La métaphysique a donc sa place au milieu des sciences)C'est ce que tu dis, non ?Je suis d'accord avec le premier point. Les corps sont fabriqués de la même manière. Et de ce point de vue là on peut dire que ce sont les mêmes causes.Pour ce qui est du deuxième point, navré, je m'arrête. Je me dis, pour faire scientifique, il faut d'abord définir ses sujets. Qu'est-ce que la douleur ? Certes, je vois très bien ce que ça me fait quand j'ai mal. Mais quelle est sa nature ? C'est ici que tu manques de rigueur.Pour être honnête, si tu réponds correctement à cette question sans en soulever d'autres, j'admettrais que le corps ne suffit pas.Ce que je me dis, c'est qu'en plaçant ton constat sur un phénomène purement psychique, tu mettes le pied n'importe où. Que peut-on prouver ainsi ? J'aime ce caillou de toute ma personne. Pourtant ce n'est qu'un caillou comme les autres. Je devrais en déduire que quelque chose le distingue des autres. Ce caillou est donc dieu. Non : en fait je suis fou.

Miteny 02/06/2009 09:52


Quelle est sa nature? C'est la question à laquelle il faut répondre. Pour y répondre, il faut étudier d'abord ses conditions d'apparition.

Et je ne constate une production de sensation douloureuse (ça fait très mal) que lorsque mon corps est frappé (exception). Ce n'est pas clair?


Miky 30/05/2009 18:55

" Et c’est bien parce que cette force A est personnelle, réelle pour une seule personne à la fois qu’elle ne peut pas être d’ordre physique ou matérielle (sinon elle serait réelle pour tout le monde)."Tu confonds matériel et universel !

Miteny 02/06/2009 09:35


Non. Je dis que par définition, le matériel est ce dont l'existence est vérifiable par tout le monde. Donc si l'on accepte cette définition (et on ne peut pas faire autrement), le personnel ne peut
pas être que matériel.

En fait, tout ceci est d'une évidence... à pleurer