Vous êtes plus stupides qu'un analphabète du Moyen-âge.

Publié le par Miteny

En effet, supposons que nous ayons à faire avec un de ses pauvres hères. On pourrait commencer par lui présenter une ampoule, qu’on relierait à un circuit électrique sans lui dire.

Je pense que même lui saurait voir la différence entre « ampoule allumée » (production de lumière donc) et « ampoule éteinte » (aucune production de lumière). Il saurait aussi en déduire qu’il y a intervention d’AUTRE CHOSE quand l’ampoule est allumée. En fait il s’agit de l’électricité mais il ne le sait pas. D’ailleurs on aurait du mal à lui expliquer puisque l’électricité ne se voit pas. Sans doute hurlerait-il « sorcellerie, sorcellerie ! » comme vous le faites vous à mon propos : autant dire le niveau extrêmement bas de votre réflexion plus que primaire !
L’analphabète du Moyen-âge a des excuses que vous n’avez pas : espérance de vie ne dépassant pas 25 ans, nourriture essentiellement composée de chou, aucune éducation (ne connaît pas l’électricité par exemple), etc.… Vous, non seulement 25 ans, ça correspond plus au temps dépensé à vous apprendre des choses (à nourrir votre orgueil surtout), vous ingurgitez plus de vitamines à chaque repas que ce pauvre hère n’en a ingurgité dans toute sa vie, mais en plus vous avez accès à une somme d’informations extraordinaire.

Vous n’avez véritablement aucune excuse. Alors qu’en fait c’est très simple : on remplace lampe par corps et lumière par douleur dans l’exemple que le crétin du Moyen-âge a compris. Et de même, normalement vous devriez être capable de dire que vous constatez une exception.

 

Corps 1 frappé=> Douleur

Corps 2 frappé=> Pas douleur

Lampe 1 => Lumière

Lampe 2 => Pas lumière

 

Vous comprenez l’analogie ? Bien sûr que oui, vous comprenez. Mais vous préférez mentir, aveuglés par votre orgueil. En fait, vous ne valez pas mieux que ceux qui criaient « sorcellerie ! » jadis. Vous « raisonnez » (si j’ose dire) avec vos préjugés ridicules et malsains. Ne savez-vous pas que ne faire confiance qu’en ses préjugés, c’est ce qui provoque les guerres ?

C’est pathétique. Votre comportement est pathétique. L’insuffisance du corps est aussi évidente que l’insuffisance de la lampe sans électricité !

Ouvrez les yeux.

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

Riven 20/06/2009 01:26

l'analogie entre la douleur et l'électricité est d'une profonde stupidité, tout ce texte est d'une immense stupidité..."vous comprenez l'analogie" "ouvrez les yeux"en fait Mythony nous donne une explication par l'absurde comme un gourou il assène une de ses pseudo vérité en faisant une analogie stupide et si on n'est pas d'accord avec sa vérité on devient forcément un mauvais élève, un non croyant orgueilleux....ton analogie n'explique RIEN. C'EST UNE ANALOGIE VIDE de sensla douleur chacun peut en faire l'expérience et ce n'est pas Dieu ou une quelconque divinité qui intervient ou qui explique quoi que ce soit, de plus la douleur ne prouve pas son existence, pour qu'il y ait douleur il faut une cause originelle interne ou externe (crise d'appendicite ou coup de poing...)la lumière électrique  prouve simplement l'existence de l'électricité, l'électricité n'est pas produit par le Saint Esprit mais bien par un agent humain 

Miteny 22/06/2009 10:09


Tu as perdu. Tu ne m'as pas dit où je me trompais. CQFD


TouS 28/05/2009 15:15

@ P puisque c'est toi2 categories...le dessin animé,le film d'horreur

TouS 28/05/2009 15:13

Ps : 2 categories...le coup de poing dans la gueule,la chatouille

Koukou 28/05/2009 15:12

Et bien après une telle réponse tu devrais avoir honte de te représenter devant nous, car sur ce blog tu es devant nous, pour qu'on te juge, qu'on te hue ou qu'on t'applaudisse.Si tu es incapable d'entendre la moindre contradiction, ferme tes commentaires !Je te prouve par a plus b que tu confonds être et constater un état, et tu es incapable de récuser cela, donc tu as perdu, jusqu'à nouvel ordre. Mais que c'est dur pour toi de l'avouer, mon dieu.

Miteny 28/05/2009 15:21


"Le cerveau ne peut constater qu'un autre cerveau est en mode douleur, car il n'est pas."

Car il n'est pas quoi? tu écris n'importe quoi


TouS 28/05/2009 15:10

"Je te dis que la douleur n'est pas un produit, elle est un état du cerveau, cet état , il est ou il n'est pas."La "douleur", c'est le fait qu'un recepteur nerveux soit endomagé, meme si la correspondance avec le cerveau est tres rapide, comme dit Miteny, "quand j'ai mal au bras, j'ai pas mal à la tete"La douleur n'a rien "d'un etat du cerveau", car celui ci ne fait que "diriger" l'ensemble nerveux "coherent" qui constitue le corps

Kou 28/05/2009 14:48

Je te dis que la douleur n'est pas un produit, elle est un état du cerveau, cet état , il est ou il n'est pas.Le cerveau en mode douleur constate qu'il est en mode douleur. Il est.Le cerveau ne peut constater qu'un autre cerveau est en mode douleur, car il n'est pas.Etre et constater ne sont pas synonymes, donc pas de viol de causalité, donc c'est perdu !Ou alors prouve que constater un état et être dans cet état sont comparables !J'ai gagné, Miteny, apprend à dialoguer, apprend à être humble. Ton égocentrisme t'épuise.

Miteny 28/05/2009 15:04


"Le cerveau ne peut constater qu'un autre cerveau est en mode douleur, car il n'est pas."

Car il n'est pas quoi? C'est que du charabia !!

 Soit un cerveau peut passer en mode douleur soit il ne peut pas. Moi j'affirme qu'il ne peut pas. Et apparemment tu es suffisamment perdu dans ton propre charabia pour avouer enfin que t'as
perdu!


TouS 28/05/2009 14:41

à 0....Tu devrais "tenter" de penser "juste"...dans ton 0 absolu préféré

Unepieceaconviction 28/05/2009 14:25

un cerveau en "mode douleur" ça veut dire surement un cerveau qui est sollicité par une agression d'ordre physique, tu l'as parfaitement compris.arrête de rebondir sur les a peu-prêt linguistique de tes participants.:]

Miteny 28/05/2009 14:30


oui j'ai compris


Kou 28/05/2009 13:45

Mais ce n'est pas le même cerveau, jeme tue à te l'expliquer mais tu n'entends rien :"un cerveau en mode douleur" n'est pas "un cerveau qui observe un cerveau en mode douleur", donc aucun viol de causalité, nou sn'avons pas ici les mêmes causes.Irrécusable : c'est bel et bien perdu.

Miteny 28/05/2009 13:55


Qu'est ce que ce charabia?
Un cerveau en mode douleur n'a pas le droit d'observer qu'il est en mode douleur?? Bref selon toi, on n'a pas le droit de constater qu'on a mal !!!

HILARANT... de bêtise


Koukou 28/05/2009 13:24

Tu ne comprends pas.Dans ta démo, le cerveau qui constate est soit en mode douleur (quand tu a smal), soit non (quand tu observes un autre corps frappé) donc ^c'est DIFFERENT !!!Tu ne peux pas comparer puisque ce n'est pas le même cerveau, la même configuration du cerveau qui juge. Donc aucun viol de causalité.Je constate que tu ne peux me récuser.

Miteny 28/05/2009 13:43


Et alors? Ce n'est pas parce que le cerveau qui constate est un mode douleur qu'il n'a pas le droit de constater. Alors?


Koukou rit 28/05/2009 12:01

Etre un cerveau en mode douleur et observer un cerveau en mode douleur sont DIFFERENTS, donc soit tu récuses, soit tu as perdu.

Miteny 28/05/2009 12:40


"Etre un cerveau en mode douleur"
Mais ça veut dire quoi?? Un cerveau en mode douleur est un cerveau en mode douleur. Ce n'est pas la question. La question est: est-ce que cette expression "cerveau en mode douleur" a un sens?

Autrement dit: tu constates que n'importe quel cerveau peut passer en mode douleur sans exception?


Koukou 28/05/2009 11:28

Sur un plan très bêtement logique, votre "corps A frappé = douleur et corps B frappé = pas douleur" est faux dans sa déduction de viol du principe de causalitén car c'est corps A qui juge.Or, Exister et observer une existence, Etre et constater, ce sont des verbes qui ne sont pas synonymes donc c'est faux. Et puisque tu ne le réfutes pas, tu as clairement perdu.

Miteny 28/05/2009 11:45


Selon toi, on n'a pas le droit d'observer qu'on existe, qu'on a mal?
Autrement dit quand j'ai mal et quand je n'ai pas mal, je suis victime d'une illusion: ce n'est pas réel (incompréhensible ton charabia).


Le Lustre Connu 28/05/2009 11:22

Mais non, ce n'est pas pareil. Quand vous ressentez de la douleur vous n'êtes pas comme une lampe qui s'allume. (Si j'étais un Lustre Méchant, je dirais que c'est parce que vous n'êtes manifestement pas une lumière.) Lorsque la lampe est allumée, la lumière est visible par n'importe quel observateur extérieur parce que la lumière a la propriété de se propager dans un milieu transparent.L'influx nerveux qui transmet l'information "douleur" a quant à lui la propriété de se propager dans les nerfs. Donc soit votre cerveau est relié à ces nerfs, auquel cas vous souffrez lorsque vous êtes frappé, soit votre cerveau n'est par relié à ces nerfs, auquel vous ne souffrez pas, parce que ce n'est pas vous qui êtes frappé. C'est pourquoi un observateur extérieur ne peut pas percevoir la douleur d'un autre qui est frappé.

Miteny 28/05/2009 11:41


Je n'ai mal que lorsqu'un seul cerveau (donc pas n'importe lequel) est sollicité par un influx nerveux. J'espère que vous réussirez à comprendre cette phrase pour que l'on puisse passer à la suite.
Alors?


yawn 28/05/2009 10:54

oui et? a quel moment Dieu apparait après ça ? Mon existence n'est peut être du qu'a un concours de circonstance, ou une spirale naturelle lié a la nature et à l'univers, peut etre même que je n'existe pas, que je ne suis qu'un projection de quelques choses, peut être même suis une entité imatérielle et matérelle, peut être même suis je une parti de dieu ...avec des si on est tout ce qu'on veut ou pas...La seule chose qui nous fait constater notre existence est nos cinq sens, ce qui rend notre vie viable et notre réalité physique moins casse pied , après si ce que je vois en tant qu'animal pensant ne suffit pas ...là soit je me pause trop de questions et je suis un animal complexe et angoissé qui a besoin de Dieu, soit ça existe et ça me dépasse...et je me prend surtout pas pour le messie ...bref là c'est un choix de solution...ta question démarche miteny n'importe qui , qui c'est posé la raison de son existence  la fait ...ta pas inventé l'eau chaude désolé :/ et la réponse est ....tadaaa....la mort, seul la mort peut t'apporter une réponse pour un peu que ton esprit se dissout pas avec la matière...voila, la preuve de l'imatérialité ne peut être révélé par ton corps ...et tu sais pourquoi...parce qu'il est insufisant. :))))))

Miteny 28/05/2009 11:00


?
C'est une démonstration logique. Le fonctionnement biologique du corps ne suffit pas. C'est tout et c'est très simple. C'est de la science.

Si la lampe s'allume, c'est qu'elle a subi une intervention extérieure (l'électricité). Bal la pareil.


yawn 28/05/2009 10:53

oui et? a quel moment Dieu apparait après ça ? Mon existence n'est peut être du qu'a un concours de circonstance, ou une spirale naturelle lié a la nature et à l'univers, peut etre même que je n'existe pas, que je ne suis qu'un projection de quelques choses, peut être même suis une entité imatérielle et matérelle, peut être même suis je une parti de dieu ...avec des si on est tout ce qu'on veut ou pas...La seule chose qui nous fait constater notre existence est nos cinq sens, ce qui rend notre vie viable et notre réalité physique moins casse pied , après si ce que je vois en tant qu'animal pensant ne suffit pas ...là soit je me pause trop de questions et je suis un animal complexe et angoissé qui a besoin de Dieu, soit ça existe et ça me dépasse...et je me prend surtout pas pour le messie ...bref là c'est un choix de solution...ta question démarche miteny n'importe qui , qui c'est posé la raison de son existence  la fait ...ta pas inventé l'eau chaude désolé :/ et la réponse est ....tadaaa....la mort, seul la mort peut t'apporter une réponse pour un peu que ton esprit se dissout pas avec la matière...voila, la preuve de l'imatérialité ne peut être révélé par ton corps ...et tu sais pourquoi...parce qu'il est insufisant. :))))))

Koukou 28/05/2009 10:49

Ah la lal, ça tourn ene boucle : je t'ai déjà expliqué que le "on" de ta phrase est l'un des cerveaux.Etre et constaer sont deux fonctions incomparables donc ta démo est fausse. CQFD, sauf si tu prouves qu'être et constater sont d emême nature.Alors ?Tu reconnais ton échec ou tu réfutes  ce que je viens d'écrire !

Miteny 28/05/2009 10:57


Ce n'est pas clair: en plus j'ai déjà répondu. C'est quoi ta définition d"être" sinon celle d'exister?


alain+bourrelly 27/05/2009 23:46

Tu fais de l'auto-allumage....Tout le monde le sait qu'on ne ressent rien quand un autre est frappé. Quand tu auras compris ça et arrêté de le répéter tu auras fait un grand bond en avant.Tu fais penser aux vieux gâteux qui répètent toujours la même chose avec laquelle tout le monde est d'accord pour sois disant prouver autre chose qui n'a aucun rapport.En fait c'est ça : tu fais du gâtisme précoce.Non, non ! ne me remercie pas c'est un diagnostic facile et gratuit.Tout le monde a compris ça MAIS CA NE PROUVE RIEN !!!! quand toi tu l'auras compris tout ira mieux.Je te souhaite de tout mon coeur une amélioration de ta dégénérescence neuronale.

Miteny 28/05/2009 10:06


C'est de la calomnie et une tentative d'assassinat. Tu bois du sang au petit dej?

Tu sais très bien que j'ai raison et que tu mens: 2 corps frappés, causes similaires. On constate 2 effets différents: DOULEUR/PAS DOULEUR.

T'es trop stupide pour voir la différence  DOULEUR/PAS DOULEUR? et LUMIERE/PAS LUMIERE?


Un Démon démoniaque 27/05/2009 19:28

Forcément s'ils ne sont pas reliés entre eux, quand l'un souffre, l'autre non.Mais toi Miteny, souffre ! C'est ton châtiment.

Eni 27/05/2009 19:09

Et toi tu est plus borné qu'un philosophe de l'antiquité.

Miteny 27/05/2009 19:11


J'essaie de vous faire comprendre UN truc: un truc tout simple. Et apparemment c'est encore trop pour vos deux neurones pas liés entre eux.