Un monde de barbares.

Publié le par Miteny

Ce monde est écœurant : vous m’écœurez.

Vous avez sûrement le chiffre de la bête (666) inscrit sur votre front parce que la bêt(is)e est bien la seule chose que vous respectez. Cette bête, laquelle représente cette société corrompue qui fait de beaux discours mais qui dans les faits saccage tout et tue tout le monde (les « démocraties » que vous adorez vendent 1000 milliards de dollars d’armes par an) vous a complètement possédé : vous êtes possédé. Ce blog est bien la preuve que vous êtes possédé : car il est impossible que vous ne compreniez pas la différence entre douleur et pas douleur. Il est impossible que vous ne compreniez pas que je ne constate une production de douleur que lorsque mon corps est frappé. C'est-à-dire que je constate qu’un seul corps sur Terre serait capable de produire de la douleur et ça ne vous étonne pas ?

Vous adorez le diable : c’est la seule explication SCIENTIFIQUE (oui j’ose le dire) que j’ai trouvé. Car il est impossible que vous n’ayez pas compris la différence douleur/pas douleur (ne me faites pas croire que vous connaissez la réponse à une question que vous n’avez jamais été capable de vous poser). Non, ce n’est pas possible. Vous êtes juste des êtres néfastes, des parasites, des nihilistes, des démons.

Ça n’a rien d’étonnant : si vous n’étiez pas des prédateurs avides de sang, la Terre ne serait pas dans un tel état, la misère et l’égoïsme ne seraient pas si répandus. Je vous conseille de vous regarder dans le miroir pour vérifier si vous n’avez pas un gros 666 écrit en rouge sur le front.

« Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués. Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est 666. »

C’est exactement ça.

 

PS : le cas de Stéphane est particulièrement révélateur. Comment expliquer sinon pourquoi il continue à s’opposer à une évidence qu’il a très bien compris ?

En effet, il a très bien compris que je me basais mon raisonnement sur le fait que je ne constatais une production de douleur que quand mon corps était frappé et pourtant il n’en parle jamais. Regardez bien : il évite soigneusement cette question.

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alain+bourrelly 27/05/2009 00:11

Trop bon le mec qui s'en tape complétement mais qui veut à tout prix placer son appart à Marrakech...."Ouais, ouais t'as raison, super ton blog, mais viens voir la boutique, juste pour le plaisir des yeux.... Zoulis tapis mon zami !!!! "J'adore. Crevant.

amine 22/05/2009 23:37

arrete de culpabilser sa sert a rien essaye d'etre positive "2012"

Miteny 25/05/2009 09:39


Oui. je crois que tu as raison. C'est d'ailleurs ce que je me disais hier... Il vaut mieux être positif et montrer que Dieu, c'est une très bonne nouvelle.


APPARTEMENT MARRAKECH 21/05/2009 13:33

Je trouve ce blog est formidable. UtileAppartement Marrakech

Miky 20/05/2009 17:45

"Le cri n'est pas personnel comme la douleur "Et alors ? Hors sujet !

Miteny 20/05/2009 17:49


Si c'est le sujet. J'ai pris l'exemple de la douleur pour son caractère personnel (subjectif).

Quand quelqu'un crie, tout le monde peut avoir accès à ce cri mais quand quelqu'un a mal, seul lui a accès à cette douleur. Donc la production de douleur n'est pas universelle comme pour le cri.


Miky 20/05/2009 16:38

"Non ce n'est pas la même chose."Si, c'est la même chose."Ensuite j'ai déjà dit oui: si on frappe un corps quelconque, quelqu'un a mal, oui! "quelqu'un a mal" ne signifie pas "de la douleur est produite". "Ca c'est la meilleure de l'année ! Donc, sur le même modèle, je dois en conclure que : "quelqu'un crie" ne signifie pas "un cri a été produit" !

Miteny 20/05/2009 16:43


Le cri n'est pas personnel comme la douleur


Miky 20/05/2009 15:34

"EVIDEMMENT!! Je parle de ce que constatent les gens sur la question posée "conditions d'apparition de la douleur". ET PAS de la question "causes de la douleur pour quelqu'un". (question tordue d'ailleurs)."Tu m'excuseras mais la principale différence entre ces deux questions est esthétique... Et j'aimerais bien savoir pourquoi la seconde question serait tordue. Elle me semble très claire au contraire !

Miteny 20/05/2009 15:42


Non ce n'est pas la même chose. Ensuite j'ai déjà dit oui: si on frappe un corps quelconque, quelqu'un a mal, oui!
"quelqu'un a mal" ne signifie pas "de la douleur est produite".


nobody: 20/05/2009 15:15

C'est vrai que tu es incapable d'admettre que tu puisses avoir tort même après dix milles commentaires te démontrant le contraire de la part de tous les intervenants..............Abruti de base, orgueilleux dis tu ? tu parles de toi...non, ne soit pas si dur avec toi t'es un peu obtu, bouché, autiste...mais avec le temps  qui sait? Tu sais il n'y a rien de plus facile que de faire comme toi, prendre tous tes mots et te les resservir...ils te vont tellement bien qu'on a aucun effort à faire pour te les renvoyer.............mais c'est tellement gros que tu t'en aperçois plus!

Miteny 20/05/2009 15:22


gnagnagna


nobody: 20/05/2009 13:25

t'es simplement un "ego" bouffi et orgueilleux qui a une pompe à vélo dans le cul, tu es gonflé à l'hélium de l'ego et comme la grenouille qui se prend pour un boeuf tu vas faire un grans splatch!!!!!!!!!en 2012....comme tous les leaders de secte qui se sont ratatinés et enfermés dans leur bulle d'ego gonflé à la pompe à vélo..........................et encore que toi tu formes une secte à toi tout seul pour seul disciple........désopilant bibindum shamalow.....t'es gentil mais comique mon petit Seb

Miteny 20/05/2009 13:36


Ce commentaire confirme que t'es bel et bien un gros abruti et rien d'autre: c'est toi qui est gonflé d'orgueil: incapable d'imaginer que tu puisses avoir tort.

T'es bel et bien un abruti de base.


nobody 20/05/2009 13:19

Tu ne pourras jamais apporter la preuve "de l'existence de dieu" car si cela peut être prouvé, cela veut dire qu"il est lui-même "objet vu par ta conscience" donc tu es avant lui, pour pouvoir le prouver.T'es pas sorti de l'auberge si "dieu existe en tant que sans cause ni effet alors il est la preuve de tout...............donc de toi aussi........ainsi tu ne prouver le sans cause ni origine si toi tu es issu d'une cause! T'a une logique de coincé, enfermé dans ta bulle!

Miteny 20/05/2009 13:34


charabia inepte qui n'a rien à voir avec ce que je dis: CQFD


nobody: 20/05/2009 13:08

et en plus je répond parfaitement au sujet "TOI" dans ta subjectivité......tu vas bien hô SUJET de toi_même?

Miteny 20/05/2009 13:12


toujours pas de réponse


nobody: 20/05/2009 13:06

décidemment t'es vraiment coincé...serais tu débile coincé?

Miteny 20/05/2009 13:08


Je ne suis pas coincé: tu ne m'as pas coincé, tu ne parles pas de mon raisonnement.


nobody 20/05/2009 12:54

mais t'es coincé dans ton discours Seb............pas de conscience individuelle sans corps c'est interdépendant tu pourras jamais t'en sortir avec ton exemple de la douleur.Tu vas tourner en rond jusqu'à la fin des temps.corps+ conscience égale la personne tel qu'on la définit..............donc jamais l'un sans l'autre....interdépendance des deux....conscience de la douleur car un corps est là...et hop!un corps emet des informations car il y a une conscience qui l'interprète comme douleur et hop.pas de 'lun sans l'autre et vice-versa.............incontournable...........

Miteny 20/05/2009 13:04


Je crois vraiment que t'es le roi des abrutis.
"pas de conscience individuelle sans corps c'est interdépendant"
J'ai jamais dit le contraire... DONC tu sais pas lire et tu réponds pas au sujet= GROS DEBILE

DONC tu sais pas lire et tu réponds pas au sujet= GROS DEBILE
DONC tu sais pas lire et tu réponds pas au sujet= GROS DEBILE


nobody: 20/05/2009 12:19

UNE SEULE CONSCIENCE interprète le phénomène douleur en tant que "ressenti" à travers son corps le sien!le corps lui suffit pour ce qui est de ses propriétés concernant la douleur qui est une interprétation par la personne, un concept pour nommer ce phénomène.et tout le monde constate l'inverse de toi....que le corps suffit pour ce qui est du ressenti douleur.Donc tu as le droit de constater ce que tu veux................et les autres aussi...mais tu "le seul à constater cela"...donc.......arrête de croire que tu "es la véritè" ou alors tiens compte de la constatation des autres.......ouvre toi esprit obtus

Miteny 20/05/2009 12:28


T'es vraiment con. T'as mal quand je me cogne, crétin? (ouhh... que c'est dur)

T'es un grand voleur et un assassin: tu cherches à m'assassiner (en utilisant l'arme du "mensonge débile").


Samouel 20/05/2009 11:39

eeeeeh oui Miteny ... on tourne à 100% autour de «qui a mal et qui a pas mal quand n'importe qui est frappé, donc dieu existe».

Miteny 20/05/2009 11:53


UNE SEULE PERSONNE A MAL. Selon le constat des personnes, le corps ne suffit pas.


Miky 20/05/2009 11:26

"Mais gros débile, la question porte sur la production de douleur, pas sur la production de douleur pour quelqu'un: t'es vraiment stupide... mais stupide!!"Alors pourquoi est-ce que tu insistes tout le temps sur le fait que tu parles de ce que tu constates ? Tu te contredis mon pauvre....

Miteny 20/05/2009 11:37


EVIDEMMENT!!
Je parle de ce que constatent les gens sur la question posée "conditions d'apparition de la douleur".
ET PAS de la question "causes de la douleur pour quelqu'un". (question tordue d'ailleurs).

De plus j'ai toujours dit que je croyais bien que tout corps frappé faisait mal à quelqu'un.

On frappe un corps quelconque=> quelqu'un a mal ... OUI OUI OUI !!!


nobody: 20/05/2009 11:05

QUEL DOMMAGE  que tu ne prennes jamais le temps de lire et qui plus est d'être grossier.tu as de la chance d'avoir à faire à des interlocuteurs qui ont le sens de l'humour, l'ouverture d'esprit, et la capacité d'avoir conscience de la totalité sans rester enfermer dans leur subjectivité toute personnelle!il ne te manque qu'un peu de sagesse et d'humilitè pour sortir de ton orgueil , ta grossièreté et ton esprit obtu....courage...t'es encore jeune, certes déçu par la vie, mais la conclusion à laquelle tu arrives par ta reflexion n'oublie pas qu'elle est peut être le fruit d'un mental confus même si ce que tu as vu n'est pas totalement faux .....allez bises Seb et écoute un peu l'intersubjectivité tu y gagneras en ouverture et compréhension

Miteny 20/05/2009 11:14


N'importe quoi. Comment peut-on être aussi bête?
Je ne constate aucune production de douleur!! T'as toujours rien compris (odieux: tout simplement odieux et honteux).
Navrant de bêtise. Et tu oses dire que je nage dans la confusion!! Il faut le voir pour le croire.

Conclusion: achète toi un cerveau.


Marcellin 20/05/2009 09:12

"Bah si, je l'ai prouvé:"Il vaut lire ça que d'être aveugle (dis tu crois vraiment que tu as prouvé quelque chose ?)Tu as juste prouvé que le subjectif n'était pas objectif, alors BRAVO !

Miteny 20/05/2009 10:01


Satan, sors de ce corps.


nobody: 20/05/2009 08:28

@ Stéphanetout à fait Stéphane c'est là où miteny fais une confusion, une double confusion entre le ressenti en tant que sujet de sa propre expérience et l'observation de l'expérience sur un autre (sans être le sujet qui a le ressenti)!a son niveau personnel et expérimentale il a raison, mais au niveau de la constatation en tant qu'observatuer du phénomène il a tort, car ce n'est pas parce qu'il ne ressent pas personnellement la douleur de l'autre que l'autre n'en fait pas l'expérience avec "Son" corps. là il mise sur les deux tableaux pour "constater" en imposant sa vision uniquement "subjective" comme référence, tout en se servant des autres pour corroborer sa propre expérience..............grosse confusion d'interprétation entre les deux niveaux...constatation (globale) et ressenti (subjectif et personnel). il se confine et s'enferme dans les limites de ce que son corps lui transmet, sans tenir compte de l'aspect universel de la conscience. Le corps pour ce qui est de la douleur est bien le support qui permet ce ressenti.....là il confond

Miteny 20/05/2009 10:00


abruti:
"n'est pas parce qu'il ne ressent pas personnellement la douleur de l'autre que l'autre n'en fait pas l'expérience avec "Son" corps"

J'ai jamais dit que l'autre ne ressentait pas de douleur. Quel con mais quel con! Obliger de déformer mes propos pour avoir quelque chose à dire: quelle bande de débiles, c'est inimaginable!

INIMAGINABLE DE CONNERIE!


Stephane 20/05/2009 03:22

Je voulais dire  : le contraste que toi tu vois

Miteny 20/05/2009 09:59


Mais gros débile, la question porte sur la production de douleur, pas sur la production de douleur pour quelqu'un: t'es vraiment stupide... mais stupide!!


Stephane 19/05/2009 23:51

S'il y a quelqu'un qui peut témoigner de l'apparition de douleur pour chaque corps qui existe, on ne peut certainement pas rejeter le corps comme sources. LE contrate que toi tu vois est donc le résultat, non pas d'un corps qui produit de la douleur et d'un autre qui n'en produit pas, mais plutot, d'un corps qui produit de la douleur pour une personne et d'un autre qui en produit pour une autre personne.Chaque corps produit de la douleur pour une personne différente, C'est la réalité acceptée par l'ensemble de la population.

Miteny 20/05/2009 09:57


Mais qu'il est con, mais qu'il est con!

Le mien: aucune production de douleur
Le sien: production de douleur

SATAN, quelle raison as tu de jeter un de ces constats à la poubelle? (quand je pense que je discute directement avec le prince des ténèbres...)


alain+bourrelly 19/05/2009 21:42

Quelle traduction? Ton truc sur le nombre de la bête.... Les tournures ne font pas Français parfois. C'est pas une traduc ?

Miteny 19/05/2009 21:46


C'est une citation biblique: l'apocalypse. La bible sur internet:
http://www.info-bible.org/lsg/66.Apocalypse.html#13



Stephane 19/05/2009 20:17

Et pour le même corps, le constat de l'autre, c'est une apparition de la douleur. C'est la personne qui varie, pas le fait que de la douleur est produite.

Miteny 19/05/2009 20:19


le mien c'est "aucune production de douleur par ce corps frappé".

T'en fais exprès: je t'ai eu. Je viens de montrer que tu faisais exprès de ne pas me lire. T'es démasqué!


Stephane 19/05/2009 19:48

Mais SATAN, le mien aussi est réel. Belzébuth, sors de ce corpsJustement, le tien confirme la réalité de ce que TON corps fait. Idem pour les autres.

Miteny 19/05/2009 19:58


SATAN, le mien c'est "aucune production de douleur par ce corps frappé". Tu ne crains pas d'être possédé?


Stephane 19/05/2009 19:11

Cette personne est réelle, son constat est réel, et ce qu'elle constate quand son corps est frappé est tout aussi réel et similaire a ton constat a toi. Le corps peut donc en etre l'origine

Miteny 19/05/2009 19:17


Mais SATAN, le mien aussi est réel. Belzébuth, sors de ce corps!

Le mien: aucune production de douleur
Le sien: production de douleur

SATAN, quelle raison as tu de jeter un de ces constats à la poubelle? (quand je pense que je discute directement avec le prince des ténèbres...)


Stephane 19/05/2009 18:41

Si une autre personne le constate, ca justifie de dire que l'autre corps fait la meme chose. Cette personne est réelle, son constat est réel, et ce qu'elle constate à propos de son corps est du coup tout aussi réel (même si tu ne le constate pas). Si l'autre corps ne fait rien parce que tu ne le constate pas, l'autre personne elle-même et son temoignage ne sont pas réels parce que tu ne les constate pas.

Miteny 19/05/2009 18:46


Tu parles pas du sujet (ce que je constate). CQFD

"Si une autre personne le constate, ca justifie de dire que l'autre corps fait la meme chose."
Mais quel con!! C'est pas une insulte c'est vraiment un constat

ça justifie juste de dire que l'autre constate une production de douleur, nain de jardin


Stephane 19/05/2009 18:29

Non, elle ne constate pas de viol du principe causal, car elle ne constate pas que l'autre corps ne produit rien. Si elle etait le seul observateur conscient, on pourrait dire qu'elle constate qu'il ne produit rien. Elle n'est pas le seul, et de plus, un autre observateur temoigne du contraire...alors ce n'est pas un viol du principe causal.Le mieux qu'elle puisse dire en fonction de SON constat, c'est que soit l'autre corps ne fait rien du tout, soit l'autre corps fait quelque chose pour une autre personne. Et de par SON constat, elle n'a aucune possibilité de savoir laquelle de ces 2 options est la bonne.

Miteny 19/05/2009 18:32


je crois que t'as définitivement choisi la voie du mal: c'est triste (et un peu étonnant).

JE n'ai pas mal quand tu te cognes: tu comprends ça? Donc je ne constate aucune production de douleur qui fait mal, voleur professionnel.

Je n'ai pas le droit de dire qu'il y a une différence entre avoir mal et ne pas avoir mal. Quel voleur! Il faut vraiment n'avoir honte de rien.


Stephane 19/05/2009 18:11

Non Miteny, je suis convaincu que le principe causal peut etre respecté au-delà du constat d'une même personne et même si cette personne ne puisse le vérifier. Si ce n'était pas le cas, il n'y aurait pas plusieurs personnes conscientes. Il n'y en aurait qu'une seule.

Miteny 19/05/2009 18:18


Mais t'écris une grosse connerie. C'est un fait.
Alors arrête de faire l'autiste et réponds. Je croyais que t'avais un bon fond mais en fait non, pas du tout. Cette personne constate un viol du principe causal, une anomalie, l'insuffisance du
corps.

ça te gêne, tout le monde l'a compris, mais c'est ça que tu dois démolir...

PS: tu refuses de voir ta propre bêtise, tout simplement. Avoir trop d'orgueil, ce n'est pas un signe d'humilité (c'est le moins qu'on puisse dire).
Mets ton orgueil dans ta poche. Tu te fais du mal. Tu fais du mal à la vérité. Tu fais du mal à l'humanité.


alain+bourrelly 19/05/2009 18:01

La traduction me plait mais me semble un peu aléatoire parfois... Un nombre d'homme ça veut dire quoi ?C'est l'évangile selon Iron Maiden ?

Miteny 19/05/2009 18:05


Quelle traduction?


Stephane 19/05/2009 18:01

Ce que je te dis, et que tu ne saisis pas, c'Est que ton point de reference pour determiner si ce que font tous les corps est equivalent n'est pas bon. Pour toi, ca passe dans une comparaison entre ce qu'une personne donné va voir quand un corps X, un corps Y et un corps Z sont frappés. Pour toi, des qu'il y a une difference dans ce qu'une meme personne constate, il y a probleme. Je ne suis pas d'accord avec ca.

Miteny 19/05/2009 18:05


Parce que tu mens. Tu jettes ce que constatent les gens à la poubelle. C'est totalement idiot. Et tu continues à mentir de façon éhontée: c'est odieux.


Stephane 19/05/2009 17:43

La question n'est pas de savoir si vous constatez la même chose, mais si chaque corps fait quelque chose d'équivalent aux autres. C'est ca qu'on veut savoir et j'Estime que c'est le cas. Si un corps ne fait mal à personne quand il est frappé, là je serais d'accord. Mais le fait que chaque corps fasse mal à une personne unique...c' est carrément une constante que tous les témoignages confirmeront. Si tous les témoignages doivent être pris en compte, s'ils sont tous aussi réels que le tien, ce qui varie ici, c'est la personne qui ressent la douleur, ET NON l'apparition de douleur comme telle.

Miteny 19/05/2009 17:55


Mais t'es vraiment con! C'est HORS SUJET. Je ne parle pas de cette constante là. Oui, a priori, frappé un corps quelconque fait mal à quelqu'un (même si ce n'est pas démontrable).

En fais tu exprès d'être aussi bête? (je crois que je vais aller parler aux canards, ils sont plus intelligents)

Mon Dieu, qu'il est bête, mon Dieu qu'il est bête! (et où est ma réponse?)


Et comme moi et l'autre ne constatons pas la même chose (pour la douleur), il faut accepter enfin l'existence de plusieurs réalités (car plusieurs observateurs patati patata...)

Odieux démon, tu DOIS REPONDRE (j'ai l'impression d'être un exorciste)


Marcellin 19/05/2009 17:42

Le subjectif n'est pas constatble par autrui, bougre d'idiot,ça ne me dit pas que le subjectif est autre chose qu'un produit du corps, juste indétectable par autrui.(tu es de moins en moins bon dans tes réponses)

Miteny 19/05/2009 17:48


Bah si, je l'ai prouvé: la suffisance d'un corps est absurde et contraire à tout ce que constatent les gens


TouS 19/05/2009 17:33

http://www.dailymotion.com/relevance/search/jeanne+mas-johnny/video/xaurd_jeanne-mas-johnny-johnny_music

Miteny 19/05/2009 17:35


Tu prends de la drogue non?


Marcellin 19/05/2009 17:28

Mais que tu es con, mon dieuobjectif : un corps constate le produit d'un autre corpssubjectif : un corps ne constate que ce qu'il produit.Si je crée tout seul dans mon coin mon subjectif, toi tu n'en sais rien, mais mon corps peut très bien l'avoir créé tout seul, bougre de nain intellectuel !

Miteny 19/05/2009 17:31


Tu ne comprends pas, nain de jardin, que si toi tu constates une douleur, moi je n'en constate aucune: donc DEUX constats différents à prendre en compte (tous les deux).

Quels constats ton neurone veut jeter à la poubelle?


Stephane 19/05/2009 17:20

Et le constat des autres, qui témoignent du fait que leur corps produit de la douleur, mérite également le qualificatif de réel. non ?

Miteny 19/05/2009 17:24


Mais c'est ce que je n'arrête pas de répéter sans arrêt!! (odieux)
Le constat de chaque personne mérite aussi ce qualitatif. Et comme moi et l'autre ne constatons pas la même chose (pour la douleur), il faut accepter enfin l'existence de plusieurs réalités (car
plusieurs observateurs patati patata...)


Stephane 19/05/2009 17:14

Ca c'est parce que tu definit ce qui est réelle en fonction du constat d'une meme personne. Et je ne suis pas d'accord

Miteny 19/05/2009 17:18


Je respecte les constats de tout le monde, mets toi ça dans la tête. Mon constat a le droit d'avoir le qualificatif "réel". Sinon comment définis tu la réalité? (odieux, c'est proprement odieux et
honteux un tel comportement: c'est un crime contre l'humanité)


Stephane 19/05/2009 17:05

Ça te pose probleme donc que chaque corps produirait un phenomene constaté par une personne différente ? Tu crois vraiment que ça viole la causalité ? Pas moi.

Miteny 19/05/2009 17:12


Mais t'es idiot. Tu sais lire? Je t'ai dit qu'il fallait écrire le constat des gens.

Ta phrase n'a pas de sens, Belzébuth alors fais ton boulot de contradicteur ou retourne adorer Satan.


Marcellin 19/05/2009 16:49

Mais le corps ce n'est pas juste ce que tu peux constater, c'est aussi tout ce qui est subjectif en lui. Toi tu pars du principe que le corps c'est ce quis e voit, s'analyse, se calcule, mais le corps, désolé, c'est AUSSI des sensations incommunicables, des sentiments personnels.Le corps secrète de l'objectif et du subjectif voilà tout.Fais des sketchs, là t'es bon.

Miteny 19/05/2009 16:51


"Le corps secrète de l'objectif et du subjectif voilà tout."

FAUX. Personne ne constate ça. Chaque personne constate qu'un seul corps secrèterait du subjectif. Ce qui est absurde. Il faut prendre en compte le constat des gens (je suis sur une planète
d'abrutis: AU SECOURS!)


TouS 19/05/2009 16:33

http://www.dailymotion.com/relevance/search/en+rouge+et+noir/video/xc2o5_jeanne-mas-en-rouge-et-noir_music

Miteny 19/05/2009 16:47


Vous faites une belle bande de simplets


Stephane 19/05/2009 16:10

Non, je ne suis pas d'accord pour dire que si le corps suffit, il doive nécessairement produire quelque chose pour tout le monde. C'est simple et clair comme argument.Chaque corps produisant une conscience et de la douleur pour cette derniere respecte à mon sens la logique causale (même s'il n'y a qu'un seul témoin pour ce que fait chaque corps). Ça, ça ne me pose pas de problème sérieux.

Miteny 19/05/2009 16:44


Ce n'est pas un argument, c'est une bêtise. Toi comprendre?

Le témoignage des autres ne change rien à ce que je constate: je n'ai pas
mal.


Je constate avec certitude l'incapacité de beaucoup de corps à produire de la
douleur puisque je constate que même frappés, ils ne produisent pas de douleur.


" Ça, ça ne me pose pas de problème sérieux."
ça veut dire que t'as jamais lu mon raisonnement. (tu mérites un bonnet d'âne)


TU DOIS ME DIRE OU JE ME TROMPE.... TOI COMPRENDRE ??

MOI PARLER TOI, TOI COMPRENDRE MOTS?


yvonne 19/05/2009 14:50

Non, mais c'est quoi ces questions existentielles?
Et les douleurs morales elles?La douleur physique est réelle et ressentis par l individu concerné..la morale affecte une communauté ou les individus reliés indirectement a la douleur physique de l autre personne.Mais en général Dieu est intimement lié a la douleur...c lui qui génere les douleurs ou plutot le genre humain qui a inventer Dieu ou les Dieux...c est un bel échappatoire pour se déculpabiliser de ces actes.L homme est un lache de nature...c plus facile  de se sauver que d affronter ces peurs...vu que la cruauté et la violence est engendrer par la peur.
Alors arrete de chercher la bete est ainsi faite....

Miteny 19/05/2009 15:24


pas de réponse précise