L'horreur en direct.

Publié le par Miteny

Après quelques jours d’absence, je reviens combattre l’horrible mauvaise foi des internautes. Quelques exemples des combats très difficiles que j’ai à mener.

Miky (qui connaît le sujet puisqu’il est docteur en philosophie) le dit même mieux que moi ici : les causes biologiques ne représentent pas l’ensemble des causes en présence.

C’est exactement ce que je veux prouver. C'est-à-dire l’INVERSE de l’affirmation suivante : les causes biologiques représentent l’ensemble des causes en présence. Comment peut-il encore défendre cette affirmation alors qu’il a lui-même avoué qu’elle était fausse !! C’est vraiment horrible : je vis un cauchemar.

Autre exemple flagrant : Stéphane. Je passe mon temps à essayer de l’obliger à répondre à quelques questions simples… mais il refuse ! Le dialogue est totalement rompu. Je lui pose des questions excessivement simples (il faut répondre oui ou non), mais rien n’y fait : il répète son discours d’une grande bêtise sans prêter la moindre attention à mes questions. Ne sait-il pas qu’il doit me dire où je me trompe ? Si donc je n’ai pas le droit de lui demander « est-ce que là je me trompe ? », à quoi sert-il ?

A rien : c’est un troll.
Et c’est tout le temps comme ça. On dirait qu’ils sont d’accord pour dire que ma démonstration ne comporte pas d’erreurs mais qu’ils refusent tout simplement d’admettre l’irréfutable conclusion. Pourquoi une telle haine de la vérité ? Parce que l’idée ne vient pas d’eux ? Sans aucun doute. En tout cas, il est clair que ce n’est pas la bêtise que je combats (mes adversaires sont intelligents) mais le mensonge et la haine de tout ce qui pourrait faire avancer la science (c'est-à-dire l’obscurantisme). Est-ce vraiment si malin d’haïr la vérité de toute son âme ?

Moi, je ne crois pas.

 

PS : En tout cas, j’ai peur pour moi. Tous ceux qui ont combattu l’obscurantisme (comme Galilée ou d’autres) ont mal fini. De plus, combattre l’obscurantisme est très difficile : il s’agit d’obliger à réfléchir des gens totalement réfractaires à la raison ! Au secours ! (inscrivez vous à la newsletter).

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

Miky 18/05/2009 10:13

"Je l'ai constaté avec le temps. Par exemple, toi tu as avoué que les causes biologiques n'étaient pas suffisantes, n'est ce pas?"Oui mais je n'ai pas seulement dit ça. Il y a un truc que j'ai dit mais que tu ne veux pas admettre car ça t'arrange pas. Tu t'obstines dans une fausse opposition : biologique / métaphysique. Or, la cause qui diffère n'est ni biologique ni métaphysique mais simplement logique : A = A, A =/= B, or A est l'observateur interrogé, et A et B sont les corps frappés. Que l'observation de A ne soit pas la même selon que c'est A ou B qui sont frappés est donc évident. Je rappelle qu'une observation est une mise en relation d'un observateur (ici A) avec une chose observée (ici A et B). L'identité de l'observateur et sa relation avec les choses observées n'est donc pas facultative dans le traitement du problème.Un programme informatique est capable de déterminer, suivant le corps frappé, si A aura ou non mal. Or ce ne serait pas possible si ce phénomène de la douleur n'était pas réductible à qqch de physique (à moins que tu ne supposes que Dieu habite les programmes informatiques ?).J'aimerais enfin que tu répondes (pour une fois) sérieusement à ces deux points, sans les esquiver. Ca serait sympa car moi je réponds à tes questions.

Miteny 18/05/2009 14:29


Incompréhensible." A = A, A =/= B" c'est pas une cause, mais une évidence logique!

Donc je ne comprends rien à tes arguments. N'oublie pas que tu as dit que les causes biologiques n'étaient pas les seules en présence.

Maintenant tu cherches à prouver que les causes biologiques sont les seules en présence???!!


Untruc 16/05/2009 19:41

Un truc qui me chiffonne comment on peut avoir "rien a foutre de ce que constate des autres, si soit même on a pris conscience grâce a Dieu de leurs existence "...ou comment se tirer une balle dans le pied.a +signé : lulu ton ami .

Miteny 18/05/2009 09:48


Tu ne comprends pas la subtilité de mon raisonnement.


clash 16/05/2009 19:36

Bonjour !Bien le bonjour en particulier a steph et alain, a qui ont devrait donner une médaille, ça fait x temps que ce blog existe, que la même question a été posé, on y a répondu, chaque réponse un tantinet construit n'a jamais donné la réponse qu'il voulait entendre.L'auteur de de ce blog, qui si il a une formation scientifique , a une connaissance totalement insufisante, sur :les autres religions, l'histoire, la théologie , la philosophie voir les sciences humaines générales.la plus part de ces affirmations sur d'autre plan du blog , se limite a faire du copié /collé plus ou moins foutraque de nostradamus et consort, sans oublié des délires autour de sa personne (comme si un prophète pouvait être dans cette démarche..)A partir d'axiomes (donc de choses non discutable) on peut arriver a des tas de choses, et pourquoi pas l'existence de Dieu ou du serpent a plume.Se basant souvent sur "l'idée de Dieu fait peur c'est pour ça que vous voulez pas me croire " , l'auteur de ce blog tourne constamment en rond sur lui même , et ne discute pas des "fondements "même de ses axiomes qui sont faux, on lui a prouvé que l'humain évolue pas en vase clos, que la conscience de l'autre ne repose pas sur un tour de passe de passe...(ce qui d'ailleurs ne remet pas formelement son point de vu en cause, mais qui est juste une probabilité , voir une possibilité supplémentaire si à la rigueur , on fait l'impasse sur d'autres sciences que les mathématiques ).Bref, cet homme qui à l'air saint d'esprit ou presque, qui sait que 1+1=2, passe vite du coté du n'importe quoi en accusant les personnes d'être possèdé...voir les insultes de crétins.Ce genre est évidement révélateur que notre ami , est profondément desespéré, mais pas parce qu'on dit qu'il a tors , ou semi raison mais parce qu'a travers nous il recherche quelque chose qu'on ne pourras jamais lui donner.La reconnaissance , je dirais même père et du st esprit.La violence de ces propos me laisse songeur à la façon peut traiter son entourage, si jamais ils ne sont pas "d'accord" en l'occurence sa compagne, ou ses événtuels enfants....les traites t'ils de crétins eux aussi ?...Je trouve qu'on est bien loin des valeurs chrétiennes de bases si j'ose dire, et que pour un prophète ça crains du boudin, l'arrogance ne cache qu'une chose le désespoir, si il était content qu'il a raison pour lui même, ça nous ferait des vacances.Alors comment aider Miteny, a faire le deuil du père ? comment l'aider a passer le cap ? en se foutant de lui ? non il est dans un délire paranoiaque donc ça va renforce son presque talent d'orateur, qui s'aglutinera des "pan pan la lune" qui trouveront en lui un martyr@net. Je n'ai pas encore trouvé une façon de le faire sortir de sa boucle, mais parce qu'il ne le veut pas, en fait il est parfaitement heureux ainsi, traitant les autres d'imbéciles, ne remetant pas en cause les bases de sa "réfexion" , se blog est devenu sa raison de vivre et d'esperer un jour...Connement.. d'être aimé.

Miteny 18/05/2009 09:51


Quels axiomes? Je n'ai pas mal quand tu te cognes?


TouS 16/05/2009 17:10

Fred...Le probleme avec la musique,C'est que Cyril n'a pas le CD,:-)

fred 16/05/2009 14:26

le détachement, c'est ce qui caractérise la trans ...reste qu'il/elle n'est pas toujours «dirigé(e)» vers Dieu ... loin de là ... c'est une chose sue dans les religions: la musique est un excellent vecteur de trans ...c'est une chose sue en rave party ou peu rencontre «dieu» ...

Fred 16/05/2009 14:19

ben non ça prouve pas ... ça agit comme une drogue (phénomène d'amplification) ...telle lecture est complètement interprétative et illogique(strictement, ... donc fallacieuse).quand au cas tibétains ... il n'est question dans cette article que de détachement. note qu'au sujet du boudhisme, on parle plus volontier de philosophie que de religion ...(quel blabla ...)

alain+bourrelly 16/05/2009 14:11

J'ai entendu cette théorie, qui en vaut une autre.Du point de vue de l'évolution sélective (darwin) la croyance aurait été nécessaire à une periode de l'évolution pour la survie de l'espèce.On voit facilement pourquoi : obéissance à des règles sociales sans forcément les comprendre (cerveaux primitifs).L'évolution selective aurait donc favorisé l'émergence du caractère génétique "croyant".Aujourd'hui, les cerveaux ont quelque peux évolués et il devient moins nécéssaire à mesure que la connaissance et la raison prennent le dessus.On peut agir correctement par raison et non pas en vertu d'une croyance.

Miteny 18/05/2009 09:49


Parce que ton cerveau n'est pas primitif peut-être???


Antonio 16/05/2009 14:07

Des détails : http://www1.france-jeunes.net/lire-l-homme-programme-pour-croire-en-dieu-21873.htmAprès, ça prouve pas l'existence de Dieu non plus, mais je trouve que c'est une bonne piste pour se poser des questions.

Antonio 16/05/2009 14:02

Dernière chose, j'appelle ça métaphysique mais voilà c'est plus pour dire : non-physique, jsuis pas personnellement pour les trucs métaphysiques, ni même pour l'existence de Dieu, c'est juste que le raisonnement me paraissait bien.Sinon pour les ondes, y'a un transport d'énergie, donc est-ce que l'énergie est contenu dans la définition du matérialisme?C'est pas de la matière ok, mais c'est en lien (E = mc² pour ceux qui auraient oublié).Par contre, un point que je voulais souligner, par contre j'annonce j'ai pas de source, j'ai juste vu ça sur internet, donc je ne m'avance pas trop au niveau de cette info.Donc il y a deux ou trois ans je pense, des neuro-scientifiques ont "découvert" que notre cerveau était programmé pour croire en Dieu (je parle du concept de "dieu").Je sais ni comment ni pourquoi, mais en tout cas si des personnes ont entendu parler de ça, j'aimerais avoir des détails venant de sources sûres.Merci, salut.

fred 16/05/2009 11:42

11h02 c'est pas Antonin (error d'embalement) c'est Fred de passage.

fred 16/05/2009 11:33

«Totalement subjectif ça»moi je dirai «niais» ou «métaphysique» (ce que ne caractérise pas «subjectif»).

fred 16/05/2009 11:22

sinon (nabot), tu sais ce que c'est un antalgique  ... scientifiquement formulé?

fred 16/05/2009 11:16

«non-constatation matérielle» c'est vraiment, vraiment, un concept de nabot métaphysicien.

fred 16/05/2009 11:09

dans la vidéo de Miteny, il a les yeux ouvert ... mais je ne «constate»(de merde) pas qu'il voit ... je ne vois pas ce qu'il voit ... comment ce peut il que je ne voit pas ce que tout le monde voit????Dieu existe donc?et que fait «la science» qui ne «prouve» pas que la vue est «matérieleu»?????On «constate» rêver.

alain+bourrelly 16/05/2009 11:08

AntonioMais avec les avancées dans le domaine de la médecine, je pense que l'on pourrait déjà "percevoir" la douleur, si seulement elle était matérielle.Totalement subjectif ça.... Les avancées de la médecine les plus laborieuses sont sur le fonctionnement du cerveau justement....De plus, être immatériel ne veut pas dire être métaphysique.Les informations qui circulent dans un microprocesseur sont immatérielles (ce sont des ondes pour faire court. Comme les infos du cerveau). Pourtant les phénomènes internes d'un microprocesseur sont parfaitement d'ordre physique.Ce qui fait que le fonctionnement du cerveau est considéré par certains comme métaphysique, c'est sa complexité non encore expliquée.Pourtant un cerveau c'est un réseau neuronal dans lequel circulent des infos qui sont relayées par des interfaces à des organes externes. Tout ce qu'on en voit et tout ce qu'on en connait est trés matèriel en fait.... Le fait qu'on ne sache pas expliquer son fonctionnement et certains de ces phénomènes internes n'en fait pas une résultante d'une intervention divine.

Antonin 16/05/2009 11:02

moi je ne constate ni ta vue, ni ton ouie dont la science est absolument capable de déterminer l'effectivité ou non.... Donc Dieu existe (ou pas). (bande de nazes)

fred 16/05/2009 10:57

Antonin :La douleur est une sensation. «Percevoir» l'ouïe ou la vue ça veut dire quoi????La science ne «percoit» pas la paternité qui est «immatérielle», elle reconnait le père et l'enfant.le science c'est la science, pas la métaphysique des nains.

nobody:+et+si+on+parlait+du+"sujet"+le+"je+"+qui+expérimente+à+travers+ce+corps+l'ensemble+des+données+que+lui+fournit+la+vie+dont+chaque+conscience+va+exprimer+son+expérience+différemment! 16/05/2009 08:12

Mitenydouleur ou pas douleur quel que soit le concept et l'explication qu'on tente de démontrer, elle reste un "fait", un "vécu" incontournable qui se pose là!donc pour qu'il y ait douleur , il faut "un sujet" quelqu'un qui la ressente.Tant que l'on arbordera pas la question "du sujet", qui est "ce "je" qui ressent la douleur tout le reste ne sera que spéculation vaine. Car c'est de cela qu'il s'agit "qu'est ce donc que ce "je" qui ressent la douleur? Il faudra bien un jour ou l'autre que tu abordes cette question réellement si tu veux sortir de la spéculation stérile et purement intellectuelle qui n'apporte rien de plus au débat! 

TouS 16/05/2009 07:19

La Verité est dans Minou,Car Elle aime pas les chiens....:-)

Antonio 16/05/2009 01:15

Alain-Bourrelly :Au début tu vois, je pensais comme toi, que le choix était indécidable.Mais avec les avancées dans le domaine de la médecine, je pense que l'on pourrait déjà "percevoir" la douleur, si seulement elle était matérielle.C'est cette non-constatation matérielle, qui me fait penser que la douleur est quelque chose d'immatériel, vu que bien évidemment elle existe.Mais, le jour où quelqu'un prouvera l'existence matérielle de la douleur par les avancées de la médecine en terme d'identification des procédés se déroulant dans le système, alors là j'accepterais totalement de me rétracter, et j'avouerais sans problème mon manque de jugeotte.Cependant, les avancées en médecine sont tellement grandes, que l'on aurait déjà du trouver comment voir la douleur, si elle est matérielle.Mais il est difficile pour Miteny de prouver que la douleur n'existe pas dans le plan matériel.Alors qu'il est plus facile pour la science de prouver que la douleur existe dans le plan matériel.Or, la science ne l'a pas fait.Salut, Allain-Bourrelly, ce fut un plaisir de parler, et je pense que tu as compris où est-ce que nous divergeons, mais je suis heureux de voir que tu as compris le concept du sujet.

alain+bourrelly 16/05/2009 01:05

Si tu ne comprends pas ça c'est gravissime... Je pense que que tu le fais exprès car tu ignores systématiquement la 2) au lieu d'argumenter à son sujet.Pourtant si 2) est juste, 1) est fausse, et toi t'es niai.

Miteny 17/05/2009 20:06


je n'ai pas mal= je ne constate aucune production de douleur


alain+bourrelly 16/05/2009 01:03

Tu veux dire que 1 est peut-être faux donc que peut-être je constate une production de douleur??Or je n'ai pas mal... j'en suis SÛR!!! Tu ne peux pas faire un petit effort et voir que 1) peut être faux sans que tu aies mal si c'est 2) qui est vraie ?

Miteny 17/05/2009 20:06


je n'ai pas mal= je ne constate aucune production de douleur


Miky 15/05/2009 22:52

"En tout cas, il est clair que ce n’est pas la bêtise que je combats (mes adversaires sont intelligents) mais le mensonge et la haine de tout ce qui pourrait faire avancer la science (c'est-à-dire l’obscurantisme)."Si tu présupposes que tes interlocuteurs sont de mauvaise foi, je ne vois pas pourquoi tu t'obstines à discuter avec eux. Que l'idée que l'on puisse te retourner le compliment ne t'effleure même pas m'étonne profondément.

Miteny 17/05/2009 20:05


Je l'ai constaté avec le temps. Par exemple, toi tu as avoué que les causes biologiques n'étaient pas suffisantes, n'est ce pas?


fred 15/05/2009 22:38

La métaphysique est le domaine d'errance de cochons sophistiquées qui défonce le champs qu'ils retournent.

Nobody 15/05/2009 21:05

mitenytu ne réponds pas à la question...tu fuis..je ne te demandes pas de penser pour moi car je crois tu serais incapable de comprendre vu ton blocage mental...........réponds pour toi, toi à ma question en es tu incapable? On connaît tous ton petit jeu maintenant arrêtes de fuir réponds avec plus de trois mot......fais marcher ton neurone!

alain+bourrelly 15/05/2009 20:18

Tu mens. Je ne retiens pas le 1). Je dis que moi je ne constate aucune production de douleur. Par contre l'autre oui: on ne constate pas la même chose.Au temps pour moi. La hargne m'a fait taper trop vite.Je voulais dire :1) Je ne constate aucune production de douleur2) Je constate mon incapacité à percevoir la douleur des autres.Le choix entre les deux est indécidable.

Miteny 15/05/2009 20:34


Tu veux dire que 1 est peut-être faux donc que peut-être je constate une production de douleur??
Or je n'ai pas mal... j'en suis SÛR!!!


nobody 15/05/2009 17:22

"Miteny :" cela veut -il dire qu'il est extérieur à toi" non pas vraimentréponse....ha bon, alors c'est quoi "autre chose" "où donc se trouve cette autre chose puisqu'il n'est pas vraiment extérieur à toi?

Miteny 15/05/2009 17:26


Tu penses qu'il est dans un endroit physique? T'as donc vraiment rien compris à la METAphysique...

Tant de différences intellectuelles entre vous et moi... c'est fou


Antonio 15/05/2009 17:07

Chais pas faut lui demander, jsuis pas au courant pour ma part.

nobody:+et+si+on+parlait+du+"sujet"+le+"je+"+qui+expérimente+à+travers+ce+corps+l'ensemble+des+données+que+lui+fournit+la+vie+dont+chaque+conscience+va+exprimer+son+expérience+différemment! 15/05/2009 16:58

et antonio de la vega de Myténia..................t'es le frère caché du messie?

Antonio 15/05/2009 16:32


Alain-Bourrelly :non, une douleur se ressent. C'est une sensation. On peut constater une sensation de douleur c'est tout.
Alain-Bourrelly, en fait tu ne sais pas de quoi on parle, l'observateur extérieur s'en fout de ressentir la douleur, il veut l'observer, la palper, la voir, avoir une preuve qu'elle existe SUR LE PLAN MATERIEL.Or tu le dis toi-même, c'est une sensation, donc seule la personne concernée la ressent, la constate, connaît son existence.Donc la douleur n'entre pas dans le matérialisme, vu qu'il n'y a QUE la personne concernée, qui la ressent à l'intérieur de soi.
MArcellin Le très mauvais Antonio qui nous explique que comme on ne peut pas mesurer la douleur est elle est immatérielle est un charlot, et je ne lui souhaite pas d'être un jour torturé car les tortionnaires savent très bien comment monter l'intensité de leurs méfaits pour faire monter la douleur !Salut les clowns !LoL tu sors d'où toi?C'est pas parce qu'elle est immatérielle qu'on ne peut pas la ressentir.Il y a un lien entre le matériel et l'immatériel.Les tortionnaires savent augmenter la douleur certes, à travers l'agression corporelle qui nous fera avoir mal, mais tu m'expliques le rapport avec le sujet?Mais petit babouin, quand je dis ce n'est pas mesurable, c'est une image pour montrer l'immatérialité de la chose.Pas mesurable comme le taux de morphine, la quantité de message nerveux, etc.Pas palpable ni observable.Donc avant de dire que je suis un charlot, essaye au moins de le prouver en ayant compris mon affirmation, et en restant dans le sujet, c'est des méthodes de politiciens ça.Bref, sans animosité.Donc je vais faire un autre raisonnement.Choses observables par tous : Physique et Physiologie (j'entends par là les éléments observables à l'intérieur du corps).Choses observables par une seule et unique personne : Métaphysique.Physique : Aïe (pour imager)Physiologique : Message Nerveux.Métaphysique : la douleur en elle-même, présente de manière spirituelle.Et Alain-Bourrelly, tu dis toi même qu'on ne peut constater la douleur, on ne peut que la ressentir, donc c'est rien de physique ni physiologique?Il n'y a rien de matériel qui produit la douleur en elle-même, pourtant elle existe, donc => immatériel.Sinon, je te pose la question.C'est quoi alors, si c'est ni physique ni physiologique?

Antonio 15/05/2009 16:11

Et bien sûr douleur ressentie = métaphysique.Soignez-vous les gens!

Miteny 15/05/2009 16:25


Le fonctionnement biologique du corps ne peut pas expliquer à lui seul la conscience: c'est une évidence!!


Antonio 15/05/2009 16:10

Putain mais sérieux je relis, mais analphabete vraiment je te décerne le titre de Roi des Cons, c'est incroyable de mentir comme ça.qu'il aille relire ses cours de biolo de 4eme ...?le message nerveux n'a rien a voir avec les processus physiologiques : ceux ci sont automatiques , au niveau cellulaire (inflamation, coagulation ..etc) .La physiologie dans son ensemble (je dis processus pour imager le truc, on est pas au congrés des médecins ici) englobe le système nerveux, donc toi con.le message nerveux d'agression , compris comme 'douleur' par l'esprit , a pour but l'action de 'commande' de l'esprit sur le corps : fuite, mise hors du danger, arret de la source de l'agression etc. nuance Mais t'es un babouin ou quoi, c'est quoi cette connerie, y'a pas d'action de commande de l'esprit ou sur le corps.La fuite, etc; sont des réflexes engendrés par le système nerveux.C'est pas ton esprit qui va se dire "Tiens!, si je retirais ma main du feu", on aurait le temps de cramer.Esprit n'est pas égal à cerveau.En plus toi-même tu dis qu'il existe un esprit, c'est incompréhensible tu mélanges tout.Donc on récapitule :Système nerveux = PhysiologieFuite = réflexeAnalphabete = prétentieux qui embrouille les personnes en mélangeant tout et en proférant des mensonges.

Antonio 15/05/2009 15:57

Non mais monsieur analphabete tu portes bien ton nom!Ce que tu dis, c'est ce que je dis aussi.Et toi-même tu avoues la présence de l'esprit, donc de l'immatériel.Fait plus ton malin ça vaut mieux.

Jalbec+PM+de+SSMM 15/05/2009 15:18

Donc tu n'es pas prêt, alors quel esprit est à l'origine de ton interrogation sur "autre chose" ?  Tu peux toujours commencer à t'interroger là-dessus avant de commencer à comprendre l'insuffisance du corps.

nobody 15/05/2009 15:11

La douleur est physique pour tout le monde (je ne parle pas là de la souffrance), elle est un "fait" quand au mot "douleur" ce n'est qu'un concept, la mentalisation d'un fait pour définir un ressenti personnel, interne expérimenté par le sujet "je" à travers son corps.Mais on constate "tous" à travers sa propre expérience que pour tous les corps doués de conscience (animaux, insectes etc..compris) le phénomène douleur est vécu comme un "fait" par chacun (même ton chien et toutes les petites bébêtes).Car nous avons ce principe d'identité quand au "ressenti" à travers "notre corps" (idem pour ton chien doué de vie et de conscience).C'est ainsi pour toutes les consciences qui constatent cela à leur niveau personnel.Si je te coupe un bras "grosse douleur" (sauf sous anesthésie) tu saignes et si on s'occupe pas de toi tu meurs. Idem pour chacun (ça c'est une CONSTATATION) la douleur est aussi lièe au propriété du corps (la matière à ses propriétés) et cela est interprètée par ta conscience individuelle (sujet -je-) "en tant que douleur".Pas besoin d'autre chose que ta conscience individuelle lièe à ton corps (interdépendance, matière-esprit)  pour ressentir ce "fait" en toi et le "constater" aussi chez l'autre.Ce qui ne veut pas dire que le corps produise la conscience ça c'est un autre débat!Mais pour ce qui est de ton exemple de la douleur celle ci est liée à l'interdépendance du corps et de l'esprit ou du mental, ou de la conscience individuelle (tu choisis). Aucun mystère autre , pas besoin de dieu la dedans, la douleur est le produit du corps-conscience ou corps- esprit ou corps mental (comme tu veux) lié au sujet "je".Laisse tomber dieu dans cette histoire.............. tu prends tes désirs pour la réalitè. Incroyable tout de même ce que les croyances, et la foi aveugle font pour prouver, nier l'évidence qui est perçu par tout le monde sauf toi. Ton exemple de la douleur est archi foireux, mal présenté, et ne prouve surtout pas l'insuffisance du corps" mais tout le contraire que tu passes ton temps à nier Il faudrait donner un coup de soufflette, ou Karcher entre les deux oreilles question d'enlever les toiles d'araignées.

Miteny 15/05/2009 15:21


Il fuit en vomissant un charabia: c'est limpide.


Jalbec PM de SSMM 15/05/2009 14:50

...si il y a "autre chose" "dieu" cela veut-il dire...Avant de recevoir des Révélations il faut savoir si tu comprends douleur/pas douleur.  Vois-tu oui ou non une ou des erreurs dans la démonstration de MIteny ?

Miteny 15/05/2009 15:19


L'inscription à la newsletter, c'est symbolique...


nobody 15/05/2009 14:13

miteny, si il y a "autre chose" "dieu" cela veut-il dire qu'il est extérieur à toi donc que tu es la créature et lui le créateur????merci de ta réponse

Miteny 15/05/2009 15:19


"cela veut-il dire qu'il est extérieur à toi " 

Non, pas vraiment.


alain+bourrelly 15/05/2009 12:48

La liste des qualificatifs pour dire que t'es un abruti serait trop longue....La lumiére est un rayonnement, pas une sensation, tu l'as dit toi même. Ta comparaison est donc d'un crétinisme absolu (ce que tu avais dit d'ailleurs quand j'avais fait une comparaison avec la lumiére. Tu te contredis).De plus tu te trompes quand tu dis que tu constates une abscence de production de douleur puisque (comme je l'ai déja dit), si tu ne ressens pas de douleur il y a deux explication possibles :1) Il n'y a pas eu de production de douleur2) Tu n'est pas en état de percevoir la douleur des autresTu ne retiens que le 1) et c'est ton choix, mais c'est faux.

Miteny 15/05/2009 12:55


Tu mens. Je ne retiens pas le 1). Je dis que moi je ne constate aucune production de douleur. Par contre l'autre oui: on ne constate pas la même chose.

Tu ne lis pas ce que j'écris, ce qui prouve que tes intentions sont malhonnêtes.


MArcellin 15/05/2009 09:25

Pauvre mennteur Miteny, que tu es de mauvaise foi mon dieu : Alin bourelly et stéphnae (et maintenant Analphabète) réduisent à néant ta démo et u ne veux pas l'admettre !La seule chose que tu prouves c'est le caractère personnel de spensées et des sensations, mais en aucun cas cela signife que ce qui est personnel n'est pas simplement matériel. Le très mauvais Antonio qui nous explique que comme on ne peut pas mesurer la douleur est elle est immatérielle est un charlot, et je ne lui souhaite pas d'être un jour torturé car les tortionnaires savent très bien comment monter l'intensité de leurs méfaits pour faire monter la douleur !Le personnel, le subjectif est certes incommunicable, non constatble par autrui (c'est sa définition !!!) mais cela ne prouve aucunement que le corps n'en est pas le seul créateur. Sinon, le premier télépathe qui passe (et il y en a) annule votre idée de Dieu.Salut les clowns !

Miteny 15/05/2009 10:08



Je constate que les corps sont incapables de produire de la douleur (l'histoire du téléphate est débile). C'est très simple.

Bizarrement, tu comprends si je dis que je constate que les corps même branchés sur le secteurs sont incapables de produire de la lumière.

Et puis quand je remplace lumière par douleur... tu ne comprends plus le français!

serviteur de Belzébuth!!



alain+bourrelly 15/05/2009 07:48

Oui mais le problème Alain-Bourrelly, c'est que tu dis "si tu n'as pas ressenti de douleur", or la phrase la plus juste serait : "si tu n'as pas constaté la douleur".non, une douleur se ressent. C'est une sensation. On peut constater une sensation de douleur c'est tout.La douleur n'a rien de magique, c'est la traduction que donne le cerveau en réponse à un influx nerveux. Comme quand on voit un certain rayonnement, le cerveau le traduit en "rouge"... C'est une notion, traduite en langage pour exprimer une sensation produite par le cerveau.

Miteny 15/05/2009 10:05


Tu ne t'attaques pas à mon raisonnement parce que tu n'as pas trouvé d'erreurs.


SadHill 15/05/2009 03:55

3 categories,Les solides, les liquides, les gazeux,Avec plein de frequences,Que vous choisissez,A votre grès.En 3 mois, et toute votre patience....MddddrrrrR

analphabête 15/05/2009 02:41

antonio dit :"Or, ce message nerveux, ne procure pas la douleur, il prévient juste qu'il y a un danger de dégradation corporelle à tel endroit, pour que les processus physiologiques "réparateurs" se mettent en place"qu'il aille relire ses cours de biolo de 4eme ... le message nerveux n'a rien a voir avec les processus physiologiques : ceux ci sont automatiques , au niveau cellulaire (inflamation, coagulation ..etc) .le message nerveux d'agression , compris comme 'douleur' par l'esprit , a pour but l'action de 'commande' de l'esprit sur le corps : fuite, mise hors du danger, arret de la source de l'agression etc. nuance donc avant de donner des lecons, on révise ses cours.

Miteny 15/05/2009 10:01


Il faut distinguer le message nerveux et la douleur... Ok?


analphabête 15/05/2009 02:35

monsieur, vous dites,  en citant bourelly qui dit "Il y a des tas de choses que je ne constate pas et qui pourtant SONT. "ceci :Pas des choses que personne ne constate!! Si personne constate l'existence des dragons sur la Bastille, tu en déduis quoi?Je me permet de vous signaler que cette remarque détruit votre propre thèse.Si dieu existe , il doit donc être "CONSTATE" par quelqu'un . c'est bien ce qui découle de votre affirmation ...Donc si personne ne constate dieu, cela prouve qu'il n'existe pas, toujours d'après votre affirmation.Je vous laisse réfléchir a vos conneries débitées depuis tant de temps, particulièrement sur le fait que toute déduction parfaitement subjective (ce qui est le cas de vos 'constats' sur la douleur) ne vous fera jamais 'constater' DIEU, et que, de ce fait, votre dieu n'existe donc pas , tjs selon vos dires.bon vent.

Miteny 15/05/2009 10:00


Mais si on constate Dieu... en constatant l'insuffisance du corps... que tout le monde constate...

TOI COMPRENDRE?


Antonio 15/05/2009 00:59

Oui mais le problème Alain-Bourrelly, c'est que tu dis "si tu n'as pas ressenti de douleur", or la phrase la plus juste serait : "si tu n'as pas constaté la douleur". Jusque là tu es d'accord, c'est une constatation, la voir, la repérer, etc.La phrase avec les deux possibilités est parfaite, c'est là le coeur du problème je pense.Nous (la médecine plutôt) avons découvert comment percevoir le message nerveux qui annonce que l'endroit agressé est en danger, mais pas la douleur en elle-même, elle n'est pas palpable, ni mesurable.Donc je dirais que, avec les avancées en médecine, si la douleur était un procédé physique ou physiologique, nous aurions déjà découvert comment la percevoir et la mesurer (avec les appareils adéquats, genre scanner de cerveau etc.).Donc si je vais dans mon sens, nous sommes capable de tous percevoir en terme de processus physique ou physiologique.Nous percevons les processus physique grâce à nos sens (entre autre), et les processus physiologique avec les appareils de mesures d'hormones, d'imagerie cérébrale etc.En tout cas nous percevons le monde matériel dans son ensemble (c'est la définition même du "matériel"), mais nous n'avons pas encore perçu la douleur.Si c'était un processus physiologique, nous l'aurions déjà perçu.Donc, la douleur n'est ni un processus physique, ni un processus physiologique.C'est donc un autre processus, qui n'entre pas dans la définition actuelle du matérialisme, ni dans aucun postulat biologique.

Stephane 15/05/2009 00:41

Je vais encore te prouver que je réponds Regarde bien.1.Je constate une production de douleur?Non.2. Si non, ça veut dire que je constate moi que ce corps peut ou ne peut pas produire de la douleur? (répondre: "tu constates qu'il peut" ou "tu constates qu'il ne peut pas" .. PAS D'AUTRE CHOIX) Je m'excuse de te dire cela, mais ou bien tu ne t'en rends pas compte, ou bien tu es d'une mauvaise foi sans borne. Le choix de réponse que tu m'impose..tu crois vraiment qu'il couvre l'ensemble des situation possibles ? l'Ensemble des conclusions possibles quant à ce que font ou non les différents corps ? C'est pas le cas Miteny. La réponse que je ne cesse de te donner devrait faire partie de ton choix. Je répète donc encore une fois : tu constates que les autres corps ne peuvent produire de la douleur pour toi. Mais comme il existe quelqu'un en dehors de toi qui constate que l'autre corps produit de la douleur...tu ne peux pas affirmer que tu constates une incapacité des autres corps à produire de la douleur. Dire que l'autre corps est incapable de produire de la douleur, c'Est dire qu'il en est incapable pour PERSONNE!!!! Et le constat des autres témoignent du fait que ce n'est pas le cas. C'est pas de ma faute si la bonne réponse n'est pas dans tes choix.

Miteny 15/05/2009 09:59


TU ne sais pas lire une question apparemment.
Je demande: je constate qu'il peut OU je constate qu'il ne peut pas?

Donc la réponse doit correspondre à la question. Tu comprends ça ou pas? (arrête: tu vois bien que tu es piégé).


alain+bourrelly 14/05/2009 23:27

Là c'est trés clair, mais toujours faux.Si tu n'a pas ressenti de douleur, c'est soit parce qu'elle n'a pas été pas produite, soit parce que tu n'a pas été capable de la percevoir.Les deux. Pas seulement la première.Prouve moi que seule la premiére est possible et là tu aura raison sur ce point.

Miteny 15/05/2009 09:56


hors sujet


Antonio 14/05/2009 23:20

Alain-Bourrelly je crois qu'en fait tu n'as rien compris au sujet.Percevoir ne veut pas dire ressentir.Mon charabia reste sans mieux organisé et plus "dans le sujet" que tes dizaines d'interventions tentant d'expliquer qu'on ne peut pas ressentir la douleur des autres.Excuse-moi mais y'a pas besoin d'avoir été à Harvard pour savoir que c'est NORMAL de ne pas ressentir la douleur des autres, et que c'est pas ça la preuve de l'insuffisance du corps.Tu parles des problèmes (inexistants) de logique de Miteny, mais là en qualifiant mon post de "charabia", je crois que tu viens juste de nous montrer que c'est toi qui a un petit problème avec la logique, pour faire bien, je vais réessayer de t'expliquer comment moi j'ai compris le truc. Postulat (oui je post ici) : la douleur existe.Miteny est l'observateur (le vieux sage qui réfléchit).Tu es le cobaye, on est dans une salle d'opération, on peut observer tout tes processus physique et physiologique.On te frappe, tu as mal (normal).Miteny ne voit pas ta douleur, ne la localise pas.La Question est toujours, douleur = processus physique/physiologique? (matériel) ou processus mystique? (immatériel), on va appeler ça comme ça. Tu vas me dire matériel, car la douleur est un processus physiologique, avec l'histoire de stimulus nociceptif, message nerveux arrivant au cerveau.Or, ce message nerveux, ne procure pas la douleur, il prévient juste qu'il y a un danger de dégradation corporelle à tel endroit, pour que les processus physiologiques "réparateurs" se mettent en place.La douleur n'est pas physiologique.D'AILLEURS (phrase importante), C'EST POUR CA QUE TOUS LES MEDECINS VOUS DEMANDENT OU VOUS AVEZ MAL, car il ne peut percevoir la douleur, ni même avec des appareils observants les procédés physiologiques.Donc, si la douleur n'est ni physique ni physiologique.Elle est quoi? => Immatérielle, mystique, ce que tu veux mais en tout cas, elle ne rentre dans aucun procédé biologique, ce que veut démontrer Miteny.Là, si t'as pas compris, et si c'est du charabia pour toi, faut sérieusement songer à se mettre à la lecture et à la réflexion.Amicalement.

alain+bourrelly 14/05/2009 23:10

Tu peux aussi dire que tu es incapable de ressentir ce que ressentent les autres (fatiguant, tu cherches à gagner du temps).ça te va comme ça ?

Miteny 15/05/2009 09:51


C'est la première étape


alain+bourrelly 14/05/2009 22:58

Tu peux aussi dire que tu constate être incapable de percevoir les sensations des autres.Les deux sont potentiellement vraiesvraies.

Miteny 14/05/2009 23:05


Tu dis percevoir pour ne pas dire constater. La douleur se ressent. Elle ne se perçoit pas (ce n'est pas un objet extérieur).

PS: tu cherches juste à gagner du temps en répétant les mêmes objections que j'ai démoli mille fois. Avec vous, l'enrichissement intellectuel est NUL (je me demande même s'il n'est pas
négatif).

Comme avec Stéphane qui se croit malin en répétant son discours idiot sans jamais essayer de me piéger. C'est comme ça qu'il patiente jusqu'en 2012 peut-être...


alain+bourrelly 14/05/2009 22:57

Je parlais du post 22 cela va sans dire...
"Tu  ne constates aucune production de douleur"ça c'est vrai alors? C'est pas faux en plein.