Nième rappel de l'évidence.

Publié le par Miteny

L'autre est frappé. Moi non. Il a mal, moi non. En termes de douleur, on ne constate pas la même chose: lui constate une vive production de douleur, moi non (je ne ressens pas sa douleur, je n'y ai pas accès!). Sincèrement, dites moi si je me trompe là?
Parce que si je ne me trompe pas, c'est un point décisif. En effet, ça signifie que vous seriez d'accord pour dire que je ne constate une production de douleur que quand mon corps est frappé (j'ai bien le droit de constater, non?). Il est dingue de voir que j'ai tant de mal à faire comprendre ces évidences.
Si je suis sûr de ne constater aucune production de douleur quand l'autre corps est frappé, je suis sûr de constater que ce corps ne PEUT PAS produire de la douleur: il ne peut pas! (je ne parle là que de ce que MOI je constate: je constate moi qu'il ne peut pas!) Mon Dieu, pourquoi m'avez vous mis dans ce monde de fous incapables de comprendre le moindre raisonnement même très simple? Ils sont tellement atteints qu'ils sont en admiration devant Ségolène Royal !!!
AU SECOOOOOUUUUUUUURRSSSSSS !!!!!
(En fait, ils refusent absolument de penser qu'ils peuvent avoir tort ne serait-ce qu'une seconde. Comme stéphane: après 2000 commentaires, il n'a pas évolué d'un iota... c'est unique sur ce blog).

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

marie 13/12/2011 19:06

au fou !

Miteny 13/12/2011 21:35



C'est toi le fou !



alain+bourrelly 14/05/2009 23:40

Un des nombreux exemples, le titre de ce document écrit par des gens sèrieux, qui bossent....Perception de la douleur.http://www.hug-ge.ch/actualite/ABC_sante/douleur/psychisme.htmlIl y en a plein d'autres, suffit de taper.

alain+bourrelly 14/05/2009 23:12

Une sensation ça se perçoit. Apprend le Français avant de vouloir faire des démonstrations grandiloquentes qui t'échappent.Utilise un dico par exemple ce serait un début.

Miteny 15/05/2009 09:55


Non, tu mens. Pourquoi tu cherches juste à gagner du temps?
Bon..
Alors définition de percevoir.. allez!


alain+bourrelly 14/05/2009 22:53

Tu peux aussi constater ton incapacité à percevoir la douleur des autres.Si tu comprends pas ça c'est grave.

Miteny 14/05/2009 23:00


Percevoir la douleur, ça n'existe pas. Tu dis percevoir pour ne pas dire constater. C'est ridicule.


alain+bourrelly 14/05/2009 21:19

Oui c'est faux ! (pour une sensation)Tu peux aussi constater une incapacité de ton corps à la percevoir.Les deux sont logiques. Donc aucune ne peut être privilégiée sans preuve supplémentaire.

Miteny 14/05/2009 21:27


"Tu peux aussi constater une incapacité de ton corps à la percevoir."
charabia (déjà dit)


alain+bourrelly 14/05/2009 20:49

T'es trés fort (si on veut). Tu me fera pas dire ce que je n'ai pas dit.Tu constate une abscence de sensation de douleur, mais c'est PEUT ETRE DU à l'incapacité de ton corps à ressentir la douleur des autres.

Miteny 14/05/2009 20:56


Si je constate une absence c'est que je constate aucune production ! (c'est faux ça?)


alain+bourrelly 14/05/2009 20:42

Je reprends donc :TU TE TROMPES QUAND TU DIS :"Je constate l'incapacité du corps à produire de la douleur."En fait ce que tu constates c'est l'abscence de sensation de douleur quand un autre corps est frappé.Et tu l'explique en disant que tu constate une abscence de production de douleur.Je dis NON : Tu peux AUSSI l'expliquer en disant que tu constate une incapacité de ton corps à percevoir la douleur des autres.Donc tu te trompes en énonçant une seule des deux possibilités de déduction et en considérant que c'est la vraie (alors qu'elle est infiniment moins porobable).Fuis-tu toujours en refusant de répondre ?

Miteny 14/05/2009 20:46


BREF:
Je constate une absence de sensation de douleur
MAIS
Je constate une production de sensation de douleur.

C'est ça????


Antonio 14/05/2009 20:21

Tu ne cherches pas au bon endroit Alain-Bourrelly.Le problème n'est pas de ressentir soi-même la douleur, mais de la percevoir, de l'analyser, comme quelque chose de physique.Y'a vraiment aucune erreur dans son raisonnement, il est 100 % logique, c'est juste que sans le vouloir tu transformes le problème.

Miteny 14/05/2009 20:46


La newsletter, c'est juste symbolique...


alain+bourrelly 14/05/2009 20:12

Alors là t'es les deux à la fois, con et chiant, la mauvaise foi en plus (comme à chaque fois que j'ai raison en fait).Tu ne VEUX pas comprendre qu'il n'y a pas d'erreur "franche" dans ton raisonnement pourri.Admet au moins que si tu ne constate pas de sensation les deux possibilités existent ! Tu nie ça ? Si tu nies tu passe pour un con et si tu ne nies pas ça veut dire que j'ai raison et que toi t'as peut être (sûrement)  tort.Alors tu fuis ?

Miteny 14/05/2009 20:26


Mais je m'en fous de tes possibilités, c'est HORS SUJET. Tu comprends que tu dois me dire où je me trompe: c'est ça le sujet!
Mais c'est pas possible d'être aussi bouché!


alain+bourrelly 14/05/2009 19:51

Alors là t'es pas chiant, t'es con.Tu constate une abscence de sensation de douleur quand un autre corps est frappé car ton corps ne peut pas ressentir la douleur des autres.Encore une fois :Quand on constate une abscence de sensation, deux possibilités :1) abscence réelle2) Incapacité à percevoir.2) est plus logique. Et en tout cas 1) et 2) coexistent comme solution, donc au sens strict, ta solution n'est pas le seul possible existant.

Miteny 14/05/2009 19:55


"deux possibilités :
1) abscence réelle
2) Incapacité à percevoir."

Ce que tu dis n'a AUCUN de sens (c'est du délire) et tu étudies pas ce que je dis. DONC TU FUIS.

 CQFD

Tu comprends que je ne perde pas mon temps à analyser ton charabia alors que tu refuses de me dire où je me trompe dans mon texte?

(alors que t'es payé pour dire où je me trompe)


alain+bourrelly 14/05/2009 19:23

C'est là où t'es chiant ! je te l'ai déja dit.Oui tu as le droit mais ça ne prouve rien.

Miteny 14/05/2009 19:40


Ce n'est pas un argument ça. Tu ne me dis pas où je me trompe. pourquoi? parce que tu sais que je ne ne me trompe pas, alors avoue.

Constat d'une personne: sensation de douleur survient que quand un et un seul corps est frappé (dessin 2).


alain+bourrelly 14/05/2009 19:16

suiteJe disais que la douleur est une chose qui se ressent, pas qui se constate.Tu ne constates pas une douleur, tu constates une sensation de douleur.Je ne t'interdis pas de constater, je dis que tu te trompes en constatant une douleur. Tu constates une sensation de douleur.Et s'il te plait ne me dis pas que je joue sur les mots : tu prétends construire une démonstration scientifique, tous les mots sont importants.

Miteny 14/05/2009 19:18


Réponds: ai-je le droit d'énoncer ce que je constate sur les causes de la SENSATION de douleur?


alain+bourrelly 14/05/2009 19:12

La douleur a une cause. Donc on a le droit de se demander quelles sont ces causes? Non?ça y est tu zappes sur le sujet là...

Miteny 14/05/2009 19:17


Réponds: ai-je le droit d'énoncer ce que je constate sur les causes de la douleur?
Quoi?
T'as peur?


john5 14/05/2009 18:26

Salut. Bon avant de rentrer dans les détail de ta "preuve scientifique" je commencerais déjà par dire que la connaissance scientifique actuelle est incomplète et comporte des erreurs. Par conséquent même en admettant que ton raisonnement soit juste (et je vais accessoirement te montrer qu'il ne n'est pas), cela n'aura aucunement prouvé l'existence d'une entité tout puissante, seulement que le fonctionnement de notre monde échappe à notre compréhension. (du moins en partie). Venons-en à la preuve. Tout ton raisonnement tient uniquement sur le fait que tu considères le terme de douleur comme une notion absolutiste qui renvoie unilatéralement à TON expérience de la douleur, alors que le "terme" douleur est en réalité consensuel et ne peut être compris que par l'expérience personnelle de celui qui appréhende l'expression. Autrement dit, chacun possède une définition propre de la douleur, mesurée à partir de sa propre expérience. Pour être plus clair, on peut appeler "douleurA" MA douleur (la définition de douleur qui renvoie à ma propre expérience), et "douleurB" la version de douleur d'une autre personne. Donc en réalité si cette personne est frappée, ce n'est pas "douleurA" qui est présente dans la chaine de causalité, mais "douleurB" qui est bel et bien une douleur différente, à laquelle nous n'avons pas accès. A partir de là je pense que la conclusion est claire.Voilà je ne cherches pas à te juger et je n'ose prétendre t'imposer mon point de vue, tout ce que je te demande c'est d'examiner mes arguments et ma démonstration avec un esprit ouvert. Pour ma part, je tiens à préciser que je suis agnostique, donc je n'infirme ni je n'affirme l'existence d'une entité supérieure, je suis très ouvert sur le sujet et surtout je suis conscient que l'univers comporte des mystères hors de notre portée d'êtres humains.Une dernière chose : pourquoi un tel besoin de trouver une justification scientifique a tes croyances ? Après tout tu es libre de penser ce que tu veux, pourquoi vouloir absolument prouver au monde que tu as raison ? De toute façon quand quelqu'un est persuadé qu'il a raison, il est très difficile de le faire changer d'avis ; et d'ailleurs je doute que quiconque, moi y compris y parvienne, tout comme je sais parfaitement que personne ne me convaincra jamais qu'il a une preuve incontestable de son existence.AmicalementJohn5

Miteny 14/05/2009 18:35


"comme je sais parfaitement que personne ne me convaincra jamais qu'il a une preuve incontestable de son existence"
Donc tu sais déjà que tu ne changeras jamais d'avis? Impressionnant de bêtise (désolé).

De plus, tu n'as rien prouvé. Je ne constate aucune production de douleur (quelle soit A B ou Z) quand tu te cognes. Oui?


TouS 14/05/2009 17:46

"Bref, tout ça prouve l'existence "d'autre chose"."Ué aussi,D'ailleurs,N . W . R:-)

TouS 14/05/2009 17:43

Ué,La science,C'est pour les amateurs,:-)

Antonio 14/05/2009 17:38

Vous considérez trop la science comme acquise et infaillible.Le raisonnement est parfait et infaillible, car il expose un problème au niveau des processus physiologiques.On ne fait jamais une observation sur soi-même, surtout au niveau des procédés physiologiques, car justement, on pourrait confondre physiologie et sensation.On ne pourra jamais prouver que la douleur RESSENTIE par l'être humain est le résultat du message nerveux envoyé au cerveau faisant suite au coup.Tout simplement car il faut un observateur extérieur pour analyser d'où vient la douleur, or l'observateur extérieur ne peut "palper" la douleur, car ce n'est pas un phénomène physique.En clair, la conscience empiète surement sur ce que nous appelons la "physiologie", car les scientifiques ont trop vite définit les concepts, notamment pour la douleur, car certes il y a un message nerveux, y'a des histoires de morphine tout ça, mais qu'est-ce qui nous prouve à NOUS que c'est ça qui produit la sensation de douleur, car on ne peut pas l'observer.Oubliez pas : nous déduisons les théories scientifiques d'observations extérieures.Donc bravo Miteny, j'y aurais jamais pensé lol.Personnellement, pour démontrer l'insuffisance du corps, je me serais plus penché sur la "pensée", mais bon c'est beaucoup moins démontrable.Bref, tout ça prouve l'existence "d'autre chose".

Miteny 14/05/2009 18:09


Bravo, magnifique! (je vous demande de me soutenir face aux gros lourds que sont les matérialistes par un geste symbolique: la newsletter)


TouS 14/05/2009 16:43

Surtout....Qu'il y a toujours une bonne raison...

nobody:+et+si+on+parlait+du+"sujet"+le+"je+"+qui+expérimente+à+travers+ce+corps+l'ensemble+des+données+que+lui+fournit+la+vie+dont+chaque+conscience+va+exprimer+son+expérience+différemment! 14/05/2009 16:09

concernant ta dernière phrase, c'est peut être ce tout le monde pense de toi......et en plus borné.....fais attention à ce que tu dis car chaque conscience peut faire de même tout en ayant raison de son point de vue

Miteny 14/05/2009 16:55


Toujours un stratagème pour fuir le sujet. C'est horrible...


nobody:+et+si+on+parlait+du+"sujet"+le+"je+"+qui+expérimente+à+travers+ce+corps+l'ensemble+des+données+que+lui+fournit+la+vie+dont+chaque+conscience+va+exprimer+son+expérience+différemment! 14/05/2009 16:09

concernant ta dernière phrase, c'est peut être ce tout le monde pense de toi......et en plus borné.....fais attention à ce que tu dis car chaque conscience peut faire de même tout en ayant raison de son point de vue

nobody:+et+si+on+parlait+du+"sujet"+le+"je+"+qui+expérimente+à+travers+ce+corps+l'ensemble+des+données+que+lui+fournit+la+vie+dont+chaque+conscience+va+exprimer+son+expérience+différemment! 14/05/2009 14:04

Décidemment t'es bloqué au niveau mental...................ce serait quoi la conscience de miteny sans son corps? Il y a interdépendance des deux. Sinon sans ce corps comment pourrait-il y avoir douleur? Seulement au niveau de la conscience? Tu poses un faux problèmeet ensuite comme tu ne te comprends pas toi même..tu dis "il y a dieu" et hop on sort le fourre tout et on a répondu. Mais c'est pas une réponse "il y a autre chose" c'est surtout une incapacitè de répondre a un problème que tu te pose toi-même

Miteny 14/05/2009 15:58


Hors sujet.
"ce serait quoi la conscience de miteny sans son corps? "

Quel est le rapport avec ce que je dis?
Comment veux tu que je fasse autre chose que te traiter d'imbécile?
C'est impossible!
Il y a une limite à l'hypocrisie. Je ne peux pas faire autrement que te dire que je te trouve complètement con! Comprends moi!


nobody:+et+si+on+parlait+du+"sujet"+le+"je+"+qui+expérimente+à+travers+ce+corps+l'ensemble+des+données+que+lui+fournit+la+vie+dont+chaque+conscience+va+exprimer+son+expérience+différemment! 14/05/2009 14:04

Décidemment t'es bloqué au niveau mental...................ce serait quoi la conscience de miteny sans son corps? Il y a interdépendance des deux. Sinon sans ce corps comment pourrait-il y avoir douleur? Seulement au niveau de la conscience? Tu poses un faux problèmeet ensuite comme tu ne te comprends pas toi même..tu dis "il y a dieu" et hop on sort le fourre tout et on a répondu. Mais c'est pas une réponse "il y a autre chose" c'est surtout une incapacitè de répondre a un problème que tu te pose toi-même

nobody 14/05/2009 13:09

La douleur est le "fait" de l'association de ta conscience avec ton corps, le corps ne fabrique pas "la douleur" c'est ta conscience du corps, identifié à ce corps qui ressent le phénomène douleur.Car le corps n'est qu'un organisme complexe qui te permet de t'avertir par la conscience que tu as de ce corps qui est le tien qu'il y a danger quelque part pour sa survie. Mais chaque conscience est liée à un corps donc un + conscience n'a aucune raison de ressentir la douleur d'un autre. Donc ton corps TE suffit pour ce qui est de RESSENTIR la douleur POUR TOI! Donc le corps suffit à chaque conscience associée à son corps pour ce qui est "du ressenti douleur".C'est bien grâce à ce corps que myteny dit "je suis miteny" donc je ressens de la douleur quand on frappe mon corps. idem pour chaque conscience qui est associé à son corps......donc le corps de chacun suffit pour ce qui est du ressentit de la douleur.....aucune magie la-dedans

Miteny 14/05/2009 13:32


quel charabia!


alain+bourrelly 14/05/2009 12:29

Je ne suis pas d'accord.Le terme exact pour la douleur c'est "percevoir" ou "ressentir" pas "constater". Regarde où tu veux le vocabulaire utilisé pour parler de la douleur : il n'y a que toi qui constate une douleur.Tu as inventé quelque chose.

Miteny 14/05/2009 12:45


La douleur a une cause. Donc on a le droit de se demander quelles sont ces causes? Non?

Et même de dire ce qu'on constate sur ces causes? Tu m'interdis de constater alors? (quand je vous disais que je combattais l'obscurantisme....)


TouS 14/05/2009 11:40

Quand on chante faux...Tout le monde le sait...LoL

nobody: 14/05/2009 11:25

alain+bourrelly 14/05/2009 07:56

Donc je suis censé essayer de démontrer la fausseté d'un truc que je n'ai pas compris mais on ne veut pas me l'expliquer ? Pas mal comme démarche. Original.Elle prouve la compétence de son auteur.Je demande juste que l'on m'explique qu'est ce qui fait à coup sur que la douleur n'est pas produite en interne par le corp et pour le corps et qu'elle n'est pas émise à l'extérieur de ce corps (donc n'est pas perceptible par les autres).Ca devrait être simple à expliquer si c'est si limpide que ça.Refus d'expliquer = incompétence et j'ai gagné. Sinon c'est trop simple, il suffit pour Miteny de dire non sans raison pour "gagner " et on se demande pourquoi on discute (d'ailleurs on se le demande).

Miteny 14/05/2009 10:17



La douleur ne se "perçoit" pas. Regarde avec ton corps: si on le cogne, tu vas constater une production de douleur aussitôt non?
Cette douleur a bien été fabriqué par quelque chose. Toi tu dis que c'est ton corps frappé qui l'a produit. Donc tu as constaté qu'un corps frappé aurait produit de la douleur qui fait mal. Tu
comprends?



Jalbec+PM+de+SSMM 14/05/2009 04:38

Désolé encore mais ta démonstration démontre que tu n'as rien compris alors on ne perdra pas de temps sur elle.

alain+bourrelly 14/05/2009 00:03

T'es encore plus con que je croyais : c'est justement ma démonstration qui montre où est l'erreur. Encore faut-il savoir la lire.

Jalbec+PM+de+SSMM 13/05/2009 23:29

A ce jour mon objection n'est pas démontée : j'ai gagné.Désolé, t'as rien gagné.  C'est pas ta démonstration qui est à débattre mais c'est celle de Miteny.  Où est l'erreur ???

alain bourrelly 13/05/2009 17:14

Déjà répondu mille fois à ces bêtises Beaucoup plus facile de dire ça que démonter une objection génante....A ce jour mon objection n'est pas démontée : j'ai gagné.La méthode devient de plus en plus évidente : ignorer les démonstrations, se concentrer sur les posts faciles à démonter, revenir toujours aux mêmes postulats de départ. La forme de présentation inhérente au blog (les anciens posts sont peu à peu oubliés) permet de donner l'illusion d'avoir toujours raison. L'idée est forte, il fallait y penser.

Jalbec PM de SSMM 12/05/2009 18:43

L'exemple d'Alain Bourrely est tres bien , essaie juste d'en trouver la faille , essaie juste...Pas  nécessaire, toujours la même rengaine à la sauce du jour.  Miteny a répondu des centaines et des centaines de fois à celle-là, prends la peine de te promener sur le site.

Miteny 14/05/2009 10:07


Exactement! (j'aimerais quand même bien que tu t'inscrives)


TouS 12/05/2009 17:40

(Ps : Mensonges, Haine, Manipulation tolerées):-)))

Leoss 10/05/2009 16:57

Miteny , au lieu de dire ca , tu pourrais argumenter et repondre ou est ce que Alain bourrely a tord ?A chaque fois qu'on trouve un argument tu dit "Mais quelle idiotie !" et tu passe a autre chose .. Ca , c'est la preuve que tu fuis l'argumentation car tu sais que tu va perdre...L'exemple d'Alain Bourrely est tres bien , essaie juste d'en trouver la faille , essaie juste...

alain+bourrelly 08/05/2009 01:01

Là mon pauvre, tu part en couille complet sans espoir de retour.La lampe cassée n'est pas équivalente au corps de mon voisin. Si tu veux faire une analogie électrique, alors voici :1) Soit un corps frappé. Plaçons à coté de lui un corps non frappé.2) Soit une ampoule branchée à un générateur. Posons à coté d'elle une ampoule non branchée.Cas No 1 : le corps frappé a mal, il produit de la douleur. Le corps non frappé ne la perçoit pas car il n'y a pas de lien entre les corps pour la transmettre (le corps non frappé n'est pas stimulé).Cas No 2 : L'ampoule branchée s'allume (produit de la lumiére) mais pas l'autre car elle n'est pas branchée à la premiére (donc au générateur).Dans les deux cas il n'y a production de lumiére ou de douleur qu'en retour d'une stimulation directe qui n'est pas transmissible "magiquement". Il faut un fil .

Miteny 09/05/2009 23:17


Déjà répondu mille fois à ces bêtises


alain+bourrelly 07/05/2009 19:16

Je veux bien, pour ce qui est de ton corps mais tu ne peux pas en déduire que la production de douleur n'a pas eu lieu.Tu peux juste dire que tu ne constate pas de sensation de douleur.C'est le corps de l'autre qui l'a produite et tu ne la ressens pas.  Ce qui se passe dans ton ton corps est propre à ton corps et ne rend pas compte de ce qui se passe dans l'absolu.

Miteny 07/05/2009 20:52


Je ne constate aucune production de douleur par ce corps (comme je ne constate aucune production de lumière par une lampe cassée).
Donc bref tu n'es pas d'accord? (alors qu'avant oui)


alain+bourrelly 07/05/2009 17:55

Ben si, moi j'ai compris en tout cas.Deuxiémement, si tu constate ce qui se passe dans un autre corps tu te trompes. Je maintiens trés fort que tu n'y a pas accés.D'ailleurs tu le dis toi même tu n'a pas accés à la douleur de l'autre. Donc tu ne peux pas plus constater son abscence que son existence.CQFD

Miteny 07/05/2009 17:58


Je n'y ai pas accès, ça VEUT DIRE que je constate une absence de douleur


Donc j'ai le droit de dire ce que je constate moi comme effets quand tu te cognes: et parmi ces effets, la douleur n'y est pas.



alain+bourrelly 06/05/2009 21:42

Je te l'ai déja dit 120 fois : tu ne ressens aucune sensation de douleur quand j'ai mal (trivial).Par contre si tu essaye de constater une non production de douleur tu ne peux pas par manque d'accés à mon corps. Tu peux constater une non production de douleur PAR TON CORPS si tu veux mais si tu la constate dans l'absolu, tu te trompes.

Miteny 07/05/2009 12:09


"tu ne ressens aucune sensation de douleur quand j'ai mal (trivial)."

Mais non: personne ne comprend ça, personne. Vous êtes complètement abrutis.

De plus, j'ai le droit de constater pas uniquement ce qui concerne mon corps, bande de nazes!!!


alain+bourrelly 06/05/2009 16:55

Encore une fois, je ne t'interdis rien, je constate que tu te trompes.Tu constates ne ressentir aucune douleur, mais pas une non production de douleur. Tu ne sais pas si il y a eu ou non production de douleur.

Miteny 06/05/2009 16:57


Donc j'ai le droit de dire ce que je constate moi comme effets quand tu te cognes: et parmi ces effets, la douleur n'y est pas.


alain+bourrelly 06/05/2009 16:28

Tu constate ce qui ce passe DANS TON CORPS (sensation) et tu en déduis abusivement une non production.Quand tu dis SENSATION c'est bien dans ton corps. OK.Quand tu dis CONSTAT DE NON PRODUCTION c'est absolu (universel) donc faux.

Miteny 06/05/2009 16:32


Non; Un autre corps est frappé. et moi je dis ce que je constate lors de cette expérience. Tu me l'interdis?


alain+bourrelly 06/05/2009 16:01

Non.Tu NE PEUX PAS constater ce qui se passe dans l'autre corps, tu n'y a pas accés.

Miteny 06/05/2009 16:05


Je constate bien quelque chose puisque je suis réveillé (je n'ai pas le droit de constater peut-être?)


alain+bourrelly 06/05/2009 12:36

suiteTu  NE PEUX PAS constater ce que l'autre corps produit ou pas... C'est idiot de dire ça.Tu pourrais constater si tu étais relié à ce corps. Ce n'est pas le cas.Tout ce que tu peux constater en terme de production de sensations c'est dans ton propre corps.Donc tu constate que TON corps ne produit pas de sensation de douleur mais tu ne peux pas dire qu'il n'y a pas eu de production de douleur.Maintenant, tu ne peux pas généraliser ton constat à l'univers : si ton corps n'a pas produit de douleur mais qu'un autre corps l'a fait, il y a eu dans l'univers une production de douleur par un corps. Tu n'est pas capable de la ressentir, mais elle a eu lieu.Donc les quoi que tu ressentes, les corps produisent leur propre douleur.

Miteny 06/05/2009 13:38



Je ne généralise pas: je dis que ce que je constate moi, c'est aucune production de douleur par l'autre corps (l'autre cerveau plus précisément).
C'est chiant. oui ou non?



alain+bourrelly 06/05/2009 12:29

"Le corps de l'autre en a produit une, POUR LUI."Tu veux dire quoi? Que l'autre a mal? peut-être mais ce n'est pas le sujet. Le sujet c'est: je constate bien moi que ce corps là n'a produit aucune douleur? OUi? non?attention, on parle de ce que je constate. ça compte ce que constatent les gens non?Ca compte mais une constatation peu être fausse dans l'absolu.

Miteny 06/05/2009 12:34


Je ne vois pas ce que tu appelles "dans l'absolu". Moi je me contente de dire ce que je constate. C'est déjà beaucoup apparemment.
Qu'est ce qu'on peut savoir d'autre en plus de ce que constatent les gens?


Leoss 06/05/2009 09:04

Miteny , répond a mon commentaire stp , un tout ptit peut plus haut...

Miteny 06/05/2009 12:26


c'était totalement délirant (1 est faux)


TouS 06/05/2009 04:21

@ José...Quand je vous dis que vous ne tournez pas rond...

Stephane 06/05/2009 02:34

C'est une réponse définitive ou pas? (j'aimerais savoir parce que ça change tout le temps)Ça change pas tout le temps, tu établies simplement des équivalences avec lesquelles je ne suis pas d'accord.Que tu ne constates aucune production de douleur, oui, ça c'est définitif (je n'ai jamais dit le contraire). Ce que je dis, c'est qu'un autre que toi la constate, et ça, ça veut dire que l'autre en corps en produit.

Miteny 06/05/2009 12:22


Non ça veut dire que l'autre en constate, c'est tout.
Donc je constate (on parle de ce que je constate) une incapacité de production de ce corps frappé?


José 06/05/2009 01:19

Et pendant ce temps-là, Jose Manuel Barosso...

José 06/05/2009 01:18

Quand je prenais le bus, autrefois, il y avait toujours un jeune gars qui faisait des rond avec une serviette au bord de la route.

José 06/05/2009 01:17

Et pendant ce temps-là, Alain Bauer...

José 06/05/2009 01:15

je vais voir si je suis capable de stopper l'italique