Communiqué.

Publié le par Miteny

Bonjour,
Là, je n'ai pas le temps de répondre à tous les commentaires maintenant mais je constate avec dépit que certains ont profité de mon absence pour écrire des insultes: c'est triste. Je rappelle pour la nième fois le sujet de ce blog: me dire où je me trompe. Je demande donc aux visiteurs les plus fidèles d'être précis et incisifs. Voyez vous les deux dessins qui se trouvent dans cet article?
Le premier correspond à la théorie matérialiste de la suffisance du corps. Je me trompe? A
Le deuxième correspond à ce que constate une personne avec certitude. Je me trompe? B
Voilà. Miky, stéphane, Alain Bourrelly et les quelques autres qui ne sont pas complètement idiots, répondez donc et soyez percutants si vous voulez brillés!!
Je vous salue.
PS: Jalbec, pourquoi t'es tu désinscrit de la newsletter?

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

alain+bourrelly 24/05/2009 16:33

ça veut dire quoi ce dernier post ?

cauhein 24/05/2009 16:00

Un corps n'est pas une cause biologique.

Miteny 25/05/2009 09:56


N'importe quoi.. Tu ne connais pas le mot "biologie"?


Gh55142 24/05/2009 03:23

En tout cas, si dieu existe, il a vraiment salopé son boulot de création... je préfère imaginer qu'il n'existe pas plutôt que d'accepter un architecte aussi nul !

alain+bourrelly 23/05/2009 00:51

Voilà, tout à fait : je constate que tu manges je ne grossis pas, donc le corps ne suffit pas à produire de la graisse.

Miteny 25/05/2009 09:47


Je constate que ce corps grossit.... !!??? Il produit de la graisse, ce corps qui grossit .


AH LES GROS NULS!!


sandjo emmanuel 23/05/2009 00:30

vraiment je ne comprend pas votre exemple de la douleur. je ne peux ressentir de la la douleur si c'est pas mon corps qui est frappé.c'est la résultante biologique interne d'un organisme. c'est un circuit fermé interne propre a chaque corps. une relation entre le secteur frappé et le cerveau.il n'y a pas de relation de douleur physique entre deux organismes c'est comme si vous me faisiez comprendre que vous mangez et moi je grossis.

Miteny 25/05/2009 09:44


Pourtant dire qu'un corps suffit c'est dire qu'il suffit sans être branché à quoi que ce soit, ok?


Dieu 13/05/2009 19:32

Miteny, avant de te prendre pour un génie, corrige les fautes d'orhographe dans tes articles... *soupir*

Lerikou 12/05/2009 21:36

Bonsoir. Pour les coups portés sur un autre corps et savoir s'ils produisent de la douleur, il aurait fallu essayer TOUS les corps. C'est comme le corbeau blanc; comment savoir s'il n'éxiste pas si on n'a pas vu TOUS les corbeaux peuplant la terre. P.S: tu devrais surveiller ton ortographe. Amicalement, Lerikou.

Miky 07/05/2009 15:57

"Donc il y autre chose EN PLUS des causes biologiques puisque tu vien de dire que "causes biologiques ne représentent pas l'ensemble des causes en présence" (c'est un copié/collé)"Oui mais ce quelque chose en plus n'a rien de métaphysique et n'implique pas d'enrichir l'ontologie matérialiste de quoi que ce soit. Je le répète, la différence est la suivante :- dans un cas : l'observateur = le corps- dans un autre cas : l'observateur =/= le corps

Miteny 07/05/2009 17:24


Tu as toi même dit que les causes biologiques ne représentant pas l'ensemble des causes en présence.

Donc il y a une autre EN PLUS des causes biologiques. C'est évident!


Miky 07/05/2009 15:07

"Tu acceptes au moins de dire que les causes biologiques étant les mêmes, les effets devraient être les mêmes? "Non puisque les causes biologiques ne représentent pas l'ensemble des causes en présence.

Miteny 07/05/2009 15:12


Donc il y autre chose EN PLUS des causes biologiques puisque tu vien de dire que "causes biologiques ne représentent pas l'ensemble des causes en présence" (c'est un copié/collé)


Miky 07/05/2009 14:28

Les causes biologiques sont les mêmes. Il y a une autre cause qui n'est pas biologique mais qui n'est pas non plus métaphysique. Une cause "positionnelle" dirais-je.

Miteny 07/05/2009 14:42


Tu acceptes au moins de dire que les causes biologiques étant les mêmes, les effets devraient être les mêmes?


Miky 06/05/2009 17:04

"Horrible. donc les causes biologiques ne sont pas les mêmes?"Les causes biologiques sont les mêmes. Peut-être est-ce un problème de con-centration de ta part ?

Miteny 07/05/2009 14:19


ET TU AS DIT QU'il n'y avait que les causes biologiques !

Toi savoir lire?


Miky 06/05/2009 17:03

"Horrible. donc les causes biologiques ne sont pas les mêmes?"Les causes biologiques sont les mêmes. Peut-être est-ce un problème de con-centration de ta part ?

Miteny 07/05/2009 12:02


Non, c'est un gros problème de ta part; Tu dis que les causes sont les mêmes puis plus les mêmes... faudrait savoir? Alors?



Miky 06/05/2009 16:58

"Donc les causes sont les mêmes, les effets doivent être les mêmes. Non?"Les causes ne sont pas les mêmes. Tu devrais peut-être manger plus de poisson ? Le phosphore c'est bon pour la mémoire.

Miteny 06/05/2009 17:00


Horrible. donc les causes biologiques ne sont pas les mêmes? (quelle discussion de con!)


Miky 06/05/2009 16:58

"Donc les causes sont les mêmes, les effets doivent être les mêmes. Non?"Les causes ne sont pas les mêmes. Tu devrais peut-être manger plus de poisson ? Le phosphore c'est bon pour la mémoire.

Miteny 06/05/2009 16:59


Horrible. donc les causes biologiques ne sont pas les mêmes? (quelle discussion de con!)


Miky 06/05/2009 16:48

"Il y a quelque chose en plus que les corps alors puisqu'il n'y a pas que les corps qui existent (c'est ce que tu as dit)."Non, seuls les corps existent. Je n'ai pas dit qu'il y avait autre chose que les corps qui existaient.J'ai dit que l'observateur était un des deux corps. Donc l'observateur est un corps. CQFD.

Miteny 06/05/2009 16:54



Donc les causes sont les mêmes, les effets doivent être les mêmes. Non?



Miky 06/05/2009 16:41

"Donc aucune différence biologique. Les causes biologiques sont les mêmes, tu as confirmé."Oui."Tu penses aussi qu'il n'y a rien à part ces causes biologiques."Non, je viens de te le dire. Tu as vraiment un problème de mémoire on dirait."Donc les effets devraient être de même nature. OUI? (j'attends une réponse)"Donc non.

Miteny 06/05/2009 16:42


Il y a quelque chose en plus que les corps alors puisqu'il n'y a pas que les corps qui existent (c'est ce que tu as dit). CQFD


Miky 06/05/2009 16:32

"ah bon? Quels sont les différences biologiques fonctionnelles entre 2 corps?" Je t'ai déjà dit que la différence n'est pas biologique, elle est liée au fait que l'observateur est un des deux corps. Et s'il est un des deux corps ça veut dire.... qu'il n'est pas l'autre corps !PS : J'en ai marre de devoir répéter des évidences. On dirait que tu es dépourvu de mémoire à long terme.

Miteny 06/05/2009 16:34


Donc aucune différence biologique. Les causes biologiques sont les mêmes, tu as confirmé. Tu penses aussi qu'il n'y a rien à part ces causes biologiques. Donc les effets devraient être de même
nature. OUI? (j'attends une réponse)


Miky 06/05/2009 16:22

"Donc je suis sûr de constater des effets différents"Oui" (alors que les causes sont les mêmes)."Non, cf. supra. CQFD

Miteny 06/05/2009 16:26


ah bon? Quels sont les différences biologiques fonctionnelles entre 2 corps?

PS: j'ai vraiment l'impression d'être prof d'une classe de CP en échec scolaire


Miky 06/05/2009 15:33

"je suis sûr de constater des effets différents. Si je comprends bien, tu penses que ce que je constate est une illusion?"Pas plus que n'est une illusion le fait de voir un segment ou un rectangle quand tu regardes une feuille de papier.

Miteny 06/05/2009 15:40


Donc je suis sûr de constater des effets différents (alors que les causes sont les mêmes). CQFD


Miky 06/05/2009 15:32

"Et alors? ça n'a rien à voir."Prouve le."Je constate des effets différents tout le temps."Pourquoi s'en étonner ? N'es-tu pas tout le temps Miteny ?"Rien à voir avec la relativité (je ne sais même pas de quoi tu parles. la relativité restreinte?)"C'est pourtant toi qui avait commis une fois un article sur la relativité de la vérité. Sinon regarde dans une encyclopédie, monsieur le philosophe auto-proclamé. je suis sûr de constater des effets différents. Si je comprends bien, tu penses que ce que je constate est une illusion?"

Miky 05/05/2009 16:44

"Même si c'est une personne qui analyse, la logique reste vraie. La logique est valable même pour les personnes qui analysent. Donc les mêmes causes biologiques doivent produire les mêmes effets: c'est vrai dans l'absolu et aussi pour tout le monde."Mais c'est bien parce que la logique reste vraie que les effets sont différents lorsqu'une personne (pas n'importe laquelle, mais très exactement une personne qui se confond avec l'un des deux corps et pas l'autre) analyse.Tu parles de l'absolu (je croyais que tu l'avais banni), eh bien dans l'absolu, les effets sont les mêmes ; mais une observation, un constat, c'est nécessairement relatif, et lorsque l'observateur est identique à un des corps observé, cette relativité entraîne une observation d'effets différents. Je ne comprends pas que tu ne comprennes pas. Si tu observes une feuille de papier de face, tu vois un rectangle, si tu observes la même feuille de papier sur la tranche, tu vois un segment. Tu as deux observations très différentes d'une même feuille.

Miteny 05/05/2009 19:43


Et alors? ça n'a rien à voir. Je constate des effets différents tout le temps. Rien à voir avec la relativité (je ne sais même pas de quoi tu parles. la relativité restreinte?)

je suis sûr de constater des effets différents. Si je comprends bien, tu penses que ce que je constate est une illusion?


Miky 05/05/2009 14:35

"Des arguments??? tu as des arguments, toi? Il faut le lire pour le croire."C'est pas des arguments ça ??? : "Certes, mais avec un observateur (moi) qui est un et un seul de ces deux corps. Ce n'est pas la théorie matérialiste qui s'analyse toute seule, c'est toujours une personne concrète qui l'analyse. Or cette personne concrète se confond ici avec un des corps de la situation à travers laquelle la théorie matérialiste est (supposée être) analysée."Je sais bien que ça démolie complétement tes propos, mais je pense que ce n'est pas une bonne raison pour le balayer d'un revers de main sans le prendre en considération. Donc STP, pour la énième fois, dis moi où je me trompe !!!!!"Donc je constate que tu ne réponds pas: soit 2 corps, les causes sont-elles les mêmes biologiquement. Oui ou non? Puis-je avoir une réponse claire?"J'ai déjà répondu : Oui !... mais c'est normal que le constat soit différent : la cause de cette différence n'est pas dûe à Dieu, mais au fait que l'observateur est un et un seul des deux corps considérés ! Toi pas comprendre français ??? Toi pas voir que brisure de symétrie ???

Miteny 05/05/2009 15:40


Même si c'est une personne qui analyse, la logique reste vraie. La logique est valable même pour les personnes qui analysent. Donc les mêmes causes biologiques doivent produire les mêmes effets:
c'est vrai dans l'absolu et aussi pour tout le monde.


Miky 05/05/2009 12:11

"AH non! certainement pas! Je ne comprends absolument pas pourquoi tu n'es pas d'accord, tu n'as aucun argument."Mauvaise foi caractérisée. Que mes arguments soient mauvais est une chose. Que je n'ai aucun argument en est une autre. J'exige donc que tu répondes à mes arguments, car j'en ai, tu ne peux pas dire le contraire. "Tu confirmes que les causes biologiques sont les mêmes donc les effets devraient être les mêmes!! Il n'y a rien à comprendre tellement c'est simple."J'ai expliqué pourquoi les effets n'ont pas à être les mêmes. A toi de me dire pourquoi mon explication ne tient pas."En plus tu parles d'un effet de perspective: on se demande ce que c'est et d'où ça sort!"Encore de la mauvaise foi puisque j'ai expliqué ce que j'entendais par là. Relis moi au lieu de décréter a priori que je raconte des bêtises !! "PS: les deux corps ne sont reliés à rien du tout ! "Je n'ai pas dit ça. Il est manifeste que tu cherches à gagner du temps. On se demande bien pourquoi.Je pense de plus en plus que tu n'es qu'un troll qui s'amuse à faire tourner tout le monde en bourrique depuis plus de trois ans. Sinon tu considèrerais avec un minimum de sérieux et de charité les arguments de tes détracteurs.

Miteny 05/05/2009 12:28


Des arguments??? tu as des arguments, toi?
Il faut le lire pour le croire.

Donc je constate que tu ne réponds pas: soit 2 corps, les causes sont-elles les mêmes biologiquement. Oui ou non? Puis-je avoir une réponse claire?


Miky 04/05/2009 21:34

"Ce n'est pas une cause biologique ça"Donc ce que tu es en train de me dire, c'est qu'un cerveau relié à des terminaisons nerveuses est une cause équivalente à un cerveau non relié à des terminaisons nerveuses !! Tu te rends compte de ce que tu affirmes ??" (tu me fais rire: la mauvaise foi portée à son paroxysme)!!
On analyse les causes: deux corps qui fonctionnent de la même façon."Certes, mais avec un observateur (moi) qui est un et un seul de ces deux corps. Ce n'est pas la théorie matérialiste qui s'analyse toute seule, c'est toujours une personne concrète qui l'analyse. Or cette personne concrète se confond ici avec un des corps de la situation à travers laquelle la théorie matérialiste est (supposée être) analysée.Et toi, tu as l'outrecuidance d'affirmer que cela ne change rien !! que cela n'induit pas un effet de perspective !!!Je réitère donc ma question de tout à l'heure : comprends-tu au moins pourquoi ton raisonnement me pose problème ???Si tu ne comprends pas, alors je crois que tout espoir de dialogue est vain !...

Miteny 04/05/2009 23:42


AH non! certainement pas! Je ne comprends absolument pas pourquoi tu n'es pas d'accord, tu n'as aucun argument.
Tu confirmes que les causes biologiques sont les mêmes donc les effets devraient être les mêmes!! Il n'y a rien à comprendre tellement c'est simple. En plus tu parles d'un effet de perspective: on
se demande ce que c'est et d'où ça sort!

PS: les deux corps ne sont reliés à rien du tout !


émilie 04/05/2009 20:33

"je ressens la douleur, donc dieu est" c'est faux ! "je ressens la douleur, donc  je suis" est plus juste. Tu prouves l'existence de la conscience !

Miteny 04/05/2009 21:22


HS


Miky 04/05/2009 19:38

"Je suis d'accord avec ta question mais elle est hors sujet."Tu affirmes qu'elle est hors-sujet mais moi je la trouve au contraire très pertinente. C'est à toi de me démontrer qu'elle est hors-sujet. Moi j'ai déjà expliqué pourquoi je la trouvais tout à fait dans le sujet."Donc tu es d'accord pour dire que tu constates une énorme différence qui n'a pas d'explications biologiques (les deux corps sont tout à fait semblables de même nature biologique)?"Non, il y a une explication biologique : je suis un des corps considérés. J'ai donc un rapport à ce corps (qui est le mien) très particulier (euphémisme !), que je n'ai avec aucun des autres corps. Encore une fois, je (en tant que personne) ne suis pas une entité éthérée infuse dans chaque corps ou extérieure à tous les corps. Je suis lié à un de ces corps, et pas aux autres. Et ce de manière extrêmement intime (de la même façon que la densité est liée à la masse et au volume) et nécessaire (je n'aurais pas pu être un autre corps, l'expression n'a même pas de sens).

Miteny 04/05/2009 21:20


Ce n'est pas une cause biologique ça (tu me fais rire: la mauvaise foi portée à son paroxysme)!!
On analyse les causes: deux corps qui fonctionnent de la même façon. tu nies ça??


alain+bourrelly 04/05/2009 18:31

"Tu ne réponds pas à ma question: tu as peur. Quand t'inscris tu à la newsletter?"Si j'ai répondu en disant ça :OUI, lui a mal et moi non, donc nous ne constatons pas la même chose.Et c'est exactement la réponse à la question que tu m'avais posé avant, tu peux vérifier.Et j'explique ce phénoméne trés logiquement : chaque corps produit de la douleur quand il est stimulé, mais il ne l'émet pas à l'extérieur et ne perçoit pas celle des autres.Tout simplement par manque d'organes adaptés (émetteurs/récepteurs).Donc le corps suffit à produire de la douleur, mais ni à l'émettre, ni à percevoir celle des autres (conclusion beaucoup plus logique que la tienne).Il est par conséquent NORMAL que je ne constate pas la production de douleur qui a eu lieu.Et il n'y a donc pas de lien métaphysique.Pour prendre l'argent, je peux aussi venir à Toulouse, ça me fera un Week end tranquille.

Miteny 04/05/2009 21:15


"chaque corps produit de la douleur quand il est stimulé"
Non. Tu as confirmé que ce n'était pas ce que je constatais. Donc c'est faux (pour tout le monde en fait). SIGNE.


Miky 04/05/2009 17:33

"C'est ce que tu constates? cet autre corps produit de la douleur aussi intensément que ton corps lorsqu'il est frappé. C'est ce que tu constates?"Ce n'est pas ce que je constate mais c'est ce qui se passe mais j'aimerais bien que toi aussi tu répondes à mes questions ! J'ai le droit de savoir où je me trompe !

Miteny 04/05/2009 17:41


Je suis d'accord avec ta question mais elle est hors sujet.
Donc tu es d'accord pour dire que tu constates une énorme différence qui n'a pas d'explications biologiques (les deux corps sont tout à fait semblables de même nature biologique)?


ServanteS 04/05/2009 16:32

En fait, ce que tu veux dire, Miteny, n'est-ce pas que l'apparition de la douleur, le ressenti de la douleur, est créé par la conscience/âme/esprit/ce que tu veux, et non par le corps ?

Miteny 04/05/2009 17:13


Le fonctionnement du corps est une cause nécessaire de la conscience... mais pas une cause suffisante.
Pour que de la conscience (de la douleur dans mon exemple) existe, il faut un corps. Mais malheureusement ou pas, ça ne suffit pas: c'est un fait scientifique irréfutable.


ServanteS 04/05/2009 16:30

C'est vrai, puisque nous ne ressentons pas la douleur même si nous touchons le corps qui la ressent (même si je suis sûre qu'avec une petite dérivation nerveuse du centre de la douleur d'un cerveau sur l'autre, on pourrai faire ressenti la douleur à un autre corps que celui frappé).Mais d'autre part, que dire du ressenti de la douleur sans "action" de production de la douleur : que ce soit les douleurs rémanentes, ou "fantômes" ; ou bien de ressentir la douleur d'un être aimé ; ou encore la douleur par évocation (j'ai une petite histoire qui marche bien pour ça, et qui s'est toujours vérifié : je peux faire mal à un homme sans le toucher !)

Miteny 04/05/2009 17:07


Là c'est hors sujet; Le sujet: est-ce que mon exemple (corps frappé) prouve bien l'insuffisance du corps?

de plus cette histoire de dérivation prouve que tu n'as pas compris: tu n'auras mal que quand TON cerveau est nerveusement sollicité (que le nerf vienne de ton corps ou d'un autre corps). Tu
comprends ou pas?


Miky 04/05/2009 16:24

"Donc tu te dis (constat): "ce corps a produit de la douleur" sans que ce corps soit relié à quoi que ce soit, tout seul comme un grand... immédiatement. Or ce qu'un corps fait, un autre peut le faire, non?"Et en effet, c'est ce qui se passe, cet autre corps se dit (lorsqu'il est frappé) : "ce corps a produit de la douleur".Pourquoi ne réponds-tu pas à mes remarques qui, il me semble, sont pertinentes ?Nies-tu que j'ai avec moi-même (mon corps) une intimité (euphémisme !) que je ne partage pas avec d'autres, et qui me rend donc apte à ressentir immédiatement la douleur que mon corps produit ? (au contraire de la douleur que les autres corps produisent)

Miteny 04/05/2009 17:05


"Et en effet, c'est ce qui se passe"

C'est ce que tu constates? cet autre corps produit de la douleur aussi intensément que ton corps lorsqu'il est frappé. C'est ce que tu constates?


Miky 04/05/2009 15:53

"Non, ce n'est pas fondamentalement différent. Regarde si on te frappe, tu constates bien une production de douleur; Douleur qui n'a pas voyagé; Tu te dis "mon corps a produit de la douleur"? Oui ou non?"Evidemment, mais là, elle n'a pas besoin de voyager, puisque le corps qui produit la douleur est le même que celui qui constate cette production. Ce n'est quand même pas pareil, reconnais-le.On dirait que pour toi, les personnes sont des sortes d'abstractions flottantes surplombant le monde avec détachement... sans être affectées plus particulièrement à un corps qu'à un autre.Pour moi, une personne, c'est d'abord un corps. Peut-être pas seulement un corps, mais au moins un corps.Pour moi, "Miteny", ce n'est pas le nom d'une subjectivité ponctuelle, ineffable et désincarnée qui se trouve par hasard (ou par Dieu) expérimenter le corps d'un ingénieur né au Havre en 1975. C'est le nom de cet ingénieur né au Havre en 1975.

Miteny 04/05/2009 15:59


Donc tu te dis (constat): "ce corps a produit de la douleur" sans que ce corps soit relié à quoi que ce soit, tout seul comme un grand... immédiatement. Or ce qu'un corps fait, un autre peut le
faire, non?


ServanteS 04/05/2009 15:40

Comme tu dis, pour la cigarette, tu ressens la chaleur si tu la touche. Il y a un genre de limite à l'espace perceptif (limite invisible et dépendant de l'individu). Pour la vision, c'est pareil (pas besoin de faire un dessin), ainsi que pour tous les sens. Ne peut-il en être de même pour la douleur ? Au fait, à quel niveau tu fais une séparation entre corps, perception et conscience ? Le méli-mélo que l'on peut trouver entre ces trois notions lorsque l'on y regarde de près n'est pas aisé à démêler.

Miteny 04/05/2009 15:44


Justement, c'est subtil. La douleur est une sensation personnelle contrairement à la chaleur ou à la lumière qui sont des phénomènes physiques extérieurs à la conscience.

Donc, on peut dire qu'une personne ne constate une production de douleur que quand son corps est frappé. Car la douleur est de nature privée (personnelle). Quoi de plus simple?


Miky 04/05/2009 15:19

"Elle n'a pas besoin de "voyager"!! selon la théorie de la suffisance, elle est produite par le corps frappé. PRODUITE! C'est tout simple. Soit un corps (n'importe lequel). Il est frappé: selon la théorie de la suffisance du corps, il PRODUIT alors de la douleur REELLE... c'est tout. Pas besoin d'être relié à quoi que ce soit."Eh bien oui mais tu dis que cette douleur qui est produite, tu devrais la constater ; et tu prends l'exemple du cri qui est produit et constaté... Cependant, remarque bien que pour être constaté, le cri doit "voyager", et que pour qu'on le constate, il nous faut des oreilles.Sachant que la sensation douloureuse ne "voyage" pas, il me semble que c'est une excellente raison qui suffit à expliquer pourquoi on ne la perçoit pas, quand elle est produite par le corps d'autrui.Production et constatation sont deux choses différentes.

Miteny 04/05/2009 15:30


Non, ce n'est pas fondamentalement différent. Regarde si on te frappe, tu constates bien une production de douleur; Douleur qui n'a pas voyagé;
Tu te dis "mon corps a produit de la douleur"?
Oui ou non?


Pitre 04/05/2009 15:15

Je ne peux pas contrer ta démonstartion parce que tu ne définit pas les termes que tu utilise. La logique est un outil de manipulation d'objets dans un système sémantique. Comment discuter à se propos lorsque le sens des objets manipulés n'est pas clairement saisi.Si tu veux juste affirmer la validité d'un processus logique, pourquoi t'embêter avec des mots comme "insufficance du corps", "existence de dieu" ou "ressent la douleur" ? Appelle les simplement évènement ou variables, A, B, x ou y.

Miteny 04/05/2009 15:18


La sensation de douleur, tu ne vois pas ce que c'est concrètement, réellement?
Le corps, tu vois ce que c'est?

Je n'emploie que ces deux concepts: le fonctionnement biologique du corps et la douleur. C'est donc très simple (il suffit de comprendre ce qu'est un lien de cause à effet)


ServanteS 04/05/2009 15:00

"je ne constate une production de douleur que quand mon corps est frappé alors que je constate une production de chaleur quand n'importe quel papier est brûlé"non, tu ne constate pas production de chaleur quand n'importe quel papier est brûlé. Je te donne un exemple : tu ressent de la chaleur, toi, quand quelqu'un fume une clope dans la rue ? Au mieux, tu peux la constater, la visualiser parce que tu a appris certains principes physiques, tu as construit une vision intellectuelle d'un papier en train de brûler. Mais concrètement, tu ne ressent pas la chaleur de la cigarette qui se consume. Et c'est la même pour un corps.Je sais, je suis un débile puisque chaque argument CONTRE ce que tu dis est forcément faux.Alors désolé, je vais moi aussi rejoindre l'Église de Mitney AVEC fromage (et gonzesses). Quitte à entrer dans une religion monomaniaque et dogmatique, autant en profiter pour se marrer !

Miteny 04/05/2009 15:16


Si je touche n'importe quelle cigarette, je pourrai vérifier la production de chaleur. CQFD


Miky 04/05/2009 14:37

"Cet être limité est vivant et réveillé: il constate des choses. et ce qu'il constate c'est le dessin 2 (tu avoues?), c'est à dire qu'il est sûr de constater une exception (avec son corps) et qu'il est sûr de constater que la très grande majorité des corps sur Terre (des milliards) sont incapables de produire la moindre douleur.  C'est hyper évident, donc je ne comprends pas du tout pourquoi tu n'es pas convaincu."Pour que je sois convaincu, il faudrait qu'il soit clair et évident que dans le cas où le corps suffirait, je devrais pouvoir expérimenter la douleur d'autrui. Or ce n'est pas évident du tout, puisque la douleur ne se diffuse pas dans l'environnement à la manière d'un cri (es-tu d'accord avec ceci ?) et que nous ne disposons pas de récepteurs sensoriels susceptibles de capter une hypothétique "onde douloureuse" (es-tu d'accord avec cela ?). Si tu es d'accord avec ces deux points, alors pourquoi insistes-tu que seule ta théorie permet d'expliquer ce que l'on observe ?

Miteny 04/05/2009 15:10


Elle n'a pas besoin de "voyager"!! selon la théorie de la suffisance, elle est produite par le corps frappé. PRODUITE! C'est tout simple. Soit un corps (n'importe lequel). Il est frappé: selon la
théorie de la suffisance du corps, il PRODUIT alors de la douleur REELLE... c'est tout. Pas besoin d'être relié à quoi que ce soit.


alain+bourrelly 04/05/2009 13:11

"Tu réponds oui alors? (ce n'est pas clair). On ne constate pas la même chose: lui une production de douleur puisqu'il a mal et moi aucune production de douleur??"Si c'est clair, je redis autrement :OUI, lui a mal et moi non, donc nous ne constatons pas la même chose.Explication de ce phénoméne : chaque corps produit de la douleur quand il est stimulé, mais il ne l'émet pas à l'extérieur et ne perçoit pas celle des autres.Tout simplement par manque d'organes adaptés (émetteurs/récepteurs).Donc le corps suffit à produire de la douleur, mais ni à l'émettre, ni à percevoir celle des autres (conclusion beaucoup plus logique que la tienne).Si tu veux on peut se voir quand tu viens à Martigues pour les sous.

Miteny 04/05/2009 13:44


Tu ne réponds pas à ma question: tu as peur. Quand t'inscris tu à la newsletter?

"chaque corps produit de la douleur quand il est stimulé"; Ce n'est pas une description de la réalité. Pourquoi tu ne réponds pas à mes questions? T'as peur de me coincer? T'as peur de gagner 3000
patates?


Miky 04/05/2009 10:57

"Je t'assure que dans le dessin 2, il n'y a de couleur rouge qu'au niveau d'un seul corps. tu es sûr de l'avoir bien regardé?"Oui mais moi je suis un être limité, donc en effet, je n'ai pas vu de couleur rouge. Mais si j'étais un être omniscient, j'aurais vu le monde comme dans le dessin 1. Comprends-tu que le problème posé par la douleur n'est pas au niveau de la théorie matérialiste mais au niveau des êtres humains qui ne peuvent, par nature (sinon, si tu penses qu'il est dans la nature de l'être humain, si le corps suffit, d'expérimenter la douleur de tout le monde, alors avec quels organes cela devrait-il se faire ? et sous quelle forme la douleur est-elle supposée se propager dans l'environnement ?), expérimenter qu'un nombre limité de conséquences de cette théorie ?Est-ce que tu comprends au moins pourquoi je n'arrive pas à être convaincu par ton raisonnement ?

Miteny 04/05/2009 11:21


Cet être limité est vivant et réveillé: il constate des choses. et ce qu'il constate c'est le dessin 2 (tu avoues?), c'est à dire qu'il est sûr de constater une exception (avec son corps) et qu'il
est sûr de constater que la très grande majorité des corps sur Terre (des milliards) sont incapables de produire la moindre douleur.
 C'est hyper évident, donc je ne comprends pas du tout pourquoi tu n'es pas convaincu.


alain+bourrelly 04/05/2009 07:35

"Je n'ai pas mal, l'autre a mal. Lui et moi, on ne constate pas le même effet. Tu n'es pas d'accord?Newsletter (t'es obligé: tu n'as pas d'arguments) "Si je suis d'accord, puisque chaque corps produit sa propre douleur.... Et chaque corps ressent la sienne. Mais il y a bien production même si on ne la ressent pas.Donc le corps produit de la douleur (pour lui) et il n'y a pas de lien metaphysique.Tu préfères quel mode de réglement ?

Miteny 04/05/2009 11:11


Tu réponds oui alors? (ce n'est pas clair). On ne constate pas la même chose: lui une production de douleur puisqu'il a mal et moi aucune production de douleur??

REPONDS!!


Stephane 04/05/2009 06:41

DOnc on recommence: je ne constate une production de douleur que quand mon corps est frappé (càd le dessin 2); tu dois me dire si je me trompe ou pas. Tu comprends cette phrase ou pas? Lis la tranquillement à tête reposée une bonne trentaine de fois et après tu réponds. Ensuite on pourra avancer. Tu comprends jusque là? Pas de douleur Miteny ça n'existe pas quand un corps est frappé. Pour toi ça apparait de cette façon, oui, mais puisque tu ne nies pas l'existence des autres consciences et encore moins de leur ressentis, de quel droit serais-tu TOI la référence pour établir ce qui se passe quand n'importe quel corps est frappé ? Douleur/pas douleur, c'est peut-être ton constat, mais ce n'est pas la réalité de ce que font les corps que tu observes. Tu es déjà dans l'erreur même à cette étape. Je le répète pour une enième fois, c'est uniquement dans l'absolu qu'on doit vérifier si le corps suffit, puisque l'existence de toutes les autres consciences et de leur ressentis (qui participent d'ailleurs à  l'intersubjectivité qui est nécessaire ici) est elle-même quelque chose qui n'est vrai que dans l'absolu. Y a tu pensé à cela ??Pour toi, les autres individus et leurs ressentis n'existent que d'un point de vue objectif, et certainement pas expérimental. Donc, ou bien tu considères ce que tu es et ce que tu ressent comme un phenomene unique sans équivalent (auquel cas je t'ai montré souvent que le raisonnement qui s'en suit ne mène pas à Dieu), ou bien le résultat de 2 corps frappés, ce n'est pas douleur/pas douleur, mais bien douleur pour l'un et douleur pour l'autre.

Miteny 04/05/2009 11:06


Je ne constate moi aucune production de douleur. Oui ou non? Impossible d'avoir une réponse!


FreeLights 04/05/2009 02:27

Content de voir que le "courant" est revenu !!!On va peut-être pouvoir continuer à se poiler avec des lapins mignons:-)

TouS 03/05/2009 18:54

il y a comme une brume...cet apres midi...des lacunes, dans la vie...lol

666 - pourriture !! tu efface les posts qui te dérangent ... petit monsieur !!!!! 03/05/2009 16:52

et hop, un post effacé..forcement t'as rien a répondre .. t'e sle roi des arnaqueurs

Miteny 03/05/2009 22:47


Quoi? overblog a des problèmes de temps à autre


666 03/05/2009 16:41

miteny , quelque part plus haut :"
La personne se trompe? En fait elle a mal quand tu te cognes? "Moi , 666 , j'affirme que ton constat est tout a fait normal.Quand j'enflamme un papier, seul le papier enflammé brule.Quand je frappe un ballon, seul le ballon frappé s'envoleQuand je botte le cul a miteny, seul miteny a mal au cul.c'est pas magique ça ?je le martelerai autant de fois que nécéssaire : il n'y a pas besoin d'ame pour que l'objet de l'action présente une réaction ( ballon, papier... et donc homme ) .Ton raisonnement est absolument bidon.Vas te faire soigner.Et ecrit moi 500 fois :"Seul le sujet de l'action réagit"C'est un principe physique universel, qui se vérifie et régit tout : Ta 'démo' semble a voir oublié ce petit truc...Et toi, pauv' con, tu t'es fait bouffer par ta mégalo galopante.il n'y a pas besoin d'ame ou d'esprit pour constater l'effet action->reaction , donc ton 'lien métaphysique' n'existe pas et n'est qu'une pure construction mentale et verbale , habile, certes...mais qui ne vaut rien.

Miteny 03/05/2009 22:47



Tu fuis mon raisonnement: je ne constate une production de douleur que quand mon corps est frappé alors que je constate une production de chaleur quand n'importe quel papier est brûlé.

C'est évident et je crois de plus en plus que je suis vraiment tombé dans un monde de débiles profonds et ça me fait très peur !!!!!



Miky 03/05/2009 14:07

Miteny, peux-tu supprimer ton défi à la con ? Qu'on puisse discuter sereinement sans que tu crois qu'on en veut à ton fric ? Je t'en prie !!!...Je propose de lancer une pétition pour que Miteny supprime son prix défi : que ceux qui sont d'accord avec cette pétition le signale sur ce fil. Merci.

Miteny 03/05/2009 22:44


Non. J'attends toujours des arguments qui me feraient réfléchir! (pour l'instant je n'ai l'impression que de parler à des débiles qui ne savent pas lire)


Miky 03/05/2009 14:00

"Non. Donc dans ce dessin, il y a des corps frappés qui ne produisent pas de douleur?"Non, il y a des corps frappés qui, du point de vue d'un être humain normal donc nécessairement limité (comme moi), semblent ne pas produire de douleur.

Miteny 03/05/2009 22:42


Je t'assure que dans le dessin 2, il n'y a de couleur rouge qu'au niveau d'un seul corps. tu es sûr de l'avoir bien regardé?


alix 03/05/2009 04:55

Tout simplement INCOYABLE ce site!!plus , plus!!!

TouS 03/05/2009 04:12

@ Miteny...
J'ai failli mourrir de rire sur les chiottes en lisant le programme TV...si ca peut consoler ton "pote"
:-)

alain+bourrelly 03/05/2009 02:17

"Je répète lentement: je ne constate aucune production de douleur (je n'ai pas mal). Pour la nième fois je demande... OK? "Mais tu sais que ta constatation est fausse et qu'il y a eu bel et bien production de douleur chez l'autre.Donc tu constate l'insuffisance du corps à produire de la douleur mais TU SAIS aussi que c'est faux puisque le corps de l'autre a produit de la douleur, mais tu ne peux pas la percevoir (ni emetteurs ni récepteurs).Tu sais donc que ta perception est erronée et chaque corps produit sa propre douleur.Par conséquent tu t'interdis par rigueur scientifique de déduire une niaiserie sur le lien métaphysique et l'existence divine car tout cela est trés normal et trés terre à terre.Une autre possibilité c'est qu'on se voie et que tu me donne le cash (c'est ma préférée parce que comme ça j'ai pas de probléme avec les impots).

Miteny 03/05/2009 22:41


Je n'ai pas mal, l'autre a mal. Lui et moi, on ne constate pas le même effet. Tu n'es pas d'accord?

Newsletter (t'es obligé: tu n'as pas d'arguments)