Historique (début 2009).

Publié le par Miteny

Ce blog a déjà un certain âge puisque je défends l’insuffisance du corps depuis Pâques 2006.
Je vous avoue quelque chose : au début, il y a 3 ans, j’avais peur à chaque fois que je m’apprêtais à lire les commentaires de certaines personnes parce que je pensais qu’il était possible que je sois pris en défaut.
Mais maintenant c’est fini. J’ai compris que ma démonstration était irréfutable !
Des milliers d’internautes ont déjà essayé de trouver la faille… sans succès. Pourtant certains étaient particulièrement acharnés : près de 25000 commentaires argumentés sur ce blog ! (et tous sur ce thème).
Constatez simplement que personne n’ose vraiment réclamer la somme promise parce que tous SAVENT qu’ils n’ont aucun vrai raisonnement.

Dès qu’on tape les mots clés « Dieu », « Dieu existe », « existence Dieu », on tombe d’abord sur dieuexiste.com

Et pourtant aucun ennemi acharné qui viendrait me mettre régulièrement mon erreur sous le nez pour montrer à quel point lui est intelligent et à quel point lui mériterait de gagner 3000 Euros. Et pour cause : cette erreur n’existe pas !

En fait, c’est le contraire ! La plupart abandonnent vite parce qu’ils savent que s’ils restaient, ils seraient obligés d’avouer l’évidence de l’insuffisance du corps.

 

Pour me soutenir (pour que je puisse ainsi organiser au moins 1 débat) : NEWSLETTER ! (inscrivez vous).

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

Justicier 05/04/2013 10:23


Bzzzzzzzzzzzzzzzzzz....


Bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz.....


Dring, allo, il y a quelqu'un ?


Bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz....


S.f. dit dlj


"La réponse est ici" >>>>


Bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz...................


DRinnnnnnnnnngggggg, ALLO, MERDE, Y A QUELQU'UN ? 


 


Mais c'est quoi ce bordel ????


Vous pouvez pas faire un peu moins de bruit, putain !!! Y en a qui médite ( Buzz l'éclair alias le S.f. dit dlj ) ici >>>>>


 


Bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz......................


ReBzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz............................


 

Miteny 05/04/2013 14:01



ridicule



reficul 04/04/2013 21:09


pour comencer desolé pour les fautes mais meme si il y a beaucoup de faute esayez de m'acordez une certaine credibilité je vais esayez de vous demontrez l'inexistence de dieu par des preuve
concrete et par des paradoxe je peut vous donez 2 argument et 1 contre argument


 


premier agument


Si Dieu est tout-puissant, peut-il créer un rocher si lourd que lui-même ne sera pas capable de soulever? Si c’est le
cas et qu’il ne peut soulever le rocher, alors, il ne sera plus tout-puissant… L’aura-t-il seulement déjà été?
Variante Simpson: est-ce que Jésus est capable de cuire une pizza au micro-onde et de la cuire au point de la rendre
même brûlante pour lui? Une question qui mérite d’être posée


argument des creationiste


il faut bien que le monde est été créé cat rien ne peut aparaitre tout seul selon la loi confirmait par les athé que
rien ne se crait rien ne se pert tout se transfome


contre argument


en confirmant cette regle si tout a un createur il faut que dieu est un createur et il faut que le createur de ce dieu
et lui aussi un createur et que le createur du createur est aussi un createru... jusque a l'infini. est ce que les religiux peuvent expliquer ça?


et enfin le dernier argument


admetont que dieu est créé seulement 2 persone au debut (ce qui fait reference a la consanguinité mais je ne vait pas developer sur ça) ses 2 persone ont du transmetre ce souvenir de pere en fils
et de fils en petit fils ce recit devrait donc etre a version unique de la creation or des milions d'autre recit la plupart detruit par l'eglise ont une autre version, nous pouvont prendre
l'exemple des grec qui croit en zeuz en cronos et tout le reste, ou l'exemple plus actuel des hindous, mais 2 persones ne peuvent pas créé plusieur recit. donc la thorah la bible et le coran ne
sont que des recit parmi tant d'autre ont ne peut donc pas y croire


d'apres ce que j'ai compris si il y a un seul de mes argument ou persone repond j'ai gagné 3000€ donc je te remercie d'avance

Miteny 04/04/2013 23:54



La réponse est ici.



Gérard DépartDieu 18/01/2013 11:05


"Dès qu’on tape les mots clés « Dieu », « Dieu existe »,
« existence Dieu », on tombe d’abord sur dieuexiste.com"


 


 


Est-ce cela ton but!?


 


Il est atteint, alors pourquoi continuer (en fait, tu n'es que second... "ils" gardent le monopole du mot "Dieu".).


 


 


Tu ne veux pas , réellement, créer une religion, ni te faire passer pour un prophète... alors quel est ton but?


 



 


 


Tu dénonces les travers des religions, rien à redire la-dessus, tes propos sont réfléchis. Je partage, en grande partie, ton opinion sur ce sujet mais tu n'es pas
théologien, ou en tout cas pas reconnu en tant que tel, ce qui ne donne pas beaucoup de poids à tes écrits... alors quel est ton but?


 


 


Durant les sept années écoulées, tu as passé, plus de temps, à rabâcher toujours les mêmes choses, à insulter les internautes et à étaler ta superbe, alors que tu
aurais pu l'utiliser pour approfondir le sujet principal qui est "l'existence de Dieu"!? Alors quel est ton but?


 


 


Espères-tu qu'une sommité en la matière vienne perdre son temps à te répondre alors que tu es totalement hermétique au dialogue? Non, tu en es conscient, ton
attitude ne provoquera jamais une telle rencontre. Alors quel est ton but?


 





 





 


En retires-tu un bénéfice? Est-ce celui-ci qui motive ta démarche?


 


 



Miteny 18/01/2013 15:43



Ecrire me permet de comprendre certaines choses. Discuter avec les internautes aussi, en tout cas au début.


Mon but est de comprendre, donc et d'écrire ce que je comprends aussi. Dans quelques années, je ferai une pause puis bien plus tard j'espère recommencer.


 


Par contre, il est vrai qu'il faudrait que je me bouge un peu plus pour rencontrer une ''sommité'', cela pourrait être rigolo.



Ben 02/01/2012 18:52


Salut Miteny,


je te souhaite une excellente année, la santé surtout, j'espère que ça ira mieux en 2012.


Ben

Miteny 02/01/2012 18:59



ah ah ah



ben 19/12/2011 23:39


je vois, je vois,


la vie sociale est difficile n'est-ce pas? personne ne te comprends?  tout le monde te veut du mal, c'est ça?


je peux peut être t'aider mais ... il faudra être plus gentil.


Bon,  assez de blabla pour aujourd'hui, je vais me coucher, au plaisir de te lire


ton ami Ben

Miteny 20/12/2011 00:40



Comment peux tu voir puisque tu es bête ?


Je m'interroge...



Ben 19/12/2011 19:35


Je crois que cela ne sera pas nécessaire finalement.


(En fait je pense que la question sur l'existence de dieu n'est qu'un prétexte mais ce n'est pas grave).


Bonne croyance, bon blog et bonnes fêtes de fin d'années


Ben

Miteny 19/12/2011 22:44



Ce n'est pas une croyance... abruti. (toi comprendre mot "démonstration"?).


Décidément, qu'est ce qu'on rencontre comme cons !



Ben 19/12/2011 17:52


Effectivement Miteny, je l'ai posté une seconde fois pensant que qu'il n'était pas à la bonne place.


Mais est il possible d'espèrer une réponse néanmoins?


Ben 

Miteny 19/12/2011 18:41



J'ai dit qu'il fallait d'abord s'occuper de l'insuffisance du corps avant de passer à la suite.



Ben 19/12/2011 14:59


Bonjour à tous, Bonjour Miteny


Je vois aux différents échanges que le débat (ou le non débat) est bien lancé et qu'il part dans tous les sens, dommage. je voudrai faire quelques commentaires préalables svp:


1°) ce qui me motive ici n'est certainement pas la prime, je n'y crois d'ailleurs pas, je préfère discuter et perdre mon temps comme je l'entends.


2°) j'ai partiellement lu les affirmations et je suis assez surpris par l'usage répété des mots "preuve" et "démonstration" sur un sujet tel que l'existence de Dieu.


J'y reviendrai ultérieurement.


3°) Miteny, avant d'intervenir sur le domaine de la conscience (que je connais un peu à la différence de l'astronomie, ou d'autres domaines encore), je voudrais savoir ce que vous entendez par
Dieu:


De quel Dieu parlez vous, celui des chrétiens ou musulmans? c'est à dire du Dieu qui doit juger les hommes et décider de leur sort aprés leur vie terrestre?


Merci de m'apporter vos précisions, cela m'aidera peut être à vous répondre sur la soi disante insuffisance de la biologie et sur cette fameuse démonstration de l'existence de Dieu.


Ben 

Miteny 19/12/2011 15:26



Tu as déjà posté ce message....



ricardo 10/05/2011 18:35



Désolé mais ton raisonement ne prouve rien du tout, ça n'a même aucun sens



Miteny 10/05/2011 23:58



achète toi un neurone pauv' débile, tu vas voir c'est génial



garcia 11/04/2011 16:26



Mais meme si tu dieu n'existait pas, ils en recreeraient d'autre, parce que comme tu le idsais, lle monde est rempli de "dieu" crée par les hommes comme par exemple l'argent.


Et ils retomberont tous dans une religion tout aussi absurde


 



Miteny 11/04/2011 16:37



Voilà pourquoi il faut une religion rigoureuse, qui aime le vrai. Pour que ceux qui aiment le vrai (la science) soient représentés et ne se laissent pas bouffer par tous les faux prophètes.



garcia 11/04/2011 15:29




Merci


De rien


Néanmoins, il faudrait que tu comprennes que le corps ne suffit pas


Je le comprned, mais je n'y adhere pas, mais ce n'est pas grave, passons


et aussi qu'il est grand temps de réformer complètement les religions.


Entierement daccord. Trop de guerre de religion alors qu'au final ils devraient tous se serrer la main, parce qu'ils sont tous daccord de l'existence de dieu.


nn?




Miteny 11/04/2011 15:52



Le problème c'est que leurs religions sont archaiques (et fausses), croyance en Dieu ou pas.  La nature ayant horreur du vide si j'ose dire, la meilleure chose à faire est de les remplacer
par une religion qui aime le vrai.


Si Dieu n'existe pas, supprimons les religions.



Talia 11/04/2011 15:20



@Garcia


 


Je crains que Miteny n'arrives pas au bout de sa démonstration de l'existence de Dieu. 


En partant du principe que le corps ne suffit pas, qu'il faut "autre chose" que son corps pour qu'une personne donnée ressente de la douleur, Miteny propose une réflexion - démonstration de ce
qu'est cette "autre chose". 


Cette autre chose est ce qui relie chaque conscience au corps correspondant. 


 


Lorsqu'un corps est frappé, la douleur existe pour une personne, et pas pour les autres. La douleur pour quelqu'un est une réalité, la non-douleur pour chacune des autres personnes sont aussi la
réalité. Ce sont donc des réalités opposées, différentes, et donc ici parallèles. 


Ce que chacun de nous perçoit du monde, et qui au final constitue nos consciences sont donc autant "d'écrans d'ordinateur" différents, connectés comme pour un grand jeu en réseau dont
l'environnement est "le réel". 


 


Ce qui connecte chacune de nos conscience à son corps (et qui fait donc que mon corps est particulier pour moi, alors qu'objectivement il est quelconque), c'est une force métaphysique, qui ne
peut être que Dieu. 


 


Je reformule maladroitement, j'en suis consciente. Le principal problème en la matière est que Miteny n'expose quasiment plus jamais la suite de sa démonstration, vu qu'il est pour lui
indispensable que l'on admette son préalable, l'insuffisance du corps. 


Mais on peut encore trouver des bribes de la suite de sa démonstration sur les pages de la section


"Mais Dieu, c'est quoi ?" http://www.dieuexiste.com/categorie-1234653.html


 


et notamment l'article "autres considérations sur la nature de Dieu". 


 


Chercher aussi plus loin que les premières pages ; les articles les plus anciens de ce blog sont également les plus riches. 



Miteny 11/04/2011 15:49



Oui parfois c'est reformulé maladroitement. Néanmoins comment comprendre la suite quand on n'arrive pas à comprendre l'évidente insuffisance des causes biologiques ??



garcia 11/04/2011 15:12



Miteny, j'arreterai la pour ce qui est de notre discution.


Malgré tout, j'espere que tu arrivera à trouver d'autre arguments de l'existence de Dieu (oui parce que après tout, pourquoi s'arretter la ^^)


 


J'ai parcouru ton blog, et j'ai relevé des phrases qui me plaisent beaucoup, si sa t'interresse de poster un article pour montrer au gens que tu dis de très belles choses (si, si je suis sincere)


les voila:


"Il faut donc que l’existence de Dieu soit une croyance. Si elle n’est plus une croyance, alors les gens pourraient comprendre que Dieu est en eux et qu’ils n’ont plus besoin d’adorer les idoles
de l’Eglise pour être sauvé."

"Comment voulez-vous vendre de l’eau bénite (pour bénir de l’eau, crachez dedans… mais ça ne marche que si vous êtes curé, rabbin ou imam) à 50 Euros le litre si vous rendez les gens intelligents
!"

"Néanmoins, je tiens à dire que je respecte tous les prophètes. Ce n'est pas de leur faute si leur message a été détournée."

"La nature et la faune déjà disparue (mégathérium, smilodon, megaladapis, aepyornis…) ou en train de disparaître (baleines, ours, gorilles, lémuriens, grenouilles… homo sapiens sapiens
aussi)"

(en parlant de la coupe du monde) "A part exacerber un sentiment nationaliste néfaste et enrichir des gens déjà très riches, je ne vois pas trop à quoi sert cette compétition."

"Pourquoi est-on si certain d’exister ? C’est un mystère."

"Essayer de définir la conscience, c’est essayer de définir Dieu."

"Mais sinon, ne sommes nous tous un peu malade?"

"Pour moi, la seule église respectable est spirituelle : elle n’est pas constituée de pierres et dirigée par des hommes déguisés en pingouin."


 


J'espere que t'arivera a faire parler de toi.


Sans rancune, je te souhaite bonne continuation



Miteny 11/04/2011 15:19



Merci


Néanmoins, il faudrait que tu comprennes que le corps ne suffit pas et aussi qu'il est grand temps de réformer complètement les religions.



garcia 11/04/2011 14:21



Bon ecoute, je vais la faire simple


tu dis:


"L’exemple concernant la souffrance peut être pris pour la conscience d’avoir soif, la
conscience de marcher, d’exister. Bref, ce qui pose question, ce n’est pas tellement le fait de marcher, de boire, de manger, d’exister, mais c’est d’en avoir conscience."


 


Et bien tu sais quoi, je suis completement daccord avec toi! mais seulement dans
le cas ou on parle de conscience!


 


pour moi, la conscience n'existe pas et ta demonstration na pas lieu d'etre, car
pour moi tout n'est que cause effet, et rien n'echappe au materialisme. mias BORDEL, ce n'est que MON avis et je demande a persone de me suivre!


Je dis pas que j'ai raison, je dis pas que ta
tord!!!!


POUR MOI, tout n'est que cause et effet, tout ce que je pourrai appeler
douleur,  ce que je crois etre de la conscience est une illusion. Si tu preferes, c'est limite du fatalisme.


 


Mais dans le cas de l'existence d'une conscience, oui, ta theorie est
juste






Miteny 11/04/2011 14:59



Mais il est complètement idiot celui-là !!


TU TE TROMPES !!


Mais sinon, tu es d'accord que influx nerveux => douleur qui fait mal, ça marche pas tout le temps (en tout cas, c'est que je constate puisque ça semble marcher que quand ça concerne MON
corps) ???


 PS : t'as le droit de penser que le soleil n'existe pas et que le corps suffit, mais c'est complètement CON !!



garcia 11/04/2011 13:45



Je dis que la douleur, c'est au niveau du cerveau, des connexions sinaptique, que c'est tres materiel, que quand tu cri de douleur, ca l'est aussi, que tout n'est que causalité et qu'a aucun
moment ca sort d'un concept materialiste, et que dans ce cas, le fait de frapper A et que B n'est pas mal s'explique très logiquement.


 


Mais si on concoit la douleur comme quelque chose de pas physique (un qualia), a ce moment tu as raison, ca ne sexplique pas biologiquement



Miteny 11/04/2011 14:11



Ah t'es vraiment con toi !!


Mais sinon, tu es d'accord que influx nerveux => douleur qui fait mal, ça marche pas tout le temps (en tout cas, c'est que je constate puisque ça semble marcher que quand ça concerne MON
corps) ???


 


Alors ??



garcia 11/04/2011 12:10



Ben oui, c'est ce que je dis, que la douleur est un influx nerveux, et quand il y a plus l'influx nerveux, on a plus mal. Et qu'il l'est donc logique que cet influx soit confiné dans un corps. La
douleur est l'appelation du phenomene nerveux de reaction a une agression du corps.


Je te demande pas d'etre d'accord, mais moi je vois sa comme ca oui



Miteny 11/04/2011 13:08



T'as toujours pas lu ce que j'ai écrit !!


Hallucinant à quel point tu peux être stupide.


Mais sinon, tu es d'accord que influx nerveux => douleur qui fait mal, ça marche pas tout le temps (en tout cas, c'est que je constate puisque ça semble marcher que quand ça concerne MON
corps) ???



garcia 11/04/2011 11:53



moi je parle de la douleur qui fait mal, pas de l'influx nerveux. Je te prie de rester dans le sujet en parlant de la douleur qui fait mal


Justement, c'est ca que j'essaie de te faire comprendre dans mon point de vue, avoir mal = douleur = influx nerveux ^^.


Mais je comprend ton point de vue, meme si je ne le suit pas (mais cela n'engage que moi). Donc je t'en prie, continu, je fais abstraction de mon point de vue, et je met dans la meme orientation
que toi



Miteny 11/04/2011 12:02



TU DIS que influx nerveux => douleur qui fait mal, ça marche tout le temps !!


Ce n'est pas une question d'opinion, c'est une démo. Donc soit tu admets que c'est irréfutable soit tu gagnes 3000 Euros.


Il n'y a pas d'autre solution, rien à voir avec les goûts et les couleurs.



garcia 11/04/2011 11:41



ben justement, c'est la ou on est plus daccord, pour moi, douleur = influx nerveux. 


Je dis pas que tu as faux, je dis juste que je pense differement. that's all



Miteny 11/04/2011 11:43



moi je parle de la douleur qui fait mal, pas de l'influx nerveux. Je te prie de rester dans le sujet en parlant de la douleur qui fait mal


 


Mais sinon, tu es d'accord que influx nerveux => douleur qui fait mal, ça marche pas tout le temps (en tout cas, c'est que je constate puisque ça semble marcher que quand ça concerne MON
corps)



garcia 11/04/2011 11:09



disons oui



Miteny 11/04/2011 11:37



Tu es d'accord que pour le cri ou l'influx nerveux c'est bien ce que je constate, mais pas pour la douleur ??



garcia 11/04/2011 10:56



il faut que tu comprennes que cela signifie que tout corps frappé en bonne santé est bien censé être la cause d'une sensation douloureuse au niveau de ce corps.


Pas à mes yeux nn, la cause n'est pas le corp mais le fait de frappé.


Voila comment je vois la chose:


 


je frappe (une baffe disons) un corps A, A ressens de la douleur, et le corp B nn. Pourquoi?


Pour moi, le corp B ne rentre pas dans l'equation. c'est comme si je met A dans une piece et j'allume la lumiere, B ne voit pas la lumiere. La douleur est confiné physiquement dans le corps,
comme de l'eau dans un verre (et je parle pas que pour moi aussi, la douleur est nerveux, mais comme toujours, ce n'est que mon avis, ca n'engage a rien)



Miteny 11/04/2011 11:06



Tu ne comprends pas.


tout corps frappé en bonne santé est bien censé être la cause d'une sensation douloureuse au niveau de ce corps


Pour quel corps c'est faux ? Pourtant c'est simple (d'ailleurs pour l'influx nerveux c'est une évidence : vérification par IRM si tu veux)



garcia 11/04/2011 10:37




Pas du tout, je ne veux brûler personne. Ensuite, je n'ai pas parlé de reconnaitre l'autorité d'un dieu, ni des animaux (ça ne me gêne pas que les animaux aient une conscience). Ma motivation
première est la science, qu'apparemment tu détestes.


Cool, tu remontes dans mon estime, nan parce qu'a force de traiter de suppot de satan


 


C'est toi l'obscurantiste car tu refuses qu'en tant que scientifique, on se pose des questions sur la conscience. C'est triste.


Nan j'ai pas de mal a ca, mais en tant que materialiste, ma reponse a cette question tend vers le non


 


Eh oui, désolé, mais je constate bien l'insuffisance des causes biologiques, pourtant réunies dès qu'un corps quelconque est frappé, lequel est


Et moi non, mais c'est bien le souci en etre materialiste ou non. Quand je frappe qqn, j'ai pas mal, oui je suis daccord avec toi. Ce n'est pas explicable, pour toi peut etre, mais moi ca met
tres logique.


 


Mais si tu ne veux pas accepter le fait que l'on puisse etre materialiste, en effet rien ne sert de discuter




Miteny 11/04/2011 10:44



J'accepte très bien que l'on soit matérialiste, mais il faut que tu comprennes que cela signifie que tout corps frappé en bonne santé est bien censé être la cause d'une sensation douloureuse au
niveau de ce corps.


Regarde : ça marche bien avec ton corps.  Si on te frappe, tu constates qu'une douleur est produite (par ton corps a priori) au niveau de ce corps. Ok??


 



garcia 11/04/2011 10:17



NAN mais quel con! Je t'ai deja dis qu'il y a point sur lequel on est pas daccord, c'est tout!


Alors reste dans ton fantisme religieux, ta pseudo science qui ne vaut rien, une theorie peut s'accepter, mais toi tu la presente comme une affirmation alors que n'importe qui meme tres convaincu
ce serait mis un temps soit peu  en question. MAIS NON pas TOI! avec ton ego surdimenssionné. Tant que tu prendra les remarques des gens pas au serieux, personne te prendra au serieux.


 


Le respect c'est mutuelle, tu ne l'aura pas tant que tu traitera les gens de fils de satan!


 


Dieu je l'emmerde, Satan je l'emmerde aussi, de toute facon, yen a pas un pour racheter l'autre. Et toi miteny, les gens comme toi sont la plaie de ce monde, parce que si t'etait au pouvoir, on
serait tous sur un bucher pour sorcellerie.


 


Je ne reconnais pas l'autorité d'un dieu quelconque et contrairement a toi, je ne demande a personne de me suivre


Je ne reconnais pas ta foutu experience en carton parce qu'elle ne vaut rien. (PArce que ce constat est le meme pour les animaux, donc les animaux ont une conscience ,donc blaspheme, bucher et
coup de baton)


 


Miteny, je te souhaite quand meme une bonne continuation



Miteny 11/04/2011 10:31



Pas du tout, je ne veux brûler personne. Ensuite, je n'ai pas parlé de reconnaitre l'autorité d'un dieu, ni des animaux (ça ne me gêne pas que les animaux aient une conscience). Ma motivation
première est la science, qu'apparemment tu détestes.


 


C'est toi l'obscurantiste car tu refuses qu'en tant que scientifique, on se pose des questions sur la conscience. C'est triste.


 


 


Eh oui, désolé, mais je constate bien l'insuffisance des causes biologiques, pourtant réunies dès qu'un corps quelconque est frappé, lequel est bien censé produire une sensation douloureuse.


 


PS : vous ne vous rendez pas compte de l'opportunité que j'offre avec ma démo : construire une "religion" vraiment moderne en remplacement de toutes les autres.



garcia 11/04/2011 10:00



ecoute, je te dmeande pas de croire si je suis incapable ou non, c'est pas a toi d'en juger, je veux que tu me balance la suite de ta demonstration.


Donc je constate l'insuffisance du corps.. ensuite?



Miteny 11/04/2011 10:02



Je ne peux pas discuter avec quelqu'un qui n'est pas certain que je constate l'insuffisance du corps.



garcia 11/04/2011 09:38



Bon je vais faire simple mais c'est la derniere fois.


Miteny, admettons que le corp soit insuffisant, on le constate. Quel est la suite de ton raisonnement. Je ne te donnerai pas mon point de vue, je veux juste comprendre le tiens.merci



Miteny 11/04/2011 09:54



Je crois que tu es bien incapable de comprendre mon raisonnement



Manao ahoana ! 08/04/2011 17:31



Qu'est-ce qu'une personne ? Qu'est-ce qu'un individu ? 


 


Si je ne suis pas mon corps, que suis-je ?


 


Suis-je ma conscience ? 


Et si je ne suis ni mon corps, ni ma conscience, ni même les deux à la fois, 


que suis-je ? 


 


Qu'es-tu, Miteny ? 






garcia 08/04/2011 16:12




Non j'ai jamais dit ça. Tu racontes n'importe quoi (la douleur, un mot !!).


Je ne dis pas que tu le dis, je dis que MOI je le dis! je sais tres bien que pour toi ca nen est pas un et c'est justment notre point de divergence.


Tu te fous de moi, c'est pas possible !!


Non, mais j'ai l'impression que toi oui


La douleur, on la reconnait au côté douloureux,


et tu es scientifique!? fiouuu ca nous avance. ce que t'appelle douleur, est POUR MOI (mon avis à moi que je defend sans te demander de me suivre) un enchainement de connections, les cris sont
un autre enchainement de connections qui est la consequence du premier. Je te dis la maniere dont je vois la chose, je te demande pas de me suivre soyons daccord.


sombre crétin (impossible de rester calme face à des connards pareils !!).


et hophophop! tu te calmes tout de suite! je plaisante pas!


On la reconnait pas au côté synpatique, c'est complètement con.


... T_T


 


POURQUOI ÊTRE CON A CE POINT LA ???


Ecoute t'es tellement bornée et fanatique, que j'ai envie de dire la meme chose. Je te demande pas d'adherer a ce que je pense BORDEL! j'essaie juste de comprendre ou est ce qu'on est pas
daccord! relis mon comms d'avant! tu verra que je dis pas que tu mens, je dis juste qu'on a pas le meme point de vue et surtout je veux que TU FINISSES TON EXPLICATION! 'tain, j'essaie de
t'ecouter mais t un vrai mur, meme quand on va un tant soit peu dans ton sens! JE VEUX PAS TE DEMONTER, JE VEUX COMPRENDRE LA FINALITE DE TON EXPERIENCE!


Je n'arrive pas à comprendre. ça me dépasse complètement.


ben justement, moi nn plus!


on dirait vraiment que vous êtes possédés comme si ce n'était pas vous qui écriviez.


De quoi? c'est suit ou crève c'est ca? accepte que l'on soit pas du meme avis ou degage!


La douleur apparait dans ma vie quotidienne comme une sorte de phénomène exceptionnel que seul mon corps serait capable de fabriquer : inexplicable biologiquement.


ca sert a rien de copier coller


Il faut être un sataniste débordant de mépris pour nier une telle évidence.


TON evidence que je ne juge pas en qualité soyons clair n'est pas MON evidence.


On a pas tous la meme vision des choses!


 


alors.. on se calme tous les deux.. on repose les bases (c'est la derniere fois, parce que tes insultes, j'en ai ras le c**)


- partons sur ton principe: je ressens une douleur que quand mon corp est frappé (on est pas du meme avis sur le sens de douleur mais CE N'EST PAS LA QUESTION, disons que l'on prenne TA
definition) donc on constate l'insuffisance du corps


LA question auquel je te demande de repondre EST: (il ne s'agit pas de juger quoi que ce soit, je veux juste comprendre ta facon de voir la chose!)


>>Quel est la finalité de ton experience?

Miteny 10/04/2011 10:50



bah oui, tu racontes n'importe quoi !


Désolé, je constate bien que le fonctionnement d'un corps quelconque frappé n'est pas une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps (alors que c'est censé suffire comme ça me  semble
suffire quand c'est mon corps qui est frappé).


La douleur apparait dans ma vie quotidienne comme une sorte de phénomène exceptionnel que seul mon corps serait capable de fabriquer : inexplicable biologiquement.


Il faut être un sataniste débordant de mépris pour nier une telle évidence.



garcia 08/04/2011 15:25




Ah non, je constate bien la production d'un hématome au niveau d'un corps quelconque frappé pour prendre un autre exemple (déjà dit mille fois).


 


on est bien la:


-pour toi la douleur n'est pas physique, et par cela, on ne peux pas la voir, la palper mais elle existe, notre corp la ressent que si lui seul est frappé: ce n'est
donc pas biologiquement explicable


-pour moi, la douleur est juste un mot, que l'on impose à une interpretation que l'on se fait de ce qui est juste un message (au niveau synaptique). En cela il est
logique de ne pas ressentir de douleur lorsque l'on est  pas frappé: c'est biologiquement et physiquement explicable


 


Je pense que la dessus, aucun de nous deux ne bougeras d'un milimetre sur sa position. Je suis autant convaincu par ma facon de voir que tu ne l'es de la tienne. Notre divergence viens donc du
fait de voir la douleur comme un qualia ou comme un phenomene physique.


 


Rien ne sert de debattre sur ce point. On peux dire que l'on a deux chemins possible et que l'on prend chacun le sien


 


Quelle haine vous anime pour mentir ainsi ??


 


Aucune haine Miteny, aucune. Par ailleurs ne dis pas "tu mens" mais dis plutot " tu as une facon de voir a laquelle je nadhere pas du tout"


Parce que mon intention est nullement de mentir, j'essaie juste de comprendre ton point de vue.


 


Maintenant que l'on sait où nous sommes divergent, rien ne sert donc de debattre la dessus. Cela n'empeche, je suis interressé par la suite de ta thèse.


Donc partont sur ton principe: "tu constate l'insuffisance du corps"


Ou mene maintenant ce raisonnement?




Miteny 08/04/2011 15:42



Non j'ai jamais dit ça. Tu racontes n'importe quoi (la douleur, un mot !!).


Tu te fous de moi, c'est pas possible !! La douleur, on la reconnait au côté douloureux, sombre crétin (impossible de rester calme face à des connards pareils !!). On la reconnait pas au côté
synpatique, c'est complètement con.


 


POURQUOI ÊTRE CON A CE POINT LA ??? Je n'arrive pas à comprendre. ça me dépasse complètement. on dirait vraiment que vous êtes possédés comme si ce n'était pas vous qui écriviez.


La douleur apparait dans ma vie quotidienne comme une sorte de phénomène exceptionnel que seul mon corps serait capable de fabriquer : inexplicable biologiquement.


Il faut être un sataniste débordant de mépris pour nier une telle évidence.



garcia 08/04/2011 14:23




Non, mon corps ne suffit pas non plus. mais revenons au sujet.


La douleur apparait dans ma vie quotidienne comme une sorte de phénomène exceptionnel que seul mon corps (et pas les autres... pourquoi pas?) serait capable de fabriquer : inexplicable
biologiquement.


 


A ce moment la, les sucs gastrique et les anticorps c pareil. Je constate que quand j'ai une blessure seul MON corp cree des anticorps.


 


Tout action est defini dans un espace. Pour la douleur, cette espace concerne ton corps et uniquement ton corps.


 


Il est biologiquement logique que ton corps ne produise de douleur si il n'a pas de raison d'en faire.


 


DAns le cas ou tu produit de la douleur, celle ci est contenancé dans ton corps, donc seul toi la ressent




Miteny 08/04/2011 15:01



Ah non, je constate bien la production d'un hématome au niveau d'un corps quelconque frappé pour prendre un autre exemple (déjà dit mille fois).


Quelle haine vous anime pour mentir ainsi ??



garcia 08/04/2011 12:24




Désolé, je constate bien que le fonctionnement d'un corps quelconque frappé n'est pas une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps (alors que c'est censé suffire comme ça me 
semble suffire quand c'est mon corps qui est frappé).
ton corp est frappé est donc suffit a la production de douleur, si celui ci n'est pas frappé, il ne rentre pas dans l'equation

La douleur apparait dans ma vie quotidienne comme une sorte de phénomène exceptionnel que seul mon corps serait capable de fabriquer ...


Que ton corp fabrique quand (et seulement a ce moment) il est concerné par une cause provocatrice de douleur


...inexplicable biologiquement.


Quel devrait etre la logique alors, si cetait explicable?


Il faut être un sataniste débordant de mépris pour nier une telle évidence.


Laisse satan de coté, on a une discussion, ce qui te semble evident, ne l'est pas pour moi, ce qui me semble evident ne l'est pas pour toi. C'est une divergence, faut l'accepter. Si on etait
tous daccord, on discuterait pas.


 


Ce que tu me dis sur "je constate que j'ai pas mal quand je frappe qqn", je suis entierment daccord mais c'est une logique physiqe a mes yeux, je vois pas en quoi ton "insuffisance du corp
viens faire la dedans".




Miteny 08/04/2011 13:27



Non, mon corps ne suffit pas non plus. mais revenons au sujet.


La douleur apparait dans ma vie quotidienne comme une sorte de phénomène exceptionnel que seul mon corps (et pas les autres... pourquoi pas?) serait capable de fabriquer :
inexplicable biologiquement.



frucuche 08/04/2011 11:49



Miteny joue sans cesse sur les double-sens. C'est une tactique éprouvée pour piéger l'interlocuteur, qui, face à une question à double interprétation, n'a pas d'autre choix que de répondre par
"oui" ou par "non". Pressé par l'insistance de Miteny, l'interlocuteur finit par répondre mais uniquement à l'un des deux sens de la question. Miteny ensuite prend l'autre sens, et considère que
c'est à ce sens là que l'interlocuteur a répondu. Il lui fait ensuite dire ce qu'il n'a pas dit. C'est particulièrement vicieux, et d'autant plus lorsque l'interlocuteur, gêné par le double-sens,
précise bien quel sens il donne à la question avant d'y répondre. Miteny n'y fait simplement pas attention, et accuse ensuite l'autre de mentir.


Par exemple, quand Miteny dit "je ne constate pas", cela peut vouloir dire "je fais la constatation de non-A", mais aussi "je fais la non-constatation de A", ce qui est différent. Donc si
quelqu'un répond "oui, je fais bien la non-constatation de non-A", Miteny s'empressera de répondre "tu as avoué que je fais la constatation de non-A". On voit l'ampleur de la malhonnêteté.



Miteny 08/04/2011 12:06



Désolé, je constate bien que le fonctionnement d'un corps quelconque frappé n'est pas une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps (alors que c'est censé suffire comme ça me  semble
suffire quand c'est mon corps qui est frappé).


La douleur apparait dans ma vie quotidienne comme une sorte de phénomène exceptionnel que seul mon corps serait capable de fabriquer : inexplicable biologiquement.


Il faut être un sataniste débordant de mépris pour nier une telle évidence.



garcia 08/04/2011 11:18



si la dessus, je suis daccord avec toi, je frappe qqn, je ne ressent pas de douleur.


Peux tu repondre a ma question: pourquoi devrais je en sentir?



Miteny 08/04/2011 12:06



Jamais dis que tu devrais en ressentir. Je dis simplement que je ne constate aucune production de douleur, ce qui signifie que je constate l'insuffisance de ce corps à produire de la douleur.



garcia 08/04/2011 10:50



Pourquoi devrais tu en constater?



Miteny 08/04/2011 11:02



Donc je n'en constate pas, t'es d'accord ?? (j'ai jamais eu de réponse)



garcia 08/04/2011 10:22



Je parle dans le cas de A et B en tant que siamois.


 


Mais bon, oublions deux secondes notre divergence sur la definition de douleur (pour toi c'est un qualia, pour moi, c'est très physique)


 


La douleur necessite un enchainement de cause-effet (tu le disais toi meme), cette cause repond au loi de la physique, et telle que tu l'expose, aucune cause ne peut engendrer de la douleur dans
ton corps quand tu en frappe un autre, parce qu'il ya aucune cause. (j'ai deux bidon d'essence, jen allume un, tant que jallume pas lautre, il ne prendra pas feu)


 


Donc en fait, la douleur repond au loi de la physique, pas directement, mais elle rattaché a un ensemeble de cause effet qui eux repondnt au loi de la physique et sans lesquels elle peut se
produire.



Miteny 08/04/2011 10:44



Hors sujet toujours.


On peut essayer : on torture ton corps et tu verras bien que moi je ne constate aucune douleur venant de ton corps. Tu veux pas essayer ??



garcia 08/04/2011 09:38


Sur ce corps B, je constate bien la production de cri (AAAAAHHH !! aie ,aie), d'influx nerveux, d'activation de synapses (via un IRM) mais aucune douleur au niveau de ce corps : fonctionne pas.
C'est a ce moment qu'on est plus daccord, pour moi, B est capable de localiser la douleur sur son corp, meme si il est pas frappé. (tu n'as rien a prouver a personne..te battre contre des gens qui
ont des opinions contraire ne t'aportera rien si ce n'est du temps perdu) Si justement. Je l'avoue, perso, j'etait parti trop rapidement. Mais bon, maintenant, j'ai pris le temps de comprendre son
point de vue, avec lequel je ne suis pas forcement daccord en tout point, il suit la theorie des qualias (et mitenysme ;) ) et je suis profondement materialiste (tout s'explique par la physique a
mes yeux). Je pense pas que l'on puisse ce mettre d'accord un jour, mais on arrive (il me semble) à comprendre ce qui nous amene a penser ce que nous pensons. nous sommes tous dieu par essence On a
reussi a ecarté dieu de nos discussions pour le moment, pouvons nous nous y tenir?


Miteny 08/04/2011 09:54



Pourquoi ?


On peut essayer : on torture ton corps et tu verras bien que moi je ne constate aucune douleur venant de ton corps. Tu veux pas essayer ??



Talia 08/04/2011 07:41



Wow ! Tu n'as vraiment RIEN compris ! allons, Miteny, un petit effort, quand même, toi qui es censé être SI intelligent, tu devrais en être capable...


 


Bah non. Ce n'est pas ce que je constate. Personne constate ça.


Qu'est-ce que ni toi ni personne ne constate dans ce que j'ai dit ? ? ? Es-tu en train de dire que toi, lorsque ton cerveau fonctionne, tu ne penses pas ? Ou bien que tu penses alors même que ton
cerveau ne fonctionne pas ? (c'est bien ce qu'impliquerait ta phrase "je ne constate pas ça") 


 


Non, tout ce que tu constates, c'est que le fonctionnement du cerveau d'un autre n'a pas d'influence sur ta pensée. La belle affaire ! Selon le point 2, si un ordinateur B fonctionne, cela n'a
aucune influence sur les programmes exécutés par l'ordinateur A. (c'est très étrange que tu restes hermétique à cette analogie). 


Si mon cerveau est lésé, ce sont mes processus mentaux qui seront perturbés, pas les tiens. Si tu bois trop l'alcool, ce n'est pas moi qui serait ivre. Puisque c'est le fonctionnement de MON
cerveau qui constitue MA conscience, et le fonctionnement de TON cerveau qui constitue TA conscience. 


(ce n'est quand même pas bien compliqué)


 


Chacun constate la douleur quand SON corps est concerné par tout ce fonctionnement biologique. 


C'est exactement ce que j'ai dit. Et c'est précisément pour cette raison que le corps suffit, puisque le fonctionnement
biologique d'UN corps constitue UNE conscience, et une seule. Donc, lorsque UN corps fonctionne, UNE personne constate la douleur (ou autres interactions avec son environnement). 


 


Donc dès le départ, c'est vrai. 


 


Tu devrais reconnaître ton erreur, cela te grandirai.



Miteny 08/04/2011 09:49



Désolé, je constate bien que le fonctionnement d'un corps quelconque frappé n'est pas une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps (alors que c'est censé suffire comme ça me  semble
suffire quand c'est mon corps qui est frappé).



alpha 07/04/2011 23:15



enfin,


comme tu dis la vie est "surnaturel", tout est un veritable  miracle, et je comprends peut etre ton enervement quand des gens ne le voi pas..mais au fond vu que tout est un miracle , il n'y
a rien de plus normal ...:)


pour conclure la vie est tant "suranturelle" qu'elle est paradoxale...


continu bien...a_m_o_u_r_



alpha 07/04/2011 23:10



enfin je te remerci pour ton travail...et voulais developper un peu le paradoxe que je t'expose qui est selon moi en rapportavec ton sujet et  la source de debats ou mal entendus ici


 tout est le un,le un est tout.


en tant que membre du tout tu es egalement le un (comme lui est toi) comme toutes choses l'est. voici la dualité :tu es toi et lui en même temps...d'un coté il ya les realités de A,B,C... d'un
autre il ya la réalité ou les personagesABC sont les mêmes , comme si il formait un mot..(comme une b^^ete a milles bras + les arbres autours..)  . enfin.... je vais pas resoudre ce
paradoxe... nous sommes tous dieu..le "vrai" ,en même temps... et lui  tout nous...  


 



Miteny 08/04/2011 09:51



Et mes adversaires sont des serviteurs du Mal



alpha 07/04/2011 22:46



nous ne sommes pas un corps avec un esprit... nous sommes un esprit avec un corps...tu comprends enquoi tu es dieu a travers ta demonstration... escuse moi mais elle existe depuis bien
longtemps...mais c n'est pas l'essenciel...c un outil, c n'est pas une finalité.le messager ne compte pas,seul le message compte.je partage tes propos (tu n'as rien a prouver a personne..te
battre contre des gens qui ont des opinions contraire ne t'aportera rien si ce n'est du temps perdu) ..puisse tu voir egalement, comme tu percois la divinité ,que la source de toute chose , celle
de dieu lui même est l'amour


 



Miteny 08/04/2011 09:50



Oui.


Et oui, tu as raison, c'est du temps perdu



alpha 07/04/2011 22:27



votre debat est lié a un paradoxe. nous sommes tous dieu par essence.


le un est tout, tout est un. et tout existe.. cependant comme je te disais tu es plein d'infini mais l'infini n'est pas plein de toi.


n'oubli pas une chose en passant les gens ne savent combien tu sais tant qu'ils ne saventcombien tu te souci.


l'existence est une place d'expression, rien ne la définie,


l'existence existe , le reste c du blabla



garcia 07/04/2011 18:24



je dis:


"Si on etait tous siamois, pincer n'importe qui suffirait a montrer la douleur"


Dans ce cas la, ton experience serait invalide.  parce que tout le monde crierait (aie ouille, douleur, j'ai mal) nn?



Miteny 07/04/2011 18:31



Hors sujet (je sais que si l'influx nerveux arrive à mon cerveau, j'ai mal).


Sur ce corps B, je constate bien la production de cri (AAAAAHHH !! aie ,aie), d'influx nerveux, d'activation de synapses (via un IRM) mais aucune douleur au niveau de ce corps :
fonctionne pas.



garcia 07/04/2011 17:35



Sur ce corps B, je constate bien la production de cri (AAAAAHHH !! aie ,aie), d'influx nerveux, d'activation de synapses (via un IRM) mais aucune douleur au niveau de ce corps :
fonctionne pas.


Je reprend mon exemple de A et B relié au niveau du bassin


J'ecrase un pied a A


A et B vont avoir mal (douleur, cri). Pourquoi? parcequ'il y a l'existence d'un lien physique entre les deux corps au niveau du bassin. Si je supprime ce lien, seul A va avoir mal.


Si on etait tous siamois, pincer n'importe qui suffirait a montrer la douleur. si on connectait tous nos systeme nerveux entre eux par un cable, pincer nimporte qui suffirait.


 


c'est juste un probleme physique, mais rien d'inexplicable


 


 



Miteny 07/04/2011 18:10



Hors sujet. Tu parles de transmission d'influx nerveux, rien à voir avec ce que je dis..


Sur ce corps B, je constate bien la production de cri (AAAAAHHH !! aie ,aie), d'influx nerveux, d'activation de synapses (via un IRM) mais aucune douleur au niveau de ce corps :
fonctionne pas.



Talia 07/04/2011 17:24



(on y arrive !) 


 


 


La douleur est un enchainement de connexions entre synapses auquel on appose le nom "douleur".


1. Ces messages nerveaux qui parcourent le corps et surtout le cerveau constituent ce fait d'avoir mal, mais pas seulement. Ils constituent aussi
toute notre pensée, réflexions, imaginations, sensations, émotions, mais par delà tout cela, englobant tout cela, ils constituent surtout la
conscience de soi. 


 


2. Un ordinateur est fait de matière, de processeurs, etc, mais c'est lefonctionnement de ce matériel qui constitue le programme en train de se dérouler. 


De même, un être humain est fait de matière, de cellules, etc, mais c'est lefonctionnement de ces cellules en interrelation qui constitue
notre conscience. 


 


3. Chaque cerveau en cours de fonctionnement (ce qui revient à dire chaque personne vivante) constitue une conscience. Une conscience ne peut
donc pas (par définition) être les fonctionnements de plusieurs cerveaux ! 


Et c'est pourquoi je n'ai pas mal quand un autre est frappé : ce n'est pas le fonctionnement de MON corps qui est sollicité à ce moment-là = ce n'est pas moi qui reçoit un coup = ce ne sont pas
MES influx nerveux qui viennent constituer une douleur.


 


FINAL : JE suis bel et bien mon corps, qui fonctionne. Les connexions synaptiques, les multiples influx nerveaux qui parcourent mon cerveau constituent bien ce que je suis, ce
que je pense, et tout ce qui fait mon identité. 


 



Miteny 07/04/2011 18:07



Bah non. Ce n'est pas ce que je constate. Personne constate ça.


Chacun constate la douleur quand SON corps est concerné par tout ce fonctionnement biologique. Donc dès le départ, c'est faux.



garcia 07/04/2011 16:55



C'est physique. c'est comme de dire : "on frappe l'arbre A, les pommes tombes et mais pas celle de l'arbre B"


Pour que l'enchainement synaptique correspondant à la douleur puisse s'effectuer, il lui faut une cascade de cause effet preliminaire. Si tu ne lui donne pas, aucune reaction physique peut etre
engendré.


Imaginons, que je relie les deux corps par un nerf, et bien en frappant A, B ressentira aussi la douleur (prend exemple sur les siamois, on a eu l'exemple de deux individus, capables d'avoir des
douleurs communes sur leur parti communes et des douleurs que l'autre ne sentait pas.


 


Je clarifie: on a A et B deux frere siamois relié au niveau du bassin, il partage tous les deux les meme jambes.


Tu pince la jambe, Les deux ont mal, tu pince le bras de A, seul A va avoir mal.


 


Il faut donc un lien physique entre deux corp pour que les deux puissent avoir l'enchainement synaptique nommé douleur.



Miteny 07/04/2011 17:14



Sur ce corps B, je constate bien la production de cri (AAAAAHHH !! aie ,aie), d'influx nerveux, d'activation de synapses (via un IRM) mais aucune douleur au niveau de ce corps : fonctionne pas.



garcia 07/04/2011 16:26



Non, je n'apose ces mots quand ces connections synaptiques concernent un corps qui n'est pas le mien. 


 


tu es en train de dire que la douleur est bien physique! Puisque physiquement rien lie, les deux corps, il n'y a pas d'enchainement synaptique correspondant au mot douleur pour moi quand je
frappe l'autre. Tout est très physique!


 



Miteny 07/04/2011 16:43



Non, je dis que je constate qu'elle n'est pas physique car les causes physiques réunies quand un corps est frappé ne suffisent pas à l'émergence d'une douleur au niveau de ce corps



garcia 07/04/2011 15:53



Non, ce n'est pas ça la douleur : la douleur ça fait mal !!!!


avoir mal, c'est quand c'est douloureux. On en reviens au meme.


J'ai cesser d'etre virulent a ton egard (et j'ai remarqué que tu en fesai de meme ce que j'aprecie sincerment).


 


 "avoir mal", "douleur", "souffrir" sont des mots que tu appose au meme enchainements de connections synaptiques. C'est quelque chose de physique et biologique.


Si je coupe ces connections synaptique, il n'y a plus de douleur, si je les pertube, la sensation sera differente. Il y a rien d'immateriel a la douleur en ce sens.


 


Il faut que tu trouves un autre chemin si tu veux prouver l'existence de la force F, je suis desolé..



Miteny 07/04/2011 16:00



Non, je n'apose PAS ces mots quand ces connections synaptiques concernent un corps qui n'est pas le mien. C'est bien la preuve que ce que je constate c'est que la relation cause/effet
"connections synaptiques =>douleur qui fait mal" est fausse



garcia 07/04/2011 15:28



ok, je vois beaucoup mieux où tu veux en venir maintenant.. Pour toi, le fait de l'existence des qualias (autrement de toutes les sensations auquel on accroche des mots tel que plaisir, faim, vu,
douleur.)  refute le physicalisme.


 


Et bien je trouve que tu prend un peu des raccourcis, je m'explique:


 


la douleur, est, à mon sens et dans le cas de nombreux biologiste, un enchainement de connection entre synapses auquel on appose le nom "douleur".


On peut comparer ca à un ordinateur qui envoi une suite de nombre binaire qui affiche une image sur l'ecran. Le cerveau fonctionnent un peu comme un ordinateur en plus compliqué, mais le principe
est grossierment le meme.


 Donc "douleur" est un mot qui semble immateriel mais qui est en faite le nom d'une suite de connections synaptiques ordonnées dans son ensemble et donc materiel.


 


Le physicalisme n'est pas a remmetre en cause et n'est donc pas refuté



Miteny 07/04/2011 15:34



Non, ce n'est pas ça la douleur : la douleur ça fait mal !!!!



frucuche 07/04/2011 15:05



Si tu savais ce qu'est la douleur, tu ne dirais pas des énormités pareilles. Avant de parler d'un sujet, on en explique la nature. Si tu avais fait ce travail préparatoire, tu saurais qu'une
douleur est un phénomène se produisant au sein d'une conscience, ce qui t'aurais empêché de tenir des propos insensés comme cette phrase que tu répètes en boucle.



Miteny 07/04/2011 15:33



Désolé, je constate bien que le fonctionnement d'un corps quelconque frappé n'est pas une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps (alors que c'est censé suffire comme ça me  semble
suffire quand c'est mon corps qui est frappé).



frucuche 07/04/2011 13:50



Oui, mon corps est le seul capable de créer tout ce que je ressens


 


Car c'est le corps qui créée ce qui ressent, c'est-à-dire la conscience qui dit "je". Et voilà, tout est bouclé ! A moi les 3000€.



Miteny 07/04/2011 14:01



Je constate bien que le fonctionnement d'un corps quelconque frappé n'est pas une cause suffisante de douleur au niveau de ce corps (alors que c'est censé suffire comme ça me  semble suffire
quand c'est mon corps qui est frappé).



garcia 07/04/2011 12:01



Non, je ne parle pas de la baffe, mais de la douleur, que seul mon corps semble être capable de fabriquer (c'est ce que je constate).


Oui mais a ce moment la, c'est vrai pour tout ^^


tout corp est le seul capable de creer tous ce que tu ressens. Seul mon corp est capable de sentir l'odeur de rose (experience: je met une rose sous le nez de qqn, il sent l'odeur mais je ne sens
rien).


Seul mon corps est capable de produire des images à partir de ce que je vois (experience: je montre un tableau a qqn en me placant derriere le tableau, la personne voit le tableau, mais je ne le
voit pas)


Et par la, et je suis entiermenet daccord avec toi: seul mon corp est capable de ressentir de la douleur (experience: je frappe qqn, il resent de la douleur et moi nn)


 


Mais il me semble normal de reagir qu'au agression/image/odeur qui nous "touche"


C'est comme dire, je verse de l'eau sur qqn, il est mouillé et pas moi.


 



Miteny 07/04/2011 13:31



Oui, mon corps est le seul capable de créer tout ce que je ressens (c'est ce qu'on appelle les qualia)


http://www.dieuexiste.com/article-une-demonstration-validee-par-wikipedia-70933471.html



garcia 07/04/2011 09:51



Bah si je peux m'éclairer (avoir de la lumière) avec n'importe quelle lampe. Il n'y a pas une et une seule lampe sur terre seule capable de me fournir de la lumière (?????!!!!)


on est daccord, c'est une evidence, mais l'analogie a ta phrase est:


"bah si je peux ressentir de la douleur (avoir mal) avec nimporte quel baffe"


c'est tout ce que ca signifie.


 


Qu'est ce qu'un flux nerveux: c'est de l'electricité (c'est pour ca que quelqu'un qui s'electrocute gesticule dans tous les sens). Quand tu frappe qqn, cela cree un stimulis nerveux, traduit en
energie qui remonte au cerveau. Tu ne ressens rien parce que cette energie est confiné dans le corps de celui qui est frappé. Donc oui, quand tu frappe qqn, tu ne ressens aucune douleur, alors
que lui oui. Mais c'est logique.


Tu parles de production de douleur, la douleur n'est rien, ce n'est ni une molecule, ni une onde, ni un rayonnement. C'est juste un ressenti. La seule production qu'il existe, c'est des elements
chimiques (des acides aminées notament).


 


Ce que j'aimerai savoir, c'est ou et quand ta force interviens?



Miteny 07/04/2011 11:12



Non, je ne parle pas de la baffe, mais de la douleur, que seul mon corps semble être capable de fabriquer (c'est ce que je constate).