Nous allons dans le mur.

Publié le par Miteny

Ce que dit régulièrement un expert renommé, Jean-Marc Jancovici (manicore.com) : « Les combustibles fossiles sont une ressource finie. Selon tous les experts (y compris ceux des compagnies), d'ici cinq à trente ans, la production pétrolière va passer par un pic, avant de décroître. Si nous ne l'anticipons pas, un tel événement sera terrible. On voit mal ce qui empêcherait les prix de bondir - jusqu'à 400 dollars le baril, selon certains - et l'économie mondiale, qui est extraordinairement dépendante des transports, et donc des hydrocarbures, sera frappée au cœur. Le scénario économique "tendanciel" nous promet donc plutôt la survenue d'une récession massive que la poursuite indéfinie de la croissance. »

Ainsi une récession brutale et massive frappera le cœur de la société moderne alors que, simultanément, le changement climatique provoquera la migration de millions de personnes et la baisse de la productivité agricole (même dans les pays tempérés)… alors que des pays voudront faire la guerre avec leurs armes nucléaires nouvellement acquises… Pour un peu que la grippe aviaire s’y mette, on peut se poser la question : après l’ère industrielle, n’allons nous pas tout droit dans l’ère dite « du gros bordel partout » ?

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carpe Diem 19/06/2006 15:24

Je pense que si la question se résume à des prix et donc une simple vue économique, elle trouvera sa réponse dans le marché. Et de ce fait, le problème (s'il y a) sera résolu par une adéquation économique : produit-prix ....