Intensité du changement climatique.

Publié le par Miteny

A mon avis, dans les années 2010-2015, on sera fixé. On en saura en tout cas beaucoup plus qu’aujourd’hui sur la réalité et l’intensité du terrible phénomène qui est déjà en train d’affecter la planète entière.

Comme un voleur qui cambriole une maison la nuit. On ne s’aperçoit pas qu’il est entré, qu’il est en train de tout prendre mais lorsqu’on se réveille (parce que l’on a entendu un bruit), c’est trop tard. La catastrophe est déjà survenue. Voilà ce qui se passe. En ce moment, on est train de se réveiller parce qu’on voit des signes (des « bruits ») qui nous inquiètent. Lorsqu’on s’apercevra de l’étendue des dégâts, il sera trop tard. Aujourd’hui, il reste des gens qui mettent en cause ce qui est en train de se passer. Décidément, il faut vraiment que cela aille très mal pour que certaines personnes se réveillent (notamment les politiques, qui n’ont honte de rien…. N’est-ce pas le boulot du politique, n’avoir honte de rien ?... or, pas de bol, ils sont au pouvoir).

Je crois même en une variation exponentielle du changement climatique. Quand tout le monde sera d’accord pour dire « c’est vraiment grave », il sera trop tard. De plus il y aura probablement un « effet de seuil ». Ça se détraque petit à petit puis tout à coup paf, rien ne va plus…

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article