Défendez la vérité.

Publié le par Miteny

Pourquoi doit-on défendre la vérité ?

Je prends un exemple. Vous vous blessez et vous avez une grosse plaie. Vous allez dans un hôpital où on vous propose de choisir entre deux guérisseurs. Le premier fait partie d’une nouvelle religion qui affirme qu’il suffit d’étaler du Nutella sur la plaie pour qu’elle guérisse. Le deuxième est un vrai médecin qui propose des vrais médicaments (antibiotiques, etc…). Qui choisirez vous ?

Le deuxième, parce qu’il défend la vérité (enfin… je suppose… on peut s’attendre à tout avec vous).

En effet :

Nutella sur plaie=>infection=>MORT

Vrais médicaments=>VIE

 

Et bien il s’agit là d’une loi générale.

Vérité=> VIE (et bonheur)

Mensonge=>MORT (guerres et malheur)

 

Donc :

Science (étymologiquement, amour du savoir vrai)=>VIE

Croyance débile=>MORT

Une fois que vous avez compris ça, que devez vous faire ?

1. Choisir de soutenir la science et de combattre les croyances débiles.

2. Choisir de soutenir une croyance débile.

3. Choisir de combattre la science ! (Stéphane).

4. Choisir de ne rien soutenir et de ne rien combattre et rigoler comme un âne.

Ce qui donne (2 et 3 sont équivalents) :

1. VIE.

2. MORT.

3. MORT.

4. Se moquer de la mort=>MORT !

 

Je rappelle que le mitenisme défend ACTIVEMENT la science et le savoir (dans tous les domaines y compris et surtout en matière de religion et de métaphysique) et existe aussi pour combattre les croyances débiles. J’ajoute que le mitenisme proposera de multiplier par 20 le budget de la recherche (médecine mais aussi astrophysique, télescopes, etc.…). Donc, inscrivez-vous au mitenisme ou vous êtes des assassins !

N’est ce pas Mr Bourrelly ?

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

mamalilou 12/04/2009 23:28

@miteny, je ne suis maître que de moi...hem, enfin...au mieux!!!contrairement à toi, et malgré un indéniable charisme (mdr) je ne convoite pas la place de maître "des autres", même en partageant le siège...( à ce propos de partage de siège...choisis le format de tes partenaires ou achète un canapé, l'ami!!!)

Miteny 14/04/2009 09:47


"je ne suis maître que de moi.."

Je crois pas non....

Sinon, je ne veux être maître de personne, je veux fonder une amicale... AMICALE !

MOI AMI
MOI GENTIL
MOI AMI
MOI GENTIL
MOI AMI
TOI COMPRENDRE?


Fabien 12/04/2009 19:24

Bonjour,
 
Je ne vais pas essayer de démontrer que tu as tort puisque tu as raison. En effet, le matérialisme est dangereusement réducteur et l’insuffisance du corps physique est pour moi une évidence. Cela étant posé, il reste effectivement à étayer cette conception qui prend à rebrousse poil notre conditionnement culturel occidental, si ce n’est pour convaincre, au moins pour donner à réfléchir (ce que permet ton blog lorsqu’il ne dérape pas).
 
Tu te proposes de partir de la douleur, pourquoi pas. Tu constates que lorsqu’on frappe quelqu’un d’autre, tu n’as pas mal. C’est pas con. En plus c’est vérifiable, bref imparable. Tu en déduis l’insuffisance du corps, et c’est là que se situe à mon avis le 1er problème, parce qu’il me manque un élément, à savoir une insuffisance à faire quoi ? Quelque chose n’est insuffisant que relativement à une utilité. Le solde de mon compte en banque est insuffisant pour partir en vacances mais il est suffisant pour acheter une baguette. Mon audition est insuffisante pour percevoir les ultrasons, mais suffisante pour discuter avec mon voisin. Un contenant est suffisamment grand au regard d’un certain contenu à y déverser, et insuffisant pour un autre. Le corps physique est suffisant pour faire ce pour quoi il est conçu, mais insuffisant pour ressentir une douleur suite à un coup reçu par quelqu’un d’autre. Il est suffisant dans un cadre purement physiologique et matérialiste, mais insuffisant lorsqu’on veut aborder la métaphysique. Il me semble qu’une fois cette convention précisée, on peut aller plus loin dans la discussion car c’est le but, sans pinailler sur insuffisance ou non. Ce n’est donc pas une erreur du raisonnement mais seulement une imprécision, car je respecte les matérialistes, mais ceux-ci doivent admettre qu’il n’est pas possible de parler spiritualité sans admettre l’insuffisance du corps. 
 
Le corps n’est pas suffisant donc il y a autre chose, ça se tient. L’erreur dans ton raisonnement se trouve juste après, quand tu conclues directement, et à mon avis hâtivement que « Dieu existe ». Encore une fois, je suis convaincu à 300% de l’insuffisance du corps et croit à une certaine forme d’entité transcendante, que j’accepte d’appeler Dieu, pour les besoins du dialogue. L’insuffisance du corps, ou, autrement dit, les limites humaines en terme de perception et de compréhension, peut raisonnablement conduire à 3 conclusions, à savoir le HASARD, le phénomène EXTRA-TERRESTRE, et enfin DIEU. Même si instinctivement on adhère à l’une des trois, on se doit honnêtement et rationnellement de considérer les autres, ne serait-ce que pour les évincer, arguments à l’appui, ou au moins aboutir à une probabilité moindre. Ton erreur est donc en fait un raccourci qui fait l’économie de l’examen de toutes les solutions de l’équation, un manque de rigueur dans la démonstration, qui aboutit à un résultat (que je partage) mais sans la conviction que c’est le seul possible, faute d’avoir été exhaustif.
 
P.S : ton raisonnement n’étant pas faux mais incomplet, cela ne te coûtera que 1500 euros que je te laisse offrir à l’association caritative de ton choix, car je ne saurais qu’en faire puisque ma baguette est déjà achetée.
 
Cordialement.

Miteny 12/04/2009 19:34


BRAVO!! (tu peux t'inscrire à l'association des amis de l'insuffisance du corps.. STP: il faut bien que l'insuffisance du corps soit représentée!!)

1. Le hasard est à exclure: les corps sont INCAPABLES de fabriquer la conscience (exemple de la douleur). Il faut donc AUTRE CHOSE.

Cette autre chose ne peut pas être de nature physique (lien extraterrestre). En effet, ça nous obligerait à ne considérer qu'une seule réalité alors qu'en fait il faut considérer la réalité de
chaque personne.

C'est donc un changement complet de vision de ce qu'est la réalité que je propose. Aucun phénomène physique ne peut expliquer la métaphysique (je vais développer plus tard).

PS: je t'aime


mamalilou 12/04/2009 19:03

@gargantuajoyeuses pâques miteny!

Miteny 12/04/2009 19:10


Je ne fête pas Pâques. Tu ne veux pas t'inscrire au mitenisme? (je ne suis pas assez charismatique pour être chef tout seul).


KLR 12/04/2009 14:47

:-)Ps : ca va chier

TouS 12/04/2009 14:25

Tres calme aujourd'hui...

gargantua 12/04/2009 11:12

Miteny est un robot.Comme tous les robots, il est programmé.Programmé pour répondre : "je suis le seul à avoir mal lorsque l'on me frappe : J'ai gagné !"Quelques variations : il peut aussi dire "tu es fou".Il peut aussi dire "tu es débile".Quelque fois, il peut changer l'ordre des mots."Lorsque l'on me frappe, tu n'as pas mal, j'ai gagné !Il peut aussi écrire "CQFD"C'est tout.

Miteny 12/04/2009 18:20


J'attends des réponses


TouS 11/04/2009 17:35

Yo !!!Incroyable...Hallucinant...mais surtout INUTILE...:-)

666 11/04/2009 15:52

... car mes amis, Et in arcadia Ego !

666 11/04/2009 15:51

mais vrai !on a en a tous cauchemardé : tomber en déconfiture Miteny l'a fait.gloire a l'Elu de mon cul !a part ça , je squatte ce post ..et la suivant ...

Stephane 11/04/2009 00:07

La causalité interdit carrément l'existence d'une source qui existe en amont de tout, qui n'est précédée d'aucune autre cause, et qui est capable de réaliser des actes différents.C'est totalement le contraire du principe qui veut que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Tu m'interdit donc d'appliquer la logique causale jusqu'au bout ? Comme tu dirais toi-même : voleur Tu n'as aucune preuve que Dieu puisse échapper à cette logique. Et ta façon d'expliquer comment il peut la respecter est au mieux de la pure spéculation sans évidence solide. Tu es confronté à un mur, et comme il n'y a pas de porte, tu essayes de défoncer ce mur. Tu dis que je n'ai aucun argument pour prouver que Dieu ne peut faire cela. C'est honteux de dire cela, alors que c'Est toi qui n'a pas l'ombre d'un argument pour prouver que Dieu ne viole pas le principe causal. Je le répète, la causalité interdit ce que tu crois être la cause de la douleur...point à la ligne. Ta solution ne fonctionne absolument pas. D'ailleurs, il est clair que tu hésitais plus tôt aujourd'hui entre dire que Dieu n'est pas soumis à la causalité, et dire qu'il respecte cette dernière. Tu es clairement tombé dans l'improvisation face au problème que je t'ai soumis...un problème qut tu es incapable de résoudre. On voit bien les limites de ton objectivité. Je suis déçu, j'avoue. Et je ne parle même pas du fait que tu cherches une cause commune à toutes les consciences et ressentis douloureux...lesquels, d'après le constat de chaque personne, constituent des phénomènes complètement différents. Incroyable!!

Miteny 12/04/2009 18:05


Décidément, tu ne comprends rien. Tu veux mettre en évidence mon erreur mais es tu prêt à jouer le jeu? Es tu prêt à être honnête?
On va voir.


Constat de Bob :


Douleur survenir quand UN ET UN SEUL corps frappé (une exception)


Oui ?


 


Suffisance du corps :


Douleur survenir dès que N’IMPORTE QUEL corps frappé (pas d’exceptions puisque ce corps frappé est censé devoir produire
de la douleur selon cette théorie)


Oui ?


 


Constat de Bob assurément très différent de suffisance du corps.


Oui ?


 


Je demande où je me trompe. Donc j'attends une réponse de la forme: tu trompes quand tu écris telle
phrase...


 


Ainsi les réponses doivent être POUR COMMENCER de la forme suivante (puisqu’il y a 3 questions) : « oui, oui,
non » ou « non, non, non »… ou « oui, non, oui ».

Je ne me répèterai pas.



TouS 10/04/2009 22:21

Presque envie de proposer 3000euros à celui qui retorque justement...en causalité....(pour le principe)Car je le peux...Mais est-ce suffisant...

KLR 10/04/2009 22:08

Car...Le monde est à...

TouS 10/04/2009 22:06

Yo !!!La causalité n'est peut-être variable que jusqu'à l'evidence...De l'illogique à la logique...Par principe...en toute défiance....Pour la vérité....

Stephane 10/04/2009 20:23

C'est sa nature de pouvoir décider de réaliser des actes variés. Donc il peut le faire. CQFDDonc le principe causal n'est plus une base de référence à toute épreuve, puisqu'il n'est pas infaillible. C'est ce que je disais. Tu viens de détruire toute la crédibilité de ta démonstration. Dire que Dieu est la cause de tous ses actes en lui-même n'est qu'une acrobatie...ça ne veut rien dire. La causalité interdit à ce qui se trouve en amont de tout de réaliser des actes variés. c'Est clair, c'est simple, et c'est quelque chose que tu refuses d'admettre par manque d'objectivité!

Miteny 10/04/2009 20:27


Mais t'es con ou quoi?
La causalité n'interdit pas ça. Elle dit que tout a une cause soit en soi soit en autre chose. Avec Dieu, on est dans le premier cas."

Tu sais lire?

En plus t'es vraiment un abruti parce que tu crois avoir trouvé un argument alors que tu dis des grosses conneries.
"La causalité interdit à ce qui se trouve en amont de tout de réaliser des actes variés. "

NON! c'est toi que le dis. La causalité n'interdit pas l'existence de Dieu: tu n'as aucun argument bien au contraire (toi tu sais ce que Dieu peut faire???.... MOUARF!)

 A chaque fois je me fais avoir par cet abruti. Je crois qu'il va comprendre mais c'est véritablement un démon.

 Tu ne sais même pas répondre à quelques questions:

On recommence:


Constat de Bob :


Douleur survenir quand UN ET UN SEUL corps frappé (une exception)


Oui ?


 


Suffisance du corps :


Douleur survenir dès que N’IMPORTE QUEL corps frappé (pas d’exceptions)


Oui ?


 


Constat de Bob très différent de suffisance du corps.


Oui ?


 


 


TOUJOURS pas de réponses. J’ai gagné !!

IL A PERDU! Il a perdu! Il a perdu!

Pour signer, il faut s'inscrire à la newsletter... tu vois où c'est?



Stephane 10/04/2009 20:05

Parce que rien d'autre ne vient avant lui, je t'ai expliqué ça maintes fois. En tant que première cause, il n'a aucune raison logique de pouvoir réaliser des actes variés. La causalité l'interdit carrément. Tu ne sembles pas t'être vraiment décidé à savoir si Dieu doit être soumis ou non au principe causal. Une chose est certaine, c'est que la causalité lui interdit de faire ce que tu dis. La causalité, par définition, interdit l'existence de Dieu tel que tu le conçois. Désolé c'est comme ça!

Miteny 10/04/2009 20:13


C'est sa nature de pouvoir décider de réaliser des actes variés. Donc il peut le faire. CQFD

Je répète que Dieu a la cause de lui et de ses actes en lui-même. La causalité n'interdit pas ça. Elle dit que tout a une cause soit en soi soit en autre chose. Avec Dieu, on est dans le premier
cas.

PS: de plus tes arguments sont débiles. Tu dis: il est impossible que Dieu viole le principe causal, par contre les corps peuvent... pas de problème. C'est complètement idiot


Stephane 10/04/2009 19:58

C'est un viol du principe causal. Il lui est soumis ou non ? t'as fini de jongler ?

Miteny 10/04/2009 20:01



En quoi le fait de créer est un viol de principe causal?
En tant que personne divine, il prend les décisions qu'il veut. Il est son propre maître.



Stephane 10/04/2009 19:52

Pourquoi je répondrais à nouveau à ces mêmes questions, alors que je sais maintenant que le principe causal n'est pas infaillible. Tu viens de détruire ta propre base de référence..

Miteny 10/04/2009 19:55


j'ai jamais dit ça. J'ai dit que Dieu avait le droit de créer les causes qu'il voulait. C'est Dieu!!

T'es dur d'oreille?


Stephane 10/04/2009 19:48

Non seulement t'as pas gagné, mais tu viens de commettre l'équivalent d'un suicide professionnel.

Miteny 10/04/2009 19:49



Pourquoi devrais-je répondre alors qu’on ne répond pas à mes questions ?


 


Constat de Bob :


Douleur survenir quand UN ET UN SEUL corps frappé (une exception)


Oui ?


 


Suffisance du corps :


Douleur survenir dès que N’IMPORTE QUEL corps frappé (pas d’exceptions)


Oui ?


 


Constat de Bob très différent de suffisance du corps.


Oui ?


 


 


TOUJOURS pas de réponses. J’ai gagné !!



Stephane 10/04/2009 19:31

Ça c'est vraiment dommage de nous servir un tel argument après tout ce temps. Je suis sans voix.On a pas accès à toute la nature de la conscience et de la subjectivité non plus, donc à la nature du phénomène. On ne sait absolument pas ce que c'est, en dehors de l'effet que ça fait si je puis dire. Qu'est-ce qui fait que je ne constate pas ta conscience hein ? On ne le sais pas car on en ignore la nature précise. Voilà pourquoi j'avais proposé qu'il pouvait s'agir d'un phénomène vibratoire. La conscience de chaque personne vibrant à un rythme unique, la rendant invisible pour les autres. Et ce rythme vibratoire pouvant  être mis sur le compte des particularités de chaque corps. Tu trouvais cela exagéré, pourtant, ce que tu viens de me servir comme aurgument n'est pas différent, et c'est même pire. Je peux me servir de ce que tu viens de dire, et affirmer qu'on ignore la nature exacte du phénomène, alors on ne peut pas davantage appliquer le principe causal à des phénomènes que l'on ne comprend pas entièrement. Vraiment Miteny, c'est comme si tu venais de nous dire : l'infaillibilité du principe causal est valide, mais pas jusqu'au bout. Je vais vous dire quand on peut en déborder. Tu viens d'enlever toute crédibilité à ta démonstration.

Miteny 10/04/2009 19:35


Pas du tout. J'ai dit que je ne pouvais pas connaître la CAUSE des interventions divines, puisque cette cause n'appartient qu'à Dieu. Je ne peux pas donc appliquer le principe causal à des causes
que je connais pas du tout.

(en plus ce que tu dis là est du charabia pur sucre).

Ce que je sais?? Encore un petit coup:


Constat de Bob :


Douleur survenir quand UN ET UN SEUL corps frappé (une exception)


Oui ?


 


Suffisance du corps :


Douleur survenir dès que N’IMPORTE QUEL corps frappé (pas d’exceptions)


Oui ?


 


Constat de Bob très différent de suffisance du corps.


Oui ?


 


Pas de réponses. J’ai gagné !!



Stephane 10/04/2009 19:14

tiens! Dieu n'est plus soumis au principe causal maintenant ? Tu m'avais pourtant confirmé à quelques reprises que c'était le cas. Absolument tout, sans exception, doit être soumis à la causalité, sinon, inutile d'utiliser cette dernière comme base d'analyse, puisqu'elle perd toute crédibilité.Tant que tu n'accepteras pas qu'en matière de subjectivité, 2 phénomènes parfaitement similaires peuvent respecter le principe causal même s'ils ne donnent pas des constats semblables à un même observateur (qui est lui-même l'un de ces phénomènes), tu ne trouveras jamais de source valide. C'Est quelque chose que tu vas devoir accepter.

Miteny 10/04/2009 19:19


Pas pour Dieu, on n'a pas accès à toute sa nature: donc on ne peut pas appliquer le principe causal à des causes que l'on ne peut pas identifier.
CQFD

T'es rigolo... tu ne vois pas que tu te fourvoies complètement? Comme on ne peut pas tout savoir sur DIeu, alors il n'existe pas. Il y a que toi pour croire que c'est un raisonnement


Stephane 10/04/2009 18:34

Ce que j'ai saisi de l'extrait que tu m'as donné, c'est que tu crois que Dieu est sa propre cause.Mais ça ne change rien au fait que dans une chaine causale, la variété des choses ne s'obtient pas à partir d'un MÊME maillon. Sinon, la causalité ne serait pas valide.C'est au fil de multiples embranchements et maillons qu'on peut partir d'une seule chose et aboutir à une certaine diversité. Mais chacun des maillon d'une chaîne causale doit toujours produire directement la même chose. Selon la logique, chacune de nos décisions à nous (même si elles nous semblent le fruit du libre arbitre) doit être vue comme quelque chose d'inévitable et de programmé par une série de facteurs incroyablement trop complexes pour être pris en compte. Nous prenons des décisions variés par que ces dernières ne sont jamais précédées des mêmes causes. Il y a toujours des différence qui justifient qu'une décision plutôt qu'une autre a été prise. Alors Dieu, qui est en amont de tout, contrevient à cette règle en faisant ce que tu dis. C'est donc un fait que la causalité en interdit l'existence. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'existe pas...mais c'est du moins ce que notre compréhension de la causalité (qui peut ne pas être tout a fait juste) doit nous porter à conclure. c'Est obligé!Le principe causal, tel que nous le comprenons, interdit à la fois le libre-arbitre (qui est une illusion) et Dieu. Est-ce qu'on le comprends parfaitement ce principe ? Ça c'est une autre histoire.

Miteny 10/04/2009 19:01



Je ne sais pas ce que Dieu peut faire ou pas. Il est possible qu'il incarne le libre-arbitre pur. C'est le mystère. Dieu incarne le mystère.

Mais ce qui est sûr c'est qu'à tout ce qui n'est pas Dieu, le principe causal classique s'applique. D'accord?



alain bourrelly 10/04/2009 18:29

Je te l'ai dit : dans tout ce que j'ai lu de toi, je suis d'accord avec tout sauf avec tes délires religieux : 1) Les prophéties 2) la bible 3) ta théorie Mitenienne

Miteny 10/04/2009 18:31


1. Mes prophéties? Elles sont loin d'être certaines.
2. La bible? On peut pratiquement lui faire dire ce qu'on veut de nos jours.

3. As tu mal quand je me cogne?

ET PAF!


alain bourrelly 10/04/2009 18:24

rebravo... Content pour toi.

Miteny 10/04/2009 18:25


Raelien? Scientologue?... Partisan d'un mensonge quelconque en tout cas...


alain bourrelly 10/04/2009 18:15

T'est impayable toi... Tu reprends au début...Non, je ne fais plus avoir, si tu veux mes réponses à ce sujet relis les 250000 derniers posts que je t'ai écris et reviens en au bon endroit.

Miteny 10/04/2009 18:17


Tu fuis devant la vérité!! même une petite réponse tu ne peux pas.

J'AI GAGNE!!

Et je sais maintenant comment te faire peur. Avec le mot SCIENCE.
T'es quoi en fait? Mormon? Islamiste?


alain bourrelly 10/04/2009 18:00

Ce n'est pas le mensonge puisque tu te trompes....

Miteny 10/04/2009 18:11


CE QUE JE CONSTATE:
La sensation douloureuse ne survient que lorsque MON corps est frappé (et pas quand n'importe quel corps est frappé).

Je me trompe?


alain bourrelly 10/04/2009 17:50

En fait à ma connaissance il n'y a que dans ce cas que je ne le serais pas....

Miteny 10/04/2009 17:51


Choisir de ne pas être rationnel (science) à un moment, c'est choisir la même voie que n'importe quelle secte bizarre: évident.

Tu confirmes que tu choisis le mensonge plutôt qu'un pauvre petit bloggeur inconnu?


alain bourrelly 10/04/2009 17:44

Je défend la science mais pas ton raisonnement....

Miteny 10/04/2009 17:47


Faux puisque mon raisonnement est scientifique. Une théorie simple (la suffisance du corps) est soumis à un protocole expérimentale (torture) en vue de juger de sa validité.

Il s'avère qu'elle est très fausse. CQFD

Tu es scientifique vraiment ou seulement quand ça t'arrange (deviens Raelien alors: t'es exactement comme eux).


alain bourrelly 10/04/2009 17:36

Mr Bourrelly te dit que t'es bien gentil, mais que m'inscrire au Mitenisme, ce serait un peu tout much pour moi....Ton programme est sympa hein, je dis pas le contraire. Mais si il était politique (sans le délire religieux) il me conviendrait mieux....Pourquoi faut il toujours que les bonnes idées soient associées à des délires intrinsèques ?

Miteny 10/04/2009 17:39


Ce n'est pas un délire.

Réfléchis bien: je n'ai pas mal quand tu te cognes.

Je croyais que tu défendais la science? Si tu ne soutiens pas la science, c'est que tu soutiens le camp des croyances délires (je te propose d'être Mormon).


PS: preuve... mes ennemis (stéphane, miky) ont peur de mes questions!


Antidébile: 10/04/2009 16:55

miteny"Tu confonds vérité et doctrine. T'es stupide (la vérité c'est ce qui est vrai).. mais on le savait déjà." Réponse : t'es vraiment devenu tordu avec les mots! Mais enfin, quoi, c'est qui, qui veut encore et encore et encore inventer une autre doctrine..le miténysme.......tu te te relis quand tu écris...arrête la fumette! 

Miteny 10/04/2009 16:57


Je n'invente rien. Je défends la vérité (je n'ai pas mal quand tu te cognes).

Pam, pam poum, pam pam poum pam pam poum !!


TouS 10/04/2009 16:34

C'est aussi navrant...De constater que la vérité n'est pas acceptable...Que...De constater que les mensonges sont intolerables...

Miteny 10/04/2009 16:44


?


666 10/04/2009 15:36

en parlant de vérité, voila comment notre société se nourrit.ca vaut bien plus que tes discours en pure perte - Messie de mon cul.http://plus7.arte.tv/fr/detailPage/1697660,CmC=2535662,scheduleId=2510890.html

Miteny 10/04/2009 16:42


Les ravages du capitalisme.. Réveillez vous, devenez mitenistes!!


Antidébile: 10/04/2009 14:09

OUI défendez la vérité comme tous les défenseurs de la vérité, a la pointe de l'épée, la vérité du christianisme, de l'islam, du communisme, du miténysme.........................contre tous ceux qui n'ont pas la vérité......... elle est bonne celle là messie.........décidémment l'histoire se répète lamentablement....heureusement que la vérité n'est pas une bommbe nucléaire car il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'être humain et de planête...farceur va!

Miteny 10/04/2009 14:24


Tu confonds vérité et doctrine. T'es stupide (la vérité c'est ce qui est vrai).. mais on le savait déjà.


mamalilou 10/04/2009 14:08

la vérité ne se défend pas.elle estet c'est sûrement tes sophismes qui donnent envie de croire ce que tu disou d'accepter la notion de divin pour les sceptiques

ggs 10/04/2009 13:49

       Bon, moi, je suis mitenyste convaincu (encore que rire comme un âne m'aurait bien dit). Quand je pense qu'il y a des gens qui vont encore te reprocher de manquer d'humour alors que ton petit guide est hilarant....      Je vais te faire de ces vidéos, tu vas voir ça, Hugh Grant se battra pour jouer dedans !     

Miteny 10/04/2009 14:15


Malheureusement j'ai peur que les gens manquent d'humour.

Il est d'ailleurs étrange de constater que plus une religion raconte de conneries, moins elle a d'humour (en toute logique, ça devrait être l'inverse non?)