Quelle bande d'idiots!

Publié le par Miteny

S’il y en a un qui avait bien raison c’est Brassens : le temps ne fait rien à l’affaire. Quelques soient vos âges, on peut dire que vous partagez tous un point commun : vous êtes extrêmement abrutis. Pas la moindre trace d’intelligence ! (on comprend mieux pourquoi les éventuels extraterrestres n’ont jamais pris contact… La Terre, ils l’appellent « la planète des abrutis »).

Je recommence ?

Je recommence !!!!

Prenons une personne quelconque, que l’on va appeler Bob. Numérotons les corps qui sont sur Terre : de 1 à 6 770 561 667 (nombre N). Supposons que le numéro du corps de Bob soit le 154. Quelque soit n inférieur à N (et différent de 154), que constate Bob ?

Lorsque le corps n est frappé, aucune douleur n’est produite. (Boum ! le cerveau de 99% des internautes a déjà explosé… Il y a de la matière cérébrale partout sur les murs… de la matière fécale je devrais dire plutôt). Bon, je voulais continuer mais comme vos « cerveaux » (quelle bonne blague !) viennent d’exploser, j’arrête là.

Je répète toujours la même chose parce que le fait que vous soyez aussi stupides est incroyable. Sincèrement, je n’arrive pas à y croire. C’est comme quand on sent pour la première fois une très mauvaise odeur. On se dit : « ce n’est pas possible que ça pue autant, c’est incroyable ! ». Bah là, pareil.

 

EXEMPLE : Pour que Stéphane et Marcellin comprennent la différence entre douleur et pas douleur, il faudrait que je les enferme pendant 40 jours dans la même pièce et que je les frappe alternativement toutes les 30 secondes. Pendant 20 jours, je devrais m’adresser à Stéphane en disant DOULEUR après l’avoir frappé, et PAS DOULEUR après avoir frappé Marcellin. Attention, tenez-vous bien… Il est possible qu’il finisse par comprendre au bout de 20 jours la différence majeure entre DOULEUR et PAS DOULEUR (un miracle moi je dis).

Pour Marcellin, je ne suis pas sûr que 20 jours suffisent.

 

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

alain bourrelly 11/04/2009 02:19

mamalilou 11/04/2009 02:07

@ Alainje te passe les galipettes de langages qui visent à préserver ton ego avec appui des prédictions d'autrui qu'encore une fois toi "tu juges dignes de..."maintenant:"Tu ne comprends pas exactement mes propos"Si que trop bientu l'exprimes peut-être mal, ça te vient pas à l'idée ça??.comme le fameux maître des lieux du reste... "et ton interprétation est forcément fausse pour deux raisons :1) d'autres les comprennent comme je l'entends2) Je sais ce que je veux dire"MDRAucune des deux raisons n'est validecar:1. les autres c'est pas moi, et comme on le dit à miteny, ce n'est pas parce que tu trouves une poignée d'acquis, qui ne se manifestent pas là ceci dit autrement que pour dire la même chose et cette même chose quand je la comprends dans leurs mots m'horripile tout autant.ceci dit tu as l'air de ne pas avoir repéré les alliances de tes interlocuteurs qui pratiquent le diviser pour mieux régner...mdr, bonjour l'aterrissage...2. savoir ce qu'on veut dire et le dire exactement est un talent qui n'est pas donné à tout le monde, mon prince!!!"Je trouve toujours bizzare qu'une seule personne pense avoir raison envers et contre tous... Surtout dans une interprétation."ceci est ton propos qui est un sous entendu, puisque je ne suis pas nommée et qu'aucun fait n'y est directement lié ni avant ni après avec précision pour étayer.toi comprendre?bien ce n'est pas ce que tu dis, mais ce que tu sousentends...je ne m'étonne pas qu'après tu te la pètes avec des 'je sais ce que je veux dire'oui..ben nous on peut pas savoir si on n'a pas les mêmes repères de langage hein!!!bon alors pour revenir au propos, parce que tout ça c'est que de l'embrouille mon gars, tu noies le poisson...hop tu en rajoutes sur le misérabilisme face à une supposée accusation de machisme à suivre et toutconjectures mensongesinterprétationsdérives de l'objet sul sujetc'est peut-être gentleman mais c'est couardle vrai débat que JE t'oppose et celui de l'argumentaire sur la censure bonhommeet là t'as rienrien à servir de précis rien à expliquer du fameux "je sais ce que je veux dire"et que tu dis éhontémentet qui jusque là se résume ainsi:une perte de liberté de vivre dans la médiocrité psychologique supposée (eugénisme appliqué à l'aptitude à la sensibilité artistique)pour éviter la perte de liberté de déborder potentiellement sur la violence et le mauvais goût d'un totalitarisme antireligieux évident ou sur l'incitation à la perversité dangereuse ...tu as opposé des propos valorisant l'eugénisme en guise d'argument anti-censure, ce qui est absurde! et ô combien démesurétu l'as faitet au lieu de l'assumer ou de corriger cela, selon ton choixtu te lances dans une misérabilisation de premier degré, le gars persécuté qui est incompriset au lieu de saisir l'opportunité de te faire comprendre tu déclines à l'envi que "toi mamalilou tu es la seule à ne pas comprendre"mais en quoi ça te donne du poids dans l'explication de ce choix que je fustige, et ce en détail?et ben, ça c'est de l'argument!!! hm?ça s'appelle de la manipulation discursive...discréditer les aptitudes de l'interlocuteurs au lieu d'essayer de se faire comprendre sur le sujetc'est pas étonnantc'est pareil avec ta position sur la censuretu discrédites la majorité des spectateurs dans leurs aptitudes à comprendre l'art...au lieu de proposer de l'art à la portée de la sensibilité de chacun dans une mesure à peine restrictive, sans 'décodeur' pour créativité psychologiquement tordue et potentiellement préjudiciable!!!tu dis qu'il est évident que l'humanité a plus à gagner ...c'est ça?...à selectionner des gènes en trouvant qui va s'arroger le droit de décider qui doit vivre et comment, à se prendre pour le créateur de l'humanité de demainqu'à simplement tout tranquillement juste marquer les limites raisonnables qui favorisent un peu l'harmonie de la vie collective ou du moins empêche de nuire au petit peu d'harmonie déjà établi...et ça c'est pas un avis que je partageje te le diset arrête de dire que ce n'est pas ton propossi ma paraphrase ne te plaît pas tu relis l'originalje n'invente rien.je te rappelle enfin mon propos conclusif concernant ma position sur le sujet:"que de problèmes qui se posent à l'enverssi chacun commençait par son intérieur...de sa propre médiocrité au lieu de s'intéresser à la médiocrité des autres..." nous pourrions nous contenter de ces solutions temporaires, le temps que chacun prenne le train en marche de quitter sa médiocrité...ce jour béni point de censure ne sera requise...et point de réalisateurs délirants n'auront à explorer l'antre des maléfices...à part ça je te souhaite de bonnes fêtes pour ce long WE. avec ou sans ciné!!!

alain bourrelly 10/04/2009 17:28

@mamalilouJe vais prouver ma bonne foi sans trop d'espoir en répondant alors que j'avais laissé tombé.... Et malgré les avertissements répétés du maitre de céans qui à part sa théorie foireuse me semble digne de confiance sur pas mal d'autres trucs.Bon, je vais pas trop m'attarder non plus....ayé la scène trois de l'acte IItu te misérabilises Nontu recommences à me prêter des intentionsou -dernier retranchement- à essayer de me discréditer pour ne pas avoir à relever le niveau de tes arguments...je cite"Je te signale quand même que pas mas mal de gens comprennent exactement mes propos"sous entendu que moi pas...oops j'interprète ou tu es faux cul?Je suis pas faux cul c'est exactement ça que ça dit... Tu ne comprends pas exactement mes propos et ton interprétation est forcément fausse pour deux raisons :1) d'autres les comprennent comme je l'entends2) Je sais ce que je veux dire"Je trouve toujours bizzare qu'une seule personne pense avoir raison envers et contre tous... Surtout dans une interprétation."sous entendu que non content de "penser" avoir raison, je serais la seule (bonjour le sondage qu'il faudrait faire pour pouvoir avancer cela, parce que ton "tous"...euh oui c'est à peu près tout -lol)Je ne sous entend pas que tu interprétes, JE LE DIS ! Tu vois que tu ne sais pas lire ?Je dis une seule personne parce qu'il n'y a que toi qui me dit ça, les autres à qui je dis la même chose comprennent (sans interpréter à ta façon). C'est donc que je le dis de façon compréhensible pour certains....(en fait tous les autres sauf toi pour l'instant.)Maintenant, pour finir, je ne discute plus de rien tant que tu persiste à penser que j'ai eu des propos eugéniques ou fachos (surtout que quand j'avais écrit un peu vite j'ai réexpliqué aprés).Je ne me vexe pas, je m'en fous, mais je ne vais pas passer une heure à construire un raisonnement, à chercher mes mots, à verifier les sources et l'orthographe, si c'est pour que ça soit interprété de travers sans avoir la possiblité de te faire comprendre le vrai sens ensuite (car il n'est de pire sourd que celui qui ne veut entendre...)Voilà, c'est juste ça qui me gave un peu ma race....Ceci dit, si tu veux avoir le dernier mot, te génes pas, je répondrai pas, gentleman jusqu'au bout des ongles. (rien qu'avec cette derniére phrase tu peux envoyer les accusations de machisme et tout et tout, vas y laches toi).

Miteny 10/04/2009 17:30


Tu t'inscris pas pour la défense de la science et du savoir (le mitenisme)??


alain bourrelly 10/04/2009 17:00

@OursBen non le gosse est pas normal, mais on peut être politiquement incorrect sans me vexer : elle est pas normale parce qu'elle a 132 de QI. En tout cas c'est une véritable chierie à gérer. La deuxiéme est plus classique.Et Benabar, j'y étais avec elles. Elles sont grandes et moi j'ai rattrapé le sommeil depuis. Mais pas le calme.

OurS 10/04/2009 11:41

@Mama et Alain :au sujet de la censure ou pas, d'église, de choc et d'art ...tout en 1:Le Jésus de cire sur une chaise éléctrique. exposé en la cathédrale StArmoux de gap à la demande de mr Jean mi DiFalco.Su-perbe .

OurS 10/04/2009 01:20

Je répète : donc tu ne t'attendais pas à tout ... mais c'est pas grave c'était vraiment une blague et j'imagine que l'enfant n'en patis pas ... ceci dit y en a qui perde que 2 ... le gosse est il normal? ("joke?" ... blague bien sur ) ... allez bonne nuit!ps : allez voir ménamar quand on a 10 de retard et des mômes, je m'demande si s'est vraiment responsable !!! ...

mamalilou 10/04/2009 01:18

-->> à propos de médiocrité, je te prie d'excuser ma grammaire lamentable ce soir...pff...désolant...c'est sûr...je peux vivre ou je me pends tout de suite?

mamalilou 10/04/2009 01:13

@Alain"Bon ok, tu ne veux pas m'accorder le crédit de savoir ce que je veux dire (et même ce que j'ai dit dans certains cas). Inutile que j'en dise plus alors...Dommage.Je te signale quand même que pas mas mal de gens comprennent exactement mes propos et trouvent même que je suis assez précis (même si parfois je vais un peu vite).Je trouve toujours bizzare qu'une seule personne pense avoir raison envers et contre tous... Surtout dans une interprétation."ayé la scène trois de l'acte IItu te misérabilisestu recommences à me prêter des intentionsou -dernier retranchement- à essayer de me discréditer pour ne pas avoir à relever le niveau de tes arguments...je cite"Je te signale quand même que pas mas mal de gens comprennent exactement mes propos"sous entendu que moi pas...oops j'interprète ou tu es faux cul?"Je trouve toujours bizzare qu'une seule personne pense avoir raison envers et contre tous... Surtout dans une interprétation."sous entendu que non content de "penser" avoir raison, je serais la seule (bonjour le sondage qu'il faudrait faire pour pouvoir avancer cela, parce que ton "tous"...euh oui c'est à peu près tout -lol)et sous entendu encore que j'interprètealors je te la refaispour te mettre ton nez dans ta mauvaise foiOUI je comprendsOUI je te lisOUI je décode très très bien, trop peut-être mêmeet OUI tu es vexé à l'idée que tes arguments très très très clairs et sans l'ombre d'un doute te rangent au rang des fachos jusqu'au boutistes de l'élitisme en solution finale anti censure (ya de quoi être vexé...je ne dis pas ça pour te bousculer toi, je te sais au-dessus, mais...il s'agit d'apprendre à mesurer la portée de son propos et à ne pas se tromper de combat)une perte de liberté de vivre dans la médiocrité psychologique supposée pour éviter la perte de liberté de déborder potentiellement sur la violence et le mauvais goût d'un totalitarisme antireligieux évident ou sur l'incitation à la perversité dangereuse ...parce qu'il est évident que l'humanité a plus à gagner ...c'est ça?...à selectionner des gènes en trouvant qui va s'arroger le droit de décider qui doit vivre et comment, à se prendre pour le créateur de l'humanité de demainqu'à simplement tout tranquillement juste marquer les limites raisonnables qui favorisent un peu l'harmonie de la vie collective ou du moins empêche de nuire au petit peu d'harmonie déjà établi...ah la notion de mesure...c'est pas donné à tout le monde... (déjà relis Kant ça aide...non c'est vrai toi c'est Chomsky...)ESSAIE ENCORE...hop et encore une manipulation de parée...tu peux me dire ce que tu gagnes à pas remettre en question ton argumentaire? tu ne te rends pas compte que le dialogue sert à ça?je ne tiens pas à la censure, je dis juste qu'en l'état c'est incontournableet toi tu veux commencer par trier les gènes de ceux qui seront aptes à la vie dans une société sans censure...non mais tu doutes de rien toiou alors tu ne comprends pas (même si tu as d'autres copains de mauvaise foi ...lol) que ton propos est tout pourrijamais tu dis que c'est toi qui tient un discours tendancieuxau lieu de te dire que les autres sont cons et qu'il ne comprennent pas?ou alors tu pratiques ce que tu dénonces, la tentative de déstabilisation par des arguments à la con qui n'ont rien à voir avec le débat...La commission de classification des oeuvres cinématographiques est une commission française visant à classifier les films et leurs bandes-annonces selon l'âge du public autorisé en salleElle peut aussi recommander l'interdiction totale du film ou préconiser des avertissements sur le contenu ou la particularité d'une oeuvre.De nature consultative, son avis est requis par le ministre de la culture en préalable à l'octroi d'un visa d'exploitation...et oui parce qu'on fait de l'argent avec les films et que l'état prélève des impôts dessus...un peu normal qu'il se demande quelle odeur a son argent (oui 'ferait bien de le faire plus souvent, c'est sûr)...alors pour toute réclamation, avise le ministère en question, c'est lui qui valide les recommandations, ou pas...*** ton post 192 (toujours toi, alain) est irréprochable. et bien qu'étant très réservée sur la préconisation d'une limitation des naissance par l'état (la liberté toujours la liberté et le droit à la procréation), je reste d'avis que l'absence d'instruction en ce sens est un cauchemaril y a lieu de se poser des questions pour les mamans avérées ou potentielles qui fument ou s'alcoolisent incurgite des médocs ont une mauvaises alimentation (trash food) et une mauvaise hygiène de vie, ou ne choisissent pas un contexte correct (conditions de vie, violence autour, père violent ou alcoolique etc...) ...maintenantle présent est le présentla vie des gens changentbeaucoup de couples changent à la venue d'un enfantla parentalité peut s'aviser au préalable mais elle s'apprend au présentet tout le monde n'a pas la chance d'un soutien moral tout terrain...il est très difficile de dogmatiser des principes sur la parentalité...je trouve que souvent on tire sur l'ambulance en critiquant des couples taxés d'immaturité...personne ne se fait en un jouret les meilleurs parents du monde peuvent élever un enfant extraordinaire sans que rien ne laisse présager qu'il devienne sérial killer...je trouve que les relations de cause à effet sont un peu vite tiréeenfin que de problèmes qui se posent à l'enverssi chacun commençait par son intérieur...de sa propre médiocrité au lieu de s'intéresser à la médiocrité des autres...bonne nuit

alain bourrelly 10/04/2009 00:49

Je m'attendais à tout mais pas à ce niveau de difficulté et d'investissement. (10 ans de sommeil en retard par ex alors que je m'attendais environ à 3 ou 4).....Bonsoir

OurS 10/04/2009 00:45

Quand tu dis «si il y avait des "cours officiels" qui expliquent bien ce que c'est d'élever un môme» tu veux dire «si il y avait des "cours officiels" qui expliquent bien ce que c'est de bien élever un môme»? ... tu parles éducation de santé ou les deux??? ... et pourquoi donc certains y réfléchiraient à deux fois ... ne seraient ils pas plus confiant parce que mieux préparés???? note au passage : «je m'attendais à tout.... J'ai quand même été surpris» ... bien c'est que justement tu ne t'attendais pas à tout ... D'après moi (donc) selon certain critères (qui m'importe et sont assurément très défendables), tu n'aurais pas du être «selectionné» (joke?).

alain bourrelly 10/04/2009 00:44

Tu ne te trompes pas, je parle de discours officiel (la loi, la politique)...J'ai parlé trés vite, c'était à la limite du sujet... J'ai pas beaucoup réfléchi. Juste ressorti des choses auxquelles j'avais déja pensé.Alors pas d'affiches certes... Mais la loi encourage les naissances (allocs en fonction du nombre). Dès qu'on parle avenir en politique on nous ressort le renouvellement de la population. Et notament pour les retraites en 2003, on a été punis de ne pas avoir fait assez de gosses pour nous entretenir.La planête n'étant pas extensible, qu'arrivera-t-il plus tard .... ? On s'en fout... Baisons et multiplions.On retrouve aussi cette pensée qu'il est bon "à priori" de faire des enfants, quand quelqu'un n'en veut pas, il est un peu regardé comme un extra terrestre. Dans le discours "populaire" donc les naissances sont plébicitées.Et comme moi j'ai tendence à proner la mise en garde (de façon trés mesurée dans les discussions) je peux constater que je ne suis pas bien vu quand je fais ça.Donc que ce soit politiquement ou socialement, dire des trucs du genre "Attention ! faire un enfant n'est pas anodin, ça va couter des sous, du temps, du sommeil des soucis et ce en une quantité que vous ne pouvez pas estimer à priori....vous ne pourrez pas tenir la société comme entiérement responsable de vos propres choix, etc",Et bien non selement ce n'est pour ainsi dire pas dit, mais en plus c'est mal vu de le dire. (Constat personnel).Pour un des exemples Ok, je réfléchis pour demain. Pas sur de trouver, chuis pas gestionnaire d'une nation, mais des pistes peut être ?Rassure moi : tu ne fais pas partie du programme de déstabilisation de l'individu que j'ai révéle au grand jour il a peu ici même ? (Tu sais, ceux qui font semblant de comprendre de travers ce qu'on dit et qui partent sur autre chose pour déstabiliser....)Parce que sinon ça ne prendra pas longtemps, moi ce qui m'amuse c'est de réfléchir, pas de parler à blanc dans toutes les directions.Enfin, là je suis claqué, je reviens du concert de Benanar à Marseille.... Super !

OurS 10/04/2009 00:10

@Alain... donc on est passé d'«irresponsable» sous tutelle à «irresponsable» dans la nature. ça va être balaise ... mais je continue ...Alors: du «discours nataliste»de 3 choses l'une : ou bien il y a un discours nataliste, ou bien il y a un discours antinataliste, ou bien il n'y a pas de discours.mais tu parles de discours, de mots, ... ou de politique et de ses conséquences (les premières: au sens d'options, de décisions.).un discours nataliste fait de mots donnerais à peu près ceci : «faites des Bébés».Je ne vois pas d'affiche «faites des Bébés», pas de spots TV , rien sur le net, je ne perçois aucun discours nataliste ainsi défini ... j'en déduis que tu parles de politique (ou donc d'option, de choix, de loi, etc ...) ... je me trompe?«On ne parle surtout jamais officellement de toutes les responsabilités qu'engage la conception d'un enfant.» Si tu signifies qu'on n'indique pas de closes après «faites des Bébés» sur les affiches officielles, je te répète : il n'y a pas d'affiche ...... mais par responsabilité, tu entends quoi? ... j'ai vraiment du mal à te suivre (pardon) ...tu dis : «Reconnaitre l'existence d'un problème, c'est déja s'en occuper.»je dirais : «Reconnaitre l'existence d'un problème, c'est le concevoir»  ... dans les 2 sens du terme, sinon l'un : l'autre.en tout cas «Reconnaitre l'existence d'un problème, (n')est (que) s'en pré-occuper» ... reste à savoir si on leu pourrait résoudre ... alors voilà :Tu donnes trois cas d'«irresponsabilité» super distinctes, et dis que tu n'as pas comme ça de réponse. Et bien je te propose d'en trouver.commence par exemple par 1 seul d'entre eux? ... (en rappelant qu'il est d'usage de ne surtout surtout pas encourager les «irresponsables» qui ne vote pas ... et qu'il y a pas d'affiches ... on est d'accord?)

Antidébile J'INONDERAI TON BLOG JUSQU'A CE QUE TU AIS LE COURAGE D'UN ESPRIT SCIENTIFIQUE QUI ADMET D'AUTRES PENSÉES QUE LA TIENNE...QUI EST A PRIORI UNE PENSEE SECTAIRE ET OBTUS 09/04/2009 12:57


Miteny : réponse faite à Stéphane
« En plus si tu continues à insister bêtement, tu vas te griller complètement. Pense à un truc: ce n'est pas moi qui ai décidé que le corps ne suffirait pas, c'est juste LA REALITE. »
 
rép : LA REALITE dis tu ? Oui TA REALITE Car si le corps ne suffit pas, la pensée aussi est issue du corps via le cerveau…………alors LA PENSEE ne suffit pas  faudrait revoir ton « concept » de réalité …faudrait essayer de savoir déjà ce que tu appelles « la conscience » puisque tu la définit avec ton corps non suffisant, donc aussi ton cerveau procédant de ton corps donc organe par lequel passe ta pensée non suffisante….

Miteny 09/04/2009 13:07



La douleur ne survient que quand un et un seul corps est frappé.


Voila ce que je constate (=signification de « pour moi »).


Je ne constate pas la suffisance de n’importe quel corps.


CQFD


 


Je n’ai pas mal=>je ne constate aucune production de douleur par ce corps frappé=> je constate une incapacité de
production de douleur de ce corps.



alain bourrelly 09/04/2009 12:49

Putain, t'as craqué grave toi... Bois un coup, détends-toi, respire, ça va aller.

Antidébile AVIS A TOUS LE MESSIE A PEUR, CENSURE et il se dit ESPRIT SCIENTIFIQUE....par contre il ne censure pas les propos ordurier quand ils ont lieu......FUTUR DESPOTE DEMASQUE? 09/04/2009 12:47

alain bourrelly 09/04/2009 12:43

@ OursJ'ai pas comme ça de réponses... Ni de liste exhaustive... Non.Je soulevais un (des) problèmes qui existent et qui n'est (ne sont) pas pris en compte (ou peu).Reconnaitre l'existence d'un problème, c'est déja s'en occuper.

alain bourrelly 09/04/2009 12:41

@ OursLa société encourage indirectement... La seule voix qu'on entend c'est le discours nataliste officiel. On ne parle surtout jamais officellement de toutes les responsabilités qu'engage la conception d'un enfant. Effectivement si il y avait des "cours officiels" qui expliquent bien ce que c'est d'élever un môme, il y en aurait peut être bien qui réfléchiraient à deux fois...Avant d'être parent je n'avais jamais pris la mesure exacte de l'ampleur de la tache, et pourtant j'ai été instruit et je m'attendais à tout.... J'ai quand même été surpris.Le discours nataliste (le seul entendu) fait donc en quelque sorte de la pub mensongére.

alain bourrelly 09/04/2009 12:35

Bon ok, tu ne veux pas m'accorder le crédit de savoir ce que je veux dire (et même ce que j'ai dit dans certains cas). Inutile que j'en dise plus alors...Dommage.Je te signale quand même que pas mas mal de gens comprennent exactement mes propos et trouvent même que je suis assez précis (même si parfois je vais un peu vite).Je trouve toujours bizzare qu'une seule personne pense avoir raison envers et contre tous... Surtout dans une interprétation.

TouS 09/04/2009 11:33

@ Miteny...La "vérité" dans l'eugenisme est-elle...suffisante ?@ Alain...La "vérité" dans l'eugenisme est-elle...manipulable ?oO

Capitaine flamme 09/04/2009 11:25

Yo !!!http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Eugenics_congress_logo.pngVive le "bois"++

mamalilou 09/04/2009 03:01

nota bene à propos de la société pronataliste...partout dans le monde des enfants naissent, sans sollicitation, alors que les moyens de les nourrir ne sont pas là...et?je serais curieuse de connaître tes solutions....ainsi que ta notion interventionniste clairement eugénique pour le coup..."on le sait avant"...sous tendu qu'aucun changement n'est envisageable...et que tu sais à l'avance que c'est pas bien...pour personneque le handicap est une nuisance dans la sociétéque et patati et patata...pouakr...

OurS 09/04/2009 01:38

@Alain :suite d'avant ...jeu les ai rapportés:les deux cas en question sont: (les parents ou parents potentiels des enfants conçus pour toucher des allocs, et  Une femme enceinte fume ?

mamalilou 09/04/2009 01:31

"ne pas trucider"...(bien sûr)

mamalilou 09/04/2009 01:29

pliée de rire, mais alain, tu as une lecture sélective alainoui tu t'es mal fait comprendre etoui comme je te l'ai déjà dit, ton exemple et tes arguments sont mauvaismauvais tu comprends je supposec'est pas juste un avis, c'est étayéne noie pas le poissonque tu l'aies voulu ainsi ou pasle résultat est le mêmetu as dit en substance:- "j'ai bien le droit de parce que les autres le font"et dans le même temps -"ce qu'ils font est pas bien"tu as bien utilisé les termes -"ils ne devraient pas être autorisés à faire des enfants" en contre argument au discernement des spectateurs catégorisés comme- "trop sensibles" ou "pas assez bien construits" psychologiquementmaintenant je te sais assez intelligent pour te taxer de mauvaise foisinon c'est de la bêtise ou de l'ignorance (sophisme disais-je!!)en effet ces propos sont les tiens et tu as conscience qu'ils relèvent de la mauvaise foi prépubère pour une part et de l'eugénisme d'autre part.le reste c'est du bla blapartir dans ces considérations qui plus est totalement abjectes à mon sens (avis perso)c'est se payer ma têteon parle de censure sur la diffusion de certains films appelés par toi oeuvre d'art... de façon globalisante remettons les choses à leur place tout de mêmela possibilité (le spectre?) de la prison à vie est nécessairemême si en soi ça n'est pas une vraie solutionla dissuasion militaire, en l'état du monde est nécessairemême si on le sait c'est une mauvaise solution et un risque énormela censure de diffusion doit rester possiblemême si c'est regrettableet toi tu sors le bazooka de l'élitisme, soit l'intellectualité et la cérébralité érigées en ticket d'accès à l'art, incapables s'absteniry compris de faire des enfantset je dis non!!!cela dit tu t'en doutes je comprends que tu parles de responsabilisationà quoi je réponds utopie...projet à long termes et acceptation de mesures temporairesd'ailleurs à bien y penser, hein, toutes nos mesures sont temporairesnous faisons démocratiquement évoluer nos lois en fonction de notre évolution collective et des nouvelles incidences...de la science, de la démocratisation de l'accès au savoir etc...voilà voilàsalut Bumbo, pour moi tout est clair...je reste sur le registre que tu me connais...le principe de précaution, la temporisation des abus de langage séducteurs et l'éradication des fausses idées fondées sur des poncifs récurrents et autres sophismes essentiellements réducteurs...et malheureusement involontaires...OurS j'apprécie ta démarche positive, proposer des options...déjà ne pas trucidées celles qui suffisent c'est pas mal...surtout au nom de sophismes qui posent toujours le principe de dualité délétère...accepter la part déterminée dans laquelle s'exprime le libre arbitrec'est accepter la totalitéet nous devons être en totalitécette notion doit supplanter celle d'élite...non?

OurS 09/04/2009 00:57

@Alainpost 169 : j'avais prévenu ...Sinon post 154 :«Exactement... Depuis le début, on (sutout mamalilou) interpréte mes posts en me prétant des intentions.... Que je n'ai pas. (...) »qui à part Mama?«Dans le cas de celui prêtant à l'accusation d'eugénisme, je l'ai fait exprès. D'où la parethèse.»J'y reviens après«Dans ce royaume du politiquement correct, tout est interprété à travers le même filtre.»... ça c'est enlevé ... je veux bien que tu développes ...Alors pour eugénisme, j'ai tenté de mettre Mamado sur la voie.Dans le 148 (où je faisais réf aux 124, 129, 131, 132, 135, 136 et 137) j'ai dit : «ce qui fait que le mot eugénisme ai glissé jusque sur nos langues (...)».(mais) Je n'avais parlé d'eugénisme. ... alors je laisse mamado avec ses ptits délires paranos (164!) ... (il est pas question de gène là mama, il est question d'éducation, de développement et/ou de bobo au coeur: de malheur d'être le fils ou la fille de (quoi qu'il y ai extension dans le 159 ... qui est devenu la 1ere partie du 161 ...). c'est pas pareil, les mots sont les mots, etc ... )Y a pas eugénisme mais y a (désir de) nettoyage.(...) et dont notre société pro-nataliste ne tiens pas compte quand elle encourage des personnes non responsables (incapables d’assumer toute la difficulté inhérente à l’accompagnement d’un enfant dans sa construction physique et morale) à procréer.alors notre société ENCOURAGE des personnes «non responsables» à avoir des bébes (non-responsables c'est sous tutel hein, bien barré, etc comme tu l'as défini ...) ... alors à quelle heure? ... les tutelles veulent gérer les mômes en plus????On le SAIT AVANT qu’il va y avoir un problème.C'est pour ça que «la société» elle ENCOURAGE généralement* surtout pas ... (*: mais t'as peut-être 1 ou DES contre-exemples??).... du coup tu passes à d'autreS formeS d'irresponsabilité (ou de défaut de responsabilité) ...Ces deux premiers cas me pose problème.T'as une liste exhaustive? Avec des réponses adaptées pour chaque cas?des réponses/mesures pour ces deux premiers au moins (à proposer à la société qui merde)?ça m'intéresse ...

alain bourrelly 09/04/2009 00:13

Vous êtes démasqués !!!Je répondais à un autre post et tout d'un coup, l'illumination !J'ai compris ! c'est une blague ! vous vous connaissez tous et vous faites ceux qui ne comprennent pas ce qu'on ce dit (ou qui le comprennent de travers) pour voir les réactions des gens.Allez, retirez vos masques je vous ai reconnu ! Sans blague, Miteny, Mamalilou, Tous etc... Bravo, vous mimez l'incomprehension à merveille. On vous dit un truc, vous parlez d'autre chose et paf ! on se laisse prendre. Bravo pour le canulard. Vous êtes des copains de fac c'est ça ?Super la rigolade...Encore bravo !

Bumbo 08/04/2009 22:53

Tu vois MamaLiLou...Si Amour et Vérité sont une Combinaison basique, alors Confiance et Clarté doivent être une Evidence...On pourrait discuter longuement : coeur:++

alain bourrelly 08/04/2009 22:49

Je comprend bien que tu aurais aimé que je te serve des trucs qui te plaisent, mais bordel ! NE ME FAIT PAS DIRE CE QUE JE NE DIS PAS !Tu es payée par la CIA pour faire craquer les gens ?

alain bourrelly 08/04/2009 22:48

JE NE TE PRETE PAS D INTENTIONmenteurtu uses clairement de l'argument d'une nécessité eugénique pour éviter la pratique de la censure OSE PRETENDRE LE CONTRAIREJe prétend le contraire non de non ! Je n'ai pas dit ça !Et ce n'est pas à l'insu de mon plein gré ! JE N'AI PAS DIT CA ! Ca c'est ce que TOI tu as compris !Je ne sais pas où tu as appris à lire... L'école de la république a dù mal faire son travail...Je maintiens que je ne comprend pas où tu as pu trouver de tels propos de ma part ! (enfin je sais où c'est mais j'ai beau relire, ce n'est pas ce qui est écrit....) .C'est toi qui parlait de mauvaise foi tantôt ?

mamalilou 08/04/2009 22:30

héhéhéla meute...mdrpassage exprès,lecture diagonale je rappelle qu'amour et vérité c'est the same, hein, pour les connaisseurs...et qu'entre l'eugénisme qui classifie une élite humaine au détriment du reste des hommeset la censure qui s'ingère dans le discernement...je défie quiconque de trouver plus d'amour dans l'eugénisme...maintenant, la vérité n'a pas besoin d'être défenduemais il faut beaucoup d'amour pour s'échiner à faire faire le chemin de la vérité à quelqu'un qui prône "la fin vaut les moyens" en justifiant son propos anti-censure par le fait que l'eugénisme serait un bon remède contre l'usage de la censure...c'est là qu'est ta mauvaise fois, Alain, ou alors ton inconscience irresponsable, au choix... (oui ...c'est un clin d'oeil sophiste)bon alain, je note que tu n'as pas voulu dire ce que tu as dit et que tu t'inscris en faux contre le sens qu'une simple lecture y donne, à l'insu de ton plein gré.mais ne me sers pas du je comprends pasrelis le post 164, je t'explique que ta démarche justificative est un mauvais choix et pourquoije ne te demande rien de plus que de reconnaître celaparce que j'aurais aimé de vrais arguments en défaveur de la censure totale comme dissuasion à l'excès qui doit s'appliquer assez pour être une menace suffisance à l'exercice excessivement absurde, choquant et déviant de la liberté de créer .mais je n'ai trouvé que de piètres argumentsje reviendrais sur tes 6posts de tout à l'heure...et viendrais aussi faire un tour chez toi pour la suite...

TouS 08/04/2009 21:52

Ué...C'est pas simple de prendre conscience du plus possible...Sereinement...Et avec les moyens...On se l'accorde...++

alain bourrelly 08/04/2009 21:27

j'ai conscience.... Mais les occasions de raisonner sont rares... Et les interlocuteurs raisonnables encore plus.

Miteny 09/04/2009 10:32


Un conseil: il faut éviter de discuter avec mamadomi. Son seul objectif est de t'énerver (tu remarqueras que moi je ne lui réponds jamais).


VincentVega 08/04/2009 21:18

@ Alain...Bah...C'est peut-être juste une question d'honneteté en fait....Mais toi qui voyages, tu dois en avoir "conscience"....(c'est chelou ici qd mm !!!)

TouS 08/04/2009 20:59

préférée***

TouS 08/04/2009 20:59

@ Antidébile (le bug anodin )Tu devrais dire ta marque de clopes préférées à Miteny:-)

jalbec PM de SSMM 08/04/2009 20:35

...fais gaffes garçon passé un certain stade c’est irréversible.C'est ce que tu as constaté, toi ?

Antidébile 08/04/2009 20:29

PRIERE DE NE PAS SENSURER POUR LA 3ème FOIS
Miteny :De plus « cette autre chose » a su choisir (« trouver ») un corps parmi plusieurs milliards : c’est bien ce que vous constatez…c’est bien ce que tout le monde constate !
Rép : hé bien non, on constate que tout corps, de l’insecte à l’homme est doué de conscience d’être à des degrés plus ou moins grand en fonction de la complexité de l’organisme qui exprime cela ! Donc déjà ta constatation il faudrait la revoir, elle concerne « ta vision » perso.  
 
Miteny :Il ne peut donc s’agir que d’une force personnelle (une personne en quelque sorte, douée par nature de conscience).
Rép : Alors si c’est une force qui permet cela à travers toute les formes de vie, car elles sont toutes douées de conscience à des niveaux d’expression diverses selon le support et sa complexité…elle est donc impersonnelle……………qui à travers cette forme quelque soit cette forme prend une expression personnelle !
- quand à « cette autre chose » tu ne peux en aucun cas la définir comme « autre » car c’est de toi et de tout ton contenu perso  qu’émane cette pensée « qu’elle est autre chose ». Aucune preuve seulement une opinion, une croyance qui t’arrange.
Un assemblage de mot superficielle qui ne peut servir que ta religion perso comme tous les illuminés qui se sont sentis investi d’une mission pour sauver l’humanité parce que leur vie est d’un ennui mortel, d’une peur de vivre, d’une insatisfaction et frustration énorme face à leur vide. Animé d’un destin extraordinaire  d’être un guide, un super ego qui conduirai les autres dans la même confusion qu’eux, comme ça il se sentira moins seul dans son obscurité, sa confusion et sa peur de la solitude ! La scientologie et toute la cliques des sectes qui pour la plupart sont nées aux états unis ont été imaginées par des hommes imbus de pouvoir et surtout de faire du pognon. Echanger les religions pour les remplacer par un « délire et une pensée confuse unique » comme la tienne est la certitude d’un chaos généralisé ……………..décidemment  tu as vraiment le délire des grandeurs, fais gaffes garçon passé un certain stade c’est irréversible.

TouS 08/04/2009 20:16

@ Mama...Entre Verité et Amour, tu preferes quel mot toi ?

alain bourrelly 08/04/2009 19:55

@mamalilou toujoursJe te signale que j'ai repris mon premier article sur la censure chez moi (j'ai créé une section discussion de bistro).Dans les grandes lignes....http://pechevoyage.over-blog.net/article-29861804.html

alain bourrelly 08/04/2009 19:38

Je dis, et tu dénonces.... Autre chose. J'aime bien les hors sujets aussi, mais là ça confine à l'exercice de style.Je suis curieux de voir comment tu va interprèter les passages en rouge (pour lesquels je me suis un plus appliqué à dire exactement ce que je voulais.)Je sens que je vais être surpris.Si tu n'es pas d'accord avec ce que je dis, OK, dis le, mais STP arrête de me faire dire ce que je n'ai pas dit... Et je le sais bien, ce que j'ai dit, puisque c'est moi qui l'ai dit.Encore une fois je me fous d'avoir raison ou pas, dis moi clairement si j'ai tort je peux le reconnaitre à condition de comprendre pourquoi. Si tu m'explique que j'ai tort de dire quelque chose que je n'ai pas dit (ou pas voulu dire, j'ai pu aussi me tromper de formulation, je l'ai déja reconnu), je vais avoir avoir du mal à reconnaitre mon tort.... Ou mes errreurs.Tu m'oppose des choses qui n'ont la plupart du temps qu'un rapport lointain avec mon propos. Résultat : on ne parle pas de la même chose = dialogue de sourds.Et quand j'ai essayé de coller à ton sujet (celui qui était différent du mien) tu as encore zappé. C'est impossible.Je t'en conjure, j'aime bien discuter, lis bien les mots que j'emploie.... Ou dis moi carrément si tu veux parler d'autre chose, mais restons groupés sinon j'y arrive pas.Je dis un truc tu zappes à chaque fois : "sophisme", "jugement perso", ou alors tu dérives carrément (cf le coup des fonctionnaires dans l'exercice de leur fonction alors que je parlais d'égalité de droit entre deux citoyens égaux).

alain bourrelly 08/04/2009 19:23

Je crois que je comprendrai jamais à quel moment je fais preuve de mauvaise foi....Et sans le savoir en plus. Je fais inconsciemment quelque chose qui doit être conscient. C'que je suis fort !

jalbec PM de SSMM 08/04/2009 18:51

Alain, t'as pas remarqué que lorsque mamalilou met le pied dans la porte y a plus moyen de l'arrêter.  Elle entre aussitôt de force et saccage tout ton intérieur sans droit de réplique, l'important pour elle ce n'est pas la compréhension, c'est la cause.

Miteny 09/04/2009 10:25


Ne pas discuter avec mamalilou, elle est timbrée!


mamalilou 08/04/2009 18:34

pas d'interprétation, manipulateur, tu comprends ça!!!tu dis, je dénoncesce n'est pas de l'interprétationj'ai relu notre échange du début pour le post précédent, et tu ferais bien de t'armer d'un peu de bonne foi pour un vrai dialogueMANIPULATEURet le "coup du violet" c'est pour contrecarrer le "coup du rouge"non maisDE PLUS EN PLUS FORT!!! (ça s'appelle de la contremanipulation...essaie encore...j'ai l'habitude...)

alain bourrelly 08/04/2009 18:30

Jattends que tu ai lu pour voir la suite, les réponses sont dedans... tu as déja recommencé à interpreter de travers avant d'avoir lu. De plus en plus fort.Bravo pour le coup du violet, lol.

mamalilou 08/04/2009 18:25

@Alain post 157je ne vais pas pouvoir lire aujourd'hui tes six pages, par contre je te le dis tout de suite ta définition ne change rien au problèmeje le répète encore, ce que signifient les mots ne masque pas l'intention claire qui est de décider qui mérite le terme d'être humain ou pas, avec ses droits dont celui de procréerdécider que quelqu'un ne doit pas procréer c'est en clair dire que ces gênes ne doivent pas être reproduitdonc
c'est eugéniqueet n'essaie pas de justifier a posteriori, l'erreur est commise, il suffisait de la reconnaître comme telle, que d'ego que d'ego...en outre tu compteras peu de monde adepte de l'eugénisme, l'intention louable est liberticide et reprise par des groupes de pensée dont tu te doutes de ce que je pense...aucune référence scientifiquement assénée ne changera celal'eugénisme reste politiquement une grosse merdeet c'est bien de cela qu'on parle:de POLITIQUEdéterminer l'utilité de la censure dans l'artpour attérir sur la censure des humains indignes de comprendre l'artc'est un choix politique et non scientifiquebon me reste à lire tes tartines(j'adore les tartines)j'espère juste que tu auras su éviter les sophismes dans l'argumentaire sur la censure et l'eugénismefaut le faire tout de mêmetu doutes de rien...je vois que tu recommences la politique de manipulation par l'assertion mensongèretu sais ce que ça vaut...c'est vraiment d'une malveillance facilemais ça relève pas le débatnon JE NE TE PRETE PAS D INTENTIONmenteurtu uses clairement de l'argument d'une nécessité eugénique pour éviter la pratique de la censure OSE PRETENDRE LE CONTRAIREet c'est honteuxpas de filtre à celaou bien tu comptes faire de la propagande des idées qui ont porté le nazisme?c'est quoi l'étape d'après!!!jte jure tu aurais pu te passer de référencer l'un des pères de la sélection d'une élite de l'humanité...franchementtout cela pour justifier la censuredis-moi,t'as pas l'impression d'y aller au bazooka?c'est pas juste un peu ridicule et démesuré?bon allez à demain pour la suite...

alain bourrelly 08/04/2009 18:08

Fin….
 
juste qu'un truc mièvre au pire ça endort
un truc violent au mieux du pire ça dégoûte...mais ça peut ébranler psychologiquement aussi...
 
Jugement personnel… Il vaudrait mieux s’ennuyer pendant nos loisirs que de prendre quelques risques ? Vivre, c’est risquer un minimum…. Je choisis la vie.
 
"Mais qui a créé ce critère de « qualité » ? Ceux qui apprécient autre chose sont des cons ? Ils ont un jugement erroné ?"
 
lol don quichotte!!
Et pourtant ça correspond bien aux critiques que j’ai entendu plusieurs fois….
 
"Moi, ça me gène de risquer de priver l’humanité (pas seulement moi) d’une œuvre majeure sous prétexte de vouloir rester à tout prix dans des « canons » acceptables définis par on ne sait qui."
 
oui je l'avais bien compris c'est une question de priorité, ce qui me gène c'est que chez toi, ça passe avant le principe de précaution.
 
Pas exactement…
Je trouve, et c’est uniquement le but de mon propos initial, que du point de vue de la censure, le citoyen religieux est privilégié sur le non croyant.
Et ce, je l’ai déjà dit parce que les idées des religieux qui insultent les convictions des non croyants ne sont pas censurées alors que le contraire est vrai (en partie au moins, et en tout cas pose des problèmes médiatisés).
Le citoyen croyant est donc un citoyen supérieur aux citoyens non croyants aux yeux de l’application de la censure.
(Anticonstitutionnel ?) encore…..
 
 
bon ben voilà cette fois on a fait le tour
le confort de la liberté d'expression artistique va chez toi jusqu'à l'abolissement du principe de précaution
et tes arguments, constitués pour l'essentiel de sophismes vont jusqu'à faire feu de tout bois:
- détourner le principe de l'égalité hors champs du réel en haussant l'individu lambda au rang de dépéché par l'état, donc en refusant les principes de hiérarchisation et de leadership par extension...donc les arcanes de la république...
- s'appuyer sur les travers et les faux pas (déclarés tels par toi) d'autres groupes de pensées pour légitimer d'en faire autant
 
bien bien...si tu as autre chose de sympa à proposer n'hésite pas, je t'écoute...
mais tu me ferais vraiment plaisir si tu pouvais juste oublier que je ne suis pas d'accord avec ta méthode et tes justifications, mais qu'en revanche je n'accède pas ni à la systématisation de la censure, ni à son support judéochrétien, (ya des trucs super choquant pour les musulmans parfois, et tout le monde se fout de leur nombre), ni à la catégorisation des films par les tranches d'âge actuelles, et encore moins à l'accès non vérifié par CI pour les films "pour public averti"
 
Et voilà, effectivement… Tu as réécris tout ce que j’avais dit en changeant le sens. Pas mal….
Je voulais juste prôner un peu d’égalité entre croyants et non croyants…. Voire entre adaptés et inadaptés sociaux, mais ceci est une autre histoire où je pourraidire plein de choses interprétables à souhait.

alain bourrelly 08/04/2009 18:07

Suite….
"Qui a décidé que la douceur, l’harmonie, la spiritualité, sont les composantes les plus dignes d’êtres considérées dans la vie ? Et encore plus dans l’art ?"
c'est pas con...
ce que je ne m'explique pas c'est que dans ce cas tu ne te poses pas la question de savoir qui décide que la liberté est une composante digne d'être considérée..."dans la vie"
c'est quoi la vie pour toi...toi tout seul contre le reste du monde?
"L’expression artistique qui privilégie ces trois composantes est bien souvent de piètre qualité (mièvre)."
et hop
un jugement subjectif doublé d'un sophisme
c'est comme si je disais "l'expression artistique qui ne privilégie pas ces trois composantes et audieusement abjecte et indigne d'être exprimé dans une salle de cinéma" même jugement subjectif, même sophisme.
 
Sauf que…… MOI, j’ai pris la précaution d’écrire « bien souvent » d’abord. Ce qui supprime la possibilité de penser que j’ai été catégorique. Je n’ai pas dit que c’était TOUJOURS le cas …… Même chose que d’habitude.
Un sophisme, c’est bien un faux raisonnement logique (en gros) ? Mais dis moi un peu à quel endroit j’aurais produit un truc ici qui ressemblerait de prés ou de loin à un raisonnement logique ? J’ai donné mon avis personnel, rien à voir.
 
"Dans l’art, si on ne considère que l’harmonie et la douceur, c’est très, très réduc
Commentaire n° 143 posté par mamalilou aujourd'hui à 03h13

Commentaire n° 144 posté par mamalilou aujourd'hui à 03h15
bon suite alors (comme d'hab Alain ...coupure)
 
"Dans l’art, si on ne considère que l’harmonie et la douceur, c’est très, très réducteur…
Mais alors très, très, très…."qui te le demande, QUI?
 
encore une fois te voilà binaire...ya un panel de couleurs et d'émotions, de registres et de talent entre le tout crétin et mièvre et le tout violent et choquant...
ah mais quand tu as envie de jouer au con, tu le fais bien...
 
Jamais prétendu que seul le choquant était de qualité (et la qualité est subjective… jusqu’à un certain point quand même, il y a des consensus).
Beaucoup de banalités ou de choses commerciales minables dans les films d’horreur…. N’empêche, je pense que dans le politiquement correct, on se bride, on s’interdit des choses, et l’Art en pâtit …. Ce qui ne veut pas dire que l’on puisse tout s’autoriser non plus dans la conception de l’oeuvre.  Mais si les idées exprimées n’incitent pas à la haine raciale par exemple ou à d’autres choses répréhensibles, no problem.
 
"« Ce n’est pas harmonieux, ce n’est pas mélodique (en musique) »."
tu es sûr que c'est un jugement de valeur?
 
Oui, tu permets ? C’est à moi qu’on l’a dit (et plusieurs fois).
 
j'aime bien justifier pourquoi j'apprécie ou pas quelque chose et je suppose que tu rencontres des gens pareils...
c

alain bourrelly 08/04/2009 18:06

Suite….
 
"Si une erreur d’expression est reconnue par la loi alors on l’interdit pour tous, mais pas seulement pour les uns tout en la permettant aux autres.  Oui, c’est constitutionnel."c'est faux, encore un sophisme (de hitlerum) qui n'a rien de constitutionneld'abord la constitution ne définit pas l'égalité par l'égalité de faits autorisés et sûrement pas le nivellement à l'exercice d'autruiauquel cas tu voles celui qui te voles, tu violes celui qui te violes et ainsi de suite...ensuite oui on permet aux uns ce qu'on ne permet pas aux autres...dans le cadre de leurs fonctions respective
 
Ho la, laaaaa !!! Quelle catastrophe ! Les religieux sont des citoyens lambdas comme moi ! Ils n’ont aucune fonction particulière que je sache… Et depuis plusieurs siècles si je ne m’abuse….
Tu ne parles carrément pas de la même chose que moi.
Personne n’a le droit de voler, de violer, etc…. Mais DE QUOI TU PARLES !
Je parle des DROITS des individus, pas de faire ce qui est interdit ! Du contraire ! De faire ce qui est autorisé !
Je redis en prenant mon voisin et moi :
Si mon voisin A LE DROIT de dire quelque chose alors MOI AUSSI.
 Et si il n’A PAS LE DROIT alors moi non plus.
Et c’est constitutionnel.
Pétard m’ais c’est quand même la base du fonctionnement de la république que tu conteste là !
Et tu continues à m’attribuer des paroles que je n’ai pas eu. Même si j’écris un peu vite, je n’ai pas écris ce que tu as compris.
 
le citoyen lambda a beau être juge d'instruction, si le censeur dit "on interdit ce film", c'est ainsile citoyen dans l'exercice de sa religion et de ses pratiques invoque les puissances divines si ça lui chante...dans le cadre de ses pratiquesle citoyen lambda non différencié religieusement mais accepté tacitement comme possiblement croyant et qui va au cinoche est en droit de ne pas voir sa foi insultée...
 
Donc tu considères qu’il y a des choses sacrées (la religion) et d’autres qui ne le sont pas (la liberté de critiquer les idées des autres). OK, c’est ton point de vue…
Prenons à contrario le non croyant : lui on a tout à fait le droit d’insulter ses idées alors, et de l’empêcher de les exprimer devant un public, puisqu’on va censurer ses moyens d’expression.
D’accord, certains citoyens (les croyants) sont plus égaux que d’autres…. Très bien.
J’suis pas d’accord.
le prosélytisme est une chose qui ne passe pas partoutle mauvais goût cinématographique, si créatif soit-il c'est pareil...ya des censures dans les deux cas...aussi faillible l'une que l'autre..."mon attachement à l’égalité dans la liberté d’expression…."oui entre citoyens et non entre citoyen missionné en fonctionnaire d'état ou oeuvrant en son nom et citoyen civil
Jamais dit ça. Et ne viens pas me dire que je suis roublard, JE N’AI JAMAIS DIT CA ! Si je l’avais dit je l’assumerais, mais là c’est encore une interprétation libre de ta part.
 
 
 

alain bourrelly 08/04/2009 18:05

Suite …
 
 
« libres et égaux en droits...ouimais qu'appelles tu ici un droit! »
celui de faire aussi mal que l'autreallons c'est quoi ce double langage malhonnêtequelle faux-jtonnerie!!!d'un côté tu fustiges l'église et ses direset de l'autre tu réclames le droit d'en faire autant?ça c'est du nivellement par le bas, parce que là tu réclames le droit de faire aussi mal que les autres.."voilà le propos entier qui était le mien, là où tu coupes tu te permets d'oublier ta triste réalité qui est le nivellement par le bastu te sers de ce grand mot de liberté pour dire "ce qui est légalement autorisé" alors que tu as clairment dit que tu entendais "faire ce que les autres font" indépendamment du fait que tu dis dans le même temps que ce qu'ils font n'est pas bien...quel roublard!j'hésite...tu n'assumes pas en fait...
 
Je n’avais peut être pas tout précisé, mais il n’empêche que tu as encore interprété à ta sauce, et que tu me prètes encore des intentions…
Dans « avoir le droit de Faire ce que les autres font » il y a « avoir le droit »…. J’ajouterai alors (mea culpa) « avoir le droit de Faire ce que les autres ont le droit de faire ».
Il me semblait évident que je ne revendiquais pas le droit de faire la même chose que Fourniret par exemple…  Et je suis sûr que tout le monde l’avait compris…. Sauf toi."m’expliquer quelle autre possibilité y a-t-il pour considérer le fait qu’un « organisme » ait un droit d’expression que n’a pas le citoyen lambda ?"oui: le droit qu'un flic a de te ceinturer et de te demander tes papiers et des comptes sur ce que tu fais,...que toi tu ne peux pas fairetu n'es pas payer pour faire de la censure, ou du moins examiner ce qui doit l'être scrupuleusement et de façon collégiale...tu as un problème avec les ressors de l'état?présente-toi aux élections et propose un programme qui permette une transformation du pouvoir et de son exercice au nom du peuple...et là on verra ce que tu peux faire dans le respect de la masse...je sens qu'il va t'en cuire si tu pars autocentré comme ça
 
J’ai utilisé un peu vite le terme d’organisme, mais je parlais toujours du droit à la parole de l’église, qui n’est pas inquiétée à ma connaissance pour ses propos parfois anticonstitutionnels (je sais pas si c’est le bon mot, je rêvais de l’employer) ou disons plus simplement « limites ».
Je suis encore une fois sûr que les autres lecteurs qui ont suivi avaient compris.
A quel endroit ais-je bien pu laisser penser que je voulais avoir les mêmes droits qu’un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions ? C’est débile de penser ça ! Tu me prétes encore des intentions."Quelle autre « bonne » raison pourrait on invoquer pour donner une tribune à l’un et bâillonner l’autre ?"

alain bourrelly 08/04/2009 18:04

Suite…
 
Je prenais la défense de l’être vivant à naître, celui qui n’existe pas encore et dont notre société pro-nataliste ne tiens pas compte quand elle encourage des personnes non responsables (incapables d’assumer toute la difficulté inhérente à l’accompagnement d’un enfant dans sa construction physique et morale) à procréer.
Le désir de natalité comme tu dis, n’excuse pas la mise en danger d’un humain, même si cet humain n’existe pas. On le SAIT AVANT qu’il va y avoir un problème. Il ne faut pas me dire le contraire, j’ai VU personnellement des exemples d’enfants malheureux à cause de ça. Un enfant n’est pas une marchandise, ça ne s’achète pas sur un coup de tête !
Je m’insurge contre le droit de donner la vie sans responsabilité à la clef.
Les enfants qui ont été conçus pour toucher des allocs c’est normal ? Ils ont eu le choix ? Pourquoi ne serait il pas légitime de leur part de le reprocher à leurs parents ? Et ceux dont les parents ne sont pas responsables ? Pourquoi ne pourraient ils pas le reprocher à la société ? Où est l’eugénisme là ?
Je trouve (et là ça veut dire que j’exprime mon avis) que notre société tient trop compte du désir des gens et pas assez de leurs conséquences. C’est très bien vu de dire ça en consommation et en écologie mais si on l’applique à la protection directe des être humains on est vite considéré comme facho…. Exemple :
Une femme enceinte fume ? Faut surtout rien lui dire. Pas la traumatiser… Le bébé ? Négligeable devant le désir de la maman.
Le désir de maternité qui excuse tout, qui prime sur tout, moi je ne suis pas d’accord.
"J’ai repris une formulation à toi…. Ce que j’ai mis longtemps à vérifier à cause de la longueur des posts….."ça c'est malin...la formulation du nivellement par le bas ?!!! hahaha tu sors un groupe de mot de son contexte et tu en fais autre chose et cet autre chose n'a pas de sens!! alors si tu veux copier, fais le bien, man