Retour vers le niveau 0 (de l'intelligence).

Publié le par Miteny

C’est vraiment dur de revenir discuter avec des débiles.

La réalité de votre bêtise (commune et partagée) dépasse l’imagination ! En effet, aurait-il été possible d’imaginer qu’un type soit obligé de répéter sans arrêt qu’il n’a mal que quand un seul corps est frappé sans pour autant réussir à se faire comprendre ! C’est PRODIGIEUX !

Euh… prodigieux n’est pas le terme le plus approprié. Démoniaque est préférable. En fait vous êtes possédé. Si vous étiez à ma place, vous comprendriez pourquoi je dis ça. D’un point de vue logique, il n’y a qu’une seule alternative : Satan s’est emparé de votre esprit. En plus d’être idiots, vous n’arrivez même pas à envisager la possibilité que la civilisation dans laquelle vous êtes né ne sait pas tout. Mais il vaut mieux que je me taise, sinon je vais finir tabasser par des miliciens.

Milicien abruti 1 : « Oh Miteny, je crois que t’as raison : ça fait une heure que je te fous que des coups de lattes dans la gueule et je n’ai pourtant constaté aucune production de douleur !! WOUARF ! WOUARF ! »

Miteny : « AAAAAH !! »

Milicien abruti 2 : « Mais dans sa démonstration, ne parlait-il pas du fonctionnement d’un corps en bon état ? »

Milicien abruti 1 : « T’as raison ! Ce corps là ne m’a plus l’air d’être en bon état. Le contre-exemple n’est pas valable ! WOUARF ! WOUARF ! PAF, PAF (coups de lattes)….PONG (coup de barre de fer) ».

Miteny : « AAAAAH !! »

Milicien abruti 2 : « WOUARF ! WOUARF ! »

Milicien abruti 1 : « WOUARF ! WOUARF ! »
Miteny : « AAAAAH !! » 

En fait, pour ne pas finir comme ça, et puisque l’Etat tyrannique m’interdit même d’organiser un concours au sujet de la suffisance du corps, je me rends compte qu’il ne me reste plus qu’à attendre (en silence) que les démons s’entretuent.

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

Foofur 08/04/2009 23:30

:-)

alain bourrelly 08/04/2009 23:08

Bravo mimi,t'as vu ? plus de problèmes avec moi... Un raisonnement discutable, non énoncé en entier et dont on répète le début sans être capable de justifier le fin, tout celà m'a convaincu de reconnaitre mon impuissance .... Je renonce à être riche. Snif ! moi qui y croyais dur comme fer ! Félicitation ! tu as réussi à convaincre sans être convaiquant.C'est un miracle ! Te restes plus qu'à marcher sur l'eau (pour moi, si tu pouvais juste me changer une citerne d'eau en Chateau Margaux 2001 ça achéverait de me convaincre).

Miteny 09/04/2009 10:37


Enfin tu avoues... Mon maintenant, il faut que tu signes (Newsletter). T'es obligé.


Antidébile 08/04/2009 20:31

PRIERE DE NE PAS SENSURER POUR LA 3ème FOIS
Miteny :De plus « cette autre chose » a su choisir (« trouver ») un corps parmi plusieurs milliards : c’est bien ce que vous constatez…c’est bien ce que tout le monde constate !
Rép : hé bien non, on constate que tout corps, de l’insecte à l’homme est doué de conscience d’être à des degrés plus ou moins grand en fonction de la complexité de l’organisme qui exprime cela ! Donc déjà ta constatation il faudrait la revoir, elle concerne « ta vision » perso.  
 
Miteny :Il ne peut donc s’agir que d’une force personnelle (une personne en quelque sorte, douée par nature de conscience).
Rép : Alors si c’est une force qui permet cela à travers toute les formes de vie, car elles sont toutes douées de conscience à des niveaux d’expression diverses selon le support et sa complexité…elle est donc impersonnelle……………qui à travers cette forme quelque soit cette forme prend une expression personnelle !
- quand à « cette autre chose » tu ne peux en aucun cas la définir comme « autre » car c’est de toi et de tout ton contenu perso  qu’émane cette pensée « qu’elle est autre chose ». Aucune preuve seulement une opinion, une croyance qui t’arrange.
Un assemblage de mot superficielle qui ne peut servir que ta religion perso comme tous les illuminés qui se sont sentis investi d’une mission pour sauver l’humanité parce que leur vie est d’un ennui mortel, d’une peur de vivre, d’une insatisfaction et frustration énorme face à leur vide. Animé d’un destin extraordinaire  d’être un guide, un super ego qui conduirai les autres dans la même confusion qu’eux, comme ça il se sentira moins seul dans son obscurité, sa confusion et sa peur de la solitude ! La scientologie et toute la cliques des sectes qui pour la plupart sont nées aux états unis ont été imaginées par des hommes imbus de pouvoir et surtout de faire du pognon. Echanger les religions pour les remplacer par un « délire et une pensée confuse unique » comme la tienne est la certitude d’un chaos généralisé ……………..décidemment  tu as vraiment le délire des grandeurs, fais gaffes garçon passé un certain stade c’est irréversible.

alain bourrelly 08/04/2009 00:47

Correctif. il fallait lire : "répéter le début jusqu'à l'envi"Bien sur...

alain bourrelly 08/04/2009 00:44

Tu refuses de poursuivre ton raisonnement et c'est pour ça que tu as gagné ? Bravo.... Donc tu légitimes tes propos du fait que tu te bornes en répéter le début ad lib sans jamais aller plus loin . C'est de la logique, y a pas à dire... Imparable.Donc voilà : je reconnais avoir perdu, Miteny a raison car il répéte sans arrêt des axiomes de départ et ceci est la preuve de tout.... Moi qui croyais bêtement qu'un raisonnement scientifique devait être clair , précis, indiscutable et non sujet aux interprétations, je te dis merci : tu m'as ouvert les yeux.Je sais aujourd'hui que pour qu'un raisonnement soit valide il suffit d'en répéter le début jusqu'à l'envie....Encore merci, je te souhaite de trouver beaucoup de croyants...

Miteny 08/04/2009 10:39


Si tu avais trouvé une erreur dans mon raisonnement, tel que je te connais, tu m'aurais sauté dessus (surtout que je propose de l'argent).
On réclame pas ses sous-sous??

J'ai gagné et je fonde ma religion. T'es obligé de signer.


alain bourrelly 07/04/2009 00:25

Encore une fois tu peux répéter tranquillement tout ce que tu veux, ça ne prouve pas la véracité de ton raisonnement....Surtout que ce que tu répétes à déja été validé mais c'est aprés que tu changes de formulation et que tu embrouilles (je commence à être quasiment certain que c'est intentionnel, ce qui est préférable pour toi, parce que sinon c'est que tu es deb').En fait tu es incapable d'avancer dans ton raisonnement... Le disque est rayé au mauvais endroit.

Miteny 07/04/2009 08:08


Pas d'argumentS?? J'ai gagné (il renonce aux 3000 Euros mais a trop d'orgueil pour avouer...) YES!


mamalilou 06/04/2009 18:54

je répète tranquillement"un" corps est différent de "ce" corpset c'est là que tu t'embrouillessuffisance du corps: "douleur survenir quand ce corps est frappé"

alain bourrelly 06/04/2009 18:31

On en revient à ce que je disais :Si tu pouvais écrire ton truc en entier en détaillant tout par exemple"je constate qu'elle n'existe pas mais je n'ai pas accés à tout..."C'est à dire en tenant compte de toutes les objections que tu as démontées depuis le début, ça éviterait de repartir sur les mêmes sujets à longueur de post (à moins que ça t'arrange...) et on pourrait te dire directement là où tu te gourres.Parce que tes formulations actuelles SONT erronées si tu ne précise pas tout ça. La preuve c'est que tu es obligé de dire pour expliquer : "CE QUE JE VEUX DIRE C'EST QUE..." Moi je te propose de le dire carrément en entier au lieu de répéter la même chose pendant des années.

Miteny 06/04/2009 18:41


Je répète tout le temps la même chose pourtant. Lis par exemple le dernier article "positivons". C'est clair ou c'est pas clair?


Moi répéter tranquillement :


 


Constat de Bob :


Douleur survenir quand UN ET UN SEUL corps frappé (une exception)


Oui ?


 


Suffisance du corps :


Douleur survenir dès que N’IMPORTE QUEL corps frappé (pas d’exceptions)


Oui ?


 


Constat de Bob très différent de suffisance du corps.


Oui ?



alain bourrelly 06/04/2009 12:43

C'est toi qui répéte les mêmes conneries tout le temps...En quoi ce qui n'est pas vérifiable n'existe-t-il pas ?Tu reconnais l'existence de la douleur des autres ou quoi ?Elle existe et tu peux pas la vérifier ou elle n'existe pas parce que tu ne peux pas la vérifier ?Si tu dis une chose et son contraire, ça va pas...

Miteny 06/04/2009 14:02


Je dis simplement qu'elle n'est pas réelle pour moi. Selon ce que je constate, elle n'existe pas (mais je n'ai pas accès à tout... notamment à la douleur des autres... si c'était le cas les
médecins seraient bien contents... LA DOULEUR EST PRIVEE!!!!)

C'est clair là? Douleur être privée.


laquestiondefiftycents 04/04/2009 10:57

"C'est toi qui refuses le dialogue en refusant de me dire où je me trompe."Je t'ai indiqué ou était ton erreur. Mais comme tu veux.Bonne continuation.

alain bourrelly 04/04/2009 00:50

Oui, et tout ce qu'il faut en retenir c'est que :n'importe quelle lampe soumise à l'électricité produit de la lumiére (même si je ne la vois pas)=N'importe quel corps soumis à la torture produit de la douleur (même si je ne la ressens pas)

Miteny 06/04/2009 09:45


"n'importe quelle lampe soumise à l'électricité produit de la lumiére " facilement vérifiable

"N'importe quel corps soumis à la torture produit de la douleur " Personne ne peut vérifier ça. PERSONNE (je n'ai pas accès à la douleur de l'autre.. on a déjà dit ça 1000 fois.. c'est vraiment
chiant... c'est tout ce qui te reste... répétez les mêmes conneries sans arrêt?)


alain bourrelly 03/04/2009 17:26

Ah non c'est pas faux !T'as jamais fait de logique, en math, aprés le bac ?Si n'importe quel corps produit de la douleur pour UN SEUL corps, alors de la douleur est produite !!!!Si j'ai 100 ampoules et que quand j'actionne l'interrupteur, une seule s'allume, DE LA LUMIERE EST PRODUITE !Donc N'importe quel corps produit de la douleur....Donc tu te trompes quand tu dis :N'importe quel corps frappé ne produit pas de douleur.

Miteny 03/04/2009 17:33


Si n'importe quel corps produit de la douleur DANS UN SEUL corps, alors de la douleur est produite !!!!

Si j'ai 100 ampoules et que quand j'actionne l'interrupteur, une seule s'allume, DE LA LUMIERE EST PRODUITE !

Oui! De la lumière est produite par cette ampoule (bravo!! tu commences à comprendre la logique).

Lampe n+ elec=>lumière par cette lampe
on applique la même logique:
corps n+ elec=>lumière/douleur par ce corps


OK?


alain bourrelly 03/04/2009 13:30

N'importe quel corps frappé produit de la douleur.... Pour celui qui est frappé !Moi aussi je sais répéter sans arrêt la même chose.

Miteny 03/04/2009 14:58



"N'importe quel corps frappé produit de la douleur" sans le reste ,c'est faux alors?




fiftycentsquestion 03/04/2009 12:01

"Si t'as pas mal, PAS DOULEUR POUR TOI ??? (la douleur ça fait mal non?) ... AU SECOURS!!"Si j'ai pas mal et qu'on te tape, douleur pour toi, donc douleur.Je t'ai laissé 3 choix pour expliquer l'absence de précision. Si tu ne me réponds pas au prochain message que tu m'adresses, je vais juste considérer que tu refuses le dialogue, et agir en conséquence.

Miteny 03/04/2009 14:45


"douleur pour toi, donc douleur"
NOn. On dit simplement douleur pour moi. La douleur est toujours la douleur de quelqu'un.

C'est toi qui refuses le dialogue en refusant de me dire où je me trompe.


Jayce 03/04/2009 02:36

Euh...ué...7 euros la Passion...:-)

the fifty cents question 03/04/2009 01:59

Ah putain!! Tu vois pas la différence d'effet pour toi quand on te frappe et quand on me frappe?? DOULEUR dans un cas, et PAS DOULEUR (pas mal) dans l'autre cas. J'ai mal quand on me frappe, et pas quand on te frappe. Oui.Mais dans un cas douleur (j'ai mal) et dans l'autre cas douleur (tu as mal )Dans les deux cas : DOULEUR. Et c'est là ou est ton erreur. L'absence de précision.Si tu ne précise pas à chaque fois où nait la douleur et où elle est ressentie, c'est soit un manque de rigueur (volontaire ou non ?) soit un manque d'honnêteté (volontaire ou non ? ) soit une troisième solution que je te laisse le choix de compléter :"Je ne précise pas a chaque fois parceque ....".Pourrais-tu m'expliquer si je me trompe, et en quoi je me trompe s'il te plait  ?

Miteny 03/04/2009 11:07


Si t'as pas mal, PAS DOULEUR POUR TOI ??? (la douleur ça fait mal non?) ... AU SECOURS!!


sanda (celui ed gauche) 02/04/2009 02:04

«(...) la métaphysique, qui, comme son nom l'indique, est avant ou au dessus de la physique» «comme son nom l'indique??» Yark yark yark!!!! ... «à coté» plutôt nan????? ... ou «perdu dans la fotêt loin de» toi y en a devoir travailler avant de tourner ta langue avant de parler.Fran-çais.

TouS 31/03/2009 21:55

@ Miteny... (apres la zik)Quel est ton mot préféré ? plz++

Stephane 31/03/2009 19:07

Si tu peux m'expliquer commen une autre source peut suffir sans violer le principe causal, peut-être que je ocnfirmerai cela. Mais je connais ton explication , et elle semble affirmer que seule une source qui soit elle-même douée de subjectivité (Dieu) permet tout cela n'est-ce pas ?

Miteny 01/04/2009 10:58



Oui. En tout cas, il me faudra introduire la métaphysique, qui, comme son nom l'indique, est avant ou au dessus de la physique. La métaphysique n'est pas soumise au notion de temps et d'espace.



Stephane 31/03/2009 18:45

Très bien. D'abord, le simple fait que le phenomene soitl'observateur lui-même (la douleur étant en fait un observateur en douleur) suffit pour moi à douter du fait que chaque corps devrait obligatoirement engendrer le meme constat pour tous. Ça revient à dire que chaque corps devrait engendrer carrément le même observateur. C'est fort quand même...mais passons pour l'instant.Donc, la source qui produit véritablement le phénomène doit elle-même être douée de subjectivité. C'est la seule façon d'expliquer comment nous sommes tous produits par une même source, sans violer le principe causal. C'est bien ça ?

Miteny 31/03/2009 18:59



Tu valides ou pas? (le fait que je constate la non suffisance d'un corps)



Stephane 31/03/2009 18:30

Tu crois que si le corps suffisait, non seulement chaque corps devrait produire des effets qui seraient semblables lorsque comparés entre eux (nous avons déjà convenu que c'était le cas si on compare les ocnsciences et les ressentis entre eux) mais ils devraient en plus produire le même constat pour tout le monde. C'est bien ça ?

Miteny 31/03/2009 18:35


Rain man,


LE fonctionnement du CORPS SUFFIT à produire de la douleur très forte qui fait très mal=> N’importe quel corps frappé
produit aussitôt une vive douleur qui fait très mal= N’importe quel corps frappé fait aussitôt très mal


Ça ne correspond pas à ce que je constate.


Je constate : la douleur très forte ne survient que quand un et un seul corps est frappé. (TRES
DIFFERENT).



Stephane 31/03/2009 17:56

Oui je confirme que pour chaque individu, la douleur ne vient que d'un seul corps. Ça, ça nous dit que chaque conscience n'a conscience que d'elle-même, ou ne constate qu'elle même.Mais pour savoir si une source physique peut ou non répondre de cela, je pose la question : pourquoi est-ce ainsi ? Qu'est-ce qui fait que chaque individu (qu'il soit en douleur ou non) ne peut constater que lui-même et pas les autres comme lui ? Est-ce qu'on le sait ça ?

Miteny 31/03/2009 18:00



La douleur ne survient que quand un et un seul corps est frappé.


Voila ce que je constate (=signification de « pour moi »).


Je ne constate pas la suffisance de n’importe quel corps.


CQFD
(dialogue d'autiste )



Stephane 31/03/2009 16:59

La douleur ne survient que quand un et un seul corps est frappé.
Voila ce que je constate (=signification de « pour moi »). Donc tu crois que chaque corps n'est pas sensé être capable de produire un phenomene qui est constaté par lui-même uniquement. Tu crois qu'un phénomène de cette nature ne peut provenir d'une cource physique ?

Miteny 31/03/2009 17:35


Tu confirmes ou pas?


laquestiondefiftycents 31/03/2009 16:27

"Par contre tu constates avec ton corps une exception (puisque t'as mal). Non? "Une exception à quoi ? Ma douleur ne fait pas mal aux autres ?(enfin c'est pas ce que je constate...)

Miteny 31/03/2009 17:34


Ah putain!! Tu vois pas la différence d'effet pour toi quand on te frappe et quand on me frappe??

DOULEUR dans un cas, et PAS DOULEUR (pas mal) dans l'autre cas. Mais abruti à ce point là, c'est un métier, c'est pas possible!


mamalilou 31/03/2009 16:11

et oui miteny on en est toujours là....et "Je ne constate pas que n'importe quel corps frappé produit une douleur que n'importe qui peut ressentir effectivement."...moi non plus.

Miteny 31/03/2009 16:17


Comme quoi, vous êtes vraiment TOTALEMENT abrutis


the50centsquestions 31/03/2009 16:06

"Donc tu constates pas:N'importe quel corps frappé=> douleur"Si tu ne fais pas une phrase entière, ce n'est pas rigoureux.Je ne constate pas que n'importe quel corps frappé produit une douleur que n'importe qui peut ressentir effectivement.

Miteny 31/03/2009 16:16


Par contre tu constates avec ton corps une exception (puisque t'as mal). Non?


thequestiondefiftycents 31/03/2009 15:51

"Tu comprends pourquoi je dis que la douleur ne survient POUR TOI pas forcément quand n'importe quel corps est frappé mais quand TON corps est frappé (OKKK?)"Ben oui, quand on te frappe, je n'ai pas mal.

Miteny 31/03/2009 15:57


Donc tu constates pas:
N'importe quel corps frappé=> douleur !!

?!!??? (je rappelle que la douleur ça fait mal)


laquestiondefiftycents 31/03/2009 15:36

"Et tu constates pas que t'as pas mal"Effectivement, je n'ai pas mal quand quelqu'un est frappé, excepté si c'est moi et à cette seule condition.

Miteny 31/03/2009 15:45


Bravo!! on va peut-être avancer alors?
Quand la douleur survient pour toi? (douleur=avoir mal)

Tu comprends pourquoi je dis que la douleur ne survient POUR TOI pas forcément quand n'importe quel corps est frappé mais quand TON corps est frappé (OKKK?)


thefiftycentsquestion 31/03/2009 15:30

En admettant qu'il ne simule pas.

laquestiondefiftycents 31/03/2009 15:28

Tout ce qu'on peut constater c'est que quelqu'un qui est frappé a mal.

Miteny 31/03/2009 15:33


Et tu constates pas que t'as pas mal!! (ah putain c'est incroyable: inimaginable).


laquestiondefiftycents 31/03/2009 15:19

"Mais moi je te demande ce que tu constates!! T'as mal quand n'importe quel corps est frappé??"Non.

Miteny 31/03/2009 15:24


BRAVO! (j'applaudis). Quel talent!!

... (je savoure une bonne réponse).

...

...

... (je savoure encore).

... (je savoure parce qu'à la prochaine question, t'exploses et tu vas retourner t'étendre dans le fumier de la connerie humaine).

...

... (je la pose ou pas?)

Si t'as pas mal, tu constates quoi? une production de douleur ou aucune production de douleur?

BOUM! (ton cerveau vient d'exploser!)


laquestionde fiftycents 31/03/2009 15:09

"T'as dit que tu constatais que frapper n'importe quel corps faisait mal." En précisant à chaque fois : à la victime. Je n'ai pas envie que tu m'insulte, mais je n'ai pas vraiment la choix." si tu constates que ça fait mal c'est que t'as mal CRETIN!"On peut constater que la personne a mal et en déduire que le coup fait mal.

Miteny 31/03/2009 15:15


Mais moi je te demande ce que tu constates!! T'as mal quand n'importe quel corps est frappé??


laquestiondefiftycents 31/03/2009 14:45

Je n'ai pas dit que n'importe quel corps frappé ME faisait mal. J'ai toujours bien précisé "a celui qui reçoit le coup".Je repose la question : pourquoi devrait-il en être autrement ?

Miteny 31/03/2009 14:49


Je peux t'insulter?
T'as dit que tu constatais que frapper n'importe quel corps faisait mal.

TOI PARLER FRANCAIS?? si tu constates que ça fait mal c'est que t'as mal CRETIN!

PS: on s'en fout de l'autre, on parle de ce que tu constates!


laquestiondefiftycents 31/03/2009 14:17

"T'as mal quand je me cogne?"Non, et je ne vois pas pourquoi je devrais avoir mal. Le devrais-je ?

Miteny 31/03/2009 14:34


Non. Mais c'est ce que tu as dit:

Tu as dit que tu constatais que n'importe quel corps frappé faisait mal.. Donc à toi puisque c'est ce que tu constates.


laquestiondefiftycents 31/03/2009 13:52

"N’importe quel corps frappé fait aussitôt très mal"A celui qui reçoit le coup uniquement. Pourquoi généraliser ? Vous n'avez pas répondu."Ça ne correspond pas à ce que je constate." Moi c'est ce que je constate. Les réactions qui accompagnent la douleur sont parfois saisissante, même quand autrui est victime.

Miteny 31/03/2009 14:07


T'as mal quand je me cogne?


la question defiftycents 31/03/2009 12:03

"Bah non. Puisque je n'ai pas mal. La douleur ça fait mal non?" A celui qui reçoit le coup, certainement. A vous, à priori, non, si vous n'êtes pas la victime.Pourquoi la douleur devrait-elle faire mal à quelqu'un d'autre qu'à celui à qui on fait mal ?

Miteny 31/03/2009 13:22



LE fonctionnement du CORPS SUFFIT à produire de la douleur très forte qui fait très mal=> N’importe quel corps frappé
produit aussitôt une vive douleur qui fait très mal= N’importe quel corps frappé fait aussitôt très mal


Ça ne correspond pas à ce que je constate.


Je constate : la douleur très forte ne survient que quand un et un seul corps est frappé.



Gronttt 31/03/2009 03:07

Je ne comprends pas ce que vous voulez dire par "le corps suffit". Suffit à quoi ? Se suffit lui-même ? Suffit à l'Homme ? Suffit à la conscience ? D'autre part je me demandais si vous accepteriez de détailler le lien qui existe entre votre raisonnement et l'existence de dieu. Comment de votre conscience, de votre être, arrivez-vous à atteindre une vérité métaphysique telle que l'existence de dieu ? La logique est-elle votre seul outil ?Enfin, je ne pense pas que vous gagnerez quoi que ce soit à un débat avec M. Onfray, c'est un contre penseur.

Miteny 31/03/2009 10:26


Est-ce que le fonctionnement du corps suffit à expliquer l'émergence de la conscience? C'est une question intéressante, abordée par beaucoup de philosophes, non?


666 31/03/2009 00:23

miteny dit , quelque part ici :"Je constate=j'établis ce qui est réel pour moi. Non? (là c'est une question: n'oublie pas que tu as dit que tu voulais m'aider). "On l'a bien compris !Je constate que les étoiles tournent dans le ciel : DONC je constate que l'univers tout entier tourne autour de la terre.c'est bien ça, hein ... merci face de bouc , tu nous fait regresser 600 ans en arrière. fais toi musulman, ca devrait te plaire.

Miteny 31/03/2009 09:57


"Je constate que les étoiles tournent dans le ciel : DONC je constate que l'univers tout entier tourne autour de la terre."
Si tu es RIGOUREUX, couillon, tu dis que tu constates que simplement les 2 référentiels sont en mouvement l'un par rapport à l'autre. C'est tout ce que tu peux déduire. Mais pourquoi je réponds vu
que t'es un gros con?


Stephane 30/03/2009 23:11


Pas de réponse. Est-ce que la douleur ça fait mal?Oui, et j'ai mal quand je me cogne. Tu refuses de douter de l'existence de ma conscience, alors ne vient pas me dire que tu doutes du fait que mon corps produit réellement de la douleur quand je me cogne, car je te le confirme.Sauf qu'au lieu de parler d'un phenomène réel que tu ne peux simplement constater, tu as choisi de présenter la douleur des autres comme faisant partie d'une autre réalité que la tienne. Mais peu importe l'expression utilisée, tout le monde confirme que son corps lui fait mal. J'ai donc le droit de dire que chaque corps produit réellement de la douleur, mais pour une personne différente à la fois (ce qui peut être mis sur le compte de la nature du phenomene). En fait la douleur ne survient pour moi que quand j'ai mal. C'est faux ça? C'est vrai, mais je suis prêt à débattre du fait que la logique de la suffisance du corps ne demande pas que chaque corps puisse te faire mal à toi. Pourquoi ? Parce que comme je te l'ai déjà dit, je ne trouve aucune source qui arrive à faire mieux, sans causer ce que tu crois être un viol de la causalité.J'ai analaysé ta vision des choses, qui implique  Dieu, des réalités différentes, et des interventions personnelles, et j'en suis venu à la conclusion que cela viole tout autant le principe causal que le corps en tant que source. Je peux préciser davantage si tu acceptes d'en parler.  

Miteny 31/03/2009 13:29



La douleur ne survient que quand un et un seul corps est frappé.


Voila ce que je constate (=signification de « pour moi »).


Je ne constate pas la suffisance de n’importe quel corps.


CQFD



alain bourrelly 30/03/2009 22:38

Dailleurs, au sujet de Satan, c'est précisément ce qui me vaut mon succés auprés des dames, car Satan m'habite.Tréééés bien Ephémére, ton post 51, trés patient, trés respectueux, trés convaincant. L'avocat s'étant foutu de sa gueule (ce que j'avais prédit aussi) il faut consulter quelqu'un qui lui permettre de comprendre nos esprits dérangés pour pouvoir mieux nous convaincre... C'est exactement ça.Ceci dit, comme je l'avais dit tantôt, j'aurais aimé être une mouche pendant 10 mn pour voir la tronche de l'avocat en question à l'exposé de la théorie.Et aussi celle des mormons de l'autre fois !On ne pourrait pas avoir des lives reports dis hein, hein patron ?Allez sois sympa fait nous marrer un peu...

Miteny 31/03/2009 09:55


Je trouve que ça serait marrant aussi.

Mon Dieu, que vous êtes bêtes! Si seulement vous saviez!


laquestiondefiftycents 30/03/2009 21:57

"La douleur ça fait mal non?" A celui qui reçoit le coup, certainement. A vous, à priori, non, si vous n'êtes pas la victime.Pourquoi la douleur devrait-elle faire mal à quelqu'un d'autre qu'à celui à qui on fait mal ?(je reposte pour que la réponse soit dans la même page que la question, plus facile pour comprendre)

Miteny 31/03/2009 09:54


C'est VOUS qui dites ça: Parce que vous dites que n'importe quel corps frappé produit de la douleur qui fait très mal!!!! ARGH!


Gilbert 30/03/2009 21:41

«D’un point de vue logique, il n’y a qu’une seule alternative : Satan s’est emparé de votre esprit.» ... t'as pas l'air de savoir (non plus) ce que signifie "alternative".Yark . quelllllle merde.

Miteny 31/03/2009 09:52


Tiens. Gilbert est de retour (avec une nouvelle drogue)?


Ephemere59 30/03/2009 21:33

Attendre en silence ? Tu viens de prendre la meilleure décision de ta vie. C'est fou ce que tu te prends pour une victime, Miteny-chan ! Es-tu déjà allé voir un psychiatre ? Et je ne dis pas ça comme une insulte par rapport à ta santé mentale. Va voir un psychiatre, parle-lui de ta persécution et de ta divine théorie, on verra ce qu'il en pense. Peut-être que ses conseils t'aideront à percer notre mode de réflexion et à nous convaincre.

Miteny 31/03/2009 09:48


Votre mode de réflexion??? HAHA HAHAH HA
Tu sais que pour réfléchir, il faut au moins 2 neurones bien alignés?
Sinon tu as raison: je vais faire des réponses types maintenant. Votre bêtise est vraiment trop chiante.
PS: si. Tu m'insultes avec ton cerveau de hamster. Assassin!


laquestiondefiftycents 30/03/2009 21:11

"La douleur ça fait mal non?" A celui qui reçoit le coup, certainement. A vous, à priori, non, si vous n'êtes pas la victime.Pourquoi la douleur devrait-elle faire mal à quelqu'un d'autre qu'à celui à qui on fait mal ?

Miteny 31/03/2009 09:45


Parce que vous dites que n'importe quel corps frappé produit de la douleur qui fait très mal!!!! ARGH!


laquestiondefiftycents 30/03/2009 21:04

Vous ne constatez pas que n'importe quel corps frappé produit une vive douleur ?

Miteny 30/03/2009 21:08


Bah non. Puisque je n'ai pas mal. La douleur ça fait mal non?


laquestiondefiftycents 30/03/2009 20:55

Ok. Et ?

Miteny 30/03/2009 20:58



LE CORPS SUFFIT= N’importe quel corps frappé produit une vive douleur


Ça correspond pas à ce que je constate (car la douleur ça fait mal)



laquestiondefiftycents 30/03/2009 20:46

Alors si ce qui est réel est objectif, ce qui est réel pour vous l'est pour tous. Ainsi, ce que tout le monde peut constater est le réel pour tous, j'imagine. Mais je n'ai toujours pas compris ce que cela impliquait.

Miteny 30/03/2009 20:52


là on parlait de ce que je constate


laquestiondefiftycents 30/03/2009 20:36

J'en sais rien c'est votre démonstration...

Miteny 30/03/2009 20:38


c'était une question!


laquestiondefiftycents 30/03/2009 20:32

"Frapper n'importe quel corps fait survenir réellement de la douleur."Jusqu'ici je suis d'accord.

Miteny 30/03/2009 20:33



? C'est pas ce que je constate moi, ce qui est réel pour moi? Si?



Eni 30/03/2009 20:16

looooooooool

Miteny 30/03/2009 20:31


T'as raison. C'est vraiment une discussion débile. Je me suis vraiment fait avoir par cet abruti.