La découverte du XXI siècle.

Publié le par Miteny

La preuve de la non-suffisance du fonctionnement du corps par l’exemple de la douleur sera la grande découverte du 21ième siècle. Etablissons la réalité des causes de la douleur. D’abord qui établit cette réalité ??

Les gens bien sûr : vous, moi. Or chaque personne dira : la douleur ne survient que lorsqu’on arrache les ongles de mon corps ! (et pas lorsqu’on arrache les ongles de n’importe quel corps). La réalité n’a jamais été (pour personne !) : n’importe quel corps torturé. C’est ridicule. La suffisance du corps n’a jamais été réelle !!!
Que faut-il que j’offre pour que vous compreniez. Dix mille Euros ? Vingt mille Euros ? Une multiplication des pains ? Le mieux serait peut-être de lancer une religion. Car j’ai des nouvelles preuves, c’est évident. Or certains créent des religions sans aucune preuve. Ils disent simplement « j’ai été visité par un ange ». Alors pourquoi moi, qui ai des preuves irréfutables, n’en lancerai-je pas une ?

Le problème c’est que, de manière pratique, je ne sais pas comment on fait. Je pourrais commencer par remplacer le dimanche par le jeudi (et remplacer le samedi par davantage de RTT). Pourquoi pas ? Sans rire, il faut que j’écrive une sorte de guide pour ma religion. Le concept de « religion » étant peut-être démodé, je vais d’abord créer une association ! (les statuts sont en cours de rédaction). D’abord un truc super important : son nom !

Le mouvement théocrate ? (archi nul).

Les petits amis de miteny ?

Non. Je pense que l’association des partisans de l’insuffisance du corps, c’est bien (avec un petit nom plus court comme: les mitenistes). 

 

PS : Aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec les mormons. Ça va saigner (je leur ai déjà parlé : ils ne m’ont pas l’air très solides). Vais-je réussir à les convaincre ? Ça m’étonnerait mais j’ai peur qu’ils se ferment comme des stéphanes et qu’ils se replient vers l’histoire débile inventée par John Smith. Tous ces faux prophètes. Ah la la la la…

 

PPS : Promo ! Les 100 premiers membres auront le droit de contribuer à la rédaction du « guide » de cette nouvelle religion à vocation universelle. (Stéphane : je m’adresse à ton cœur, arrête de fuir mes questions, rédige plutôt une doctrine bien sentie).

 

URGENT : il me faut deux membres (secrétaire et trésorier) pour la semaine prochaine. Ce serait pour une première assemblée générale… Tu es toulousaine et tu t’ennuies ? Et bien participe à un projet enthousiasmant et contacte moi sur:  corps-suffit-pas@dieuexiste.com.

(Je rappelle un truc: mon seul argument est que je n'ai pas mal quand vous vous cognez. Alors soit je suis génial, soit je suis complètement idiot. A bon entendeur...) 

Publié dans Archives 2006-2009

Commenter cet article

mamalilou 01/04/2009 19:16

qui me parle?

mamalilou 01/04/2009 13:31

mon corps suffit pour cela.

Miteny 01/04/2009 14:39


ça m'étonne pas: absence totale de transcendance.


mamalilou 01/04/2009 03:48

là, c'est moi qui me marre... depuis mon corps suffisant...

Miteny 01/04/2009 11:34


De puis ton corps... INsuffisant (enfin... ça dépend pour quoi...)


mamalilou 31/03/2009 02:36

euh ce que tu veux, je suis sûre que même au bras de fer je t'écrase...!!

Miteny 31/03/2009 10:04


Quoi? je ne peux pas laisser passer un tel affront.
T'habites où? (ne te plains pas après si t'as mal au bras... tu comprendras à mon sourire que moi je n'aurai pas mal et pourquoi donc je constate l'insuffisance du corps).


mamalilou 27/03/2009 00:18

merci c'est trop d'honneur, miteny, je n'en demandais pas tant

Miteny 27/03/2009 14:17


Ah... en fait ta question était "qui est le chef cuisinier?" c'est ça?


la censure 26/03/2009 10:26

huhu je vois que la censure est passée par là ... et après c'est nous les nazis ...Ahahaha.ne lui dites surtout pas : - qu'on parle de corps qui évolue dans le temps (ça le dépasse)- que pointer son axiome entre "" discutable qui plus est, comme élément d'erreur potentiel exclus que le reste est discutable.- qu'il ne prouve rien, mais qu'il fait des déductions qu'il l'arrangesur ce :] je laisse monsieur la censure@jediscute tout seul continuer son petit numéro qui épatera sans doute les personnes paumées.

mamalilou 25/03/2009 23:01

où tu vois un chef?!!!

Miteny 26/03/2009 10:34


là!


mamalilou 25/03/2009 19:44

J'ai déjà expliqué qu'il fallait proposer plusieurs théories et examiner leurs validités.mais nous aussi on t'a déjà expliqué ce qu'il fallait faire pour appeler tes propositions successives 'démonstration universelle'!!! petit padawan...

Miteny 25/03/2009 19:48


On parle pas au chef comme ça..


mamalilou 25/03/2009 19:19

t'as pas l'impression que c'est ce que stephane pense de toi là...il t'a quand même posé une question:Tu prétends pouvoir prouver l'existence de Dieu...mais comment le peux-tu quand tu ne peux même pas prouver l'existence de ta propre conscience ?

Miteny 25/03/2009 19:30


Il ne veut pas le savoir. J'ai déjà expliqué qu'il fallait proposer plusieurs théories et examiner leurs validités.

1. La douleur n'existe pas.
2. Un seul corps sur Terre est capable de produire la douleur (c'est très con: ça s'appelle le stéphanisme... Il paraît qu'il existe des stéphanistes intégristes).

3. La douleur existe et chaque corps produit la sienne dès qu'il est frappé.


Mais j'arrête là car Stéphane s'en fout. Il défend le stéphanisme intégriste.


mamalilou 25/03/2009 19:00

j'ai eu mon tour,...sur six pointsmais comme tu es juge et partie...je fais pareilje dis que j'ai raisonet tu feras avec

Miteny 25/03/2009 19:10



Avant d'appeler un juge, il faut lui donner un truc à juger. Difficile quand personne répond à mes questions.



mamalilou 25/03/2009 18:47

comment ça pas de dialogue...!!!mdrc'est juste que tu es dos au mur...il faut te poser les questions essentielles...

Miteny 25/03/2009 18:55



Quand tu auras fini de rire, tu pourras peut-être comprendre que je veux des réponses. Je veux qu'on me piège.



Stephane 25/03/2009 17:49

Tiens, encore plus simple...et d'ailleurs, je trouve maintenant que c'est de moins en moins déraisonnable :Tu prétends pouvoir prouver l'existence de Dieu...mais comment le peux-tu quand tu ne peux même pas prouver l'existence de ta propre conscience ?

Miteny 25/03/2009 17:52


pas de dialogue


Stephane 25/03/2009 17:09

Tiens, disons que pour faire simple, je te pose la question suivante :Es-tu en mesure de prouver que tout le monde est conscient?

Miteny 25/03/2009 17:16



non. Mais là n'est pas la question. ENONCE LA THEORIE QUE TU DIS ÊTRE PLAUSIBLE!

Aucune réponse. Il est clair que tu fuis.



Stephane 25/03/2009 16:48

Je l'ai pourtant bien énoncé. On ne peut prouver expérimentalement la conscience de quelqu'un. Et s'i quelqu'un est vraiment conscient, il est possible que son corps ait une particularité physiologique unique. Cela fait partie des choses qu'il doit envisager. C'est clair il me semble. J'ai pas de preuve de ça, mais peut-on dire que c'est impossible. ? Je ne crois pas.

Miteny 25/03/2009 16:52


Incompréhensible. C'est quoi ta théorie PLAUSIBLE? Enonce la (quel corps a une particularité physio unique?). J'ai en vraiment trop marre de discuter avec toi: tu comprends rien.

Je vise les gens intelligents qui savent dialoguer. J'en trouverai peut-être. Mais tu n'en fais certainement pas partie. Reste avec tes certitudes. On verra bien où elles te mènent.


Stephane 25/03/2009 15:53

Selon CETTE théorie, mon corps est bien le seul (en raison d'une particularité physiologique) à être capable de produire de la douleur: c'est la seule et unique réalité.Pas nécessairement ton corps, mais celui de la personne qui est vraiment consciente (dont on ne peut même pas prouver la conscience justement). Mon argument est un cul de sac implacable sur le plan expérimental, et c'est précisément pour cela qu'il fonctionne Miteny. Déraisonnable ou pas, d'un point de vue théorique et expérimental, il demeure valide, puisque la première de nos "certitudes" (nous sommes conscients) ne peut même pas être démontrée hors de tout doute.

Miteny 25/03/2009 16:09


Hallucinant. Tu réponds jamais.

C'est quoi cette théorie qui demeure possible si ce n'est pas celle là!! C'EST QUOI!

C'est un cauchemar de discuter avec toi: un véritable cauchemar. Tu dis n'importe quoi et tu refuses même de lire mes arguments ou de les prendre en compte, persuadé que tu es
d'avoir toujours raison.

Je t'aide: IL N'y A QU'UN SEUL CORPS SUR TERRE CAPABLE DE PRODUIRE LA DOULEUR.

C'est ça ta théorie plausible? Un cauchemar: tu n'as aucune capacité d'analyse.

PEUX TU ENONCER CORRECTEMENT ET DEFINITIVEMENT LA THEORIE QUI TE PARAIT PLAUSIBLE??

Est ce que t'es au moins capable de comprendre que pour juger de la validité d'une théorie, il faut d'abord l'énoncer (de sorte à savoir de quoi on va parler). Ce n'est pas élémentaire pour toi ça?


l'imbicile heureux d'être dieu 25/03/2009 14:26





@Stéphane
Je te parie 3000 euros Stéphane que quel que soient le bien fondé de tes arguments, la logique qui en découle, le raisonnement sain que tu tiens à l’élu, et cela devant durant des années si tu en as la patience………………..tu es condamné a avoir tord, car l’élu n’est pas dans un rapport d’égalité avec toi, ni d’échange pour avancer dans une connaissance quelconque….mais avant tout en tant « qu’ÉLU » ayant eu une révélation de sa future mission, peaufinée pendant de nombreuses années de recherches, biblique, prophétique ect…, avec « une pensée » totalement conditionnée et absolument certaine de « Sa Vérité ».
C’est comme si tu discutais avec un témoin de Jéhovah au lavage de cerveau pratiqué depuis de nombreuses années. Donc tu auras tord quelque soit l’argumentation…..c’est un processus irréversible dans son cas, sinon ce serait « SA FIN », la fin de toute son histoire et son sens de vie…………………………c’est un cas typique de croyance faite de science, de math, d’un peu de philo et de beaucoup d’irrationnel, prophéties, bible, nostradamus, fin des temps, le syndrome du sauveur……………etc………………moralité que tu parles ou ne parles pas cela aura toujours le même résultat pour lui « Je SUIS L’ÉLU »point barre !

Miteny 25/03/2009 14:31


Je demande simplement que l'on m'indique où je me trompe: Ce travail est payé 3000 Euros.

A la place, je reçois des insultes de Ponce Pilate.


Stephane 25/03/2009 13:45

Pas seulement de mon point de vue!!C'est vrai, du point de vue de chaque personne. Mais cela n'est pas problématique pour mon argument, justement parce que chaque personne ne peut parler que pour elle-même. La seule façon de prouver que tous les individus sont conscients serait pour chacun d'entre eux de pouvoir constater toutes les autres consciences. Ce serait le seul moyen. Si tu connais une façon de prouver que tous les individus sont conscients, il y a des centaines de philosophes et penseurs qui feraient surement de toi un héro du web aujourd'hui même. Mais je crois qu'il est clair que cette question représente une impasse sans fin. c'est pourquoi on parle de concensus, mais pas de preuve expérimentale. Et j'ai simplement misé là-dessus, parce que n'oublions pas que ce sont des certitudes scientifiques que tu avances. Or, il semble que même ce que l'on considère d'emblée comme étant des faits ne le soient pas toujours n'est-ce pas ? Il y a beaucoup plus de jugements arbitraires dans notre compréhension du monde que nous le pensons je crois. Et le présent argument se base là-dessus.

Miteny 25/03/2009 14:20


JE REPOSE MA QUESTION!

Selon CETTE théorie, mon corps est bien le seul (en raison d'une particularité physiologique) à être capable de produire de la douleur: c'est la seule et unique réalité.

C'est bien ça la théorie dont tu essaies de défendre la "possibilité"?


Stephane 25/03/2009 00:28

Selon cette théorie, ta douleur n'existe pas. On est d'accord? (c'est un cauchemar... je vais me réveiller) De ton point de vue, oui, je ne suis peut-être qu'un automate sans conscience. Tu insistes souvent sur TON constat, et bien selon ton constat, oui c'est possible. Pour chaque personne, la seule chose qui peut démontrer la conscience de l'autre, c'est son témoignage et ses reactions. Et tu sais très bien que ça ne prouve rien. C'est une évidence indirecte, c'est tout. Si ça prouvait quelque chose, tu ne me contredirais pas sur le fait que les autres corps produisent peut-être de la douleur pour les autres consciences, même si tu ne le constates pas. Nos 2 discussions que nous avons simultanément depuis quelques jours se rejoignent donc ici!

Miteny 25/03/2009 10:16


Pas seulement de mon point de vue!!
Selon CETTE théorie, mon corps est bien le seul (en raison d'une particularité physiologique) à être capable de produire de la douleur: c'est la seule et unique réalité.

C'est bien ça la théorie dont tu essaies de défendre la "possibilité"?


blaireauautiste 24/03/2009 21:44

Autiste non.mais tu parles des humains donc je te parle du developpement de ceux ci, tu vas pas me faire croire que tu pauses les humains comme des objets dans ta démonstration On parle bien de corps de l'homme? je suis HS ? on parle bien de la production de douleur et de ressentis ?

Miteny 25/03/2009 10:11


OUI. Et on fait une expérience. On te frappe. J'observe, je constate que je n'ai pas mal (je ne constate aucune production de douleur).

Peux tu valider ce point là pour que je sache enfin où je me trompe?? (c'est si compliqué de répondre?)


blaireausympa 24/03/2009 21:42

Bien entendu tu me diras mais une fois que je suis né, je souffre plus a la place de ..et bha bim ...tu as faux, tu peux developper tout un tas de trouble car ta mère  en aura (cognitif et de developpement) , alors après qu'est ce qui vient en jeu quand la "fusion" mère enfant n'est plus ?l'affect, c'est l'affect qui te révèle la douleur d'autrui, pas ce qui est physiologique...c'est finis ça , terminé les corps sont epars c'est un fait , nous ne sommes plus reliés aux un aux autres alors qu'est ce qui nous lie, pourquoi l'autre souffre et pas moi directement ? dieu est amour et paf ! (sic) et en plus je suis sympa je t'offre une tres belle porte de sortie.

Miteny 24/03/2009 21:45


T'es complètement idiot mon pauvre... J'AI JAMAIS PARLE D'UN NOURISSON!!

T'as décidé d'éviter le dialogue. En fait t'es autiste et tu viens discuter de ce qui t'intéresse.


blaireaurigolo 24/03/2009 21:33

Tu n'est pas convaincu par quoi ? Je t'invite une fois de plus a creuser ton trou, avant de poser ton mur , en gros, arrête d'occulter les autres sciences, comme il a été dit .Je ne suis pas HS, je te dit que ton postulat de départ est incomplet, kikoo j'ai un corps j'ai bobo les autres corps on pas bobo, comment je fais pour me dire que si quand même ?Et je t'explique que ton corps qui a bobo, il a eu bobo bien avant que tu sois un nourrisson, et là c est HS ?C'est toi qui HS, tu te débarasses des éléments autre qui pourrais t'aider .Puis bon si tu veux foutre a la poubelle des années de recherches très scientifique sur le sujet, ou même des gens de ta formation on participé ...là mon chou, tu peux cracher sur tes paires si ça te chante.tu peux taper google "developpement de l'enfant" et tu verras les programmes des universités (mais assurément tous des crétins bien entendu :o )

Miteny 24/03/2009 21:38


J'AI JAMAIS PARLE DE NOURRISSON!!!! T'es autiste ou quoi?


blaireauconstructif 24/03/2009 21:29

En général ? mais on était pas sur une base de vérité absolut et non discutable.En général on a tous été foetus, et en général nos mères non pas vécu sous cloche de verre...donc a un moment ou a un autre on a tous vécu la douleur d'un autre corps . Mieux encore nous l'avons même pas pris pour un autre corps , mais pour notre propre corps. (et c'est comme ça même après la naissance pendant quelque mois).

Miteny 24/03/2009 21:32


ça n'a rien à voir à mon raisonnement qui est une expérience simple. Demain, je viens t'arracher les ongles. Mais moi j'aurai pas mal!

DONC EXPERIENCE CONCLUANTE DE LA NON SUFFISANCE D'UN CORPS!

OK? C'est clair, simple, concret. EXpérience en laboratoire=>conclusion... c'est scientifique!!


blaireauxexplicite 24/03/2009 21:26

Oui je suis entrain de t'expliquer qu'on peut ressentir la douleur d'un autre a un moment de son developpement , incroyable non ?Autre chose, si je te dis qu'on peut ressentir la douleur d'un autre sur le point de vu de l'affect et non du ressentis physiologique ça pause souci ou pas? dans ta démonstration .

Miteny 24/03/2009 21:29


D'abord je ne suis pas convaincu et en plus c'est totalement hors sujet!!


blaireaupatient 24/03/2009 21:23

Je constate que ce corps frappé a été incapable de produire de la douleur. OUI? NON? !!!!un autre corps frappé ou tu ne ressentiras pas sa douleur physiologique MAIS pas dans tout les cas.cf : mon exemple.si le sol est pas bon , je te ferais pas un mur même en agglo , donc si je dois creuser un trou pour assurer. (oui).

Miteny 24/03/2009 21:26


En général, j'ai pas mal (on peut faire l'expérience si tu veux). Donc je constate bien l'insuffisance du corps? Oui? (en général... et donc au moins une fois!)


blaireautetu 24/03/2009 21:04

Premier point discutable :Ton point de départ, est bon si il s'agit d'un adulte .(oui in humain adulte va souffrir que pour lui même).Un foetus non.ce que j'avance :le nid matriciel est un lieu où l’on bénéficie d’un moment d’exception. En tout cas, sur le plan physiologique, rien ne manque. Cette douceur baigne l’enfant d’une délicieuse continuité. C’est d’ailleurs une des choses qui marquera le plus sa naissance : passer du continu au discontinu, passer du permanent à l’alternance (faim-satiété, chaud-froid, présence-absence…).ma mère a mal est ce que l'enfant le ressent ?oui, en cas d'exces de substances dangereuses, le corps agressé de la mère , agresse l'enfant ...une mère présentant des troubles psychologiques graves (psychotique par exemple) ça aura des conséquences sur le développement cognitif.Donc il faut prendre ta théorie de la douleur sur un axe de développement, si tu loupes ce coche , c'est comme si je parlais d'un caillou , en oubliant la vie du caillou et comment il est devenu caillou.Je reviendrais après sur ce qu'on peut discuter dans une démonstration de ce type, partir du début qui peut etre "vrai" n'indique pas que tout le reste est "vrai". la déduction peut etre faussé.

Miteny 24/03/2009 21:08


Incroyable!!! Si je paie pour que tu fasses un mur d'agglo, ne va pas creuser un trou. Je ne te paierai pas et en plus je serai fâché que tu aies fait un trou sans que je le demande.

TU prends MON RAISONNEMENT ligne par ligne et tu me dis où JE ME TROMPE!!! C'est ça le travail demandé (et payé cher).

Je constate que ce corps frappé a été incapable de produire de la douleur. OUI? NON? !!!!


blaireausaitlire 24/03/2009 20:17

Je te cite :" D’abord je ne vois quel problème la non suffisance du corps peut poser : la science a découvert au cours de son histoire de nombreuses « forces » qu’elle ne connaissait pas avant. Le champ gravitationnel, le champ magnétique… l’énergie noire même (peut-être). Alors pourquoi pas un « champ unifié de conscience » ? Certes, admettre l’existence (nécessaire, je le rappelle) de cette « Chose », de cette force pose des problèmes de conceptualisation. Par exemple, si je dis que « Dieu » agit sur chaque corps pour lui donner une conscience, on peut me rétorquer que ce n’est pas ce que l’on constate. Chaque personne constate la chose suivante : « on » n’a agit que sur un corps (puisque seul son corps produit des qualia) et absolument pas sur les autres."Tu es un gros malin a montrer ta faute sur ton histoire d'insuffisance du corps , c'est meme pas que c'est discutable, tu pointes du doigt ton affimation, ta demo pêche ailleurs.

Miteny 24/03/2009 20:22


Quoi? Ce n'est pas clair. Ces considérations viennent après. Il faut d'abord comprendre la différence entre douleur et pas douleur et me dire si je me trompe EN COMMENCANT PAR LE DEBUT (c'est
logique non?).

Puis-je avoir une réponse?

Je paie pour un certain travail (bien précis).


blaireaupetitanimalgentil 24/03/2009 20:00

"tout flatteur vis au dépend de celui qui l'écoute" .disais la fable.et non je ne suis pas intelligent, je te fais un joli copié collé de définition de la conscience, car dans ta démonstration ça manque cruellement.donc donne moi ta définition de la conscience et nous verrons après.

Miteny 24/03/2009 20:03


Je ne parle pas de la conscience.
Je commence par dire que je n'ai pas mal quand les autres se cognent (je suppose que Spinoza, Kant et toi, vous êtes d'accord avec ça?)

Donc que je ne constate aucune production de douleur quand un corps qui n'est pas le mien est frappé (c'est ma première déduction: toi et tes amis, pouvez vous m'indiquer si je me trompe? C'est
possible non?)


blaireaudebaseetfieredeletre 24/03/2009 19:50

Commençons avec un peu d’étymologie. Le mot français conscience vient du latin conscientia qui est formé de cum qui signifie « avec », et de scientia pour « science ». Être conscient lorsque nous agissons, éprouvons quelque chose, réfléchissons, etc. c’est ainsi posséder simultanément une connaissance de ces actes, sensations, réflexions. Cette connaissance peut avoir tous les degrés de clarté, depuis le sentiment le plus vague jusqu’au savoir le plus évident. La conscience est donc comme un redoublement à l’intérieur de nous-mêmes de ce que nous faisons ou pensons. Il devient ainsi clair que la distinction que nous faisons communément entre une conscience du monde, comme attention ou sensibilité à ce qui se passe en dehors de nous.la conscience que nous avons de nous-mêmes est toujours conscience de nos rapports au monde, de nos relations avec les autres êtres, les autres personnes, etc.Kant craignait qu’ainsi on limite la réalité à la seule conscience que nous en avions, à nos représentations, comme si rien n’existait objectivement en dehors de nous. Kant demande qu’on distingue la conscience empirique, qui résulte des expériences propres à chacun et qui est donc différente d’un homme à l’autre de la conscience au sens le plus propre. Cette conscience, qu’il appelle aussi « Je pense » est ce qui accompagne toutes mes représentations de choses particulières. Plus précisément, la conscience est une fonction qui permet de synthétiser les multiples sensations de choses extérieures et de faire qu’il n’y ait pas un chaos d’impressions mais une représentation distincte des choses. pour finir :Spinoza. Pour celui-ci, nous subissons nécessairement l’action des choses extérieures, ce qui provoque en nous des affects. Or la conscience n’est qu’un redoublement de ceux-ci ; elle ne permet en aucun cas de les comprendre ou d’influer sur eux car elle ne saisit que les effets et jamais les causes, ce que seule la raison est en mesure de réaliser. Pour le comprendre, Spinoza nous invite à réfléchir à une pierre entraîner dans une chute ; cela ne changerait absolument rien si cette pierre avait conscience de sa chute.donc on pourrait peut être penser que c'est l'affect qui nous donne conscience des autres consciences et pas autre chose.sur ce.

Miteny 24/03/2009 19:53


Puisque tu as l'air très intelligent, tu peux peut-être de me dire où je me trompe dans mon raisonnement en acceptant de m'expliquer (donc en répondant à mes questions).

C'est possible pour toi? ça devrait être facile de me dire que je me trompe à tel ou tel endroit. Et en plus tu pourrais gagner 3000 Euros et t'acheter plein de livres (et même une bibliothèque et
un ordinateur)!

ALors?


ys 24/03/2009 19:36

a part insulté les gens, on a rien vu d'une démonstration, démonstration de suffisance qui réduit l'échange a "moi je" et à rien d'autre, au passage qui occulte les autres sciences.une affirmation et une déduction et après le grand vide.

Miteny 24/03/2009 19:38


Il suffit simplement de me dire où je me trompe dans mon raisonnement en acceptant de m'expliquer (donc en répondant à mes questions).

Tu en es totalement incapable.


666 24/03/2009 18:57

miteny : "
Une preuve peut-être? "666 : ca fait 10000 fois que je la repète, comme ça fait 10000 fois que tu l'esquive.La totalité des chaines causes->effet dans l'univers (c'est a dire 'les interractions') sont définies entre l'un et l'autre des 'objets' concernés.je dis et je martelle que seul l'objet sujet de l'action présente un effet en réaction a cette action.Seul le ballon shooté s'envole.Seule la lampe allumée s'allume.Seule ton corps frappé présente des hématomes.tu es un menteur, hypocrite, fabulateur, dément , paranoiaque bon a enfermer , dont je n'ai pas vu, en 3 ans, une seule réponse valable pour infirmer cette réalité des interractions.car , puisqu'il faut encore le rappeller, puisque le ballon shooté s'envole, l'ame et l'esprit n'ont rien a voir avec la douleur.le ballon n'a pas d'ame, et pourtant il s'envole.le corps frappé écervellé présente tout de meme un hématome.l'esprit est donc LA SEULE CHOSE qui te permet de dire que 'seul ton corps frappé fait mal'.ET, ho ! miracle, dans quel corps est hebergé cet esprit ? le corps frappé ! mais oui m'sieur dames.c'est pas génial ça ?Tu as monté tout un systeme paranoiaque sur la centralisation : pour toi, ton ame est le centre de l'univers tout entier, et a ce titre, tu est dans l'erreur de la relativité (einstein, ducon..mais je te l'ai déja dit 10000 fois aussi ) .Ceci dit, ton centralisme, ton nombrilisme maniaque transparait dans chacun de tes billets, et je dirais meme qu'on ne va pas tarder a te voir exploser du melon : Messie, futur Pape, découvreur du 21ième siècle....Mais bougre de con tu t'es donc  aveuglé a ce point ?allez ! va te laver a Siloé bougre de bouc.

Miteny 24/03/2009 19:13


C'est simple: tu me dis où je me trompe dans MON raisonnement. Es tu capable de te concentrer sur un problème que l'on te donne? Tu as été à l'école? (c'est pour savoir si tu es capable de répondre
à un problème).


Stephane 24/03/2009 17:11

Tu es peut-être la seule conscience, un seul corps te produit, et c'est peut-être parce qu'il possède une caractéristique que les autres n'ont pas. tu peux prouver que c'est impossible ou pas.

Miteny 24/03/2009 17:16


Selon cette théorie, ta douleur n'existe pas. On est d'accord? (c'est un cauchemar... je vais me réveiller)


Stephane 24/03/2009 16:51

Pourtant, j'ai raison de dire qu'elle est expérimentalement et théoriquement valide non ?

Miteny 24/03/2009 16:55


Quelle Théorie?? Tu n'énonces même pas la théorie qui est expérimentalement valide. On ne sait même pas de quoi tu parles.


Stephane 24/03/2009 15:51

Mais jusqu'à preuve du contraire, ce sont les faits qui permettent de confirmer ou d'invalider une hypothèse."Les faits ET LA LOGIQUE!! Tu sais lire ou pas? Je crois que tu ne sais pas lire en fait. Oui mais à quelle logique doit-on comparer ces faits là ? Oui, habituellement, ce sera mêmes causes/mêmes effets.Mais est-ce qu'on doit s'attendre à ce que si le corps est la source de la conscience, chaque corps doit produire une conscience et de la douleur que tous doivent pourvoir constater ?Moi je dis que non.__________________________________________Et à propos de ma contradiction voulant que tu sois peut-être la seule conscience, je la trouve toujours valide. Tu as le droit de la trouver déraisonnable, mais elle demeure valide sur le plan expérimental et théorique. C'est quand même pas rien comme implications parce que ça démontre qu'on a aucune certitude absolue en dehors de nous-même, de notre propre conscience. Et c'est ce que mon argument démontre très bien.

Miteny 24/03/2009 16:24


"Et c'est ce que mon argument démontre très bien."

T'es très fort pour l'autosuggestion. Tu peux pas écrire directement "je le pense et je suis entièrement d'accord avec moi, ce qui prouve que j'ai entièrement raison et que, par conséquent, il est
totalement déraisonnable de penser que j'ai tort". 

"Et à propos de ma contradiction voulant que tu sois peut-être la seule conscience, je la trouve toujours valide. "

Dialogue d'autiste total.


ys 24/03/2009 01:28

Ton humanoide ne ressentant pas via 5 sens mais un programme peut faire la meme chose ? c'est là qu'arrive la notion de "nature" , les créations de l'homme ne le sont pas et si même on arrivait a disons a faire un être organique, si ils a la meme "config" que nous ça peut marcher (clone compris du moment que n'importe quoi face office de matrice avec une affect ) , l'homme n'arrive pas encore a créer une autre conscience (sauf par la reproduction) d'un "autre" (enfant).donc la sf c'est sympa mais bon on en est pas encore là.

Miteny 24/03/2009 10:34


Oh non. Un blaireau de base: on ne comprend même pas ce qu'il raconte.
Pitié! Mais pourquoi me torturez vous??


Stephane 23/03/2009 23:18

Je dois dire que je suis assez étonné de ta réponse. Donc à la limite, je pourrais dire que les programmes d'inelligence artificielle sont déjà en partie conscients parce qu'il réagissent an partie comme le ferait un humain à différentes situation. Tu crois que c'est la cas ?A+

ys 23/03/2009 22:45

oui

Miteny 24/03/2009 10:12


T'en tiens une sacrée couche alors.... Sacrebleu, c'est incroyable!


Stephane 23/03/2009 22:31

Ys, peut-être que je comprends mal ce que tu dis, mais je te parie qu'un jour, il sera possible de programmer un robot ou un ordinateur pour qu'il réagisse exactement comme un humain aux différentes situation de la vie (blessure, joie, etc). Sera-il conscient pour autant ?

ys 23/03/2009 22:23

Et je t'ai deja donné des arguments pour demontrer que si le corps suffit, cela n'implique pas nécessairement que chaque corps doive produire quelque chose qui puisse être constaté de tous. Argument auquel tu ne cesses de répondre différemment d'aiileurs.Je le redit , c'est pas logique, si je dit cecije vois les autres, par mes sens , je valide le sens vu comme vrai (au même titre que la douleur que je pourrais ressentir=> touché), je valide que ma conscience c'est "je" comme étant le "moi ressenti" il est ou le souci pour les autres? ils n'ont pas cinq sens comme moi ? si ils se cognent ils auront mal, c'est quoi ? de la déduction.je déduis que si mon corps me fournis une existence matérielle et spirituelle (j'ai mal donc je suis (sic)) , j'en déduit que c'est la même pour tout le monde, pourquoi cette déduction tout mes sens sont "vrai" donc vrai pour les autres, je n'ai donc pas besoin d'un élément extérieur pour me rendre compte des autres consciences, ma déduction suffit.

Stephane 23/03/2009 22:13

Pour l'instant qu'on a mal que quand UN SEUL (le mien pour moi, le tien pour toi) corps est frappé (c'est tout ce que t'as compris pour l'instant).Et je t'ai deja donné des arguments pour demontrer que si le corps suffit, cela n'implique pas nécessairement que chaque corps doive produire quelque chose qui puisse être constaté de tous. Argument auquel tu ne cesses de répondre différemment d'aiileurs. Je crois que c'est le coeur du débat ici. À quoi doit-on s'attendre si le corps suffit? Voilà ce qu'il faut éclaircir. Et comme je te l'ai dit très souvent, quand j'aborde ce sujet, tu m'accuses d'écrire du charabia. Alors si jamais t'es prêt pour aller en profondeur, tu me feras signe.____________________________________________________________Ceci étant dit, je me fiche que nous soyons tous d'accord pour dire que nous sommes tous conscients. Parce que nous sommes également tous d'accord (à par toi) pour dire que ça ne peut être démontré scientifiquement.Lorsqu'on jugera d'une hypothèse en fonction de notre intuition, là j'oublierai mon argument du com 12. Mais jusqu'à preuve du contraire, ce sont les faits qui permettent de confirmer ou d'invalider une hypothèse. Et l'existence de toutes nos consciences n'est pas un fait...désolé.Je ne reculerai certainement pas là-dessus simplement parce que tu me dis que ce n'est pas raisonnable. Les options déraisonnables devraient justement être les premières à être écartées facilement par les preuves qui se disent infaillibles. Alors je persiste.

Miteny 24/03/2009 10:06


Mais c'est pas possible!! C'est extraordinaire. Bien sûr, tu ne vas pas me dire si tu en fais exprès ou pas. Mais dans les deux cas, c'est grave je trouve.

1.La cause "n'importe quel corps frappé" suffit à faire survenir de la douleur réellement. C'est bien ça la question? OUI? NON? (je te propose simplement de répondre par oui ou par non sinon on
s'en sortira jamais avec toi).

"Mais jusqu'à preuve du contraire, ce sont les faits qui permettent de confirmer ou d'invalider une hypothèse."
Les faits ET LA LOGIQUE!! Tu sais lire ou pas? Je crois que tu ne sais pas lire en fait.


ys 23/03/2009 22:08

et l'eau ça mouille et le feu ça brûle !non mais poser des axiomes , c'est pas très compliqué, que tu dises que tu n'as pas de preuve de l'existence des autres consciences, stephane t'a déjà conduit sur une contradiction de ta "demonstration" qui se révèle plus de l'affirmation mais bon...je te propose aussi de te pencher sur la vie du nourrisson et du rapport avec la mère, tu verras que ça va pas de soit cette histoire de douleur et de douleur subjective, c'est pas des raccontards de bonne femme, c'est de la science (avec des ingénieurs tout ça tout ça pas que des psy de l'enfance ), les réactions du foetus et plus tard du nourrisson tend donc a qu'on est un moment dans sa vie partagé les ressentis et sensation de la mère a partir de là, le corps suffisant a plein temps ? non.

Stephane 23/03/2009 21:02

Tu n'as pas de preuves expérimentales, c'est tout.Justement, ta démonstration se veut scientifique non ?. ALors je la met ici à l'épreuve à l'aide de faits et d'arguments scientifiques. Et j'affirme qu'il est scientifiquement impossible de prouver l'existence des autres consciences. ce qui compte, c'est qu'on soit d'accord. Pas d'un point de vue scientifique, non. Et même si c'est le cas, on est tous d'accord pour dire que notre corps produit de la douleur quand il est frappé.

Miteny 23/03/2009 21:09


Ma démo se veut scientifique et logique. Il y a une partie logique très importante (que tu fuis).

STP, ne fais pas le fier alors que tu comprends visiblement rien du tout.

On est tous d'accord sur quoi?
Pour l'instant qu'on a mal que quand UN SEUL (le mien pour moi, le tien pour toi) corps est frappé (c'est tout ce que t'as compris pour l'instant).

Donc maintenant tu vas laisser tomber cette histoire stupide d'univers où il n'existerait qu'une seule conscience et essayer de tomber honnêtement d'accord avec moi. C'est possible ou pas?


Stephane 23/03/2009 20:37

Nies tu l'existence de ma douleurHihihi, non. mais je n'ai pas le moyen de la confirmer non plus..c'est la seule chose qui compte ici.

Miteny 23/03/2009 20:41


Tu n'as pas de preuves expérimentales, c'est tout.
En plus tu te trompes: ce qui compte, c'est qu'on soit d'accord. Par exemple que tu sois convaincu. (Et que les autres soient convaincu).
Or si tu ne nies pas l'existence de ma douleur alors que tu n'as pas de preuves, tu es d'accord avec moi: ma douleur existe (pour moi). J'espère que tu comprends....


Stephane 23/03/2009 20:27

Chaque personne ne peut prouver sa propre existence qu'à elle-même. ALors change de tactique, c'est pein perdue. Accepter l'existence de ma propre douleur ne fait pas de la tienne quelque chose dont j'ai la preuve. Cela demeure donc une simple question de foi.

Miteny 23/03/2009 20:32


Arrête de dire que c'est perdu alors que tu ne réponds pas à mes questions (et que visiblement tu n'as rien compris... mais alors que d'alle!)

"Accepter l'existence de ma propre douleur ne fait pas de la tienne quelque chose dont j'ai la preuve. "

Nies tu l'existence de ma douleur? Tu penses qu'il est réellement possible que tu sois le seul à connaître la douleur?
TU PEUX REPONDRE STP?


mamalilou 23/03/2009 20:13

stephane 23/03/2009 20:10

Si ça ne correspond pas à la réalité, ce n'est pas une faille Justement, le mieux que l'on puisse dire, c'est qu'on ne croit pas que cela corresponde a la réalité. Mais il n'y a aucune preuve de cela. Si c'est valide théoriquement, ça implique que c'est théoriquement la réalité. Ici je te trouve de mauvaise foi je dois dire. Tu l'as dit toi-même à plusieurs reprises, l'existence des autres consciences repose sur la foi. Alors d'un point de vue strictement factuel et théorique, je crois que je te fournis ici une excellente contradiction.Au pire, soumet la au vote populaire par l'entremise d'un billet spécial. Même tes contradicteurs ne s'entendent pas sur tout de toute façon, alors ne soit pas trop craintif.

Miteny 23/03/2009 20:17


Je répète: As tu lu la seconde partie? Si tu ne nies pas ta douleur, moi non plus (même si j'ai aucune preuve), et on est d'accord (tu connais aussi la douleur, je ne suis pas le seul à la
connaître).

TU fais exprès de ne pas comprendre je crois (tu ne lis pas mes réponses). CE N'EST PAS VALIDE THEORIQUEMENT. Toi comprendre?

En acceptant l'existence de ta douleur, TU AS REFUTE toi-même cette théorie.
En acceptant l'existence de ta douleur, TU AS REFUTE toi-même cette théorie.

Est-ce que tu comprends cette phrase?


mamalilou 23/03/2009 20:09

il ne s'agit pas de subtilité mais de conne manipulation basique aux procédés éculés...tes détournements ne trompent personne et surtout pas stephane, ...arrête de te la péter bougre d'âne apathique...

Stephane 23/03/2009 19:46

Tu es prêt à nier l'existence de ta propre douleur??? Oserais tu faire ça?Non, je nie par contre que tout ce que je peux en dire constitue pour toi une preuve de son existence. C'est même pas une question digne d'être débattue selon moi. Et je n'ai pas non plus de preuve que je m'adresse à un être pourvu de conscience. D'ailleurs, tu m'as toujours confirmé que l'existence des autres était une question de foi alors.... Alors dans le pire des cas, tu écriras un billet pour dire que j'ai trouvé une faille à ton raisonnement qui fonctionne d'un stricte point de vue théorique, mais qui ne correspond certainement pas à la réalité. Ce sera déjà ca et cela démontrera a tous ta bonne foi.

Miteny 23/03/2009 19:50


Si ça ne correspond pas à la réalité, ce n'est pas une faille

As tu lu la seconde partie? Si tu ne nies pas ta douleur, moi non plus (même si j'ai aucune preuve), et on est d'accord (tu connais aussi la douleur, je ne suis pas le seul à la connaître).

Tu comprends la subtilité qui rend la démo irréfutable?


Stephane 23/03/2009 19:30

Mais Miteny, que je nie ou que je nie pas ne te donne pas davantage de preuve que je suis conscient.

Miteny 23/03/2009 19:36


Tu es prêt à nier l'existence de ta propre douleur??? Oserais tu faire ça?
Si tu ne la nies pas, moi non plus, et on est d'accord... Et le but c'est qu'on soit d'accord, non ?


Stephane 23/03/2009 19:07

Tu ne réponds jamais. As tu peur de mes questions?Ton imagination te joue vraiment des toursAlors, tu l'as ou pas la preuve que t'es la seule conscience ? Si tu l'as pas, le reste de mon argument (com 12) est valide ou pas ?

Miteny 23/03/2009 19:08



Es tu prêt à nier l'existence de ta douleur quand on te frappe?
Es tu prêt à nier l'existence de ma douleur quand on me frappe?

J'attends. C'est si dur de répondre à ça !!!!!!!!??



Stephane 23/03/2009 18:46

Peu importe la reponse que je pourrais te donner, tu ne pourras jamais prouver qu'elle provient d'un individu conscient, et moi, je n'ai aucun preuve que tu en prendra conscience. C'Est comme ca! Impossible a prouver, que ce soit intuitif ou pas.

Miteny 23/03/2009 18:49


?? Réponds aux questions avant de donner ta conclusion. Tu refuses le dialogue? (étrange de la part de quelqu'un qui prétend défendre la vérité).

Tu ne réponds jamais. As tu peur de mes questions?

PS: et l'autre question dans "en guerre contre le mensonge"?

PS:en fait ta réponse c'est "Peu importe la réalité, l'important c'est que t'as pas raison"