Théorie de la douleur.

Publié le par Miteny

Aujourd’hui, je n’ai pas d’idées originales. Alors je vais faire ce que je fais de mieux : répéter tout le temps la même chose… mais en images ! (on dit bien que c’est à force de prier qu’il peut arriver un miracle : répéter l’évidence à des crétins qui ne comprennent jamais rien, c’est un peu ma prière). S’il y a une erreur, DITES LE !
Si vous n’êtes pas d’accord avec ma présentation de la théorie matérialiste, DITES LE !

 

 

Autre exemple de théorie que normalement vous êtes totalement incapables de comprendre : Un objet soumis à aucune force ne bouge pas. Or on constate que lorsqu’il est assez proche d’un autre objet, il bouge. On en déduit l’existence d’une force (càd « autre chose », bande de nazes) d’attirance entre les 2 objets : on l’appelle « force gravitationnelle ».

(Attention, je précise que cette expérience n’est pas vraiment possible sur Terre à cause de l’intense champ gravitationnel terrestre… mais je ne sais pas pourquoi je dis ça, ils ne comprennent jamais rien).

Publié dans Archives 2006-2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

engine 08/08/2009 17:50

Un objet soumis à aucune force ne bouge pas. Or on constate que lorsqu’il est assez proche d’un autre objet, il bouge. On en déduit l’existence d’une force (càd « autre chose », bande de nazes) d’attirance entre les 2 objets : on l’appelle « force gravitationnelle ».
 
(Attention, je précise que cette expérience n’est pas vraiment possible sur Terre à cause de l’intense champ gravitationnel terrestre… mais je ne sais pas pourquoi je dis ça, ils ne comprennent jamais rien).
 
 
 
 
 
Euh le rapport == C'est quoi le rapport là ??? On comprends, on est pas bête ==

phéréïne nike 19/04/2009 23:29

Bon, puisque ce qu'il va sans le dire....tu connais la suite.tu devrais leur parler de l'EPR pas le nouveau machin nucléaire mais le pont celui qui a mis tous le monde ...hé... sur le pont... tu sais le fameux E=mc2 et toutes ses conscéquences mais je ne vais pas m'en plaindre parce que si je suis là à te parler c'est justement grâce à l'EPR et que j'spère ho oui j'espère que quelqu'un d'un peu scientifique va le lire et essayer de faire le lien. Il n'y a pas que des isthmes et si on regarde au-delà (rien que le mot m'amuse...mais je suis restée une grande enfant en même temps qu'une grande artiste) je connais le moyen mais je manque de données scientifiques pour la mise en application de la solution au problème de P.A.P.A.  Bon je sais qu'il te faut des preuves scientifiques alors accroches toi benoit...1 Image... des clones - 1 esprits... des corps... Digitales (données)Initiales Esprit (E=mc2) Uniques    là voilà la solution à ton problème de douleur ou non de 1 corps ou X corps  ... tu veux la suite avant que l'autre n'arrive....je te donne un peu d'avance parce que j'ai toujours eu un faible pour l'intelligence raisonnée je te donne une autre clé Alter ego (aide) Digitale Alpha (n°1) Matrice  et la suite qui va rien changée parce qu'on est dans un rêve et qu'on croit vivre et être réveillé alors qu'on est mort est bien mort et qu'il ne reste de nous que ce putain de programme qui essaie de remonter le temps pour sauver la vie qu'on a lamentablement détruit et qu'on s'en mort (ha!!! je me marre) les doigts je te le donne le dernier maillon :Elément de  Vie pour l'Eveil le seul que la machine ne sache pas créer.... merci P.APA. et merci à tous ceux qui ont cru en moi au-delà (waouf) des apparences... tu vois petit tu n'es pas seul je te rappellle qu'on est au moins 12 puissance X. mais comme dans toute les théories une seule solution est la bonne heu non il y en a plusieurs... tu en es certain, poarce que là, on a presque tout epuisé et il ne reste que la débile qui essaye de communiquer du mieux qu'ellle peut avant que les loups ne la bouffe.... bonne route, vous avez de quoi travailler maintenant avec ou sans moi. dernier point : les pyramides + le magnétisme vs/ le nucléaire = temps 0 =>la porte => bonne route les enfants. jvm

phéréïne nike 19/04/2009 21:26

Bonjour, ou mauvais jour ?Voilà, je vais juste te parler de ce que j'ai ressenti et après tu m'expliquera ta théorie ou peut être tu auras le chainon manquant...Je ressens la douleur physique des autres (physique pour eux psychique pour loi mais décodé par ... mon cerveau - ça me pince jusque dans le point le plus sensible des femelle et me fait souvenir de quelque chose que je suis incapable de ressentir par moi même.autre exemple d'exeception : je ne ressens pas la douleur si je ne suis pas concentrée sur elle. commment je le sais : j'ai sorti un plat en alu du four à mains nues et je n'ai intégré l'idée que j'avais fait un truc qui ne collait pas avec la réalité qu'on m'avait conditionnée à penser  qu'environ 10mn après ... je n'ai poazs ressenti de douleur, juste une immense question...il y a un truc qui ne colle pas... alors sur ta théorie du corps qui  ne suffit pas, je suis bien obligée d'être d'accord... j'ai vu, entendu, et je sais le chemin... mais les loups sont à ma porte et je dois bien dire que sous la carapace j'ai un peu les miquettes de n'être pas à la hauteur de ...la vie.je ne vous laisserai pas tomber si vous ne me laissez pas tomber.... principe des dominos ... tiens si tu es si bon .... résous (je ne suis pas sure de l'hortho) çà ...mat par gambi de la reine sur petit roque... elle est pas si blonde que ça la grande artiste...

Anne-Marie 17/04/2009 16:00

Salut, Ta démonstartion me semble bien pensée. C'est un bon argument qu'il y ait quelquechose de plus que le corps. Je crois que chaque humain à une âme, qui lui permet d'avoir des émotions rationelles ou irrationelles. Par contre explique moi le rapport entre l'existence de l'âme et l'existence de dieu.

Miteny 17/04/2009 16:32


Je pense que tu devrais lire mon petit guide des amis de l'insuffisance du corps. Le paragraphe "Il faut AUTRE CHOSE".

Sinon, tu pourrais voter pour qu'il y ait un débat oral (c'est plus convaincant).



Nicolas 05/04/2009 23:06

Si l'explication vise à montrer l'existence de l'âme, elle pose un problème: elle est aussi vraie pour les animaux!

666 27/03/2009 09:36

miteny : "
... aucun argument donc ("mais pas légitime" ce n'est pas un argument mais une affirmation gratuite). "666 : la totalité de ce que tu affirme est monté sur des affirmations gratuites posées en certitudes.a ce jeu, t'es le plus fort face de bouc.

mamalilou 26/03/2009 15:37

@ alain un truc m'interpelle:"Au sujet de la censure, je ne parle pas bien sur de protection de l'enfance mais de la censure qui s'applique à une oeuvre destinée à des adultes libres. Un film en salle par ex comme c'est déja arrivé en France. Je veux voir les films que je désire et ceux qui se sentent insultés par leur contennu n'ont qu'à pas les regarder."-->> ben oui mais...si ya un CSA par ex c'est justement parce que pour se sentir insulté comme tu dis, il faut déjà le voir...et le but c'est quoi?on peut pas revenir en arrière une fois que c'est vu et perçu comme un désagrément, c'est trop tard!c'est à ça que sert la "censure", à éviter les emmerdes...c'est sûr qu'ya des dérives, mais un minimum nécessaire est acceptable non?faut-il toujours que ce soit tout ou rien? avec les inconvénients du pire en externalité négative à la liberté... c'est ça?

666 26/03/2009 14:19

putain mais t'es vraiment si con que ça ?j'hallucine.t'as le chic pour faire l'idiot hein, face de bouc.exactement, ton raisonnement est logique , mais pas légitime.alors ne me demande pas dans quelle phrase tu te trompe juste après, idiot !

Miteny 26/03/2009 14:21


... aucun argument donc ("mais pas légitime" ce n'est pas un argument mais une affirmation gratuite).


666 26/03/2009 11:36

et hop, on refait l'autiste pour s'en sortir .il faut que je te l'écrive en quelle langue ? c'est VRAI, seul toi ressent la douleur quand ton corps est frappé.tu t'entete a demander si ton affirmation est 'vraie ou fausse', mais le probleme c'est que c'est le point de vue subjectif (le tien, précisement) qui te fait affirmer cette chose.d'ou tout le developpement que j'ai fait pour expliquer ton erreur : elle ne se situe pas dans la logique elle meme, mais en amont, a la source qui pose la question, c'est a dire a la légitimité du raisonnement.mais tu le sais très bien, face de bouc.je t'en veux pas, tu me fais marrer, a force :)@+

Miteny 26/03/2009 12:20


Mon raisonnement est logique et pas légitime.
???
Comprends rien.

Tu peux pas être clair et me dire directement dans quelle phrase je me trompe !!!!


666 25/03/2009 16:53

miteny :"Il n'est pas erroné. Je suis sûr moi de constater que la douleur ne survient que quand mon corps est frappé (et donc pas n'importe quel ballon... euh corps).Tu n'as jamais pu réfuter ça, n'est ce pas?"___Et hop, on refait un tour d'autiste !Serieusement, ta réponse ne leurre que toi même. Arrete de te mentir , espèce de schyzo.Oui toi, toi seul est certain de ça, enfermé dans ton petit esprit.Oui toi, toi seul, bougre d'andouille.Je viens d'expliquer en long, en large et en profondeur (nicolas poussin , ducon) que tu es en train d'exprimer un point de vue purement subjectif.hors l'esprit, du point de vue des ressentis, n'est que pur subjectivité.l'esprit 'objectif', c'est celui qui calcule, pas celui qui ressent.Evidemment que personne ne réfute le fait que seul toi ressent la douleur.Franchement, on croirait qu'au cours de ta lecture des réponses, tu perds les phrases...ou alors, que tu ne lis pas, les réponses sérieusement,  en fait....Mon argumentation n'est pas la pour réfuter le fait que seul toi ressent la douleur, elle est la pour expliquer son caractère purement subjectif, et le fait qu'un esprit est nécéssaire pour qu'elle 'apparaisse' en tant que sensation.Mais puisque LA DOULEUR n'est qu'une sensation qui est la traduction mentale d'un message nerveux , lequel message nerveux provient du corps qui heberge l'esprit , alors cette sensation qu'on appelle 'douleur' ne peut provenir que du corps auquel l'esprit est relié.point, a la ligne , CQFD comme tu le dis si bien.

Miteny 25/03/2009 16:55


J'ai rien compris. Soit c'est faux soit c'est vrai.


mamalilou 24/03/2009 20:30

lol E. je me mêle de ce qui me regarde...c'est ton blog? non bonc'est bien ça...bonne escalade alors...juste pour re situer..."Je pense qu'il a des choses qui doivent restés secrètes pour le moment. On a déjà sauté un stade de l'évolution, on devrait ralentir la cadence."je vois pas pourquoi je serai obliger d'avaler ce ton péremptoire et sans rien pour l'étayer...maintenant tu en fais ce que tu veux, mais si tu t'exprimes ici, attends-toi à être lu, et parfois pas agréé...bonne route E.

666 24/03/2009 19:23

Miteny :"On frappe un corps. Ma question n'est pas "est-ce que quelqu'un a mal? (la réponse est probablement oui, même si aucune preuve scientifique ne peut être apportée)MAIS "de la douleur a-t-elle été produite?"Quand tu comprendras la différence, t'auras tout compris. (car en fait toute question que l'on pose est posé à quelqu'un... subtil.. mais tu ne connais rien à la subtilité) "666 :T'es LOUUUUUURD !d'ou te viens cette art de contourner en permanence les affirmations?d'ou te viens cet art de passe sois pour un autiste, soit pour un génie autoproclamé quand ca t'arrange ?j'avoue qu'a ce jeu tu es très fort.la question posée ' de la douleur a-t-elle été produite?"  n'a PAS DE SENS" de la douleur "  : ??La seule douleur que tu connais, c'est la tienne, celle que ton vécu t'a fait connaitre.La douleur des autres, tu ne la connais pas. tu la connais au travers de ce qu'ils ont pu t'en dire.DONCla douleur n'est qu'une sensation de l'ESPRIT. pas une 'matière' ayant une quelconque réalité. ce qui a une réalité, c'est l'influx nerveux electrique.Dans ton esprit, ca devient 'de la douleur'.Et de la, hop, chapi chapo monte sur le bateau et nous fabrique tout son frèle édifice (muahahah).La subtilité, elle est la , dugland.Prenons le ballon a nouveau.n'importe quel ballon shooté s'envole... et plus précisement lequel ? celui qui est shooté.Donc, ta question 'de la douleur a t'elle ététproduite" quand n'importe quel corps est frappé revient a demander dans le cas du ballon d'un ballon qui aurait un esprit :"un envol a t-il été produit quand n'import quel ballon est frappé".On voit tout de suite la stupidité de la question :tout dabord parceque "un envol" est un terme générique dans précision (tout comme la douleur) : quel était la puissance de l'envol ? sa direction , la distance parcourue ? Et ensuite, parceque cette question n'a de sens que si l'on prete au ballon un esprit pour se poser la question.Donc, le point de vue subjectif apporté par l'esprit vient corrompre le VRAI point de vue, qui serait celui, objectif, d'un observateur extérieur purement spectateur  de la scène test.Reprenons l'exemple des corps  !Si nous prenons des corps dont l'esprit a été endormi (anesthésie).tous les coprs frappés vont présenter apres le coup des hematomes.Si l'esprit de ces corps avait été eveillé, de la douleur aurait été produite dans chacun de ses esprits, au moment du choc.On est daccord ?Pourtant, l'hématome est bien la, et il est la trace physique d'un traumatisme ....Donc, sans esprit en état de veille pour ressentir "la douleur", la douleur n'existe pas .la preuve ?si on reveille nos personnes test, elle vont se mettre a ressentir de la douleur aux endroits frappés, alors qu'étant endormies, elle n'ont rien ressenti du choc.Donc la seule chose qui 'invente' la douleur, c'est ton esprit : il met un nom sur une sensation nerveuse.( nommer, c'est faire exister - mais je l'ai déja dit )Maintenant, si on regarde tout l'expérience d'un point de vue extérieur, on constate seulement :
1- chaque corps frappé produit un hématome.Si on est en plus en présence d'esprit eveillés dans ces corps, on peut constater :2- chaque esprit connecté au corps frappé dit "qu'il a mal" : d'ou on peut en conclure que chaque corps frappé genère 'de la douleur' dans l'esprit de celui ci.Point, a la ligne.Dieu n'a rien a voir la dedans :Si tu fais la meme expérience avec des ballons, chaque ballon frappé s'envole.demander au ballon s'il a 'eu mal' est impossible puisqu'on ne peut pas preter d'esprit au ballon.donc j'insiste et je martele que tout ton raisonnement est basé sur le point de vue subjectif de l'esprit, et qu'a ce titre, il est erroné.va chier.

Miteny 24/03/2009 19:27


Il n'est pas erroné. Je suis sûr moi de constater que la douleur ne survient que quand mon corps est frappé (et donc pas n'importe quel ballon... euh corps).

Tu n'as jamais pu réfuter ça, n'est ce pas?


E. 24/03/2009 18:57

Bon, je viens de lire, écouter, avec des yeux et des oreilles beaucoups plus attentives que celle de la dernière fois (je n'étais pas au mieux de ma forme).Réfléchis, quand quelqu'un qui habite dans un milieu tempéré, va en vacances en Afrique, il va beaucoups plus ressentir la lourdeur de la température, parce qu'elle ne sera pas habitué.Maintenant, prends quelqu'un qui commence à jouer de la guitare, il aura mal quand il commencera, ces doigts vont se cornés, et un jour ou un autre, il ne ressentira plus cette douleur.Le corps s'habitue.Je pense que chaques être humain ressent une douleur ou une autre différement à cause du vécu de son corps:_Que fait-il comme métier ?_Quelle sont ses passe-temps?_Homme ou femme, ou enfant ?_Où habite-t-il ?_...

Miteny 24/03/2009 19:15


Tu as été à l'école?
On a du t'apprendre à te concentrer sur un problème. As tu fait des maths? (là, t'es complètement hors sujet. C'est la raison pour laquelle j'aimerais vérifier si t'es capable de te concentrer sur
un problème bien précis).


E. 24/03/2009 18:48

MitenyPrends un exemple :Quand tu ressens le froid, le chaud, tout ça,... C'est un message envoyé par ton cerveau, ok ?Je pense qu'on peut contrôler ça, on peut contrôler, pour que le message de la douleur, de la sensation, ne passe pas. Ainsi, faire "n'importe quoi" avec ton corps sans ressentir la douleur.Pour moi, c'est tout à fait possible. Je suis sûre de ce que j'avance.

Miteny 24/03/2009 19:11


? Ecoute, tu sembles n'avoir rien compris à mon raisonnement. C'est très simple pourtant. TU le lis et tu me dis où je me trompe METHODIQUEMENT.

Je pense qu'il faut que tu apprennes à être méthodique.


E. 22/03/2009 14:41

De quoi j'me mêle ?

M. 21/03/2009 16:51

ah oué? ben tu fais ce que tu veux avec la cadence "E.", tu montes à pieds si tu veux...yen a qui prennent l'ascenceur, lol...lol de lolM.

E. 21/03/2009 10:53

Bonjour,Je voulais juste te dire quelque chose.Tout ce que nous ressentons n'est qu'un courant électrique allant directement dans le cerveau. Certes, tout ce que j'ai lu jusqu'à présent est logique, juste.MAIS !Je pense au film Matrix, ce film est fait en sorte que tout pourrait être vrai. Que nous vivons dans un monde qui paraît réel alors que c'est juste notre cerveau qui nous joue des tours.Je pense qu'il a des choses qui doivent restés secrètes pour le moment. On a déjà sauté un stade de l'évolution, on devrait ralentir la cadence.

Miteny 23/03/2009 11:21


? tu penses que la douleur est une illusion?


Théodule Létendard-Elevé 17/03/2009 15:27

non tu decides avant qu'on est con donc on ne peut pas réfuter tes conneries...faux derch!!

alain bourrelly 16/03/2009 19:31

je doute en priorité sur des choses raisonnables... Pour les délires inventés je me pose pas trop de questions si c'est trop flagrant que c'est inventé.Quand je ne comprend pas quelque chose, je n'ai pas besoin d'inventer un dieu pour l'expliquer : c'est une methode artificielle, on s'auto convainc de ce qui nous arrange, rien à voir avec une vérité.

Miteny 16/03/2009 19:35


Donc tu décides AVANT... que je suis fou. Sans même me dire où je me trompe. (je répète: fou intégriste).


alain bourrelly 16/03/2009 19:02

@ miteny (entre autres)Oh que non ! je ne serai prêt à enfermer personne au nom de rien du tout !C'est ce qui me différencie principalement de ceux qui croient détenir la vérité. Moi je ne crois rien du tout, je doute surtout. Je veux bien tolérer n'importe quelle pensée chez n'importe qui du momment qu'il ne me l'impose pas, et qu'il ne m'impose pas les conséquences de cette pensée. C'est pour ça que les croyants me font peur : ils sont si surs d'avoir raison qu'ils ont forcément la tentation d'imposer et de juger.Au sujet de la censure, je ne parle pas bien sur de protection de l'enfance mais de la censure qui s'applique à une oeuvre destinée à des adultes libres. Un film en salle par ex comme c'est déja arrivé en France. Je veux voir les films que je désire et ceux qui se sentent insultés par leur contennu n'ont qu'à pas les regarder. Moi je ne vais pas à la messe mais je ne me sens pas le droit d'aller bloquer l'entrée des églises sous prétexte que ça ne me plait pas. Chacun dans son trip et les vaches seront bien gardées... Ne pas oublier que la tolérance doit fonctionner dans les deux sens pour être effective. Je tolére tout ce qu'on veut mais si je dois me défendre je me défendrai. Je crains que quelqu'un qui sait avoir raison (et donc les autres ont tort !) ne soit pas porté à être tolérant. Et quand je dis "je crains", c'est un euphémisme : je le constate aussi sûrement que je constate une douleur quand on me frappe.

Miteny 16/03/2009 19:05


Tu doutes? Je n'y crois pas une seconde.
 Tu es sûr qu'on ne peut pas savoir si le corps suffit ou pas. C'est une certitude de fou intégriste (comme toute certitude qui ne se base pas sur la raison et les faits).


Olga Laxie 16/03/2009 10:28

bonjour Stephane, tu as vu qu'il y avait un billet qui servait de droit de réponse au tréfonds de la galaxie du blog de miteny?...lol

Olga Laxie 16/03/2009 10:27

bonjour stephane, tu as vu qu'il y avait un sujet qui servait de droit de réponse discret?....au tréfonds de la galaxie des billets de miteny?...lol

Stéphane 16/03/2009 00:17

Je suivais un peu la discussion en cours et voici ce que je me dis :D'abord, personnellement, je suis convaincu qu'il existe bel et bien une réalité qui transcende notre dimension matérielle. Je suis même convaincu que notre réalité physique n'est qu'une déclinaison très appauvrie d'une sphère de réalité beaucoup plus fondamentale, d'ou nous sommes issus et vers laquelle nous sommes destinés à retourner. Mais ceci étant dit, malgré cette conviction qui est la mienne, je crois que cette tendance qu'ont les hommes à vouloir moduler leurs actes en fonction des attentes d'une force extérieure est à la source de plusieurs de nos problemes. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'ils ne savent rien à propos de cette force (en terme de faits je veux dire), et qu'ils façonnent cette dernière à leur image (défauts, préjugés et imperfection compris).Assez ironique, lorsqu'on sait qu'il est dit que Dieu a fait l'homme a son image n'est-ce pas ? Je crois que c'est plutôt l'inverse ici. Et non seulement le Dieu dont plusieurs religions font la promotion est absolument humain et imparfait, mais comme on lui donne le titre de Dieu, on empêche du coup les hommes de contester leur propre imperfection. Ça c'est dangereux!!! Des défauts humains élevés au rang de principes divins!! Facile de comprendre pourquoi les religions se sont montrées capables du meilleur comme du pire.J'estime donc, moi qui crois pourtant en une force supérieure, que ce n'est pas en fonction de cette dernière que l'homme doit baser ce qu'il fait ou ce qu'il veut devenir. Il peut s'en inspirer, certes, en se disant qu'il y a bien plus dans la vie que notre petite existence terrestre. En ce sens, cela peut être très positif. Mais L'homme doit plutôt écouter sa propre subjectivité et son âme intérieure, et se servir de sa propore raison et de sa propre logique, pour tenter de déterminer ce qui est préférable ou non comme attitudes, valeurs, comportements, etc. Pourquoi ? Parce que s'il existe vraiment un absolu moral dans cet univers, on doit réaliser qu'il ne nous a pas été faxé directement du ciel!! Personne ne peut prétendre détenir cette vérité, même sous la forme de textes sacrés comme la Bilble ou le Coran par exemple. Donc, la seule chose qu'il nous reste pour évoluer (dans le bon sens), c'est ce que nous sommes, c'est notre expérience (individuelle et collective), et les conclusion que nous nous donnons le droit de tirer de cette dernière. D'ailleurs, les choses dans lesquelles on nous demande de croire aveuglément sont de toutes façon de nature hautement humaine et très imparfaite. Alors donnons-nous le droit de dire : si le "bien" existe, si un absolu moral existe, c'est à nous de le découvrir, à l'aide des outils mis à notre disposition! Difficile de faire un monde meilleur lorsqu'on trouve le moyen de diviniser nos propres imperfections. Voilà ce qu'on fait entre autres les religions.Alors bref, acceptons que nous ne sommes pas parfaits, que notre jugement ne nous évitera pas de commettre des erreurs, mais que c'est bien plus en analysant nos expériences de façon objective, qu'en se voilant les yeux sur nos propre défauts (en les prêtant carrément à Dieu comme je le disais) que nous évoluerons dans le bon sens. S'il existe une force qui nous est supérieure, aucun système institutionnalisé n'a de contact privilégié avec elle. C'est en chacun de nous (et dans notre expérience collective) que se trouve les réponses, et si cette force existe et se trouve être la source d'un absolu moral quelconque, il faut cesser de faire comme si nous l'avions déjà découvert et que nous le connaissions dans tous ses détails. Il faut plutôt se dire que si un tel absolu existe, nous devons le découvrir par nous-même, ce qui inclus la possibilité de juger comme mauvais ce que les grandes religions estiment être bon, et vice versa. C'est la seule façon de progresser!!! La possibilité qu'il existe quelque chose de plus doit être une inspiration, ça oui, sauf que même si elle existe (ce que je crois fermement), on doit cesser de la considérer comme une source de connaissances factuelles (attitude qui nous a vallu plusieurs massacres commis au nom de Dieu d'ailleurs). Tout ce que nous pouvons souhaiter, c'est que notre évolution nous rapprocheras graduellement de ce qu'elle représente, de ce qu'elle est. 

Pélagie Got de Mouton 15/03/2009 23:55

j'entends bien ton message et ne peut qu'adhérer à cette vigilance, et non cette crainte d'un danger...l'occultisme comme tu dis c'est quoi au fond...parler de dieu sous différentes formes?évoquer autre chose que la matière?comme si c'était nouveau?ce n'est pas d'hier..les moyens de com sont juste plus grands...tu parles de censure...la censure morale n'est pas toujours motivée par une croyance,...je connais des gens qui ne se réclament d'aucune morale et sont d'un puritanisme décoiffant!qu'est-ce qui motive la censure: la crainte, le conditionnement ou la volonté de bien faire...notamment de préserver l'innocence des enfants un temps suffisant à leur construction saine?et bien sûr que certaines oeuvres insultent les croyances des uns ou des autres...c'est un fait, mais qu'on ait légitimiter de censurer c'est autre chose...qu'est ce qui nous permet d'imposer l'ultra liberté de parler à autrui?celui qui est silencieux ne gêne pas celui qui parlecelui qui parle gêne le silence de l'autrecelui qui ne fume pas n'incommode pas le fumeurle fumeur incommode le non fumeur...etc...c'est un rapport de cet ordre, voir un porno à 11ans est un non retour pour un enfant... un non retour à l'enfance innocente, au plaisir de la découverte du corps à deux sans préfabrication de schémas...et pas des meilleurs...ni des plus profitables à chacun...imposer la liberté de?je n'y crois pas un seul instant...la liberté des uns finit ou commence celle des autres dit-on...c'est de cela qu'il s'agit dans ces divergences de points de vues...non?"La croyance même est une insulte à mon culte de l'intelligence, du respect, de la modestie, de l'égalité entre êtres vivants...."- cette dualité est pour moi une insulte à la totalité de l'humain- que tu refuses ta part de spiritualité à caractère dévotionnel (oui parce que la spiritualité ne se construit pas toujours autour d'une dévotion, d'une prière d'un mantra...d'un rite), que tu te fasses chantre de la modestie de l'égalité ou du respect au nom de l'unique pensée qui est la tienne à l'exclusion de tout autre est pour moi une insulte à l'intelligence universelle qui se veut revêtir de nombreuses formes et emprunter de nombreux chemins...c'est toujours une question de limitationsde peur de la différencel'athéisme n'est pour moi pas valeur d'intelligence supérieure, pas plus que le fait d'être bouddhiste ne stigmatise l'incarnation d'une sagesse supérieure.croire ou ne pas croire ne m'est pas une identification de l'autre utile au mérite de mon respect ou de ma soumission à son intelligence...je suis en revanche sûre d'une chose, au regard de tous ceux dont j'ai croisé la route...c'est qu'on s'enrichit de tous ces points de vue, qui ouvrent l'esprit vers vérité ultime...n'oublie pas que notre chemin est de devenir "en totalité"...et que ce soit de façon superficielle par notre omnipotence matérielle très dans l'air du temps ou que ce soit une démarche plus profonde...c'est toujours de cette totalité que l'on parleje garde le début pour la finbien sûr qu'on peut être fanatique - du doute, genre le chercheur qui cherche toute sa vie et passe à côté du filon...c'est tellement épanouissant de chercher...lol- ou de la raison ...imposée- ou de la modestie ...gare à ne pas se mésestimer ou se sentir supérieur par sa capacité à manifester des qualités rares...lolps, c'est très bien d'être vif, dans le propos, tant qu'on est sincère.

alain bourrelly 15/03/2009 22:57

Peut on être fanatique de la raison, de la modestie, du doute ?Si je parle un peu vivement, c'est que j'ai la conscience aigue d'un danger, d'un retour à l'occultisme. Au début, les croyants sont des "pauvres opprimés" qu'on empêche de croire sois disant, et quand ils ont du pouvoir il imposent leur loi dictatoriale, la plus stricte qui soit... En france aujourd'hui, qui empêche-t-on de pratiquer ?Pourtant au nom du respect (?) on assiste bien souvent à des affaires de cesure (films, caricatures...) etc... Ces gens là pensent donc clairement avoir plus de droit que les autres (n'oublions pas qu'ils détiennent LA vérité). Ils ont le droit de pratiquer leur culte (quel qu'il soit) mais moi je n'ai pas le droit de voir le film que je veux ou le livre que je veux. Ils (encore une fois au sens large) considérent que telle oeuvre les insulte à travers leurs croyance ? ça fait une histoire en justice.Mais moi, quel droit ais-je dans tout ça ? La croyance même est une insulte à mon culte de l'intelligence, du respect, de la modestie, de l'égalité entre êtres vivants.... Ais-je le droit de porter plainte ?Je serai considéré comme intolérant. Alors je suis tolérant, mais j'ai peur car les autres ne le sont pas.

Miteny 16/03/2009 10:59


Tu es une insulte à l'intelligence. Comme un intégriste, tu serais prêt à enfermer tous ceux qui ne sont pas d'accord avec ton illogisme. Je devrais porter plainte contre toi au nom de la Raison
(il est temps de défendre la raison et l'intelligence... c'est vital pour la société).

PS: je vais essayer de me renseigner. On devrait pouvoir porter plainte au nom de la raison. En France au moins, ça devrait être possible!!


Noémie Nestrone 15/03/2009 21:01

mais cela s'entend, juste qu'il faut être peut-être un peu moins catégorique sur la validation des vérités ou de la vérité universelledes indices probables et des indices probantsil faut être, je crois, un peu plus souples...que risque-t-on si ce n'est d'être moins fanatiquement opposés que les fanatiques sont fanatiquement fervents...? mm?

alain (térieur) Bourrelly 15/03/2009 20:57

Tout n'est pas qu'opinion...Les autres pensent des choses différentes de moi certes mais il y a des vérités, des indices valides pour la majorité des humains. On est a peu près obligés de se fier à ce que l'on perçoit (avec des appareils aussi aujourd'hui) mais on sait que ce que l'on a dans la tête tient facilement du fantasme. L'omniscience ça n'existe pas (en tout cas on ne l'a jamais vu.

Tarek Olté 15/03/2009 20:47

"c'est typiquement n'importe quoi : on n'en sait rien, on voudrait bien que ce soit comme ça et on le voudrait tellement fort qu'on décide que c'est comme ça mais au fond on ne sait pas si c'est vrai. Et pour cause : on l'a inventé. "et qui dit que c'est inventé? qui est omniscient pour cela, qui en sait plus que celui qui a dit avant?"Croire n'importe quoi, c'est croire quelque chose qui nous arrange sans avoir aucun indice qui nous dise que c'est vrai à part notre volonté d'y croire."Qui dit que les indices sont valides ou non pour les autres?qui nie la perception de l'unou la souffrance de l'autre (on y revient...)"Si moi je décide que sur une planête éloignée, il y a un jardin magnifique dans lequel je passerai l'éternité entouré de ceux que j'aime et ceci à condition que deux fois par jour je m'allonge par terre pendant 5 minutes en priant, tout le monde sera d'accord pour dire que je délire."oui moi je serai d'accord, mais je sais que ça n'engage que moi...et toi peut-être donc...et qu'on va se compter...- ça c'est une certitude"C'est quoi la différence avec les croyances officielles ? Le nombre d'adeptes ?"le temps...le christianisme était une secte...la validation par les états (laïcs!!?) comme croyance officielle ou comme secte dangereuse... un comble non?""comptes de bonnes femmes" mea culpa... Ne jamais utiliser d'expressions qui risquent de stigmatiser une catégories de gens."c'est pas un problème de stigmatisation, c'était un contre sens historique! lolmea culpa mea maxima culpa c'est très chrétien ça... non?" les hommes croient aussi de belles âneries."là par contre le "aussi" était sexiste...mdrtu peux maxima culper!!!"Personnellement, le langage politiquement correct je m'en tape, si je nettoie les chiottes, je vais pas dire que je rend stérile la zone de défécation, ça changera pas ce que je fais."oui tape t'en, c'est bien, mais sans éclaboussures, aussi stériles soient-elles...nan, sérieux, ce n'est pas parce qu'on n'est pas formaliste, qu'on ne doit pas tenir compte de la nécessité encore prégnante du politiquement correct dans certains domaines...la favorisation de l'harmonie ou non, c'est la seule question, c'est pas obligé que ça t'importe en même tempsmais encore je te rappelle il s'agissait avant tout d'être juste et vrai...pas une question de sexisme à la base...pardon pour les pieds de nez irrésistibles...

alain bourrelly 15/03/2009 20:24

A germaine eloire"Qui va dire ce qui est n'importe quoi?"N'importe quoi c'est quand je dis par exemple :  Je vais mourir, je ne l'accepte pas. Je crois donc que quand je serai mort seul mon corps le sera, mais que mon "ame vivra éternellement.Ca, c'est typiquement n'importe quoi : on n'en sait rien, on voudrait bien que ce soit comme ça et on le voudrait tellement fort qu'on décide que c'est comme ça mais au fond on ne sait pas si c'est vrai. Et pour cause : on l'a inventé. Croire n'importe quoi, c'est croire quelque chose qui nous arrange sans avoir aucun indice qui nous dise que c'est vrai à part notre volonté d'y croire.Si moi je décide que sur une planête éloignée, il y a un jardin magnifique dans lequel je passerai l'éternité entouré de ceux que j'aime et ceci à condition que deux fois par jour je m'allonge par terre pendant 5 minutes en priant, tout le monde sera d'accord pour dire que je délire. Et pourtant... C'est quoi la différence avec les croyances officielles ? Le nombre d'adeptes ?J'ai dit : "comptes de bonnes femmes" mea culpa... Ne jamais utiliser d'expressions qui risquent de stigmatiser une catégories de gens.Mais c'était juste une expression, les hommes croient aussi de belles âneries.Personnellement, le langage politiquement correct je m'en tape, si je nettoie les chiottes, je vais pas dire que je rend stérile la zone de défécation, ça changera pas ce que je fais.

Germaine Eloire 15/03/2009 19:40

"Ce n'est pas évident pour tout le monde que les trois quart au moins des grands fléaux qui frappent et on frappé l'humanité sont en relation directe avec les croyances variées de peuples ou d'individus"non ce n'est pas évident pour tout le monde, c'est un raccourci absolument erronné, il faut que tu vises que l'humanité n'a pas besoin de la religion pour se battre, du reste quelles que soient les regroupement tribaux, c'est presque toujours une question de territoire...non non là tu n'es pas dans la vérité mais dans une idée reçue...mais ceci dit la part religieuse des conflits n'en est pas moins négligeable, un conflit c'est toujours un conflit de trois, quelle qu'en soit la cause"Pour vivre enfin heureux ( au sens humanité large, pas pour un seul crétin) , il faudrait bel et bien arrêter de croire n'importe quoi"Qui va dire ce qui est n'importe quoi?"Quand on ne sait pas, on ne sait pas,point, inventer des délires ne changera rien à la vérité."ça c'est pas faux, mais qui parle de changer la vérité...faut déjà l'accepter... et c'est le même travail pour tout le monde, croyants et non croyants...héhé puisque la vérité n'a pas besoin qu'on y croit!!!!"Et c'est dangereux, car comme l'a prouvé maintes fois l'histoire (et l'actualité le prouve encore), une croyance tourne réguliérement au carnage. ET PLUS FORT ! Le carnage tout en préchant l'amour du prochain !"et au nom de cette certitude combien de fanatisme aussi "interdiction de culte"...quelques rafraîchissement peut-être?"Non, vraiment, la seule solution serait de reconnaitre modestement qu'on ne sait rien et s'occuper de ce qu'on peut gérer au lieu de délirer sur des contes de bonnes femmes."pourquoi de bonnes femmes justement? puisque ce sont les hommes qui font la guerre et que le dieu des religions monothéistes est un homme ...mmm?"Les hommes persuadés qu'ils n'ont qu'une vie ne la perdraient pas à massacrer les autres pour une cause qui n'existe pas."ah tu crois? je crois que plus on est sûr de n'avoir qu'une vie plus on est individualiste...mais chacun ses contes de bonne femme...et je finis en disant que je suis heureuse que tu saches être sain dans tes certitudes, le principe est d'accepter que ce qui est bon/facile/évident pour toi ne l'est pas forcément pour chacunbien le bonsoir l'ami

alain bourrelly 15/03/2009 19:22

J'ai encore lu les commentaires de différents articles et certes ça continue à me faire marrer mais toutefois ça me fait peur aussi...Le fait que des êtres humains aient besoin d'inventer un "autre chose" sois disant inexplicable.Et qu'en plus ils considérent que l'on ne peut vivre sans ça ! Ce n'est pas évident pour tout le monde que les trois quart au moins des grands fléaux qui frappent et on frappé l'humanité sont en relation directe avec les croyances variées de peuples ou d'individus ?Pour vivre enfin heureux ( au sens humanité large, pas pour un seul crétin) , il faudrait bel et bien arrêter de croire n'importe quoi et se dire que ce qu'on ne peut pas expliquer on l'expliquera peut être un jour et qu'en attendant ça ne sert à rien de fabuler dans les abstractions.... Quand on ne sait pas, on ne sait pas,point, inventer des délires ne changera rien à la vérité.Et c'est dangereux, car comme l'a prouvé maintes fois l'histoire (et l'actualité le prouve encore), une croyance tourne réguliérement au carnage. ET PLUS FORT ! Le carnage tout en préchant l'amour du prochain ! Evidemment puisque c'est inventé ça peut être tourné dans n'importe quel sens et ça justifie tout et n'importe quoi.Non, vraiment, la seule solution serait de reconnaitre modestement qu'on ne sait rien et s'occuper de ce qu'on peut gérer au lieu de délirer sur des contes de bonnes femmes.Les hommes persuadés qu'ils n'ont qu'une vie ne la perdraient pas à massacrer les autres pour une cause qui n'existe pas.Je précise que je ne suis ni malheureux ni désespéré et que je suis une des rares personnes que je connaisse qui vit sa vie sans jamais embéter personne, j'aide mon prochain, je protége les animaux et l'environnement plus que la moyenne. Bref j'applique des principes rabachés par toutes les croyances ou presque, mais sans avoir besoin de croire à quoi que ce soit. La raison suffit.Et avec la raison, il n'y aurait jamais eu de croisades, d'inquisition, de massacre des indiens, de shoa etc....L'esprit a besoin de belles histoires ? OK racontons-en, mais sans y croire si possible.

Comtesse Wanda Vodkamilkévitch née Catherine Legrumeau 15/03/2009 18:47

ah oui alors, il m'en faut peu, mais je me marre bien...salam Alec!! ma douceur...

hamid alec tommy 15/03/2009 18:42

salam alec...hahaha, kel marrade!

Marceline Schallah 15/03/2009 18:41

vincent a un sixième sens...il n'est pas unique pourtant!!!

HAMID ALEC TOMMY 15/03/2009 18:39

bonne soirée, à plus

alec la ziza l'abruti de vincent 15/03/2009 18:38

je revendique le grain, lilou, on s'amuse ici, c'est un bon bistrot et le tavernier "le plus bourré" donc on peut y aller! tiens Bel esprit en visite? Salam alec hamid!

Edith Oriale 15/03/2009 18:36

oui j'ai vu ton pseudo, c'est pas du pipeau non plus et sans l'aide d'un P.D....mdr...

Dorothée Rapeutique 15/03/2009 18:31

lolHamid au nez...en moins, je vais bien, bien, bien ...et toi la matelas?

hamid alec tommy 15/03/2009 18:30

hahaha, t'as vu mon pseudo??? trop fort, et c pas du P.D.

hamid 15/03/2009 18:25

bisou géraldine, ça va comment depuis ce matin?

hamid 15/03/2009 18:22

hahaha, mdrrrr! bachibouzouk à poil dru...pour moi, c'est une signature! mais comment il fait vincent???

Géraldine Ameau 15/03/2009 18:21

héhé et qui c'est qui apporte du grain à moudre?et qui c'est qui est ingrat'poil dru?une fada qui se marre bien...

"bachi bouzouk à poil dru" d'abruti de vincent 15/03/2009 18:02

Bon a va faire comme ça ! Merci du conseil Lilou!@ Alain bourrely
Vous pensez qu'il y croit vraiment, à son délire le Prédicateur Ultime ?
-         il me semble d’abord que ce soit « un joueur » ! Et comme il l’a dit souvent, il aime qu’on parle de lui (un peu mégalo quand même).
-         Quand à son délire de prédicateur, je crains qu’en même que ce soit son « sens de vie »……..quand on lui donne raison sur une éventuelle transcendance de l’esprit sur le corps…il ne répond plus car si il devait développer cela avec une attention sérieuse, cela risquerait fort de remettre en cause son »dieu personnel » et adieu le prophète.
-         D’autre part il a passé tellement de temps et de recherche sur ce qui peut être « sa bouée de sauvetage » face à sa souffrance et peut être sa peur de la mort qu’il ne puisse plus faire machine arrière avec une réflexion saine car que resterait-il de ce qui le fait s’accrocher à son sens de vie ? Va-t-il glisser dans le folie ? peut être…mais ce n’est pas grave car le propre de la folie est justement d’être totalement ce qu’on s’imagine être avec un non retour…. !
-         Mais en même temps je pense qu’il a fait ce blog pour mettre à l’épreuve sa théorie en étant persuadé qu’il détient la vérité. Et aussi en espérant que d’autre lui apporte confirmation de « ses propres doutes sur sa théorie ».
-         Et nous on joue avec …………..parce que je pense qu’on est joueur et curieux…….mais c’est aussi une sorte de folie ! Peut être que c’est une réunion de fadas qui se marrent bien ! De toute façon quand on y réfléchit bien, pour continuer de répondre comme on le fait………………c’est qu’on a quelque part un grain de quelque chose….quoi ? à chacun de voir

Cratman 15/03/2009 17:57

« Ps pour  le pseudo abruti c'est intentionnel»Ah boooonnnnnnnn! c'était pas le résultat d'une saisie à l'aveugle ...

Paméla Cheleme 15/03/2009 17:51

yep j'avais bien compris la démarche, c'est une belle idée mais...pour ceux qui aiment insulter tout le monde!pour mamalilou (quoi comment une identification illusoire...?!!!) c'était un crève-coeur par contre ou un écorche-bouche si tu préfères... mince nous revoilà lancés sur la douleur...bon sinon je peux faire pire que Gertrude si tu veux...Cunégonde ça te va?note: décidément tu as un gros problème avec le mot couillon...je te conseille amicalement de jeter ton dévolu sur "bachi bouzouk à poil dru"ou encore "ornithorynque de bas fonds abyssaux"...c'est sûrement plus facile pour toi...

le coullon d'abruti de vincent 15/03/2009 17:35

Ps pour  le pseudo abruti c'est intentionnel, comme ça Miteny, LE grand Seb, il n'a pas besion de faire d'effort vu qu'on est tous des cons...donc pas la peine de le dire "je le suis" ...quel soulagement..........

le coullon d'abruti de vincent 15/03/2009 17:31

ho mais t'es jeune! et puis Lilou ça te va bien t'en as l'énergie t'as qu'à voir dans quel état tu as mis sam! hahahhaahhaJ'aime bien Lilou c'est gai et je le gardel avec tous les pseudos que tu as pris je ne vais pas t'appeler Gertrude......ça te vas pas

Philippine Up 15/03/2009 17:16

"intelligence"...hem...remarque jsuis contente que tu sois obligé de te trouver un nouveau pseudo...j'avais beaucoup de mal à t'appeler ainsi...et évite "couillon", "crétin des Alpes" et autre "marchand de Guano"et puis arrête de m'appeler Lilou, ça me rajeunit!!!

l'abruti de vincent quel double couillon! 15/03/2009 17:14

je sais, mais c'était trop tard, je comptais sur l'intelligence des participants pour réparer cette erreur mooonnuuumentaallllee!Merci Lilou de l'avoir fait

Hildegarde Avoux 15/03/2009 17:02

"celui qui se fait appeler l'abruti" a oublié un "i" à couillon...