Un bistrot mal famé.

Publié le par Miteny

Aujourd’hui, je vais insulter deux piliers du bar « dieuexiste.com » (pistaches et bières corses à volonté : ici on paye avec des arguments) : Stéphane et Loïc.

STEPHANE.

Je lui pose une question : On torture un corps. SELON LA THEORIE MATERIALISTE, il doit produire un influx nerveux dans ce corps, une "ENERGIE dans le cerveau" et... quelque chose de DOULOUREUX (d'une intensité proportionnelle à l'intensité de la torture) au niveau de ce corps ?

Il me répond oui (trois fois). (Je suis étonné). Je lui demande si c’est bien ça la réalité… il me répond oui vaguement une fois puis préfère ne plus répondre et délirer sur des affirmations absurdes qui n’ont rien à voir avec le sujet. Je pense qu’en fait, quand il arrive dans mon bar, il est déjà bourré. Il vient se finir à la vodka. D’ailleurs je l’ai surpris une fois en train d’essayer de verser de sa liqueur infecte dans mon jus d’orange. Il voulait m’étourdir pour que je sois moins vigilant, le bougre !

LOIC.
Depuis toutes ces années, il y avait comme un malentendu entre nous : en fait il parlait de la douleur qui chatouille ! (moi, naïvement, je pensais qu’on parlait de la douleur qui fait mal). Alors du coup, forcément, dire que n’importe quel corps frappé produit de la douleur qui chatouille, c’est complètement con (je crois que surtout… il est complètement pété).

 

En plus de ces deux alcooliques, vient régulièrement un certain Marcellin, clochard qui ne tient pas le pinard et qui au bout de deux trois verres commence à hurler et à pisser partout (en prétendant que c’est un argument). Sans parler de Cartman, un voyou obèse qui ne vient que pour casser (mais depuis que j’ai appelé les flics, il évite le quartier). Et moi, vu le niveau, vu la situation, je déprime. D’abord, les arguments, ça n’enrichit pas (surtout les arguments pourris) et en plus, j’aimerais bien élever le débat, changer de standing. Que dois-je faire ? Engager des serveuses ? Faire payer l’entrée ? Changer les rideaux ? Quand j’ai en marre de tout ça, pour me détendre, je vais faire un billard ou un baby avec Jalbec ou GGS. J’oublie. Ça m’évite de devenir à mon tour alcoolique.

 

PS : la conclusion est claire. CQFD ( à savoir la non-suffisance du corps).

Publié dans Avant 2011-best of

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamalilou 13/03/2009 21:11

quand ce ne sont pas les readers

l'abruti 13/03/2009 18:15

et....boum.....un faux prophète en moins........le pôôôvvvreee...mort  par auto implosion instestinale......faut faire aux concepts indigest

mamalilou 13/03/2009 17:21

pchhhhhhhhit!

l'abruti 13/03/2009 12:46





Mtiteny
Il ose dire que je suis fermé alors qu'il ne répond jamais... Il ne lit même pas mes réponses, cet abruti! Décidément, c'est mauvais de vous fréquenter.
 
Rép : décidément ho que oui tu es fermé…….pas fermé « enfermé » dans ta tête par tes concepts, ou plutôt « ton concept de non-suffisance du corps » qui fait comme pour les intestins lorsqu’il y a une nécrose qui empêche la libre circulation salutaire au bon fonctionnement de la digestion. Toi tu n’évacues plus, tu conserves et tu te nécroses de l’intérieur !.....................................fais attention on sent l’odeur…même sur le web !

Marcellin 13/03/2009 12:41

Et voilà : coincé !(en fait ce que tu veux dire, c'est que ce n'est pas ta réponse !)L'impossibilité de constatation ne reflète pas ni n'est synonyme de l'incapacité d eproduction.CQFD

Miteny 13/03/2009 13:14


Non. je veux dire que si tu ne réponds pas à ma question, tu ne peux pas m'aider à comprendre. Tu ne m'apportes rien. Et donc ça ne sert à rien.


l'abruti 13/03/2009 11:30





Miteny
Arrêtez de penser par vous-même: vous êtes bien trop cons pour ça
Rép : quelle tristesse ! ta réponse même est la négation du transcendant en toi, tu ne fais qu’exprimer le rejet de toute ouverture possible, tu te limites tellement à Toi-Même que tu te fermes les portes de la conscience qui est « tout ce qui est », pour la limiter à ta seule perception individuelle et égotiste. Si tu continues tu vas atteindre « la réalisation de l’ego » dans toute sa splendeur et la fermeture d’esprit à sa seule conscience qui le caractérise !
Réveille toi de ton treap, et cesse de t’enfermer dans ton histoire car je crains que deux mille douze mette fin à tous tes rêves et illusions d’un rêve qui n’a pris naissance que dans ton imagination…………………………………………
Et surtout ne rajoutes pas « qui est tu pour me juger » ?…………………ton exemple suffit, tes textes et injures que tu fais aux autres témoignent en permanence de ta fermeture…..et tous les quolibets et injures dont tu taxes en permanence les autres témoignent d’une conscience qui s’est enfermée dans sa bouteille en y mettant un bouchon en acier dessus pour être sûr que l’espace intérieur ne communique pas avec l’espace extérieur (qui sont le même) !

Miteny 13/03/2009 12:24


 Il ose dire que je suis fermé alors qu'il ne répond jamais... Il ne lit même pas mes réponses, cet abruti!

Décidément, c'est mauvais de vous fréquenter.


Marcellin 13/03/2009 08:55

"Totalement incapable. Oui? " Oui le corps est totalement incapable de produire de la douleur pour un autre corps (ce qui ne veut pas dire qu'il est totalement incapable de produire de la douleur, n'est-ce pas ?)CQFD

Miteny 13/03/2009 09:59


Ce n'était pas ma question (oh que c'est fatiguant!)


l'abruti 13/03/2009 08:50





Miteny
De toute façon ta discussion est vouée à l’échec.
Car « si dieu existe » il ne peut être prouvé car il est preuve de tout il serait « être » et non pas une pensée de l’être car celle-ci procède toujours du conditionnement corps –mental. Et donc ce que tu nommes dieu se doit d’être acausal donc non démontrable, non vérifiable non existant en tant qu’objet de ta connaissance. Soit il est un non état, non expérimentable par tes sens donc une réalisation « être », soit tu le démontres et ce n’est qu’une pensée, un objet de connaissance comme n’importe qu’elle objet ! Résultat des courses ce qui est censé transcender la matière ne peut être qu’une réalisation intérieure (ni subjective, ni objective) et jamais ne sera un phénomène objectivable…..donc choux blanc, les mots, les pensées seront toujours des coquilles vides par rapport « au vécu, au fait d’être ».

Miteny 13/03/2009 09:58


Arrêtez de penser par vous-même: vous êtes bien trop cons pour ça


mamalilou 13/03/2009 00:32

ah la vache, mais c'est pas bientôt fini avec vos jetages de sort!!!mdr ils sont tous fous...!!!

david 13/03/2009 00:21

Devant tant de stupidité (ou de mauvaise fois), je décide d'abandonner ce bar mal famé, surtout à cause de son patron. Une dernière fois, j'affirme à voix haute : La conscience (ce que tu appelle "toi", tes pensées) fait partie de ton cerveau, ta douleur aussi ! Lorsqu'un influx nerveux arrive au cerveau, il provoque une réaction biochimique, qui EST la douleur.MON cerveau n'a aucune raison de provoquer de réaction biochimique (identifié à la douleur), lorsqu'un influx nerveux arrive dans TON cerveau.Goodbye looser, je repasserais sur ton site le 31 décembre 2012, quand tu auras trouvé une prophétie pour contredire celle que tu fais aujourd'hui.Si tu contnue : tu creveras fou et méprisé de tous.

Miteny 13/03/2009 09:57


T'es un abruti. Le fonctionnement de n'importe quel cerveau est censé suffire, crétin!! (franchement je ne pensais pas qu'il pouvait y avoir autant de crétins sur terre).


mamalilou 13/03/2009 00:15

oui Stephane, et compte tenu de comment certains ont accédé à des démonstrations sur des voies impensables auparavant, compte tenu de l'intuition qu'ils ont avoué avoir eue, je crois "qu'en la matière" (hohoho) il est raisonnable de prendre en considération la non nécessité de preuve, puisque nous avons de toute évidence, à tous les degrés d'intelligence, 'même 80 de QI', la possibilité de gérer un degré de logique, d'intuition de présentiment cohérent dans un sens donné...et c'est heureux, car c'est essentiellement à ces compétences-là que l'on doit la survie de l'espèce humaine jusqu'ici...il est vrai que "je trouve ça bien plus logique" n'est pas conventionnel dans le raisonnement mathématique ou dans une démonstration sur le registre strictement matériel...mais, et là je ris...outre le fait que tout le monde le sert miteny y compris...il faut reconnaitre une fois pour toutes que démontrer Dieu par la voie de la matière, c'est très audacieux et il nous faudra bien plus que de la logique et de l'intuition pour y arriver...et moi, je suis pas équipée pour, en l'état actuel de mon stockage d'information, malgré une bonne capacité de tri!!!mdrque la conscience soit une propriété de la matière ou la matière une propriété de la conscience...la question reste entière...je ne suis pas sûre que ce ne soit pas déjà dualiste...lol

Miteny 13/03/2009 10:01


Le pire c'est que tu penses avoir la capacité de réfléchir: ça fout la trouille


Stephane 12/03/2009 23:43

À mon avis, et je l'ai évoqué à plusieurs reprises sur ce blogue, l'élément qui pose le plus grave problème au matérialisme est le fait que ce dernier voit la matière comme une chose inerte, dénuée de la moindre forme de conscience, de subjectivité et de vie.Alors pour moi, le passage de la non vie à la vie, le passage de la non conscience à la conscience, le passage de l'objectivité à la subjectivité est ce qui est le plus problématique. Je suis très au fait que des systèmes très complexes produisent souvent des effets imprévues au départ...on me le rappelle sans arrêt. Mais ces mêmes effets, aussi imprévus soit-ils, deviennent possibles parce que les composantes de ces systèmes possèdent des propriétés qui permettent justement l'émergence de ces effets.Alors même si ce n'est qu'une opinion, je ne crois pas logique qu'un susbtrat inerte, qui se contente simplement d'exister objectivement dans l'absolu (la matière), puisse engendrer ce que nous appellons l'expérience (et cela, peut importe la complexité de sa configuration).Pour moi, la solution la plus plausible est que ce que nous appellons la conscience est en fait une propriété inrinsèque de la réalité, de la matière. De plus en plus de penseurs tendent vers cette possibilité, et bien qu'on ne parle pas ici de preuve, je trouve cela bien plus logique que ce qu'avance le matérialisme traditionnel, ou même le dualisme. 

mamalilou 12/03/2009 23:34

mdr aah je la note celle-là: "un prof convaincu du caractère panacéen du cours magistral"

manao 12/03/2009 22:50

@www.paris-philo.com RAAAAAAAAH, SATAN, SATAAAAAAAAAN!!!Je suis au courant.En fait, je me référais à la description de Jean qui nous le décrit comme serviteur de Satan, principal argument/invective de Miteny.L'antechrist est le seul livre de philo non scolaire que j'ai jamais lu.J'ai toujours trouvé les philosophes d'une suffisance sans bornes.Hors donc eux seuls savent comment une vie doit être menée?Prêtres ou philosophes, aucune science à donner le "pourquoi".Pour cela, je hais Kant qui prétendit faire de la métaphysique une science et se persuada jusque dans son lit de mort qu'il y était parvenu.Il y a aussi le fait que je n'ai eu que lui durant toute ma terminale servi par un prof convaincu du caractère panacéen du cours magistral.

www.paris-philo.com 12/03/2009 21:24

J'attends toujours tes répônses. As-tu la nusée auquel cas tu serais retenu ?

www.paris-philo.com 12/03/2009 20:50

La question si tu devais la faire évoluer, puisqu'on a affaire à un dieu logique et non à un dieu réel serait : Tout ce qui est logiquement pensable  est-il possiblement réel ? Je mettrai en garde contre les cartésiens qui pensent que oui, car il y a production de chimère. Je orécise car c'est important, le rationnalisme cartésien est né d'un sommeil de la raison : les 3 rêves du 22 novembre 1619. La connaissance universelle est une chimère comme Hegel l'a démontré et Derrida à sa suite quant au savoir absolu. Heureusement tu ne connais pas les dernier bouquins qui pourrait t'aider qui mélanger à tes sophismes ferait de toi quelqu'un d'un peu plus redourable. Ma ba,que en suisse est la Banque Cantonale de Genève, merci de faire suivre :).

www.paris-philo.com 12/03/2009 20:40

Miteny étant parti se restaurer je vais faire de même :)

www.paris-philo.com 12/03/2009 20:39

Cher Manaol'antéchrist est Nietzsche celui qui vient avant la venue du nouveau Dieu. Mais l'=à n'est pas la question pour Miteny qui demeure dans un raisonnement binaire ou à discernement (il en reste au principe de raison suffisante qui a gouverné la philosophie de Platon à Schopenhauer laquelle posait comme par hasard Dieu). Ceci s'exprime au travers du principe de non-contradiciton et du principe du tiers-exclu. Le problème est que par exemple chez les grecs il y a une tripartition des individus... J'y reviendrai si nécessaire.

www.paris-philo.com 12/03/2009 20:33

J'ai fait quelques fautes d'orthographe qui sont corrigées sur mon blog.

www.paris-philo.com 12/03/2009 20:25

Quelles menaces ? Tu rélèves les soi diaant manque dans l'argumentation de tes contradicteurs, posent les questions bien après et déplace le problème à chaque fois. Dieu relève de la croyance car comme le montre l"analgésie congénitale, ta démonstration (ou plutôt laquestion que tu poses à Loîc, pour détourner tes faiblesses d'argumentation) ne tient pas. En fait tu pose d'abord ton non ressenti de la douleur d'autrui (chose qui n'a pas être posée si on pense en termes d'individu). Une fois que linterlocuteur en arrive à une réponse. Soit tu poses la non-suffisance du corps (pour amener au spirtiualisme ce qui n'est pas évident puisque j'y crois mais ne crois pas à ton Dieu comme Onfray) soit tu poses la question tout corps frappé produit il de la douleur (histoire de ramener les matérialistes sur leur position et poser ton spiritualisme déiste), enfin tu poses la question du fonctionnement du corps qui se suffirait à lui même, qui n'est pas celle de la non-suffisance du corps puisque tu présuppose le sujet homme lequel est divisé en deux. Tu opéère soit par déplacement de la question qui nous rabat soit sur le spiritualisme, soit sur le matérialisme que tu peux nier, soit sur l'anthropocentrisme. Et ensuite tu refuses le dialogue. TU NE DEMONTRE JAMAIS L'EXISTENCE DE DIEU, désolé, tout juste par un jeu de passe passe tu montre le caractère irréfutable de ta coryance. Mais ta démonstration n'est jamais d"posé en son entier auquel cas tu n'aurais pas à poser de question pour donner la suite de ton raissonement qui comme je l'ai montré varie suivant les cas. Il y a incomplétude dans ta démonstration donc n'étant pas en lien avec l'existence de Dieu ta démonstration paraît irréfutable mais jamais ne se pose la question de l'existence de Dieu qui ne repose pas sur un argumentaire logique ou sinon ce n'est qu'un dieu logique.Je ne suis ni naturaliste, ni matérialiste, ni spiritualiste, cherche ailleurs mais tu ne démontre jamias l'existence de Dieu, tu déplace la question sans arrêt en refusant le dialogue pour raison de non-réponse à la question suivante (qu'on ne peut conna^tre d'avance). Tout ceci est une procédure sophistique.

mamalilou 12/03/2009 20:23

tiens tu vois miteny..."suffire à quoi"...tout le monde te le répète...

manao 12/03/2009 20:22

Il y a un truc marrant quand même.Imaginons une seule seconde que son sophisme prouve que quelquechose de surnaturel est à l'origine du truc qu'il observe.Le truc qu'il observe semble avoir comme principal hobby de séparer les consciences en individualitées.Comment la nommer?Séparer s'écrit Διάβολος en grec(langue des premiers chrétiens post-Jésus)Cela se prononce diabolen, qui est la racine éthymologique du diable.OMG, Miteny prêche la parole du diable en la déguisant en celle du dieu.Miteny est donc l'antéchrist!Est-ce que j'ai tort? Où ai-je tort?

Miteny 13/03/2009 10:06


Encore un drogué.


www.paris-philo.com 12/03/2009 20:05

N'imorte quel corps frappé ne produit pas de la douleur pour preuve les personne qui souffre de l’analgésie congénitale ne connaissent pas la douleur. Tu me sortira quel argument cette fois que je suis dans le cas particulier, que je sors de la généralité. Ces personnes sont elles alors la preuve que Dieu n'existe pas, aucunement, mais que tout corps frappé ne produit pas de la douleur et que donc la douleur n'a sauf pour un pretre aucun rapport avec Dieu. On finit par croire en dieu à force de souffrir ceci a été prouvé par la neurobiologie où avec la dégénérescence du cerveau conduit à croire en Dieu ? Ne souffrirais-tu pas de cela Miteny

Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:52

Tu te réfugies dans ton étroitesse de pensée, aussi bien. J'ai deéjà parlé de la douleur par ailleurs. En bon sophiste tu déplace sans cesse laquestion pour me dire que je n'y réponds pas bref on tourne en rond mais je suis toujours la pour te dire que j'attends mes 3 000 € selon le principe que ce qui est à moi n'est pas à toi (principe d'individuation si je ne m'abuse mais elle est là la douleur je crois.

Miteny 12/03/2009 19:59


J'ai voulu entamer le dialogue. Tu as refusé. Maintenant tu réclames 3000 Euros sans te préoccuper de ce que j'écris.

 Tentative d'extorsion. Je laisse le commentaire.

Je vais aller porter plainte contre toi, ça va me faire de la pub (et le juge appréciera tes menaces).


Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:47

Il est aisé d'ailleurs à 19h28 de me dire que je ne réponds pas à 19h24 à ta question posée à 19h27.Ton blog est un bon entraienement au démontage de la pensée sophistique ; qui consiste à faire passer des croyances pour des vérités et à les affirmer avec force quitte à nier les propos sensé del'adversaire sous le qualificatif "charabia", "incompréhensible", quand c'est toi qui ne veux pas comprendre ton erreur logique (ou réduction) entre ta démonstration et une quelconque preuve de l'existence de ton Dieu.

Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:42

"Le fonctionnement du corps ne suffit pas, oui ou non ?" Question incomplète, suffir à quoi ? à la production de tes sophismes ? TU es déjà pris dans un anthropomorphisme comme le monde se réduisait au corps humain. Cett anthropomorphisme requiert Dieu. Mais je me moque de ton anthropomorphisme et donc de ton Dieu. CQFD.

Miteny 12/03/2009 19:44


T'as pas compris que je parlais de la douleur?
La suite prouve que tu ne cherches pas le dialogue. Inutile pour moi de répondre.


Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:38

J'attends tes 3000 € payables en liquide

Miteny 12/03/2009 19:40



ah mais t'es vraiment très con.

Je répète: ton charabia n'est pas écrit en FRANCAIS, crétin!



Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:36

Tu ne démontre pas l'existence de Dieu mais que tu ne ressens pas la douleur d'autrui une manière de passer outre le principe d'individuation.

Miteny 12/03/2009 19:39


Cette phrase a-t-elle un sens? (rassurez vous, chers lecteurs... non).

Une réponse à ma question peut-être (le dialogue implique que l'autre comprenne les réponses. Toi comprendre?)


Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:34

J'ai déjà répondu à ta question (qui d'ailleurs était de croyance, soulignons-le) "Crois-tu en la non-suffiace des corps", j'au répondu oui. La non-suffisance des corps ne prouve en aucun cas l'existence de Dieu car même le langage est incorporel ; le desitn aussi pour les stoiciens. Quant à démonstration elle n'a aucun rapport avec l'existence de Dieu. La question était alors "la démonstration de Miteny est-elle juste ou fausse ?"

Miteny 12/03/2009 19:37


As tu des preuves permettant d'affirmer que l'insuffisance du corps n'est pas une certitude?


mamalilou 12/03/2009 19:31

tiens tu vois miteny, lui aussi il parle de sophisme....tsss....et bien sûr critiquer la démo c'est ce que tu demandes mais c'est ce que tu refuses...pas facile, man...

Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:29

""Je n'ai pas à rentrer dans ta démonstration qui n'est qu'un sophisme." Aveu d'échec. Un concurrent en moins."La moindre excuse est bonne pour toi pour nier la croyance sur laquelle tu "fonde" ton raisonnement et que tu prends soin de déporter sur toute autre question celle d'une non-suffisance du corps qui serait divine, pour être grossier je dirais : le monde ca existe. Le monde ne se réduit pas aux corps. Lis jusqu'au bout ce qu'on te dis plutôt que de demeurer dans ton effet de capture sophistique.

Miteny 12/03/2009 19:32


Il ne t'est jamais venu à l'idée que ton charabia était incompréhensible?


Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:24

C'est un sophisme car tu fais comme s'il n'y avait pas d'individuation et qu'alors dieu était requis. Concurrent toujours là aux questions duquel tu n'as toujours pas répondu.

Miteny 12/03/2009 19:28


Charabia incompréhensible. Comprends tu ma question ? (si oui, réponds)


Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:22

Donne moi une preuve de l'existence de Dieu et non une démonstration sur le fait qu'heureusement tu ne ressens pas la douleur d'autrui. Le principe d'individuation ne repose pas sur Dieu et précisénet tu le nie.

Miteny 12/03/2009 19:27


Un début de dialogue?
Le fonctionnement du corps ne suffit pas. Oui ou non?


Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:20

"ça impliquerait un dialogue (pour m'expliquer où je me trompe)"Je ne te montre pas où tu te trompe mais où tu nous leur arrête de tout ramenter au Moi (à toi). Tu nous fais prendre une croyance pour la démonstration d'une prétendue vérité, cette croyance étant que la non-suffisance du corporel (l'incorporel) serait le divin, hors le langage n'est pas corporel comme le relève les matérialistes il n'est pas divin pour autant. A moins que dieu nous l'ait inculqué. Tu confonds, je note, le corporel avec la cause matérielle (ce qui agit).Je remarque aussi que tu n'as pas répondu à tous mes commetaires sur tes autres posts. Mes propos ne sont pas dénés de sens je veux bien aller faire une déposition au commissariat pour montrer que je ne suis pas drogué et toucher mes 3000€.

Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:12

Je suis totalement dans le sujet on ne peut pas démontrer une "vérité" mais une croyance. Je ne crois pas en ton Dieu. J'attends mes 3000 €. Tu as petit à petit changer l'argumentaire de ton blog mais reste coincé dans un anthropocentrisme à la mord-moi-le-noeud. C'est d'ailleurs pour cela que tu te permets de dire "hors suejt", charabia, drogué qand tu poses des arguments sans tenir compte des questions est arhguments adverses. Onfray aura tôt fait de t'acocrder la non-suffisance du corps mais cela ne veut pas dire qu'il y ait de l'esprit (et encore une fois je te demandrais te préciser de quel esprit tu parle ? ingénium, spiritus, mens conscia).

Miteny 12/03/2009 19:16


"Je ne crois pas en ton Dieu."

Super l'argument! .  Ce qui est affirmé sans preuves se réfute sans preuves. T'es un con (réfutation sans preuves...
ou presque).


Anthony Le Cazals 12/03/2009 19:05

Je n'ai pas à rentrer dans ta démonstration qui n'est qu'un sophisme. Car la question est bien la preuve de l'existence de Dieu à la base que tu as ramené plus humblement à la question de la douleur et à l'heureuse non-suffisance du corps. Pour moi le lien logique entre la non-suffisance du corps et Dieu (c'est-à-dire la non suffisance du non-être et l'Etre) tient du sophisme. Comme tu veux éviter la vraie question qui est celle de Dieu et non la vérité d'une démonstration alors tu ne peux que remporter ta propre mise. C'est comme si tu me demandais de te prouver que tu ne t'appelle pas Anthony (moi) (parce que tu ne ressent pas ma douleur), ca ne veut pas dire qu'il y a un dieu par ailleurs. L'existence de Dieu repose pour toi sur la manière de contourner le principe d'individuation. C'est toi qui ne cherche pas le dialogue depuis le début mais propos sont argumentés même s'il te dépasse et ne relève pas de l'argument ad hominem sur une prétendue addiction : ce monsieur n'a pas toute sa raison, je ne peux pas rentrer en dialogue avec lui. Encore une de tes manière de te défausser. Dieu n'existe pas : Tu ne peux pas le prouver (ni par preuve métaphysique, ni par preuve ontologique, ni par preuve dolorifique). Le dernier cas relevant de la pratique du prêtre qui confesse les "consciences". J'attends toujours la réponde à ma question plutôt que son déni, j'ai répondu à toutes tes questions, tu remarqueras.

Miteny 12/03/2009 19:13


"Je n'ai pas à rentrer dans ta démonstration qui n'est qu'un sophisme."

Aveu d'échec. Un concurrent en moins.


mamalilou 12/03/2009 19:01

ah tu vois miteny, encore une fois on te fait la remarque...juge et partie...c'est pas bien...naaaaan c'est pô bien!!

Anthony Le Cazals 12/03/2009 18:51

Tu es juge et parti dans ton concours, c'est bien la preuve que tu fonctionne comme un prêtre et que tu as ta propre religion, dont je te donnerai des détails plus tard.

Anthony Le Cazals 12/03/2009 18:50

Oui alors je repose ma question quel est le lien logique entre ta démonstration qui nie la douleur d'autrui (mais pas sa peur puisque tu la relève chre tout ceux qui ne répondent pas à ta question "angoissante') et l'existence de Dieu ?Je n'ai aucun problème de raisonnement les mots sont l'ordre que je leur donne même s'il pertubent ta logique binaire (dieu=non-corporel). Heureusement que je crois à l'incorporel et à l'impersonnel, mais cela échappe à pensée pré-kantienne, qui reste enfermée dans le principe de raison suffisante et comme toute pensée réactive dans le principe de moindre action (dit autrement "la Nature minimise l'action" signéLaplanche).

Miteny 12/03/2009 18:55


hors sujet


Stephane 12/03/2009 18:44

Donc en fait je constate une production de douleur selon toi. Est ce que la douleur ça fait mal? Tout ce que tu peux dire, c'est que si l'autre corps produit de la douleur, c'est pour quelque d'autre (ce qui revient à dire que s'il produit quelque chose, il produit carrément quelqu'un d'autre)

Miteny 12/03/2009 18:54


Tu ne réponds pas.


Anthony Le Cazals 12/03/2009 18:43

Reprenons une citation de Miteny comme "dernier ultimatum", ceci est une politique de l'aveu comme on en pratiquait sous l'inquiestion pour forcer les gens à penser selon le dogme et pour discipliner les corps. C'est simplement une menace de prêtre. Miteny ne pensée de manière construite mais pose une réflexion de prêtre ce qui pour moi n'est pas la même chose.Est-ce plus clair ?

Anthony Le Cazals 12/03/2009 18:38

Quand le propos te dérange cher Miteny c'est soit du Charabia soit qu'on ne réponds pas à ta question. Mais tu n'as même pas étudier la question de l'esprit, son évolution et le syncrétisme qui existe en France entre ingénium, spiritus, alors que peux-tu connaitre des affects qui non rien de divins et ne se réduisent pas à des corps. J'aime ton OBSCURANTISME recouvert d'une logique claire mais nauséabonde pour la pensée.Qui plus je ne suis pas rentrer dans la dobctrine stoïcienne des 4 incorporels qui ne relàvent pas de Dieu les stoïcens étant come tu les appellent des "matérialistes".Tu ne réponds toujours pas de manière argumenter, tu semlbes faiblir comme tout bon prêtre. Les arguments ad hominem n'ont aucune valeur (prise de drogue, d'alcool).

Miteny 12/03/2009 18:42


Comme ton discours: nul, minable, ridicule, débile.
Tu n'essaies même pas de gagner 3000 Euros, car ça impliquerait un dialogue (pour m'expliquer où je me trompe). T'es comme mamadomi: un débile qui croit faire de la philo parce qu'il mélange des
mots (et même pas dans l'ordre )


Jalbec PM de SSM 12/03/2009 18:37

abscons...sybillin...pas facile à suivre ce type.

mamalilou 12/03/2009 18:34

mdr...plus que toi tu veux dire?

Anthony Le Cazals 12/03/2009 18:31

dernier ultimatum = avoue = menace de prêtrePas étonnant que la thématique soit celle de la douleur et de la torture, on en reviendrait à l'inquisition.

Miteny 12/03/2009 18:33


quel débile celui là


Anthony Le Cazals 12/03/2009 18:30

Je n'ai déjà dit je ne crois pas à la suffisance du corps il y a pleins de choses qui ne relève pas du corps mais je ne vois pas de Dieu à l'horizon. L'affecivité primordial ne relèbe pas de Dieu, ele est pourtant à la base l'épouqe.Cela fait plusieurs fois que je vous le dit cher Miteny , ne noyez pas le poisson. E t répondez à ma question. De tout manière vous aurez à préparer vos arguments contre Onfray car lui non plus quand il parle d'hapax existenciel ne crois pas à la suffisance du corps (mais je ne sus pas un onfraytiste, juste quelqu'un de plus rigoureux que vous quand quelqu'un exprime une pensée).

Miteny 12/03/2009 18:32


charabia hors sujet.

PS: Onfray a peur de moi. Dès qu'il entend miteny, il tremble.


Anthony Le Cazals 12/03/2009 18:26

J'ajoute que la peur on le sait peut produire angoisse et douleurs psychologique puis somatiques (neurasthénie). Je ne comprends pas les raisonnements à deux poids deux mesures de Miteny et J'ATTTENDS MON ARGENT : 3000 euros et je ne compte pas ltes intérêts qui s'accumulent :)

Miteny 12/03/2009 18:28


LSD?


Stephane 12/03/2009 18:25

Donc je me trompe quand je dis ne constater aucune production de douleur? Dans la mesure ou l'autre corps produit peut-être une autre conscience en douleur, oui, tu te trompe potentiellement ici.Évidemment, la question est : comment savoir s'il le fait ou pas  ?Encore une fois, toi, tu supposes que si l'autre corps produisait une conscience (ou une conscience en douleur), tu devrais obligatoirement la constater. Et je ne suis pas d'accord en vertu de raisons que tu refuses d'entendre et que je t'ai exposé très souvent jusqu'à maintenant.

Miteny 12/03/2009 18:31


Donc en fait je constate une production de douleur selon toi. Est ce que la douleur ça fait mal?


Anthony Le Cazals 12/03/2009 18:24

Marcellin tu devrais relever ceci "je me trompe quand je dis ne constater aucune production de douleur" pourtant Miteny se permet en bon prêtre de relever une production de peur mais comment fais tu puisque tu ne relève aucune production de douleur par ailleurs. Pourquoi un traitement si différent de la peur et de la douleur. Ne sraits-tu pas de cette vieille race de prêtre qui de tout temps nous ont polluer l'exostence avec leur Dieu.Un non-matérialiste.

Marcellin 12/03/2009 18:22

Mais j'ai déjà répondu !!!J'ai dit OUI, tu ne constates aucune production de douleur !

Miteny 12/03/2009 18:27


Enfin!
Donc en fait ce que je vérifie MOI, c'est aucune production de sensation douloureuse.

Je suis sûr d'avoir vérifié (personnellement) que ce corps frappé est incapable de produire de la douleur. Totalement incapable. Oui?